• Accueil
  • > foot: Algérie 3 Egypte 1

foot: Algérie 3 Egypte 1

7 06 2009

* Un match, une passion et un victoire

image 

Depuis quelques jours, le pouls des Algériens et des Egyptiens battait au rythme du rendez-vous qui a réuni hier dimanche à Blida, les deux sélections nationales. Des deux côtés, la pression était à son comble. Car, l’enjeu du match est important pour les deux formations et ce, dans la perspective de la qualification au Mondial sud-africain (juin-juillet 2010), mais le résultat de cette 20 éme confrontation entre les Verts et les Pharaons, est revenu aux Algériens, plus combatifs et mieux organisés, par le score de 3 buts à 1. Se qualifier à la Coupe du monde demeure l’objectif majeur de toutes les sélections du monde, notamment pour  L’Algérie qui a pris une sérieuse option par cette nettevictoire contre la formation égyptienne.La Fédération ne s’est pas trompée en mettant tous les moyens à la disposition du staff technique et de la sélection algérienne. L’environnement de l’équipe nationale, médias-supporters, ont pesé de tout leur poids dans le climat ambiant qui a présidé à cette 20e affiche des deux ténors de la zone nord de la Confédération africaine de football (CAF). Hier soir, toute l’Algérie a vibré à cette victoire tant attendue, désirée et finalement concrétisée par un jeu collectif des joueurs algériens et une volonté de combattants, qui ont permis ce succès mérité. Au cours de ce match, on avait noté un fair-play total sur le terrain, une ambiance festive et bon enfant dans les tribunes . Les supporters et les jeunes avaient besoin de cette victoire et ils l’ont fêtée comme il se doit.

image 

Algériens et Egyptiens se sont donc retrouvés hier soir au stade Tchaker de Blida autour d’un ballon rond. Pour les 22 joueurs qui étaient sur le terrain, l’unique objectif était de gagner, bien sûr. C’est naturel de vouloir gagner, c’est dans la norme sportive que de vouloir gagner, mais dans un tel challenge, il y a également un vainqueur et un vaincu. L’équipe algérienne l’a emportée et cela dans les règles de l’art.Les supporters des Verts ont soutenu leur équipe jusqu’au bout en observant un fair-play constaté par tout le monde

L’important était certes de gagner et en la circonstance, la devise du baron de Coubertin – fondateur des Jeux olympiques modernes – selon lequel l’important est de participer, n’est plus de saison, tant le sport est devenu aujourd’hui un phénomène non plus seulement de société, mais universel …. Aussi, participer à la Coupe du Monde – d’autant plus qu’elle se déroulera pour la première fois depuis sa création, en terre africaine, plus précisément en Afrique du Sud – voilà une opportunité qu’aucun pays africain (qualifié pour le tour final) ne voudrait dilapider. Il est patent que tous les concurrents africains veulent y être, plus particulièrement les Algériens et les Egyptiens sevrés, depuis de longues années, de telles joutes footballistiques mondiales. Le sort a voulu qu’Algériens et Egyptiens tombent dans le même groupe. Il faut faire avec et tenter de gagner le «ticket» pour l’Afrique du Sud grâce au savoir-faire technique et tactique de leurs joueurs et leurs encadrements… Pour les Algériens comme poue les Egyptiens, même si le chemin est encore long, il n’y avait d’autre choix que celui de remporter la victoire, poussés qu’ils sont par leurs supporters, par la recherche de la suprématie ou plus simplement par le «nif» célèbre, «rajla» dans les chaumières arabes…Finalement l’Algérie a gagné ce challenge sportivement. La victoire n’en a été que plus goûtée, car elle nous a rappelé l’épopée de l’équipe nationale de 1982 face à l’Allemagne? grandissime favori du Mondial espagnol qui ne cédera que devant…l’Algérie et l’Italie en finale…

*********************

*Le film du match

Algérie-Egypte (3-1), mi-temps  (0-0), disputé dimanche soir au stade Mustapha Tchaker (Blida) pour le compte  de la deuxième journée des qualifications jumelées de la Coupe du Monde et Coupe  d’Afrique des nations 2010 de football.   

 image

1re: Tir de Rafik Djebour des 18 mètres dans les bras du gardien égyptien Issam  Hadry   
9è : centre de Nadir Belhadj sur le côté gauche, mal négocié par l’attaquant  Ghezzal.   
14è : centre de Rafik Djebour sur le flanc droit pour Ghezzal, le ballon est  dégagé en catastrophe par la défense égyptienne.   
18è : centre de Karim Matmour sur la droite, le portier égyptien sauve son camp.   
29è : premier corner pour l’équipe d’Egypte sans danger pour la défense algérienne.   
34è : Mohamed Aboutrika, idéalement lancé sur le côté gauche de l’attaque, reprend  le ballon sans contrôle dans le petit filet.   
36è : tir des 25 mètres de Mohamed Zidan, le ballon passe à côté.   
46è : coup franc de Belhadj, repris de la tête par Matmour, mais dégagé sur  la ligne par Wael Gomaa.   
52è: Tir de Mohamed Chawki des 25 mètres passe largement à côté.   
60è: Sur une action individuelle de Karim Matmour qui passe en revue la défense  égyptienne et d’un tir à ras de terre ouvre la marque (1-0).   
61è: Mésentente de la défense algérienne a failli coûter à l’Algérie l’égalisation  heureusement que le gardien Lounès Gaouaoui est présent.   
64è: Coup franc de Belhadj sur la droite trouve la tête de Abdelkader Ghezzal  qui saute plus haut que tout le monde et ajoute le second but (2-0).   
67è: Tir à ras de terre de Belhadj stoppé par le gardien égyptien.    77è: Djebour idéalement lancé par Ziani ne laisse aucune chose au keeper Issam  Hadari et marque le 3è but (3-0).   
83è: Aboutrika, le joueur égyptien le plus dangereux a été à deux doigts de  réduire la marque, mais Gaouaoui veille au gain.   
87è : Le même Aboutrika oublié par la défense évite la sortie du gardien algérien  et sauve l’honneur des Pharaons 3-1.

**********************

*Très belle victoire de l’Algérie

Matmour, Ghezal et Djebbour étincelants signent la victoire de l’Algérie

 matchalg.jpg

L’équipe nationale algérienne de football  s’est imposée devant son homologue égyptienne sur le score de 3 buts  à 1, mi-temps (0-0), en match comptant pour les éliminatoires jumelées de la  CAN-CM-2010 (2e j. Gr.C) disputé dimanche soir au stade Tchaker (Blida).         

Après une mi-temps achevée sur un score vierge, les « Verts » se sont  réveillés en seconde période en inscrivant trois buts en un quart d’heure, grâce  à Karim Matmour auteur du but libérateur à l’heure du jeu, imité quatre minutes  plus tard par Abdelkader Ghezal, avant que Rafik Djebbour ne parachève l’exploit  par un 3e but synonyme de KO (77).  Le sursaut d’orgueil égyptien en fin de match a permis à Mohamed Abou  Trika de sauver l’honneur pour son équipe (86).         

Cette victoire permet à l’Algérie de prendre la tête du classement du  groupe C, en compagnie de la Zambie (4 pts), mais avec un meilleur goal-average  (+2). Le Rwanda et l’Egypte occupent conjointement la 3 place avec un point.   Lors de la 3e journée prévue le 20 juin prochain, l’Algérie se déplacera  en Zambie, alors que l’Egypte accueillera le Rwanda le 5 juillet au Caire. L’Egypte, championne d’Afrique en titre, doit prendre part à la Coupe des   Confédérations du 14 au 25 juin en Afrique du Sud.(APS

)*******************

*Les Pharaons tombent de leur piédestal

L’équipe nationale Algérienne de football a battue dimanche soir au stade Mustapha Tchaker de Blida son homologue Egyptienne sur le score sans appel de 3 buts à 1 dans un match décisif comptant pour le second et dernier tour des éliminatoires jumelées du Mondial et de la CAN 2010. Après une première mi-temps assez terne durant laquelle ils ont manqué d’inspiration et de lucidité, les Verts ont entamé la seconde période avec plus d’ardeur et de détermination à la suite des changements tactiques salutaires opérés par l’entraîneur national Rabah Saâdane qui a replacé le métronome Karim Ziani en milieu offensif. La tactique de Saâdane a finalement portée ses fruits avec notamment plus de fluidité et de percussion au niveau de l’attaque Algérienne en seconde mi-temps, ce qui a considérablement mis en difficulté la défense Egyptienne devant les virevoltants joueurs Algériens. Le très beau but inattendu inscrit par Matmour à la 65e minute de jeu suite à un bon travail de Ziani au milieu de la défense Egyptienne a servi de déclic et a finalement libéré les joueurs Algériens de l’énorme pression qui pesait sur leurs épaules. Après ce premier but « libérateur » de Matmour, les Verts ont continué a acculer les Egyptiens qui vont encaisser un second but de la tête par l’intermédiaire de Ghezal sur un coup franc en biais bien botté par Nadir Belhadj. C’est le délire dans les tribunes et les poulains de Saâdane continueront de mettre le feu dans la défense des Pharaons en portant l’estocade avec un troisième but à la 75e minute de jeu par l’entremise de Djebbour qui a secoué  les filets de l’infortuné gardien Egyptien El Hadry suite à une passe lumineuse de l’inévitable Ziani en profondeur dans le carré des 18 mètres. La joie dans les tribunes archicombles du stade Tchaker de Blida était indescriptible ! Après le 3e but des Verts, les Egyptiens désarçonnés et désemparés, ont litérallement baissé pied devant cette « furia » et cette « rage de vaincre » de l’équipe Algérienne qui a été à la hauteur de l’évènement avec à la clé une victoire amplement méritée qui la place en pôle position dans la course pour la qualification pour le Mondial 2010 en Afrique du Sud en s’adjugeant la première place de son groupe avec un meilleur goal-average que la Zambie. Bravo les Verts et à d’autres succès aussi réjouissants !(Echorouk-08.06.09)

**************

* Magnifique!

Trente secondes ont suffi dès le coup d’envoi de la rencontre pour que l’équipe algérienne annonce la couleur. L’entraîneur Saâdane a préféré jouer avec deux avant-centre, lesquels amorcent une contre-attaque qui a failli faire mouche. Djebbour, dernier possesseur du ballon place un tir des 30 mètres sur lequel le gardien égyptien ne trouve aucune difficulté. Avec un axe central inédit, Halliche et Antar Yahia, la défense algérienne absorbe les attaquants égyptiens. L’équipe égyptienne procède par un pressing constant au milieu du terrain où le jeu se stabilise par moments. A la 9’, Belhadj qui déboule sur son côté gauche livre un centre parfait, la défense adverse dégage difficilement le cuir. Il a fallu attendre la 13’ pour voir le premier corner accordé à l’EN. La défense égyptienne s’y prend à deux fois pour dégager le ballon. A la 19’, c’est au tour d’un attaquant égyptien d’inquiéter par un tir lointain Gaouaoui. L’équipe égyptienne effectue un pressing constant sur le porteur du ballon. A la 30’, Aboutrika, seul face à Gaouaoui a failli ouvrir le score. Un autre tir puissant de Zidan passe légèrement à quelques mètres des buts de Gaouaoui. Un coup franc dangereux est accordé à l’Algérie à la limite des 20 mètres. Nadir Belhadj, le spécialise le botte mais lève trop son cuir. La seconde mi-temps démarre sur les chapeaux de roue pour l’équipe algérienne qui semble mieux maîtriser la rencontre. Deux minutes à peine se sont écoulées que Antar Yahia tente de loin sa chance mais le ballon puissamment tiré passe légèrement à côté.

Mohamed Chawki, place un tir puissant qui provoque les hostilités. Il est dit qu’à partir de cet instant la furia algérienne allait se solder par trois beaux buts qui enflamment le stade Tchaker. A l’heure du jeu, l’EN amorce une rapide contre-attaque par Ziani qui traverse tout le terrain, il voit Matmour seul à droite complètement démarqué et lui passe le cuir, ce dernier pique à gauche, dribble deux défenseurs et du pied gauche loge le cuir au fond des filets du portier Al Hadari, complètement battu.
Le stade s’enflamme. Cinq minutes ne sont pas encore écoulées qu’un second but est inscrit par Ghezzal. Sur un centre parfait de Belhadj, Ghezzal saute plus haut que tout le monde et d’une tête rageuse marque le second but. Shehata joue son va-tout et fait entrer Ahmed Hassan. L’équipe égyptienne continue de dominer les débats mais sans grand résultat, la défense algérienne subit mais ne plie pas. A la 75’, une très belle action collective est orchestrée par Ziani lequel délivre une passe lumineuse à Djebbour seul face à El Hadari qui ferme son angle mais Djebbour en vieux briscard ne se précipite pas et attend le moment opportun pour placer son ballon au fond des filets.
A 3 à 0, le match est plié même s’il reste encore un quart d’heure à jouer. Les Pharaons assommés mais pas résignés se lancent à l’assaut des bois de Gaouaoui. Mohamed Zidan sort à son tour. Djebbour du côté algérien cède sa place à Bezzaz. A la 83’ Gaouaoui, sur un tir anodin relâche le cuir mais heureusement que Antar Yahia veille au grain. Matmour cède sa place à Bouazza. L’équipe algérienne est totalement déséquilibrée. Les Egyptiens profitent d’un moment de flottement pour inscrire un but par Aboutrika. L’arbitre ajoute 5 minutes qui paraissent très longues pour les supporters algériens qui redoublent d’encouragements. La transversale supplie Gaouaoui qui ne peut rien sur un centre venu de la gauche.
Le coup de sifflet final délivre les Algériens qui exultent de bonheur. La fête peut continuer dans les rues et ruelles d’Algérie. L’Afrique du Sud n’est plus très….loin.(L’Expression-08.06.09.)

**L’Algérie explose de joie

Au coup de sifflet final qui a sanctionné le match qui a opposé les Fenecs aux Pharaons l’Algérie a explosé de joie. Des milliers de personnes sont sorties dans les rues pour festoyer toute la nuit à l’honneur de la large victoire de l’équipe Algérienne contre l’Egypte (3 à 1). Dans la majorité des wilaya du pays, les citoyens ont vibrés sur les chants «Allez les Verts», «one two three viva l’Algérie». Des scènes de liesse, de fumigènes, des youyous et des klaxons ont marqué cette nuit de la victoire.

**********************

*El Watan- L’Algérie fête la victoire

 algfete01.jpg

Victoire du football algérien dans un match qui était entouré de beaucoup de passion et de pression. Après une première mi-temps difficile, les Verts se sont donné à cœur joie le reste du match. L’équipe algérienne n’était pas trop inspirée durant ce premier half où l’on avait l’impression que le round d’observation s’étalait dans le temps. En face, l’équipe égyptienne, loin d’être impressionnée, se voulait plus à l’aise et maîtrisait fort bien son sujet. Les coéquipiers de Yazid Mansouri, crispés certainement, manquaient terriblement d’accélération, sachant aussi que les attaquants des Verts, à l’image de Ghezzal, étaient totalement isolés. Les poulains de Saâdane, volontaires, il faut le souligner, vont se lancer dans la bataille du milieu de terrain aux fins de ne pas laisser trop d’espace aux attaquants adversaires. Zaki, isolé et bien surveillé par Bouguerra, Abou Trika et Zidan ne réussissent pas à passer la défense algérienne, où l’on notait la bonne prestance de Halliche et de Antar Yahia alors que Lemmouchia et Mansouri ratissaient un grand nombre de balles. Les occasions de but étaient très rares et ce ne sont pas les quelques tirs de loin, ou les incursions des uns et des autres qui allaient déranger la quiétude des gardiens de but Gaouaoui et El Hadary. En fin de première mi-temps, les Egyptiens se font quelque peu plus dangereux, voulant surprendre l’équipe locale avant la pause, mais c’était sans compter sur la vigilance de l’équipe algérienne. L’arbitre de la rencontre, excellent jusque-là, renvoie les deux équipes aux vestiaires laissant le nombreux public sur sa faim. On reprend les mêmes pour le second half, où l’on enregistre un jeu beaucoup plus animé. Les Verts se sentent pousser des ailes puisque ce sont eux qui partent à l’offensive, acculant dans leurs derniers retranchements des Egyptiens qui donnaient la nette impression d’être dépassés. La première alerte sera signée Matmour qui met une jolie tête dans le paquet qui sera sauvé de justesse par la défense égyptienne.

Sur leur lancée, les coéquipiers de Mansouri se jettent dans le match et vont taquiner beaucoup plus le gardien El Hadary. Une belle combinaison de la ligne offensive des Verts permet à Matmour de se créer un large boulevard et d’un tir aussi sec que précis ouvre le score pour la sélection nationale. L’Algérie toute entière jubile. Ce n’est pas fini puisque dans cette logique de domination algérienne, c’est le centre avant Ghezzal qui corsera l’addition en ajoutant un second but d’une tête piquée qui fera trembler le stade de Blida. L’équipe égyptienne n’en revenait pas de ce retournement de situation qui verra une meilleure maîtrise de jeu de la part des Verts. ces derniers ne se priveront pas d’ajouter un troisième but par l’intermédiaire de Djebbour qui conclura d’une fort belle jolie manière une accélération collective. La défaite égyptienne allait tourner au naufrage, si ce n’est cette roulette de Abou Trika qui permet aux « Pharaons » de sauver l’honneur dans un match qui en fin de compte n’aura valu que par sa seconde mi-temps et au cours de laquelle on aura vu un ensemble algérien beaucoup plus motivé pour offrir une belle victoire. L’Algérie a fêté comme il se doit ce succès qui venu à point nommé pour un football qui voulait certainement dire que les Verts ne croient pas aux larmes. Cette victoire permet à l’Algérie de prendre la tête du classement du groupe C en compagnie de la Zambie (4pts), mais avec un meilleur goal avérage (+2). Le Rwanda et l’Egypte occupent conjointement la 3e place avec 1point. Lors de la 3e journée prévue le 21 juin, l’Algérie se déplacera en Zambie, alors que l’Egypte accueillera le 5 juillet le Rwanda(08.06.09.).

Fiche technique

- Stade Mustapha Tchaker de Blida. archicomble. Eclairage parfait. Temps doux. Pelouse en bon état.
- Arbitrage : Daniel Bennett, Toko Malebo et Yugesh Anjith (Afrique du Sud).
- Buts. : Matmour (60’), Ghezal (64’), Djebbour (77’) (Algérie), Aboutrika (87’)
- Averts. : Belhadj, Mansouri, Antar Yahia (Algérie), Zaki (Egypte) 4e arbitre : Matthew Dyer (Afrique du Sud)
- Algérie : Gaouaoui, Matmour (Bouazza), Bouguerra, Antar Yahia, Halliche, Belhadj, Mansouri, Lemmouchia, Ziani, Ghezzal (Ghilès), Djebbour (Bezzaz) Entr. : Saâdane
- Egypte : El Hadary, Goumaâ, Hani Saïd (Ibrahim Saïd), Mohamed Chawki, Abderabou, Fathy, Hamed Ahmed, Moawad, Zidan (Ahmed Abdelmalek), Abou Trika, Zaki (Ahmed Raouf) Entr. : Shehata.

*******************

*La victoire fêtée à Montréal

 joiemontral.jpg Dès la fin du match Algérie-Egypte avec la victoire des Verts, les supporters de l’équipe nationale ont envahi la rue Jean Talon dans le quartier Saint Michel au nord de Montréal.

Tous ceux qui étaient dans les cafés de ce qui est appelé Le petit Maghreb, pour suivre sur Canal Algérie le match de foot-ball, sont sortis brandissant des drapeaux aux cri de viva l’algerie. S’en est suivi un cortège de voitures claxonnant et volume à fond sur des chansons à la gloire de l’équipe nationale. Des familles, des jeunes et des moins jeunes se sont joints à cette fête spontanée. La rue a été littérallement bloquée. On se serait cru dans les rues d’une ville algérienne.

Les policiers de Montréal qui ne sont pas habitués à tant d’expression de joie ont appelé en renfort la brigade anti-émeutes. Celle-ci n’a finalement fait que superviser la manifestation qui a duré jusqu’en début de soirée (heure de Montréal) ! les média locaux avides de sensations fortes , et déjà échaudés par des émeutes des délaissés de Montréal Nord, se sont rendu à l’évidence : ce n’était quel’expression de joie d’Algériens qui ont été longtemps déçus par leur équipe nationale. (El Watan)

 

  


Actions

Informations



63 réponses à “foot: Algérie 3 Egypte 1”

1 2 3 4
  1. 25 06 2022
    สล็อตเครดิตฟรี (04:47:22) :

    Hey very interesting blog!|

    https://ps888thai.net/

  2. 19 06 2022
    Cheap Fake id (05:07:31) :

    This is really interesting, You’re a very skilled blogger. I have joined your rss feed and look forward to seeking more of your wonderful post. Also, I’ve shared your website in my social networks!|

    https://www.idgod.ph/

  3. 10 05 2022
    สล็อต (06:11:34) :

    Hello there, simply became aware of your weblog thru Google, and found that it’s truly informative. I’m gonna be careful for brussels. I’ll be grateful in case you continue this in future. Many people can be benefited out of your writing. Cheers!|

    https://ps888thai.net/

1 2 3 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...