• Accueil
  • > Galerie d’Art Gaïa-Exposition de Abderrahmane Chaouane

Galerie d’Art Gaïa-Exposition de Abderrahmane Chaouane

8 06 2009

abderrahmpeintre.jpg

Abderrahmane Chaouane est un peintre, un artiste et un poète de la palette à sa manière ayant l’œil… designer. Mystique et mystérieux, il est toujours en quête initiatique, en investigation introspective et à la recherche de ce Graal pictural.Sa dernière collection « Reliefs » se veut avoir de l’épaisseur et du volume.Sa palette sous le bras, pour ne pas dire sa planche… de salut, Abderrahmane Chaouane, tel un surfer, part à la recherche de ce spot (cette immense et rare vague). Il est toujours à l’affût, à flux tendu, en attente et à l’écoute du monde ambiant de ses semblables et de son prochain. Jurant avec un certain « autisme » et se défaussant du carcan routinier, Abderrahmane Chaouane est, sans jeu de mots, un chanoine en quête de sa pierre de touche chamanique. Une force tranquille à un âge canonique. Ainsi, ce plasticien, la cinquantaine juvénile et joviale, revient avec une nouvelle collection baptisée « Reliefs » à la Galerie d’art Gaïa – ayant étrenné un nouveau local à Hydra (une continuité avec la même enseigne) – sous les auspices de la florentine agitatrice de talents et son agent (cela existe dans les arts plastiques). C’est que Abderrahmane Chaouane est tactile, picturalement parlant. Il se veut être un chasseur d’images sublimes et subliminales. Il joue sur ces aspérités qu’il sent et ressent. Il semble vouloir se détacher de cette peinture « plate », plane et poncée. L’exposition, proprement dite, s’articule autour de quatre thèmes.

« Urbain » exhibe les toiles : « Air marin » une halte insulaire à la luminosité irradiante de Dinet, « El Houma » un instantané d’une venelle pittoresque, méditerranéenne exubérante et vivante. « Algérie profonde » : montre « L’ancienne porte » séculaire et nostalgique, « Le Dogme » : un portrait serré sur un regard mystérieux d’une femme à l’insolente beauté du diable latine et chaouie ou encore « Prêt du but » et « La Course », un arrêt sur image sur une fresque épique, équestre d’une fantastique chevauchée bédouine, celle de la fantasia. Une altière joute d’antan. « Spiritualité » renferme le tableau « La Source », éloquent, apaisant, paisible et exprimant une piété, une pureté de l’âme et une espèce de paix intérieure celle de femmes priant et se prosternant devant Dieu dans une mosquée imaginaire et voire céleste. C’est sûr, Chaouane est pieux et il l’affiche. C’est sa source et encore une fois sa force. « Voyage en occident », des cartes postales, des panoramas sur des instants volés à la vie et ses moments existentiels comme « L’Attente », celle d’une femme perchée sur un balcon sous un halo énigmatique « hitckcokien » ou encore « Le Bonheur d’un instant » fleurant bon la nonchalance et l’insouciance d’une dame pensive. Commentant sa cimaise Reliefs, Abderrahmane Chaouane dira : « Le choix du vocable Reliefs, c’est par rapport aux différentes lectures et interprétations de ces peintures. Chacun peut se faire une idée. C’est pour moi une nouvelle vision avec un message positif. Montrer la vie qui continue. Surtout, après les tragiques moments que le peuple algérien a vécus. je me sens et vois mieux les choses. Je commence à me libérer. Mes œuvres n’avancent guère le prétentieux message de révolutionner le monde. Ils ne font que reproduire ce qui fut essentiel à une époque. Quand au thème « Voyage en Occident », c’est pour dire que l’art pictural est humain, contemporain et universel. » Chaouane est très proche du mouvement dit de figuration narrative, un genre pictural et artistique apparu au début des années 1960 en France.

Et ce, par analogie à l’abstraction et le nouveau réalisme. Les pionniers sont Bernard Rancillac ou encore Hervé Télémaque. La période actuelle de Chaouane est plutôt fleur bleue, note bleue… Hania Bougherbal, son agent (un nouveau métier en Algérie) la muse picturale et autre mécène apportera sa caution : « Je constate une grande évolution dans le geste graphique de Chaouane. L’exposition dégage une maturité. J’ai suivi avec plaisir la genèse de Reliefs du premier jet à la touche finale. C’est un travail moderne, contemporain de l’Algérie actuelle avec des couleurs chaudes. Quant au nouveau métier d’agent d’artiste peintre, nous sommes en train de concevoir les statuts. C’est un métier qui n’existe pas en Algérie. Il s’agit d’accompagner le plasticien dans son acte créatif et le décharger des lourdeurs techniques de l’exposition. Aussi, j’invite les jeunes artistes qui n’ont pas eu la chance d’exposer ailleurs, la porte de la galerie Gaïa leur est ouverte. » C’est sûr, Hania Bougherbal est une agit-prop qui aime faire voir les autres en… peinture !

- Galerie Gaïa, 16 Lot Saïd Hamdine, Hydra-Alger, jusqu’au 11 juin 2009. Exposition picturale Reliefs de Abderrahamne Chaouane. Tél : 021 66 62 84


Actions

Informations



2 réponses à “Galerie d’Art Gaïa-Exposition de Abderrahmane Chaouane”

  1. 29 06 2018
    Jesse Grillo (05:04:33) :

    I sure do want you to be my friend. Might you have any evidence of this? Some of my coworkers have been recommending this blog to me for a while now so I finally decided to check it out.

    http://dantekfatk.full-design.com

  2. 15 06 2015
    sdorttuii plmnr (14:31:11) :

    Heya i am for the primary time here. I found this board and I to find It really helpful & it helped me out a lot. I’m hoping to present one thing back and aid others such as you aided me.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...