• Accueil
  • > En pleine discussion, des pilotes oublient d’atterrir

En pleine discussion, des pilotes oublient d’atterrir

25 10 2009

Un Airbus américain a parcouru 240 km avant que les pilotes ne s’aperçoivent que l’aéroport était derrière eux.

En pleine discussion, des pilotes oublient d'atterrir coeur- Que s’est-il passé dans l’Airbus qui effectuait la liaison San Diego-Minneapolis le 21 octobre au soir ? Pendant plus d’une heure, personne n’en avait la moindre idée. Après avoir tenté sans succès de joindre l’appareil, les autorités aériennes envisageaient le pire. Plusieurs avions de chasse se sont même mis en alerte, prêts à décoller.Et la réponse donnée par les deux pilotes de l’A320 est des plus surprenantes. Ils ont déclaré aux autorités fédérales aériennes qu’ils se sont laissés distraire par «une houleuse discussion sur la politique de leur compagnie», et n’ont pas vu le temps passer ! Au total, leur avion avait dépassé l’aéroport de 241 kilomètres quand le contact a enfin pu être rétabli. Il a tout bonnement fait demi-tour avant d’atterrir sans encombre sur le tarmac de Minneapolis.

*L’autorité de sureté aérienne lance une enquête

Cet incident insolite n’est pas sans poser certaines questions : comment les pilotes ont-ils pu survoler une telle distance sans se rendre compte de quoi que ce soit ? Pourquoi personne n’a réussi à les joindre ? Comment se fait-il qu’aucune alarme ne les ait prévenus qu’ils dépassaient leur destination ? La version des deux hommes semble assez peu crédible. «Ça n’a aucun sens», raille Bill Voss, président de la Flight Safety Company. «Ces pilotes disent qu’ils étaient engagés dans une houleuse conversation. Eh bien, c’était vraiment une longue conversation…»

L’autorité de sureté aérienne a diligenté une enquête pour vérifier s’ils ne s’étaient pas tout simplement endormis. Les enregistreurs de vol ont été réquisitionnés et l’équipage doit se préparer à être entendu dans les prochains jours. En attendant, la compagnie a bien évidemment décidé de suspendre les deux pilotes. Encore plus surprenant : les 144 passagers ne se sont rendu compte de rien. Ils détachaient leurs ceintures quand ils ont vu, à leur grand étonnement, des policiers faire irruption dans l’appareil. (Le Figaro-24.10.09.)

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...