• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 9 novembre 2009

Apprendre le chinois à Alger

9112009

*Des écoles privées pour apprendre la langue chinoise

 image

Il n’est plus étonnant de voir sur les murs de la capitale des affichettes annonçant l’ouverture d’école privée donnant des cours de langue chinoise. A Alger, les deux communautés algérienne et chinoise semblent bien avoir admis la nécessaire cohabitation au point de vouloir comprendre l’autre. Le commerce aidant, beaucoup d’algériens ont fini par apprendre «  à la volée » quelques bribes de chinois. A leur tour, ces derniers, fournissent des efforts pour apprendre l’arabe « algérien » et se mettre à baragouiner des phrases, histoire de tisser des liens commerciaux entre vendeurs et clients. Certes, le recours à des vendeuses algériennes a permis d’établir un semblant de contact mais beaucoup reste à faire aux yeux de ces immigrés. Et c’est de plus en plus courant et presque devenu à la mode, compte tenu de l’influence chinoise qui se fait de plus en plus remarquée à Alger ou « les relations entre Chinois et  Algériens vont de mieux en mieux ». « Deux mariages ont été célébrés il y a quinze jours entre des Chinois et des Algériennes », souligne un porte-parole de l’ambassade chinoise.  « Des dizaines de milliers de Chinois travaillent depuis une dizaine d’années en Algérie où certains se sont  installés, mais la plupart vivent toujours à l’écart de la population en raison, notamment, du handicap de la langue». Près de 30.000 Chinois vivent en Algérie, coupés du monde par le seul problème de communication.’Ecchorouk-09.11.09.) 







évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...