• Accueil
  • > Les confidences de Zidane au Figaro

Les confidences de Zidane au Figaro

12 11 2009

Zinédine Zidane (ici à Hong Kong, en octobre) : «Lors du match aller à Dublin, il va falloir mettre tout particulièrement l'accent sur la défense. La priorité est de ne pas encaisser de but.»
Zinédine Zidane (ici à Hong Kong, en octobre) : «Lors du match aller à Dublin, il va falloir mettre tout particulièrement l’accent sur la défense. La priorité est de ne pas encaisser de but.»

INTERVIEW – Pour l’ancien n° 10 des Bleus, la double confrontation face aux Irlandais est «très abordable» pour l’équipe de France.

Les confidences de Zidane au Figaro coeur-C’est en vedette américaine que Zinédine Zidane a atterri mardi soir sur le tarmac de l’aéroport d’Amiens en provenance de Madrid. Un aller-retour express pour participer, sous le maillot du Variétés Club de France, à une rencontre de bienfaisance en faveur de l’association «+ de vie». Un match de gala opposant quelques-uns de ses coéquipiers de France 98 – Dugarry, Deschamps, Blanc et Karembeu – à une équipe de Geodis, filiale de la SNCF. Les 12 000 spectateurs présents au stade de la Licorne ont pu se rendre compte que Zizou n’avait rien perdu de sa finesse technique. Avec un superbe but sur coup franc à la clé. Ambassadeur de Danone, consultant sur Canal +, conseiller personnel du président du Real Madrid, Florentino Perez, l’ancien talisman de l’équipe de France répond rarement aux sollicitations. Zidane a pourtant accepté de confier au Figaro ses impressions avant le décisif Eire-France, samedi à Dublin.

LE FIGARO. – Comment voyez-vous cette double confrontation entre l’équipe de France et l’Irlande ?

Zinédine ZIDANE. - Le match aller sera très difficile. L’Eire a de bons joueurs et, lorsqu’une qualification pour une Coupe du monde est en jeu, on se surpasse… Je pense que le match retour au Stade de France sera un peu moins difficile à jouer. Mais, sur l’ensemble des deux rencontres, logiquement cela devrait passer. L’Irlande est peut-être le tirage le plus difficile des quatre possibles (Bosnie, Slovénie, Ukraine, NDLR), mais ça reste quand même très abordable.

Que faut-il faire face à un adversaire au jeu aussi physique ?

Lors du match aller à Dublin, il va falloir mettre tout particulièrement l’accent sur la défense. La priorité des priorités est de ne pas encaisser de but. Après, c’est vrai, il faudra également contrôler l’engagement physique pour ne pas être dépassé, sinon tout peut basculer très vite…

L’Irlande reste un bon souvenir puisque vous l’avez affrontée, en qualification pour la Coupe du monde 2006 en jeu (0-0 au Stade de France, 0-1 en Irlande). Quels souvenirs en gardez-vous ?

Un défi physique impressionnant qu’il faut à tout prix relever. On ne peut pas faire autrement. Mais, techniquement, les joueurs de l’équipe de France sont au-dessus. Le match retour le prouvera. Je suis persuadé que cette double confrontation va nous propulser en Afrique du Sud…

Jouer un tel match sans Franck Ribéry, blessé, peut-il avoir une incidence ?

C’est toujours mieux d’avoir Franck avec soi. Mais, même en son absence, il reste dans ce groupe quelques joueurs d’expérience. Des joueurs qui savent ce que veut dire le mot «combat»… Je ne suis pas inquiet. Ils vont relever le défi et être à la hauteur de l’événement. (Le Figaro-12.11.09.)

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...