• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 7 décembre 2009

Egypte-Algérie n’aurait pas dû avoir lieu

7122009

**D’APRÈS LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA FIFA

valkefifa.jpg 

En faisant jouer le match du 14 novembre au Caire, la Fifa aurait évité la guerre civile aux Egyptiens, à entendre les dires du deuxième homme de l’instance internationale. Mais de qui se moque-t-on?

Dans un entretien accordé à notre confrère Compétition, le secrétaire général de la Fifa, M.Valcke, est revenu sur les lâches agressions dont ont été victimes les Algériens en terre égyptienne.
Valcke a annoncé qu’en refusant d’annuler le match Egypte-Algérie du 12 novembre passé, décisif pour une qualification en Coupe du Monde 2010, la Fifa, à sa tête le président Joseph Blatter, a ainsi évité une guerre civile au pays des Pyramides. A croire que le sort de toute la nation égyptienne qu’on ne cesse de présenter comme l’élite du peuple arabe, reposait sur une banale partie de football.
Une déclaration ou plutôt une reconnaissance d’un parti pris de cette instance dans cette affaire qui a éclaboussé la Fifa et ses décideurs et qui a aussi et surtout porté un grave coup à la crédibilité de cette structure vis-à-vis même des grandes nations du football. A vrai dire, cela ne laisse pas sans réagir tant cette faveur (elle en est une), accordée à l’Egypte après les incidents graves qui avaient émaillé l’arrivée de la délégation de l’Equipe nationale algérienne au Caire, n’a rien à voir avec le sport. Elle ne paraît pas du tout raisonnable et encore moins faisable de la part d’une instance sportive, censée défendre et veiller à préserver les valeurs nobles de cette discipline. En tout cas, cette décision si elle s’avère fondée bien entendu, n’est pas du tout juste pour l’Algérie qui s’est vue menacée directement sans avertissement préalable d’élimination directe pour des raisons nettement moins graves.
En effet, doit-on rappeler que cette instance avait, suite à une requête déposée par nos amis Egyptiens au lendemain du match aller joué à Blida, signifié à l’Algérie que le moindre petit incident, jet de projectile ou de fumigène lors des rencontres éliminatoires de la Coupe du Monde, serait synonyme de défalcation de points et de lourdes sanctions financières. Nous sommes alors tentés de croire que la Fifa agit dans les deux poids, deux mesures, car comme tout le monde le sait, le football est régi par des lois bien claires et étudiées, qui ne doivent en aucun cas être bafouées. Les règlements sont faits pour être appliqués en dehors de toute considération politique ou partisane.(L’Expression-07.12.09.)

 *******************

**Jérôme Valcke, bras droit de Blatter révèle à Compétition: « La FIFA a évité une guerre civile au Caire »

valkefifa.jpg

*Le secrétaire général à la FIFA, le français Jérôme Valcke, nous explique les dernières décisions prises par l’instance internationale de football, notamment concernant notre sélection nationale.

   - M. Valcke, expliquez-nous cette histoire de cartons jaunes qui seront effacés lors de la coupe du Monde ?
- C’est une question pertinente, sur laquelle on dit beaucoup de choses. Certaines sont vraies, mais malheureusement, la plupart sont fausses.
En fait, rien n’a été décidé. Je m’explique : plusieurs membres du comité exécutif sont contre l’effacement des cartons jaunes à la coupe du Monde. Pour eux, remettre les compteurs à zéro voudrait dire que les cartons jaunes ne serviraient plus à rien, autant les supprimer et jouer un football sans avertissement. C’est leur avis, il est basé et bien argumenté en plus, c’est pourquoi et il faut le respecter.
- Vous voulez dire que leur avis pourrait être pris en considération ?  
- Nous allons étudier cette question lors de notre prochaine réunion du comité exécutif. Leur avis sera entendu, puis étudié et en prendra ensuite les décisions qui s’imposeront. Je parle bien sûr de la coupe du Monde et non de la CAN. La coupe d’Afrique est une autre histoire et un autre débat.
- Quand vous dites qu’il y a des membres qui sont contre l’annulation des cartons, cela veut dire qu’il y a un autre groupe qui est pour. Comment vous allez départager entre les deux ?

- Ce n’est pas la première fois qu’on tombe sur un cas pareil. Notre rôle c’est de trouver la meilleure solution possible à ce problème. En prenant en considération tous les avis, nous n’allons négliger personne. Notre priorité, c’est le jeu, c’est le football.
- Quel est votre avis personnel sur la question ?
- Mon avis, je le dirai lors la prochaine réunion du comité exécutif. 
- Dites-nous alors quelle sera la solution la plus plausible ?
- Il y a un avis que je trouve personnellement intéressant, c’est purger pendant la CAN, c’est-à-dire, qu’un joueur qui a deux cartons, pourra purger lors de  la coupe du d’Afrique des Nations.
- Passons à autre chose et plus précisément aux incidents du Caire. Question directe : allez-vous sanctionner l’Egypte ?

- La FIFA ne prend pas à la légère ces affaires-là. Vaut mieux prendre son temps, pour ensuite prendre une bonne décision que de précipiter les choses et léser une des deux parties. Vous savez, j’ai des tonnes de dossiers sur mon bureau, j’ai même des cailloux algériens et d’autres égyptiens. J’ai reçu dans mon bureau M. Raouraoua ainsi que M. Zaher.  Maintenant, laissez-nous le temps d’étudier tout ça, afin de prendre la bonne décision.
- Et ça sera pour quand ?

- Ça sera après la CAN. Le comité exécutif se réunira à la mi-février, jusque-là, aucune décision ne sera prise dans ce dossier.
- Peut-on connaître la nature de ces sanctions ? Si sanction y aura bien sûr…

- Les lois de la FIFA détermineront les sanctions. Ça pourrait être une sanction financière, c’est-à-dire une amende. Ou le huis clos, si on juge que le public est à sanctionner. Sinon, nous allons décider de réduire le nombre de public pendant les compétitions officielles, comme on l’a déjà fait avant avec la Côte d’Ivoire.
- Il y a une question qui nous brûle les lèvres et qu’il faut absolument qu’on vous la pose. Il y avait du sang algérien coulé en Egypte. Le sang des joueurs, mais aussi des supporters algériens. Pourquoi n’avoir pas annulé le match, ou au moins le reporter…

- (Il nous coupe) Vous pensez vraiment qu’annuler le match, ou le reporter aurait été une bonne idée ? Non, vous vous trompez énormément. Nous avons pris la bonne décision. Une décision sage qui nous a évité plus de sang.
- Que voulez-vous dire par là ?

- On a évité une guerre civile ! Je suis sûr et certain, que dans le cas où nous aurions décidé de reporter le match, il y aurait d’autres incidents plus graves. Il y avait des supporters algériens au Caire non ? Que vont-ils faire en Egypte sans le match ? Que feront les Egyptiens en apprenant que le match qu’ils ont tant attendu a été annulé ? Je pense avoir pris la bonne décision et c’est l’avis des officiels algériens, comme égyptiens.
- Quel a été le rôle des responsables des deux pays dans cette décision ?

- Très important, capital même. Pour votre information, nous avons parlé à M. le ministre des Affaires étrangères algérien et son homologue égyptien après les événements du caillassage du bus algérien. Et la décision de maintenir le match a été prise ensemble, c’est-à-dire, en concertation avec les chefs de la diplomatie des deux pays.(Compétition-06.12.09.)

***************************************

** Rabah Saâdane à Echourouk : « L’Angleterre n’est pas à présenter…les USA a beaucoup gêné le Brésil ».

image 

Vingt cinq ans après le mondial de Mexico, Rabah Saâdane est de retour à la coupe du monde. Du Mexique jusqu’en Afrique du sud, beaucoup de choses ont changé, mais l’optimisme du Cheikh est toujours resté le même. Juste après le tirage au sort effectué à Cap Town, Rabah Saâdane s’est remémoré les évènements, et s’est posé la question suivante : « Comment suis-je de retour en coupe du monde après toute cette longue période… Que s’est-il passé ?

Le sélectionneur national n’a pas caché sa grande joie, quelques minutes après la fin du tirage au sort, et sans qu’on lui pose la question, il dit : « Je suis très heureux parce que l’Algérie est en coupe du monde… Le Cheikh s’est tu un moment, puis enchaîna : En voilà l’entretien.

A quoi avez-vous pensé juste après la fin du tirage au sort ?

Je suis très content que mon pays soit qualifié au mondial, qui est le rêve de toutes les nations. Je que j’ai ressenti, c’est que j’ai réussi à procurer de la joie à tous les Algériens, ce qui veut dire que j’ai fais mon devoir envers mon pays.

Pensez-vous que la sélection nationale est sortie indemne du tirage au sort, en ayant comme adversaires la Slovénie, l’Angleterre et les USA ?

Je ne m’attendais pas à un cadeau du tirage au sort, parce que je sais que toutes les nations qualifiées au mondial sont des valeurs sûres. Le football moderne ne reconnaît plus les vieux paramètres, c’est à dire que toutes les équipes sont capables de renverser la vapeur.

Pensez-vous que les Verts sont chanceux, comparés aux autres équipes africaines, telle que la Cote d’Ivoire ?

Oui, mais rien n’est sûr en football. Nous, on affrontera des équipes fortes et on devrait faire avec.

Parlons maintenant des adversaires des Verts, à savoir l’Angleterre, les USA et la Slovénie, l’inconnue de cette CM… Alors, avez-vous peur de l’Angleterre ?

Nous respectons tout le monde et on ne craint personne, c’est ca la loi du football, qui est au dessus de tout le monde. L’Angleterre est une grande équipe, qui n’est plus à présenter, et drivée par Capello, ce qui me pousse à dire que l’Angleterre est devenue très forte, ces derniers temps, et il ne faut surtout pas oublier qu’elle renferme une armada de grands joueurs du niveau mondial. Même si l’Angleterre n’ont pas gagné la coupe du monde depuis 1966, mais elle reste toujours forte, notamment avec leur culture footballistique et leur façon de jouer, qui est vraiment exceptionnelle.

L’équipe des USA, qui se propulse dans le silence. Est-ce que vous la considérez comme étant l’une des meilleures équipes du monde ?

Comme vous l’avez si bien dit, elle se propulse dans le silence. Effectivement, c’est une équipe qui avance lentement mais sûrement. Elle est forte comme toutes les autres équipes. Nous sommes aujourd’hui face à une équipe américaine, qui a brillé lors de la dernière coupe des confédérations, durant laquelle elle avait battu l’Espagne, champions d’Europe, et avait beaucoup gêné le Brésil en finale. Je pense que, depuis l’année 1994, la sélection américaine a réussi à se faire une place parmi les grandes nations du football. La meilleure preuve, c’est leur présence permanente durant la coupe du monde. Laissez moi dire autre chose, si l’équipe des USA joue comme elle l’avait fait lors de la coupe des confédérations, je pense qu’elle va poser beaucoup de problèmes dans notre groupe.

Et la Slovénie… Que savez-vous de cette équipe ?

En toute simplicité, je le dis et répète que la Slovénie est une sélection connue ces dernières années. Mais, elle a surpris tout le monde en se hissant vers la coupe du monde en éliminant la Russie, ce qui est un grand succès. Si la sélection Slovène est qualifiée au mondial, cela veut dire qu’elle en a les moyens. Il faut dire aussi que cette équipe n’aura rien à perdre, elle jouera sans pression, et je dirai même qu’elle sera un concurrent pour décrocher le ticket de qualification au deuxième tour.

Pouvez-vous dire que « les Verts » ont commencé une nouvelle étape, et qu’ils sont rentrés, mentalement, en coupe du monde ?

Bonne question ! J’en avais pensé auparavant, mais les choses ne marchent de cette manière. Il nous est impossible de ne pas penser à la coupe du monde, quoi qu’on fasse.

Est-ce que cela veut dire que vous êtes inquiets pour vos joueurs…Qu’allez-vous leur dire lors de leur rencontre, allez-vous leur parler du tirage au sort de la CM ?

La période qu’on traverse est très délicate, et il nous faut beaucoup de concentration et s’éloigner de la pression. Croyez moi, on est toujours fatigués, et on n’a pas récupéré des dernières rencontres. Mais, on est ici à Cap Town pour préparer la coupe du monde.

Partagez-vous l’idée de ceux qui disent que la CAN ne peut pas coïncider avec la CM, en terme de programmation, parce qu’on jouera la CAN durant le mois de janvier, et cinq plus tard on jouera la CM ?

Franchement, la CAN est venue au mauvais moment, et nous pose un sérieux problème.

Et comment comptez-vous réagir face à ce problème ?

Comme on dit, on y peut rien. Même si je ne suis pas convaincu de la programmation de la CAN pour la même année que la CM, eh bien on réagira avec la question avec responsabilité.

Vous êtes appelés à remettre la liste de 23 joueurs pour la CAN. Alors, y aura-t-il des changements sur la liste ?

Franchement, on en a rien décidé pour le moment.

On a beaucoup parlé, ces derniers temps, de la convocation du buteur de l’ESS, à savoir Abdelmalek Ziaya. Est-ce vrai ?

Il y a plusieurs joueurs qui ont attiré notre attention, et nous, au staff technique, les poursuivons de prés. Il nous est déjà arrivé de convoquer des joueurs, qui étaient sur la liste des réservistes.

Vous faites allusion à Chaouchi ?

Chaouchi est l’un des joueurs qu’on suivait de prés pendant une longue période. Quand il a eu sa chance, il en a profité. Pour la match de Khartoum, on avait convoqué le gardien Zemmamouche, et lui aussi il faisait partie des réservistes.

Combien de noms y a-t-il dans cette liste « Secrète » ?

Il n’y a pas de secret. Nous avons une liste de sept (07) joueurs, c’est-à-dire que nous poursuivons trente joueurs de manière régulière, même si quelques uns d’entre eux ne sont pas avec nous dans les stages.

Revenant à la coupe du monde. Pensez-vous aujourd’hui que les « Verts » feront parler d’eux en Afrique du sud, au vu du tirage au sort ?

Il faut que je dise d’abord qu’on ne rêvait pas d’aller en coupe du monde, mais qu’on souhaitait renouer avec la compétition de la CAN. Cette vérité me pousse à dire qu’on a réussi, parce qu’on fait partie des 32 meilleures équipes du monde. Mais, cela ne veut nullement dire qu’on cessera de travailler, bien au contraire, on continuera dans le même sens, et on se donnera à fond, comme on l’a toujours fait.(Echorouk-07.12.09.)

 


 

 







évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...