• Accueil
  • > La nature au service de la santé

La nature au service de la santé

30 12 2009

*Les algériens de plus en plus attirés par les plantes médecinales

Les remèdes de nos grand-mères retrouvent depuis quelques années une seconde jeunesse. D’ailleurs, sans même nous en rendre compte, nous utilisons régulièrement la phytothérapie.

plantmdici.jpg
 
Une tisane au tilleul avant de se coucher, de l’huile d’olive se masser les jambes, des bonbons à l’eucalyptus pour calmer la toux ou encore une infusion de ginseng pour vaincre la fatigue. En cette période de pandémie de grippe A(H1N1), une grippe qui menace réellement la santé des populations, la phytothérapie est une pratique courante. Les herboristes ainsi que les pharmaciens sont pris d’assaut par des gens à la recherche de solutions, gélules ou tisanes pour faire barrage au virus de la grippe et renforcer le système immunitaire. Ainsi, plusieurs spécialistes sont unanimes à dire que la phytothérapie rencontre un succès grandissant auprès des consommateurs, soucieux d’utiliser au quotidien les bienfaits de la nature. Les plantes concurrencent aujourd’hui la médecine moderne.Des marques de gélules, de tisanes et de crèmes à base de plantes se multiplient dans les pharmacies pour traiter les problèmes digestifs, neurologiques, la forme et la beauté. Mais comment séparer le bon grain de l’ivraie ? Les produits se présentent sous plusieurs formes mais les spécialistes mettent en garde contre les abus : « Les plantes ne guérissent pas tout, et naturel ne signifie pas sans danger. » La phytothérapie est passée depuis des années de la phase empirique à la phase scientifique et des études cliniques ont identifié les composants et extraits actifs de plusieurs plantes dont les vertus sont chaque jour confirmées, a déclaré le Dr Michel Roussel, enseignant à la faculté de pharmacie de Lyon, auteur de plusieurs ouvrages et phytothérapeute, lors d’une conférence sur la phytothérapie qu’il a animée à Alger. Pour l’Organisation mondiale de la santé, il faut distinguer deux types de phytothérapies. La première est issue d’une pratique traditionnelle et parfois très ancienne, dite de « remèdes de grand-mère ». Elle est basée sur l’utilisation de plantes dont les vertus ont été découvertes de façon empirique. C’est une médecine dite « parallèle » du fait de l’absence d’étude clinique. En Afrique, jusqu’à 80% des populations ont recours à la médecine traditionnelle. C’est en 2002 que l’Organisation mondiale de la santé a mis en place sa première stratégie globale en matière de médecine traditionnelle. Cette stratégie a pour but d’aider les pays à élaborer des politiques nationales d’évaluation et de réglementation des pratiques de la médecine traditionnelle et de la médecine complémentaire ou parallèle. En phytothérapie, les plantes ne sont généralement pas utilisées dans leur intégralité. Selon les variétés, on ne conserve que les racines, les feuilles, la tige, les baies, les fleurs, l’écorce ou les graines. Les produits sont ainsi transformés en tisanes, gélules, huiles de massage… On peut également préparer ses « potions » soi- même en utilisant les plantes fraîches ou sèches. Une grande variété de produits est aujourd’hui disponible en officine.Le laboratoire Mag Pharm commercialise, à lui seul, une riche gamme complète de produits de phytopharmacie pour entretenir la forme, le bien-être, la santé et la minceur. Parmi ces produits, on peut citer la tisane de ginseng qui diminue la sensation de fatigue et aide à surmonter le stress. « Elle est recommandée en cas d’asthénie sexuelle, physique ou intellectuelle, de convalescence, en période d’examen ainsi que dans les baisses de forme dues au surmenage », lit-on dans les indications. Mycantis, un produit à base de champignons, renforce les défenses naturelles de l’organisme.

Des solutions douces et naturelles

Le laboratoire propose également des solutions douces et naturelles pour prévenir et lutter contre les troubles de la sphère ORL : Thymo, un sirop à base de thym, est un antiseptique respiratoire qui fluidifie les sécrétions bronchiques ; Bronchonet est indiqué dans la toux allergique, il contient du miel dont l’efficacité a été prouvée dans le traitement de la toux nocturne de l’enfant. Ce dernier peut également trouver remède pour ses troubles bénins dans la gamme de produits de Mag Pharm dont Appetikid (pour le manque d’appétit), Genikid (difficultés d’apprentissage), Babygaz (sirop efficace contre les coliques)… « La médecine par les plantes est prouvée scientifiquement, donc on peut l’utiliser sans danger même chez les enfants, quand on respecte le mode de prescription. Il ne faut pas oublier que la majorité des médicaments chimiques est fabriquée à partir d’extraits de plantes », souligne le Dr Ammar Aroua, pédiatre, qui précise : « Actuellement on trouve sur le marché algérien plusieurs produits à base de plantes. Dans ma consultation je les utilise pour soigner les coliques des nourrissons, le manque d’appétit, les maux de gorge, les toux d’irritation, les désordres digestifs (spasmes, flatulences) et récemment pour l’hyperactivité et les troubles de la concentration et de l’attention chez certains enfants. je pense que c’est une bonne alternative pour soigner certaines maladies ».

Abondant dans le même ordre d’idée, le Dr Haouara Boubekeur, généraliste, déclare que la phytothérapie dans le traitement des maladies chroniques peut s’avérer délicate. En effet, cette science (car c’en est une) ne peut en aucun cas être considérée comme une thérapie de substitution mais plutôt comme une alternative complémentaire. Souvent, le traitement est proposé sous forme de cures de 10, 15 ou 30 jours renouvelables. Il faut faire du fameux adage populaire « tout excès est nuisible » un véritable dogme. Le Dr Haouara estime que certaines pathologies chroniques (rhumatismes, troubles gastro-intestinaux, insuffisance veineuse, etc.) sont soulagées par des traitements symptomatiques proposés par la médecine « moderne ». Mais il est intéressant de substituer à ces traitements, qui entraînent souvent des effets secondaires, voire indésirables, des produits naturels maîtrisés.

Elle précise que dans le traitement des troubles métaboliques, la place de la phytothérapie peut être prépondérante car l’organisme tire ses besoins métaboliques de l’alimentation censée être naturelle. Lors d’un déficit métabolique, la phytothérapie propose des solutions pouvant combler ce déficit. Par exemple, en cas d’anémie par carence martiale, la phytothérapie propose des produits naturels possédant une forte concentration en fer. (El Watan-30.12.09.)

 ****************« Plusieurs usages traditionnels des plantes ont été validés scientifiquement »

 Titulaire d’un diplôme en pharmacologie dans une université canadienne, Mlle Kerrar Chérifa est responsable des laboratoires Mag Pharm, spécialisés dans les produits de phytothérapie.(entretien)

**-Comment s’explique l’intérêt pour les médecines naturelles en général et la phytothérapie en particulier ?Nous ressentons le besoin d’un retour aux valeurs essentielles et à une vie saine proche de celle pour laquelle nous avons été programmés. Exposés à la pollution, soumis au bruit et confrontés au stress en permanence, nos organismes tendent à développer des réactions allergiques et des troubles fonctionnels. Avec les plantes médicinales, on agit en douceur et dans la durée. On prend le temps de rétablir les équilibres naturels. D’autres approches complémentaires à la médecine classique permettent de retrouver cet équilibre : l’acupuncture, l’ostéopathie, la massothérapie, en prenant en compte l’individu dans sa globalité. Mais le succès de la phytothérapie s’explique aussi par les énormes progrès réalisés dans la connaissance des plantes et de la médecine.Plusieurs usages traditionnels des plantes ont été validés scientifiquement. A titre d’exemple, l’usage traditionnel du thym « zaîtra » dans le traitement des voies respiratoires a été validé par un essai récent, à double insu (150 sujets), son efficacité a été confirmée pour le traitement de l’inflammation des voies respiratoires. L’OMS encourage l’utilisation des médecines naturelles et réalise un travail colossal de récolte de données relatives aux usages traditionnels des plantes et des différentes approches thérapeutiques traditionnelles. - 

**Cette médecine naturelle est-elle efficace ?

- Outre leur action aujourd’hui démontrée, les plantes offrent l’immense avantage d’agir en douceur, avec un minimum d’effets négatifs. Cette caractéristique de la phytothérapie lui confère une place privilégiée dans le traitement et la prévention de nombreuses affections courantes. Elle trouve une place privilégiée en pédiatrie où les troubles les plus courants sont fonctionnels : digestion, appétit, coliques, fragilité.

- **Quelles précautions prendre dans l’usage de la phytothérapie ?

- Le fait que les plantes aient un effet thérapeutique implique nécessairement qu’elles peuvent être nocives, qu’il existe des doses précises à administrer et qu’il est important de bien identifier la plante avant son utilisation.Le processus allant de la plante au produit de phytothérapie doit donc respecter les normes strictes de qualité et de sécurité. A titre d’exemple, les plantes ne se cueillent plus n’importe où et n’importe comment. Le terrain, l’ensoleillement, la saison sont pris en compte, tant pour préserver les espèces sauvages que pour pouvoir récolter des plantes contenant un maximum de principe actif. D’autre part, le conseil averti du médecin ou du pharmacien est nécessaire.

- **Quels produits de phytothérapie proposez-vous ?

- Nous avons développé la gamme phytopharm, présente en pharmacie depuis six ans déjà. Les produits phytopharm sont des plantes ou des associations de plantes présentées sous des formes pratiques d’utilisation : gélules, sirops, baumes, tisanes en infusettes. Ce sont des solutions aux troubles fonctionnels courants pour les adultes : sommeil, anxiété, surpoids, maux de gorge, toux des asthmatiques, cholestérol, etc. Et pour les plus jeunes : manque d’appétit, de concentration, coliques du bébé, etc. Phytopharm propose aussi des produits naturels extraits du cartilage de requin et de la carapace de crustacés très efficaces dans le traitement de fond de l’arthrose.

- **Ces produits sont-ils disponibles sur le marché ?

Ils sont disponibles en pharmacie exclusivement, selon les directives du ministère de la Santé et ils sont conseillés par de nombreux médecins et pharmaciens.(El Watan-19.04.09.)

**************************

**Dr Sohaïb Hachaïchi. Directeur médical de Mag Pharm

« L’efficacité clinique des traitements de phytothérapie est une réalité basée sur des preuves scientifiques » Une riche gamme de produits à base de plantes est aujourd’hui sur le marché. Que représente actuellement le marché de la phytothérapie en Algérie ?Il faut dire qu’au cours de ces cinq ou six dernières années, le patient algérien éprouve un véritable engouement pour les produits naturels en général et pour les produits de phytothérapie en particulier. Je pense qu’il s’agit du résultat des campagnes de sensibilisation réalisées par les médias sur les bienfaits des plantes médicinales, mais c’est surtout le résultat positif de la large expérience dans l’utilisation des préparations à base de plantes dans le traitement de différents types de maux que nos ancêtres ont pu acquérir au fil du temps. Toutes ces données nous permettent de déduire que la demande du marché algérien en matière de produits de phytothérapie est de plus en plus importante, mais si vous le permettez, j’aimerais aussi parler de la maturité remarquable qu’a pu acquérir ce marché ces dernières années.

Cette maturité est, à mon avis, très bien illustrée par le comportement actuel du patient algérien, qui préfère de plus en plus s’adresser à son médecin ou plus souvent à son pharmacien, pour lui demander conseil et obtenir un produit qui répond à ses attentes en matière d’efficacité et de sécurité d’utilisation plutôt que de s’adresser à des vendeurs de plantes médicinales dont la majeure partie a malheureusement des connaissances très limitées en matière de phytothérapie.

-  Peut-on dire que ces différentes formes de produits de phytothérapie sont sans aucun danger sur la santé ?

Une plante contient plusieurs principes actifs qui agissent de façon synergique pour fournir un ou plusieurs effets thérapeutiques. Mais il faut savoir aussi que l’utilisation inappropriée d’une plante peut engendrer des effets néfastes sur l’organisme humain, d’où l’intérêt d’avoir des produits de phytothérapie qui répondent à un certain nombre de critères. L’un des critères les plus importants concerne la forme d’utilisation de la plante médicinale, puisque cette dernière permet de prédire le taux de principes actifs contenus dans une préparation donnée, les produits de phytopharmacie contiennent ce qu’on appelle des extraits de plantes standardisés (EPS).

Ces extraits apportent un taux précis et constant de principe actif, ce qui nous permet d’avoir des des dosages précis en principe actif et de prévenir d’éventuelles baisses de taux des actifs qui pourraient diminuer l’efficacité du produit ou bien un éventuel excès en principe actif qui pourrait augmenter un risque de toxicité ou faire apparaître des effets indésirables. Ce sont là des raisons qui font que les produits de phytopharmacie assurent un parfait équilibre entre efficacité et sécurité d’utilisation.

-  La phytothérapie se présente comme une alternative pour calmer certains maux et troubles chroniques de l’organisme. Peut-on dire que cela réussit à 100% ?

Pour ce qui est de l’efficacité des produits de phytothérapie il faut savoir que ces dernières années, plusieurs organismes internationaux se sont intéressés à cette thérapeutique. Parmi eux, on peut citer l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a créé une véritable référence pour les plantes médicinales présentée sous forme de monographies qui exposent les différents principes actifs contenus dans les plantes et leurs actions pharmacodynamiques, c’est-à-dire les mécanismes par lesquels ces principes actifs entrent en action au niveau de l’organisme, en se basant sur des travaux réalisés par différentes équipes de chercheurs. Ces travaux sont généralement des essais réalisés sur les animaux ; puis les résultats obtenus sont confirmés par des essais cliniques randomisés chez les humains. Cela nous amène à dire qu’aujourd’hui, l’efficacité clinique des traitements de phytothérapie est une réalité basée sur des preuves scientifiques. (El Watan-30.12.09.)

***************

La phytothérapie, une science millénaire

Depuis des millénaires, 2000 ans avant J.-C., l’usage des plantes dans le monde entier (la Chine, l’Inde, l’Egypte, la Grèce) trouve une pratique traditionnelle, et l’efficacité prouve ses intérêts thérapeutiques divers.

Grâce aux expériences menées par les ancêtres, plusieurs plantes se sont imposées dans la culture populaire. Les notions d’herboristerie font parties intégrantes de la vie. Les plantes et dérivés (épices, écorces, gomme, etc.) sont souvent employés au niveau des populations. Les produits naturels ont bien démontré les bienfaits de leur usage thérapeutique aussi bien externe et qu’interne. Les produits pharmaceutiques constituent des produits synthétiques. Malgré les effets secondaires connus des plantes, les phytothérapeutes n’ont pas empêché d’améliorer leur méthode curative par l’emploi généralisé des plantes (extractions, huiles essentielles, oligo-éléments, etc.). Actuellement, de nouvelles formules sont en vogue (poudre, gélules, infusion, sirop) et commencent à prendre une bonne place dans les officines. En fonction de leurs constituants essentiels ou principe actif (pigments, alcaloïdes, vitamines, antibiotiques, etc.), on distingue plusieurs types de plantes en fonction de leurs indications, telles les plantes astringente, antispasmodique, antiseptique, antirhumatismale, carminative, hypoglycémiante, hypotensive, laxatives, toniques, antigrippale, sédative, etc. avec des conseils pratiques de la récolte et de la conservation des plantes. L’efficacité optimale d’une plante dépend de sa maturité optimale du printemps jusqu’à l’automne, sa conservation s’effectue dans des lieux aérés et à l’ombre. Elles sont conditionnées dans des contenants adéquats (sachet ou sac en papier, récipients en verre). Le temps de conservation des plantes ne peut dépasser 2 ans et demi. Pour le mode de préparation des plantes, l’infusion est la plus simple. La décoction est utilisée pour les organes les plus durs comme les racines, l’écorce, le bois, etc. La macération à froid est un mode de préparation pour les plantes dont les substances sont très sensibles à la chaleur. L’inhalation permet de désinfecter les voies respiratoires supérieures (les fosses nasales entre autres). Les plantes aromatiques sont les plus souvent employées, pour leur action antiseptique (eucalyptus, thym, serpolet, lavande, etc.). Enfin, le cataplasme en usage externe, un mélange de plantes ramollies fraîches ou des plante sèches ajoutées à de l’huile, du miel et de la cire d’abeille. Dans notre prochaine édition, nous vous présenterons chacune des plantes dans leurs groupes cités, leurs propriétés et leurs constituants essentiels. (El Watan)

 

 

 


Actions

Informations



11 réponses à “La nature au service de la santé”

  1. 29 08 2018
    emergency housing application massachusetts (02:57:22) :

    Heya i am for the first time here. I found this board and I find It really useful & it helped me out a lot. I hope to give something back and aid others like you helped me.

    https://thepandemic.wordpress.com/

  2. 18 04 2018
    lodges in cape town near the beach (01:16:22) :

    What i don’t understood is if truth be told how you are not really a lot more smartly-preferred than you may be now. You’re very intelligent. You already know therefore significantly in terms of this subject, made me personally believe it from numerous various angles. Its like men and women don’t seem to be fascinated until it is one thing to accomplish with Lady gaga! Your personal stuffs great. Always care for it up!

    http://southafricatourismguide.com/accommodation-lodges-south-africa.php

  3. 7 04 2018
    zvodretiluret (05:44:35) :

    I?¦ve been exploring for a little bit for any high quality articles or weblog posts on this sort of area . Exploring in Yahoo I ultimately stumbled upon this web site. Studying this information So i?¦m glad to show that I’ve a very good uncanny feeling I discovered exactly what I needed. I most surely will make certain to do not forget this web site and give it a glance regularly.

    http://www.zvodretiluret.com/

  4. 9 08 2015
    Christelle Maille (12:34:00) :

    Bon récit ! Une parenthèse pour vous montrer le site d’un magasin en France à Vincennes de bijoux fantaisie.

    https://bijouxtutti.wordpress.com

  5. 15 06 2015
    sdorttuii plmnr (21:38:33) :

    I have not checked in here for some time because I thought it was getting boring, but the last few posts are great quality so I guess I’ll add you back to my daily bloglist. You deserve it my friend :)

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  6. 10 12 2012
    abercrombie zürich (11:58:46) :

    I precisely desired to say thanks once again. I’m not certain what I could possibly have sorted out in the absence of the solutions documented by you over such a industry. It was before a very daunting case in my opinion, nevertheless seeing a specialised way you handled that forced me to leap with delight. I will be thankful for the advice and pray you realize what a powerful job you’re doing teaching the rest via a blog. I know that you haven’t encountered all of us.
    abercrombie zürich http://www.abercrombieandfitch-schweiz.org

  7. 23 06 2012
    la medecine par les plantes (16:12:37) :

    J’apprécie ,vous avez vu juste ici, j’adore ce que vous déclarez et la façon dont vous le dites.

  8. 27 10 2011
    bilete avion (22:33:35) :

    What you have here it is a great article. But first of all I must salute all every one. Hy. And now I must say that I m thinking to post http://niarunblog.unblog.fr/2009/12/30/la-nature-au-service-de-la-sante on my Facebook profile. I will do this because at last I found what I was looking for. What you share here is really good information. When I saw this tittle, ELAyam-2 » La nature au service de la santé, in my google search I was very glad. Maybe I found something with the same ideea here http://www.xbileteavion.ro, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  9. 25 10 2011
    Bonsmara SA (15:22:08) :

    What you have here it is a great article. But first of all I must salute all every one. Hello there. And now I must say that I will post http://niarunblog.unblog.fr/2009/12/30/la-nature-au-service-de-la-sante on my Twitter profile. I will do this because in the end I found what I was looking for. What you give us here is really the best sharing. When I saw this tittle, ELAyam-2 » La nature au service de la santé, in my google search I was very glad. Maybe I found something with the same ideea here http://www.bonsmara-action.co.za, I’m not sure but I thing it was the same. My regrds

  10. 23 10 2011
    no download Scratch Cards (15:41:33) :

    You’ll in no way find out individuals text by Obama, due to the fact The federal government is definitely an ideologue, not a philosopher. Obama’s gradual belief can be attached in the deep-rooted craze against those that have great results by means of cost-free marketplaces plus a deep-rooted sympathy in the direction of those who be successful as a result of area organisation in addition to industry confrontation.

  11. 8 08 2011
    Sima Philio (06:06:26) :

    thanks againyoure great

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...