• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 10 août 2010

le 1er jour du ramadan fixé pour ce mercredi

10082010

image 

La Commission de la surveillance du croissant lunaire a confirmé que le premier jour du mois de ramadan en Algérie, a été fixé pour le 11 août 2010, en conséquence ce mercredi sera considéré comme le début du mois sacré et tous les musulmans observeront le jeûne. ****************** 

Selon le calendrier universel de l’hégire, basé sur la visibilité du croissant, le début du ramadhan dans le monde arabe sera le mercredi 11 août 2010. De ce fait, la nuit du doute du mois de ramadhan est prévue ce mardi 10 août, selon le ministère des Affaires religieuses et du Wakf. Conformément au Coran et à la sunna, le début du mois sacré est déterminé par l’observation du croissant lunaire du ramadhan à l’œil nu, avec des jumelles ou des télescopes, rappelle-t-on. Si les conditions climatiques ne le permettent pas, le recours au calcul est recommandé, en ce sens que les mois du calendrier musulman comprennent 29 ou 30 jours.

Aussi, la Fonction publique fixe de nouveaux horaires de travail. A Adrar, Illizi, Tindouf, Béchar, Ouargla, Ghardaia, Laghouat, Biskra et El Oued, les horaires de travail sont fixés de 8 heures à 15 heures. Pour les régions du nord, les horaires de travail seront de 9 heures à 16 heures, selon le communiqué de la Direction générale de la Fonction publique.

 **La Mecque se pare d’une horloge géante


 Une horloge qui fait six fois la taille de Big Ben est en cours de construction près de la Grande mosquée. Les Saoudiens espèrent établir une «heure de La Mecque» pour concurrencer celle de Greenwich.

le 1er jour du ramadan fixé pour ce mercredi coeur-Une immense horloge est en cours de construction à La Mecque, en Arabie saoudite. Le mécanisme doit être mis en route pour un essai lors de la première semaine du ramadan, qui débute ce mercredi. Cette immense horloge, d’un diamètre de 46 mètres, soit six fois celui de Big Ben, dominera le complexe de la Grande mosquée. Les Saoudiens veulent s’en servir pour établir une «heure de la Mecque», qui concurrencerait le temps moyen de Greenwich.

Les quatre cadrans, de haute technologie, feront partie d’une tour de 601 mètres de haut. Il s’agira du plus haut bâtiment du monde après le gratte-ciel Burj Khalifa de Dubaï, qui culmine à 828 mètres. Sous chaque cadran figurera la phrase «Au nom d’Allah» illuminée de deux millions de DEL. Les lumières de la tour seront visibles à 30 kilomètres et serviront à signaler l’horaire des cinq prières quotidiennes. (Le Figaro-10.08.2010.)

*******************

**Le ramadan 2010 commence ce mercredi en France (11.08.2010.) , a annoncé le Conseil français du culte musulman (CFCM), qui s’était réuni à la Grande Mosquée de Paris pour fixer la date du début de ce mois de jeûne sacré.
« Le premier jour du mois sacré de ramadan pour l’an 1431 de l’Hégire correspondra au mercredi 11 août 2010″, déclare le CFCM dans un communiqué. « A cette occasion, le Conseil Français du Culte Musulman présente ses meilleurs voeux à toute la communauté musulmane de France et lui souhaite de vivre en ce mois sacré de grands moments de piété, et de partage », ajoute le CFCM, qui profite de cette annonce « pour exprimer à l’ensemble de la communauté nationale ses voeux de prospérité, de solidarité et de fraternité ».
Le mois de jeûne du ramadan constitue l’un des cinq piliers de l’Islam. Il commence avec l’apparition du croissant de lune au dernier soir du huitième mois du calendrier musulman, basé sur le calendrier lunaire.
Affluence à la Mosquée de ParisDurant un mois, les musulmans pratiquants s’abstiennent de manger, de boire, de fumer et d’avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil. A une heure fixe, au coucher du soleil, le jeûne est rompu avec l’iftar, un repas qui se compose traditionnellement d’un verre de lait et de quelques dattes. Après l’iftar, il est recommandé de veiller une partie de la nuit au rythme des versets du Coran.
Durant ces veillées, les musulmans sont invités à se réunir dans des lieux de culte. La Grande Mosquée de Paris voit ainsi sa fréquentation « doubler voire tripler », avec un pic de « huit à dix mille personnes » le 27e jour du ramadan, appelé le jour du Destin, expliquait mardi Slimane Nadour, le porte-parole de la Grande Mosquée de Paris. Il chiffrait à près de 5.000 personnes le nombre de Musulmans qui, chaque année, s’enregistrent auprès de la Grande Mosquée de Paris.
70% des musulmans affirmaient faire le ramadan en 2009
Avec près de cinq millions de musulmans, selon le président du Conseil français du culte musulman, Mohammed Moussaoui, la France est le premier pays d’Europe comptant le plus grand nombre de musulmans.
Parmi eux, 70% affirmaient faire le ramadan en 2009, selon une étude Ifop de l’an dernier, un chiffre en stabilité par rapport à 2001, et en nette hausse par rapport à 1989 avec 60% de pratiquants.
Par ailleurs, selon une étude Ifop diffusée mardi, les produits halal constitueraient un marché à fort potentiel en France. Près de 60% des personnes d’origine musulmane interrogées disent ainsi acheter systématiquement de la viande halal. Avec 3,1 millions de consommateurs, le marché halal est évalué à 4,5 milliards d’euros (source Solis), contre 2,6 milliards pour le marché bio (source Agence Bio). AP-10.08.2010.

*****************

* Lire par ailleurs: lumières d’Islam.1

* les plus beaux noms de Dieu

* ramadhan 1430 (2009)   + Les leçons du Ramadhan

*Images d’Islam
 

**********************************************

  *Singapour, champion du monde de la croissance 

Le Marina bay sands Hotel.
Le Marina bay sands Hotel.

Les ministères sont gérés comme des entreprises privées. Leurs responsables ont des salaires de PDG. Les fonctionnaires ont les méthodes et les moyens des meilleurs cadres commerciaux. 

coeur-

Il est interdit de mâcher du chewing-gum dans le métro. On ne fume dans la rue qu’aux endroits spécifiquement désignés. Un mégot par terre, c’est 500 dollars d’amende, un papier entre 500 et 1000 dollars. Propreté, sécurité, ordre. Singapour est la ville-État la plus sûre du monde et attire les expatriés beaucoup plus facilement que Hongkong. C’est aussi la ville qui s’affirme en champion du monde de la croissance cette ­année. Le gouvernement assure que son PIB (produit intérieur brut) va croître de 13% à 15% en 2010, alors qu’il s’était contracté de 1,3% l’an dernier. Il appuie ses prévisions sur le rebond de 29% de ses exportations hors pétrole fin juin. Il compte également sur la bonne tenue des services et, phénomène nouveau, sur le tourisme.

9d70d3a6-a3ed-11df-bdf0-64de21aa60ad
 

La recette du miracle ? Il n’y en a pas, sauf peut-être l’ordre qui règne aussi sur la fantastique ­machine économique qu’est Singapour. Ancienne colonie britannique, la ville-État devenue indépendante en 1965 tourne tout entière sous la main de fer du People’s Action Party fondé par Lee Kuan Yew, figure mythique du pays, qui est encore aujourd’hui «minister Mentor» du gouvernement. Un gouvernement dont son fils, Lee Hsien Loong, est le premier ministre. La politique, c’est pour l’un comme pour l’autre, celle des affaires. Les ministères sont gérés comme des entreprises privées. Leurs responsables ont des salaires de PDG : un million de dollars pour un ministre ne choque personne.

Trois piliers 

Le vrai ressort de la machine, c’est le Singapore Economic Development Board (EDB), la toute puissante agence du gouvernement chargée de la planification et du développement de Singapour. Ses bâtiments austères sur North Bridge Road, à quelques pâtés d’immeubles du célèbre hôtel Raffles, cachent une armada de fonctionnaires dont les méthodes et les moyens n’ont rien à envier aux meilleurs cadres commerciaux des entreprises internationales les plus ­dynamiques. «Ouverture, flexibilité, réactivité, ce sont les trois mots d’ordre de l’EDB qui est le point de passage obligé pour qui veut investir ou s’implanter ici», note un avocat d’affaires.

Car Singapour est un rocher : 42 kilomètres d’est en ouest, 23 kilomètres du nord au sud, 5 millions d’habitants. Chaque année l’île, séparée de la Malaisie par le détroit de Johor, récupère entre 1 et 2 kilomètres carrés sur la mer.

Au large de Marina Bay, le ballet des navires ne cesse jamais, de jour comme de nuit. La ville-État est encore le premier port mondial de transbordement de conteneurs, mais sera sans doute dépassée par Shanghaï cette année.

Outre cette activité, son économie repose sur trois piliers : l’industrie manufacturière, autrefois tournée vers l’électronique, qui s’oriente de plus en plus vers la chimie et la pharmacie, les services financiers et les services aux entreprises. Dans tous ces domaines , Singapour offre aux entreprises une fiscalité pratiquement sans égal. Le taux d’imposition sur les sociétés n’est que de 17%, assorti de nombreuses possibilités de déductions. Les plus-values ne sont pas imposables. Et le tout nouveau «productivity and innovation credit act», applicable de 2011 à 2015, va permettre aux sociétés qui investissent dans la recherche et le développement de bénéficier de déductions fiscales pouvant aller jusqu’à 250% des dépenses ­qu’elles auront engagées !

Mais, revers de la médaille, Singapour va devoir accueillir cette année 100.000 travailleurs étrangers supplémentaires, ce qui ne manque pas de provoquer des tensions avec les habitants qui se plaignent déjà du coût social de ces nouveaux arrivants. La rançon du succès. (Le Figaro-09.08.2010.)

*********************

 







évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...