• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 23 août 2010

Premier drone «bombardier»fabriqué par l’Iran

23082010

*L’Iran prête à riposter à toute attaque éventuelle

Dans la foulée du lancement de sa première centrale nucléaire, l’Iran a présenté un drone capable d’embarquer des bombes et des missiles d’une portée de 1000 km. Un message directement adressé à Israël et aux Etats-Unis.

Le drone présenté par Ahmadinejad au lendemain de la mise en service de la première centrale nucléaire iranienne.
Le drone présenté par Ahmadinejad au lendemain de la mise en service de la première centrale nucléaire iranienne.

Premier drone «bombardier»fabriqué par l'Iran coeur- L’Iran montre ses muscles. Le président Ahmadinejad a en effet dévoilé dimanche le premier drone «bombardier» capable d’emporter différents types de bombes et missiles d’une portée de 1.000 km, fabriqué sur le sol iranien. La cérémonie organisée visait explicitement à démontrer la capacité de riposte de l’Iran contre toute attaque éventuelle…. Dénommé Karrar (assaillant, en persan) ce drone est le «symbole du progrès de l’industrie de défense de l’Iran», a affirmé le ministre de la Défense, le général Ahmad Vahidi, lors de la cérémonie à laquelle assistait également le président Mahmoud Ahmadinejad.

«En plus du drone bombardier dévoilé par le président aujourd’hui, la République islamique d’Iran possède d’autres drones également d’une portée de 1.000 kilomètres», a-t-il ajouté. Selon la télévision iranienne, qui a montré des images du test du drone dans une région semi-désertique, Karrar est équipé d’un moteur turbo jet lui permettant d’atteindre une vitesse de 900 km/h et emporter différents types de bombes et missiles. Le drone est présenté comme le premier «avion sans pilote porteur de bombes» produit par l’Iran et «capable de parcourir de longues distances à une vitesse rapide».

Au début de l’année, les Etats-Unis s’étaient inquiétés du programme de drone iranien. Avec ce nouveau drone «bombardier», l’Iran rejoint un petit club de pays, notamment les Etats-Unis, la France et Israël, capables de fabriquer de tels engins, a précisé la télévision d’Etat. Dans son discours, le président Ahmadinejad a lancé une mise en garde aux Etats-Unis et Israël qui n’ont pas écarté l’option militaire contre l’Iran. «Avant d’être un messager de la mort pour les ennemis, Karrar est porteur d’un message de grandeur pour l’humanité», a déclaré Ahmadinejad.

Mais «nous ne plaisantons pas. Nous ne permettrons pas à une bande de criminels de créer l’insécurité. Ils (Etats-Unis et Israël, ndlr) ont dit que toutes les options étaient sur la table. Et bien, nous disons aussi que toutes les options sont sur la table», a prévenu le président Ahmadinejad. Il a ajouté que «l’Iran n’avait jamais eu l’intention d’attaquer un autre pays» mais voulait «renforcer sa capacité de défense pour dissuader les ennemis de toute tentative d’agression».

Karrar a été dévoilé au lendemain du lancement technique de la centrale de Bouchehr, première centrale nucléaire d’Iran, signe de la volonté de Téhéran de poursuivre son programme nucléaire malgré les pressions et les sanctions internationales. Il intervient aussi deux jours après le test réussi du missile sol-sol Qiam, d’une portée de 1.500 kilomètres, selon les médias, qui a des «aspects techniques nouveaux et une capacité tactique unique».

L’Iran doit également inaugurer deux lignes de production de vedettes rapides «Seraj» et «Zolfagar», équipées de lance-missiles. Téhéran a multiplié ces derniers mois les annonces sur le développement de nouveaux armements, notamment de systèmes de missiles, drones, bateaux rapides ou encore de sous-marins. (source:Le Figaro-22.08.2010.)

**************

*QUELQUES JOURS APRÈS LE DÉPART DU BATEAU ALGÉRIEN VERS GHAZA
Les médias israéliens tirent sur Alger

Qu’est-ce qui fait courir les médias israéliens qui s’en prennent une fois de plus à l’Algérie.

Israël continue à faire le gendarme de la vaste région arabo-musulmane et à surveiller les pays du monde arabe et moyen-oriental dénonçant toute velléité d’assurer leur défense. En quoi la modernisation de la défense d’un pays tel que l’Algérie puisse-t-elle, a priori, déranger l’Etat hébreu pour aller jusqu’à fouiller dans les poubelles pour tenter de quoi lui permettre de pousser des cris d’orfraie? La chaîne de télévision israélienne, Channel 10, a diffusé jeudi dernier, un documentaire intitulé Le Programme d’armement algérien, où ont été passés au crible les contrats d’armes conclus par l’Algérie avec ses partenaires étrangers dont la Russie, dans le cadre de la modernisation de ses structures militaires. Ce documentaire ne semble pas fortuit. Il intervient au moment où un bateau algérien chargé d’aide humanitaire au profit de la population de Ghaza, victime de l’inhumain embargo imposé par Israël, a largué les amarres jeudi dernier à destination du port d’El Arich en Egypte. Cette opération a été initiée par l’association des Oulémas algériens et des personnalités nationales avec le concours de citoyens de différentes wilayas du pays, des hommes d’affaires et des associations de la société civile dans le cadre de la solidarité avec le peuple palestinien. 60 conteneurs chargés de produits alimentaires de base, d’articles scolaires, de matériel médical dont une clinique pluridisciplinaire, des appareils d’hémodialyse et des scanners seront acheminés vers Ghaza. Cela explique-t-il ce soudain retour au premier plan de l’Algérie dans les médias israéliens qui agitent à dessein le spectre (?) de l’armement algérien? Cela ne prend pas et ce n’est certes pas Israël qui va interdire ou contrôler l’Algérie quant à ses besoins militaires. En fait, ce n’est pas la première fois que l’Algérie fait face à de pareilles attaques médiatiques. L’on se rappelle l’offensive menée par Israël contre le programme nucléaire civil de l’Algérie, programme réalisé dans la transparence et sous la supervision et le contrôle de l’Aiea (Agence internationale de l’énergie atomique). Ce n’est pas le cas de l’Etat sioniste, seul détenteur, à ce jour, de l’arme atomique dans cette région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Et bien sûr, la même rengaine, l’armement de l’Algérie «constituerait un danger pour la paix» mondiale. Cette antienne a déjà été entendue et ne peut être prise au sérieux ni par les «nigauds» ou ceux qui veulent bien entrer dans son jeu et être complaisants envers l’Etat hébreu. Ainsi, Israël qui ne cesse de clamer le «danger» que constituerait, selon lui, le nucléaire iranien et les velléités de l’Iran de vouloir fabriquer la bombe atomique, veut détourner l’attention et faire oublier le fait qu’il détient 300 bombes nucléaires hors du contrôle des institutions internationales adéquates pour ce faire. En fait, Israël prétend rien moins que de désarmer les pays arabes, allant jusqu’à ambitionner de leur interdire le renouvellement ou la modernisation de leurs matériels de défense. Nous en avons l’exemple type avec les négociations que les sionistes mènent avec les Palestiniens, lorsque Israël conditionne la création d’un Etat palestinien par son désarmement militaire et policier (Tel-Aviv ne veut que des policiers palestiniens munis de bâtons) et le déploiement de l’armée israélienne entre cet Etat et la Jordanie, de contrôler l’espaces maritime et aérien. Ce qu’Israël revendique pour accepter un Etat palestinien à ses côtés, elle veut l’étendre à l’ensemble de l’espace arabo-musulman, et particulièrement arabe, qu’elle veut sans défense et sous sa botte. Voilà une chose qui a peu de chance de se réaliser. En tout état de cause pas avec le peuple et l’Etat algériens qui ne sont ni l’Egypte, ni l’Arabie Saoudite avec tout le respect que nous devons à leurs peuples. Ce qu’il faut savoir est que, malgré tous les efforts qu’Alger fait pour moderniser sa défense, l’Algérie reste loin, très très loin même, des sommes fabuleuses qu’Israël dépense, par le biais de l’énorme aide militaire et financière américaine, pour son armée qui fait d’Israël le seul Etat militariste du Moyen-Orient. (L’Expression-23.08.2010.)

**************

* Lakhdar Bentobbal,membre fondateur de la Révolution

*Lire aussi: Etre musulman et vivre avec son temps et son milieu

* L’islam Dine et Dounya

*L’islamophobie est née de l’ignorance

**************

Les scientifiques de la Nasa ont observé de très nombreuses failles de chevauchement réparties sur l'ensemble de la surface lunaire. (Crédits photo : AP)

*La Lune aurait tendance à se contracter…

cliquer ici:  Les premiers pas sur la lune

** aussi: *12 personnes arrêtées à boumerdès

Les restos de la rahma approvisionnent les maquis !

**cliquer ici: Infos d’Algérie(5) 

***********************

*La géolocalisation transforme votre mobile en espion

a85e4564-ae7e-11df-ad9b-0d054e557ffd

La Cnil et de nombreux experts s’inquiètent du manque de contrôle des données collectées. 

coeur-

Les téléphones savants grignoteraient-ils insidieusement la vie privée? Chaque jour, de nouveaux services alléchants, comme le plan des parkings des environs avec des places libres, une carte en relief où émergent les monuments de Paris les plus proches ou encore l’affichage instantané des séances dans les cinémas des alentours, chaque jour, donc, des applications du téléphone mobile facilitent la vie des utilisateurs. Mais pour bénéficier de cette vie simplifiée, il faut confier à Internet ses allées et venues, en clair, se laisser «géolocaliser». La possibilité de situer à chaque instant les téléphones savants est ainsi à la fois riche de promesses technologiques et lourde de menaces, à en croire la Commission nationale informatique et libertés (Cnil), qui a mis en garde les utilisateurs à deux reprises depuis le début de l’été. «Les risques sur la protection de la vie privée peuvent être absolument immenses», a expliqué dimanche Alain Pannetrat, expert en technologies de la Cnil. «Dans un an, on pourra dire que vous étiez dans tel endroit à proximité de telle personne.»

Les candides et les honnêtes n’y verront peut-être pas un danger, mais la Cnil redoute l’usage mal contrôlé de ces données. Car les géants d’Internet ne rendent guère de compte sur les millions de déplacements qu’ils enregistrent. Pour combler ce vide juridique, la Cnil vient de lancer un groupe de travail. Elle avait déjà encadré par le passé la possibilité de géolocaliser les véhicules de service dans les entreprises ou encore les téléphones professionnels. Car la micropuce GPS désormais insérée dans les mobiles permet de suivre à la trace le propriétaire.

«Exploitation abusive»

Sur le Net, de nombreux sites proposent d’ailleurs de jouer les espions, de traquer les maris volages, les adolescents rebelles en suivant leurs téléphones. La plupart du temps, ces «détectives numériques» sont des canulars. Mais des logiciels existent pour réellement pister un mobile, sans se faire repérer. Cet espionnage sauvage est cependant interdit par la loi.

Les géants du Web, soucieux de ne pas apparaître en inquisiteurs, proposent la géolocalisation comme un service ludique, pour retrouver des amis, avec l’accord explicite de l’utilisateur. Parfois, l’accord est un pis-aller. Car refuser d’être géolocalisé peut ouvrir une ère de soupçon parental ou conjugal. «J’ai dû accepter de m’inscrire sur Latitudes, le programme de Google pour calmer ma femme», raconte Geoffrey, 30 ans. La semaine dernière, Facebook a lancé Places aux États-Unis pour signaler à vos amis votre arrivée dans un bar, un magasin ou une rue. L’utilisateur peut décider de rendre publics ou non ses déplacements. Mais s’il s’en remet à Facebook, sans définir les critères de publication, il semble que l’information sera diffusée et que ses «amis» pourront également indiquer où il se trouve… condamnant l’anonymat pour mieux recréer le village et ses cancans.

Les internautes contribuent ainsi à la «globalisation de la surveillance», selon le sociologue Armand Mattelart. Car ces «données privées, parfois laissées par la personne concernée en toute bonne foi, se prêtent à collecte, traitement et exploitation abusive», signale le consultant François-Bernard Huyghe. Et, plus prosaïquement, à la publicité ultraciblée qui utilise l’ensemble de ce que Google ou Facebook savent de nous pour transformer une ballade innocente en shopping effréné. (Le Figaro-23.08.2010.)

 







évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...