• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 14 février 2012

Algérie-gaz: un investissement de 2,225 milliards d’euros

14022012

**un consortium va investir 2,225 milliards d’EUR0S

Un consortium comprenant les groupes algérien Sonatrach (40%), espagnol Repsol (29,25%), allemand RWE Dea (19,5%) et italien Edison (11,25%) va investir 2,225 milliards d’euros pour développer un projet de gaz en Algérie, dans la zone de Reggane nord, a annoncé mardi Repsol. « Le développement total du projet prévoit un investissement de 2,225 milliards d’euros (environ 3 milliards de dollars) qui comprend la construction d’infrastructures opérationnelles et de soutien »…cliquer ici: infos d’Algérie.1

*lire dans la même page:

Elevage de bovins laitiers : « Bretagne International » ouvre un bureau en Algérie 

décès à Alger, du militant anticolonialiste Gorges Acampora à l’âge de 86 ans

L’économie algérienne tourne au ralenti à cause des intempéries

Flambée des prix des fruits et légumes

Le kilo de pomme de terre à 75 DA !

*Paru dans El Watan-14.02.2012.

Algérie-gaz: un investissement de 2,225 milliards d'euros 20120214

******************************************

**Voir photos: Neiges et froid dans le monde-2

Snøfall (Foto: photo by Stephen Gross/Ap)

**********************************************

*Phénomène très rare…Alger sous la neige pour la seconde fois

<br />

*cliquer ici: infos d’Algérie.1

**********************************************

*Le 13 février 1960, la France faisait exploser sa première bombe atomique à Reggane

 cliquer ici: Essais nucléaires de Reggane(Algérie) 24 fois plus puissants que ceux de Nagasaki et Hiroshima

 ***************************************

*Un périple historique pour le président tunisien Mohamed Marzouki

 Le président tunisien, Mohamed Moncef Marzouki, a achevé hier, sa visite officielle de deux jours en Algérie, la dernière étape d’un périple maghrébin de six jours historique. Par son franc-parler doublé d’une simplicité désarmante, le président tunisien a eu à expliquer son projet herculéen d’un nouveau Maghreb, confirmer l’adhésion de l’Algérie et du Maroc à cette relance.
Dans une conférence de presse qu’il a animée à Djenane El Mithaq à Alger, le président tunisien a annoncé que les dirigeants des pays du Maghreb ont convenu de tenir un sommet maghrébin dans le courant de l’année 2012….cliquer ici: Algérie-Tunisie

 *************************************

*L’ex-Premier ministre libyen acquitté par la justice tunisienne

image

L’ex-Premier ministre libyen Al-Mahmoudi, sous le coup de deux demandes d’extradition de Tripoli, a été acquitté mardi en Tunisie où il était poursuivi pour « franchissement illégal de la frontière », a annoncé à l’AFP son avocat Me Kourchid. En conséquence, l’avocat a réclamé sa libération immédiate. « La cour d’appel de Tozeur a acquitté Al-Baghdadi Al-Mahmoudi et nous demandons par conséquent sa libération immédiate. Sur le plan légal, il n’y a aucune raison de le maintenir en prison », a déclaré Me Kourchid. L’ancien Premier ministre libyen, âgé de 70 ans, a assisté à l’audience à Tozeur (sud) où il avait été transféré en ambulance depuis la prison de la Mornaguia, près de Tunis, où il est incarcéré depuis fin septembre. M. Al-Mahmoudi était poursuivi en Tunisie pour « franchissement illégal de la frontière » depuis son arrestation le 21 septembre près de la frontière algérienne, quelques semaines après la chute du régime Kadhafi. Mais il est surtout sous le coup de deux demandes d’extradition de la part des autorités libyennes, sur lesquelles la justice tunisienne a répondu positivement à deux reprises. L’ancien président par intérim tunisien Fouad Mebazaa n’a jamais signé le décret d’extradition. Son successeur Moncef Marzouki a promis de le remettre aux autorités de Tripoli quand les conditions d’un « procès équitable » seraient réunies. La défense de M. Al-Mahmoudi et des organisations de défense des droits de l’homme estiment qu’il sera exécuté s’il est remis à la Libye. (Ennahar-14.02.2012.)

***Maroc: des peines de prison pour les manifestants de Taza

Treize personnes accusées d’avoir participé à des manifestations début février à Taza, dans le nord-est du Maroc, ont été condamnées à des peines de cinq à 10 mois de prison, a-t-on appris mardi d’une source judiciaire. Sept personnes ont été condamnées à cinq mois de prison avec sursis, et les six autres à 10 mois de prison ferme, selon la même source. es personnes étaient poursuivies pour « jets de pierre contre les forces de l’ordre, destruction de biens publics et atteinte à l’ordre public ». Quelque 150 personnes, des policiers et des civils, ont été blessées lors d’affrontements violents, début février, entre membres des forces de l’ordre et manifestants à Taza sur fond de malaise social et de chômage. La lutte contre le chômage, notamment celui des jeunes et contre les inégalités sociales figurent parmi les priorités du nouveau gouvernement de l’islamiste Abdelillah Benkirane. « Le dialogue demeure le meilleur moyen pour régler ces problèmes », avait déclaré le ministre marocain de la Communication, Mustapha Khalfi, au lendemain de ces manifestations.  (Ennahar-14.02.2012.)

***Libye: six morts et 20 blessées  dans des affrontements entre factions armées

La situation est pire que du temps de Kadhafi, selon certains

Des combats armés entre tribus libyennes dans le sud-est désertique de la Libye ont fait six morts et 20 blessés ces dernières 24 heures, ont indiqué des responsables et des sources tribales lundi. Les affrontements entre la tribu des Zwai et celle de Tobu ont éclaté dimanche dans la ville de Koufra et cinq personnes y ont péri. Une sixième personne, un membre des Zwai, a été tuée lundi, selon les sources tribales. Mohammed al-Harizi, porte-parole du Conseil national de transition (CNT) au pouvoir, a confirmé les accrochages et le bilan de dimanche. Vingt autres personnes ont été blessées selon lui. « C’était un problème entre deux tribus et des efforts sont entrepris pour trouver une solution pacifique », -t-il dit. Les protagonistes avaient au départ utilisé des armes légères mais les affrontements ont dégénéré avec le recours à des tirs de roquettes RPG et de DCA, selon les sources. Selon un membre des Tobu, la tribu rivale est soutenue par le CNT. « Il y a un projet pour exterminer les Tobu. Notre situation est pire que du temps de Kadhafi », a-t-il dit. Parmi les cinq morts dimanche, deux étaient du clan Tobu dont les membres ont la peau foncée et souffraient de discrimination sous le régime de Mouammar Kadhafi tombé en octobre après huit mois de conflit sanglant. Les combats à Koufra ont apparemment éclaté après qu’un membre de la tribu Zwai a été tué par trois hommes à la peau foncée vraisemblablement de la tribu Tobu il y a trois jours, selon une source des Zwai.  (Ennahar-13.02.2012.)

************************************

*Réunion samedi à Rabat des ministres des Affaires étrangères de l’UMA

 Le Maroc a confirmé mardi qu’une réunion des ministres des Affaires étrangères des cinq pays de l’Union du Maghreb arabe (UMA) se tiendrait samedi à Rabat en vue de relancer le processus d’intégration socio-économique de ce groupement. « Dans le cadre du dialogue politique intermaghrébin, les cinq pays doivent examiner le 18 février à Rabat les réalisations accomplies et les perspectives d’avenir de l’UMA », a déclaré à l’AFP une source gouvernementale.

 L’UMA, dont le processus d’intégration est en panne depuis plusieurs décennies à cause notamment du conflit du Sahara occidental, comprend le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Mauritanie et la Libye. La semaine dernière, le nouveau président tunisien Moncef Marzouki a effectué une tournée au Maroc, en Mauritanie et en Algérie axée sur la nécessité de relancer le processus d’intégration de l’UMA. Il a réussi à obtenir l’accord de principe des chefs d’Etat des pays visités pour la tenue en 2012 d’un sommet maghrébin « probablement » à Tunis. L’UMA a été créée en 1989 à Marrakech (Maroc). (L’Expression-14.02.2012.)

 ************************************

*Arrivée à Alger du ministre espagnol des Affaires étrangères

 Le ministre espagnol des Affaires étrangères, M. José Manuel Garcia Margallo, a est arrivé mardi en fin d’après-midi à Alger, dans le cadre d’une visite de deux jours, à l’invitation de son homologue algérien, Mourad Medelci. M. Margallo a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediene par M. Medelci. La visite, qui entre dans le cadre de «l’approfondissement » de la coopération bilatérale, contribuera notamment à la préparation de la cinquième réunion de Haut Niveau algéro-espagnole qui se tiendra prochainement à Alger, a précisé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, M. Amar Belani. M. Margallo est accompagné lors de cette visite du ministre de l’Industrie, de l’Energie et du Tourisme, M. José Manuel Soria Lopez. (L’Expression-14.02.2012.)

 

********************************







évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...