• Accueil
  • > Archives pour octobre 2016

1er Novembre 1954 – 1er Novembre 2016

30102016

      **Un seul héros:le peuple

L’Algérie comme on l’aime. Pas celle que l’on fuit, ou celle que d’autres veulent s’accaparer 

drapoalg.jpg

** Esprit de Novembre es-tu là?

Il y a deux 1er Novembre pour les Algériens. Celui qu’on retrouve à chaque lendemain du 31 octobre et celui qui n’eut lieu qu’une fois, en 1954. Aujourd’hui, soixante-deux ans après Novembre, nous ne savons pas encore parler de Novembre. Lorsque nous entendons Novembre, nous continuons toujours à prendre le crayon pour encercler la date fériée car de Novembre nous n’avons malheureusement retenu, que la date et pas l’esprit.*cliquer ici:1er novembre 1954

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

Un seul héros:le peuple! dans actualité 2381741593 3276364-les-jeunes-algeriens-sont-a-la-recherche-d-une-identite Novembre.1954 dans culturebataille-d-alger-1971-03-g dans sport

«La lutte pacifique ne mènera à rien.»   C’est là, le message que voulait transmettre un groupe de jeunes Algériens qui se démarquent et envisagent de faire une guerre armée en vue de l’Indépendance. Le 1er Novembre 1954 fut ainsi le premier jour d’un long parcours qui aura duré un peu plus de sept ans. La décision a été prise après la réunion à Alger des six chefs du Front de libération nationale et d’anciens membres de l’Organisation spéciale, bras armé du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques et aussi responsables du Comité révolutionnaire d’unité et d’action, et après la déclaration du 1er Novembre 1954. Les Algériens passent ainsi à l’action militaire dans la nuit dite de la Toussaint Rouge.*cliquer ici:1er novembre 1954

*Dans la même page:

L’Appel du 1er Novembre 1954, le document politique «essentiel» de la Révolution.

 9 millions d’Algériens étaient les esclaves d’un million de colons. L’humiliation, la faim, le froid, la maladie et l’injustice étaient leur lot quotidien. C’était avant le 1er Novembre 1954

*La guillotine ou le symbole aiguisé de l’atrocité coloniale

*le devoir de mémoire

Le 1er Novembre a de nombreux héritiers. Mais de quoi ont-ils hérité au juste ?

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

**Consulter par ailleurs:

132 ans de colonialisme…132 ans de violations des droits humains

*La torture pendant la Guerre d’Algérie, a été pratiquée dans des proportions qui, selon des historiens comme Pierre Vidal-Naquet, concerneraient des centaines de milliers d’Algériens.

*Impunité et arrogance…La France ne refuse pas seulement de présenter ses excuses aux Algériens pour les crimes commis durant les 132 ans de colonialisme. Elle se vante également d’avoir enfanté Bigeard, Massu, Aussaresses et tant d’autres encore.

*La prise de conscience…Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, des mouvements nationalistes algériens voient le jour. Ils avaient pour tâche d’unifier les Algériens autour d’un seul but : l’indépendance de l’Algérie. Plusieurs partis vont être créés et plusieurs pamphlets seront écrits pour défendre le droit à la dignité. Une attitude bien évidemment non admise de la part du colonialiste.

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

France-Algérie (1830-1962)

*une obsession impériale et des occasions de réconciliation manquées

France-Algérie (1830-1962)

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

L’Humanité s’est toujours tenue aux côtés du peuple algérien

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*voir: images d’Algérie.3

 

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

Ils ont trahi notre combat !

*un livre de Zoulikha Bekaddour, aux éditions Koukou-Novembre 2014

Plumes de femmes

C’est un cri du cœur, un cri de révolte que ce livre de Zoulikha Bekaddour, moudjahida, paru aux éditions Koukou, qui, à travers un récit autobiographique, retrace les différentes étapes de son combat. Zoulikha a essayé de ne pas trahir la vérité sans fioritures et sans en rajouter. «Plus qu’un récit, ce livre est un réquisitoire contre celles et ceux qui, sans état d’âme, n’entendent ni le langage du cœur ni celui de la raison»*cliquer ici: Plumes de femmes 

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*Une prime de 260 millions de fin de mandat pour chaque “élu”.

parlement-algerien_842215_679x417

Récompensés pour  l’adoption de la constitution et leur disposition sans réserve à valider la loi de finances 2017, avec avec un tour de vis au pouvoir d’achat des simples citoyens, les “représentants du peuple” auront une retraite très confortable. En plus de leur salaire mensuel conséquent maintenu à vie, les députés se verront attribuer un autre privilège de taille, celui de la prime de fin de mandat estimé à 260 millions de centimes pour chaque “élu”.*cliquer ici: Les élus tournent le dos au peuple

*dans la même page:

Les députés disent NON à la revalorisation des pensions des retraités et des handicapés !

Pour des élus, propulsés sans «escales» du bas de l’échelle, aux plus hautes cimes du pouvoir, c’est l’ivresse totale. 

Les députés font-ils réellement le travail d’élus du peuple pour lequel ils sont largement payés? 

*Députés: Tous des sourds face aux rassemblements des travailleurs de l’éducation, les mal-logés et les demandeurs d’emplois devant le Parlement

assembleepopulairenationale

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*****Subite flambée des prix ces derniers jours

*Les commerçants profitent de la situation, ils anticipent déjà les augmentations des prix !

Certains commerçants n’ont même pas attendu l’entrée de la nouvelle année 2017 pour faire valser leurs étiquettes. C’est ainsi que certains produits ont connu ces derniers jours une subite flambée, en particulier les légumes secs, notamment les lentilles, les fayots, les petits pois concassées et les pois chiche.* cliquer ici:  infos d’Algérie.1

*Dans la même page:

img_5821deafd20df

*Les premières neiges sur les hauteurs d’Algérie, comme celles du Djurdjura et de Chréa.

*Abdelaziz Bouteflika hospitalisé à Grenoble

il pourrait subir, à nouveau, une opération chirurgicale

*Admis hier-lundi 07 novembre 2016-  dans une clinique de Grenoble, en France, Abdelaziz Bouteflika pourrait subir, à nouveau, une opération chirurgicale. L’information, donnée par le journal locale Le Dauphiné libéré, n’est pas confirmée de source officielle.

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

La France est sortie par la porte en 1962 et elle est revenue par la fenêtre, notamment ces dernières années, a déclaré, ce vendredi 30 octobre 2015, à Tizi Ouzou, Maître Ali Yahia Abdenour. Pour cet ancien moudjahid, « la France soutient le pouvoir algérien à l’extérieur en contrepartie de l’économie du pays sur laquelle elle a mis main basse ». « Le pouvoir algérien ne se soucie guère des intérêts du peuple mais plutôt de ses propres intérêts », a-t-il ajouté au cours d’une conférence-débat sur l’apport de la Kabylie à la Révolution de novembre 1954.*cliquer ici:  Où va l’Etat algérien ? 2

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

18-edition-du-salon-international-du-livre-alger averses dans education.formation19 E Salon International Du Livre Alger

21è salon international du livre-Alger  

      du 27 octobre au 5 novembre 2016 

au Palais des Expositions des Pins maritimes.

–avec la participation de 968 maisons d’édition

**L’Egypte invitée d’honneur, Retour de la Russie

yasmina-khadra

Yasmina Khadra, persona non grata au SILA

**************

Description de cette image, également commentée ci-après

*Ahlem Mosteghanemi, la princesse à la robe blanche

Vêtue de blanc, la romancière algérienne, Ahlem Mosteghanemi, ressemblait, dimanche 30 octobre 2016 au SILA- Palais des expositions des Pins Maritimes, à l’est d’Alger, à une princesse.

*************

Une belle leçon de deux femmes d’exception

*Rencontre avec Manal Omar et Jahana Hayes au SILA

Deux parcours différents. Deux regards croisés. Deux pérégrinations. Mais un seul but. Une unique voie. Celle deux femmes américaines. Une halte à Alger.

Mardi matin, au pavillon central du Salon international du livre d’Alger, deux femmes ont « investi » l’espace réservé aux Etats-Unis. Elles s’appellent Manal Omar et Jahana Hayes. Et elles ont fait entendre leurs voix. Plus fort. Plus haut.

****cliquer ici: Salon international du livre-Alger

*****Dans la même page:

Le journaliste Edwy Plenel au Salon international du livre d’Alger

«Ce vieux monde qui refuse de mourir»

Résultat de recherche d'images pour "edwy plenel"

Le journaliste français Edwy Plenel ne croit pas à l’existence de l’identité au singulier.

Edwey Plenel, directeur du site d’information français Mediapart, était l’invité, lundi, du 21e Salon international du livre d’Alger qui se déroule jusqu’au 5 novembre au Palais des expositions des Pins maritimes. Il est revenu, dans une conférence animée à la salle El Djazaïr, sur la situation politique en France, sur certains enjeux géostratégiques et sur le journalisme. Il a évoqué «la quête du bouc émissaire» en France après les derniers attentats terroristes (Paris, Nice) et parlé de «la politique de la peur» portée par «un discours autoritaire».

«C’est une honte ! Ahmed Merabet, le policier qui a été tué lors de l’attentat contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo, était musulman et gardien de la paix de la République française. Il n’a pas été brandi en exemple. Presque un tiers des victimes de Nice avaient un lien avec l’Algérie. Face aux menaces, on invoque la restriction des libertés, la mise en congé du peuple. On refuse de faire confiance au peuple et à sa dynamique. On refuse de parler de la liberté comme si la liberté était faible», a déclaré l’auteur de Pour les musulmans (paru en 2015).

Il a qualifié la «polémique» sur le port du burkini l’été dernier en France d’«épisode ridicule». Il a critiqué l’attitude de certains hommes politiques français qui disent que «les réfugiés devraient rester chez eux». «Le propre de l’humain est de bouger. Notre espèce n’a pas arrêté de se déplacer, de faire mouvement.

***********

*L’édition numérique, un grand défi pour l’Afrique

*Sublime Vera Kitova 

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

Aujourd’hui: nouvelle année hégirienne 1434 dans actualité

**Premières journées de philosophie d’Alger :

     Un ovni dans le désert intellectuel

Philosopher ou ne pas philosopher, telle est la question

L’estrade du palais de la Culture Moufdi Zakaria a vu ainsi se succéder une pléthore d’universitaires et pas des moindres, acerbes critiques envers le «système» évoluant autour de Razika Adnani, la «présidente fondatrice» de l’événement.  Sociologues, linguistes et islamologues ont tenté l’exercice de «rendre la raison au peuple» dans la pure tradition des universités populaires dont l’organisatrice est issue.

Lazhari Labter. Editeur : Il faut réhabiliter la philosophie dès le jeune âge

*Les gens ne pensent pas

*Le terme philosophie lui-même fait peur

****Journée mondiale de la Philosophie

* jeudi 16 / 17 novembre 2016

**Construire la paix dans l’esprit des hommes et des femmes

 algérie dans culture

Cette journée est organisée, chaque année, par l’UNESCO. Elle met en avant le rôle que joue la philosophie dans notre quotidien. Elle permet d’avoir une réflexion au près d’un large public. Et d’autant plus dans des pays où la philosophie n’est pas abordée en études supérieures. Au cours de ces deux jours de Rencontres seront proposés : des démonstrations de pratiques philosophiques avec des enfants, adolescents et adultes, des tables rondes, des ateliers de communication, des ateliers de recherche, un « ciné philo » animé par Ollivier Pourriol, et des stands d’éditeurs.

*Une reflexion sur le monde et la société

Près de 70 pays participent à cette journée, ainsi qu’une centaine de philosophes et de personnalités d’horizons, de langues et de cultures différentes. Une grande variété de thèmes et d’activités sont abordés (tables rondes, conférences, cafés philosophiques, événements artistiques et expositions de livres)…En célébrant la Journée mondiale de la philosophie chaque année, le troisième jeudi de Novembre, l’UNESCO souligne la valeur durable de la philosophie pour le développement de la pensée humaine, pour chaque culture et pour chaque individu.

*Pourquoi ?

Par la philosophie, nous avons un esprit critique sur notre société et nous nous interrogeons sur les problèmes auxquels le monde est confronté. Nous luttons contre toutes les sortes de racismes, d’intolérances, de fondamentalismes… Elle nous confère les outils dont nous avons besoin pour développer une pensée indépendante.*Journee-mondiale.com***d’autres articles ici: La philosophie,un esprit critique sur le monde et la société

**Consulter par ailleurs: graines de sagesse-1

*lumières d’Islam.1

*La méditation stimule le cerveau

 algerie.FMI dans culture

Comment nourrir neuf milliards de Terriens

 dans

*les dérives de la finance

*la valeur d’un homme ou d’une femme

*Toi et Moi

toietmoi.gif

***************************************

affichejmp2011

*La philosophie vue autrement…(cliquer ici)

La philosophie d’un petit dejeuner

 algérie-tunisie dans Eco-finances

carottes, œuf ou café ?

le petit garçon et les clous *

*la routine

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

une vie heureuse en communauté

une vie heureuse en communautéVivre ensemble

Les associations sont un maillon essentiel de notre vivre ensemble. Elles rassemblent des citoyens animés d’une même passion et qui ont envie de la partager collectivement. Sportives, culturelles, environnementales, caritatives, solidaires. Elles rassemblent des milliers de bénévoles qui donnent de leur temps sans compter. *cliquer ici: Vivre ensemble

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*L’escale à Oran et Alger, de l’Odyssée des alternatives Ibn Battouta 

 La société civile algérienne rencontre l’Odyssée des Alternatives Ibn Battouta

L’escale de l’Odyssée des alternatives Ibn Battouta arrive à point nommé pour renforcer la mobilisation des parties algériennes bénéficiant ainsi d’un apport précieux à quelques jours de cette importante échéance. Ce périple comporte deux escales algériennes, l’une à Alger et l’autre à Oran, facilitées par les autorités.

La flottille est composée de deux voiliers, comportant 16 membres d’équipage de diverses nationalités issues de la société civile méditerranéenne en partance pour Tanger. Ces escales sont une opportunité pour un contact entre les sociétés civiles algériennes et ses partenaires méditerranéens.

Les débats sur le défi de l’adaptation aux conséquences du changement climatique en Algérie et dans le bassin méditerranéen sur divers aspects (sécheresse, inondations, conflits armés, gaz de schiste, flux migratoires, problèmes sanitaires, sécurité alimentaire…) ont été intenses.

De nombreuses solutions ont été évoquées à même d’inverser la tendance au réchauffement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, mais surtout des stratégies et pratiques d’adaptation efficaces pour l’Algérie.

Groupe Odyssée Algérie : 

-Ligue Algérienne des Droits de l’Homme

-Conférence Algérienne sur le Climat

-Alger Touiza

-Association Nationale de Volontariat

-PHENICIA pour la protection de la mer-Oran

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

Femmes et politique

*L’ambassadrice des Etats-Unis en Algérie, Mme Joan A. Polaschik, en visite à Tamanrasset 

L’ambassadrice des Etats-Unis en Algérie, Mme Joan A. Polaschik a récemment rencontré à Tamanrasset l’Aménokal de l’Ahaggar en marge de sa visite dans cette wilaya de l’extrême Sud du pays où elle s’est rendue notamment à Dar El imzad, un centre de formation, de développement, d’échange et de rayonnement de la culture targuie autour de l’Imzad.*cliquer ici: Femmes et politique

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

elayam.gif

coeurgif.gif**************

*Remarques de l’auteur: Je reçois souvent des dizaines de messages par jour. Parfois des certaines. Je ne peux pas tout lire, d’autant plus que la plupart sont en anglais. Et je ne peux pas répondre non plus, à tous les messages. Certains commentaires sont hors sujet et donc non-publiables. Je prie les visiteurs du blog à comprendre cette situation et ne pas m’en vouloir. Je suis heureux qu’ils reviennent à chaque fois jeter un coup d’oeil sur mon site et je les en remercie beaucoup. Avec toutes mes amitiés.*L’auteur: Niar.*Oran le mercredi 28 octobre 2015.*cliquer ici:  Notes de l’auteur

Percent of Visitors

Country

fr base.militaire dans info générale France 43.2
in batna dans société India 6.8
dz communication dans tourisme Algeria 6.2
be corruption Belgium 3.7
cn cyberattaques China 3.3
us ELAyam-2 United States 3.1
mg espionnage Madagascar 2.3
ma Etats-Unis Morocco 2.2
ca Judas.arabes Canada 2.2
cm L’Arabie.saoudite Cameroon 1.8

bonmercijuin2.gif

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*le mot « égalité » a quasiment disparu du discours politique

Ce qui frappe dans le discours politique général, en Algérie, c’est l’absence des préoccupations sociales qui sont le fondement de ce mal qui mine le pays. Il est devenu presque honteux de poser les problèmes en termes de couches sociales, d’enrichissement abusif et de précarité qui s’étalent dans nos rues, au vu et au su de tout le monde. 

Sellal: L’État ne financera plus la Caisse nationale de retraite

*Ce qu’il a omis de dire: L’Etat continuera à financer et aider sans compter les cercles proches du pouvoir

*cliquer ici:  ils ont dit…Commentaires

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

On ne peut pas mettre derrière chaque candidat un magistrat

*Concertation autour de la commission de surveillance des élections législatives de 2017

    *Le FFS dit NON à Ouyahia

**Avant le FFS, le RCD et Talaïe El Hourriyat ont déjà exprimé, publiquement, leur refus.***Le FFS a réitéré sa proposition de « sortie de crise par la reconstruction d’un consensus national qui mettrait fin  au formalisme actuel lequel vide l’exercice institutionnel de tout prolongement positif sur le terrain de la gouvernance au profit de forces, intervenant de manière formelle et informelle, et dont les agissements alimentent le mécontentement social et paralysent tous les recours laissant le champ libre à la colère ». Le FFS rappelle qu’il « n’a cessé de faire des propositions de sortie de crise pacifique, organisée et contractuelle dans laquelle le dialogue et la concertation ne seraient pas de pure forme et ouvriraient la voix à la reconstruction du consensus national qui manque cruellement à notre pays ». Le FFS insiste enfin que « seul un changement en profondeur des conditions de l’exercice institutionnel et politique peut créer les conditions d’une saine représentation sociale et politique », avertissant qu’« en l’absence d’un tel changement et d’une telle mobilisation, la crise nationale ne peut que s’accentuer ». *cliquer ici:  Législatives 2017.Algérie

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

**********La justice du Palais, un livre écrit par l’avocat Mokrane Aït Larbi sur le grand désenchantement national.

****Figure du barreau et pourfendeur d’un système judiciaire soumis au pouvoir exécutif, maître Aït Larbi plaide pour une réforme en profondeur. Une révolution.  Mais pour que cette dernière puisse aboutir, elle nécessite «une volonté politique qui, pour l’instant, n’est pas à l’ordre du jour», constate-t-il.

Mokrane Aït Larbi. Avocat et défenseur des droits de l’homme

*un système judiciaire au garde-à-vous devant le pouvoir exécutif

*Jusqu’à un passé récent, le ministère de la Justice, comme toutes les autres institutions d’ailleurs, dépendait d’un colonel du DRS.

- La Justice du Palais est le titre de votre livre qui résume l’état de la justice à travers quelques dossiers emblématiques que vous avez eu à défendre durant votre carrière. La justice est-elle à ce point soumise ?

****L’objectif de mon livre n’est pas de dénoncer un magistrat ou une juridiction, mais un système judiciaire au garde-à-vous devant le pouvoir exécutif, voire devant les services de sécurité. Il faut rappeler que jusqu’à un passé récent, le ministère de la Justice, comme toutes les autres institutions d’ailleurs, dépendait d’un colonel du DRS. Avant la publication du décret de leur nomination, les magistrats sont convoqués par les services de sécurité pour répondre, entre autres, à des questions des plus indiscrètes, comme leurs convictions politiques ou la consommation d’alcool. Et ces magistrats doivent répondre à ces questions comme des suspects.*cliquer ici: La justice et le citoyen

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*************************************







évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...