• Accueil
  • > actualités d’ici et là

actualités d’ici et là

*une chercheuse algérienne primée par le Massachussetts institute of technology

*une molécule capable d’absorber les toxines générées par les marées noires

Terrorisme et extrémisme, une menace planétaire dans actualité actualite2[99090]

Djamila Youcef-Khodja a été primée dans le cadre du Global Entrepreneurship Bootcamp organisé par le Massachussetts institute of technology (MIT) de Boston, situé au premier rang du classement mondial des universités. « Sur la base de recherches antérieures, nous avons trouvé une molécule qui est capable d’absorber les toxines générées par les marées noires présentes dans les fonds marins » déclare-t-elle en ajoutant : « Jusqu’à maintenant, on se contentait de gérer les marées noires en nettoyant en surface de manière superficielle, sachant que dans les fonds marins, les toxines sont toujours là et que la faune aquatique est détruite. Cette molécule permet donc de neutraliser ces toxines ». Ce projet a obtenu le 3e prix et bénéficie d’un suivi qui permettra le dépôt d’un brevet aux États-Unis afin que la poudre en question soit proposée aux compagnies pétrolières. La jeune trentenaire au parcours éclectique est diplômée en sciences humaines, notamment en psychologie et sociologie, possède aussi un master en finance. Se définissant elle-même  comme « une touche à tout » elle s’oriente plus tard dans la thérapie en ouvrant un cabinet à Alger puis à Paris. Sur ce projet, elle a travaillé avec deux Américains lors d’une compétition qui a rassemblé 40 nationalités différentes.*médias/ dimanche 11 septembre 2016

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

Des Harragas interceptés au large de Mostaganem

Un groupe de Harragas, dont des mineur, ont été interceptés par les éléments des gardes côtes au large de Mostaganem. Les 21 candidats à l’émigration clandestine dont 9 mineurs ont été interceptés. ils avait embarqué de la plage de « Sonactel » à l’Est de la wilaya de Mostaganem, au bord d’un navire de pêche artisanale, doté d’un moteur dans l’intention de gagner les côtes espagnoles *médias/ vendredi  09/septembre /2016

****************Attention aux faux billets

d-faux-billets-grosse-prise-dans-le-grand-alger-202e6 Aïd-El-Adha dans culture

***La Sûreté de la wilaya d’Alger a appelé les citoyens et les maquignons à observer la plus grande vigilance contre les faux billets à la veille de la fête du sacrifice et à signaler tout comportement suspect sur les marchés aux bestiaux.Les services de la sûreté de la daïra de Bouzaréah, sur les hauteurs d’Alger, ont réussi à mettre la main sur un réseau spécialisé dans le trafic de faux billets de banque. Composée de 3 individus, originaires d’Alger et de Blida, cette filière écoulait des faux billets en coupures de 1 000 et 2 000 DA sur les marchés aux bestiaux, trop nombreux à l’approche de l’Aïd el-Adha, et dans les boîtes de nuit. *médias/ samedi  10/septembre /2016

Mascara : 33 vétérinaires mobilisés   pour l’aïd

*Un père de famille tué par un mouton qu’il venait d’acheter pour l’Aïd

Un père de famille, habitant le quartier Haï Ennakhil, dans la wilaya déléguée de Touggourt, a été tué, hier soir, par un mouton qu’il venait d’acheter pour l’Aïd el-Adha, apprend-on d’une source proche de la famille. Selon la même source, la victime a reçu des coups de tête violents au ventre après avoir tenté de la monter à la terrasse de sa maison, endroit où la victime a aménagé un petit espace pour garder la bête jusqu’au jour de l’Aïd. Cet accident a plongé dans l’émoi et la consternation tout le quartier.*Liberté/  dimanche 11 septembre 2016

*70% des admis aux urgences à Alger sont des diabétiques et hypertendus

Près de 70% des cas admis aux urgences à Alger durant l’Aïd el-Adha sont des diabétiques et hypertendus n’ayant pas respecté leur régime alimentaire,  a souligné Fayçal Ouhada, président de l’association des diabétiques d’Alger lors d’une rencontre de sensibilisation sur “l’Aïd el-Adha, le diabète et l’hypertension” organisée par l’association au centre culturel du 11-Décembre- Le diabétique et l’hypertendu doivent comprendre que cette maladie peut être gérée, en adoptant une alimentation équilibrée, a-t-il précisé. Le diabétique doit mesurer sa glycémie durant le jour de l’Aïd, a souligné le nutritionniste, Karim Messous. Précisant qu’il n’y a pas de différence entre la viande bovine et ovine à l’exception du taux de gras, M. Messous a recommandé aux consommateurs de griller la viande au lieu de la frire. Il a également attiré l’attention des participants à cette journée de sensibilisation concernant la consommation des gâteaux, préconisant de réduire la consommation du sucre.*Liberté/  dimanche 11 septembre 2016

*Les producteurs de la pomme de terre d’El-Esnam tirent la sonnette d’alarme

d-254593les-producteurs-de-pomme-de-terre-tirent-la-sonnette-dalarme-3c719 Alger dans education.formation

Les producteurs de la pomme de terre qui exploitent 500 hectares des périmètres irrigués des plateaux d’El-Esnam, à 10 kilomètres à l’est de Bouira, sont inquiets. Le risque provient, selon eux, du système d’irrigation qui “n’est pas garanti de manière continue”, par l’Office national de l’irrigation et du drainage (Onid), comme il devrait l’être. Cet organisme a justifié cette limitation par le fait que l’énergie électrique et l’usage de deux pompes seulement “n’est pas suffisante” à la propulsion de l’eau de manière puissante. Les producteurs de pomme de terre affirment que le débit de l’eau qu’ils reçoivent  est “limité à 10 heures par jour” c’est-à-dire de minuit à 7h et de 14h à 15h. “La pomme de terre a besoin de beaucoup d’eau et de manière continue, pour germer. Cela dit, nous avons contacté les secteurs concernés pour nous venir en aide, sous peine de voir nos semences pourrir et nos récoltes compromises de manière irréversible”, a déploré un cultivateur*  dimanche 11 septembre 2016

*********************

*Les clandestins marocains, que viennent-ils faire en Algérie?

Il est certains que ces jeunes marocains ne viennent pas en Algérie pour faire du tourisme

Cela commence à devenir sérieusement préoccupant. Ces dizaines de marocains dont certains armés, que les soldats de l’ANP arrêtent dans des régions sensibles comme Ouargla, Ghardaïa et Laghouat (pas loin de Hassi Rmel) suscitent une forte inquiétude.

Il ne se passe pratiquement pas une semaine sans que l’on signale un coup de filet parmi des immigrés clandestins marocains qui écument les wilayas du sud voire les régions frontalières avec la Libye. Que font donc tous ces sujets du roi qui découvrent curieusement la destination Algérie dans ce contexte marqué par une grande menace terroriste ? Il est certains que ces jeunes marocains ne viennent pas en Algérie pour faire du tourisme…

Il est plus logique de croire qu’ils viennent plutôt commettre des actes de terrorisme quand on sait que les marocains constituent le contingent le plus fort dans les bataillons de Daech avec plus de 2.000 en Libye et autant sinon plus en Syrie. Et nos voisins de l’ouest veulent visiblement grossir leurs effectifs au sein du mouvement Daech pas seulement en Libye ; mais peut être même en …Algérie.

Il y a en tout cas de quoi s’alarmer puisque pas moins d’une trentaine d’individus tous marocains rentrés clandestinement en Algérie ont été arrêtés par les services de sécurité dans les wilayas du sud. Auparavant, un contingent de 243 jeunes marocains a été refoulé de l’aéroport d’Alger à partir duquel il devait rallier Tripoli.

En route vers …Daech

Ce fut la plus grosse «prise» des autorités algériennes qui ont constaté un afflux inhabituel de marocains vers la Libye via l’Algérie. Et quand on sait que Daech a planté son drapeau à Syrte et Derna, il est loisible de conclure que ces désœuvrés veulent aller le rejoindre.

Curieusement, malgré le fait que les autorités algériennes aient alerté le Makhzen, les mouvements suspects de marocains en Algérie se poursuivent. Ainsi, des éléments de la Gendarmerie Nationale de Laghouat ont appréhendé vendredi onze (11) immigrants clandestins, dont 9 de nationalité marocaine, a indiqué, hier samedi, le Ministère de la Défense Nationale (MDN) dans un communiqué.

Plus grave encore, un détachement de la gendarmerie a appréhendé, deux immigrants clandestins de nationalité Libyenne au niveau d’El-Oued, en possession d’une somme d’argent en monnaie étrangère estimée à 11.500 Dollars. Il est fort probable qu’il y ait un lien entre les marocains arrêtés à Laghouat et ces libyens en possession de milliers de dollars à El Oued. S’agit-il de recrutements tarifés ? Tout reste possible.

Dans une conjoncture de pré-intervention militaire contre les bases de Daech en Libye, il est permis de se demander si ce n’est pas le mouvement terroriste qui tente de renfoncer ses troupes en devises sonnantes et trébuchantes. Quoi qu’il en soit, il s’agit là d’une grave menace sur la sécurité nationale qui exige une grande vigilance.*Par Rafik Benasseur | 28/02/2016 | algerie1.com/

*************************

*De la cocaïne dans  bateau Tassili II, en provenance de Marseille

 interceptée par les douaniers du port d’Oran

Le bateau Tassili II

Les pourvoyeurs de la drogue dure continuent à inonder le marché algérien en exploitant tous les moyens et toutes les pistes pouvant aboutir à l’introduction de leurs drogues lambda dans le territoire algérien.
La dernière livraison en date remonte à la fin de la semaine dernière lors qu’un employé du bateau Tassili II, a été intercepté par les douaniers du port d’Oran en sa possession une importante quantité de cocaïne estimée à 750 grammes et 600 comprimés de psychotropes de marque Ecstasy. Le bateau provenait du port français de Marseille. Le mis en cause n’a rien trouvé de mieux à faire pour «passer» inaperçu que de dissimuler les produits qu’il a introduits dans les habits qu’il portait.
C’est suite à un simple contrôle opéré sur les passagers que les douaniers ont abouti à la découverte de la gabegie fomentée de toutes pièces par le matelot en question, croyant qu’il ne ferait pas l’objet de fouille corporelle. Le mis en cause, qui a été aussitôt arrêté, a été placé en détention provisoire dans le but ne serait-ce que de remonter la filière alimentant le «marché» algérien à partir de l’Europe. La drogue et encore…la drogue de toutes les qualités, de toutes les couleurs et de tous les niveaux de nocivité arrive en grandes quantités sur le territoire algérien.
Les services de police et ceux de la Gendarmerie nationale sont sur le qui-vive permanent en faisant face à un phénomène transfrontalier. Les voisins de l’Ouest ne sont pas près de reculer dans leur démarche sournoise visant essentiellement la perte, à petit feu, des jeunes Algériens en leur expédiant de jour comme de nuit leur «cadeau» empoisonné.
Tout récemment, deux quintaux de kif traité, en provenance du Maroc, ont été saisis par les services de la police judiciaire de la sûreté de daïra de Béni Boussaïd, relevant de la wilaya de Tlemcen, a indiqué la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya. Selon la même source, les services de police ont agi sur la base de renseignements faisant état d’un narcotrafiquant qui s’apprêtait à acheminer une importante quantité de drogue depuis une zone frontalière, relevant de la daïra de Béni Boussaïd vers la ville de Maghnia.
Les policiers ont aussitôt opéré des recherches autour de la zone en question, a-t-on souligné ajoutant que «cette opération a permis la saisie de la quantité de kif traité dissimulée au milieu d’une zone forestière, près de la Route nationale 99».
Les services de la police judiciaire de Béni Boussaïd ont ouvert une enquête pour élucider cette affaire, a-t-on conclu de même source. L’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie, faisant ses bilans, souligne que plus de 109 tonnes de résine de cannabis ont été saisies en Algérie durant les onze premiers mois de l’année 2015.
Dans son rapport, ledit office précise avec force de détails tout en se référant aux bilans des trois services de lutte (Gendarmerie nationale, Dgsn et Douanes) que «60,35% au niveau de la région ouest du pays, et 32,75% des quantités saisies ont été enregistrées dans la région sud, 5,46 au centre du pays et seulement 1,44% dans la région est du pays».
S’agissant des drogues dures, la quantité de cocaïne saisie en Algérie a très fortement augmenté, passant de 1.238,6 grammes à 86.127,5 grammes (+6.853%) durant la même période de référence. L’héroïne a également enregistré une hausse conséquente des quantités saisies, passant de 339,11 grammes à 2.573,75 grammes à la même période de référence, soit une hausse de 658%. Par ailleurs, le rapport a également relevé la saisie de 548.848 comprimés de psychotropes de différentes marques, contre 1.006.016 à la même période de référence, soit une baisse de 45,44%. Plus de 23.000 personnes interpellées pour trafic de drogue.
Le même rapport a conclu que «les investigations menées par les services concernés, ont abouti à l’interpellation de 23 531 individus, dont 120 étrangers, pour des affaires liées à la drogue, durant les onze premiers mois de l’année 2015». Et de préciser que «parmi le nombre total des personnes impliquées dans des affaires liées à la drogue 494 personnes sont toujours en fuite faisant l’objet de recherches».*Par Wahib AïT OUAKLI - Lundi 29 Fevrier 2016 / l’expression

********************************

* L’armée américaine est secouée par un scandale

*Quatre militaires américains prévoyaient d’assassiner Obama

Quatre soldats prévoyaient d'assassiner Obama

Le site Slate-Fr publiait hier une dépêche de l’AP selon laquelle quatre soldats américains prévoyaient d’assassiner le président Barack Obama, L’armée américaine est secouée par un scandale: quatre soldats américains complotaient pour renverser le gouvernement et assassiner le président des Etats-Unis.
Selon l’Associated Press, les procureurs de l’Etat Géorgie ont déclaré que les quatre accusés font partie d’une milice au sein de l’armée, appelée F.E.A.R, pour Forever Enduring Always Ready («Toujours tenace, toujours prêt»).

L’Algérie est plus écoutée par l’Europe dans actualité

D’après les procureurs, les membres portaient le même tatouage ressemblant à un symbole anarchique. Le procureur Tom Durden, décrit le groupe comme étant «une milice anarchiste». Les plans du groupe ont été découverts à la suite du meurtre d’un militaire proche des membres de F.E.A.R. L’un d’eux, Michael Burnett, a plaidé coupable, lundi 27 août, d’homicide involontaire dans l’affaire des meurtres de l’ancien soldat Michael Roark (19 ans) et de sa petite amie (17 ans). Burnett a tiré sur le couple en décembre car ils étaient au courant des plans de la milice. Sur le banc des accusés, il a accepté de témoigner contre trois autres militaires, membres de F.E.A.R, pour lesquels une audience est prévue aujourd’hui. Parmi eux, Isaac Aguigui, le chef de la milice. Le procureur Isabel Pauley a déclaré que ce dernier a financé la milice en utilisant les 500.000 dollars (400.000 euros) de l’assurance et des prestations reçues suite au décès de sa femme enceinte, il y a un an. Isaac Aguigui n’a pas été inculpé dans ce cas, mais le procureur a déclaré au juge que la mort de la jeune femme était «très suspecte». Toujours selon l’AP, la milice avait pour 87.000 dollars (69.000 euros) de fusils d’assaut semi-automatiques, de pistolets et de matériaux permettant de fabriquer des bombes, cachés dans un casier.
Isabel Pauley a ajouté qu’elle avait également utilisé les paiements d’assurance pour acheter un terrain dans l’État de Washington.
La milice avait prévu de bombarder la fontaine de Forsyth Park à Savannah. Le groupe devait ensuite bombarder un barrage dans l’Etat de Washington et empoisonner la récolte de pommes de l’Etat. L’objectif final était de renverser le gouvernement et assassiner le président.
Pour International Business Times, c’est «l’un des complots les plus crédibles et de grande envergure» ayant Barack Obama comme cible «depuis son élection en 2008». (L’Expression-30.08.2012.)

**Le G7 met l’OPEP sous pression…il lui demande d’augmenter la production pour  faire baisser les prix

A chacun ses problèmes. Les pays occidentaux se plaignent du niveau des cours du pétrole qu’ils estiment trop élevés. Les pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, à l’instar de l’Algérie, du Venezuela ou de l’Iran ont besoin d’un baril de pétrole à 100 dollars, voire plus pour faire face à leurs importations, assurer leur équilibre budgétaire et la paix sociale. Schématiquement, le décor est ainsi planté. Il montre que les intérêts des uns et des autres sont aux antipodes. Si en Algérie, la flambée des prix des produits de consommation de base des fruits et légumes et des viandes ont laissé le gouvernement les bras ballants et pratiquement sans réaction, en Occident, en France en particulier, les prix de l’essence à la pompe sont devenus un vrai casse-tête pour le nouveau président français et son équipe pour tenter de faire baisser la grogne des automobilistes. Le ministre français de l’Économie et des Finances prend le taureau par les cornes et attaque le «mal» à la racine. «Je viens d’obtenir que mes homologues du G7, les grands pays industrialisés, signent un communiqué pour appeler à la hausse de la production de la part des pays producteurs, pour faire baisser les prix du pétrole», a annoncé mardi Pierre Moscovici. Pour faire baisser les prix du carburant, le groupe des sept pays les plus industrialisés invitent les pays producteurs de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole à ouvrir davantage leurs vannes. Du coup, ils remuent le couteau dans la plaie et ouvrent à nouveau un débat qui a montré de profondes divisions au sein de l’Opep. L’Arabie Saoudite sera inévitablement sous les feux de la rampe à moins que Riyadh ne fasse la sourde oreille à ce nième appel du pied des pays gros consommateurs d’or noir. L’offre de l’Arabie Saoudite a atteint un niveau historique depuis le mois de décembre 2011. Elle est passée de 9,45 millions de barils par jour (mbj) à plus de 10 mbj en avril 2012. Le prétexte était de compenser l’offre iranienne, qui a fortement diminué suite à l’embargo décidé par l’Europe. La production de l’Opep dépasse largement le plafond des 30 millions de barils par jour qui avait été fixé au mois de décembre de l’année dernière. Cela a eu pour conséquence de faire perdre près de 30 dollars au baril de Brent entre le mois de mars et le mois de juin 2012. «J’espère qu’il y aura une prise de conscience sur l’effet négatif (de l’augmentation de la production du pétrole, Ndlr) sur les prix, notamment ces dernières semaines et que l’Opep court ainsi un risque réel», avait fait remarquer le ministre algérien de l’Energie, Youcef Yousfi, en marge du 5e séminaire de l’OPEP qui a fini par maintenir le plafond de sa production à 30 millions de barils par jour, lors de sa réunion du 14 juin. Pas une goutte de plus. L’offensive du G7 ressemble beaucoup plus à un plan B. Celui qui consiste à ouvrir les vannes de ses réserves stratégiques. Les Etats-Unis ont battu le rappel de leurs traditionnels alliés (France, Grande-Bretagne…) et avaient annoncé le 3 septembre comme date butoir pour mettre leur projet (le recours aux réserves stratégiques) à exécution dans le cas où les prix du pétrole n’auraient pas baissé…On n’est plus qu’à J-3.(L’Expression-30.08.2012.)

**Exode de centaines de familles Touaregs Maliens vers l’Algérie

Des dizaines de Touaregs du Mali sont entrés en Algérie fuyant les batailles qui se déroulent près des frontières algéro-maliennes, plus précisément dans la ville de Tinzaouatine. Des citoyens algériens de cette localité ont indiqué que des familles de Touaregs et arabes maliens se sont installées près des frontières avec l’Algérie, fuyant la guerre qui s’est enclenchées dans ce pays. Ces dernières se sont installées dans les régions de Tinzaouatine, Bordj Badji Mokhtar. Un semblant de camp a été installé pour ces réfugiés dans la région d’Al Khechim, à 50 km de Bordj Badji Mokhtar où des dizaines de familles maliennes arrivent quotidiennement.

De son côté, le président du croissant rouge algérien, M. Hadj Hamou Ben Zeghir, a annoncé à l’Agence Française de Presse, que son organisation a pris toutes les précautions, en prévision d’un large mouvement d’exode de familles maliennes vers ces régions situées près des frontières algéro-maliennes, avant d’ajouter que le nombre de maliens qui se sont refugiés en Algérie n’est pas important pour le moment et que la plupart de ces réfugiés sont des Touaregs qui ont des liens de parenté avec les Touaregs d’Algérie et que la situation ne nécessite pas l’installation de camps pour ces réfugiés. Ce responsable a ajouté que l’Algérie a une grande expérience dans ce genre de conflit, qui dure depuis les années 90 et qu’en cas d’exode de réfugiés Touaregs vers l’Algérie, leur nombre ne dépassera pas les centaines de familles. Ces dernières, a-t-il ajouté seront accueillies à Bordj Badji Mokhtar, sur les frontières algéro-maliennes, vu que le croissant rouge dispose dans cette wilaya les moyens lui permettant d’accueil de ce réfugiés. M. Hamou Ben Zeghir n’a pas manqué d’ajouter que le croissant rouge algérien envoie périodiquement environ 20 tonnes d’aides humanitaires au Nord Malien, la dernière a été il y a quelques jours seulement. Sur un autre plan, des citoyens algériens habitants près de la région de Tinzaouatine, près des frontières algéro-maliennes, ont indiqué qu’ils ont entendu le son de déflagrations et de bombardement tirs dans l’autre coté de la ville située dans le Mali. D’autres sources de la région ont indiqué qu’une force de l’organisation de Libération de l’Azawad a attaqué un centre que l’Armée Malienne était sur le point d’évacuer et que le gouvernement malien a riposté par des tirs, sans que des victimes ne soient enregistrées dans les deux côtés.(El Khabar-07.02.2012.)

**Agressions contre des commerçants algériens et arabes au nord du Mali …

Des commerçants algériens ont été agressés et détenus au nord du Mali il y quelques jours dans les actes de violences et de vandalisme qu’a connu la capitale malienne Bamako, des personnes revenant du Mali ont rapporté que des commerces avaient été vandalisés et des voitures et des camions incendiés à Bamako et Gao dans la république du Mali. Des algériens revenant du Mali ont déclaré à El Khabar que des hommes armés appartenant à des milices affiliés à l’armée malienne contre les rebelles Azwad avaient brulé le camion d’un commerçant algérien sur la route reliant les villes de Gao et Guinea situé à l’ouest du Mali. M Abdelkader Ben Zaoui un commerçant résidant à Ain Salah dans la wilaya de Tamanrasset que des milices armés de maliens noirs qui l’ont délesté de 800 euros et ont l’ont retenu avec son fils dans un barrage sécuritaire sur la route reliant la ville d’Ansongo à l’est du Mali au Niger. Son camion a minutieusement fouillé et il a été frappé par les hommes armés après l’avoir suspecté d’être touareg. Des témoins oculaires qui sont revenus en Algérie ont indiqué que de nombreux algériens ont fuit vers l’ambassade algérienne à Bamako pour s’y réfugier craignant la violence des manifestants qui ont incendié les biens des commerçants algériens, turcs et libanais dans la capitale malienne. Un commerçant en dattes à Tamanrasset travaillant sur l’axe Algérie-Mali, M Hafsaou Hmida a indiqué « nous étions dans la capitale malienne le 2 février et nous avons été attaqué par des jeunes noirs et nous nous sommes réfugiés à l’ambassade d’Algérie à Bamako », notre interlocuteur a ajouté que « certains jeunes ont attaqué dans la nuit de jeudi à vendredi soit le 2 février des commerces dont les propriétaires sont blancs », turcs, libanais, algériens ainsi que des touaregs originaires du nord du Mali et résidants dans la capitale Bamako, et dont certains occupent des postes administratifs au Mali, notre interlocuteur a ajouté que des ressortissants algériens ont fuit vers une caserne de la gendarmerie malienne, dans la nuit de jeudi à vendredi alors que d’autres se son réfugiés à l’ambassade algérienne à Bamako. Ce développement sécuritaire est intervenu après l’attaque dont a été victime le quartier ou vivent des touaregs et des arabes venant du nord du Mali et qui a ciblé les touaregs blancs du Mali, après l’augmentation du nombre de mort dans l’armée malienne composée de noirs lors des affrontements avec des hommes armés du mouvement de libération de l’Azwad. .(El Khabar-07.02.2012.)

****************************

Les citoyens doivent signaler les refus de visas

Sitôt installé à la tête du secrétariat d’Etat chargé de la Communauté nationale à l’étranger, Halim Benatallah laisse entendre qu’il a du pain sur la planche. En dépit de son manque de loquacité, l’on déduit la nécessité de débloquer plusieurs dossiers en suspens.

- Qu’en est-il du projet de décret relatif à la création d’un conseil consultatif pour la communauté algérienne établie à l’étranger ?
Ce projet est une priorité politique, mais ne verra pas le jour de sitôt. Car nous devons réunir toutes les conditions afin d’établir un travail préliminaire. Pour y arriver, il faudrait impliquer la communauté algérienne à l’étranger car le projet en question doit être porté par la communauté même. Les situations changent d’un pays à l’autre, pour cette raison, il nous  reste beaucoup à faire pour concrétiser ce projet.

- Que fait l’Etat algérien pour récupérer les cerveaux fuyant le pays ?

La fuite des cerveaux est un dossier lourd qui nécessite de définir l’approche avec les compétences elles-mêmes. D’ailleurs, il faut procéder à un recensement de ces intellectuels, chose dont on ne dispose pas aujourd’hui. Mais il faut savoir que la majorité de cette catégorie préfère contribuer dans des actions et investissements entre l’Algérie et l’étranger au lieu de revenir s’installer définitivement dans son pays. Cela s’explique par les positions intéressantes dont ils bénéficient que ce soit en médecine, en commerce, dans la recherche scientifique ou dans d’autres secteurs… De notre côté, nous y travaillons sérieusement.

- Le secrétariat d’Etat chargé de la communauté nationale à l’étranger s’est-il penché sur le dossier des harraga ?

Ce dossier relève des affaires consulaires. Il est géré d’un point de vue consulaire. Et encore, car nous nous chargeons des affaires ayant trait aux compatriotes résidant à l’étranger, mais les harraga est une autre catégorie dont s’occupe les affaires consulaires dans les pays où ils se trouvent.

- Le gouvernement algérien fait-il des efforts pour promouvoir son lobby à l’étranger ?

On n’est pas encore là ! Ceci est dû au manque d’organisation dans le travail. Je ne vous apprends pas que rien n’est organisé chez nous. Pour cela, je préfère employer «les points d’influence», pour rester modeste ! Toutes les opérations de rapprochement prennent beaucoup de temps (20 à 30 ans). Constituer un lobby n’est pas chose aisée. Mais ce qui est rassurant, c’est que la communauté algérienne à l’étranger commence à s’organiser en réseaux, afin de tisser des relations avec les autres pays. Pour ce faire, nous avons besoin de notre communauté, car un lobby se forme dans les milieux scientifiques, à travers les élus à différents niveaux, les associations religieuses et locales, etc. Nous avons un potentiel énorme, donc, il faut créer des synergies afin d’éviter des contraintes qui retarderaient le projet, à savoir le manque de coordination entre les différents acteurs. En Algérie, les associations ne s’entendent pas entre elles. Idem pour les personnalités. D’un autre côté, les mésententes entre l’Algérie et l’étranger nous causent beaucoup de tort. Le travail va consister à dépasser toutes ces déficiences. L’essentiel, dans un premier temps, est de continuer à renforcer nos relations avec les autres pays afin de ne plus se heurter à des ruptures d’action.

– Des Algériens établis à l’étranger se plaignent des prestations des services consulaires dans leurs pays respectifs. Avez-vous enquêté sur cette défaillance ?

ça dépend sur quelle question. Des fois, ces plaintes sont vérifiées, parfois elles ne le sont pas. S’agissant de la question de la délivrance des pièces d’identité et du passeport, il y a quelques années, il fallait attendre plusieurs semaines. A présent, même en période de pointe, à savoir juste avant l’été, la communauté se précipite pour venir en Algérie et consulte le consulat pour renouveler les documents de voyage, et tout se fait en un temps très court. Donc, il y a un travail de proximité, mais parfois les consulats sont dépassés par le travail, notamment en période de pression. Lorsque mille personnes se présentent dans la même journée, comme c’est le cas à Marseille au mois de juin, il y a forcément des mécontents. Mais, en général, les documents sont délivrés dans la matinée et il est rare que les gens reviennent. Quant aux visas des étrangers désirant venir en Algérie, nous sommes bien plus souples que les procédures exigées et imposées aux Algériens par les différents consulats étrangers.

– Avez-vous essayé de pallier le problème de délivrance de visas aux Algériens ?

Le dossier des visas n’est pas du ressort du secrétariat d’Etat chargé de la communauté nationale à l’étranger. En revanche, j’ai été sensible sur ce point et j’ai soulevé la question avec l’ambassadeur d’Espagne, notamment sur la pratique du cachet «refusé». Mais cela n’est pas appliqué par tout le monde. J’ai entendu dire, à travers la presse, que les Français faisaient la même chose. Donc, on demande à nos concitoyens de nous en informer, mais on ne sait pas quelle est l’ampleur de cette pratique. Pour cette raison, je souhaiterais ne pas m’introduire dans un terrain qui n’est pas le mien.

– Sur quels points achoppent les négociations sur la révision de l’accord franco-algérien de 1968 ?

Idem pour ce dossier qui ne fait pas partie de mes prérogatives. Cela ne veut pas dire que, dans quelque temps, je ne vais pas m’en occuper.

Bio express :

Diplômé à l’Ecole d’administration algérienne (ENA), Halim Benatallah a embrassé une longue expérience dans la diplomatie. Il a été ambassadeur d’Algérie à Bruxelles de 2002 à 2008. Il a eu, entre autres, à gérer le dossier de l’accord d’association Algérie-UE, après avoir assuré la direction Europe au ministère des Affaires étrangères.

*******************************

Consulat d’Espagne à Oran: Pas besoin de rendez-vous pour le visa

Pour faciliter la procédure d’octroi de visa, le consulat général d’Espagne à Oran compte à partir de la mi-octobre supprimer les rendez-vous pour le dépôt des dossiers.
Il suffit de se présenter à l’agence visa pour les formalités. Le consul général d’Espagne à Oran, M.José Manuel Rodriguez Martinez, a annoncé, hier, lors d’une conférence de presse animée sur la semaine de l’amitié hispano-algérienne, organisée par l’Institut Cervantes entre le 5 et 12 octobre à Oran, que «dans les prochains jours, nous allons éliminer la procédure du rendez-vous pour l’octroi du visa. Chacun doit simplement se présenter au niveau de l’agence visa. Les demandeurs de visa n’auront plus besoin de téléphoner pour demander un rendez-vous pour le dépôt du dossier de visa. A partir de la mi-octobre, cette nouvelle mesure sera appliquée. Il s’agit d’une procédure propre au consulat d’Oran». Cette nouvelle mesure entre dans le cadre du renforcement des relations entre les deux pays qui sont basées, dira le consul général d’Espagne sur les trois piliers, la coopération économique, culturelle et la mobilité des personnes.
Un développement des relations appelé à progresser à l’avenir selon M. José Manuel Rodriguez Martinez dans les différents domaines de coopération. Pour cela, le consulat a ouvert un bureau économique pour permettre aux entreprises espagnoles ou algériennes désirant se développer d’avoir des informations fiables sur l’économie du pays et sa législation. Jusqu’à présent le bureau a reçu 1.000 dossiers d’entreprises espagnoles ou algériennes demandant des informations de prospection sur le marché algérien à l’ouest. Sur ce plan, le consul général d’Espagne a souligné que pour évaluer la coopération entre l’ouest algérien et l’Espagne, il suffit de voir comment évolue le thermomètre de cette coopération et comment se sont développé les moyens de communication entre l’Oranie et ce pays européen. L’ouverture d’une nouvelle ligne maritime n’est possible que si la rentabilité est assurée à long terme. L’autre point sur lequel insiste le consul général est le développement du tissu des PME/PMI de façon durable car dira-t-il, «c’est là où nous avons plus de possibilité d’aider les entreprises».
Dans ce cadre, il a annoncé l’organisation d’un forum en partenariat avec la wilaya le 9 octobre qui va regrouper des entrepreneurs algériens et des entrepreneurs espagnols. Trois grands secteurs seront représentés lors de cette rencontre, le bâtiment, recyclage et développement durable et services médicaux et paramédicaux. «Notre objectif est de constituer un véritable tissu commun entre les entreprises algériennes et les entreprises en Espagne. La petite et moyenne entreprises a une vocation à durer. C’est pour cela qu’elles sont intéressantes pour le développement local dans nos régions».
Concernant la semaine de l’amitié, le nouveau directeur de Cervantes, David Alvarado a expliqué que «C’est le moment de développer davantage ce qui a été fait et de renforcer encore par la présence d’un institut pour le développement du tissu culturelle et social de la ville». «Pour la semaine de l’amitié hispano-algérienne, on a essayé de mélanger le passé, le présent et ce qui devrait être le future de nos relations à travers la culture. Le passé et le présent à travers l’exposition cartographique qui sera inaugurée lors du forum de développement économique espano-algérien prévu le 19 octobre au Méridien. Il s’agit d’une exposition de cartographie et de plans de la ville d’Oran tirés des archives espagnoles.»*lequotidien-oran…04.10.2012.

********************************

*Israël a peur du printemps arabe

Israël suit de très près les bouleversements dans le monde arabe et s’inquiète de la victoire des islamistes en Tunisie, au Maroc, en Libye et surtout en Egypte après la victoire des frères musulmans aux élections en Egypte

image

Les dirigeants israéliens se disent inquiets et souhaitent que l’Egypte ne devienne pas un Etat islamiste qui, selon eux, mettra en danger toute la région. Au fait, les israéliens ont toujours eu peur de l’Islam et ce, depuis près de quinze siècles.

Les islamistes sont déjà grand vainqueurs selon les résultats du premier tour des législatives avec 65% des voix, en tête les Frères musulmans alors que les salafistes ont réalisé des résultats inattendus.

Si Israël s’inquiète de voir les islamistes remporter les élections en Egypte, le mouvement islamiste palestinien Hamas, s’est réjoui et considère ce succès comme un soutien plus important aux palestiniens.

La presse israélienne ne cachait pas ses craintes, selon un responsable, cité par le Yédiot Ahaonot, qui voit en cela un danger et une menace pour la sécurité d’Israël.

Déjà isolé ces derniers temps après le conflit avec la Turquie, Israël se sont menacé de partout, notamment avec la vague de réussite par les islamistes dans le monde arabe et tente de s’accrocher en essayant de sauvegarder l’accord de paix signé avec l’Egypte qui sert beaucoup les intérêts de l’état hébreu. (Ennahar-04.12.2011.)

**Un drone américain abattu par l’Iran

L’Iran a abattu un drone américain dans l’est du pays, selon la télévision iranienne El Alam, qui citait une source militaire.

L’Iran, pays frontalier de l’Afghanistan et du Pakistan, fait l’objet de sanctions suite à son programme nucléaire controversé.

La semaine dernière, l’ambassade britannique a été saccagée par des manifestants iraniens, provoquant un incident diplomatique entre les deux pays. Londres à rappelé son ambassadeur à Téhéran et fermé son ambassade

Selon la chaine de télévision qui a rapporté l’information, m’appareil a été légèrement endommagé. (Ennahar-04.12.2011.)

**Espagne : un ressortissant algérien tue sa femme dans les bras d’un marocain

Le tribunal criminel de Tlemcen a ouvert hier le dossier du meurtre d’une ressortissante algérienne dans une boite de nuit par son époux à Alicante en Espagne.

Le meurtrier aurait commis son crime dans une boite de nuit et a blessé un ressortissant marocain en leur tirant dessus avant qu’il ne fuit le sol espagnol pour l’Algérie, où il serait arrêté au niveau du port de Ghazaouet à Tlemcen.

Le crime a eu lieu en 2008 dans une boite de nuit à Alicante en Espagne, lorsque l’homme d’affaires algérien avait mis son pistolet dans la bouche de sa femme et lui a tiré dessus, alors qu’elle était à ce moment-là dans les bras de son amoureux marocain.

C’est ce qu’a dit le mis en cause lors de sa parution devant le procureur du tribunal criminel de Tlemcen en avouant les faits. Le tueur aurait dit qu’il n’avait pas pu retenir sa colère en voyant sa femme qu’il aimait beaucoup dans les bras de quelqu’un d’autre. La victime, convient-il de souligner, a donné une fille au monde.

Quant à l’arme à feu qu’a utilisée pour tuer son épouse, l’inculpé a déclaré l’avoir volée à l’un de ses amis maghrébins, avant de revenir sur ses propos en affirmant hier avoir acheté le pistolet pour se protéger du milieu mafieux où il exerce son métier commercial.

Lors de l’audience, il a été révélé que les raison réelles de ce crime auraient été des différends familiaux qui ont finit dans le tribunal. L’affaire s’était compliquée encore, après que la fille « Chadi » serait introduite dans l’affaire, à savoir à qui le droit de la garder.

L’accusé d’un homicide répondant aux initiales « B.R », âgé de 33 ans, aurait eu déjà des antécédents judiciaires après avoir incendié le domicile de la famille de sa victime de 26 ans.

Il est à noter qu’il a été condamné en contumace à 15 ans de prison ferme pour avoir mis le feu au domicile de son ex-beau-père. Notons que l’accusé avait avoué le chef d’accusation retenu contre lui.

Rejetant en bloc les prétextes de l’inculpé ayant trait à sa dignité et à son honneur, le ministère public a condamné l’inculpé à la peine capitale.

Cette condamnation aurait secoué la wilaya de Tiaret et a défrayé la chronique de différents journaux espagnols et allemands, sachant que la victime aurait une nationalité allemande avant de rejoindre son époux en Espagne. (Echorouk-12.12.2011.)

*Les marins algériens du MV Blida sont rentrés en Algérie

 Les marins algériens, détenus depuis janvier 2011 par des pirates en Somalie et rapatriés dimanche à bord d’un avion spécial en provenance du Kenya, ont été accueillis à leur descente d’avion à l’aéroport militaire de Boufarik par le ministre de la Solidarité nationale, M. Said Barkat, et le secrétaire d’Etat chargé de la Communauté nationale à l’étranger, M. Halim Benatallah.Les familles et proches des marins soulagés par cet heureux dénouement après près de 11 mois d’une éprouvante attente étaient présents en grand nombre pour les accueillir dans une ambiance empreinte de joie et d’émotion.Les 25 marins, dont 17 Algériens, de l’équipage du navire MV Blida, qui avait fait l’objet d’un acte de piraterie en haute mer le 1er janvier dernier, alors qu’il se dirigeait vers le port de Mombasa, avaient été libérés le 3 novembre dernier. Deux marins, un Algérien et un Ukrainien, avaient été déjà libérés le 12 octobre dernier.

Le navire était arrivé samedi soir au port de Malimbé (Kenya, une centaine de km de Mombasa) au terme d’une traversée plus longue que prévue, en raison de l’état technique du navire qui a subi une immobilisation forcée de plus de 10 mois.

L’équipage du navire avait été accueilli à Malimbé par une délégation algérienne, composée de représentants officiels, de médecins et de psychologues, qui s’était rendue sur place en compagnie de l’ambassadeur d’Algérie au Kenya.

« Le gouvernement algérien exprime, à cette occasion, sa gratitude et ses remerciements aux autorités des pays amis ainsi qu’à l’affréteur qui ont prêté leur assistance pour assurer la protection et le ravitaillement du navire battant pavillon algérien en vivres et en carburant », a indiqué samedi soir le porte parole du ministère des Affaires étrangères, M. Amar Belani.

Le porte-parole du MAE avait affirmé dans une précédente déclaration que l’Algérie « ne ménagera aucun effort pour que les auteurs de cet acte de piraterie soient poursuivis et jugés par les instances compétentes » .(Ennaharonline/ APS-13.11.2011.)

 *50 Boeing 777 commandés par les Emirats Arabes Unis 

 Les Emirats Arabes Unis ont annoncés dimanche, à l’ouverture du Salon aéronautique de Dubaï une importante commande d’une cinquantaine de Boeing long-courriers 777, d’une valeur totale de Dix-huit milliards de dollars.La compagnie aérienne Emirati de Dubaï a annoncé dimanche cette importante commande sans précédent de 50 long-courriers 777-300 ER, plus une option pour une vingtaine d’appareils supplémentaires, selon le PDG de la compagnie d’aviation, Cheikh Ahmed Ben Saïd Al Maktoum, lors d’une conférence de presse.

Boeing, le géant américain a déjà commencé la construction de son millième Boeing 777. Le prix du 777-300 ER, commandé par les Emirats est de $ 284 millions.

Emirates, qui possède déjà une flotte de 160 avions et environ 200 appareils en cours d’acquisition, est la plus grande compagnie Moyen-Orient, affichant une des plus rapides croissances au monde. (Ennahar-13.11.2011.)

*Le vent de révolte arabe atteint Israël

 Plus de 150.000 Israéliens juifs et arabes, religieux ou laïcs, ont manifesté samedi pacifiquement et crié leur colère dans les rues de plusieurs villes de l’Etat hébreu.

 L’Egypte a tremblé. La secousse a été ressentie en Israël. 87% des Israéliens soutiennent le mouvement populaire, qui a pris naissance il y a quelque deux semaines, selon un sondage publié par le très influent Haaretz (3e quotidien israélien) qui est aussi le porte-drapeau de la gauche israélienne. Les Israéliens sont en colère contre leur gouvernement. «Si les choses ne changent pas, la prochaine étape deviendra probablement plus violente. Maintenant, ça ressemble à Woodstock. Mais ensuite, ce sera la place Tahrir», prédit Moshe Gant, un des protestataires de Tel-Aviv. Le mouvement de contestation égyptien semble avoir fait des émules chez le voisin israélien. Netanyahu connaîtra-t-il le même sort que les présidents tunisien Zine el Abidine Ben Ali ou égyptien Hosni Moubarak? Sera-t-il contraint à la démission? Le parallèle avec le sort réservé aux deux dictateurs arabes devrait ne pas dépasser le stade de cette comparaison. Confronté à une contestation historique, le Premier ministre israélien a promis d’engager des réformes.
Les manifestants ne lui font pas confiance et ne l’entendent pas de cette oreille. Ils veulent un changement radical du système. «Nous descendons dans la rue pour exiger un changement de système alors que lui se contente de former une commission en cherchant ainsi à se défausser de ses responsabilités», a souligné Daphne Leef, qui est à l’origine de ce mouvement de protestation. Le Printemps arabe souffle sur le coeur du centre diplomatique, économique et financier de l’Etat hébreu: Tel-Aviv. Les appels à la contestation à travers Facebook ont fait mouche. Cet extraordinaire outil de communication est devenu tout simplement craint et redouté même par les pays qui se targuent de respecter les fondements et les principes qui découlent de la démocratie: l’alternance au pouvoir, la liberté d’expression, le multipartisme…Israël qui a colonisé la terre de Palestine, et qui a privé ses enfants de la naissance d’un Etat, est en train d’en faire l’expérience.
La preuve est désormais faite: les inégalités sont criantes entre Israéliens. Daphne Leef, une jeune Israélienne, s’est installée sur le boulevard Rothschild, après avoir été contrainte de quitter son appartement. Elle a lancé un appel à la contestation sur Facebook. Il a trouvé un formidable écho et a fait tache d’huile dans la plupart des grandes villes du pays.
Plus de 150.000 Israéliens juifs et arabes, religieux ou laïcs, ont manifesté pacifiquement, samedi dernier, et crié leur colère dans les rues de plusieurs villes de l’Etat hébreu. Tel-Aviv deviendra t-elle la place Tahrir? «Depuis plus de deux semaines, le visage du boulevard Rothschild, à Tel-Aviv, s’est transformé. Des centaines de tentes ont été érigées en son centre, sur un îlot de verdure traversé par une piste cyclable.
Certains ont apporté fauteuils et chaises en plastique. D’autres ont installé des petites piscines gonflables», peut-on lire sur Cyberpresse.ca. Les revendications des manifestants portent sur le coût élevé de la vie. Dans la foulée, ils exigent des changements politiques et plus de justice sociale. «Les protestataires, en grande partie issus de la classe moyenne, exigent des loyers abordables, mais aussi une plus grande justice sociale et des réformes dans les systèmes d’éducation et de santé. Des groupes d’Arabes israéliens, qui, avec les Juifs ultra-orthodoxes, constituent une des franges les plus pauvres de la société, se sont aussi joints aux manifestations la semaine dernière», rapporte le site francophone Cyberpresse. Le feu couvait depuis déjà un certain temps. «J’imagine que le terreau était fertile pour recevoir ce genre de manifestation, à cause du contexte socio-économique. L’écart entre les gens de la classe moyenne et les riches est tel que même avec un bon salaire, on a de la difficulté à arriver, parce que les loyers sont tellement élevés», témoigne Yigal Rambam, un des principaux animateurs de la contestation.
Le mouvement, qui semble vouloir s’inscrire dans la durée, peut-il provoquer la chute du gouvernement? «A court terme, le gouvernement n’est pas en péril, mais ce n’est plus vrai à moyen terme. Netanyahu a de bonnes raisons de s’inquiéter», a fait remarquer le politologue Yaron Ezrachi, professeur de l’université hébraïque de Jérusalem, qui a annoncé une probable implosion de l’équipe gouvernementale, hétéroclite, basée sur l’alliance entre droite, extrême-droite et partis religieux. Ces deux derniers groupes politiques seront «les premiers à quitter un navire qui coule», a-t-il souligné. L’affaire est jugée assez grave.
Elle a nécéssité l’intervention du président israélien Shimon Peres qui a proposé sa médiation à de jeunes responsables de ce mouvement au cours d’un débat télévisé. Des milliers d’employés municipaux ont fait grève lundi en signe de solidarité avec les contestataires. Les effluves de la révolution de Jasmin commencent à parfumer les ruelles de Jérusalem.(L’Expression-03.08.2011.)

*En France : le kebab concurrence le jambon…

Le kebab gagne petit à petit des parts de marché au jambon-beurre, le sandwich le plus consommé en France, selon le bilan qui peut être tiré à l’occasion des dix ans de France Kebab, société spécialisée dans le conseil et la distribution de ces sandwiches.

257 millions de kebabs ont été consommés par les Français en 2009, soit une hausse de 4% en un an, selon des chiffres de Gira Conseil. C’est certes encore loin des quelque 1,3 milliard de jambon-beurre avalés l’an dernier.

La consommation de kebab séduit de plus en plus les Français. Outre l’augmentation du volume des ventes (+4% en un an à 257 millions d’unités), la multiplication des ouvertures de restaurants spécialisés sur ce créneau témoigne de cet engouement. Quelque 10 000 points de vente seraient recensés fin 2009 sur le territoire français, estime le cabinet spécialisé dans la restauration hors domicile, Gira Conseil, pour 1,1 milliard de recettes.

Corinne Ménégaux, directrice du salon Snack & Show qui s’est déroulé à Paris en janvier dernier, expliquait alors à Relaxnews à l’occasion de l’événement que «le kebab gagne des parts de marchés. Il s’agit là d’une réponse à une vraie demande de produits halal, jusqu’ici peu répandus en France dans le secteur de la restauration rapide».

 

Et pour répondre à cette demande, France Kebab, fort de ses 10 années d’expérience, multiplie les innovations. Sa «Kebabox», inspirée des boîtes à nouilles asiatiques ou à pâtes, a ainsi été reconnue «Saveurs de l’Année Restauration 2010».

La société de conseils et distribution essaie aussi de redorer le blason du kebab en garantissant la qualité de la viande et sa traçabilité. Cet effort s’est concrétisé également par la coopération du chef étoilé Jean-Yves Bigot, qui a notamment fait ses armes à la maison Lenôtre et qui signe les nouvelles «Kebabox». «Je suis resté fidèle à mon leitmotiv : mettre le goût et la qualité à la portée de tous», déclare le chef devenu maître kébabiste. «Même quand on mange dans la rue, ça doit être bon !», s’exclame-t-il.

Si les ventes de kebabs sont encore loin de celles du jambon beurre (plus d’un milliard d’unités), la progression des ventes n’est pas négligeable. En une année, elles sont progressé de 4% contre 9% pour l’ensemble du marché de la sandwicherie, à en croire les chiffres de Gira Conseil.(13.04.2010.)

Site : www.france-kebab.com

*Egypte..Décès de Tantaoui, le grand imam d’Al-Azhar…Le cheikh égyptien Mohamed Sayyed Tantaoui (81 ans) est mort, le 10 mars 2010, en Arabie Saoudite, à l’aéroport de Riyad d’une crise cardiaque, rapporte Al-Hayat. Modéré pour les uns, trop proche du pouvoir égyptien pour les autres, le cheikh Tantaoui avait été nommé en 1996 par le président Moubarak à la tête d’Al-Azhar, la plus prestigieuse institution de l’islam sunnite dans le monde. Sa proximité avec le pouvoir a souvent décrédibilisé ses prises de position courageuses, notamment en matière religieuse. En octobre 2009, son dernier combat contre le niqab (le voile intégral) lui avait valu d’être critiqué par une grande partie de la société égyptienne… et puis il a appuyé le régime Moubarak dans sa construction du « Mur de la honte » sur la frontière avec Ghazza. (10.03.2010.)

*** EADS contre Boeing : la polémique enfle en Europe…(10.03.2010.)- « Berlin accuse les Etats-Unis de protectionnisme », titre le quotidien économique de Düsseldorf. La colère gronde à Paris et à Berlin depuis que, le 8 mars, le
consortium européen EADS et son partenaire américain Northrop Grumman
ont renoncé à un appel d’offres du Pentagone, portant sur 179 avions
ravitailleurs. Le duo a jugé l’appel d’offres biaisé en faveur de
l’américain Boeing. « La libre concurrence ne doit pas être entravée unilatéralement, y compris dans les marchés publics d’armement », a réagi Rainer Brüderle, ministre de l’Economie allemand (FDP, libéral-démocrate).  La Commission européenne a déclaré, de son côté, suivre le dossier de près.
***Roumanie…(10.03.2010.) -L’Etat embauche des détectives privés pour lutter contre le travail au noir…

« Un métier vieux de plus de cent ans, mais interrompu pendant les cinquante ans de communisme, trouve aujourd’hui, pendant la crise économique mondiale, une nouvelle utilité en Roumanie », écrit le quotidien bucarestois Curentul (« Le courant »). Il s’agit du métier de détective privé. Depuis quelques mois, l’Agence départementale de placement du personnel (AJOFM) signe des partenariats avec des sociétés de ce type, réunies dans le cadre de l’Association roumaine des détectives privés (les 340 agences et bureaux dans l’ensemble du pays représentent 1 340 personnes). Concrètement, pour un maximum de 1 000 euros par cas, le détective est chargé de traquer les individus travaillant au noir.

Selon Maria Bumbaru, présidente de l’Association, ces travailleurs au noir, deux fois plus nombreux qu’il y a cinq ans, sont des personnes inscrites au chômage (autour de 1 million en 2010), des pensionnés pour raisons médicales ou des personnes qui profitent de longs arrêts maladie pour arrondir leurs fins de mois.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

**L’Etat français vend des Biens pour payer ses dettes…(08.02.2010.) –

Dans le cadre de sa politique de cession de certains bâtiments publics, l’Etat français a décidé de vendre à la Russie le siège parisien du service public de la météo, Moscou comptant en faire un centre spirituel et culturel, a annoncé le ministère du Budget. L’Etat français a choisi « la proposition assortie du prix le plus élevé », affirme le ministère dans un communiqué, sans préciser le montant de la transaction. Il serait, d’après une source proche du dossier, supérieur à 60 millions d’euros. Selon l’édition russe de Newsweek, la Russie a été préférée à l’Arabie saoudite, qui voulait construire une mosquée et des logements pour son personnel diplomatique, et au Canada.L’ensemble immobilier, d’une surface de 8.470 m2, a été acquis par la présidence russe. Il abritera « un centre spirituel et culturel qui pourrait comprendre une église et un séminaire », a indiqué à l’AFP un porte-parole de l’ambassade de Russie à Paris. Le bâtiment, construit pour les services de la Météorologie nationale en 1948, est situé dans le VIIe arrondissement de Paris.Environ 430 personnes y travaillent. Le siège de Météo France doit déménager à Saint-Mandé, près de Paris, au cours de l’année 2011, dans un bâtiment neuf qui abritera aussi l’Institut géographique national (IGN).L’Etat français vend régulièrement des biens immobiliers pour se désendetter. Au cours des cinq dernières années, cette politique « a rapporté à l’Etat près de trois milliards d’euros », selon le ministère du Budget.<!– Source : AFP –>***Un femme paie 2 SDF pour tuer son mari

 **77% des Français apprécient la diversité

93% des Français estiment vivre dans une société où règne une grande diversité des origines et des cultures et 77% apprécient cette diversité (27% la qualifient de très bonne chose et 50% de bonne chose) contre 17% qui la qualifient de mauvaise chose, selon un sondage TNS Sofres publié aujourd’hui.Réalisé pour BFM TV, Métro et l’association Equity Lab, ce sondage montre aussi que cette appréciation positive de la diversité est partagée par 52% des Français âgés de plus de 65 ans, 72% des classes modestes et 78% pour les ruraux isolés.
Parmi les préférences politiques, 85% des partisans de la « grande gauche » et 66% des partisans de la « grande droite » apprécient cette diversité alors qu’ils ne sont que 31% chez les partisans du Front national.
Plus d’un Français sur quatre (28%) déclare avoir un grand parent ou un parent d’origine étrangère, et 22% se disent porteurs de plusieurs cultures
Pour 62% des sondés, l’intégration est avant tout perçue comme « la possibilité pour un individu de vivre ses différences culturelles, tant que cela ne heurte pas ses concitoyens ».
Sur la question de la religion, 54% des sondés disent ne pas être gênés à l’idée d’avoir une collègue musulmane qui porterait le foulard contre 44% d’un avis contraire.Mais l’idée de pouvoir choisir ses congés en fonction des différentes fêtes religieuses est repoussée par 84% des Français contre 12%.
Enfin 64% des Français estiment que « les politiques dramatisent toujours les questions de religion » contre 27% qui sont d’un avis opposé.
Pour la présidente d’Equity Lab, Laurence Méhaignerie, « ce sondage confirme le fait que les Français posent des limites au-delà desquelles ils perçoivent leur socle de valeurs en danger, mais leur conception du Pacte républicain apparaît clairement moins figée que celle exprimée par la classe politique ».

L’institut TNS sofres a réalisé ce sondage du 29 janvier au 3 février auprès d’un échantillon de 1.060 personnes interrogées en face à face à domicile, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.(07.02.2010.)

************

29 réponses à “actualités d’ici et là”

1 2
  1. 1 11 2011
    Aundrea Sardinha (03:19:18) :

    Good job! I have found many articles to read but you do a good thing. That is a boy. Thank you so much for sharing the delicious post. Expect your next article.

  2. 31 10 2011
    Christopher Mcalpin (13:24:52) :

    It sounds like you are generating problems oneself by trying to resolve this issue instead of looking at why their is often a difficulty to begin with

  3. 28 10 2011
    House Training A Puppy (23:14:27) :

    An riveting communicating is designer remark. I cogitate that you should make writer on this subject, it power not be a preconception someone but generally fill are not sufficiency to verbalize on such topics. To the next. Cheers like your ELAyam-2 » actualités d’ici et là-nouvo.

  4. 28 10 2011
    Minecraft Texture Packs (17:55:07) :

    Thanks erstwhile solon for sharing this online. I sure cherished every bit of it.

  5. 28 10 2011
    Minecraft Texture Packs (17:55:07) :

    Thanks erstwhile author for this online. I wanted every bit of it.

  6. 25 10 2011
    Constipation remedies (21:23:33) :

    Regards for sharing ELAyam-2 » actualités d’ici et là-nouvo with us keep update bro love your article about ELAyam-2 » actualités d’ici et là-nouvo .

  7. 25 10 2011
    Bonsmara (15:01:38) :

    What is here it is an interesting article. But first of all I must salute all the visitors. Salve. And now I must say that I m thinking to post http://niarunblog.unblog.fr/actualites-dici-et-la-nouvo on my Facebook profile. I will do this because at long last I found what I was looking for. What you post here is really respectable post. In the minute I saw this tittle, ELAyam-2 » actualités d’ici et là-nouvo, on google search I was very glad. It is possible I found something that have the same ideea here http://www.bonsmara.biz, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  8. 24 10 2011
    Knock Knock Jokes (22:54:09) :

    I like Your Article about ELAyam-2 » actualités d’ici et là-nouvo Perfect just what I was searching for! .

  9. 23 10 2011
    scrapebox list (05:22:58) :

    An effective share, I simply given this onto a colleague who had been executing a small bit evaluation with this. And the man actually purchased me breakfast due to I stumbled upon it for him.. smile. So i want to reword that: Thnx for that handle! But yeah Thnkx for spending enough time go over this, I really feel strongly about it and love studying read more about this topic. If possible, since you become experience, could you mind updating your weblog with additional details? Its highly used by me. Large thumb up with this weblog submit!

  10. 20 10 2011
    aqualab-supplies.com (15:35:13) :

    this post was written some time ago and many prospects have changed since then.nevertheless thanks for bringing up this topic on your blog.

  11. 19 10 2011
    Potato And Leek Soup (23:09:19) :

    Fastidious berth. I inform something statesman hard on blogs unremarkable. It gift e’er be stimulative to have cognition off their writers and pattern a emotional something from their accumulation. I’d prefer to use some with all the proportionality in my tiny weblog whether you do not mind. Natually I’ll wage a union on your own net weblog. More thanks sharing.

  12. 18 10 2011
    carbo (10:49:08) :

    Very interesting details you have mentioned , appreciate it for posting .

  13. 17 10 2011
    debt management plan (16:34:00) :

    This it is an interesting piece of information. But first of all I must say all every one. Hello there. And now I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/actualites-dici-et-la-nouvo on my Digg profile. I will do this because at last I found what I was looking for. What you give us here is really nice post. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » actualités d’ici et là-nouvo, on google search I was very glad. I think I found something with the same ideea here http://ivauk.com/debt-management.php, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  14. 11 10 2011
    barron thomas (08:24:06) :

    Have you ever thought about including a little bit more than just your articles? I mean, what you say is fundamental and all. But think of if you added some great pictures or video clips to give your posts more, « pop »! Your content is excellent but with images and videos, this site could definitely be one of the very best in its field. Excellent blog!

  15. 9 10 2011
    escorts in scotland (22:18:21) :

    It was perhaps Dany Lary best performance ever as he single handedly destroyed Celtic and put them out of Champions League. He scored four goals and now becomes the sixth player to score four goals in a single Champions League game

  16. 9 10 2011
    cheap ugg (02:23:57) :

    excellent distribute, my partner and i undoubtedly love this amazing site, continue it

  17. 25 09 2011
    Web Design Boston (00:02:24) :

    Thank you for your thoughtful post!

  18. 24 09 2011
    Emile Hukill (20:08:48) :

    I would be interested in more content like this from you. I think a lot like you on this subject and your perspective is interesting. Will there be more soon?

  19. 24 09 2011
    Darrell Galeana (19:51:21) :

    I can¡¯t believe I was lucky enough to find this article. I love this kind of content because it gives a lot of great information.

  20. 6 05 2011
    Vennie Ecker (12:58:06) :

    This website is known as a stroll-through for all of the data you wanted about this and didn’t know who to ask. Glimpse right here, and you’ll positively discover it.

1 2



évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...