La Turquie monte en puissance

la Turquie ripostera à toute attaque contre son navire Oruç Reis en Méditerranée

Nouvelles tensions entre la France et la Turquie en Méditerranée

Recep Tayyip Erdogan a assuré que la Turquie ripostera à toute attaque contre son navire Oruç Reis en Méditerranée sur fond de tensions provoquées par la décision turque de prospecter des hydrocarbures dans des zones contestées de la région.

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré ce 13 août que toute attaque contre le navire Oruç Reis, qui mène depuis lundi des études sismiques dans une zone de la Méditerranée orientale qui fait l’objet d’un litige entre Ankara et Athènes, ne resterait pas sans réaction et a même laissé entendre qu’une première riposte avait déjà eu lieu. «Nous avons dit que si vous attaquez l’Oruç Reis, vous paierez un lourd tribut, et ils ont eu leur première réponse aujourd’hui», a annoncé le Président turc dans un discours à Ankara.

Les opérations de l’Oruç Reis ont fait monter d’un cran la tension dans la région, la France ayant annoncé un renforcement temporaire de sa présence militaire en Méditerranée orientale dans les prochains jours.

De nombreux médias turcs ont accusé la France de «dépasser les bornes» et de «chercher la guerre».

La situation dans le secteur

Recep Tayyip Erdogan a annoncé, début août, la relance de la prospection d’hydrocarbures dans une zone disputée de la Méditerranée orientale, après la signature d’un accord maritime entre Athènes et Le Caire.

Ankara a multiplié les forages au large de Chypre, critiqué par la plupart des pays de la région et l’Union européenne qui jugent ces activités «illégales», tandis qu’Emmanuel Macron a dénoncé la «violation» des souverainetés grecque et chypriote par la Turquie dans le secteur.*echoroukonline.com/ jeudi 13 aoùt 2020

Turquie : jusqu'où ira Erdogan ?

*****************************************

*vidéos*Anniversaire parti d’Erdogan

أردوغان يشارك باحتفال الذكرى 19 لتأسيس حزبه الذي غير وجه تركيا ورفعها دوليا

*La Turquie sous l’ère Ardogan

تركيا في عهد أردوغان.. من مكب نفايات إلى أقوى إقتصادات العالم

*********************************************

Turquie: situation générale

La Turquie et les effets de la dérive autoritaire d'Erdogan ...

*********************************************

*Erdogan et des milliers de musulmans aux premières prières à Aya Sofia

C'est un grand jour pour l'Islam": la première prière du vendredi ...

***Plusieurs milliers de musulmans participaient, vendredi 24 juillet 2020 à Istanbul, en présence du président turc Recep Tayyip Erdogan, à la première prière dans et autour de l’ex-basilique Sainte-Sophie depuis sa reconversion en mosquée le 10 juillet 2020

–par Mert Ozkan et Ali Kucukgocmen- Reuter – vendredi 24 juillet 2020

ISTANBUL (Reuters) – Des milliers de Turcs, dont le président Recep Tayyip Erdogan, ont afflué vendredi autour de la mosquée Ayasofya – nom turc de l’ex-basilique Sainte-Sophie d’Istanbul – pour les premières prières du vendredi depuis que le chef de l’Etat a rétabli son statut de mosquée il y a deux semaines.

Le président turc et ses principaux ministres, équipés de masques pour se protéger dans le contexte d’épidémie de COVID-19, se sont agenouillés sur des tapis de prière bleus au début d’une cérémonie marquant ce changement de statut.

Plus tôt dans la matinée, une foule s’est formée au niveau des points de contrôle autour du coeur historique de la ville, où des milliers de policiers étaient déployés. Une fois entrés dans la zone sécurisée, les fidèles, équipés de masques, se sont installés sur des tapis de prière espacés sur la place Sultanahmet, où se font face Sainte-Sophie et la Mosquée bleue.

« Nous mettons fin aujourd’hui à nos 86 années de nostalgie », a déclaré Sait Colak, en référence au temps écoulé depuis qu’un décret du fondateur de la République turque Mustafa Kemal Atatürk a transformé Sainte-Sophie en musée en 1934.

Le Conseil d’Etat turc a jugé il y a deux semaines que ce décret gouvernemental était illégal, permettant à Recep Tayyip Erdogan de prendre un nouveau décret présidentiel rétablissant le statut de mosquée de l’édifice.

La basilique byzantine Hagia Sophia (« sagesse divine »), inaugurée en 537 par l’empereur byzantin Justinien, a été convertie en mosquée par les Ottomans au XVe siècle, avant sa transformation en musée par le premier président de la République turque.

Loin du kémalisme et des ambitions laïques d’Atatürk, Recep Tayyip Erdogan, au pouvoir depuis 17 ans, s’attache à renouer avec le caractère musulman de la Turquie et à mener une « révolution religieuse ».

La décision de rétablir le statut de mosquée de Sainte-Sophie, soutenue par de nombreux membres de son parti islamo-conservateur de la Justice et du Développement (AKP), a en revanche suscité l’inquiétude de plusieurs pays et organismes étrangers face au risque de tensions religieuses.

La Turquie a fait valoir que le monument resterait ouvert aux visiteurs chrétiens et étrangers et que les oeuvres d’art resteraient protégées.

A l’intérieur de l’édifice, les fresques et mosaïques chrétiennes devraient être camouflées par des rideaux pendant les heures de prières musulmanes mais seront visibles le reste du temps.

(Avec Daren Butler ; version française Myriam Rivet, édité par Bertrand Boucey)

*investing.com/ vendredi 24 juillet 2020

Erdogan se prend-il pour Mehmet II ? - L'Orient-Le Jour

© Reuters. ERDOGAN ET DES MILLIERS DE MUSULMANS AUX PREMIÈRES PRIÈRES À SAINTE-SOPHIE

**vidéos: Visite Exclusive a l’intérieur de la Mosquée Aya Sofia 

*A Istanbul plusieurs milliers de musulmans participent à la première prière à la Mosquée Aya Sofia 

*Premier jour de première prière à la Mosquée Aya Sofia 

******************************

Sainte-Sophie : la Turquie provoque le monde orthodoxe | Les Echos

Erdogan soutient un ecclésiastique islamiste critiqué pour avoir ...

Plusieurs milliers de musulmans participaient, vendredi à Istanbul, en présence du président turc Recep Tayyip Erdogan, à la première prière dans et autour de l’ex-basilique Sainte-Sophie depuis sa reconversion en mosquée le 10 juillet.

Avant la prière, M. Erdogan a lu une sourate du Coran, selon les images retransmises par la chaîne d’information étatique TRT. Le chef de l’Autorité religieuse (Diyanet), Ali Erbas, a ensuite prononcé un prêche. Puis, les quatre minarets de Aya Sofia ont émis l’appel à la prière qui signale le début du rite. Œuvre architecturale majeure construite au VIe siècle par les Byzantins qui y couronnaient leurs empereurs, Sainte-Sophie avait été convertie en mosquée par les Ottomans après la prise de Constantinople en 1453, jusqu’à sa transformation en musée en 1934 par le fondateur de la République laïque, Mustafa Kemal. Le 10 juillet 2020, M. Erdogan a décidé de rendre l’édifice au culte musulman après une décision de justice révoquant son statut de musée. *médias- 24 juillet 2020

Turquie : première prière musulmane à la basilique Sainte-Sophie ...

REMARQUES sur les médias du 17 juillet 2016 et des jours suivants ...

**************************************************

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...