La France encourage le terrorisme

**Une rançon de 7 millions de dollars versée par la France pour libérer les otages 

En plus, 16 terroristes auraient été libérés, affirme I-Télé

Le président Francois Hollande parle avec Albane Moulin-Fournier, qui porte l'un de ses enfants, devant les autres membres de la fammile Moulin-Fournier, qui viennent d'arriver de Yaoundé à Orly, le 20 avril 2013.

Une rançon de 7 millions de dollars (environ 5,4 millions d’euros) aurait été versée pour obtenir vendredi dernier la libération de la famille Moulin-Fournier, retenue par les islamistes de Boko Haram dans une zone frontalière du Cameroun et du Nigeria, affirme I-Télé. Seize islamistes appartenant au mouvement ont également été libérés.

D’après la chaîne de télévision, les sept membres de la famille, dont quatre enfants, ont d’abord été enlevés par des coupeurs de route au Cameroun le 19 février dernier. Ces premiers ravisseurs étaient favorables à une libération rapide mais ont ensuite décidé de «rétrocéder» la famille à la secte islamiste Boko Haram. Là, une cellule de négociation composée de notables locaux et liée à la présidence du Cameroun s’est mise en place pour négocier.

Assez vite, rapporte iTélé, un accord se dessine autour de la libération de 14 membres de Boko Haram emprisonnés au Cameroun. Mais les ravisseurs se ravisent et réclament de l’argent et la libération de deux membres plus importants de leur mouvement. Ce qui a été accepté et a abouti à la libération de la famille Moulin-Fournier, deux mois jour pour jour après son enlèvement.

Un dénouement qui pose question car François Hollande avait réaffirmé la semaine dernière la doctrine de la France: aucune rançon n’a été versée ni par l’Etat, ni par GDF/Suez, l’employeur du père de famille. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault l’a répété ce vendredi: «On dit toujours ça après une libération. L’important, c’est qu’ils  aient été libérés. Bien entendu, on dément.»

L’Elysée a également affirmé vendredi que la libération des otages n’était pas «une action de force» mais le fruit de «contacts multiples que nous avons pu établir» avec le concours des autorités nigérianes et camerounaises, ces dernières ayant noué en particulier des «contacts locaux». Contacté par la chaîne de télévision, GDF/Suez a simplement dit «ni infirmer, ni confirmer» cette information. La somme de 7 millions de dollars aurait pu être versée par le Cameroun, et remboursée ensuite par le groupe français.*source: 20Minutes-26.04.2013.

************************

**Elle pousse Bamako à libérer quatre terroristes pour continuer leurs méfaits dans la région… 

terrorist.jpg

* ce qui constitue une grave transgression aux lois internationales.

*Alger et Nouakchott rappèlent leurs ambassadeurs au Mali.Alger et Nouakchott ont rappelé leurs ambassadeurs au Mali pour consultation après la libération de 4 terroristes réclamés par Al Qaîda. L’Algérie qualifie cette décision de « dangereuse », alors que la Mauritanie estime qu’« elle viole les conventions de lutte contre le terrorisme ».

Le « non » catégorique du président malien lancé à B. Kouchner venu le solliciter pour exécuter les exigences d’Al Qaîda s’est avéré n’être qu’un pur mensonge…Vingt-quatre heures après la réaction virulente de la Mauritanie, c’est au tour de l’Algérie de rappeler son ambassadeur à Bamako pour « consultation » et de convoquer le représentant de la chancellerie malienne à Alger pour « demander des explications » sur la libération de quatre terroristes, dont deux Algériens contre lesquels une demande d’extradition a été formulée en 2009. Dans un communiqué rendu public hier, le ministère des Affaires étrangères a dénoncé « l’attitude inamicale » du gouvernement malien, accusé « d’avoir fait fi » de la convention bilatérale de coopération judiciaire qui lie les deux pays et au nom de laquelle une demande d’extradition des deux terroristes algériens libérés, Mohamed Ben Ali et Tayeb Nail, avait été formulée en septembre 2009 et réitérée durant le mois en cours.

Pour Alger, la libération « sous le prétexte fallacieux qu’ils ont été jugés et qu’ils ont purgé leurs peines viole les résolutions pertinentes et contraignantes du Conseil de sécurité des Nations unies et les engagements bilatéraux, régionaux et internationaux de lutte contre le terrorisme ». Plus grave, le gouvernement algérien estime que « la libération de terroristes recherchés par des pays voisins est un développement dangereux pour la sécurité et la stabilité dans la région sahélo-saharienne et sert objectivement les intérêts du groupe terroriste agissant sous la bannière d’Al Qaîda dans la région ». De ce fait, « eu égard aux développements dangereux », Alger a rappelé son ambassadeur à Bamako pour « consultation » et convoqué celui du Mali pour « des explications ».

Cette virulente réaction intervient après celle de la Mauritanie qui, dans un communiqué diffusé lundi en fin de journée, a exprimé sa « condamnation » de la libération des quatre terroristes, parmi lesquels Beib Ould Nafa, un Mauritanien de 25 ans, concerné par une demande d’extradition restée sans réponse. « Dans une mesure surprenante, la deuxième du genre, les autorités maliennes ont remis à une organisation terroriste un citoyen mauritanien réclamé par la justice mauritanienne. Nonobstant les circonstances controversées dans lesquelles l’opération a eu lieu, la mesure des autorités maliennes est considérée comme non cordiale et préjudiciable aux relations séculaires entre les deux peuples mauritanien et malien.

Elle constitue également une violation des conventions signées par les deux pays dans les domaines de la coopération judiciaire et de la coordination sécuritaire », lit-on dans le communiqué du gouvernement mauritanien, qui conclut  : « La Mauritanie, tout en exprimant son indignation et son rejet de cette mesure, a décidé de rappeler pour consultation à Nouakchott son ambassadeur à Bamako. » La Mauritanie, faut-il le préciser, a refusé de céder au chantage des auteurs de l’enlèvement de trois Espagnols, en détention au nord du Mali, pour lesquels une rançon de 5 millions de dollars est réclamée en contrepartie de leur libération. Une autre rançon est également exigée pour la libération d’un couple d’Italiens détenu en otage depuis des mois par l’organisation terroriste.

Les négociations pour la libération de tous les captifs se font sous le contrôle du Président malien, en dépit de la contestation des pays riverains, notamment l’Algérie, qui subissent de plein fouet les conséquences de tels mouvements de fond. En libérant les quatre terroristes, le Président malien s’est mis à dos ses voisins les plus proches. Le « non catégorique » qu’il a lancé publiquement au chef de la diplomatie française, qui faisait pression pour l’exécution des exigences d’Al Qaîda, s’est avéré un mensonge, après la visite du secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, l’homme des missions impossibles du président Sarkozy.

Quel prix a payé la France pour faire aboutir les exigences d’Al Qaîda  ? On n’en sait rien. Ce qui est certain c’est que Amadou Toumani Touré est aujourd’hui dans le collimateur de l’Algérie et de la Mauritanie, sans compter le Niger, qui – si ce n’était le coup d’Etat qui l’a éloigné des affaires courantes – aurait aussi protesté contre le fait que Bamako lui a menti sur le suspect dans l’attentat contre des touristes saoudiens, à la fin de l’année 2009, officiellement déclaré mort après sa condamnation en 2001 pour l’assassinat d’un Américain, alors qu’il est vivant. Fidèle à sa politique de neutralité, pour ne pas dire de complicité à l’égard des terroristes d’Al Qaîda, le président malien a fait d’une partie de son territoire une zone de non-droit où narcotrafiquants, terroristes, trafiquants d’armes et contrebandiers ont pignon sur rue. Une situation explosive qui risque de faire basculer toute la sous-région dans l’inconnu et d’engendrer nécessairement une intervention militaire étrangère. (El Watan-24.02.2010.)

****

L’algérie rappelle son ambassadeur après la libération de terroristes par le mali

Alger-Bamako : la crise

Alger rappelle son ambassadeur à Bamako pour consultation et convoque l’ambassadeur du Mali à Alger pour explication. La décision malienne de relâcher les terroristes, revendiqués par Al-Qaïda en échange de la libération des otages occidentaux, est un précédent d’une extrême gravité.

terrorist.jpg 

Il fallait s’y attendre. Alger vient de rappeler son ambassadeur à Bamako pour consultation après la volte-face du gouvernement malien qui, sous la pression de Paris, a décidé de libérer les terroristes (deux Algériens, un Burkinabè et un Mauritanien) en échange de la libération de six otages européens dont un Français détenu par Al-Qaïda Maghreb dans le nord du Mali. Ainsi, malgré leurs engagements dans la lutte contre le terrorisme d’autant que leur pays est devenu ces dernières années une véritable base arrière de l’organisation de Ben Laden, les Maliens ont pris le risque de relâcher des prisonniers islamistes.
Au-delà de ces incidences diplomatiques avec les pays voisins, la Mauritanie ayant déjà lundi soir réagi à cette libération en qualifiant de “surprenante” la décision malienne de “remettre à une partie terroriste un Mauritanien réclamé par la justice mauritanienne”, cette décision ne fera que conforter les organisations terroristes dans leur chantage contre les États.
Finalement, Bamako vient de donner au représentant d’Al-Qaïda au Mali “une belle promotion” en réussissant à faire d’un otage un véritable atout de négociation. Que restera-t-il donc des principes de bon voisinage, d’entente mutuelle et de coordination pour la sécurité des frontières quand l’une des parties censée respecter scrupuleusement cet engagement trahit tous les accords conclus jusque-là ?
Le communiqué du ministère des Affaires étrangères rendu public hier en début d’après-midi répond d’ailleurs clairement à cette interrogation. “Le gouvernement algérien condamne et dénonce avec force cette attitude inamicale du gouvernement malien qui a fait fi de la Convention bilatérale de coopération judiciaire, signée par les deux pays, et au nom de laquelle la demande d’extradition des deux ressortissants algériens, poursuivis par la justice algérienne pour des actes terroristes, a été formulée en septembre 2009 et réitérée en février 2010”, lit-on dans le communiqué. Et de qualifier le prétexte par lequel les terroristes ont été libérés de “fallacieux”.
Le gouvernement algérien souligne par ailleurs que la décision du gouvernement malien viole les résolutions pertinentes et contraignantes du Conseil de sécurité des Nations unies et les engagements bilatéraux, régionaux et internationaux de lutte contre le terrorisme.
Tout en rappelant que la décision du gouvernement malien de libérer des terroristes recherchés par des pays voisins est “un développement dangereux pour la sécurité et la stabilité dans la région sahélo-saharienne et sert, objectivement, les intérêts du groupe terroriste activant dans la région sous la bannière d’Al-Qaïda”, le ministère des Affaires étrangères a également décidé de convoquer l’ambassadeur du Mali à Alger pour lui demander des explications sur cette décision du gouvernement malien. En attendant, le forcing français pour la libération des otages commence à donner ses fruits. Après la libération des terroristes, Paris s’attend dans les toutes prochaines heures à la libération de l’otage français Pierre Camatte en captivité depuis novembre 2009.
Interrogé à ce sujet, le secrétaire d’État français à la Coopération, Alain Joyandet, a répondu hier dans une interview accordée à la chaîne de télévision LCI : “C’est un premier signe après les demandes que la France a faites, j’espère que tout cela est une question d’heures et de jours.”
M. Joyandet a souligné que le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, et le secrétaire général de l’Élysée, Claude Guéant, avaient “fait beaucoup de travail sur ce dossier”, afin d’obtenir la délivrance du Français, Pierre Camatte. Il faut savoir qu’Al-Qaïda Maghreb retient actuellement six Européens dans la zone désertique du nord du Mali : un Français enlevé le 26 novembre dans ce pays. En Mauritanie, trois Espagnols ont été capturés le 29 novembre et un couple d’Italiens le 17 décembre.
Il faut aussi rappeler que Madrid négocierait actuellement le paiement d’une rançon de 5 millions de dollars en échange de la libération de ses otages.
Ainsi va la diplomatie à l’occidentale. “Faites ce que je vous dis, mais ne faites pas ce que je fais”, ce proverbe d’antan trouve toute sa signification dans ce cas de figure où, paradoxalement, l’Occident confectionne des listes noires de pays “sources de terrorisme” et de pays qui ne le sont pas, alors que c’est bien lui qui finance, et bien plus grave encore, donne de la consistance politique à des organisations purement criminelles. (Liberté-24.02.2010.)

***une transgression  grave….

Outre qu’elle constitue une transgression de la convention bilatérale de coopération judiciaire entre Alger et Bamako et un viol des résolutions contraignantes du Conseil de sécurité, la levée d’écrou en faveur de ces quatre terroristes est un facteur potentiel de déstabilisation de la région sahélo-saharienne.

Le gouvernement malien a franchi hier la ligne rouge en procédant à la libération de quatre islamistes d’Al-Qaïda. Une telle attitude pour le moins indélicate a conduit l’Algérie au rappel “pour consultation” de son ambassadeur à Bamako. Une réaction somme toute légitime eu égard aux conséquences qu’une telle décision sans précédent est de nature à produire dans les jours et les mois à venir. Car, outre qu’elle constitue une transgression de la convention bilatérale de coopération judiciaire entre Alger et Bamako et un viol des résolutions contraignantes du Conseil de sécurité, la levée d’écrou en faveur de ces quatre terroristes est un facteur potentiel de déstabilisation de la région sahélo-saharienne.
D’ores et déjà, la nébuleuse terroriste Al-Qaïda tire son épingle du jeu et peut se targuer d’avoir acquis de facto un statut d’acteur désormais incontournable dans l’équation politico-sécuritaire dans la région, au moment où en Irak, au Pakistan et en Afghanistan, elle est quasiment en déroute. Mais tout le monde l’aura compris, dans cette affaire, le gouvernement malien a cédé à la pression de la France. Les déplacements successifs effectués ces derniers temps par Bernard Kouchner, le chef de la diplomatie, à Bamako, en sont la preuve irréfutable. Les autorités maliennes auront beau faire croire, pour se sortir à bon compte de cette encombrante affaire, que ces terroristes étaient jugés et avaient purgé leur peine, rien n’y fera.
C’est une concession de taille faite à Al-Qaïda, qui met surtout en porte-à-faux avec ses principes le gouvernement français, pourtant prompt à faire la leçon aux autres sur le terrorisme. On imagine mal un scénario inverse, c’est-à-dire un pays africain exigeant d’un gouvernement européen de lui remettre un terroriste. Il est vrai que vérité au-delà des Pyrénées et mensonge en deçà.(Liberté-24.02.2010.)

***A propos de cette transaction avec les terroristes…La branche maghrébine d’al-Qaida a libéré mardi l’otage français qu’elle détenait depuis près de trois mois dans le nord du Mali, peu après après avoir obtenu de Bamako la remise en liberté de quatre térroristes . Dans un communiqué, l’Elysée a confirmé la libération de l’otage. Nicolas Sarkozy «se réjouit de cette libération …«Lors d’une conversation téléphonique, le Président de la République a remercié chaleureusement le Président Amadou Toumani Touré pour la gestion de cette crise et l’a assuré du soutien de la France ….La libération de l’otage français survient sur fond de crise diplomatique entre le Mali et deux pays voisins. L’Algérie et la Mauritanie ont en effet décidé de rappeler, chacun, leur ambassadeur à Bamako pour protester contre la remise en liberté de terroristes algériens et mauritanien. (…) Pierre Camatte, 61 ans, avait été kidnappé le 26 novembre 2009 dans un hôtel de Ménaka (nord-est) par des Maliens de la région qui l’auraient ensuite «vendu» à Aqmi, selon des sources maliennes proches du dossier. Depuis, il aurait été retenu par le groupe de l’Algérien Abdelhamid Abou Zeïd, responsable de l’assassinat en juin 2009 d’un touriste britannique, l’otage Edwin Dyer.La Mauritanie et l’Algérie rappellent leurs ambassadeurs La remise en liberté s’est faite dans le grand nord du Mali, dans la région de Kidal, selon un négociateur, ne souhaitant pas en dire davantage. Le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, avait effectué deux visites à Bamako, les 1er et 13 février, et le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, s’était aussi déplacé pour le 2ème voyage.

Lundi, un conseiller du président malien Amadou Toumani Touré avait justifié la remise en liberté des quatre islamistes réclamée par al-Qaida en disant: «Nous étions confronté à un problème : comment tout faire pour sauver la vie du Français». Mais il songe pas aux autres victimes de la région !?… Dans les pays voisins, cette attitude a été critiquée comme une faiblesse inacceptable face au terrorisme.

Comme la Mauritanie , l’Algérie a décidé mardi de rappeler, «pour consultation», son ambassadeur en poste à Bamako.

La décision de Bamako de libérer «des terroristes recherchés par des pays voisins est un développement dangereux pour la sécurité et la stabilité dans la région sahélo-saharienne et sert, objectivement, les intérêts du groupe terroriste s’activant dans la région sous la bannière d’al-Qaida», a déclaré le ministère algérien des Affaires étrangères.

En Mauritanie, le porte-parole du parti au pouvoir (Union pour la République, UPR), Saleh Ould Dehmache, a jugé que la décision malienne n’avait «pas été bien calculée», car «elle encourage et rétribue les forfaits de ces groupes hors-la-loi qui menacent la paix dans toute la région».

Les cinq otages européens toujours détenus dans le désert malien ont été capturés sur le territoire mauritanien : trois Espagnols le 29 novembre puis un couple d’Italiens le 17 décembre. (source AFP et AP-23.02.2010.)

****réaction d’internautes.

 Avatarpépé gaston

On libère quatres terroristes islamistes, ils vont pouvoir refaire des attentats et tuer hommes, femmes et enfants.
C’est une honte ! Mais dans quel monde vit on ?

AvatarBelkacem B C’est tout de même lamentable et pitoyable cette attitude, des pays occidentaux dont la France, l’Italie… de faire pression sur Bamako, afin de libérer des terroristes dangereux et de financer par la même occasion ces groupes terroriste qui sévissent dans la région. D’une part on finance le terrorisme, et d’un autre coté on s’érige on donneurs de leçons on mettant des pays -qui eux combattent le terrorisme – sur des listes noires! En violant ainsi la résolution des nations unis, qui interdisait le payement de rançons aux groupes criminels, la france confirme bel et bien sa tradition de pays hypocrite…

Avatarmax1342 Les Français qui vont se promener dans ces contrées ont du soucis à se faire, les Maliens viennent de faire monter les prix des otages! Et de montrer que la France est prête à tout!

AvatarChristian belrive Superbe la politique etrangere de la France, nous negocions pas avec les terroristes. Et bien j ai bien l impression qu il va y avoir beaucoup plus de kidnapping grace a nos amis Francais.

Avatarzonard

Pauvre France…..

Avatarjean dupont

 Mais quel honte, bêtise, d’avoir accepté de faire relâcher ces 4 terroristes. Drole de façon de lutter contre le terrorisme…

*****************

**REFUSANT TOUTE CONCESSION AUX PRENEURS D’OTAGES
Les Etats-Unis désavouent la France
 En février dernier, la France s’est illustrée par une action que les observateurs ont qualifiée de «précédent dangereux».

C’est un désaveu sans appel que viennent d’exprimer les Américains à la France dans le dossier sécuritaire. Un responsable américain a souligné que son pays rejetait la politique de concessions en faveur des groupes terroristes en échange de la libération d’otages. «La politique des Etats-Unis, à l’instar de celle d’autres pays, repose sur le rejet de toute concession en faveur des preneurs d’otages», a souligné Jason Small, directeur adjoint du bureau d’Afrique de l’Ouest au département d’Etat américain, dans un entretien au journal Al-Hayet, paru hier, en réponse à une question sur le paiement de rançons. En février dernier, la France s’est illustrée par une action que les observateurs ont qualifiée de «précédent dangereux»: elle a négocié avec les terroristes la libération de son ressortissant Pierre Camatte. Lors de ces tractations, la France a fait pression sur le président malien pour qu’il libère les 4 chefs d’Al Qaîda au Maghreb islamique, condition indispensable posée par les ravisseurs pour que la France puisse récupérer M.Camatte saint et sauf. Cette opération guidée par le ministre français des Affaires étrangères qui s’est déplacé par deux fois au Mali, a soulevé le courroux d’Alger.
De nombreux analystes affirment que le paiement de rançons aux groupes terroristes pose un problème de sécurité majeur.
«Les pays occidentaux auraient versé une somme de 10 millions d’euros pour la libération de leurs otages détenus par les groupes terroristes d’Al Qaîda», estiment les mêmes observateurs. L’Algérie a toujours plaidé pour une criminalisation du paiement des rançons aux terroristes. Cette démarche a été soutenue par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Russie. «Les enlèvements sont des actes exécrables (…) hautement préoccupants», a soutenu le responsable américain, appelant à oeuvrer de concert à la coordination des positions et des politiques. Pour M.Jason Small, la branche Al Qaîda au Maghreb islamique représente «une réelle menace» pour les régions du Sahel africain. L’idéologie et le mode opératoire de cette organisation sont rejetés par la grande majorité des peuples de la région, a-t-il précisé, saluant les efforts consentis par les pays de la région pour contenir la capacité d’action de l’organisation.
«Le terrorisme est une menace pour tous, d’où nos efforts en partenariat pour lutter contre ce type de menace», a souligné M.Small. L’Algérie et les Etats-Unis d’Amérique ont signé mercredi dernier, à Alger, un accord de coopération dans le domaine judiciaire à l’effet de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine sécuritaire. «Nous avons la volonté et la détermination communes de coopérer pour combattre la criminalité sous toutes ses formes», a déclaré le ministre de la Justice, Tayeb Belaïz L’Algérie, a-t-il dit, «est parfaitement consciente que la lutte contre le crime organisé et le fléau du terrorisme impose à la communauté internationale une coopération et une entraide sérieuses afin de s’en prémunir par tous les moyens».
Pour sa part, le secrétaire d’Etat américain à la Justice a déclaré que «la signature de cet accord est un indicateur des progrès qu’on a pu réaliser ensemble».
Interrogé sur la participation des Etats-Unis d’Amérique aux efforts de lutte contre les groupes terroristes dans cette région, le responsable américain a indiqué que son pays «ne participe pas directement à ces efforts, mais apporte une assistance aux pays de la région dans leurs efforts de lutte contre cette organisation». (L’Expression-11.04.2010.)

20 réponses à “La France encourage le terrorisme”

  1. 18 06 2015
    sdorttuiiplmnr (15:42:20) :

    Thank you for every other informative blog. The place else could I get that kind of information written in such a perfect manner? I have a undertaking that I’m simply now operating on, and I’ve been on the look out for such information.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  2. 16 06 2015
    sdorttuiiplmnr (00:12:02) :

    Thanks a lot for providing individuals with remarkably nice possiblity to read from here. It’s usually very kind and as well , stuffed with fun for me personally and my office peers to search your site at the least thrice per week to read through the latest guides you will have. And lastly, I am also always satisfied concerning the excellent principles you give. Certain 1 points in this post are undeniably the finest I have ever had.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  3. 9 12 2012
    Nike Air Max 2012 Mens (19:13:00) :

    I was reading through some of your content on this site and I think this site is rattling informative ! Retain putting up.
    Nike Air Max 2012 Mens http://superairmaxshoes.webs.com/

  4. 22 11 2012
    amazon headphones (01:03:05) :

    Enjoyed studying this, very good stuff, regards . « Love begets love, love knows no rules, this is the same for all. » by Virgil.
    amazon headphones http://www.headphonesamazon.com/

  5. 20 11 2012
    How To Lose Stomach Fat (05:18:04) :

    Good ?I should definitely pronounce, impressed with your site. I had no trouble navigating through all tabs and related info ended up being truly simple to do to access. I recently found what I hoped for before you know it at all. Quite unusual. Is likely to appreciate it for those who add forums or anything, website theme . a tones way for your customer to communicate. Excellent task.
    How To Lose Stomach Fat http://howtolosestomachfatinaweek.blogspot.com

  6. 20 11 2012
    mulberry handbags (03:55:10) :

    Some really excellent info , Sword lily I noticed this. « The problem with any unwritten law is that you don’t know where to go to erase it. » by Glaser and Way.
    mulberry handbags http://pinterest.com/daniel0128/mulberry-bags/

  7. 2 11 2011
    gum disease cure (17:09:30) :

    Howdy! Do you use Twitter? I’d like to follow you if that would be ok. I’m definitely enjoying your blog and look forward to new updates.

  8. 1 11 2011
    power inverter (12:12:25) :

    the website is very good. i very like it. you are my my god… come here

  9. 1 11 2011
    fake coach purses (12:08:54) :

    Being Inexperienced Im constantly discovering on-line for reports which will help me. Thank you

  10. 30 10 2011
    BUBRERRY SCARF SALE (05:31:52) :

    This is my first time i visit here. I found so many interesting stuff in your blog especially its discussion. From the tons of comments on your articles, I guess I am not the only one having all the enjoyment here! keep up the good work.

  11. 30 10 2011
    power inverter (05:28:11) :

    This is my first time i visit here. I found so many interesting stuff in your blog especially its discussion. From the tons of comments on your articles, I guess I am not the only one having all the enjoyment here! keep up the good work.

  12. 28 10 2011
    John Hancock (15:21:16) :

    I believe you have noted some very interesting details , regards for the post.

  13. 25 10 2011
    Cattle (15:14:32) :

    What is here it is a great article. But first of all I must salute all the visitors. Salve. After this I must say that I m thinking to post http://niarunblog.unblog.fr/algeriepouvoir-et-realpolitik/relations-algero-francaises/la-france-encourage-le-terrorisme on my Digg profile. I will do this because at long last I found what I was looking for. What you post here is really respectable post. When I saw this tittle, ELAyam-2 » La France encourage le terrorisme, on google search I was very glad. It is possible I found something with the same ideea here http://www.bonsmara.biz, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  14. 17 10 2011
    debt management plan (16:04:05) :

    What is here it is an interesting piece of information. But first of all I must say all the visitors. Hy. And now I must say that I will post http://niarunblog.unblog.fr/algeriepouvoir-et-realpolitik/relations-algero-francaises/la-france-encourage-le-terrorisme on my Facebook profile. And this because in the end I found what I was looking for. What you say here is really very good information. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » La France encourage le terrorisme, in my google search I was very happy. I think I found something like this here http://ivauk.com/debt-management.php, I’m not sure but I thing it was the same. My regrds

  15. 11 10 2011
    barron thomas (08:30:18) :

    Hi there! I’m at work browsing your blog from my new iphone 4! Just wanted to say I love reading through your blog and look forward to all your posts! Keep up the outstanding work!

  16. 9 10 2011
    energia (12:50:58) :

    Hi there, I found your website via Google while searching for a related topic, your site came up, it looks good. I’ve bookmarked it in my google bookmarks.

  17. 25 09 2011
    Drupal Development (00:29:42) :

    Thank you for your thoughtful post!

  18. 24 09 2011
    Trenton Stetler (20:03:31) :

    I can¡¯t believe I was lucky enough to find this article. I love this kind of content because it gives a lot of great information.

  19. 24 09 2011
    Elton Golbin (19:47:36) :

    I¡¯m a little surprised at how interesting your content is. I think you should make an ebook out of this information. Thank you for sharing.

  20. 18 05 2011
    Delisa Boomershine (16:09:42) :

    Hi there! I realize this is sort of off-topic but I needed to ask. Does building a well-established website like yours take a lot of work? I am brand new to running a blog but I do write in my diary every day. I’d like to start a blog so I can easily share my experience and thoughts online. Please let me know if you have any suggestions or tips for brand new aspiring bloggers. Appreciate it!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...