Islamophobie et actes anti-islam

*ISLAMOPHOBIE ET ACTES ANTI-ISLAM –

De Copenhague à Gainesville… :

La face cachée de l’Occident

Le monde va-t-il vers un dialogue ou une guerre des civilisations ? Avec l’islamophobie qui gagne du terrain en Europe et aux Etats-Unis depuis les attentats du 11 septembre 2001 et les discours de haine qui se font de plus en plus entendre, un peu partout dans le monde, il y a lieu de redouter un retour au Moyen-âge.

Surtout si le Dove World Outreach Center (Centre colombe pour aider le monde), une église américaine extrémiste, brûle samedi prochain en plein air, des copies du Coran devant ses portes à Gainesville, en Floride,  pour marquer le 9e anniversaire des attentats contre les Tours jumelles de New York et faire du 11 septembre qui coïncide cette année avec la célébration de l’Aïd El Fitr, une journée internationale d’atteinte au Livre Sacré des musulmans.Barack Obama, Hillary Clinton, le général Petraeus, commandant des forces internationales en Afghanistan, Anders Fogh Rasmussen, le secrétaire général de l’Otan, le Vatican, l’Union européenne, la Ligue arabe, la Ligue du monde musulman, Al-Azhar, etc… ont mis en garde le président et le pasteur de cette église Andreas Yewangoe et Terry Jones qui ont invité d’autres églises à faire de même. Un tel acte pourrait créer des tensions dans le monde aux conséquences incontrôlables, leur disent-ils.
Peine perdue. Avec leurs « illuminés », ils comptent passer à l’acte. « Nous croyons fermement que c’est Dieu qui nous appelle à le faire », leur répondent-ils déterminés à ne pas renoncer à leur autodafé même s’ils n’obtiennent pas une autorisation officielle. Le pasteur, déjà  auteur d’un pamphlet « Islam is of The Devil »(L’islam, c’est le diable) et « propriétaire » d’une  tribune sur CNN où il déverse son fiel, leur dit même prendre « très au sérieux » leurs objections ! « Nous réalisons que cet acte pourrait en effet offenser (…) les musulmans. Mais nous estimons que le message que nous essayons de faire passer est bien plus important que le fait que des gens soient offensés. Nous croyons qu’on ne peut pas reculer devant les dangers de l’islam », explique-t-il. « L’islam et la charia sont responsables du 11-Septembre. Nous allons brûler des Corans car nous pensons qu’il est temps pour les chrétiens, pour les Eglises, pour les responsables politiques de se lever et de dire : non, l’islam et la charia ne sont pas les bienvenus aux Etats-Unis », dit-il.
La Maison Blanche qui estime que cet « idiot et dangereux » projet servira la propagande des talibans et d’Al Qaïda, renforcera le sentiment anti-américain dans le monde musulman – 200 hommes ont manifesté lundi soir à  Kaboul aux cris de « Mort à l’Amérique » – et permettra à la branche populiste du Parti républicain de surfer sur l’islamophobie ambiante jusqu’au 2 novembre prochain pour détrôner les démocrates au Congrès, dit craindre pour ses troupes. Pour calmer la situation, le ministre américain de la Justice Eric Holder qui a déjà sur les bras la gestion de l’« explosive » Maison de Cordoue, un  projet de centre islamique à 300 mètres de Ground Zero, le site des attentats de New York qui déchaîne les passions (71% des New-Yorkais ont contre ce projet) a reçu hier 16 associations religieuses toutes croyances confondues. Objectif : tenter d’empêcher d’éventuelles provocations et demander aux musulmans (1% de la population américaine) qui assistent impuissants à une islamophobie en marche, de ne pas riposter. Après les manifestations anti-mosquée qui ont été organisées dans le Tennessee, le Wisconsin et en Californie, il se trouve de plus en plus d’Américains pensant comme cette militante de Tea Party qui s’est confiée au New York Times : «J’ai appris que si les taux de natalité restent ce qu’ils sont, la population musulmane pourrait nous dépasser dans vingt ans ; ils veulent infiltrer le Congrès et la Cour suprême pour faire voter la Charia».


DES CARICATURES À L’AUTODAFÉ

Tout prête à croire que cette « islamophobie » montante ne s’arrêtera pas de sitôt. Depuis le 30 septembre 2005, date de la publication des caricatures au Danemark qui ont provoqué une tempête de protestations et de violents incidents dans plusieurs pays du monde musulman et les profanations du Coran par des soldats américains à Guantanamo, en Afghanistan et en Irak, il y a comme une surenchère. Dernière en date après l’autodafé annoncé pour ce samedi, la décision de l’Allemagne d’honorer le dessinateur danois Kurt Westergaard, le fameux auteur de caricatures en présence de la chancelière Angela Merkel pour « son engagement inflexible pour la liberté de la presse et d’opinion et son courage pour défendre les valeurs démocratiques malgré les menaces de violence et de mort » dont il est l’objet. Fera-t-elle autant pour Thilo Sarrazin l’auteur d’un brûlot qui a ciblé les 4 millions d’Allemands musulmans ?  Selon un sondage récent, 17% des Allemands seraient prêts à voter pour lui s’il créait son propre parti politique. Markus Söder, le ministre bavarois de la Santé, n’a-t-il pas dit que « les crucifix ont leur place dans les salles de classe bavaroises, pas les foulards» ?
En France, en Angleterre en Autriche, en Italie, le discours est le même. Il est à l’instar de celui tenu cette semaine par ceux qui ont participé à un «apéritif républicain» dans l’Hexagone, pour marquer leur attachement aux valeurs républicaines et affirmer leur résistance au «péril islamiste» en France. Autant de faits qui donnent de l’eau au moulin pour ceux qui font l’amalgame entre la «guerre contre le terrorisme» et la guerre contre l’islam et qui donnent du fil à retordre pour ceux s’évertuent à expliquer qu’ériger la croisade du pasteur Jones en exemple de ce que sont les chrétiens aux Etats-Unis, c’est exactement comme confondre les terroristes islamistes avec tous les musulmans. En Occident comme en Orient, le temps de traquer les intégrismes est venu. A défaut…(Horizons-08.09.2010.)

*******************

*USA:  trois étudiants musulmans de la fac de médecine assassinés par un extrémiste 

Trois membres d'une même famille, tous musulmans, ont été tués par balles dans la nuit de mardi à mercredi. Le mobile du meurtre n'est toutefois pas encore déterminé.

*photo:Trois étudiants membres d’une même famille, tous musulmans, ont été tués par balles dans la nuit de mardi à mercredi, par un extrémiste américain

***Mardi 10 février 2015, dans la citée universitaire de Chapel Hill en Caroline du Nord, Craig Stephen Hicks, un homme de 46 ans, n’a pas hésité à abattre froidement trois étudiants de la fac de médecine, avant de se rendre à la police. Nombreux sont ceux qui lient cet incident à l’islamophobie.

Il s’appelait Shaddy Barakat, 23 ans, avec sa femme de 21 ans et sa belle-sœur de 19 ans, Yusor et Razan Mohammad, ce sont les trois musulmans lâchement assassinés avec des balles dans la tête, dans la nuit de mardi dernier. Le tueur qui s’appelle Craig Stephen Hicks, âgé de 46 ans, semble assumer son acte, puisqu’il s’est rendu lui-même au poste de police. Les habitants du quartier Chapel Hill se disent  choqués par cet incident, car habituellement «c’est un quartier vraiment calme, avec beaucoup d’étudiants, de jeunes professionnels et des familles», s’étonne une voisine, selon la presse locale.

Les victimes étaient des étudiants en médecine, Shaddy était à la faculté dentaire. Avec sa femme, il s’était engagé dans la santé dentaire en fournissant des soins et des provisions aux personnes vivant aux Etats-Unis et au Moyen-Orient. La victime avait aussi lancé une campagne d’actions caritatives qui a permis de collecter 20 000 dollars jusqu’à ce mercredi matin.

En plus de son engagement comme bénévole dans une association fournissant des soins dentaires aux enfants syriens réfugiés en Turquie, il s’exprimait régulièrement sur Twitter sur le conflit israélo-palestinien. «C’est vraiment triste d’entendre des gens dire que nous devrions “tuer les juifs” ou “tuer les Palestiniens”. Comme si cela allait changer quelque chose», ceci  avait fait sa réputation d’humaniste au sein du campus. L’assassin, Craig Stephen Hicks, affichait son anti-religiosité avec fierté. Il exprimait d’ailleurs sa haine envers l’islam sur son compte facebook sans gêne.

Islamophobe

«Etant donné les énormes dégâts que votre religion a fait dans ce monde, je dirais que j’ai non seulement le droit, mais aussi le devoir de l’insulter», rapportent les différents sites d’information.  Selon la police, «le criminel a été incarcéré à la prison de Durham, après s’être rendu par lui-même au commissariat de la ville». Ainsi, différents scénarios ont été établis concernant les motifs de son acte barbare, selon la presse locale, des querelles entre le meurtrier et ses victimes étaient récurrentes. Cependant, la plupart des explications, soutiennent que cette folie est due à un acte islamophobe, après la montée de la rancune contre les musulmans due à la couverture médiatique sur le bouleversement que connaît la scène internationale.

A noter que le Comité anti-discrimination américano-arabe (ADC) s’est exprimé sur la question dans un communiqué : «Cet assassinat insensé est le résultat de la rhétorique de haine et de la propagation d’un sentiment anti-arabe et islamophobe.» Le père des deux victimes a aussi défini ce meurtre d’acte islamophobe puisque, selon lui, «ses filles ainsi que son gendre étaient des personnes de paix, qui s’éloignent toujours des problèmes».

Par ailleurs, des appels au calme ont été lancé : «c’est le temps du deuil et aussi une occasion pour appeler à l’harmonie et à la paix» à déclaré hier à Mohamed El Gamal, responsable de l’association islamique de la ville proche de Raleigh. Selon lui, «la mort des trois musulmans ne doit pas être traitée comme un problème musulman, mais comme un problème américain».

le silence lâche des médias américains

«Si l’acte barbare est choquant, le silence lâche des médias est récurent», s’indignent les internautes sur les réseaux sociaux. Le retard des médias américains, habituellement prompts à faire des breaking news, a été qualifié de complicité et de haine envers les musulmans. D’après les commentaires sur les réseaux sociaux, cette affaire a connu un sous-traitement médiatique, contrairement à la fusillade de Charlie Hebdo. Des hashtags, #ChapelHillShooting ou #MuslimLivesMatter, ont envahi les réseaux sociaux. Sur facebook, un groupe a été dédié aux trois victimes, intitulé «Our three winners», l’espace est utilisé pour rendre hommage aux «martyrs de la médiocrité humaine».

Et suite au silence assourdissant des responsables internationaux, des musulmans ont appelé sur la toile les Occidentaux à demander des excuses et à se justifier avec des hashtags #NotInMyName comme c’était le cas pour les musulmans. Par ailleurs, le chef du gouvernement marocain, Abdelilah   Benkirane, a dénoncé, hier, une «campagne sauvage» à l’encontre de musulmans dans des pays occidentaux, évoquant le triple meurtre de Chapel Hill a ou encore celui d’un Marocain le mois dernier en France.*Hanane Semane-vendredi 13 février 2015

*Plusieurs milliers de personnes ont assisté jeudi à l’enterrement des trois étudiants musulmans assassinés mardi à Chapel Hill (sud-est des Etats-Unis) par un extrémiste, un crime islampphobe qui a suscité l’indignation dans les pays musulmans.

Plus de 5.000 personnes se sont rassemblées à Raleigh, près de Chapel Hill, pour les funérailles de deux soeurs, Yusor Abou-Salha, 21 ans, et Razan Abou-Salha, 19 ans, et du mari de Yusor, Deah Shaddy Barakat, 23 ans, tués par balles mardi soir dans leur appartement. Le couple s’était marié en décembre.

Le FBI, police fédérale, a annoncé jeudi qu’il allait aussi enquêter sur le triple meurtre. Les procureurs fédéraux instruisent souvent des affaires de crimes motivés par la haine.

L’auteur du triple meurtre, Craig Stephen Hicks, 46 ans, s’est rendu à la police après son crime et il a été incarcéré dans la prison de Durham. Il est poursuivi pour assassinat et risque la peine de mort ou la prison à perpétuité.

« Nous sommes absolument certains que nos filles ont été tuées à cause de leur religion », a affirmé jeudi le père des deux soeurs, Mohammad Abou-Salha. « Ce n’est pas une dispute de parking, ces enfants ont été exécutés par balles dans la nuque », a-t-il expliqué.

« C’est un crime motivé par la haine depuis le début », a-t-il ajouté plus tard devant les trois cercueils, expliquant qu’Yusor s’était plaint d’être harcelée par Hicks, qui leur parlait avec son pistolet à la ceinture.

« Ca attise déjà les peurs. J’ai reçu des dizaines d’appels », a réagi le directeur du Conseil des relations américano-musulmanes (CAIR), Nihad Awad. « Les gens sont très inquiets de ce qui est arrivé. Ils pensent que c’est un crime de haine prémédité », a-t-il rapporté à l’AFP.

Dans plusieurs pays musulmans, dignitaires ou responsables politiques ont exprimé leur vive indignation et critiqué notamment le silence des médias, en la comparant à la couverture très bruyante habituellement quand il s’agit d’attaques commises par des musulmans.

Ibrahim Negm, l’assistant du Grand Mufti d’Egypte, a qualifié le meurtre d’ »attaque terroriste » et dénoncé « le silence des médias américains ».

« Est-ce que les dirigeants du monde entier vont se rassembler en leur mémoire ? », s’est demandé le secrétaire général de l’Union internationale des savants musulmans, en référence à la manifestation massive du 11 janvier qui avait suivi les attaques meurtrières de Paris contre Charlie Hebdo et un magasin casher.

Dans la bande de Gaza, des dizaines de manifestants ont protesté contre la couverture médiatique du drame. « Ce qui s’est passé est un acte raciste », a estimé Saïd Al-Hathom, porte-parole d’un mouvement d’étudiants.

Plusieurs milliers de personnes ont participé mercredi à une veillée dans la ville pour rendre hommage aux jeunes gens, dénoncer l’intolérance et réclamer une enquête approfondie.

Dans la justice américaine, le qualificatif de « crime de haine » est un facteur aggravant à toute infraction (meurtre, viol…) qui serait motivée par la race, la religion, l’ethnicité, l’orientation sexuelle ou le handicap.*médias-12 février 2015

nGED_ID

*l’assassin extrémiste, Craig Stephen Hicks

**Imaginons un instant que cela se soit passé dans un pays musulman, ou même que cela se soit passé chez eux, qu’un musulman français ait tiré sur trois non-musulmans français à Paris! Que se serait-il passé alors?

Trois victimes d'un illuminé

Mardi soir, à Chapel Hill en Caroline du Nord, trois jeunes étudiants musulmans de la même famille ont été tués par balles. L’auteur? un homme de 46 ans. Il est américain et il s’est rendu à la police quelques minutes après son forfait. Quelques mots dans les médias puis plus rien. Obama qui s’était pourtant empressé de condamner l’attaque de Charlie Hebdo, Cameron, Merkel, Hollande et tout ce beau monde a, semble-t-il quelque chose d’autre à faire que de condamner le triple meurtre de Chapel Hill, tout comme les médias qui avaient remué ciel et terre lors de l’attaque de Paris.
Les hommes ne sont pas les mêmes et ce qu’on accorde aux uns, on le refuse aux autres. On l’a compris depuis longtemps, mais ce qu’on n’a pas compris c’est pourquoi ces marcheurs de Paris, ces musulmans qui étaient allés en courant prendre part à la marche de soutien à la liberté d’expression ne le font pas aujourd’hui pour soutenir la liberté du culte, beaucoup plus importante et beaucoup plus ancienne? On ne comprend pas pourquoi nos «mouharwiloun» d’hier, qui avaient bien pris la précaution, avant de sortir de l’hôtel, de vérifier dans le miroir qu’ils avaient bien pris l’air grave qu’il fallait afficher devant Hollande et les siens, sont devenus muets aujourd’hui, sans un seul mot pour les trois victimes de Chapel Hill, alors qu’un triple crime raciste, antireligieux, dégueulasse et indicible a été commis de sans froid contre trois des leurs. Trois jeunes musulmans sont tombés sous les balles d’un voisin américain et personne n’a trouvé à en redire.
Faut-il que les victimes soient autres que musulmanes pour que leur vie soit importante? C’est tout comme en tout cas et ceux qu’il faut blâmer ce ne sont ni Hollande, ni Obama, ni Merkel ni Cameron ni les autres. A ceux-là on reproche tout juste la comédie et le double langage. Ceux qu’il faut blâmer ce sont les nôtres, les musulmans eux-mêmes qui, en cas d’assassinat de non-musulmans, condamnent avant même que les victimes ne soient reconnues comme telles. Ils sont là avant qu’on leur fasse signe, pour remplir les rues et grossir les rangs des marcheurs. Ils lèvent le doigt, avant qu’on le leur demande, pour approuver toutes les décisions qui les concernent et qui ne les concernent point, celles qui les étranglent et celles qui leur font baisser les rideaux! Ceux-là sont à condamner.
Imaginons un instant que cela se soit passé dans un pays musulman, ou même que cela se soit passé chez eux, qu’un musulman français ait tiré sur trois non-musulmans français à Paris! Que se serait-il passé alors? Rappelez-vous Merah, par exemple. Un état d’alerte qui grimpe à son niveau maximum, les télévisions qui n’arrêtent pas de dérouler l’information sur l’écran, la police qui délivre, au goutte-à-goutte, des informations bien orientées, des plateaux à thème envahissent les télévisions, des noms musulmans commencent à sortir du chapeau des animateurs, les dérives religieuses des assassins, leur mauvaise vie puis arrive le moment des critiques de la religion puis, paf, c’est au tour du terrorisme et des terroristes, de l’attaque coordonnée (qu’on fera tout pour démontrer même lorsque cela est impossible comme dans le cas précis de Charlie Hebdo). On trouvera forcément un lien avec El Qaîda même si cela est dépassé, un autre lien avec l’Etat islamique, même si cela est trop anormal. On ressortira la discussion à propos du Coran et on convoquera des pseudo-musulmans émargeant là-bas qui viendront jurer de toutes leurs forces que le Coran doit être révisé, que des versets doivent être retirés et que la seule morale qu’il faut retenir est celle de l’Occident. De leurs maîtres quoi!
Dans le cas de Chapel Hill, pour éviter tout cela, les médias ont vite annoncé que l’assassin est un homme sans religion. N’est-ce pas suffisant pour éviter à ce que certains demandent aux non-musulmans de condamner leur haine des musulmans (ce qui s’est fait en France, mais dans l’autre sens)? A la suite des médias, la police est aussi arrivée avec son aide au criminel. «Rien ne prouve qu’il les a tués à cause de leur religion. Tout semble indiquer que ce soit un problème de parking de l’immeuble.».(…) La morale de là-bas est ainsi sauve avec quelque maquillage de la police et des médias. «Ce n’est rien, ce sont seulement trois musulmans qui ont été assassinés», raillent certains sur les réseaux sociaux. Et c’est très révélateur.(…)*Par Aissa HIRECHE - Samedi 14 Fevrier 2015/ L’Expression

******************************************

**IL A CHOISI LE JOUR DE L’AÏD POUR AGIR
Un pasteur américain menace de brûler le Coran

L’amalgame est vite fait entre les attentats de New York et le Coran.

Le projet de brûler le Coran, comme prévoit de le faire un groupe évangélique américain pour marquer l’anniversaire des attentats du 11 septembre, date probable de l’Aïd, suscite de nombreuses réactions. Pour le chargé de communication du MSP, Mohamed Djemaâ, cet acte constitue un précédent grave. Le Coran est un livre sacré chez les musulmans, a-t-il dit dans un entretien téléphonique. Le bureau national s’est d’ailleurs réuni dans l’après-midi d’hier pour un débat sur cette question. Si une réaction n’avait pas émané du parti plus tôt, c’est que son leader Bouguerra Soltani, était sur les lieux saints de l’Islam pour une Omra. Le MSP condamne fermement le projet.Le parti n’a pas initié d’actions pour regrouper d’autres partis autour de cette condamnation. Mais cela ne l’empêche pas de prévoir de déléguer des députés pour rencontrer l’ambassadeur américain à Alger. Ils devraient lui exposer les raisons qui font que cet acte, s’il arrivait à être commis, aurait des conséquences fâcheuses. Il faut que le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique empêche cet acte, dit Djemaâ. Dans le cas contraire, il suscitera des réactions d’une ampleur inimaginable, selon notre interlocuteur.
Les Américains rendent public, chaque année, un rapport accusant certains pays de ne pas respecter les libertés et les minorités religieuses en prônant des sanctions et il serait incompréhensible que de telles atteintes pussent se dérouler sur leur territoire. Leur crédibilité serait ainsi mise à l’épreuve. C’est pour cette raison qu’ils se doivent d’interdire un tel acte. Il relève de la responsabilité du gouvernement qui doit empêcher le pasteur américain Terry Jones de passer à l’acte, insiste Mohamed Djemaâ. Abdallah Djaballah, une autre figure islamiste en Algérie, situe cet acte dans la lignée des autres initiatives de l’Occident qui prouvent, selon lui, son hostilité à l’Islam. Il rappelle les caricatures portant atteinte au Prophète de l’Islam et les propos du pape allant dans le même sens. Djaballah considère que les gouvernements des Etats musulmans doivent faire pression sur le gouvernement américain pour empêcher qu’un tel acte ne se produise.
L’annonce en plein Ramadhan de la volonté de brûler le Coran explique, selon lui, le peu d’implication ou d’engagement des gouvernements et organisations à condamner cet acte. Si cette menace venait à être exécutée, il y aura un déchaînement de réactions de toutes parts, pronostique Djaballah qui condamne lui-même cet acte. Cheikh Abdel el-Moati el-Bayoumi, un responsable d’Al-Azhar, a dit que cela constituera une opportunité pour le terrorisme. «Veulent-ils combattre le terrorisme ou l’encourager?», s’est-il interrogé. Le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a dénoncé le projet comme étant l’oeuvre d’un fanatique. Moussa a assuré qu’il y a aux Etats-Unis une majorité de plus en plus importante contre ce fanatique et son approche destructrice. L’Iran a conseillé aux pays occidentaux d’empêcher l’exploitation de la liberté d’expression pour insulter les livres saints au risque de provoquer des réactions incontrôlables. En Indonésie, pays musulman le plus peuplé au monde, la minorité chrétienne craint des tensions et l’Union des 20.000 églises chrétiennes protestantes d’Indonésie a écrit au président Barack Obama pour l’exhorter à intervenir. Le fait qu’un projet de centre islamique près de Ground Zero soit prévu à New York déchaîne aussi les passions. Ce cocktail explosif n’a pas échappé aux responsables américains. «Ce serait idiot et dangereux», a affirmé le ministre de la Justice américain, Eric Holder qui a organisé une réunion avec des leaders religieux. La chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton, s’est dit encouragée par les condamnations de «ce geste irrespectueux», et ce lors d’un ftour. Ce projet est source d’inquiétude et «place nos troupes en danger», a déclaré la Maison-Blanche, appuyant les craintes soulevées par le général David Petraeus, commandant des forces internationales en Afghanistan. «Je suis très inquiet des répercussions possibles», a déclaré le haut gradé, qui a estimé que cela servirait la propagande des taliban en Afghanistan et renforcerait le sentiment antiaméricain.
Le pasteur de l’église en question, Terry Jones, réalise que cet acte pourrait offenser les musulmans mais estime que son message est plus important que le fait que des gens soient offensés. Le secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen et la chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, ont exprimé leur opposition au projet tout comme le Vatican.(L’Expression-09.09.2010.)

****************

interpol.jpg 

*Alerte mondiale d’Interpol face au projet de destruction du Coran

Interpol a lancé une alerte mondiale jeudi par crainte de violences si le Coran devait être brûlé samedi par un groupe chrétien américain, qui pourrait toutefois faire marche arrière à la dernière minute.
« C’est un geste destructeur » et « complètement contraire aux valeurs de l’Amérique », a averti le président américain Barack Obama, au sujet de l’intiative de la petite église de Floride (sud-est) dirigée par le pasteur Terry Jones.
« C’est une aubaine pour le recrutement d’Al-Qaïda. Il pourrait y avoir de graves violences au Pakistan ou en Afghanistan. Cela pourrait intensifier le recrutement d’individus qui sont prêts à se faire exploser dans des villes américaines ou européennes », a-t-il ajouté.
La diplomatie américaine a adressé jeudi une mise en garde aux Américains dans le monde entier à l’égard des manifestations dénonçant le projet d’intégristes chrétiens de brûler des exemplaires du Coran aux Etats-Unis.
L’organisation de coopération policière Interpol a lancé une alerte à ses 188 pays membres, mettant en garde contre des « attaques violentes visant des innocents » et une « menace terroriste » si le projet est mené à terme.
Signe que la tension monte, en Afghanistan, des milliers de personnes se sont rassemblées dans une petite ville située au nord de Kaboul, pour crier des slogans anti-américains et anti-chrétiens.
Le département d’Etat a d’ailleurs invité les ambassades américaines à évaluer la menace que pourrait représenter la polémique. Plusieurs postes diplomatiques ont déjà « publié des messages de mise en garde ».
L’Université de Floride s’est aussi placée en état d’alerte, demandant à son personnel et ses étudiants de signaler toute « personne ou paquet suspect ».
A la tête du « Dove World Outreach Center » (« Centre colombe pour aider le monde »), le pasteur Jones compte brûler 200 exemplaires du Coran samedi, jour anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, vers 18H00 (22H00 GMT), à Gainesville.
L’initiative de ce groupuscule d’une cinquantaine de membres est censée glorifier le souvenir des victimes des attentats. Elle survient à un moment particulièrement sensible: les musulmans célèbrent autour du 10 septembre la fin du ramadan et les autorités aux Etats-Unis craignaient déjà avant cette polémique une montée du sentiment anti-musulman.
Face aux mises en garde venues du monde entier, le pasteur a reconnu jeudi dans le quotidien USA Today qu’il ne « pourrait pas ignorer » un éventuel appel des autorités américaines à annuler la manifestation. Deux responsables chrétiens ont annoncé qu’ils allaient partir à sa rencontre pour tenter de le raisonner.
En attendant, le site internet du groupuscule a été désactivé par la société qui l’hébergeait pour non respect des conditions d’utilisation interdisant l’incitation à la violence.
Dans le monde, la liste des mises en garde s’allongeait d’heure en heure.
Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a jugé l’initiative « inacceptable ». Le président pakistanais Asif Ali Zardari a parlé d’un projet « abominable » qui risque « d’enflammer les sentiments des musulmans ». Cet acte « pourrait être pris comme prétexte par les extrémistes pour commettre plus de meurtres », a réagi le Premier ministre irakien Nouri-al-Maliki.
La France a condamné ce projet qui constitue « une insulte » aux morts du 11-Septembre, victimes eux-mêmes du « dévoiement de la religion ». L’Inde a appelé les médias du pays « à ne pas diffuser d’images de cet acte déplorable ».
Des responsables religieux ont cependant cherché à désamorcer la colère.
Pour les oulémas (théologiens officiels) du Maroc, le projet d’autodafé relève « d’une initiative isolée, étrangère aux valeurs de la religion chrétienne ». Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, a appelé les musulmans à ne pas « tomber dans le panneau de la provocation ».(
AFP.-09.09.2010.)

 

 

 

111 réponses à “Islamophobie et actes anti-islam”

1 4 5 6
  1. 9 09 2016
    Guillaume VR (17:39:42) :

    Félicitations, un post vraiment de qualité. Découvrez les outils de réalité virtuelle pour l’immobilier

    http://adon-immo.com/fr/marketing

  2. 9 04 2016
    Angelyn Grobe (09:48:55) :

    Aw, this was a really nice post. Taking a few minutes and actual effort to generate a good article… but what can I say… I hesitate a lot and never seem to get nearly anything done.

    http://1001wallpapers.ru/profile/8445/tyleitch

  3. 30 08 2015
    fr elfisanta (03:01:57) :

    Nice post. I was checking constantly this blog and I’m impressed! Extremely useful info specially the last part :) I care for such info a lot. I was looking for this particular info for a very long time. Thank you and best of luck.

    https://www.flickr.com/photos/129374638@N03/20539584399/

  4. 29 08 2015
    https://www.pinterest.com/pin/555772410244037199/ (22:18:16) :

    I think you have remarked some very interesting points, thankyou for the post.

    https://www.pinterest.com/pin/555772410244037199/

  5. 26 08 2015
    travel insurance services (06:14:17) :

    We absolutely love your blog and find most of your post’s to be just what I’m looking for. Would you offer guest writers to write content for you? I wouldn’t mind writing a post or elaborating on a few of the subjects you write in relation to here. Again, awesome web site!

    http://topcheapinsurance.com/travelers-home-and-auto-insurance.html

  6. 25 08 2015
    https://twojawarszawa.files.wordpress.com/2015/08/stropy-betonowe.png?w=300&h=200 (17:43:59) :

    I will immediately seize your rss feed as I can’t find your e-mail subscription hyperlink or newsletter service. Do you have any? Kindly permit me recognise in order that I may subscribe. Thanks.

    https://twojawarszawa.files.wordpress.com/2015/08/stropy-betonowe.png?w=300&h=200

  7. 24 08 2015
    cheap home insuance (05:46:21) :

    I was very pleased to find this web-site.I wanted to thanks for your time for this wonderful read!! I definitely enjoying every little bit of it and I have you bookmarked to check out new stuff you blog post.

    http://homeownersinsurancem.com/geico-insurance-quotes.html

  8. 23 08 2015
    Angel Logins (22:02:44) :

    This is a very good tips especially to those new to blogosphere, brief and accurate information… Thanks for sharing this one. A must read article.

    http://www.superbowl.com.tw

  9. 19 08 2015
    letter to Santa template (13:29:40) :

    wonderful post, very informative. I wonder why the other specialists of this sector don’t notice this. You should continue your writing. I am confident, you’ve a huge readers’ base already!

    http://zdzislawtynkowski.wix.com/letterfromsanta#!o-nas1/c1m5f

  10. 18 08 2015
    jewelry store Charlotte (02:45:25) :

    You really make it seem really easy along with your presentation however I to find this matter to be actually something that I believe I might by no means understand. It seems too complicated and extremely large for me. I am having a look ahead in your next submit, I?¦ll attempt to get the dangle of it!

    http://wendylederman.postbit.com/now-it-is-your-chance-to-buy-engagement-rings-in-charlotte.html

  11. 12 08 2015
    united services life insurance company (19:21:01) :

    This web site is really a walk-through for all of the info you wanted about this and didn’t know who to ask. Glimpse here, and you’ll definitely discover it.

    http://topcheapinsurance.com/companies-insurance-united-states.html

1 4 5 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...