Le ton belliqueux du roi

**Les vérités du président Marzouki irritent le roi Mohammed VI

Les relations algéro-marocaines, évoquées par le président Marzouki, seraient la cause du mécontentement royal affiché par Mohammed VI, lors de son déplacement à Tunis. Les réseaux sociaux ont aussitôt pris le relais tandis que le site électronique tunisien Businessnews a été le premier à parler d’un «différend» entre le souverain alaouite et le président tunisien.

Le ton belliqueux du roi BN15493M6-Marzouki

*Le roi du Maroc insulte le président tunisien Moncef Marzouki

selon le site tunisien, businessnews

**Des sources diplomatiques ont affirmé à Business News, aujourd’hui, samedi 31 mai 2014, qu’un différend a éclaté entre le roi du Maroc Mohamed VI et le président tunisien Moncef Marzouki suite à la remise sur le tapis du conflit du Sahara occidental, problématique abordée par Moncef Marzouki.
La discussion, tenue hier, a fini par une insulte de la part du roi du Maroc contre le président tunisien et ce premier aurait annoncé le gel du reste de ses activités prévues dans la journée. *source:.businessnews.com.tn

En vidéo : Échange de médailles et de décorations entre Marzouki et Mohammed VI

La Toile s’était affolée, avant-hier, à cause d’un imminent départ de Mohammed VI de Tunis, avant la fin de sa visite. Le monarque marocain aurait été irrité par des propos du président tunisien, Marzouki, concernant les relations algéro-marocaines. Qu’en est-il ?
Tout a commencé par un article publié sur le site électronique tunisien, Businessnews, qui a indiqué : «Un différend a éclaté entre le roi du Maroc, Mohammed VI, et le président tunisien Moncef Marzouki, suite à la remise, sur le tapis, du conflit du Sahara occidental par M. Marzouki. La discussion, tenue hier, a fini par une insulte de la part du roi du Maroc, qui aurait annoncé le gel du reste de ses activités.» La présidence de la République tunisienne a vite nié les faits et le porte-parole de la Présidence, Adnene Mansar, a qualifié cette information «d’absurde» à travers le même Businessnews.M . Mansar a affirmé que «la question du Sahara occidental n’a pas été abordée  au cours de l’entrevue».

Les négations officielles ont été relayées aussi par le ministre marocain des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, qui a affirmé au quotidien tunisien Assabah, que «c’est la première fois que le monarque marocain se fait accompagner à l’étranger par le prince héritier», pour souligner l’importance de cette visite pour le Maroc. Mais, d’autres sources, préférant garder l’anonymat, ont affirmé «qu’il y aurait eu un malaise de la part du monarque marocain lorsque le président Marzouki lui aurait posé une question sur les raisons du prolongement de l’impasse dans les relations algéro-marocaines». Mohammed VI y aurait perçu «un soupçon de responsabilité marocaine derrière ce blocage». Des tractations de coulisses entre les deux délégations auraient permis de faire comprendre au roi du Maroc que le président Marzouki voulait juste «exprimer son désir de trouver une solution aux différends entre l’Algérie et le Maroc».

23 accords mais…

Le roi Mohammed VI s’est fait accompagner à Tunis par une importante délégation formée par une dizaine de ministres, une centaine d’hommes d’affaires et, même du prince héritier, Hassen, et du prince Rachid. La visite a permis de signer 23 conventions et protocoles d’accord de coopération dans plusieurs domaines (recherches scientifique et technologie, industrie, formation, citoyenneté et droits de l’homme, affaires religieuses et waqfs, tourisme, bourse, etc.). Mais la présence du roi marocain à Tunis a également suscité des réactions hostiles de la part d’une partie de la société civile et politique.

Ainsi, le porte-parole du Front populaire, Hamma Hammami, a refusé de se rendre au dîner officiel, organisé par le président Marzouki, en l’honneur de son hôte, Mohammed VI. Dans une déclaration à El Watan, Hamma Hammami a souligné que «son geste est un signe de protestation contre les procès d’opinion, la torture dans les prisons marocaines et les pressions exercées contre les journalistes et les artistes au Maroc». M. Hamma a également appelé à «la libération de tous les prisonniers d’opinion au Maroc et au soutien de la lutte des voisins Marocains contre l’oppression».

Par ailleurs, une manifestation d’étudiants a été organisée avant-hier à Tunis. Elle a débuté au campus universitaire d’El Manar et a essayé de rejoindre le siège de l’Assemblée nationale constituante (ANC), alors que le roi Mohammed VI tenait son discours. Mais la police a empêché les étudiants d’y parvenir, en les bloquant à plusieurs centaines de mètres du siège de l’ANC. Les étudiants ont crié des slogans de soutien aux jeunes militants du mouvement du 20 Février, mais aussi contre les atteintes aux libertés au Maroc.*Mourad Sellami-El Watan-le 02.06.2014

*réactions des internautes tunisiens sur businessnews.

*A chaque tremblement de terre, chute de la bourse, défaite de l’EN du maroc, grippe du roitelet…le premier à incriminer c’est l’Algérie ! Mon Dieu, quelle haine de ces asservis contre un pays qui n’a jamais plié devant Israel , les States ou la france ! Ces sujets sont tellement jaloux de la sollicitude de l’Algérie envers sa soeur la Tunisie que leur roitelet se permet de créer un incident diplomatique avec le président Tunisien en plein palais de Carthage ! Parce que tout simplement le baron de la drogue de l’ouest voulait lui vendre la camelote qu’il appelle « son » Sahara ! Quel amateurisme politique ! Venir soi-disant aider un peuple « frère » et lui imposer une marchandise avariée est de la bassesse de la pire espèce et démontre si besoin est l’isolement de ce pays au niveau Maghrébin. Quant à l’Algérie, elle continuera à aider réellement la Tunisie, la Libye et tous les voisins en difficultés sauf les narco-trafiquants.

*Je comprends pas ces marocains, a chaque fois qu’ils ont un probleme avec un autre pays,ils peuvent pas s’en passer sans prononcer le mot « algérie »..
et si demain y’aura un tremblement de terre au royaume du hachich,ils vont accuser l’algérie d’etre derrière..
si vous avez l’intention de semer la zizanie ou creer la fitna entre tunisiens et algériens,alors là,vous vous trompez totalement d’adresse
au lieu de perdre votre temps ici,allez liberer vos terres spolieés (sebta et mlillia) par les espagnols depuis 6 siecles et arretez de vous prosterner jour et nuit devant votre pharaon « akhénaton6″. !!

*Personne n’est dupe, votre haine viscérale contre l’Algérie n’est un secret pour personne, mais l’article parle d’un éventuel problème entre votre MoMo6 et le président M.Marzouki !
Alors pourquoi ce tragique évènement qui n’a aucune relation avec l’Algérie donne lieu à de ce déferlement haineux des groupuscules makhzeniennes ?

*Sur l’incident lui-même, telle que la presse l’a relaté, cet incident serait-il un cheveu sur la soupe maroco-tunisienne, ou bien s’agirait-il d’un désaccord imprévu qui aurait soulevé la colère du commandeur des croyants (excusez la modestie du titre dont se pare le propriétaire foncier du Maroc) ?
Je pense que la visite du roi du Maroc avait été préparée avec minutie par les conseillers du roi et les conseillers de Marzougui pour suivre à la lettre la feuille de route du roi.
Pourquoi donc l’incident s’est produit et qu’est ce qui a poussé le roi à sortir de ses gongs pour non seulement apostropher un président provisoire, mais, comme certains le disent, de lui adresser des insultes ?

*Les Algériens aiment la Tunisie. Les Tunisiens sont un peuple cultivé et responsable. Ils savent mener leur barque et sauvegarder leur indépendance, leurs intérêts. librement. Les calculs politiciens viennent après.

*N’oublions pas que le Maroc a été le premier bénéficiaire de la déstabilisation de la Tunisie en janvier 2011. Nos millions de touristes fidélisés après quarante ans d’investissement et de dur labeur ont changé de destination, vers le Maroc. Sur les 1 200 petites, moyennes et grandes entreprises françaises installées en Tunisie, il ne reste plus qu’à peine 400. Sur les 800 qui sont parties, 530 ont délocalisé au Maroc.

*Pas plus que l’oligarchie islamo-mafieuse du Qatar, nous ne devons pas espérer grand-chose du Maroc qui est, certes, un pays « ami », mais qui a toujours été un concurrent direct et feroce de la Tunisie, que ce soit en matière de tourisme, de textile, d’agrumes, de phosphate ou dans l’attraction des entreprises européennes

*Bravo chers marocains, vous n’êtes pas marocain pour rien; dès qu’on soutient la cause saharaoui, on est accusé de s’allier à l’Algérie. Belle argumentation au raz des pâquerettes.  le Maroc de Hassan II, comme celui de se Majetski M6, emboîte le pas à ses maîtres, espagnols, français et américains, il perpétue la dernière pratique de conquête coloniale du continent, en occupant illégalement le territoire sahraoui, tout en écartant toute référence aux droits de l’Homme dans les pseudo négociations, tout en contestant la légitimité de la mission de l’ONU. Mais ça ne l’empêche pas d’héberger l’une des plus importantes bases américaines du continent africain…et, cerise sur le gâteau, épauler activement la garde espagnole qui excelle à noyer dans le sang les prétendants à l’émigration via les territoires colonisés de Mellila et de Ceuta, territoires marocains par excellence. Quand on prétend vouloir donner des leçons, il faut avoir des arguments pour…mais il y a un constat qu’il ne faut jamais perdre de vue: L’Algérie et la Tunisie se sont depuis longtemps débarrassés du régime monarchique- malgré leurs républiques bancales- et que ces deux pays ne se droguent pas à l’ »aura » d’un quelconque « commandeur des croyants », un vrai poison…prétexte à toutes les dérives… Que les marocains ne s’échinent pas à impliquer la Tunisie dans le conflit qui oppose le Maroc et l’Algérie. Qu’ils se démerdent…mais qu’ils soient assurés de l’hypocrisie et de la démagogie du gouvernement tunisien, qui, à l’instar des gouvernements précédents, sait laper à toutes les gamelles, toute honte bue. Celà dit, heureusement que le Maroc n’est pas limitrophe à la Tunisie; autrement, la Tunisie aurait deux Libye à ses frontières… Que chacun balaie devant sa porte!

*Ecoutez, mes amis: L’Europe des nations se fait petit à petit. Et c’est bon pour elles – même pour nous qui sommes leurs voisins. Cette Europe qui unit ses efforts, pose des conditions minimums pour chaque nouveau membre, et c’est normal.
Nous aussi, il nous faudra unir nos forces pour mieux nous entraider. Pour cela, nous pourrions travailler à un Maghreb des nations. Une Union réaliste, respectueuse des différences, à l’exemple de notre vieille voisine. Mais pour cela, il nous faut aussi un minimum de ressemblance dans les devoirs et les libertés. Et c’est la condition indispensable pour former, comme à Bruxelles, un parlement sérieux.
Un parlement sérieux acceptable pour la Tunisie, nécessitera d’abord l’avènement de la DÉMOCRATIE dans chaque pays maghrébin désireux de faire partie du club. C’est si simple que ça.

*Le jour ou on aura une Republique Marocaine alors on pourra parler de la construction de notre AFRIQUE DU NORD

*Maroc, un pays isolé en Afrique du Nord à cause de sa politique expansionniste. On peut dire la meme chose d’Iarael au Moyen Orient non ?

*Le peuple algérien a été. est et restera solidaire du peuple frere tunisien au regard de notre histoire commune symbolisée par Sakiet Sidi Youcef.

************************

*Le président Bouteflika agacé par le Maroc

Les déclarations marocaines hostiles à l’égard de l’Algérie, tout autant que l’augmentation des quantités de drogues marocaines qui transitent par le territoire nationale, agacent les Algériens et a leur tête, le président Abdelaziz Bouteflika.

Sur ces questions et sur d’autres sujets aussi, le président de la République s’en est plaint à l’émissaire des Nations Unies pour le Sahara Occidental, en visite de plusieurs jours dans la région.

Christopher Ross, qui a fait ses révélations à des parlementaires algériens rencontrés lors de sa visite à Alger, a fait part des remarques du chef de l’Etat. Il a indiqué, selon les propos rapportés par le quotidien arabophone El Khabar, que Abdelaziz Bouteflika ne voit pas d’un bon oeil des déclarations de responsables marocains, s’en prenant à l’Algérie.

Il s’agit surtout d’accusations marocaines qui font porter à l’Algérie la responsabilité de l’échec du règlement de la question du Sahara Occidental. Pourtant, l’émissaire onusien lui-même ne croit plus aux thèses marocaines, soutenues par les Français, selon lesquelles une indépendance du Sahara Occidental constituerait une menace sur la stabilité du Royaume.

Pire que cela, le chef de l’Etat algérien ne semble pas apprécier les affirmations marocaines qui font que, en dehors de la classe politique, les Algériens ne s’intéressent pas à la question du Sahara occidental. C’est d’ailleurs là une des questions que l’envoyé spécial des Nations Unies a posée avec insistance à ses interlocuteurs algériens.

Qu’il s’agisse de la société civile, des partis politiques ou des parlementaires, les Algériens ont tenu, selon certains témoignages, pratiquement le même discours. Cette question est avant tout une « position de principe » de la diplomatie algérienne, disent certains.

Pour d’autres, la problématique du Sahara occidental doit être réglée dans le cadre des Nations-Unies. C’est là d’ailleurs la mission principale de Christopher Ross.

L’autre sujet qui agace Abdelaziz Bouteflika est l’augmentation effrénée des quantités de drogue produite au Maroc qui entrent sur le territoire algérien.

Les services de la Gendarmerie et des Douanes, souvent aidés par l’armée, ont saisi en effet d’énormes quantités de drogues en provenance de notre voisin de l’ouest. Cela cache certainement d’autres quantités qui ont pu échapper à la surveillance des services de sécurité. L’envoyé spécial des Nations Unies pour le Sahara Occidental, Christopher Ross, vient d’effectuer une tournée régionale de 10 jours pour tenter de trouver une solution à la question de l’autodétermination de ce territoire occupé par le Maroc depuis 1975.* 11 Novembre 2012-Le Carrefour d’Algérie

**************************************

Six associations marocaines des droits de l’homme dénoncent :

«Le Maroc déplace illégalement des émigrants vers les frontières algériennes»

Dans une lettre adressée au gouvernement marocain, six associations marocaines de défense des droits de l’Homme dénoncent les «atteintes aux droits de l’homme» et «les incarcérations abusives» faites par les autorités marocaines contre des émigrants africains.

Les associations marocaines que sont l’Association marocaine des droits de l’homme, l’Association El Adala (justice), l’Association coalition des communautés africaines du sud du désert au Maroc, le Conseil des émigrants africains du sud du désert au Maroc, le Groupe antiracisme, et l’Organisation de la liberté des médias et  d’ expression ont, dans la lettre adressée au gouvernement marocain, dénoncé ce qu’ils qualifient de «dépassements graves à l’encontre d’émigrants africains au Maroc.

Ces associations dénoncent «les arrestations et expulsions abusives faites par les autorités marocaines contre des émigrants africains, dont nombre bénéficient du statut de réfugiés». Selon ces associations, «les autorités marocaines enfreignent, de ce fait, les obligations du Maroc vis-à-vis de nombre de conventions et accords internationaux, dont l’accord sur la protection de tous les travailleurs émigrants et l’accord de Genève se rapportant aux droits des réfugiés».

Par ailleurs, et selon la correspondante du journal londonien Asharq Al Awsat à Rabat, qui cite «des sources des droits de l’homme», Kamara L., militant et coordinateur de l’association Conseil des émigrants du sud du désert au Maroc a été «arrêté par les autorités marocaines et incarcéré à la prison de Salé le 20 octobre dernier».

Lors d’une conférence de presse tenue avant-hier à Rabat, les responsables de ces associations ont annoncé que Kamara L. a comparu deux fois devant le tribunal de première instance de Rabat pour une accusation imaginaire, malgré la présentation par ses avocats de toutes les garanties nécessaires pour sa présentation en cas de sa libération, mais cette demande de libération a été refusée.

Ils ont ajouté que «l’arrestation de Kamara L. a provoqué de fortes réactions à l’intérieur du Maroc et à l’extérieur, demandant de la part de la société civile marocaine et d’organisations internationales, sa libération».

Les animateurs de cette conférence de presse ont ajouté que «cette arrestation ne peut pas être dissociée d’une série de campagnes abusives, injustifiées, enregistrées dans des villes marocaines, prenant pour cible les émigrants, et caractérisées par le recours abusif à la force avec des émigrants africains du sud, ayant quitté leurs pays pour une vie meilleure».

Selon les responsables de ces associations, les mesures abusives ont concerné même des femmes, des enfants et des émigrants détenteurs de la carte de réfugiés délivrée par le Haut commissariat aux réfugiés.

Lors de cette conférence de presse, les responsables de ces associations ont ajouté que «des centaines d’émigrants ont de cette façon été déplacés vers un endroit désertique près des frontières algéro-marocaines dans des conditions inhumaines, ce qui les expose à toutes formes de danger».

Les responsables de ces associations ont ajouté que «la politique sécuritaire actuelle et la fermeture des frontières algéro-marocaines mènent vers un drame humain, dont le naufrage d’un grand nombre d’émigrants dans la mer méditerranéenne».* 11 Novembre 2012- Le Temps d’Algérie

********************************************

Diversion et contre-vérités de Mohammed VI

à l’occasion du 37e anniversaire de l’invasion du  Sahara occidental

*cliquer ici: Algérie-Maroc

**Périple de Ross dans la région

«Christopher Ross a toujours le soutien des Etats-Unis»

La visite de trois jours de Ross dans les territoires occupés a été perçue comme un «affront» pour le Maroc qui colonise le Sahara occidental depuis 1975. Le Maroc avait retiré sa confiance à l’envoyé spécial du SG de l’ONU, avant de faire marche-arrière et d’accepter son maintien par l’ONU dans sa mission, rappelle-t-on. Plaidant pour une solution politique juste et durable, acceptée par les deux parties et garantissant au peuple sahraoui son droit à l’autodétermination, Ross présentera à son retour à New York les résultats de sa tournée au secrétaire général de l’ONU. Si sur le plan diplomatique, la visite de Ross dans les territoires occupés est perçue comme un «acquis non négligeable», pour la cause sahraouie, elle a déclenché, façon inattendue, une répression à El-Ayoun où la population a subi, une nouvelle fois, les supplices des forces de l’occupation, selon des témoignages rapportés par les médias et les organisations humanitaires à travers le monde.
Il s’agit pour Ross d’accélérer les résolutions et recommandations du Conseil de sécurité, notamment celles relatives à l’organisation d’un référendum d’autodétermination et la levée du blocus imposé à la région ainsi que l’intégration, dans le mandat de la Minurso (Mission des Nations unies pour l’organisation du référendum au Sahara occidental), la prise en charge de la situation des droits de l’homme. Il est également question de mettre fin au pillage des richesses d’un territoire qui demeure sous la responsabilité directe des Nations unies dans l’attente du parachèvement du processus de décolonisation de la dernière colonie d’Afrique…cliquer ici: Évolution de la cause sahraouie

***Des ONG alertent sur les violations des droits de l’homme

la torture reste courante au Maroc

 SDF

*Traitements cruels et inhumains dans les prisons marocaines, selon un rapport  des droits de l’homme

La situation des femmes détenues est pire encore

« recours excessif » à la détention provisoire et lenteur des procès

*Le Maroc menacé par une grave crise économique et sociale

*cliquer ici: Les tares qui ternissent l’image extérieure du makhzen

**********************************

*Mohammed VI s’en prend à l’Algérie

Dans un discours de « célébration », transformé en mise en garde contre les « adversaires de l’intégrité territoriale du Maroc », le roi Mohammed VI s’en prend vertement, et en usant de propos peu amènes, à l’Algérie qu’il accuse de vouloir « contrarier la dynamique de négociation sur le projet d’autonomie marocain ». Empruntant un ton de menace et affichant une mine sévère, le roi du Maroc, qui s’exprimait lors d’un discours à l’occasion du 34e anniversaire de l’invasion marocaine du Sahara occidental, baptisée « Marche verte » par le Maroc, qualifie l’Algérie d’« adversaire » et l’accuse d’« hypothéquer les relations bilatérales ». « Les adversaires de notre intégrité territoriale se sont évertués à contrarier la dynamique de négociation que notre initiative a enclenchée au niveau onusien. » Ils sont allés dans l’escalade et l’hostilité jusqu’à fomenter un plan de conspiration, recourant, entre autres stratagèmes et modes opératoires, à l’extorsion, aux pressions, à la provocation et à la perversion de l’esprit de la légalité internationale », dit-il. Et d’ajouter : « En faisant de cette question la clef de voûte de leur stratégie belliqueuse, ils ne font que confirmer qu’ils sont bien le véritable protagoniste dans ce conflit artificiel, faisant fi des sentiments de fraternité réciproque existant entre les peuples marocain et algérien. » Le roi du Maroc, dont le discours est d’une rare agressivité à l’égard de l’Algérie, ne s’arrêtera pas à ces diatribes, il ordonnera la mise en branle de la machine diplomatique en vue, dit-il, de défendre la « marocanité du Sahara ». Vraisemblablement ébranlé par les critiques répétées et nombreuses sur le non-respect du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination, Mohammed VI sort de ses retranchements pour sonner les clairons d’une campagne qui s’annonce virulente contre les adversaires du projet d’autonomie marocain. « Ils hypothèquent l’avenir des relations bilatérales et la concrétisation de l’UMA » Appel a été donné par le roi à « la diplomatie officielle et à la diplomatie parallèle de se déployer pour défendre la marocanité du Sahara et l’initiative d’autonomie ». Mohammed VI, qui semble avoir enterré les tentations de rapprochement et d’ouverture des frontières avec l’Algérie, estime « le moment venu d’affronter cette escalade belliqueuse avec toute la fermeté requise ».

S’adressant encore une fois à la RASD et à l’Algérie, le souverain marocain lance : « Quant aux adversaires de notre intégrité territoriale et ceux qui se meuvent dans leur giron, ils savent plus que d’autres que le Sahara est une cause cruciale pour le peuple marocain, uni autour de son Trône qui est le dépositaire et le garant de sa souveraineté, de son unité nationale et de son intégrité territoriale. Ce faisant, ils hypothèquent de surcroît l’avenir des relations bilatérales et la concrétisation de l’Union maghrébine, alors que le Maroc ne cesse d’appeler à l’intégration et à la complémentarité pour relever les défis majeurs de la région en matière de sécurité et de développement. » Mohammed VI menace les défenseurs des droits de l’homme Le souverain marocain ne s’empêchera pas non plus de tirer sur les défenseurs des droits de l’homme marocains qu’il somme de choisir entre leur marocanité ou leurs idées. « Notre attachement pour un Etat de droit n’a d’égal que notre refus de l’exploitation détestable des acquis dont jouit notre pays en matière de libertés et de droits humains, et le rejet de leur instrumentalisation par quiconque s’avise de comploter contre la souveraineté, l’unité et les constantes sacrées de notre pays », dit-il. Epinglé sur l’affaire des 7 militants des droits de l’homme arrêtés pour avoir rendu visite aux camps des réfugiés sahraouis à Tindouf, l’image du Maroc dans le monde semble avoir reçu un sérieux coup, d’où la réaction musclée du roi. « En toute responsabilité, nous affirmons qu’il n’y a plus de place pour l’ambiguïté et la duplicité : ou le citoyen est marocain, ou il ne l’est pas. Fini le temps du double jeu et de la dérobade. L’heure est à la clarté et au devoir assumé. Ou on est patriote ou on est traître. On ne peut jouir des droits de la citoyenneté, et les renier à la fois en complotant avec les ennemis de la patrie », a-t-il déclaré dans son discours en donnant ordre aux autorités publiques d’user de plus de fermeté. Revenant encore une fois aux adversaires du projet d’autonomie marocain, le souverain lance : « Nous disons à tous que le Maroc, pays de liberté et d’ouverture, refuse de se prêter à une surenchère sur les droits de l’homme, surtout de la part de régimes ou de groupes fondés précisément sur la négation et la violation de ces droits. » Jouant encore une fois la carte des camps de réfugiés de Tindouf, Mohammed VI indique : « Cette situation, douloureuse s’il en est, place l’Algérie et les organismes internationaux, notamment le HCR, devant leurs responsabilités pour que soit assurée à nos frères une protection effective. Ceci requiert, notamment, leur recensement, le respect de leur dignité et la faculté pour eux d’exercer leur droit naturel à la circulation et au retour librement consenti dans leur patrie, le Maroc. » Le roi Mohammed VI a fait de son discours une attaque frontale contre l’Algérie qui n’aura sans nul doute pour conséquence que de fragiliser davantage les relations bilatérales. (El Watan-08.11.09.)

**Vidéo: La trahison de Hassan II, selon Hassaine Haykal

* L’Etat marocain sous influence d’Israël

****UNE MARCHE VERTE… PAS MÛRE.

34 ans viennent de s’écouler depuis que feu le roi Hassan II a décidé de coloniser le Sahara Occidental en se substituant à l’Espagne qui a décidé de se retirer de ce territoire qu’elle occupait depuis 1934. Toute honte bue le souverain marocain qui revendiquait une pseudo-autorité séculaire sur ces territoires, dans le cadre du chimérique projet du grand Maroc, a proposé à l’Algérie et la Mauritanie de se partager ce territoire. Chose que le pays du million et demi de martyrs a refusé alors que le régime de Ould Dada l’a accepté. C’est la première preuve sur la nonappartenance historique du Sahara au Makhzen. Une non-appartenance confirmée par les historiens et la Cour Internationale de Justice de La Haye, en Octobre 1975 déjà, qui ont prouvé que les territoires sahraouis ont de tous temps fait partie des territoires Siba qui étaient tout le temps en guerre contre le Royaume Chérifien. Donc, ils n’ont jamais été sous l’autorité du roi. En dépit de cela, Hassan II dont le machiavélisme n’est plus à démontrer, a persisté dans son « oeuvre » destructrice à l’égard du peuple sahraoui. Une « oeuvre » qui intervenait après deux coups d’État successifs (1971 et 1972) qui ont failli mettre un terme au régime du Makhzen. Des putschs menés par ses plus fidèles lieutenants et dans un contexte socio- économique bouillonnant à cause de la misère sociale. Le Maroc était au bord de l’explosion et la montée de la gauche progressiste menaçait sérieusement le trône. Ainsi, «notre ami le Roi» avait deux sérieux problèmes une armée putschiste et un peuple contestataire. Que faire ? Il fallait occuper la première et l’éloigner de la chose politique et offrir des « illusions » au second. La solution « coloniser » Le Sahara Occidental. L’armée ira faire la guerre et le peuple aura un nouveau territoire dont il pourra disposer à volonté au détriment des gens du pays. Un tel plan qui aurait fait perdre à l’auteur du «Prince» son latin, Hassan II en parle dans ses mémoires publiées en 1976 sous le titre « le défi ». Il reconnaît avoir dit à ses enfants « avec le dossier du Sahara je vous ai garanti une paix interne pour cent ans. » Sans commentaire. Cette paix interne elle a un lourd tribut : Le déracinement, la misère et le sang des sahraouis. 34 ans après, le jeune roi Mohamed VI qui a affiché au début de son règne une volonté de se délester du lourd héritage de son père n’arrive pas à se décider sur le dossier du Sahara. Son avant-dernière trouvaille est d’accorder aux sahraouis une large autonomie. La crise économique aidant, le gouffre financier sahraoui n’arrange pas les affaires du Makhzen. La paix sociale qui devait durer un siècle est chancelante accentué en cela par la fermeture de la frontière algérienne qui empêche le flux touristique et celui des marchandises de contrebande. Acculé de toutes parts, le jeune se tourne comme son défunt père vers le Sahara. Sa stratégie se base sur une redynamisation de la marche verte à travers des réformes qui reprennent son idée de large autonomie. Une redynamisation qui ne concerne que les marocains car les sahraouis ont déjà fait leur choix. Car la marche verte lancée en 1975 n’a pas eu l’effet escompté et elle a prouvé son caractère aventurier. Car du moment qu’on l’a qualifié de verte donc elle n’était pas mûre. La preuve : 34 ans après, le Maroc s’y enlise de plus en plus. (Le Courrier d’Algérie-08.11.09.)

***********

De Hassan II à Mohammed VI : le Maroc n’a jamais été l’ami de l’Algérie

Le 15 octobre 1963 éclate entre l’Algérie et le Maroc ce que les historiens désignent de « guerre des sables » et qui avait failli embraser toute la région du Maghreb.

Le conflit fut réglé grâce à la médiation de l’empereur éthiopien Hailé Sélassié 1er, alors président de l’OUA, à Bamako le 2 novembre 1963. Mais ce n’est que dix années plus tard, en 1973, qu’un accord fut conclu entre ces deux pays voisins sur le tracé des frontières. Après le départ des Espagnols en 1975 du Sahara occidental, le Maroc l’occupe et l’Algérie s’y oppose, soutenant le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination. Prenant la position algérienne pour une attaque contre le Maroc, Hassan II rompt les relations diplomatiques avec Alger le 7 mars 1976.

La cause saharaouie, objet du différend

Le 26 février 1983, le président Chadli Bendjedid rencontre en tête-à-tête le roi Hassan II. Cette rencontre dite « historique » a eu lieu à la frontière algéro-marocaine, face au refus de l’un et de l’autre d’aller chez le voisin. Elle a préparé le terrain pour la signature, le 28 mai 1983, d’un accord entre les deux pays sur la libre circulation progressive des personnes et des biens et l’ouverture des lignes aériennes et ferroviaires. Cela ne dure pas longtemps. Le traité d’union maroco-libyen, conclu le 13 août 1984, jette, à nouveau, le froid entre les deux pays. Grâce à la médiation de l’Arabie Saoudite, les relations diplomatiques reprennent le 16 mai 1988. Et les frontières ont été rouvertes le 5 juin de la même année. Le 7 juin 1988, le souverain marocain vient en visite officielle en Algérie et participe à l’occasion au sommet de la Ligue arabe. Moins d’une année plus tard, les deux pays se réconcilient définitivement à l’occasion de la visite officielle de Chadli Bendjedid à Ifrane du 6 au 8 février 1989. Les deux chefs d’Etat signent ainsi un accord sur un projet d’un gazoduc devant relier l’Algérie à l’Espagne, à travers le Maroc. Les relations entre les deux pays se stabilisent pendant quelques années. Le 16 août 1994, les déclarations de Liamine Zeroual, alors président du Conseil d’Etat, soutenant la cause sahraouie, ont été très mal perçues par le palais royal. Quelques jours plus tard, Rabat accuse l’Algérie d’être derrière un attentat terroriste ayant ciblé un hôtel à Marrakech. Un incident qui servira de prétexte pour chasser les résidents algériens du Maroc et instaurer un visa d’entrée. Les autorités algériennes réagissent par la décision de fermer les frontières terrestres. Les relations entre ces deux pays replongent ainsi dans le froid. La mort de Hassan II en juillet 1999 ouvre une autre page pour les deux pays. En avril 2001, Ahmed Midouni, alors ministre de l’Intérieur, débarque à Alger.

Le roi mohammed VI appelle à la réouverture des frontières

Une année plus tard, Yazid Zerhouni, ministre de l’Intérieur, se rend à Rabat, suivi en février 2003 de Abdelaziz Belkhadem, alors ministre des Affaires étrangères. Le chef de la diplomatie marocaine, Mohammed Benaïssa, se rendra à deux reprises en Algérie, en juin 2003 et mai 2004. Le 30 juillet 2004, le Maroc supprime le visa d’entrée pour les Algériens. En mars 2005, Mohammed VI se rend à Alger et participe au 17e Sommet arabe. Il rencontre en tête-à-tête le président Bouteflika. En avril 2005, l’Algérie applique la réciprocité et supprime, de son côté, le visa pour les Marocains. Mais les frontières restent fermées. En avril 2008, Abdelaziz Belkhadem, alors chef du gouvernement, participe en tant que secrétaire général du FLN à la célébration du 50e anniversaire de la Conférence des partis maghrébins tenue à Tanger en 1958 en faveur de l’union du Maghreb. Un incident a opposé le chef du gouvernement algérien et un ministre marocain sur le Sahara occidental au cours de la célébration du 50e anniversaire de la Conférence des partis maghrébins tenue à Tanger en 1958 en faveur de l’Union du Maghreb. Le ministre d’Etat marocain et dirigeant socialiste Mohammed El Yazghi a, dans son discours, appelé les dirigeants maghrébins, particulièrement le président Abdelaziz Bouteflika, à soutenir le projet marocain pour sortir le dossier du Sahara de l’impasse. Et le chef du gouvernement a répliqué en réaffirmant la position d’Alger par rapport à ce dossier, à savoir le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination conformément aux textes onusiens. Depuis 2008, le Maroc insiste sur la réouverture des frontières. Le roi Mohammed VI a eu à réitérer cet appel de Rabat dans son discours adressé à la nation à l’occasion de la fête du trône en juillet 2008, estimant que « les différences de points de vue dans le conflit sahraoui ne sauraient justifier la poursuite de la fermeture des frontières. » Le même appel a été relancé en janvier dernier.« En réitérant son attachement à l’ouverture des frontières entre deux peuples frères, le Maroc est loin d’en banaliser l’objectif et de le réduire à quelque avantage étriqué ou à un intérêt exclusif », souligne Mohammed VI dans un message adressé aux participants du Sommet arabe au Koweït sous le thème « La solidarité avec le peuple palestinien à Ghaza ». Il souhaite ainsi avoir des relations normales basées sur la franchise et la fraternité.(El Watan-12.05.09.)

*******************************

16 réponses à “Le ton belliqueux du roi”

  1. 18 10 2012
    NIKE AIR YEEZY 2 (16:01:23) :

    I do believe all the concepts you have introduced for your post. They’re very convincing and can definitely work. Nonetheless, the posts are too short for beginners. Could you please prolong them a little from next time? Thanks for the post.

  2. 6 04 2012
    Remy Nail tip hair (06:56:29) :

    This is wonderful! I believe this can be useful for our beautiful hair. And I also have some advices about it ,I find a good website about hair extensions.it’s http://www.zxhair.com

  3. 11 11 2011
    g shock watch (08:13:08) :

    This it is a great piece of information. But first of all I must salute all every one. Hello there. And second I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/algeriepouvoir-et-realpolitik/algerie-marocet-les-medias-occidentaux/le-ton-belliqueux-du-roi on my Facebook profile. And this because at last I found what I was looking for. What you give us here is really respectable sharing. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » Le ton belliqueux du roi, on my google search I was very glad. I think I found something with the same ideea here http://gshockfrogman.org, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  4. 6 11 2011
    how to learn japanese (20:05:59) :

    Hello there. I only want to emphasize that what you say here is really the best information so I m thinking to post http://niarunblog.unblog.fr/algeriepouvoir-et-realpolitik/algerie-marocet-les-medias-occidentaux/le-ton-belliqueux-du-roi on my Hi5 profile so everyone can have the opportunity to enjoy. I was happy when I saw this tittle, ELAyam-2 » Le ton belliqueux du roi, on my google search, and i was so becouse at long last I found what I was looking for. All the best

  5. 3 11 2011
    traduceri romana portugheza in slobozia (05:03:40) :

    This it is a great piece of information this is the reason why I post a link to you in one of my site your link is here . But first of all I must salute all the visitors. Hello there. And now I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/algeriepouvoir-et-realpolitik/algerie-marocet-les-medias-occidentaux/le-ton-belliqueux-du-roi on my Digg profile. And this because at long last I found what I was looking for. What you say here is really the best sharing. When I saw this tittle, ELAyam-2 » Le ton belliqueux du roi, on google search I was very happy. It is possible I found something that have the same ideea here http://www.toplevel-traduceri.ro/traduceri_rapide_Romana_Portugheza_in_Slobozia.html, I’m not sure but I thing it was the same. My regrds

  6. 1 11 2011
    fake uggs (12:12:23) :

    There is obviously a lot to know about this. I think you made some good points in Features also.

  7. 30 10 2011
    fake uggs (05:31:46) :

    This is my first time i visit here. I found so many interesting stuff in your blog especially its discussion. From the tons of comments on your articles, I guess I am not the only one having all the enjoyment here! keep up the good work.

  8. 18 10 2011
    traduceri romana araba in oradea (04:42:13) :

    What you have here it is an interesting article this is the reason why I post a link to you in one of my site your link is here . But first of all I must say all the visitors. Hello. And now I must say that I have post http://niarunblog.unblog.fr/algeriepouvoir-et-realpolitik/algerie-marocet-les-medias-occidentaux/le-ton-belliqueux-du-roi on my Hi5 profile. I will do this because at long last I found what I was looking for. What you share here is really the best information. When I saw this tittle, ELAyam-2 » Le ton belliqueux du roi, on google search I was very happy. It is possible I found something that have the same ideea here http://www.toplevel-traduceri.ro/traduceri_rapide_Romana_Araba_in_Oradea.html, I’m not sure but I thing it was the same. My regrds

  9. 17 10 2011
    iva (20:03:29) :

    This it is an interesting article. But first of all I must salute all the visitors. Salve. And second I must say that I will post http://niarunblog.unblog.fr/algeriepouvoir-et-realpolitik/algerie-marocet-les-medias-occidentaux/le-ton-belliqueux-du-roi on my Facebook profile. And this because finally I found what I was looking for. What you share here is really good information. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » Le ton belliqueux du roi, on google search I was very glad. I think I found something that have the same ideea here http://ivauk.com, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  10. 16 10 2011
    solar power (17:57:40) :

    What you have here it is a great piece of information. But first of all I must say all every one. Hy. After this I must say that I have post http://niarunblog.unblog.fr/algeriepouvoir-et-realpolitik/algerie-marocet-les-medias-occidentaux/le-ton-belliqueux-du-roi on my Digg profile. I will do this because at last I found what I was looking for. What you give us here is really the best post. When I saw this tittle, ELAyam-2 » Le ton belliqueux du roi, on google search I was very happy. I think I found something like this here http://www.solarideas.net, I’m not sure but I thing it was the same. All the best

  11. 15 10 2011
    makeup tips (17:28:53) :

    This it is an interesting article. But first of all I must say all every one. Bounjour. After this I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/algeriepouvoir-et-realpolitik/algerie-marocet-les-medias-occidentaux/le-ton-belliqueux-du-roi/ on my Digg profile. I will do this because at last I found what I was looking for. What you say here is really nice post. In the minute I saw this tittle, ELAyam-2 » Le ton belliqueux du roi, on my google search I was very happy. Maybe I found something that have the same ideea here http://www.latestgirls.com, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  12. 14 10 2011
    download freeware games (02:57:45) :

    This it is a great article. But first of all I must salute all the visitors. Hy. And now I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/algeriepouvoir-et-realpolitik/algerie-marocet-les-medias-occidentaux/le-ton-belliqueux-du-roi on my Twitter profile. I will do this because at last I found what I was looking for. What you give us here is really good information. When I saw this tittle, ELAyam-2 » Le ton belliqueux du roi, in my google search I was very happy. Maybe I found something that have the same ideea here http://www.gamesbits.com, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  13. 13 10 2011
    bilete avion (22:09:39) :

    This it is an interesting piece of information this is the reason why I post a link to you in one of my site your link is here . But first of all I must say all every one. Hello there. After this I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/algeriepouvoir-et-realpolitik/algerie-marocet-les-medias-occidentaux/le-ton-belliqueux-du-roi on my Twitter profile. And this because at long last I found what I was looking for. What you give us here is really nice sharing. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » Le ton belliqueux du roi, on my google search I was very glad. Maybe I found something with the same ideea here http://www.xfly.ro, I’m not sure but I thing it was the same. My regrds

  14. 12 10 2011
    bilete avion (07:12:41) :

    This it is a great article. But first of all I must salute all every one. Bounjour. And now I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/algeriepouvoir-et-realpolitik/algerie-marocet-les-medias-occidentaux/le-ton-belliqueux-du-roi on my Digg profile. And this because at last I found what I was looking for. What you share here is really respectable post. In the minute I saw this tittle, ELAyam-2 » Le ton belliqueux du roi, on google search I was very glad. Maybe I found something like this here http://www.xfly.ro, I’m not sure but I thing it was the same. All the best

  15. 14 05 2011
    Fae Battis (23:13:10) :

    I am curious to find out what blog platform you happen to be using? I’m having some minor security issues with my latest website and I would like to find something more secure. Do you have any suggestions?

  16. 9 05 2011
    smoke remedy review (12:49:01) :

    A lot of the things you claim happens to be supprisingly accurate and it makes me wonder why I hadn’t looked at this with this light previously. Your piece really did switch the light on for me as far as this particular subject goes. However at this time there is actually just one point I am not really too comfortable with and while I make an effort to reconcile that with the central theme of your position, let me observe what all the rest of your readers have to point out.Nicely done.




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...