Corne de l’Afrique : C’est le chaos !

**258 000 Somaliens morts en six mois, à cause de la famine et de la guerre

La «pire tragédie humanitaire» en Somalie

des milliers de Somaliens fuient les violences et la famine vers les pays voisins

récits «atroces» de mères ayant perdu leurs enfants alors qu’ils fuyaient le pays

Corne de l’Afrique : C’est le chaos ! e04d26581ba9052f9994ab987c8d27aa

Environ 258 000 Somaliens sont morts de faim entre octobre 2010 et avril 2012, lors d’une grave crise alimentaire qui s’est traduite par six mois de famine, selon un rapport de l’ONU publié jeudi 02 mai 2013.

« La famine et la grave insécurité alimentaire en Somalie ont tué quelque 258 000 personnes entre octobre 2010 et avril 2012, dont 133 000 enfants de moins de cinq ans », selon un rapport établi par la FAO, l’Organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture, et le Réseau d’alerte pour la Famine.*divers médias-02.05.2013.

h_4_ill_1287945_somalie-famine

**Selon cette « première estimation scientifique » du bilan de la crise alimentaire qui a touché la moitié de la population somalienne, « 4,6 % de la population totale et 10 % des enfants de moins de cinq ans sont morts dans le sud et le centre de la Somalie » durant ces 17 mois. Les régions du Bas-Shabelle, de Mogasdiscio et de Bay ont été les plus durement touchées. La FAO précise que ces victimes s’ajoutent à une mortalité de référence, qui comprend les morts liés au conflit, deux fois supérieure à la moyenne de l’Afrique subsaharienne.

Principalement provoquée par la grave sécheresse ayant touché l’ensemble de la Corne de l’Afrique à l’époque, la crise alimentaire a été aggravée en Somalie par la situation sécuritaire catastrophique du pays, en guerre civile et les interventions extérieures depuis la chute du président Siad Barre, en 1991.

En 1992, une précédente famine d’une rare ampleur avait tué 220 000 personnes en douze mois dans le pays, une part alors plus importante de la population.*AFP et plus-02.05.2013.

348075-violences-somalie-auxquelles-ajoutee-grave

348073-nations-unies-appele-mercredi-agir

348074

348077-selon-donnees-onu-secheresse-touche

348076-enfants-fouillent-dechets-recherchent-objets

une-bombe-tombe-en-pleine-rue-en-somalie-et-tue-plus-de-20-personnes_166

348079-cette-vache-amaigrie-ne-produit

348080-secheresse-an-dernier-conjuguee-augmentation

348084-selon-donnees-onu-secheresse-touche

somalie-map

348071-plus-10-millions-personnes-frappees

348082-femmes-transportent-leurs-enfants-leurs

**Le Haut commissariat aux réfugiés de l’ONU a lancé un appel pressant à la mobilisation de la communauté internationale en faveur de la Somalie ravagée par 20 ans de guerre civile et aujourd’hui frappée par une sécheresse historique. Alors que des dizaines de milliers de Somaliens fuient les violences et la famine vers les pays voisins, le Haut commissaire du HCR Antonio Guterres a déclaré depuis Addis Abeba que son «principal objectif» était d’obtenir de la communauté internationale qu’elle s’engage «plus activement» pour éviter un désastre humanitaire.

«S’il y a une population qui aujourd’hui endure la pire tragédie humanitaire au monde, c’est la population somalienne», a-t-il témoigné après avoir visité des camps de réfugiés somaliens en Éthiopie.

De Genève, une porte-parole du HCR, Melissa Fleming, a déclaré dans un point de presse que «de nombreuses personnes meurent en chemin, d’après ce que nous entendons». «Ces personnes meurent de malnutrition», a-t-elle précisé.

Elle a fait état de récits «atroces» de mères ayant perdu leurs enfants alors qu’ils fuyaient le pays.

Quelque 1700 Somaliens arrivent quotidiennement dans la région éthiopienne de Dolo Ado (sud-est), près de la frontière, à la recherche d’eau et de nourriture, selon le HCR qui s’inquiète d’un manque de financement pour les opérations humanitaires.

Les humanitaires opérant dans le sud-est de l’Éthiopie «risquent d’être submergés faute d’une aide internationale plus rapide et plus robuste destinée à répondre à la crise des déplacements provoquée par la sécheresse dans la Corne de l’Afrique», a averti Mme Fleming.

En juin, environ 54 000 Somaliens se sont réfugiés au Kenya et en Éthiopie, selon le HCR.

L’ONU a récemment indiqué que plus de 135 000 Somaliens ont fui leur pays depuis le début de l’année, créant une «tragédie humaine inimaginable».

L’ensemble de la Corne de l’Afrique est frappé par la sécheresse. Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef) estimait vendredi que plus de deux millions d’enfants y sont mal nourris, dont environ 500 000 sont «en danger de mort à ce stade».

«C’est une progression de 50% par rapport aux chiffres de 2009», a fait valoir une porte-parole de l’agence onusienne, Marixie Mercado.

«Nos nutritionnistes nous disent que la situation est sans précédent, du jamais vu depuis des décennies», a déclaré pour sa part un autre porte-parole du HCR, Andrej Mahecic.

M. Guterres sera samedi et dimanche au Kenya, où il doit visiter le plus grand camp de réfugiés au monde, Dadaab, qui abrite 380 000 personnes près de la frontière somalienne.

Prévu pour abriter 90 000 personnes, Dadaab a continuellement vu sa population augmenter au cours des vingt dernières années de violences et de famine en Somalie.

Le HCR, qui gère le camp, rencontre ainsi de plus en plus de difficultés à assurer les services essentiels tels que l’accès à l’eau, à l’éducation et à des conditions sanitaires élémentaires.

Une douzaine d’organisations humanitaires britanniques, dont Oxfam, Care et World Vision, ont lancé vendredi un appel conjoint pour venir en aide à «plus de 10 millions de personnes» en Afrique de l’Est menacées par la «pire sécheresse depuis plus d’un demi-siècle».

Une haute responsable de l’Agence publique américaine du développement (USAID) a estimé jeudi que la sécheresse va s’aggraver d’ici à la fin de l’année, créant un risque de famine dans les régions de Somalie les plus touchées.*lapresse.ca-08.07.2011.

*************************************************

*les combattants d’al-Chebab somaliens à l’assaut du palais présidentiel 

Un soldat somalien, mercredi à Mogadiscio. Les troupes du gouvernement de transition ne contrôlent plus que quelques points clefs de la capitale.
Un soldat somalien, mercredi à Mogadiscio. Les troupes du gouvernement de transition ne contrôlent plus que quelques points clefs de la capitale.

Les miliciens d’al-Chebab ont lancé une offensive meurtrière à Mogadiscio contre les forces gouvernementales. 

coeur- Les insurgés islamistes somaliens se sont lancés depuis lundi dans une série d’attaques à Mogadiscio contre le gouvernement, qui ont déjà fait plusieurs dizaines de morts.

Dans la nuit de mardi à mercredi, au troisième jour de cette offensive, les combattants d’al-Chebab, la principale milice islamiste du pays, qui revendique son allégeance à al-Qaida, ont tenté une nouvelle fois de s’emparer de la Villa Somalia, le palais présidentiel. Soutenus par l’ONU, le gouvernement de transition fédérale (TFG) et ses troupes ne contrôlent dans les faits que quelques pâtés de maisons et points clés de la capitale. Ce pouvoir central, largement illusoire, ne doit son maintien qu’à l’aide active des 6000 soldats de la mission de paix africaine (Amisom).

Dans la matinée de mercredi, d’intenses combats opposaient à nouveau al-Chebab à l’armée autour de l’avenue Maka-al-Mukaram, un axe vital pour le TFG. Au moins six civils avaient trouvé la mort dans des tirs d’armes lourdes, s’ajoutant à la soixantaine de victimes tombées ces jours derniers. Les échanges de tirs au cœur de la capitale sont toujours très meurtriers pour les populations. Comme à l’habitude, ces affrontements ne semblaient connaître ni vrai vainqueur ni véritable vaincu, même si les deux camps revendiquaient la victoire. Le colonel Mohammed Adan, des forces gouvernementales, affirmait contrôler «plusieurs positions ennemies», tandis qu’un porte-parole d’al-Chebab assurait que les «moudjahidins ont pénétré les défenses» gouvernementales.

Seule certitude, ce sont les islamistes, déjà maîtres de tout le centre et le sud du pays, ainsi que d’une bonne partie de Mogadiscio, qui mènent l’offensive. Les troupes du TFG, en dépit d’importants financements internationaux, semblent incapables de reprendre la main. Les efforts pour reconstruire un semblant d’armée nationale s’engluent dans la corruption, les insondables rivalités claniques ou dans le simple manque de motivation.

Mardi, al-Chebab a marqué les esprits en s’attaquant à l’hôtel Muna, en plein centre de la zone officiellement «sécurisée». Deux assaillants, déguisés en soldats gouvernementaux, ont pénétré dans cet établissement populaire à 10 dollars la nuit et très fréquenté par les membres du TFG. Les tueurs, après avoir abattu les gardes, ont aveuglement tué clients et employés, traquant leurs victimes jusque dans les chambres, avant de se suicider en se faisant exploser. Le bilan du massacre se monte à au moins 33 morts, dont six députés et un pauvre cireur de chaussures de 11 ans. En décembre, des kamikazes s’étaient attaqués au Shamo, un autre hôtel de Mogadiscio, tuant 25 personnes, dont trois ministres. Autant de preuves que les membres d’al-Chebab n’ont aucune peine à entrer dans le réduit sous domination du TFG.

Ces infiltrations inquiètent les alliés du président Cheikh Charif Ahmed, à commencer par les États-Unis, la France et l’Union européenne. Dans les prochains jours, Washington et Paris devaient annoncer un renforcement de leur aide à la formation des troupes gouvernementales.(…) Le Figaro-26.08.2010.) 

*Attaque meurtrière contre un hôtel de Mogadiscio…31 morts dont six députés


Des rebelles ont pris d'assaut l'hôtel Muna à Mogadiscio, faisant 30 morts.
Des rebelles ont pris d’assaut l’hôtel Muna à Mogadiscio, faisant 30 morts.

Un kamikaze et un groupe d’hommes en uniforme de l’armée ont attaqué mardi un hôtel de Mogadiscio, tuant 31 personnes dont six députés, au deuxième jour d’une offensive des insurgés islamistes contre les forces gouvernementales et les troupes de l’Union africaine.

coeur-Trente et une personnes ont été tuées mardi matin dans un hôtel de Mogadiscio. Les hommes armés de l’organisation islamiste al-Shebab, liée à al-Qaida, ont fait irruption dans cet établissement de la capitale somalienne, fréquenté par des responsables politiques, et ont tué au moins six parlementaires, rapporte le vice-premier ministre somalien Abdirahman Haji Adab Ibbi.

Selon plusieurs témoins, deux assaillants déguisés en gardiens de sécurité sont entrés dans l’établissement, situé tout près du palais présidentiel, et ont ouvert le feu avant de se faire exploser. «Ils ont ouvert le feu sur tout le monde. Impossible d’y échapper! J’ai eu beaucoup de chance, ils m’ont visé mais j’ai eu le temps de sauter par la fenêtre et j’ai survécu», raconte à l’Agence France-Presse Adan Mohamed, un employé de l’hôtel. «Les gens criaient, c’était la panique totale. Quand ils ont vu qu’il ne restait plus personne à tuer, ils sont montés sur la terrasse et ont commencé à tirer sur les forces de sécurité qui cernaient les lieux». Des affrontements ont aussi eu lieu mardi dans le marché de Baraka au sud de la capitale, considéré comme un fief d’al-Shebab.

Depuis deux jours, Mogadiscio est le théâtre de violentes altercations entre les forces de l’Union africaine (Amisom) et les shebabs. Lundi, des miliciens du groupe islamiste ont attaqué plusieurs bases des forces progouvernementales, tuant au moins 29 civils et faisant une centaine de blessés dans la capitale somalienne.

Une guerre contre les envahisseurs

Ces attaques ont été lancées après que le porte-parole d’al-Shebab, Sheikh Ali Mohamoud Rage, a annoncé dimanche le début d’une «guerre» d’envergure contre les «envahisseurs». La déclaration faisait vraisemblablement référence aux plus de 6000 soldats ougandais et burundais de l’Amisom, chargés d’assurer la protection du gouvernement somalien. Toutefois, cette force est considérée comme sous-équipée, sous-financée et inefficace.

Dimanche, les rebelles islamistes ont menacé de représailles les agents du Programme alimentaire mondial (PAM), qu’ils accusent de fournir à la population des aliments avariés. Les militants islamistes ont confisqué des tonnes d’aide alimentaire à des commerçants locaux et ont également brûlé des vivres provenant d’entrepôts de Mogadiscio. Le PAM avait alors rétorqué qu’il «n’autorise pas la distribution en Somalie de vivres arrivées à péremption».

La Somalie, qui compte environ 8 millions d’habitants, fonctionne sans gouvernement central depuis la chute du dictateur Siad Barré en 1991. Son départ a déclenché une guerre civile entre différentes milices. Depuis janvier 2007, les shebabs, cherche à prendre le pouvoir et contrôlent actuellement l’essentiel du centre et du sud du pays, ainsi qu’une partie de la capitale.

Paris a condamné fermement l’attaque et a réaffirmé son soutien à la mission de l’Union Africaine, et salue «le travail remarquable et courageux des soldats burundais et ougandais à Mogadiscio». (Le Figaro-24.08.2010.)

************************* 

*Corne de l’Afrique : C’est le chaos !

La Somalie qui subit une guerre civile depuis 1991 (depuis les interventions étrangères dans ce pays et l’évincement du prédident Siad Baré), sombre peu à peu dans un chaos qui pourrait s’étendre à toute la Corne de l’Afrique. Avec la piraterie maritime qui prend de l’ampleur, elle pourrait constituer une menace pour le commerce mondial.

«La Somalie est aux mains d’Al-Qaïda et de groupes extrémistes», a avoué lundi dernier   Sharif Cheikh Ahmed, un islamiste modéré élu président en  janvier 2009 à … Djibouti,  devant ses   homologues de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (Igad, Ouganda, Ethiopie, Djibouti, Kenya, Soudan) à Addis-Abeba avant de leur demander de « redoubler» d’efforts pour mettre «en urgence» sur pied  une stratégie militaire pour contrer  les «400 à 450» membres d’Al-Qaïda, les «7000» combattants des  chebab (jeunesse), les «centaines» du  Hezb al-Islam et de rappeler à la communauté internationale ses «promesses» d’appuis financier et militaire.
Les «islamistes» qui ont fait allégeance au réseau de Ben Laden contrôlent réellement le centre et le sud du pays et la partie nord de Mogadiscio.
Depuis peu, ils  multiplient  les combats dans la partie de la  capitale défendue par les forces gouvernementales soutenues par la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom).
Objectif : obtenir  la perte du gouvernement fédéral de transition pour transformer la Somalie en un sanctuaire qui leur permettra d’aller à la conquête des pays de la région.
Comme pour faire vite, les «islamistes» somaliens veulent unir leurs forces. Abdi Mohamud Godane, un dirigeant des chebab a rencontré vendredi à Mogadiscio Cheikh Hassan Dahir Aweys, le leader du Hezb  al-Islam et un responsable des combattants d’Al-Qaïda  pour parler de la faisabilité d’une «grande offensive contre les 6000 soldats ougandais et burundais de l’Amisom déployés depuis mars 2007.
Selon des analystes, cette réunion au sommet des islamistes a été provoquée par l’engagement pris lundi par les six pays d’Afrique de l’Est de fournir 2.000 soldats supplémentaires à la force africaine.
Pour dissuader certains pays, les shebab menacent de porter la violence en Ouganda et au  Burundi.
«Nous savons que le peuple somalien peut s’enorgueillir de deux précédentes victoires contre les Américains et les Ethiopiens et la bataille contre l’Amisom sera la dernière à gagner», déclare Ahmed Abdi Godane, alias Abou Zubaïr avant d’annoncer aux Ougandais et Burundais qu’ils seront « les cibles de représailles pour le massacre de femmes, d’enfants et de vieillards somaliens».
Les voisins de la Somalie prennent peur. Ils demandent à l’Union africaine (UA) de nommer une personnalité de premier plan pour superviser les efforts de paix en Somalie,  augmenter si nécessaire le nombre de soldats à 20.000  et au gouvernement d’ouvrir le dialogue avec ses opposants.
«Le statu quo qui prévaut en Somalie ne sera jamais acceptable», prévient le Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi, convaincu que la situation chez son voisin est «entretenue par des acteurs non somaliens».
Les Européens, les Américains, les Russes qui ont mobilisé leurs navires de guerre pour défendre leur commerce et la «voie du pétrole», feront -ils autant pour sauver les Somaliens d’une mort programmée ? (Horizons-10.07.2010.)

**********

13 réponses à “Corne de l’Afrique : C’est le chaos !”

  1. 13 12 2012
    Nike Air Jordan 9 Retro (15:18:36) :

    Keep up the fantastic work , I read few posts on this web site and I conceive that your weblog is really interesting and contains sets of fantastic information.
    Nike Air Jordan 9 Retro http://suparjordanshoes.webs.com/

  2. 13 12 2012
    Nike Air Max 90 Mens (07:57:37) :

    Utterly indited content, thanks for selective information. « Necessity is the mother of taking chances. » by Mark Twain.
    Nike Air Max 90 Mens http://superairmaxshoes.webs.com/

  3. 19 11 2012
    Lose Stomach Fat Fast (19:29:52) :

    Thankyou for helping out, fantastic info .
    Lose Stomach Fat Fast http://howtolosestomachfatformen.blogspot.com

  4. 19 11 2012
    ugg bailey button (08:49:00) :

    Very interesting subject , thankyou for posting . « We need not think alike to love alike. » by Francis David.
    ugg bailey button http://www.superclassicboots.com/ugg-1873-bailey-button-c-1.html

  5. 18 11 2012
    mulberry outlet (22:47:22) :

    I like this post, enjoyed this one regards for putting up.
    mulberry outlet http://www.bagmulberryuk.co.uk

  6. 26 10 2012
    cheap louis vuitton handbags (03:57:03) :

    I’ve been exploring for a little for any high quality articles or weblog posts on this sort of area . Exploring in Yahoo I finally stumbled upon this website. Studying this info So i am satisfied to express that I’ve a very just right uncanny feeling I discovered just what I needed. I most for sure will make sure to do not overlook this website and provides it a look a continuing basis|regularly}.

  7. 10 11 2011
    league of legends download (23:49:50) :

    I don’t know why…

  8. 1 11 2011
    fake coach purses (12:12:42) :

    Being Inexperienced Im constantly discovering on-line for reports which will help me. Thank you

  9. 31 10 2011
    traduceri romana engleza (23:29:11) :

    This it is an interesting piece of information. But first of all I must salute all every one. . And second I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/barack-obamaet-une-certaine-idee-du-reve-americain/destruction-de-la-societe-afghane/corne-de-lafrique-cest-le-chaos on my Hi5 profile. And this because at long last I found what I was looking for. What you say here is really very good information. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » Corne de l’Afrique : C’est le chaos !, on google search I was very glad. I think I found something that have the same ideea here http://www.toplevel-traduceri.ro, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  10. 26 10 2011
    latest poker news (13:43:53) :

    This it is a great article. But first of all I must salute all every one. Salve. And second I must say that I m thinking to post http://niarunblog.unblog.fr/barack-obamaet-une-certaine-idee-du-reve-americain/destruction-de-la-societe-afghane/corne-de-lafrique-cest-le-chaos on my Digg profile. And this because finally I found what I was looking for. What you post here is really nice information. When I saw this tittle, ELAyam-2 » Corne de l’Afrique : C’est le chaos !, in my google search I was very happy. Maybe I found something like this here http://www.bluffaway.com, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  11. 24 10 2011
    Sydney Based Copywriter (12:44:47) :

    What you have here it is a great article. But first of all I must say all every one. Hy. And now I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/barack-obamaet-une-certaine-idee-du-reve-americain/destruction-de-la-societe-afghane/corne-de-lafrique-cest-le-chaos on my Facebook profile. I will do this because finally I found what I was looking for. What you give us here is really the best post. When I saw this tittle, ELAyam-2 » Corne de l’Afrique : C’est le chaos !, on my google search I was very happy. It is possible I found something that have the same ideea here http://www.writte.com, I’m not sure but I thing it was the same. My regrds

  12. 17 10 2011
    bankruptcy (19:54:46) :

    This it is a great piece of information. But first of all I must say all the visitors. Hello there. After this I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/barack-obamaet-une-certaine-idee-du-reve-americain/destruction-de-la-societe-afghane/corne-de-lafrique-cest-le-chaos on my Digg profile. And this because finally I found what I was looking for. What you give us here is really nice post. In the minute I saw this tittle, ELAyam-2 » Corne de l’Afrique : C’est le chaos !, in my google search I was very glad. It is possible I found something with the same ideea here http://ivauk.com/bankruptcy.php, I’m not sure but I thing it was the same. All the best




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...