Le renseignement américain devenu «hors de contrôle»

«Il y a probablement des redondances dans le renseignement américain», a reconnu le Pentagone. «Mais il faut rappeler dans le même temps qu'il n'y a pas eu d'attentat majeur aux Etats-Unis depuis le 11 Septembre».
 ***********************************

**La CIA a caché ses méthodes de tortures à l’Amérique

la CIA est soupçonnée d’espionner le Sénat américain

La CIA a délibérément induit l’administration et la population américaines en erreur au sujet des méthodes d’interrogatoire musclées en vigueur sous le président George W. Bush, estime un rapport du Sénat dont des responsables se sont faits l’écho auprès du Washington Post.

Dans ce document de 6 300 pages rédigé par la commission du renseignement du Sénat, la CIA est accusée d’avoir dissimulé certains détails sur la brutalité de certaines procédures, assimilées à de la torture. Elle aurait aussi exagéré l’importance des complots et des prisonniers détenus dans ses prisons secrètes. L’agence aurait également caché que certains renseignements déterminants avaient été en fait lâchés par les détenus… avant qu’ils ne soient soumis aux techniques brutales des agents américains, explique le Washington Post.

Les renseignements les plus précieux sur Al-Qaida, « dont ceux qui ont mené à l’opération contre Oussama Ben Laden en 2011 », n’ont pas été obtenus grâce aux méthodes de la CIA, pointe encore le Washington Post.

Ce rapport est encore confidentiel et le journal dit avoir pu divulguer ces détails grâce aux indiscrétions de responsables qui y ont eu accès. Dean Boyd, un porte-parole de la CIA, n’a pas souhaité commenter ces informations. « Nous n’avons pas encore obtenu la version finale » du texte, a-t-il dit.

OBAMA S’ENGAGE À LA DÉCLASSIFICATION

Le quartier général de la CIA en Virginie.

Le quartier général de la CIA en Virginie.

Le document a été bâti autour de « récits détaillés de dizaines de personnes détenues par la CIA » entre 2002 et 2006, explique encore le Washington Post. A l’époque, l’agence était aux avant-postes de la « guerre contre le terrorisme » décrétée par M. Bush et utilisait ces techniques assimilées à de la torture par de nombreux défenseurs des droits de l’homme. Ces méthodes comprenaient la privation de sommeil, la mise à nu du détenu ou encore la simulation de noyade. Le président Barack Obama y a mis fin en 2009.

La présidente de la commission du renseignement du Sénat, Dianne Feinstein, a indiqué la semaine dernière que ses membres comptaient voter jeudi pour demander formellement la déclassification de 400 des 6 300 pages du rapport. Barack Obama a apporté son soutien à cette démarche. « Je m’engage totalement à déclassifier ce rapport dès qu’il est terminé », a-t-il dit le 12 mars.

Ces procédures se déroulent alors que la CIA est en guerre ouverte contre le Sénat. L’agence d’espionnage est accusée d’avoir entravé le travail des assistants parlementaires qui ont travaillé pendant plus de trois ans à la rédaction de ce rapport, notamment en supprimant des documents de leurs serveurs.*Le Monde.fr avec AFP | 01.04.2014

Un rapport du Sénat sur les méthodes d'interrogatoire, encore confidentiel mais dont le « Washington Post » révèle une partie du contenu, est accablant pour l'agence de renseignement.

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*Le renseignement américain devenu «hors de contrôle»

«Il y a probablement des redondances dans le renseignement américain», a reconnu le Pentagone. «Mais il faut rappeler dans le même temps qu’il n’y a pas eu d’attentat majeur aux Etats-Unis depuis le 11 Septembre». Les services mis en place après le 11 Septembre sont devenus si cloisonnés et nombreux qu’il est impossible d’en connaître avec précision l’efficacité, affirme le Washington Post, au terme de deux ans d’enquête.

Le renseignement américain devenu «hors de contrôle» coeur- Les attentats du 11 Septembre ont entraîné une croissance incontrôlable des services de renseignement américains. Au prix peut-être de leur efficacité et de la sécurité de la population, s’inquiète le Washington Post. Le quotidien a commencé à publier lundi sa vaste enquête de deux ans sur «L’Amérique top secrète». En neuf ans, «le monde top secret que le gouvernement a enfanté (…) est devenu si vaste, difficile à manœuvrer et secret que personne ne sait combien il coûte, combien il emploie de personnes, combien de programmes existent ni combien de services différents effectuent la même tâche», souligne le journal.

Les chiffres révélés donnent le vertige. Depuis 2001, 263 organisations ont été créées ou réaménagées. En tout, 1.271 agences gouvernementales et 1.931 compagnies privées, réparties sur 10.000 sites, travaillent sur des programmes liés à la lutte contre le terrorisme ou au renseignement. Près de 854.000 personnes disposent d’accès à des informations secrètes. Trente-trois bâtiments ont été construits ou sont en cours de construction rien que dans l’agglomération de Washington. Soit l’équivalent en surface de trois Pentagones. Economiquement, cette abondance a aussi un poids : 75 milliards de dollars (58 milliards d’euros) ont été consacrés en 2009 au renseignement, deux fois plus qu’avant le 11 Septembre. Et encore ce chiffre ne représente que la partie des programmes officiels. Beaucoup de missions restent officieuses et ne sont pas comprises dans cette somme.

Cette avalanche d’institutions entraîne des redondances administratives et des chevauchements. Le Washington Post a ainsi recensé 51 organisations fédérales situées dans 15 villes différentes, toutes chargées de surveiller la circulation des fonds des réseaux terroristes. Une faiblesse qui a éclaté au grand jour après la tuerie de Fort Hood, où un soldat de confession musulmane a abattu 13 camarades en novembre dernier. L’institution chargée du contre-renseignement dans l’armée, le 902e groupe de l’intelligence, aurait dû se pencher sur les informations préoccupantes récoltées sur le commandant Hasan, comme ses menaces et ses mails avec un imam radical yéménite. Il a préféré se concentrer les groupes terroristes évoluant aux Etats-Unis, une mission déjà remplie par le Département de la sécurité intérieure et par une unité du FBI. «C’est un manque de concentration et non un manque de ressources qui a été au cœur de Fort Hood», regrette le Washington Post.

De même, ces services de renseignement produisent environ 50.000 rapports par an et nombre d’entre eux sont ignorés ou se répètent. «Dès que quelque chose se produit, toutes les agences veulent le couvrir. Elles resservent des données déjà en circulation», reconnaît un ancien responsable, cité par le quotidien. Un autre handicap des institutions du renseignement américain est leur niveau de confidentialité. Certains programmes sont tellement secrets que leur existence n’est connue que d’une poignée de privilégiés. Cette culture du mystère et le foisonnement des services entravent le partage des informations entre agences. Le Washington Post cite l’exemple du vol Amsterdam-Détroit. Plusieurs organisations ont recueilli des informations sur le projet d’attentat raté d’Umar Farouk Abdulmuttalab «mais personne n’a réuni les pièces du puzzle car le système est si gigantesque que les responsabilités sont devenues brouillées», ont admis des officiels.

L’Administration a riposté avec un mémo

Cette vision d’un monstre sans tête fait bondir les dirigeants actuels du renseignement. «Cet article ne montre pas nos services tels que nous les connaissons», a réagi David Gompert, directeur (intérimaire) du renseignement national américain (DNI), assurant que des réformes menées ces dernières années avaient permis «d’améliorer la qualité et la quantité» des missions. «Il y a probablement des redondances et des problèmes d’organisation», a reconnu de son côté le Pentagone. «Mais il faut rappeler dans le même temps qu’il n’y a pas eu d’attentat majeur aux Etats-Unis depuis le 11 Septembre», a-t-il néanmoins relevé.

L’Administration Obama a aussi rendu public un mémo réfutant certains «mythes» relayés par le journal. Notamment l’affirmation selon laquelle la majorité des Américains œuvrant dans le renseignement sont des contractuels. Selon le mémo, c’est le cas pour seulement 28% du personnel. «70% du budget est dépensé sur des contrats portant sur l’acquisition de satellites et de logiciels et non des contractuels», contre-attaque le rapport en prévision des futures révélations du Washington Post. (Le Figaro-19.07.2010.)


 L’enquête du Washington Post se déroule en trois volets. Le premier numéro, dévoilé lundi, est dédié à l’organisation des services de renseignement, celui de mardi à la trop grande dépendance du renseignement américain sur les entreprises privées, celui de mercredi à l’impact culturel et économique de l’industrie du renseignement. Hors-norme par les chiffres qu’elle dévoile, l’investigation du quotidien l’est aussi par les moyens déployés. Une vingtaine de journalistes du prestigieux journal, à l’origine du scoop du Watergate, ont enquêté pendant deux ans : interviewant des centaines d’intervenants et épluchant des milliers de rapports. Sur le web, le journal a également vu grand : chat avec les auteurs, mini-site, moteur de recherches des agences de renseignement, blog spécial, etc.

***************

**réactions d’internautes :

Avatarmaximilien00004   Maximilien00004 Cette description est sommaire mais correcte. Les Américain sont hantés par l’obsession du terrorisme -ce que l’on peut comprendre- mais qui aboutit à la création d’une foultitude d’organismes dont les activités se recoupent, fatalement. Et encore, a-t-on eu l’obligeance de ne pas mentionner le système « Echelon » mettant en oeuvre des dizaines de stations d’écoute-dont certaines en Europe-et qui sont chargées d’écouter, d’interpréter ou encore, de rechercher TOUTES les informations relatives à l’armement et qui pourraient intéresser leurs entreprises.Et le fait d’appartenir à l’Otan ne nous exempte pas de leur ( saine) curiosité. Tout cela pour aboutir à une telle abondance d’informations qu’il devient impossible de les « réconcilier » de façon cohérente tout en participant à l’écrémage de leurs meilleurs cerveaux (du moins on le suppose). Ce qui ne les a guère empêché de prendre l’Afghanistan et de le négliger aussitôt pour s’emparer de l’Irak où les motifs étaient bien moins évidents. Entretemps, le problème de la Palestine n’est pas réglé alors qu’ils (les Américains) en détiennent la clef mais entretemps ils se sont trouvé un nouvel ennemi, l’Iran. Avec les Européens en tant que vassaux obéissants. Où tout cela va-t-il nous mener me laisse perplexe alors qu’il serait si simple (apparemment) d’être nous-mêmes et d’avoir une Force Européenne digne de ce nom ? Maximilien 

**Avatardanfer27   C’est une situation bien connue qui existait déjà avant le 11 septembre mais qui a empirée depuis. Le problème est que chacune de ces organisations a ses correspondants « alliés » (pays de l’OTAN notamment) avec qui elle échange des renseignements. Ces renseignements « tournent » entre les différents services et sont souvent « resservis ». Ce qui aboutit parfois à de l’auto-intoxication : exemple typique ‘les armes de destruction massive en Irak’ dans les années 2002-3. Pour remédier à cet état de fait il est nécessaire que les « renseignements » soient analysés par un département « stratégique » indépendant des services de renseignements, mais ce n’est pas le plus facile à mettre en oeuvre car il faut d’une part trouver les bons analystes stratégiques et d’autre part que ces services de renseignement leur transmettent les bonnes informations.

**AvatarMamud AntiNabeau  l’US-Army aussi !! et c’est beaucoup plus grave …Les élections(de moins en moins utiles) passent, mais les GUERRES restent . Le complexe militaro-industriel US ( = entre 15 et 20% du PIB !!) mène sa propre politique , en extérieur à la Démocratie ( ca fait bizarre d’écrire ce mot).

 ***Avatarrebellio …Titrer ‘hors de contrôle^, c’est tomber dans le mythe voulu par le Washington Post, lequel en habitué de l’amalgame lorsqu’il s’agit des services fédéraux US, se contente de faire mousser dea affaires très mineures et sans conséquences, et poser doctement de vagues concepts sans rapport direct avec le sujet. A voir le site Web, bourré d’à peu près et d’allusions floues parfumées au secret de polichinelle, on arrive à considérer que Les intellectuels de la capitale US, lorsqu’ils s’y mettent, arrivent à devenir aussi vaseux que les notres.

**AvatarNouveaux accords Bretton Woods …Le renseignement américain étend ses tentacules et est certainement sous contrôle des sociètés secrètes (Illuminati). Les menaces jugées dangereuses pour le citoyen américain sont sûrement filtrées pour permettre la mise en place de Big Brother.

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

29 réponses à “Le renseignement américain devenu «hors de contrôle»”

1 2
  1. 8 07 2016
    Tamera Synder (09:22:03) :

    new york city maid service

    http://www.8tCNmYt2Fz.com/8tCNmYt2Fz

  2. 18 06 2015
    sdorttuii plmnr (11:46:03) :

    I am curious to find out what blog platform you happen to be working with? I’m experiencing some small security issues with my latest blog and I would like to find something more risk-free. Do you have any recommendations?

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  3. 15 06 2015
    sdorttuii plmnr (19:38:22) :

    Good ?V I should definitely pronounce, impressed with your website. I had no trouble navigating through all the tabs and related info ended up being truly simple to do to access. I recently found what I hoped for before you know it at all. Quite unusual. Is likely to appreciate it for those who add forums or something, site theme . a tones way for your customer to communicate. Excellent task..

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  4. 13 12 2012
    Nike Air Max 2012 Mens (01:32:24) :

    Some genuinely good posts on this web site , appreciate it for contribution.
    Nike Air Max 2012 Mens http://superairmaxshoes.webs.com/

  5. 9 12 2012
    Cheap Christian Louboutin (21:04:30) :

    Good ?I should definitely pronounce, impressed with your website. I had no trouble navigating through all the tabs as well as related information ended up being truly easy to do to access. I recently found what I hoped for before you know it in the least. Quite unusual. Is likely to appreciate it for those who add forums or anything, site theme . a tones way for your client to communicate. Excellent task.
    Cheap Christian Louboutin http://myclsale.webs.com/

  6. 9 12 2012
    Moncler Vests (21:04:14) :

    you’re actually a excellent webmaster. The site loading pace is amazing. It sort of feels that you’re doing any distinctive trick. Also, The contents are masterwork. you’ve done a fantastic job in this topic!
    Moncler Vests http://supermonclercoats.webs.com/

  7. 21 11 2012
    beats headphones (23:47:20) :

    Thanks, I have recently been looking for information about this topic for a long time and yours is the best I have came upon till now. But, what concerning the bottom line? Are you sure concerning the source?
    beats headphones http://www.headphonesamazon.com/

  8. 20 11 2012
    Lose Stomach Fat Fast (17:57:49) :

    Generally I don’t read article on blogs, however I would like to say that this write-up very forced me to take a look at and do it! Your writing style has been surprised me. Thanks, very nice article.
    Lose Stomach Fat Fast http://exercisesto-losestomachfat.blogspot.com

1 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...