Mourez pour rien,soldats!

**Sur 1.350 Marocains, 286 sont morts pour rien, après avoir rallié des groupes terroristes en Syrie et en Irak

Sur 1.350 Marocains, 286 sont morts après avoir rallié des groupes terroristes en Syrie et en Irak

Près de 300 Marocains sont morts au cours des deux dernières années après avoir rejoint des organisations takfiristes, principalement en Syrie et en Irak, a indiqué lundi le ministre de l’Intérieur marocain, Mohamed Hassad.

« On est aujourd’hui à 1.350 terroristes marocains » et, « depuis les premiers départs en 2013, le nombre de morts avoisine les 300: 286 exactement », a déclaré M. Hassad lors d’une rencontre avec des agences de presse dont l’AFP.

« C’est beaucoup, ça veut dire que près du quart des personnes qui sont parties sont mortes au bout d’un an et demi. (…) Les personnes qui partent là-bas vont à la guillotine », a ajouté ce responsable, interrogé sur les mesures de prévention à mettre en oeuvre contre le phénomène takfiriste.

Le Maroc fait partie des principaux pays concernés par le fléau et, du point de vue sécuritaire…« Depuis 2013, il y a eu plus de 30 filières démantelées dont beaucoup faisaient du recrutement, (…) et il y a eu une accélération ces derniers temps avec 12 démantèlements uniquement sur les six derniers mois », a-t-il relevé.

Concernant la menace d’actions sur le sol marocain, le ministre l’a de nouveau qualifiée de « réelle ». « Mais nous faisons tout pour que cette menace ne se traduise pas par des actes » a-t-il enchaîné. Le Maroc a mis en oeuvre l’an dernier un dispositif de sécurité renforcé baptisé « vigilance ».(Avec Afp) *28/07/2015 |

**Celui qui tue un hommeDans l’esprit de l’Islam, une vie, une âme, la vie d’un homme ou d’une femme est sacrée…C’est une création divine, et personne n’a le droit de la détruire…et celui qui a tué un homme, une femme, un enfant, ou tout autre être, c’est comme s’il a tué l’humanité entière…et celui qui l’a ressuscité, c’est comme s’il a ressuscité l’humanité entière…Rien ne justifie la destruction d’une vie innocente et cela équivaudrait à détruire toute l’humanité.

*********************

*Afghanistan: 9 militaires de l’Otan tués

Neuf militaires de l’Otan ont été tués jeudi en Afghanistan, dont huit Américains par l’explosion d’une bombe artisanale dans le sud du pays, une nouvelle journée noire pour les forces internationales qui combattent depuis fin 2001 l’insurrection des talibans. Huit soldats de l’Isaf ont été tués par un engin explosif artisanal dans le sud de l’Afghanistan » jeudi, a annoncé la Force de l’Otan en Afghanistan (Isaf), sans plus de détails, actualisant un premier bilan de sept morts.
Le Pentagone avait indiqué plus tôt que les soldats tués dans l’explosion étaient américains.
La Force de l’Otan n’a fourni aucun détail sur les circonstances de l’explosion et n’a pas communiqué non plus le nombre d’éventuels blessés.
Cette explosion est l’événement le plus meurtrier pour l’Otan depuis le 27 avril 2011. Huit militaires – dont plusieurs officiers – et un civil, tous américains et chargés de la formation de l’aviation afghane, avaient été abattus ce jour-là « pour des raisons encore inconnues » sur une base de Kaboul par un militaire afghan, ancien pilote de l’armée afghane.
Selon une source au sein de l’Isaf, ayant requis l’anonymat, les huit soldats tués jeudi ont péri dans les explosions successives de deux bombes artisanales dans le district – frontalier du Pakistan – de Shorabak, dans la province méridionale de Kandahar, fief historique des talibans.
Les forces de l’Otan ont multiplié les opérations depuis deux ans dans cette province du sud afghan, considérée comme cruciale pour stabiliser le pays.
Le chef de la police des frontières dans la zone Sud, Tafseer Khan Khogyani, a indiqué à l’AFP que les soldats de l’Isaf patrouillaient conjointement avec la police afghane lors de l’explosion, et que deux policiers avaient également péri.
Les mines ou bombes artisanales, déclenchées par le passage des soldats, de véhicules, ou télécommandées à distance sont l’une des armes favorites des insurgés et la hantise des militaires en Afghanistan.
Selon le site indépendant icasualties, presque 60% des pertes enregistrées depuis le début de l’année dans les rangs des forces internationales ont été causées par des engins artisanaux, qui font également de nombreuses victimes civiles.
Plus tôt dans la journée, jeudi, un militaire de l’Otan avait péri dans le crash, pour l’heure inexpliqué, d’un hélicoptère dans le sud-est du pays. L’Otan n’a, là encore, précisé ni le type d’appareil, ni la nationalité du militaire tué et n’a pas non plus révélé si la victime était un pilote ou un passager de l’hélicoptère, ni si le crash avait fait des blessés.
Les neuf décès de jeudi portent à au moins 200 le nombre de soldats étrangers tués dans le cadre des opérations en Afghanistan depuis début 2011, selon un bilan établi par l’AFP à partir du site icasualties.org.
Plus de 2.400 militaires étrangers, dont plus de 1.500 Américains, ont été tués en bientôt dix ans de conflit en Afghanistan, selon le site internet.
Environ 130.000 soldats de l’Isaf, aux deux-tiers américains, sont déployés en Afghanistan pour soutenir le gouvernement du président Hamid Karzaï face à l’insurrection menée par les talibans depuis qu’ils ont été chassés du pouvoir par une coalition internationale fin 2001.
Les pertes au sein des troupes internationales ne cessent de croître depuis 2003, alors que les insurgés ont gagné du terrain ces dernières années. L’année 2010, au cours de laquelle 711 militaires de l’Otan ont été tués, a été la plus meurtrière pour les forces internationales depuis le début du conflit.
L’Otan doit entamer cet été le processus dit de « transition » qui vise à transmettre progressivement d’ici fin 2014 la responsabilité de la sécurité aux forces afghanes sur l’ensemble du territoire afghan. (AFP-27.05.2011.)

**********************************************

                *Guerre inutile en Afghanistan

Mourez pour rien,soldats!  spacer

Que fait l’Otan en Afghanistan ? La question mérite d’être posée et ce ne sont pas les révélations du site wikileaks (il a été créé par un Australien dénommé Julian Assange) sur les bavures et agissements de la force internationale contre les civils afghans qui pousseront à dire le contraire. Voilà bientôt neuf ans que les Occidentaux se sont installés dans ce pays au nom de la liberté, de la lutte contre le terrorisme et de la traque contre Al-Qaida et un minimum de bonne foi oblige à dire que le bilan de cette occupation est en grande partie négatif.Pour nombre de gouvernements, celui des Etats-Unis en tête, les 92.000 documents mis en ligne par wikileaks n’apportent rien de nouveau. C’est une manière biaisée de voir les choses. Jamais autant d’informations n’avaient été divulguées de manière simultanée sur cette guerre que les Talibans sont en train de remporter. Car ce qui apparaît d’abord, c’est que le nombre de pertes civiles est largement sous-estimé. En Afghanistan, les premières victimes de la force internationale sont les civils et non les Talibans. C’est ainsi que se perdent les guerres et cela, Washington et ses alliés ne peuvent l’ignorer.Une autre révélation est de première importance : elle concerne l’existence de la Task Force 373 dont la mission serait de traquer les chefs talibans et de les éliminer. En clair, il s’agirait d’escadrons de la mort ayant autorisation d’agir de manière expéditive sans s’en remettre à un juge et sans chercher des preuves pour un éventuel procès. En somme, la meilleure manière de provoquer, mais aussi de couvrir, des bavures. Le pire dans l’affaire, c’est que le commandement de la coalition ne semble pas être tenu au courant des actions de cette force.On dira que toute guerre porte son lot de coups tordus et de faits inavouables. Mais n’était-ce pas au nom du droit, de la démocratie et du respect de la justice que les alliés ont justifié leur intervention en Afghanistan en 2001 ? A l’époque, la mission était de faire chuter le régime des Talibans et de capturer Oussama Ben Laden. Le premier objectif a été atteint (même si les Talibans contrôlent encore une bonne partie du pays) tandis que tout le monde semble avoir oublié le second. Aujourd’hui, il y a des moments où l’on se demande si les membres de la coalition savent eux-mêmes pourquoi ils envoient des hommes tuer et mourir en Afghanistan ! Ecoutons le président français Nicolas Sarkozy. Pour lui, les troupes françaises sont présentes dans ce pays pour empêcher les Talibans de faire violence aux Afghanes. Bien… Pourquoi alors, ne pas envoyer des troupes en Somalie où la situation des Somaliennes est bien pire ? Pourquoi ne pas intervenir militairement dans certains pays du Golfe où les droits des femmes sont très peu respectés pour ne pas dire bafoués ? Sarkozy, comme Obama, nous explique aussi qu’empêcher les Talibans de revenir au pouvoir est nécessaire car sinon cela offrirait un nouveau sanctuaire à Al-Qaïda. Là aussi, on peut se demander si la situation en Somalie ne serait pas plus inquiétante avec un Etat qui n’existe plus depuis 1992 et des milices extrémistes que l’on dit de plus en plus proches des mouvements djihadistes. Tous ces arguments sont bien légers. Le fait est qu’aux Etats-Unis, y compris dans le parti républicain, comme en France, des voix s’élèvent pour exiger la fin de cette guerre. Pour l’heure, il s’agit de vœux pieux car à Washington et à Paris, la guerre en Afghanistan est d’abord un enjeu de politique intérieure et c’est bien dommage pour les civils afghans. A quelques mois d’élections de mi-mandat qui risquent de mettre à mal son camp, Barack Obama entend ainsi prouver à une opinion qui doute qu’il est bien le « Commander in chief » et qu’il n’a pas l’intention de montrer le moindre signe de faiblesse. Pour Nicolas Sarkozy, l’objectif est aussi électoral et les Afghanes, si l’on peut s’exprimer ainsi, ont beau dos. Il s’agit pour lui de rappeler que la France, puissance moyenne, joue encore un rôle d’importance dans le concert des nations. C’est aussi une manière de signifier à une partie de son électorat, celle qui penche de plus en plus vers le Front national, que, quelque part dans le monde, des troupes françaises combattent de méchants barbus. Voilà l’aspect pervers de l’affaire. Nombre de musulmans croient, à tort, que la guerre en Afghanistan est dirigée contre l’islam. Mais de l’autre, un président français obnubilé par sa réélection en fait un argument électoral douteux même s’il n’est pas clairement exprimé. L’Histoire finit toujours par rattraper ceux qui croient la dompter. Les Afghans n’ont jamais été vaincus par personne. Ils peuvent perdre des batailles, être obligés de se replier durant des années dans leurs montagnes et abandonner les plaines à leurs ennemis. Mais ils reviennent toujours et ils finiront par revenir. C’est pourquoi nombre d’experts estiment qu’il faut faire le pari d’une entente entre Afghans. Lassés par plus de trente ans de guerre, ces derniers, Talibans compris, pourraient trouver un compromis que des pays musulmans comme l’Arabie Saoudite et le Pakistan se chargeraient de faire durer. Bien sûr, cela ne signifiera nullement que les Afghanes seront tirées d’affaire. Mais le sont-elles actuellement ? A les voir protégées par une force internationale qui est de plus en plus perçue comme étant une armée d’occupation, on peut légitimement en douter.  (Quotidien d’Oran-29.07.2010.)

par Akram Belkaid : Paris

*********************

 **On envoie de très jeunes soldats se faire tuer… pour rien 

 3 850 militaires français sont déployés en Afghanistan ; beaucoup s’y sentent inutiles. La mère de l’un d’eux se mobilise…..la France y a depuis perdu 52 militares…pour une cause perdue.

Giselle Sanchez dans son salon en banlieue parisienne, le 13 décembre (Audrey Cerdan/Rue89).Giselle Sanchez est assise sur le bord de son canapé. Elle parle de son fils, d’une guerre qu’elle n’a jamais comprise : l’Afghanistan. Il y a un an de cela, elle ignorait même jusqu’à l’existence de ce pays. Entre-temps, la donne a changé : son fils est parti s’y battre. A 24 ans, durant six mois, il a patrouillé sur le territoire afghan au sein d’un bataillon de l’armée française. Depuis, il est revenu, sans trop avoir compris à quoi il avait servi là-bas : « Nous ne sommes pas du tout une famille de militaires. Mon fils est entré dans l’armée pour des raisons personnelles. Il avait 23 ans, c’était son choix.Un an plus tard, il nous a annoncé que pour sa première mission, il partait en Afghanistan. De novembre à mai 2010. Ça a été un drame : je ne connaissais presque rien de ce pays, j’en avais juste entendu parler de manière anecdotique. Quand mon mari m’a un peu expliqué ce qu’il s’y passait, j’ai eu très peur. »3 800 soldats français dont on ne parle pasLa politique, les informations, l’international : elle n’y portait, à l’époque, pas trop d’attention. Pour la rassurer, son fils lui explique alors que ses missions consisteront surtout à faire des patrouilles. Il n’en sait pas beaucoup plus. C’est contre ce manque d’informations que Giselle Sanchez se bat : « En suivant les actualités sur Internet, je me suis vite rendu compte qu’on ne parlait pratiquement jamais de ce qui se passait en Afghanistan. Et pourtant, il y a 3 800 soldats français qui y sont déployés en permanence ! Il fallait que j’en sache plus : je voulais avoir une vue générale de ce qui se passait dans le bataillon, suivre la situation le mieux possible.Alors, dès que mon fils a été parti, j’ai tenté de réunir les adresses e-mail d’autres familles de son bataillon. Et avec ceux qui ont répondu, j’ai créé une liste mail par laquelle on se tenait au courant les uns les autres, chaque fois qu’on avait eu nos fils ou nos maris au téléphone. Grâce à ça, on a pu en apprendre un peu plus sur ce qu’ils faisaient sur place. »« On envoie de très jeunes soldats se faire tuer… pour rien »

Giselle Sanchez (Audrey Cerdan/Rue89).

Patrouilles dans les villages, distribution de tracts et de cadeaux aux populations locales, sécurisation de convois et de zones territoriales en vue d’opérations militaires américaines : Giselle Sanchez accumule les données. Elle décide ainsi d’ouvrir un blog : « Avec ce blog, j’ai voulu parler d’un conflit dont personne ne se soucie, même pas les journalistes. Il faut que la France sache qu’elle a des soldats en Afghanistan. Tout le monde semble oublier qu’on envoie là-bas de très jeunes soldats se faire tuer… pour rienMon fils m’a expliqué comment il s’était senti inutile, infantilisé sur place, comme un pion. On ne leur montrait quasiment aucune carte, on ne les informait pas des résultats de certaines opérations ou de la politique des régions dans lesquelles ils travaillaient. D’autres officiers ont eu le même sentiment que lui : ils n’ont pas compris ce qu’ils faisaient là. »

Une certaine idée de la démocratie

Entrée sur le territoire afghan en 2003 au sein de l’International security assistance force (Isaf), la France y a depuis perdu 52 soldats. Parmi eux, 31 étaient âgés de moins de 30 ans. Et seize sont décédés en 2010, année la plus meurtrière depuis le début du conflit pour les soldats français déployés dans cette zone.

Mi-décembre, au micro de France Inter, le ministre de la Défense Alain Juppé s’explique sur les raisons pour lesquelles la France est encore engagée en Afghanistan : « Nous sommes là-bas pour défendre les intérêts de la France. Il n’est pas de l’intérêt de la France que l’Afghanistan se transforme en un nid du terrorisme international. Ce qu’elle risque d’être si nous laissons les insurgés actuels prendre le pouvoir  Et nous défendons aussi un certain nombre de valeurs, pardon de le dire. La démocratie face à l’obscurantisme. Souvenons-nous de ce qu’a été le régime des talibans lorsqu’ils étaient à Kaboul, avec l’interdiction faites aux jeunes filles d’aller à l’école. […] 

Comme il le précise, la stratégie de la France sur le territoire afghan est de sécuriser progressivement le terrain avant de remettre la responsabilité du maintien l’ordre aux forces locales afghanes en 2014. Giselle Sanchez y voit un aveu d’échec : « Si la France est vraiment en danger, menacée par des terroristes talibans, pourquoi alors se retirer en 2014 ? Je suis pour le retrait, mais quand le ministre dit ça, il prouve l’incohérence de notre présence sur place. Et cette présence, elle fait des dégâts. En plus des morts, plus de la moitié des soldats qui sont revenus se mettent en arrêt maladie ! Ils sont désœuvrés : l’armée ne leur donne rien à faire, ne les tient pas au courant des missions en cours. Et dans la société, personne ne se rend compte qu’ils ont risqué leur vie au nom de la France. Ils sont inexistants. Ce manque total de reconnaissance, c’est très dur pour eux. »

Aux archives pour le futur

Depuis le retour de son fils, Giselle Sanchez continue d’alimenter son blog. Mais pas au même rythme, et avec un ton plus engagé. Elle a également rédigé un document afin d’expliquer aux soldats et à leurs familles la réalité de ce conflit, loin de tout discours institutionnel (Télécharger le document)« Je vais aussi envoyer les échanges de mails que j’ai eus avec les autres familles aux archives de la Défense. Qui sait, peut-être que dans quelques années, ça pourra aider des sociologues, des psychologues ou des historiens. Tous ceux qui voudront essayer de comprendre ce qu’on a été faire là-bas. » (Rua89-22.12.2010.)

****************

 photo_1292234160234-1-0

*lire aussi:  ► Afghanistan: 2011 sera encore plus violent, craint l’Otan, sur RTBF.be

 ► D’éminents intellectuels interpellent Obama sur la guerre en Afghanistan, sur LePoint.fr

*******************************

*réactions des internautes de Rue89.

*Aux américains qui ne voulaient pas que les communistes influencent ce pays.Alors les ricains filaient du pognon et armes dans un camp et les russes dans l’autre.Bref comme d’hab quoi, les occidentaux ont foutu leur merde dans un pays (de plus) parce qu’ils n’aiment pas les gens qui ne vivent pas comme eux et ne participent pas au grand capitalisme mondial :p‘fin, c’est un longue tradition l’ingérence, Sarko fait de même en menaçant tout ceux qui ne sont pas de son avis (voir l’afrique)* Je suis désolé, mais j’en ai rien à foutre, moi, des soldats qui crèvent ou pas en Afghanistan… Et ce pour deux raisons :

1) La France n’a rien à y foutre à part de maintenir une présence occidentale qui pourrait nous être utile en cas d’exploitation des ressources qui se nichent dans son sol ;

2) Personne ne les a obligé à signer à l’armée en premier lieu, et en plus à un poste où tout le monde sait qu’on peut être envoyé à Kandaar… Y’a aussi des postes de secrétaires, à l’armée…

*A qui la faute?

Quel débat dans la société française sur la participation de la France à la guerre en Afghanistan?Quel débat au Parlement?Quel débat sur le retour de la France dans l’OTAN?A-t-on encore le droit de débattre dans la France de l’UMPetSarkozy?Alors moi je débats tout seul et je dis: NON à tout ça.

 *Les militaires et l’armée plus précisément sont au service du pouvoir, de la classe dominante… Le jour où j’aurai besoin d’elle…Ensuite, si tu crois, chère créatRICE d’entreprise écolohumaniste (c’est quoi, ça, du ModUMPS ???), que grâce à ces gens tu peux dormir sur tes deux oreilles, libre à toi. Ils sont surtout là où Total et compagnie sont implantés pour protéger leurs installation et garantir l’influence financière et politique de la France. C’est Christophe de Margerie qui dort sur ses deux oreilles, grâce à l’armée française. Moi je ne lui ai rien demandé à l’armée française, alors qu’elle ne vienne pas me dire qu’elle tue et exploite pour mon bien !Les soldats, j’insulte que leur fonction (enfin jusque là, parce qu’il n’y aurait pas besoin de beaucoup me pousser…). Or leur métier, leur fonction, je les gerbe…Je ne respecte ni l’armée, ni les personnes en uniforme. Qu’elles enlèvent leurs uniformes, et peut-être que j’envisagerai de respecter l’homme ou la femme qui est en dessous…Socialement,*Tu touches du doigt, je t’en félicite, l’exception qui confirme la règle : les pompiers ! Je voue une admiration sans borne à ces personnes…C’est ton droit d’admirer les bidasses, c’est le mien de revendiquer mon envie de souiller de ma salive mécréante leurs uniformes, tant que je ne touche pas leur peau d’homme ou de femme que je m’autorise à juger après discussion. Pour la tempête, on avait besoin de matos et de bras, pas de militaires. Cependant, il s’avère que l’armée a le plus gros budget annuel (ou pas loin), et donc qu’ils ont les bras et le matos… Qu’on mette l’argent ailleurs, à la DDE, et tu verras qu’on appellera la DDE à la prochaine tempête… L’armée n’a pas été appelée pour ses compétences mais pour sa logistique que tes impôts et les miens financent grassement…Sinon, je ne crois pas t’avoir insultée, Camarade… Ou alors cite-moi le passage, et je t’expliquerai pourquoi tu te fourvoies…Socialement,*Que je sache, le Costa Rica n’a pas d’armée et ne vit pourtant pas dans l’anarchie.Depuis quand l’armée est-elle garante du maintien de « l’ordre social » ? (on me souffle dans l’oreillette que, comme la police, c’est sa missions première : préserver, coûte que coûte, l’état bourgeois)*L’armée française présentée comme « défensive » à la fameuse JAPD ne l’est aucunement. Elle tire, à balle réelle, dans des lieux où elle n’a pas été attaquée en premier lieu. Je n’appelle pas cela de la défense… Une armée qui reste à la maison au cas où des suprémacistes (internes ou externes) veuillent installer le fascisme, là, ok, on en rediscute… *Et le meilleur hashish…..Par contre les militaires US, surtout les pilotes de F16, eux sont sous amphétamines…..ça me rassure beaucoup de savoir qu’aux commande d’un appareil armé jusqu’aux dents, il y a un pilote qui risque une psychose paranoiaque due aux amphés……

********************** 

*Coup dur pour la force de l’OTAN en Afghanistan : Douze soldats tués en deux jours.

Douze soldats de la force internationale de l’Otan en Afghanistan (Isaf) ont été tués en deux jours par une série d’attaques rebelles dans le sud, soulignant une nouvelle fois le risque d’un sanglant enlisement des forces occidentales dans le pays.Cinq soldats américains ont péri, hier, dans deux attaques dans le sud, bastion des rebelles talibans. « Quatre soldats de l’Isaf ont été tués par l’explosion d’une bombe artisanale et un autre à la suite d’une attaque à l’arme légère », a précisé la force. Un porte-parole de l’Isaf a ensuite indiqué que ces soldats étaient américains.

L’armée américaine fournit près de 100 000 des quelque 143 000 soldats étrangers actuellement déployés en Afghanistan. Mardi soir, trois autres soldats américains de l’Isaf et cinq civils afghans avaient été tués lors de l’attaque, par des talibans, d’un poste de police dans la province de Kandahar (sud), selon l’Isaf et les autorités afghanes. Les talibans ont fait exploser une voiture piégée avant de tirer sur le poste de police à la roquette et à l’arme légère, selon les mêmes sources. La police afghane, avec le soutien de soldats de l’Isaf, a riposté et « empêché les insurgés de pénétrer dans le périmètre du poste de police », a indiqué l’Isaf. Selon un porte-parole du gouvernement de Kandahar, Zalmai Ayoubi, l’attentat à la voiture piégée a été perpétré par un kamikaze. Des insurgés ont ensuite attaqué le poste de police à la roquette et à la mitrailleuse pendant plus de 20 minutes. Ils ont quitté la zone à l’arrivée des renforts, a-t-il précisé. Mardi également, quatre soldats britanniques avaient péri, dont trois abattus par un soldat afghan renégat sur une base militaire, un incident d’autant plus marquant que la formation de l’armée afghane est l’un des points cruciaux de la stratégie occidentale dans le pays. Le gouvernement britannique a dénoncé « un acte méprisable et lâche » qui fera l’objet d’une « enquête approfondie » de l’Isaf et de l’armée afghane.

Le quatrième soldat britannique tué mardi est mort à la suite d’une attaque rebelle contre une patrouille à pied, toujours dans le sud. 

Forts de quelque 9 500 soldats, les Britanniques constituent le deuxième contingent étranger le plus important en Afghanistan derrière les Américains. Le ministère afghan de l’Intérieur a, par ailleurs, annoncé la mort de neuf civils dont le véhicule a sauté mardi sur une bombe artisanale, l’arme favorite des rebelles dans le sud. Les derniers incidents portent à 367 le nombre des militaires étrangers tués cette année dans le conflit afghan, selon un décompte établi par l’AFP à partir du site internet icasualties.org. 520 sont morts en 2009.

Les troupes occidentales, arrivées dans le pays sous la houlette des Etats-Unis à la fin 2001 pour chasser les talibans du pouvoir, sont chargées de soutenir les 115 000 soldats et 104 000 policiers afghans face à la rébellion menée par les combattants de l’ancien régime. Mais cette dernière s’est intensifiée depuis quatre ans, élargissant son champ d’action à la quasi-totalité du pays, malgré le renforcement régulier des troupes internationales, notamment américaines. Les forces étrangères perdent depuis chaque année davantage de soldats sur le terrain afghan. Le mois de juin a ainsi été marqué par un nouveau record depuis 2001 avec 102 soldats étrangers tués, d’après icasualties.org. (El Watan-15.07.2010.

********************************* 

**Mourez pour rien,soldats! ..Fiasco américain en Afghanistan  

La déclaration du premier ministre Stephen Harper est limpide: Oubliez ça, les boys, la guerre en Afghanistan est perdue d’avance.

C’est à un journaliste de CNN que Stephen Harper a fait cette renversante déclaration. «Nous ne remporterons pas cette guerre seulement en restant là, a-t-il dit. (…) Jamais nous ne battrons les insurgés.»

Stephen Harper n’a pas été piégé par un méchant journaliste qui lui aurait posé 43 fois la même question dans l’espoir de lui arracher une déclaration controversée. Bien au contraire.

Stephen Harper aurait pu corriger le tir, car le journaliste a poursuivi: «Comme ça, nous ne battrons jamais les insurgés. Le mieux qu’on puisse faire, c’est d’entraîner les troupes afghanes pour prendre la relève, puis de nous retirer?»

«Exactement», a répondu Stephen Harper.

Clair et limpide.

Pourquoi envoyer des soldats mourir dans le fin fond de l’Afghanistan si tout est perdu d’avance? Quel soldat sera prêt à prendre le risque de sauter sur une mine s’il sait que le Canada a jeté l’éponge? Les 1400 soldats québécois qui s’apprêtent à partir pour Kandahar doivent avoir le moral dans les talons.

Et pourquoi rester encore deux ans si les jeux sont faits? Pourquoi continuer à engloutir des milliards dans une guerre de plus en plus sanglante? Pire que l’Irak, ce qui n’est pas rien. Depuis 2005, la violence a augmenté de 550% en Afghanistan.

Mourez pour rien, chers soldats. C’est ça que Stephen Harper leur a dit dimanche.

Autre question troublante: pourquoi M. Harper a-t-il fait une déclaration aussi controversée aux États-Unis? Pourquoi pas au Canada? Voulait-il envoyer un message à Barack Obama? Si oui, pourquoi passer par CNN, alors qu’il aurait pu appeler la Maison-Blanche?

Bizarre.

Hier, à la Chambre des communes, l’opposition a demandé des comptes au premier ministre. Pourquoi cette volte-face? Stephen Harper a répondu avec des mots creux, en brassant deux ou trois évidences. Il a conclu en disant: «Nous sommes fiers du travail de nos troupes.»

Merci, M. Harper. Très éclairant.

Stephen Harper a dit la vérité. Oui, la force internationale ne peut pas gagner cette guerre. Oui, le Canada s’enlise dans un conflit qu’il ne peut que perdre. Les Afghans n’ont jamais accepté d’être dominés. Les Russes et les Britanniques n’ont pas réussi à s’imposer dans ce pays mille fois plus complexe que l’Irak.

Pourtant, les Russes se sont accrochés pendant 10 ans et ils y ont mis le paquet. L’OTAN, avec ses 70 000 soldats, ne fait pas le poids.

Stephen Harper n’est pas le premier à baisser les bras.

En octobre, le chef de l’armée britannique en Afghanistan, le général Mark Carleton-Smith, a dit: «Nous n’allons pas gagner cette guerre.»

L’automne dernier, le New York Times a publié un rapport des services secrets américains qui confirmait que l’OTAN a très peu de chances de battre les talibans.

Le chef des troupes américaines en Afghanistan et en Irak, le général David Petraeus, en a rajouté en déclarant qu’il fallait négocier avec les talibans. Le président afghan, Hamid Karzaï, a même amorcé des négociations avec le chef des talibans, le mollah Omar.

Alors, si tout le monde se doute que la communauté internationale court vers la défaite, pourquoi s’offusquer devant la déclaration de Stephen Harper qui a dit tout haut ce que bien des gens – et pas des moindres – pensent tout bas?

Parce qu’un chef d’État engagé dans une guerre ne peut pas concéder la victoire au milieu de la bataille. S’il le fait, il doit agir en conséquence, c’est-à-dire se retirer ou négocier avec l’ennemi. Il ne peut pas continuer à envoyer des soldats au front, mine de rien, en sachant que leur mort ne rimera à rien. La guerre tournera à vide, car elle n’aura plus d’objectifs. Si l’OTAN ne peut pas gagner, le premier ministre sacrifie des vies inutilement.

Les morts ne serviront qu’à remplir une promesse faite aux Américains. Ça frise l’indécence.

La guerre n’est pas une partie de plaisir. J’ai passé quatre jours avec des soldats canadiens dans une base avancée dans la province de Kandahar. J’ai mal mangé – des rations, des rations et des rations -, j’ai mal dormi – sur un lit de camp, dans un dortoir poussiéreux avec une dizaine de soldats et autant de souris -, je me suis baladée dans un blindé, la peur au ventre, et j’ai patrouillé avec une tonne d’équipement sur le dos en m’imaginant voir des talibans derrière chaque arbre, chaque maison. La galère, la vraie, celle qui transforme quatre jours en éternité.

M. Harper a lancé sa bombe aux États-Unis. Pourtant, on ne confie pas une telle énormité à un journaliste étranger entre deux recettes sur l’économie canadienne. Et on ne lance pas un tel ballon pendant que des soldats risquent leur vie. On assume.

Mais M. Harper n’a jamais assumé grand-chose dans cette guerre, en commençant par la torture des prisonniers afghans capturés par les soldats canadiens. Il a toujours nié que la torture existait jusqu’à ce qu’on lui mette le nez dans ses mensonges.

Aujourd’hui, qui a envie de croire M. Harper?*

**chronique de Michèle Ouimet - La Presse. Canada.(03.03.09.)

*************************************************

* La guerre désespérée  …(du même auteure)

Dans la foulée de la visite de Barack Obama à Ottawa et du déploiement de 1400 soldats québécois à Kandahar à partir du 1er mars, Michèle Ouimet, qui est allée cinq fois en Afghanistan, fait le point sur la guerre. Voici la première de trois chroniques.

Mercredi 11 février, 10h05, cinq kamikazes armés jusqu’aux dents entrent dans le bâtiment abritant le ministère de la Justice à Kaboul. L’un d’eux a une ceinture bourrée d’explosifs autour de la taille.

Les kamikazes se baladent dans l’édifice et tirent à vue. Les employés, terrifiés, se barricadent dans leurs locaux. Au moins 10 personnes tombent sous les balles.

À l’autre bout de la ville, deux kamikazes font irruption dans un bâtiment de l’administration pénitentiaire. Ils tirent sur les gardes, puis se font exploser. Même scénario au ministère de l’Éducation.

Bilan: 20 morts, 57 blessés.

Les attentats ont été revendiqués par les talibans qui ont précisé que huit autres kamikazes se promenaient librement dans Kaboul, prêts à frapper.

Ces attaques spectaculaires au coeur de la capitale afghane montrent à quel point les talibans s’enhardissent. Et à quel point, aussi, la guerre est entrée dans une spirale de violence. En 2008, le nombre de morts, civils et militaires, a grimpé en flèche et Kaboul est devenue la ville de tous les dangers.

Fini l’époque où Kaboul était relativement épargnée par la guerre. Les attentats suicide se multiplient. Les enlèvements aussi, créant une psychose chez les étrangers. Il y en aurait eu 500 au cours des deux dernières années.

Les talibans sont aux portes de Kaboul. C’est d’ailleurs en banlieue de la capitale que la journaliste canadienne Melissa Fung a été kidnappée, puis jetée dans un trou pendant un mois.

Kaboul va-t-elle tomber aux mains des talibans? Non, car la ville est protégée par les troupes de l’OTAN, répond un spécialiste de la question afghane, le Dr Antonio Giustozzi, chercheur au Crisis States Research, un centre attaché à la London School of Economics.

Je l’ai joint chez lui, à Londres. Dans deux semaines, il sera en Afghanistan pour un court séjour, mais, a-t-il précisé, «je vais éviter le sud». Trop dangereux.

«Les talibans n’ont pas les ressources militaires pour affronter directement les soldats étrangers, croit-il. C’est une guérilla. Par contre, ils déstabilisent la ville en utilisant des kamikazes et en assassinant des gens connus. Ils organisent aussi des attaques sur les autoroutes qui relient Kaboul au reste du pays. Environ 65% du pays est sous l’influence des talibans.»

Depuis 2005, la violence a augmenté de 550%. Selon l’ONU, la moitié du pays est classé extremely risky. En 2008, l’Afghanistan a détrôné l’Irak: plus de morts, plus de violence.

En février, l’envoyé spécial du président Obama en Afghanistan et au Pakistan, Richard Holbrooke, a prévenu ses alliés: la guerre sera beaucoup plus difficile qu’en Irak.

Quelques mois plus tôt, en octobre, le chef de l’armée britannique en Afghanistan, le général Mark Carleton-Smith, a dit ce que tout le monde pense tout bas: «Nous n’allons pas gagner cette guerre.»

Le gouvernement afghan est à court de passeports parce que trop d’Afghans fuient le pays. Un sauve-qui-peut qui en dit long sur le pessimisme de la population.

Le président Barack Obama a promis d’envoyer davantage de soldats. Pour lui, la lutte contre le terrorisme passe par l’Afghanistan et le Pakistan. Obama délaisse le champ de bataille irakien pour regarnir le front afghan. Il aimerait bien que le Canada prolonge sa mission au-delà de 2011.

Et le président Hamid Karzaï dans tout ça? Il en arrache.

Depuis la chute des talibans en 2001, Hamid Karzaï a été le fidèle allié des Américains qui ont fermé les yeux sur la corruption qui gangrène son gouvernement.

Mais cette époque achève. En 2008, le sénateur américain Joseph Biden a rencontré Hamid Karzaï à Kaboul. Entre l’agneau et le riz, il lui a posé des questions sur la corruption, raconte le New York Times. Exaspéré par les réponses évasives de Karzaï, Biden s’est levé et a quitté la pièce en coup de vent, une insulte dans un pays où le décorum est quasiment aussi important que la religion.

Aujourd’hui, Joseph Biden est vice-président des États-Unis.

Autre affront, Barack Obama n’a même pas appelé le président Karzaï depuis son arrivée à la Maison-Blanche.

Karzaï dévore les journaux occidentaux. Il est très sensible aux critiques. Depuis un an, elles s’accumulent, écorchant son ego.

Au début du mois, le nouveau directeur du renseignement américain, Dennis Blair, a tapé sur les doigts de Karzaï, l’accusant de diriger un gouvernement rongé par la corruption, une corruption, a-t-il précisé, qui dépasse «le seuil culturellement acceptable».

Isolé et critiqué, Karzaï a décidé de se rapprocher des Russes. Quelle ironie. C’est à cause d’eux si l’Afghanistan, jadis prospère, a basculé dans le chaos. En 1979, les soldats de l’armée rouge ont envahi le pays. Dix ans plus tard, ils battaient en retraite dans la honte. Ils ont été incapables de dompter cette contrée rebelle. Comme les Britanniques qui, avant eux, s’y sont cassé les dents.

En août, Karzaï devra faire face à l’électorat. Comment organiser des élections justes et démocratiques dans un pays miné par la violence? Encore un mirage des Occidentaux qui s’obstinent à implanter une démocratie dans un pays mené depuis toujours par des tribus? (La Presse) 

 

 *****DIX SOLDATS DE L’ISAF TUÉS EN UNE JOURNÉE
Pires pertes pour l’Otan en Afghanistan


Selon un bilan établi à partir de chiffres du site icasualties.org et incluant les victimes de lundi, 245 soldats des forces internationales ont péri en Afghanistan depuis le 1er janvier 2010.

Les forces internationales en Afghanistan ont vécu une journée noire lundi en Afghanistan avec la mort de dix soldats de l’Otan – sept américains, deux Australiens et un Français – dans le sud, fief des taliban, et l’est du pays, soit les pires pertes en une journée depuis août 2008. «Aujourd’hui, dix soldats de l’Isaf ont été tués en Afghanistan», a indiqué un porte-parole de la Force internationale d’assistance à la sécurité. Un porte-parole du Pentagone a indiqué à Washington que sept des dix soldats tués étaient américains. Deux militaires australiens, qui entraînaient les troupes afghanes, ont été tués par une bombe artisanale en bordure de route lors d’une patrouille dans la province de l’Oruzgan (sud), a-t-on appris hier de sources officielles. A Paris, la présidence française a annoncé qu’un sous-officier français d’un régiment de parachutistes avait été tué dans l’est de l’Afghanistan mais sans pouvoir confirmer si ce décès faisait partie des pertes de l’Otan. Le sous-officier a été tué par un éclat de roquette antichar tirée par des insurgés et trois de ses camarades ont été blessés. Cinq des soldats américains ont été tués par l’explosion d’un engin explosif (IED) dans l’est de l’Afghanistan, un autre dans une attaque également à l’IED et le septième lors d’échanges de tirs dans le sud du pays, a précisé le Pentagone. Plus tôt dans la journée, le commandement de l’Isaf avait annoncé que trois soldats de l’Otan, dont un Américain, avaient trouvé la mort dans des incidents séparés dans le sud du pays. Deux soldats sont morts dans l’explosion d’une mine artisanale, et un autre a été tué par un tir d’armes légères. Selon un bilan établi à partir de chiffres du site Internet indépendant icasualties.org et incluant les victimes de lundi, 245 soldats des forces internationales ont péri en Afghanistan depuis le 1er janvier 2010, dont près des deux tiers (154) étaient Américains. Les pertes enregistrées lundi sont exceptionnelles et sont les pires depuis la mort de 11 soldats français tués en un seul jour en août 2008. Dimanche, cinq soldats de l’Otan, dont quatre Américains avaient péri dans deux attaques séparées et l’accident d’un véhicule. En moyenne, depuis l’été 2009, un à deux soldats de l’Otan meurent chaque jour en Afghanistan. Cette hausse continue des violences intervient alors que les forces internationales injectent, conformément à la nouvelle stratégie de la Maison-Blanche, de nouvelles troupes dans le pays. Le nombre des soldats étrangers doit ainsi passer à l’été de quelque 130.000 à environ 150.000, dont plus des deux tiers sont Américains. Or, avec l’augmentation du nombre de troupes engagées, les pertes devaient augmenter, avaient prévenu plusieurs experts. Le chef d’état-major interarmées américain, l’amiral Michael Mullen, avait estimé qu’il fallait s’attendre au retour d’un nombre croissant de cercueils aux Etats-Unis. «J’ai dit à nos troupes de se préparer à plus de combats et à plus de pertes», car «l’insurrection est devenue plus violente, plus étendue, plus sophistiquée» et les taliban «plus efficaces», avait-il admis. L’opération Mushtarak – la plus vaste offensive de l’Otan et de l’armée afghane depuis la chute des taliban – lancée en février à Marjah, dans un bastion rural des taliban de la province du Helmand, a prouvé que l’insurrection avait conservé intacte sa capacité de frappe. Qualifiée de «fiasco» par une partie de la presse Américaine, l’offensive a montré les limites de la stratégie de contre-insurrection et de conquête des «coeurs et des esprits» chères au patron des forces internationales, le général américain, Stanley McChrystal. (L’Expression-09.06.2010.) 

16 réponses à “Mourez pour rien,soldats!”

  1. 16 06 2015
    sdorttuii plmnr (00:20:57) :

    Thanx for the effort, keep up the good work Great work, I am going to start a small Blog Engine course work using your site I hope you enjoy blogging with the popular BlogEngine.net.Thethoughts you express are really awesome. Hope you will right some more posts.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  2. 15 06 2015
    sdorttuii plmnr (20:46:37) :

    You have mentioned very interesting details ! ps decent web site.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  3. 14 12 2012
    Moncler Vests (01:50:31) :

    I see something genuinely interesting about your blog so I bookmarked .
    Moncler Vests http://supermonclercoats.webs.com/

  4. 13 12 2012
    Mens Supra High Tops (23:59:33) :

    I think this site holds some rattling great info for everyone. « A man’s dreams are an index to his greatness. » by Zadok Rabinwitz.
    Mens Supra High Tops http://suprafashionshoes.webs.com/

  5. 21 11 2012
    www.headphonesamazon.com (22:14:55) :

    you are truly a good webmaster. The website loading pace is incredible. It seems that you are doing any distinctive trick. In addition, The contents are masterpiece. you’ve performed a great activity in this matter!
    http://www.headphonesamazon.com http://www.headphonesamazon.com/

  6. 20 11 2012
    Best Way To Lose Stomach Fat (13:39:12) :

    I gotta bookmark this web site it seems extremely helpful extremely helpful
    Best Way To Lose Stomach Fat http://waysto-losestomachfat.blogspot.com

  7. 19 11 2012
    ugg classic short (09:11:40) :

    naturally like your web site however you need to take a look at the spelling on quite a few of your posts. Many of them are rife with spelling problems and I in finding it very troublesome to tell the reality on the other hand I will certainly come again again.
    ugg classic short http://www.superclassicboots.com/ugg-5825-short-boots-c-21.html

  8. 18 11 2012
    mulberry bags (21:00:57) :

    I have been absent for a while, but now I remember why I used to love this site. Thank you, I will try and check back more frequently. How frequently you update your site?
    mulberry bags http://www.bagmulberryuk.co.uk

  9. 6 11 2011
    how to learn japanese (19:59:06) :

    Hello. I simply want to declare that what you post here is really the best sharing so I will post http://niarunblog.unblog.fr/barack-obamaet-une-certaine-idee-du-reve-americain/mourez-pour-riensoldats on my Digg profile so all can have the opportunity to enjoy. I was happy when I saw this tittle, ELAyam-2 » Mourez pour rien,soldats!, in my google search, and the reason is that in the end I found what I was looking for. All the best

  10. 3 11 2011
    traduceri norvegiana romana in slatina (05:58:36) :

    What you have here it is a great piece of information this is the reason why I post a link to you in one of my site your link is here . But first of all I must say all every one. Hello. After this I must say that I m thinking to post http://niarunblog.unblog.fr/barack-obamaet-une-certaine-idee-du-reve-americain/mourez-pour-riensoldats on my Facebook profile. I will do this because finally I found what I was looking for. What you share here is really very good sharing. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » Mourez pour rien,soldats!, on my google search I was very glad. Maybe I found something like this here http://www.toplevel-traduceri.ro/traduceri_rapide_Romana_Norvegiana_in_Slatina.html, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  11. 2 11 2011
    traduceri engleza romana (01:45:59) :

    This it is an interesting piece of information. But first of all I must say all the visitors. Hello there. And second I must say that I have post http://niarunblog.unblog.fr/barack-obamaet-une-certaine-idee-du-reve-americain/mourez-pour-riensoldats on my Hi5 profile. I will do this because in the end I found what I was looking for. What you say here is really respectable information. When I saw this tittle, ELAyam-2 » Mourez pour rien,soldats!, on my google search I was very glad. It is possible I found something with the same ideea here http://www.toplevel-traduceri.ro, I’m not sure but I thing it was the same. All the best

  12. 1 11 2011
    gucci sale (12:12:37) :

    Very effectively written information. It is going to be worthwhile to anyone who usess it, including myself. Sustain the nice work – for certain i’ll take a look at extra posts.

  13. 30 10 2011
    fake uggs (05:32:04) :

    the website is very good. i very like it. you are my my god… come here

  14. 23 10 2011
    no download Keno (15:17:07) :

    Any time factors proceed negatively wrong intended for one’s region, as is also the circumstance depending on Usa, precisely what is fundamentally necessary is wish in addition to optimism, certainly not anger and also despair. There is really a dearth with the the first sort plus a binge from the latter within the stricken country. The gap in mind-set amongst Clinton and also President obama responding for this situation lets us know just about all that any of us need to find out regarding the a pair of presidents

  15. 21 10 2011
    Australian editing service (12:27:01) :

    This it is a great piece of information. But first of all I must salute all every one. . And now I must say that I will post http://niarunblog.unblog.fr/barack-obamaet-une-certaine-idee-du-reve-americain/mourez-pour-riensoldats on my Digg profile. I will do this because at long last I found what I was looking for. What you say here is really good information. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » Mourez pour rien,soldats!, on google search I was very glad. Maybe I found something like this here http://www.writte.com, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  16. 12 10 2011
    Tatiana Kerger (15:56:48) :

    I would like to thank you for the efforts you have made in writing this post. I am hoping the same best work from you in the future as well. In fact your creative writing abilities has inspired me to start my own BlogEngine blog now.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...