Les talibans, ennemis invisibles !

**rien vu, rien entendu, comme d’habitude… 

Wazir, un vieil afghan à la longue barbe ondulante, est catégorique: « Il n’y a plus de talibans depuis des semaines » à l’ouest de Marjah, dans le sud de l’Afghanistan. Le lieutenant Jackson Smith s’apprête à prendre congé quand des balles se mettent à siffler.

Un soldat de l'armée afghane saute par dessus un canal d'irrigation, le 25 mars 2010 au nord de MarjahUn combattant taliban après sa reddition, le 14 mars 2010.

 

Toute son unité de Marines se lance en courant vers le muret le plus proche pour s’abriter. « Ca vient d’où, putain ? » gueule un Marine alors que le tacatac d’au moins deux kalashnikovs se fait entendre.

Accroupis, les soldats tentent de positionner leur fusil M-4 sur le muret pour riposter. Plus haut, sur une colline qui domine le village entouré par le désert d’un côté, les champs de pavot de l’autre, un soldat afghan tire à la mitrailleuse lourde. Le sol tremble.

« Ok, les gars, on avance jusqu’au prochain muret », ordonne le lieutenant Smith alors que les tirs s’intensifient. « C’est les nôtres, pas de problème », crie le sergent Robert Kayser alors que les soldats baissent la tête en entendant une mitrailleuse lourde américaine toute proche.

Les rues du village, une succession de fermes en terre, ciment et paille, sont vides. Par un petit trou dans le mur, une famille indique que les talibans tirent d’un peu plus loin, d’une maison proche d’une mosquée.

Les soldats avancent difficilement. Un soldat chute après avoir escaladé un muret. Un autre, alourdi par deux lance-roquettes et son fusil, tombe à l’eau en enjambant un canal d’irrigation.

Au bout d’une demi-heure, les talibans cessent de tirer. Les Marines continuent d’approcher. Un soldat afghan sous les ordres du commandant Amanullah, un homme du nord qui a combattu les Soviétiques et rassure par sa nonchalance quand il marche sans baisser la tête sous les tirs, est certain d’avoir vu un insurgé près de la mosquée.

Soldats afghans et Marines investissent une maison et interrogent le chef de famille, la cinquantaine, à la peau burinée. « Ca se passe devant chez toi et tu n’as rien vu, rien entendu, comme d’habitude », s’énerve le commandant Amanullah.

L’homme jure qu’il allait prendre le thé devant ses champs de pavot et s’est mis à l’abri au premier coup de feu.

Les Marines se déploient autour de la maison. « Eh les gars ! N’allez pas sur cette route, c’est plein de mines artisanales », lance un Marine.

Les talibans n’ont pas été localisés et les soldats décident de reprendre leur patrouille et de fouiller quelques maisons. Des enfants jouent dans la rue, la vie semble avoir repris son cours.

Certains viennent à la rencontre des Marines pour leur serrer la main.

« Les talibans nous dérangent. Tous ces tirs… », dit Zaman, un fermier.

Zaman, pas plus que son père, ou tous les hommes rencontrés, ne savent où se cachent les talibans. Ils assurent que ces derniers sont partis depuis des semaines, depuis le début de l’opération Mushtarak, à Marjah et ses environs, la plus vaste offensive de l’Otan et de l’armée afghane depuis la chute des talibans fin 2001.

« Ils mentent tous, bien sûr, parce qu’ils ont peur. Ils ne diront jamais où ils sont. Les talibans ont dû cacher leurs armes et sont quelque part dans une de ces fermes », explique le sergent Kayser.

Dans la cour d’une ferme, le sujet de préoccupation de trois Afghans n’est pas l’attaque contre les Marines. « Vous tuez nos chiens. Si vous continuez, la population va vous détester », dit l’un d’eux.

« Vous savez qui a tiré ? », demande le sergent Kayser.

L’Afghan a la longue barbe blanche montre vaguement la direction du camp des Marines.

« Vous promettez mais ne tenez pas votre parole », poursuit l’homme.

« Quelles promesses ? », demande le sergent.

« De ne plus venir la nuit », dit l’homme. « On ne fouille plus vos maisons la nuit, on patrouille pour tuer les talibans », rétorque le sergent.

« Patrouillez, ok, mais ne tirez pas sur nous », lance l’Afghan.

« On ne vous tire pas dessus », répond calmement le sergent.

Sur le chemin du retour, des tirs retentissent à moins de trois kilomètres, dans le district voisin de Sistani. Des Marines essuient le feu de talibans.

« C’est censé être un endroit calme. Mais rien n’est simple ici », lâche le lieutenant Smith. (MSN-26.03.2010.)

*****************

**L’émissaire de l’ONU a rencontré une délégation d’insurgés en Afghanistan

L’émissaire des Nations unies en Afghanistan a rencontré, jeudi 25 mars 2010, des représentants du Hezb-i-Islami, deuxième mouvement d’insurgés islamistes après les talibans. Il s’agit du premier entretien entre un diplomate occidental et la délégation des insurgés, arrivée cette semaine à Kaboul pour présenter un plan de paix au président Hamid Karzaï.

Staffan de Mistura, le nouvel envoyé spécial de l’ONU en Afghanistan, s’est rendu dans un hôtel de la capitale pour y rencontrer les délégués du groupe dirigé par Gulbuddin Hekmatyar. L’émissaire « a écouté leurs points de vue et indiqué que leur visite à Kaboul et les discussions en cours avec les autorités afghanes soulignaient l’importance d’un dialogue mené par les Afghans afin d’apporter la stabilité à ce pays », a déclaré la mission des Nations unies dans un communiqué.

La veille, un autre négociateur du groupe insurgé, Mohammad Daoud Abedi, a déclaré que ses chefs étaient prêts à faire la paix avec le gouvernement de Kaboul et à servir de pont entre celui-ci et les talibans si les Etats-Unis honorent leur engagement de commencer à retirer leurs troupes du pays l’an prochain.

Lundi, le Conseil de sécurité de l’ONU a exprimé son soutien aux tentatives du gouvernement afghan pour trouver une solution avec l’opposition islamiste. Dans sa résolution 1917, le Conseil « se félicite des efforts renouvelés du gouvernement afghan (…) pour faciliter le dialogue avec les éléments de l’opposition qui sont prêts à renoncer à la violence, à couper les liens avec Al-Qaida et d’autres organisations terroristes, à dénoncer le terrorisme et à accepter la Constitution afghane ». (Le Monde-25.03.2010.)

****Le gouvernement afghan admet des négociations avec les insurgés

Une délégation du Hezb-i-Islami, l’une des principales composantes de l’insurrection afghane, s’est rendue à Kaboul pour négocier avec les autorités, annonce, lundi, un membre du gouvernement, qui a requis l’anonymat. Cette délégation est conduite par Qutbuddin Helal, numéro deux du mouvement dirigé par l’ancien premier ministre Gulbuddin Hekmatyar, a-t-il précisé. Kaboul a fait savoir récemment que des membres du Hezb-i-Islami s’étaient ralliés aux forces gouvernementales après des combats avec des talibans qui leur disputaient le contrôle de certains secteurs. Le président afghan, Hamid Karzaï, avait déjà établi un contact indirect avec les hommes d’Hekmatyar, mais l’arrivée à Kaboul d’émissaires de haut niveau semble marquer une nouvelle étape dans le processus de réconciliation entamé par le chef de l’Etat.

Le Hezb-i-Islami, distinct du mouvement taliban mais qui partage certains de ses objectifs, est actif dans l’est et le nord de l’Afghanistan. Il a notamment dit avoir participé à l’embuscade de Surobi qui avait fait dix morts dans les rangs du contingent français en août 2008.

Les arrestations de plusieurs chefs talibans au Pakistan, dont celle du mollah Abdul Ghani Baradar, ont eu un « impact négatif » sur le « processus de paix » engagé par le gouvernement en direction des insurgés, a confirmé, samedi, Siamak Hirawi, porte-parole du président Hamid Karzaï. Il s’agit de la première confirmation officielle par le gouvernement afghan de contacts avec les talibans. Le mollah Abdul Ghani Baradar est présenté dans les médias américains et par certains experts comme le commandant des opérations militaires des insurgés et un proche du mollah Omar, le chef suprême des talibans.(Le Monde+AFP- 22.03.2010.)
 

26 réponses à “Les talibans, ennemis invisibles !”

1 2
  1. 31 07 2018
    marketing agency (02:20:10) :

    I’ve really been looking at a few ios app blogs and I am figuring out what one to buy. Thank you for making my day epic. Old people andtiny cute animals probably love you. You kind of remind me of my roomate. You probably already know this but you are blowing my mind. Seriously! My mind is blown! I will just say, amazing!

    http://marketing-agency92457.pointblog.net

  2. 20 07 2018
    christian prayers (04:41:31) :

    Good article, totally what I needed. I actually could feel my mind growing when I browsed your insight. Right here is some really valuable info. Do you think this news will affect the world in the coming months?

    https://bit.ly/2Njo1iI

  3. 28 05 2018
    airsoft experts (07:04:17) :

    Hello, Neat post. There’s an issue with your website in internet explorer, would check this… IE still is the market leader and a huge part of people will miss your great writing due to this problem.

    http://airsoftgunswhiz.com/

  4. 18 05 2018
    ucdm (02:38:17) :

    I am continually browsing online for ideas that can facilitate me. Thx!

    https://un-curso-en-milagros.org/

  5. 22 04 2018
    Fay Griffard (11:28:51) :

    That is a smart way of thinking about it. Really looking forward to reading more.

    http://publicrelations16261.pointblog.net

  6. 9 04 2018
    zvodret iluret (01:39:33) :

    I do enjoy the manner in which you have presented this specific matter plus it really does provide me some fodder for thought. Nevertheless, through what precisely I have witnessed, I just simply hope when other comments pile on that people keep on issue and in no way embark on a soap box regarding some other news of the day. All the same, thank you for this exceptional point and while I can not go along with this in totality, I respect the point of view.

    http://www.zvodretiluret.com/

1 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...