USA=Israël

**Les USA sous influence d’Israél

Le lobby sioniste aux États-Unis voudrait empêcher la nomination de Chuck Hagel au Pentagone.

****Le président Obama est parti à Hawaï pour des vacances familiales de Noël bien méritées, mais il a emporté dans ses bagages moult soucis politiques qui pourraient obscurcir et écourter son repos. Outre les négociations sur le précipice budgétaire, le chef de l’État américain a dû différer la présentation de sa nouvelle équipe de sécurité nationale. Vendredi, Barack Obama a bien confirmé la nomination du sénateur démocrate John Kerry en remplacement de Hillary Clinton comme secrétaire d’État – «une mission pour laquelle John s’est préparé toute sa vie», a-t-il noté. Mais il a dû reporter le choix de son secrétaire à la Défense après la violente controverse qui a éclaté autour de Chuck Hagel, ancien sénateur républicain du Nebraska pressenti par la Maison-Blanche pour diriger le Pentagone.

Obama semble penser qu’il serait habile de nommer à la tête du ministère de la Défense un républicain ouvert aux compromis bipartisans, sur le modèle de ce qu’il avait déjà fait avec Robert Gates pendant son premier mandat. Avoir un républicain dans sa manche pour arracher des compromis sur la colline du Capitole concernant une éventuelle réduction du budget militaire ou une nouvelle avancée sur la réduction des armes nucléaires stratégiques serait un atout dont le président connaît la valeur. Mais une avalanche de critiques venant pour l’essentiel du lobby pro-israélien de l’Aipac s’est abattue sur l’ancien sénateur républicain, dans le but de «tuer» sa candidature. Cer­taines déclarations passées de Hagel, suggérant que le «lobby juif» américain a tendance à intimider les élus à Washington, ont été ressorties du placard pour l’accuser d’être un adversaire des intérêts d’Israël, voire un antisé­mite. Des accusations «fausses», a commenté l’expert du Moyen-Orient Aaron David Miller, qui avait mené l’entretien incriminé avec le sénateur. «Hagel croit à une relation spéciale avec Israël, pas à une relation exclusive», a-t-il noté. Les partisans de Hagel parlent de cet ancien combattant du Vietnam comme d’un réaliste républicain de la vieille école, capable de tenir tête aux généraux, espèce en voie d’extinction prise en étau entre les néoconservateurs et les faucons libéraux démocrates, deux forces qui ont défini le consensus ultra-interventionniste de la politique étrangère américaine depuis quinze ans. Ils soulignent à quel point il est nocif pour les intérêts d’Israël de s’interdire tout droit de critiquer la politique de Nétanyahou. Mais ils semblent peiner à éteindre l’incendie

Les adversaires de Hagel soulignent sa volonté de couper dans les dépenses du Pentagone et son peu d’enthousiasme pour une solution militaire au problème iranien. «Ses positions sur les dépenses militaires et sur l’Iran se situent loin sur la gauche de celles poursuivies par Obama pendant son premier mandat », a carrément asséné le Washington Post, se joignant au chœur des critiques. Casse-tête additionnel, Chuck Hagel a été pris à partie par les organisations gays, qui ont ressorti du placard de vieilles déclarations jugées «inacceptables». En 1998, Hagel avait déclaré qu’il n’était pas favorable à la candidature de James Hormel comme ambassadeur parce que ce dernier était «ouvertement et agressivement homosexuel». *Le Figaro et plus-le 23/12/2012

*****************************************

Obama affirme les liens «indéfectibles» entre les deux pays

Les Etats-Unis et Israël entretiennent des «liens indéfectibles», a affirmé lundi soir (19.04.2010.)  le président Barack Obama, se disant persuadé que leurs relations «ne feront que se renforcer» dans l’avenir. «Nous saluons une fois encore les extraordinaires réalisations du peuple d’Israël, et leur profonde et durable amitié avec le peuple américain», écrit le président Obama dans un communiqué publié par la Maison Blanche à l’occasion du 62e anniversaire de la création de l’Etat hébreu.
En dépit des tensions qu’il connaît avec le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu, Barack Obama affirme qu’il poursuivra ses «efforts avec Israël pour obtenir la paix et la sécurité dans toute la région, y compris une solution à deux Etats». Dimanche, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton avait assuré Israël du soutien des Etats-Unis, en dépit des tensions actuelles.
L’alliance étroite entre les Etats-Unis et Israël est en crise depuis une visite en Israël du vice-président américain Joe Biden en mars, au cours de laquelle Israël avait annoncé de nouvelles constructions juives à Jérusalem-Est occupée, dont les Palestiniens veulent faire la capitale de leur futur Etat.
Washington, qui a consacré des mois d’efforts à tenter de relancer le dialogue israélo-palestinien, avait durement condamné l’initiative, et a depuis accentué la pression sur son allié.(L’Expression-21.04.2010.)

*Joe Biden réitère le soutien « absolu » des USA à Israël.

« La pierre angulaire de notre relation est notre engagement absolu, total et sans réserve en faveur de la sécurité d’Israël. »

Dépêché par le président Obama au Proche-Orient dans l’optique de relancer le processus de paix via des négociations indirectes, le vice-président américain a fait à peu près le contraire. Censé, en théorie, faire entendre raison aux dirigeants israéliens d’arrêter les colonisations, pierre d’achoppement des négociations, Biden s’est plutôt fendu d’une déclaration d’amour pour le pays de Netanyahu. Hier, il n’y avait pas de place à la manière « hard ». Joe Biden était en territoire plutôt ami. « Les Etats-Unis promettent un soutien absolu et total à la sécurité d’Israël », a-t-il affirmé, hier, à Jérusalem à l’issue d’un entretien avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. « La pierre angulaire de notre relation (entre les Etats-Unis et Israël) est notre engagement absolu, total et sans réserve en faveur de la sécurité d’Israël », a déclaré M. Biden, en visite officielle en Israël et dans les territoires palestiniens, lors d’un point de presse.

Des déclarations qui sonnent comme un mépris, voire une moquerie à l’égard de l’Autorité palestinienne qui a accepté la reprise des négociations sans aucune contrepartie. Et à ceux qui croient encore au père Noël que les Etats-Unis pourraient forcer la main à Israël comme l’avait tenté Obama, Biden a levé toute équivoque : « Des progrès ont lieu au Moyen-Orient lorsque chacun sait bien qu’il n’y a pas la moindre distance entre les Etats-Unis et Israël. Et il n’y a aucune distance entre les Etats-Unis et Israël quand il s’agit de la sécurité d’Israël », a-t-il insisté. Joseph Biden s’est tout de même félicité, diplomatiquement, de la reprise du dialogue – indirect – entre Israéliens et Palestiniens.

Les Etats-Unis ont annoncé lundi que les deux parties avaient commencé des négociations indirectes, dites « négociations de proximité », sous leur égide, alors que le processus de paix est interrompu depuis plus d’un an. « Je suis très heureux que vous et les dirigeants palestiniens ayez accepté de lancer des pourparlers indirects », a déclaré M. Biden. « Nous espérons que ces pourparlers déboucheront sur des négociations et des discussions directes, il le faut », a-t-il dit à son hôte israélien. « Le président Obama et moi sommes persuadés que la meilleure garantie à long terme pour la sécurité d’Israël est une paix globale au Moyen-Orient avec les Palestiniens, les Syriens, le Liban, et aboutissant finalement à des relations complètes et normalisées avec tout le monde arabe », a souligné le dirigeant américain.

Après avoir rencontré les principaux dirigeants israéliens hier, M. Biden se rendra aujourd’hui à Ramallah (Cisjordanie) pour s’entretenir avec le président palestinien Mahmoud Abbas et le Premier ministre Salam Fayyad. Au-delà de la photo de circonstance, Mahmoud Abbas ne risque pas d’entendre l’oracle de la couche de Biden sinon peut-être lui demander de reprendre les négociations directes cette fois et fermer les yeux sur les colonies… En revanche, le vice-président américain a tôt fait d’enfiler l’uniforme de guerrier dès qu’il a abordé le dossier de l’Iran avec ses amis d’Israël.

Ainsi Joe Biden a réaffirmé la détermination des Etats-Unis à empêcher l’Iran d’acquérir des armes nucléaires, ce dont s’est félicité Benjamin Netanyahu. Le président israélien Shimon Peres, sachant que les USA ne peuvent rien lui refuser, a réclamé des « sanctions morales » en sus de sanctions économiques contre le régime de Téhéran. (El Watan-10.03.2010.)

**************

**Israël n’est pas concerné par la dénécluarisation …..

Il manquait cette précision, le président américain, Barack Obama, n’a pas manqué de l’apporter, à l’issue de son entretien avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu: «Il ne faut pas singulariser» Israël en le montrant du doigt quant à la dénucléarisation du Proche-Orient. Cela, précise-t-il, «pourrait miner la tenue de la conférence internationale pour un Proche-Orient dénucléarisé» prévue en 2012. Tout le monde le sait, les USA en tout premier lieu, qu’Israël dispose d’un arsenal nucléaire estimé entre 180 et 300 bombes atomiques. Cela étant, attention, l’Etat hébreu n’est cependant pas concerné par le projet de dénucléarisation du Proche-Orient. C’est du moins ce que laisse entendre M.Obama en mettant les pieds dans le plat. Du coup, nous dit-il, il ne faut pas «singulariser» Israël en trop insistant sur son arsenal nucléaire, en mettant en exergue le fait que ce pays refuse d’adhérer au TNP (traité de non-prolifération nucléaire) ni d’ailleurs, au Ctbt (interdiction totale des essais nucléaires) ou exclut les inspections de l’agence de sûreté nucléaire de l’ONU (Aiea). M.Obama a souligné, explique la présidence américaine dans un communiqué, «(…) que la conférence pourrait seulement avoir lieu si tous les pays se sentent assez en confiance pour y participer» et d’avertir que «toute tentative de stigmatiser Israël rendra improbables les perspectives d’une telle conférence». Donc – cela est on ne peut plus clair – si jamais une telle conférence (dénucléariser le Proche-Orient) a lieu, ce sera pour examiner l’état des lieux en la matière, de l’ensemble des pays de la région, mais pas Israël, qui apparaît ainsi non concerné, même s’il serait le principal invité de la conférence, comme le laisse entendre le président Obama, selon lequel «Israël a des obligations exceptionnelles en matière de sécurité». Le président américain confirme subséquemment ce que nous avons toujours affirmé dans ces colonnes: Israël est un Etat hors normes, auquel le droit international ne s’applique pas et n ‘est pas tenu de s’expliquer sur son arsenal nucléaire, une exigence pour tout autre Etat dans le monde, notamment lorsque celui-ci est arabe et musulman. Il est regrettable d’avoir à appuyer sur ce particularisme, mais le constat est bien là: hier, l’Irak a quasiment été détruit pour des soupçons de programme nucléaire militaire et de possession de l’arme atomique, suspicions qui se sont avérées, après coup, sans fondement. Il en est de même, aujourd’hui, avec l’Iran harcelé depuis dix ans – menacé même (par Israël et les Etats-Unis) de frappes nucléaires – et sommé d’abandonner sa politique de recherche et d’enrichissement nucléaire, alors que rien n’est venu jusqu’ici corroborer les accusations portées contre Téhéran. Demain, ce sera peut-être l’Algérie qui aura à s’expliquer sur son nucléaire. Cela a d’ailleurs, déjà été fait dans les années 90 avec une campagne de presse haineuse de la part des médias américains et… israéliens qui ont mis à l’index l’Algérie soupçonnée de vouloir fabriquer la bombe atomique. Il y a quelques semaines, Washington a mis en garde la Jordanie quant à l’exploitation de son gisement d’uranium. Cela fait tout de même beaucoup, quand l’interdiction du nucléaire semble se concentrer sur les seuls musulmans. Il y a bien l’exception de la Corée du Nord. Cependant, outre le fait que ce pays s’est délibérément mis au banc de la société mondiale, c’est une puissance nucléaire de fait et s’est déclaré comme tel. Dès lors, c’est bien au voisinage arabe d’Israël que l’on prétend interdire l’accès et la maîtrise du processus nucléaire. Toutefois, si singularité il y a, c’est bien cette ahurissante déclaration du président de la première puissance nucléaire mondiale qui justifie le fait qu’Israël échappe à la logique universelle de l’expertise de non-prolifération nucléaire et de son contrôle par l’Aiea. Tous les pays du monde tombent ainsi sous le coup d’une telle expertise sauf de fait, Israël. Cela est inacceptable. (L’Expression-08.07.2010.)

********************

**ASSASSINAT DU CADRE DE HAMAS À DUBAÏ
Israël accusé de «falsification à grande échelle»

Cette accusation intervient au lendemain de l’émission par Interpol de 16 nouveaux avis de recherche dans l’affaire de l’assassinat, en janvier à Dubaï, d’un cadre de Hamas.

La police de Dubaï a accusé hier Israël de «falsification à grande échelle» de passeports de ressortissants occidentaux, affirmant avoir découvert de nouveaux documents de voyage «manipulés». «Je tire la sonnette d’alarme: Israël se livre à une opération de falsification à grande échelle de passeports occidentaux. Le monde occidental doit s’opposer à ces pratiques sans précédent menées par un Etat», a déclaré le chef de la police de l’Emirat, le général Dhahi Khalfan. Cette annonce intervient au lendemain de l’émission par Interpol de 16 nouveaux avis de recherche dans l’affaire de l’assassinat, en janvier à Dubaï, d’un cadre du mouvement palestinien Hamas, Mahmoud al-Mabhouh. Elles portent à 27 le nombre de ces demandes d’arrestation concernant des ressortissants britanniques, australiens, irlandais, français et allemand. Au lendemain de l’émission des avis de recherche par Interpol, la justice de Dubaï a émis des mandats d’arrêt contre les 16 personnes qu’elle accuse, selon un communiqué officiel, d’«association de malfaiteurs et de meurtre avec préméditation». La police de Dubaï, qui accuse le Mossad, le service de renseignement extérieur israélien, de cet assassinat, avait publié, fin février, une liste de 26 porteurs de vrais-faux passeports occidentaux dont les suspects avaient usurpé les identités des détenteurs. Le général Khalfan a indiqué que ses services avaient découvert depuis l’affaire Mabhouh «des dizaines de passeports manipulés» de la même façon, en contrôlant plus strictement les Occidentaux arrivant à Dubaï. Il a refusé de préciser la raison de l’arrivée à Dubaï des porteurs de ces passeports, ni le sort qui leur avait été réservé, laissant entendre qu’ils pourraient être venus à des fins d’espionnage. «Je suis étonné par l’ampleur de ce phénomène, car nous découvrons chaque jour de nouveaux passeports falsifiés», a dit le général Khalfan, appelant les autres pays du Golfe à se montrer vigilants. Il a, par ailleurs, estimé que l’émission par Interpol de 16 nouveaux avis de recherche allait «contribuer au progrès de l’enquête et de la traque des suspects». Ces nouveaux avis visent une «deuxième équipe soupçonnée d’avoir aidé et encouragé la première en faisant le guet et en procédant à la filature de Mahmoud al-Mabhouh», selon Interpol. Des personnes munies de passeports britanniques, australiens et français figurent sur cette nouvelle liste. Le 18 février, l’organisation de coopération policière internationale, basée à Lyon (France), avait déjà lancé 11 avis de recherche à l’encon-tre de membres présumés du commando soupçonnés d’avoir directement participé à l’assassinat. Interpol a souligné lundi la difficulté à faire la lumière sur cette affaire, les suspects ayant été identifiés sur la base d’identités d’emprunt. Un 27ème suspect, dont Dubaï n’a pas révélé l’identité, serait selon Interpol un homme dont le nom est Joshua Aaron Krycer. A Sydney, le ministre australien des Affaires étrangères, Stephen Smith, a indiqué que M.Krycer était Australien et que son passeport avait été «frauduleusement copié», comme ceux de trois autres Australiens dont les noms ont été évoqués dans cette affaire. Selon la presse australienne, M.Krycer est un orthophoniste travaillant dans un hôpital de Jérusalem. Interrogé sur les deux Palestiniens détenus dans le cadre de l’affaire, le général Khalfan a précisé qu’un seul était considéré comme suspect. Le second est «un meurtrier condamné à mort» dans les Territoires palestiniens, a-t-il dit. (L’Expression-10.03.2010.)

12 réponses à “USA=Israël”

  1. 22 11 2012
    Christian Louboutin online (21:24:20) :

    I reckon something really special in this website.
    Christian Louboutin online http://www.mychristianlouboutinonline.com/

  2. 21 11 2012
    Cell Phone (16:43:07) :

    Great ?I should certainly pronounce, impressed with your website. I had no trouble navigating through all tabs as well as related info ended up being truly easy to do to access. I recently found what I hoped for before you know it in the least. Reasonably unusual. Is likely to appreciate it for those who add forums or anything, website theme . a tones way for your customer to communicate. Excellent task.
    Cell Phone http://www.cellphonebranded.com/

  3. 20 11 2012
    How To Lose Stomach Fat Fast (04:31:02) :

    Very interesting subject, regards for posting.
    How To Lose Stomach Fat Fast http://howtolosestomachfatforwomen.blogspot.com

  4. 19 11 2012
    ugg bailey button (18:40:37) :

    I like this weblog very much, Its a real nice berth to read and find information. « …when you have eliminated the impossible, whatever remains, however improbable, must be the truth. » by Conan Doyle.
    ugg bailey button http://www.superclassicboots.com/ugg-1873-bailey-button-c-1.html

  5. 19 11 2012
    mulberry bags (14:52:16) :

    Appreciate it for helping out, great information. « In case of dissension, never dare to judge till you’ve heard the other side. » by Euripides.
    mulberry bags http://www.mulberrybagukoutlet.co.uk

  6. 26 10 2012
    burberry scarf (00:18:02) :

    I have not checked in here for some time because I thought it was getting boring, but the last several posts are good quality so I guess I’ll add you back to my everyday bloglist. You deserve it my friend :)
    burberry scarf http://www.burberryoutletonlineshopping.com/burberry-scarf.html

  7. 26 10 2012
    burberry watches for women (00:17:17) :

    Someone essentially help to make significantly posts I might state. This is the first time I frequented your website page and thus far? I surprised with the research you made to make this actual submit incredible. Excellent job!
    burberry watches for women http://www.burberryoutletonlineshopping.com/burberry-watches.html

  8. 2 11 2011
    traduceri romana engleza (01:25:46) :

    What is here it is an interesting piece of information. But first of all I must say all the visitors. Salve. And second I must say that I m thinking to post http://niarunblog.unblog.fr/barack-obamaet-une-certaine-idee-du-reve-americain/usaisrael on my Hi5 profile. And this because finally I found what I was looking for. What you give us here is really the best information. When I saw this tittle, ELAyam-2 » USA=Israël, on my google search I was very happy. Maybe I found something with the same ideea here http://www.toplevel-traduceri.ro, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  9. 1 11 2011
    burberry (12:12:42) :

    Very effectively written information. It is going to be worthwhile to anyone who usess it, including myself. Sustain the nice work – for certain i’ll take a look at extra posts.

  10. 30 10 2011
    power inverter (05:32:02) :

    the website is very good. i very like it. you are my my god… come here

  11. 17 10 2011
    bankruptcy (15:05:17) :

    What you have here it is an interesting piece of information. But first of all I must say all every one. . And now I must say that I will post http://niarunblog.unblog.fr/barack-obamaet-une-certaine-idee-du-reve-americain/usaisrael on my Twitter profile. And this because at last I found what I was looking for. What you give us here is really very good sharing. In the minute I saw this tittle, ELAyam-2 » USA=Israël, on google search I was very glad. I think I found something with the same ideea here http://ivauk.com/bankruptcy.php, I’m not sure but I thing it was the same. My regrds

  12. 15 10 2011
    Canada Goose Gloves (12:48:17) :

    Good reputation




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...