un gouffre entre les slogans et la réalité

       *du plaisir, toujours plus

Plus vous recherchez du plaisir, plus vous serez malheureux

un gouffre entre les slogans et la réalité  media_l_10281985

La plupart des gens confondent la quête du plaisir et la recherche du bonheur. Or, pour s’épanouir véritablement, il ne faut surtout pas mélanger ces deux démarches bien distinctes. Explication scientifique.

media_l_10282017

***vidéo :

Plaisirs ≠ bonheur : la théorie scientifique sur le bonheur de Robert Lustig

Le professeur Robert Lustig s’est fait connaître aux Etats-Unis pour ses recherches sur le sucre et l’obésité. L’endrocrinologue a identifié la quête du plaisir immédiat comme principale source de l’addiction. Analyse développée, la nécessité de différencier deux neurotransmetteurs importants: la dopamine et la sérotonine.

Résultat de recherche d'images pour "quete du plaisir et addiction"

Résultat de recherche d'images pour "quete du plaisir et addiction"

Image associée

**Dopamine et sérotonine
La dopamine est responsable de la sensation de plaisir, elle stimule, excite et génère un plaisir de courte durée. Elle est l’ennemie du bonheur, qui dépend lui, de la sérotonine. C’est la thèse défendue par cet expert qui, dans son ouvrage, « The Hacking of the American Mind« , estime que le bonheur n’est pas la conséquence de l’accumulation du plaisir, au contraire. 

**Un constat universel qui s’applique aussi bien à la vie qu’à la vie virtuelle.

media_l_10281983

**Addictions de toutes sortes
Que la quête du plaisir se focalise sur les réseaux sociaux, le sexe, l’alcool, le sucre, la drogue, les jeux vidéo ou la pornographie, elle est caractérisée par son aspect solitaire, bref, instinctif, matériel. Poussé à l’extrême, ce comportement mène à l’addiction. 

Résultat de recherche d'images pour "quete du plaisir et addiction"

**Excitation fatale
La dopamine s’assimile à une récompense: elle excite les neurones. Or, quand ils sont excités trop intensément, trop régulièrement, ils « s’éteignent » pour éviter la surchauffe, explique le professeur Lustig. La lassitude s’installe petit à petit et la dose doit augmenter pour remplir le même sentiment de satisfaction, et ce parce qu’il existe moins de récepteurs à occuper, précise-t-il. L’accoutumance s’inscrit dans ce processus neurologique. 

Résultat de recherche d'images pour "quete du plaisir et addiction"

**Inhibiteur naturel
La sérotonine, au contraire, s’assimile à un sentiment de bien-être général, un plaisir durable, le sentiment « de ne faire qu’un avec le Monde ». Elle n’est pas une hormone nocive pour les neurones car elle ne les excite pas: elle les inhibe. Elle les ralentit au lieu de les stimuler exagérément. L’overdose est donc impossible. 

media_l_10282027

**Attention: danger
La confusion sociétale alimentée par la grande distribution et la surconsommation représente un danger: l’excès de « plaisirs immédiats » nuit au bonheur, car la production de dopamine réduit le niveau de sérotonine. Bref, « plus vous recherchez du plaisir, plus vous serez malheureux », conclut Robert Lustig. 

media_l_10282048

**Réseaux sociaux et dopamine
Ultra concernés par le débat, les réseaux sociaux posent un problème fondamental. Ils ne procurent le plus souvent que des satisfactions passagères, des interactions furtives et peu profondes (like, retweet, réaction, commentaire, etc.): une petite « récompense » chargée en dopamine et dont l’utilisateur veut rééprouver le plaisir à l’envi. Or, au contraire de l’échange du regard par exemple, l’échange virtuel n’entraîne pas une excitation de nos « neurones miroirs », récepteurs de l’empathie et qui produisent la fameuse sérotonine », précise Arjuna Andrade dans une émission consacrée sur France Culture

« Piratage cérébral »
Et c’est précisément le coeur de l’ouvrage « The Hacking of the American Mind ». L’endocrinologe accuse ni plus ni moins les grandes entreprises d’avoir « piraté » le mécanisme cérébral de la récompense à des fins commerciales en entretenant savamment la confusion entre bonheur et plaisir. 

media_l_10282033

**La solution? La modération
La modération, solution à la surconsommation de tout? « Victime » d’hyperconnectite aiguë et de chronophagie virtuelle, Jean-François Pilou (Journal du Net) a un jour voulu tenter l’expérience du sevrage en supprimant simplement les applications sociales sur son téléphone, sans pour autant procéder à une désactivation totale, trop radicale.

**Gain de temps, gain de bonheur
« Suis-je plus heureux sans elles? Honnêtement je le pense. J’ai en tout cas récupéré du temps pour faire des choses utiles comme lire, appeler ou envoyer des messages à mes proches. J’ai par ailleurs noté que j’étais plus présent en famille. Il m’arrivait par exemple de jeter un œil à une notification ou à mon fil d’actualité pendant que mes enfants se brossaient les dents ou faisaient leur devoir, leur donnant l’impression de n’être pas totalement avec eux, sachant que cela risquait de devenir un modèle pour eux dans les années à venir ». *7SUR7 / Source: Le Monde, Brut, Le Journal du Net, France Culture- dimanche 18 février 2018

Résultat de recherche d'images pour "quete du plaisir et addiction"

************

Résultat de recherche d'images pour "quete du plaisir et addiction"

Résultat de recherche d'images pour "quete du plaisir et addiction"

Résultat de recherche d'images pour "quete du plaisir et addiction"

Résultat de recherche d'images pour "quete du plaisir et addiction"

Résultat de recherche d'images pour "quete du plaisir et addiction"

Résultat de recherche d'images pour "quete du plaisir et addiction"

Résultat de recherche d'images pour "quete du plaisir et addiction"

Résultat de recherche d'images pour "quete du plaisir et addiction"

"Plus vous recherchez du plaisir, plus vous serez malheureux"

Résultat de recherche d'images pour "malheureux addictions"

*****************************

    *un gouffre entre les slogans et la réalité 

On a beau dire, on a beau faire, il y a un gouffre abyssal entre les slogans dont on nous rebat chaque jour les oreilles jusqu’à saturation, et la réalité, la triste réalité qui s’impose à nos yeux désabusés. L’actualité nous offre tous les jours des exemples criants de ce divorce qui existe entre les principes généreusement étalés dans des textes taillés par de belles plumes et adoptés par des gens de qualité qui ont beaucoup de choses entre les oreilles mais qui ont le plus souvent, le coeur à gauche et le portefeuille…à droite. Si cela n’était pas ainsi, il y aurait longtemps que les injustices auraient cessé. On ne peut faire le compte exact de révolutions, d’émeutes, de conférences, de symposiums, de séminaires, d’études, de thèses philosophiques, d’essais faits dans l’unique but d’atténuer les différences de plus en plus manifestes entre ces mammifères bipèdes qui composent l’humanité: tous les textes sont d’accord pour énoncer que les hommes naissent libres et égaux en droit, mais dans la réalité prosaïque, on peut s’apercevoir sans avoir besoin de suivre des émissions du genre Le dessous des cartes ou de la National Geogra-phic pour comprendre que tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. D’abord, ceux qui vivent dans les pays du Nord ont quelques longueurs d’avance sur ceux qui vivent dans les pays du Sud. Peut-on sincèrement imputer cela au climat et dire que le froid est propice à un travail continu et rigoureux et que par contre, le soleil, la chaleur, la sueur, les mouches, les moustiques, enfin tous les facteurs qui entrent dans l’environnement qui nous est familier, favorisent plutôt la sieste et le farniente…A moins qu’on allègue, une fois de plus, cet outil inusable et combien opportun, qu’est la langue de bois pour invoquer encore et toujours les séquelles d’un colonialisme qu’on n’arrive pas à effacer après un demi-siècle de socialisme spécifique, de libéralisation sauvage, de restructurations criminelles, de privatisations erratiques et d’erreurs reconnues…Mais alors comment expliquer que d’autres pays situés sous la même latitude, (les dragons de l’Asie du Sud-Est) possédant même noix de coco et bananes (les deux éléments indispensables pour faire une république bananière idéale) sont sortis de la boue et défient les pays du Nord alors que d’autres pays qui ont perdu depuis longtemps la boussole, se demandent encore s’ils doivent développer la pêche hauturière en passant des marchés douteux avec des chantiers navals pas orthodoxes du tout ou développer la pisciculture à l’ombre des palmiers qu’on a longtemps rêvé d’exploiter pour en tirer du bio-carburant? Passons…Comme le faisait remarquer un ami devenu fataliste par la force des choses: l’égalité n’existe pas et n’existera jamais. Si on devait distribuer équitablement les richesses de ce bas monde entre les individus qui peuplent cette planète, au bout de quelque temps, le phénomène de concentration de richesses reprendra ses droits. Les plus habiles, ceux qui auront le coeur à l’ouvrage, qui économiseront, qui investiront dans les secteurs productifs s’enrichiront, tandis que les jouisseurs, ceux qui veulent profiter de leur court passage sur terre, ceux qui ne savent pas serrer la ceinture, ceux qui manquent de cran, s’appauvriront. Il y aura toujours des cigales et des fourmis. (L’Expression-13.12.09.)

*******************************

En ces temps où les fous guident les aveugles

Serment d’hypocrites

Par : Mustapha Hammouche

L’apparemment — présomption d’innocence oblige — monstrueux Jean-Michel sait bien qu’avec de l’argent tout peut se faire, chez nous, à condition de prendre les formes : les formes, c’est la discrétion et l’apparence de piété. Il a donc mis les formes : un compte régulièrement provisionné par sa sœur, une villa dans une “résidence” de notables, des relations avec des gens de l’establishment social et politique et, enfin et surtout, la couverture religieuse qu’un imam lui a décernée en dépit de l’avis défavorable de l’administration.
On retrouve là les ingrédients de l’irrésistible déchéance nationale : la devise, l’arrivisme, une société civile convertie à la cupidité, une classe politique corruptible et une religiosité tartuffarde pour couvrir nos inconduites. Il a fallu donc au fameux pornographe un capital corrupteur, des hommes de sciences avides, un politique corrompu et un imam reconnaissant.
Pourquoi, d’ailleurs, le “cinéaste” a-t-il pensé judicieux de se convertir à l’islam avant de s’engager dans son entreprise de mise en boîte de charcuterie sexuelle ? Pour les mêmes raisons que beaucoup d’entre nous se convertissent au kamis, à la barbe, au hijab ! La piété, exhibée par le converti puis obligatoirement reconnue par la société, a la vertu et même le pouvoir d’éloigner le soupçon. Les coupables sont rasés de près, en pantalon et en jupe et sentent parfois l’alcool. Elle soulage la loi de son devoir de vigilance et contraint la vox populi au silence : il n’y a que l’impie pour médire du pieux.
Le dogme a pris le dessus sur la valeur, l’apparence sur la réalité. Jusqu’à ce que le médecin se plie à cette loi qui met en compétition, puis en collaboration, l’incantation et la chimiothérapie. On a commencé par supprimer le serment d’Hippocrate de la faculté de médecine et la “rokia” a fini par prendre le pouvoir perdu par la science médicale. Pas étonnant qu’un spécialiste d’une profession qui ne conserve plus que son intérêt alimentaire laisse filmer, pour les besoins d’une “œuvre” pédopornographique, son propre rafistolage d’un hymen.
Il reste la question de savoir pourquoi dix-huit mineures se seraient laissées saigner puis recoudre devant la caméra ? Pas parce que Jean-Michel passait par-là, ni à cause de la misère seulement. D’ailleurs, la misère ne fait plus trimer, dans cette société où réussir ce n’est plus gagner de quoi vivre dignement, c’est gagner de quoi pouvoir acheter la dignité des autres. Et comme pour mieux livrer les jeunes à la prédation de vieux argentés, on ferme les maisons closes et on mène la chasse aux jeunes couples dans les sous-bois, en faisant semblant d’ignorer l’industrie de la dépravation qui fleurit dans les… “villas closes”. Au-delà de la responsabilité pénale qu’il revient à la justice d’établir, ce crime dénonce la responsabilité politique — qui est la base de la dégénérescence qui réunit, comme on le voit dans cet événement, toutes les générations et toute la hiérarchie sociale.
Si tous les aînés pouvaient se regarder, sans honte, devant leur glace, les enfants qui les regardent n’auraient pas pensé à amasser de l’argent à tout prix. On ne vend qu’un corps déjà humilié.
“En ces temps où les fous guident les aveugles”, comme l’écrivait Shakespeare, on a en quelque sorte collectivement “perdu” notre hymen. (Liberté-29.04.2012.)

****************************

 

 

24 réponses à “un gouffre entre les slogans et la réalité”

1 2
  1. 30 10 2011
    burberry (05:32:23) :

    Being Inexperienced Im constantly discovering on-line for reports which will help me. Thank you

  2. 25 10 2011
    Cattle (10:16:53) :

    What you have here it is an interesting article. But first of all I must salute all the visitors. Hello. And second I must say that I will post http://niarunblog.unblog.fr/choisis-pour-vous/pas-beau-pas-beaulargent-quon-na-pas-gagne/un-gouffre-entre-les-slogans-et-la-realite on my Digg profile. And this because at long last I found what I was looking for. What you say here is really nice sharing. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » un gouffre entre les slogans et la réalité, on my google search I was very glad. Maybe I found something with the same ideea here http://www.bonsmara.za.org, I’m not sure but I thing it was the same. All the best

  3. 19 10 2011
    Moncler Down Jackets (10:06:31) :

    Good reputation

  4. 19 10 2011
    Dymatize Nutrition aminokwasy (05:50:21) :

    I am glad to be one of the visitants on this great internet site (:, regards for posting .

  5. 15 10 2011
    Julie Kurokawa (04:06:08) :

    Thanks for creating this. I really feel as though I know so much more about the topic than I did before. You should continue this, Im sure most people would agree youve got a gift.

  6. 14 10 2011
    aminokwasy (01:30:05) :

    Only a smiling visitor here to share the love (:, btw outstanding style and design .

  7. 10 10 2011
    pharmacie en ligne (09:07:00) :

    Very interesting article. It helps me a lot.

  8. 8 10 2011
    Edgardo Peelle (20:39:34) :

    I regard something truly special in this site.

  9. 8 10 2011
    UGG Kid's Bailey Button 5991 Boots Black (04:43:04) :

    Thanks so much for giving everyone an extraordinarily wonderful possiblity to read from this site. It is often very useful and as well , packed with a great time for me and my office peers to search your blog the equivalent of thrice in a week to read through the latest guides you will have. Of course, I am also certainly fascinated concerning the outstanding inspiring ideas served by you. Selected 2 points on this page are particularly the most suitable I have had.

  10. 24 09 2011
    Local Maid Service New York (20:18:50) :

    Right now it appears like BlogEngine is the best blogging platform available right now. (from what I’ve read) Is that what you’re using on your blog?

  11. 24 09 2011
    Jacelyn Rinderer (20:02:14) :

    Superb content, my friend. You are truly a literary genius. This kind of article requires a great mind and a lot of research. I commend you on the hard work you put into this writing.

  12. 24 09 2011
    Web Design Boston (19:51:39) :

    I found your posting to be insightful! Thank you.

  13. 24 09 2011
    Russ Reinholtz (19:47:28) :

    Up until now, all I have read on this article is extremely boring, and seems to be written by writers that lack education. You¡¯ve done a very good job conveying your passion with accurate information.

  14. 1 09 2011
    Tutoriales Photoshop (18:19:58) :

    Heya! We essentially enjoyed reading your main insights into this topic. Certainly more people today need to choose to talk about it. Preferably this elevates the awareness a bit. All over again, excellent post. I talked to my better half about the idea and he fully is of the same opinion. Yet,the last position you formulated appeared to be not crystal clear to us. Surely you could publish other blog post on it.

  15. 31 08 2011
    Videotutoriales de Photoshop (01:47:55) :

    Hello there! I actually liked your entire observations into this subject matter. Certainly more people today must talk about it. Subsequently this increases the awareness a tad. Once more, superb post. I talked to my other half with regards to this and he 100 % consents. Having said that,the past position you formulated appeared to be not really clear to us. Probably you could publish a different report on it.

  16. 30 08 2011
    Videotutoriales de Photoshop (01:40:40) :

    Hi! My spouse and I genuinely enjoyed all your ideas into this subject matter. Undeniably much more men and women should choose to talk about it. Preferably this improves the recognition a touch. Once again, wonderful post. I spoke to my partner about this and he entirely agrees. On the other hand,the last position you formulated was not really clear to us. Possibly you could craft one more post about that.

  17. 8 08 2011
    invest liberty reserve (02:33:37) :

    ELAyam-2 » un gouffre entre les slogans et la réalité Fantastic goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you are just too wonderful. I actually like what you’ve acquired here, really like what you’re stating and the way in which you say it. You make it entertaining and you still care for to keep it smart. I can not wait to read much more ELAyam-2 » un gouffre entre les slogans et la réalité again from you. Thanks For Share .

  18. 26 05 2011
    bedwetting (01:32:41) :

    Hello there. I sincerely want to emphasize that what you post here is really very good post so I have post http://niarunblog.unblog.fr/choisis-pour-vous/pas-beau-pas-beaulargent-quon-na-pas-gagne/un-gouffre-entre-les-slogans-et-la-realite on my Twitter profile so everybody can have the freedom to enjoy. I was happy when I saw this tittle, ELAyam-2 » un gouffre entre les slogans et la réalité, on google search, and i was so becouse at last I found what I was looking for. My regrds

  19. 17 05 2011
    Christen Barge (17:56:11) :

    I know this if off topic but I’m looking into starting my own blog and was curious what all is required to get set up? I’m assuming having a blog like yours would cost a pretty penny? I’m not very internet savvy so I’m not 100% certain. Any tips or advice would be greatly appreciated. Thank you

  20. 9 05 2011
    smoke remedy review (12:49:02) :

    The crux of your writing while appearing agreeable initially, did not really settle very well with me personally after some time. Somewhere within the paragraphs you were able to make me a believer unfortunately only for a very short while. I however have a problem with your jumps in logic and one would do well to help fill in all those gaps. In the event you can accomplish that, I could certainly be impressed.

1 2



évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...