Les villes les plus chères au monde

**Oslo, Zurich et Tokyo sont les villes les plus chères au monde, mais c’est dans la capitale économique suisse que le pouvoir d’achat des salariés est le plus élevé, selon une étude de la banque helvétique UBS publiée vendredi. Bruxelles, elle, occupe la 28ème place de ce classement comportant 72 villes.

C’est par ailleurs à Zurich et à Genève que les salaires bruts sont les plus élevés, Copenhague complétant le podium.New York n’arrive qu’en sixième position de ce classement, tandis que Bruxelles figure à la 15e position, Berlin à la 19e et Paris à la 21e place.
En bas du tableau se trouvent les villes de New Delhi, de Jakarta et de Manille. Si les salaires bruts sont les plus élevés à Zurich, c’est aussi dans la plus grande ville de la Confédération que le pouvoir d’achat est le plus élevé au monde. « Pour se payer un iPhone, les salariés doivent travailler 22 heures à Zurich. A Manille, il faut multiplier ce chiffre environ par vingt », alors qu’à Bruxelles, 54 heures de travail sont nécessaires, ont expliqué les auteurs de cette 15e étude comparative mondiale sur les prix et les salaires.*Source: AFP+belga.be-14.09.2012.

**********************************

Les villes les plus chères au monde media_xll_5158965

*Bruxelles figure à la 15e position

Image Diaporama

*1. Tokyo reste en 2011 comme en 2010 la ville où les loyers sont les plus élevés au  monde. Pourtant, depuis le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé le Japon l’an dernier, entraînant le départ précipité « de bon nombres d’habitants », selon l’étude ECA, les prix de l’immobilier locatif y sont orientés à la baisse.*Les Echos.fr

C’est à Tokyo que les loyers sont les plus élevés au monde pour les expatriés, selon le dernier baromètre immobilier d’ECA International. Londres -ville européenne la plus chère-, Moscou, Caracas et Hong Kong suivent dans le peloton de tête. Paris n’apparaît pas dans le Top 10

Image Diaporama

2. Quatrième du classement l’an dernier, Londres est désormais la deuxième ville la plus chère du monde en termes de loyers, et la ville européenne la plus onéreuse, loin devant Paris (quatorzième au niveau mondial, sixième au niveau  européen).

Image Diaporama

3. Détrônée par Londres, Moscou passe de la deuxième à la troisième place du classement mondial en 2011. Elle est, après la capitale britannique, la deuxième ville européenne la plus chère.

Image Diaporama

4. Numéro six l’an dernier, Caracas se hisse à la quatrième place du classement. C’est, devant Bogota, la ville d’Amérique latine où les loyers sont les plus élevés, du moins pour les expatriés. Car, note l’étude, ceux-ci y vivent dans « des quartiers placés sous haute sécurité et de fait onéreux ».

Image Diaporama

5. Hong Kong, deuxième ville asiatique la plus onéreuse, est numéro cinq dans le baromètre mondial ECA pour 2011. Elle était troisième en 2010.

Image Diaporama

6. Juste derrière, Singapour occupe le sixième rang, perdant une place par rapport à l’année précédente.

Image Diaporama

7. Genève, numéro trois du classement européen, est septième au niveau mondial. Elle occupait en 2010 la dixième position

Image Diaporama

8. Huitième championne mondiale, Sydney gagne pas moins de 5 places sur un an. Les loyers y sont désormais plus élevés qu’à Paris.

Image Diaporama

9. Bogota passe de la huitième à la neuvième place. Derrière elle, les autres grandes villes d’Amérique latine se placent bien loin (Rio de Janeiro : 17e, Mexico : 69e, Santiago du Chili : 84e).

Image Diaporama

10. Stockholm est numéro dix, alors qu’elle n’était que 19e un an plus tôt. Elle devient la quatrième ville européenne aux loyers les plus élevés, alors qu’elle était auparavant en dixième position.*Les Echos.fr

*********************************************************

Les pays les plus protectionnistes

Depuis la crise de 2008, la plupart des Etats ont renforcé leur arsenal de barrières commerciales. Voici ceux qui ont mis en place le plus de mesures.

Publié le 07 septembre 2012

La planète est-elle devenue un vaste marché mondialisé et libéral ? Loin s’en faut : depuis 2008, près de 2 500 mesures protectionnistes ont été mises en place par les différents pays, selon Global Trade Alert, un organisme de recherche indépendant qui s’est fixé pour mission de recenser toutes les mesures affectant les règles commerciales. Selon ses membres, « depuis la crise, les gouvernements ont largement contourné les règles de l’organisation mondiale du commerce. De plus, une grande partie des mesures prises sont particulièrement opaques ».

Parmi les mesures jugées discriminatoires les plus prisées des gouvernements figurent les barrières douanières, les quotas, les taxes à l’importation, les subventions à l’exportation, les aides d’Etat, les prises de participation publiques, ou les mesures sanitaires.

Les pays ayant instauré le plus de mesures protectionnistes depuis 2008
Rang Pays Nombre de mesures Catégories de produits concernées Secteurs concernés Pays concernés
1 Russie 170 446 45 144
2 Argentine 147 468 64 150
3 Inde 74 401 33 153
4 Royaume-Uni 68 161 27 151
5 Allemagne 64 61 44 155
6 Chine 61 701 52 192
6 France 61 118 30 150
8 Italie 56 70 27 144
9 Brésil 55 257 33 132
10 Espagne 53 78 31 145
11 Kazakhstan 52 732 43 109
12 Bioélorussie  50 152 31 91
13 Autriche 49 73 30 141
13 Hongrie 49 51 23 136
13 Irlande 49 51 22 123
13 Pays-Bas 49 79 23 163
17 Pologne 48 241 28 155
18 Belgique 47 234 28 152
18 Grèce 47 56 25 134
18 Indonésie 47 398 40 153
18 Lettonie 47 94 25 142
Source : GTA

 

La Russie arrive en tête de ce classement, avec 170 mesures prises depuis 2008 affectant les intérêts commerciaux de 144 ses partenaires. Ces mesures concernent 446 « lignes tarifaires » (produit tel qu’il est défini dans les listes des taux par l’OMC) de 45 secteurs. Le pays, qui vient pourtant de rejoindre l’OMC en août 2012, a par exemple décidé qu’un tiers des véhicules vendus en Russie devront être équipés d’un moteur ou d’une transmission fabriqués localement jusqu’en 2020. Sans compter le droit de douane de 30% sur les importations de voitures étrangères.

L’Europe, souvent qualifiée de « naïve » sur la protection de ses intérêts, est pourtant surreprésentée, avec 13 pays sur les 20 les plus protectionnistes. La France a par exemple mis en place 61 mesures jugées discriminatoires, soit autant que la Chine. Sont notamment concernées les subventions à l’agriculture et à la pêche.

Cette montée du protectionnisme inquiète l’OMC, qui rappelle que la Grande Dépression des années 1930 avait notamment pour cause la contraction du commerce mondial sous l’effet des barrières douanières. « 3% du commerce mondial des marchandises a été perdu du fait des mesures restreignant les échanges introduites depuis 2008, ce qui équivaut au commerce de l’ensemble du continent africain », prévient la directrice générale adjointe de l’organisation, Valentine Rugwabiza.

Méthodologie

Les mesures prises en compte sont celles effectives depuis 2008 et affectant « de manière certaine » les intérêts commerciaux de pays partenaires. Global Trade Alert est coordonné par le Center for Economic Policy Research, un institut de recherche indépendant basé à Londres. Il est chargé de répertorier toutes les mesures protectionnistes affectant le commerce mondial depuis le début de la crise économique. **Le Journal du Net –07 septembre 2012

*****************************************

Les pays dont les entreprises recourent le plus à la corruption

Voici le classement des 28 nations dont les sociétés sont le plus susceptibles de verser des pots de vin à l’étranger.

Publié le 20/02/2012

Corrompre des fonctionnaires quand on fait des affaires à l’étranger est une pratique apparemment courante, si l’on en croit une enquête de l’ONG Transparency International de novembre 2011. Réalisée auprès de 3 000 chefs d’entreprises qui œuvrent dans les 28 premiers pays exportateurs de la planète, elle révèle la fréquence à laquelle les sociétés d’un pays donné se livrent à des actes de corruption hors de leurs frontières pour se soustraire à la réglementation, accélérer des procédures ou influencer l’élaboration de politiques publiques.

Dans le tableau ci-dessous, l’indice de corruption se comprend ainsi : 0 signifie que les entreprises de ce pays ont toujours recours à la corruption à l’étranger, 10 qu’elles n’en usent jamais.

Les pays où les entreprises ont le plus souvent recours à la corruption
Rang Pays Indice de corruption
1 Russie 6,1
2 Chine 6,5
3 Mexique 7
4 Indonésie 7,1
5 Argentine 7,3
6 Emirats arabes unis 7,3
7 Arabie Saoudite 7,4
8 Taïwan 7,5
9 Inde 7,5
10 Turquie 7,5
11 Hong Kong 7,6
12 Italie 7,6
13 Malaisie 7,6
14 Afrique du Sud 7,6
15 Brésil 7,7
16 Corée du Sud 7,9
17 France 8
18 Espagne 8
19 Etats-Unis 8,1
20 Singapour 8,3
21 Royaume-Uni 8,3
22 Australie 8,5
23 Canada 8,5
24 Allemagne 8,6
25 Japon 8,6
26 Belgique 8,7
27 Pays-Bas 8,8
28 Suisse 8,8
Source : Transparency International

Avec une note de 6,1, la Russie arrive en tête du classement. Concrètement, les entreprises russe sont perçues comme les plus susceptibles de verser des pots-de-vin dans les pays où elles essayent de conquérir des marchés. Une autre étude réalisée en 2010 par l’Association des avocats pour les droits de l’homme avait pour sa part estimé que la corruption en Russie représentait l’équivalent de la moitié du PIB. Deuxième du classement, la Chine récolte une note de 6,5. Le gouvernement chinois tente cependant de limiter le phénomène et a fait passer le 1er mai 2011 une loi punissant de 10 ans d’emprisonnement des responsables de sociétés se livrant à des actes de corruption, y compris à l’étranger. A l’autre bout du classement, les Pays-Bas et la Suisse sont perçus comme les moins corrupteurs.

Corrompu ou corrupteur, qui est responsable ? Pas de réponse évidente : le versement de pots de vin semble parfois indispensable pour remporter des appels d’offres. Mais Transparency International souligne la propension néfaste des entreprises à faire pression sur les gouvernements., les Russes, les Chinois et les Mexicains seraient donc les champions.

Un autre classement de Transparency International révèle, sans grande surprise, que le secteur des travaux publics et du bâtiment est le plus touché par la corruption. « Le contournement des règles dans ce métier et l’exécution bâclée des travaux peuvent pourtant avoir des effets désastreux sur la sécurité publique », déplore Transparency International. L’industrie gazière et pétrolière est également perçue comme particulièrement propice au versement de pots-de-vin, notamment au Nigéria.

Les secteurs d’activité où les entreprises ont le plus souvent recours à la corruption
Rang Pays Indice de corruption
1 Travaux Publics et bâtiment 5,3
2 Immobilier, services aux entreprises et services juridiques 6,1
3 Services d’utilité publique 6,1
4 Pétrole et gaz 6,2
5 Exploitation minière 6,3
6 Pharmacie et santé 6,4
7 Production et distribution d’électricité 6,4
8 Industrie lourde 6,5
9 Défense et armement 6,6
10 Pêche 6,6
11 Télécommunications 6,7
12 Transport et stockage 6,7
13 Services aux consommateurs 6,8
14 Banque et finance 6,9
15 Industrie forestière 6,9
16 Industrie aérospatiale civile 7
17 Technologies de l’information 7
18 Agriculture 7,1
19 Industrie légère 7,1
Source : Transparency International

Dans cette étude sur les secteurs d’activité, Transparency International a pour la première fois mesuré la corruption entre entreprises privées. L’ONG souligne que les sociétés ont une tendance presque comparable à verser des pots de vin à d’autres entreprises qu’à des fonctionnaires. Il s’agit par exemple de responsables de grandes entreprises faisant pression sur des sous-traitants ou des « gestes » pour « renforcer » des relations commerciales et évincer des concurrents. Une pratique qui toucherait plus particulièrement l’industrie légère, la finance et l’agriculture..***Le Journal du Net –le 20/02/2012

*****************************************

tokyo-ville-la-plus-chere-du-monde

**Tokyo…La capitale du Japon

6910f32e-b445-11e1-a08d-452946778c1d-493x328

3850034

La capitale du Japon

609144-320856-jpg_417792_434x276

426923507_6b0d48c04f_z-600x450

*******************************************************

*Montréal est passé du 79e rang du classement des villes les plus chères

***************************




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...