Nadia Ferroukhi, photographe

Nadia Ferroukhi, photographe 20090928PHOWWW00171

Cette photographe de 38 ans parcourt le monde sur les traces des sociétés matriarcales. En attendant d’emmener son fils avec elle sur les routes de l’Afrique, de l’Inde ou de la Chine, elle expose une partie de son travail à Photoquai, dans le cadre de la 2e Biennale des images du monde, au musée du quai Branly.

La main sur son ventre rond, Nadia Ferroukhi promet à son futur enfant qu’il verra du pays. « Dès ses 2 ans, je l’emmène en Afrique », annonce-t-elle, déterminée, une lueur d’impatience au fond de ses yeux gris. C’est que Nadia a érigé la bougeotte en principe de vie. Née à Paris, elle n’a que 6 mois quand son père, un diplomate algérien, décide de rentrer à Alger. Six ans plus tard, c’est en Autriche que la famille pose ses bagages. Mais à 13 ans, Nadia va devoir passer de l’école en allemand au collège en anglais : les Ferroukhi déménagent à Washington.

« Je me souviens de mon premier appareil, un Nikon que mes parents m’avaient offert. J’avais 15 ans. » Elle passe des heures à regarder faire son grand-père, professeur de maths et photographe amateur. Elle est fascinée par l’image. À 23 ans, après des études de relations internationales aux États-Unis, elle prend l’avion pour Paris, la ville natale et fantasmée. La mentalité hexagonale la déçoit, mais elle s’y installe.
Après un an à la Sorbonne, Nadia décroche un poste à l’Unesco, mais ne tient pas en place. Elle rêve d’humanitaire, se cherche, fait un peu de théâtre : « C’était aussi une manière de vaincre ma timidité. Petite, je faisais des spectacles, grimée en Marilyn, mais c’est devenu beaucoup moins facile pour moi par la suite. Aujourd’hui encore, parler devant un public me terrorise. »

C’est lors de vacances au Yémen qu’elle comprend que la photographie doit remplir sa vie à plein temps. Elle s’essaie d’abord au monde de la mode, mais sa créativité fond sous les projecteurs comme neige au soleil. De prises en vue en développements, elle se rend compte que sa sève à elle, c’est l’autre. Plus encore quand il est loin et méconnu : « Mon plus grand bonheur, c’est d’être à l’étranger, dans un endroit où je n’ai aucun repère, et de découvrir. » Alors, elle se lance. Des enfants du Guatemala aux rues de Calcutta, des cases du Mali aux regards des jeunes Algériens tournés, plein de rêves aigres, vers l’Europe, elle publie : Géo, Le Figaro, Le Monde, Courrier international. Elle expose, aussi. À Vienne, Bamako, Paris, Barcelone, Alger.

1_pano-1--kenya02

Il y a deux ans, Nadia débute un travail sur les sociétés matriarcales dans le monde : « J’avais envie de valoriser ces femmes fortes. Elles n’ont pas simplement le pouvoir dans la cuisine ou la charge de l’éducation des enfants : ce sont elles qui dictent les règles du groupe. »
Elle braque d’abord son objectif sur Tumai, un village kenyan à 300 km de Nairobi. Fondé en 2001, composé d’une soixantaine de femmes et interdit aux hommes, il est basé sur une démocratie participative et l’excision y est bannie. Un refuge solidaire pour se protéger de la violence des pères, des maris ou des soldats, que la plupart ont subie. Une rencontre si forte pour Nadia qu’elle décide à son retour de monter une association, Douniatou, pour les soutenir. Le produit de la vente des photos de deux expositions a été envoyé au Kenya : « Grâce à cet argent, elles ont acheté deux vaches, quelques chèvres et ont pu scolariser un enfant. »

Après le Kenya, Nadia met le cap sur la Chine, chez les Mosuo, une ethnie millénaire du Yunnan. Puis, elle pose son matériel en Inde, dans des tribus de l’État du Meghalaya, où ce sont les femmes qui transmettent leur nom et leur patrimoine aux enfants. « Quand j’aurai bouclé mon périple, j’aimerais monter une exposition et éditer un beau livre avec l’ensemble des matriarcats représentés. » Dans son carnet de route, Nadia a aussi prévu l’Europe de l’Est, l’Indonésie et, dès le mois de mai, le Mexique, chez une tribu descendante des Mayas : « J’ai déjà prévenu mon fils que j’allais repartir ! » Pour le moment, le petit peut se rassurer : Nadia expose jusqu’au 22 novembre dans le cadre de Photoquai, sur les bords de la Seine. Elle y présente neuf diptyques France-Algérie, réalisés entre la Cité radieuse de Le Corbusier, à Marseille, et l’Aéro-habitat d’Alger.

Cette sensibilité, Nadia dit la tenir de sa mère. « Pour moi, les femmes regardent le monde avec un grand angle. Leur champ de vision est plus large que celui des hommes. » Elle avoue pourtant préférer attendre un garçon qu’une fille : « En tant que future maman, un garçon me semble moins compliqué. » Vœu réussi, puisque le petit Nil est né peu de temps après notre rencontre. Un prénom en forme d’appel vers l’ailleurs et l’Afrique, déjà. Avec un papa lui aussi photographe, ses premiers jouets risquent de tourner autour de l’image. Effectivement : « Dès qu’on le peut, on lui achète des appareils en plastique ! »

Retrouvez la galerie photo de Nadia Ferroukhi sur son site : www.nadia-ferroukhi.com

Pour soutenir l’association Douniatou, contactez Nadia Ferroukhi : nadia@nadia-ferroukhi.com

2_pano-2__chine02

Questions sur le pouce

Votre rêve d’enfance ?
Être actrice, puis travailler dans l’humanitaire.

Votre moteur au jour le jour ?
Maintenant, mon bébé.

Vos plus grandes désillusions ?
La méchanceté facile, les gens égoïstes, le mépris.

Vos héros ?
Egon Schiele, Frida Kahlo, le Che, les révolutionnaires et les humanitaires.

Vos antihéros ?
Les gens qui gagnent trop d’argent facilement.

Vos moyens de vous évader ?
Les voyages et la photo.

Votre endroit préféré ?
Quand mes pieds sont posés sur la terre rouge d’Afrique.

Votre souhait le plus fou ?
Le bonheur de mon fils.

*(Le Figaro-29.09.09.)

51 réponses à “Nadia Ferroukhi, photographe”

1 2 3
  1. 15 03 2015
    net (20:46:43) :

    ^. . Background: I’m applying for an MFA in creative writing program, and I’ve never taken a creative writing course. Most of my creative writing knowledge comes from research I did on my own. I’m wondering if during my research I at least learned the basics of creative writing, or if I really do need to take a course before starting the program? What do you think? I know most of the literary elements and how they can be implemented, though I can’t say that I implement them well..
    net http://sjlkdfjsdklj.net

  2. 7 04 2013
    Pharme382 (15:50:12) :

    Hello! dadekfd interesting dadekfd site! I’m really like it! Very, very dadekfd good!

  3. 7 04 2013
    Pharmf295 (15:49:07) :

    Hello! feacedk interesting feacedk site! I’m really like it! Very, very feacedk good!

  4. 7 12 2012
    nike free schwarz (10:58:57) :

    Even though person doesn‘s love you your unique interest in want them to assist you to,doesn‘s lead to people assume‘s love you enhance they offer.

  5. 6 12 2012
    nike free run damen (09:17:53) :

    Your buddie is probably not someone, however , someone are a new buddie.

  6. 5 12 2012
    louis vuitton taschen (18:12:23) :

    Even though the person doesn‘longer love you profession would like them to actually,doesn‘longer really mean the companies put on‘longer love you wonderful they may of.

  7. 5 12 2012
    louis vuitton handtaschen (16:21:21) :

    Where there exists certainly nuptials without the need for absolutely adore, you’ll find absolutely adore without the need for nuptials.

  8. 29 11 2012
    clarisonic promotional code (04:27:55) :

    A very good friend are probably not a buddy, on the contrary a buddy will be a fabulous good friend.
    clarisonic promotional code http://www.clarisonicmiavsmia2.com/

  9. 28 11 2012
    Echarpe Burberry (07:42:06) :

    We take a look at on account of what you are about, nevertheless on account of exactly who Quite possibly actually feel on hand.
    Echarpe Burberry http://www.fr-marque.com/

  10. 25 10 2012
    women t shirts (12:48:00) :

    Thank you for sharing superb informations. Your web-site is very cool. I’m impressed by the details that you have on this site. It reveals how nicely you understand this subject. Bookmarked this website page, will come back for more articles. You, my friend, ROCK! I found just the information I already searched all over the place and just couldn’t come across. What an ideal web-site.
    women t shirts http://www.burberryoutletonlineshopping.com/burberry-womens-shirts.html

  11. 3 11 2011
    traduceri romana engleza in suceava (05:14:01) :

    What you have here it is an interesting piece of information this is the reason why I post a link to you in one of my site your link is here . But first of all I must salute all every one. Hello there. And now I must say that I have post http://niarunblog.unblog.fr/culture-medias-tous-azimuts1/interview-minute/nadia-ferroukhi-photographe on my Digg profile. I will do this because finally I found what I was looking for. What you post here is really the best sharing. In the minute I saw this tittle, ELAyam-2 » Nadia Ferroukhi, photographe, in my google search I was very glad. I think I found something like this here http://www.toplevel-traduceri.ro/traduceri_rapide_Romana_Engleza_in_Suceava.html, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  12. 2 11 2011
    bilete avion (00:49:04) :

    What you have here it is an interesting piece of information. But first of all I must say all the visitors. Hello there. And second I must say that I will post http://niarunblog.unblog.fr/culture-medias-tous-azimuts1/interview-minute/nadia-ferroukhi-photographe on my Digg profile. I will do this because in the end I found what I was looking for. What you give us here is really the best sharing. In the minute I saw this tittle, ELAyam-2 » Nadia Ferroukhi, photographe, on my google search I was very glad. Maybe I found something that have the same ideea here http://www.xbileteavion.ro, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  13. 1 11 2011
    gucci sale (12:08:30) :

    攻めようにも勝手に進んでればやりようがないの。一応第三者機関の検査が基礎工事で1回入ってるはずなので それだけが頼りのような???

  14. 30 10 2011
    social anxiety support (16:42:01) :

    This it is an interesting piece of information. But first of all I must say all every one. Hello there. After this I must say that I m thinking to post http://niarunblog.unblog.fr/culture-medias-tous-azimuts1/interview-minute/nadia-ferroukhi-photographe on my Hi5 profile. I will do this because in the end I found what I was looking for. What you say here is really respectable post. In the minute I saw this tittle, ELAyam-2 » Nadia Ferroukhi, photographe, on google search I was very happy. It is possible I found something like this here http://www.isdepressionhereditary.info, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  15. 30 10 2011
    bilete avion (13:22:26) :

    What is here it is an interesting piece of information. But first of all I must salute all the visitors. Hello. And now I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/culture-medias-tous-azimuts1/interview-minute/nadia-ferroukhi-photographe/ on my Twitter profile. And this because in the end I found what I was looking for. What you give us here is really respectable sharing. In the minute I saw this tittle, ELAyam-2 » Nadia Ferroukhi, photographe, on my google search I was very happy. It is possible I found something that have the same ideea here http://www.xfly.ro, I’m not sure but I thing it was the same. My regrds

  16. 30 10 2011
    BUBRERRY SCARF SALE (05:27:47) :

    Very effectively written information. It is going to be worthwhile to anyone who usess it, including myself. Sustain the nice work – for certain i’ll take a look at extra posts.

  17. 25 10 2011
    Cattle (14:48:06) :

    This it is an interesting article. But first of all I must salute all the visitors. Hello there. After this I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/culture-medias-tous-azimuts1/interview-minute/nadia-ferroukhi-photographe on my Hi5 profile. And this because finally I found what I was looking for. What you say here is really the best information. When I saw this tittle, ELAyam-2 » Nadia Ferroukhi, photographe, on google search I was very glad. It is possible I found something like this here http://www.bonsmara.biz, I’m not sure but I thing it was the same. My regrds

  18. 17 10 2011
    debt management (17:07:53) :

    What is here it is an interesting article. But first of all I must salute all every one. Salve. After this I must say that I m thinking to post http://niarunblog.unblog.fr/culture-medias-tous-azimuts1/interview-minute/nadia-ferroukhi-photographe on my Facebook profile. I will do this because at long last I found what I was looking for. What you give us here is really nice information. In the minute I saw this tittle, ELAyam-2 » Nadia Ferroukhi, photographe, in my google search I was very glad. It is possible I found something that have the same ideea here http://ivauk.com/debt-management.php, I’m not sure but I thing it was the same. All the best

  19. 14 10 2011
    Jong Spotts (21:58:14) :

    I always was interested in this subject and still am, appreciate it for posting .

1 2 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...