Ces métiers que les filles rêvaient de faire « plus tard »

     « Quand je serais grand, je serais… »

6 métiers qu’on rêvait de faire « plus tard »   (Filles et Garçons)

Ces métiers que les filles rêvaient de faire

Ah, l’enfance, cette période bénie où tout est possible… Où l’on ignore encore tout de la crise financière, des licenciements collectifs et des allocations de chômage dégressives. Ce moment où la chose la plus compliquée n’est pas de boucler ses fins de mois mais de retenir ses tables de multiplications.

Quand on est un enfant, il est permis de rêver sans aucune limite, et d’imaginer son avenir comme on l’entend: « Quand je serais grand, je serais… »

On a tous voulu exercer certains métiers de rêve. Mais aujourd’hui, que penser de ces opportunités de carrière qui nous ont fait fantasmer? 

         **Métiers de rêve **

Maîtresse d’école 

Votre maîtresse était gentille, belle, super intelligente et elle avait le droit d’écrire tout le temps sur le grand tableau noir. C’était l’idole de la classe: tous les garçons en étaient amoureux et toutes les filles voulaient lui ressembler. De retour à la maison, vous rassembliez vos peluches pour leur donner un cours de géométrie en dessinant sur les murs.

Quelques années plus tard…
Devenir prof ? Ca ne va pas la tête ? Mal payés, mal considérés, les instituteurs ne font plus rêver personne. Les élèves sont incontrolâbles, les parents irrespectueux et les conditions de travail très moyennes. Même si enseigner est toujous le plus beau métier du monde, le prestige d’autrefois est bien loin…

Astronaute

Même si vous êtes né bien après la grande conquête spatiale, vous avez sans doute grandi avec Neil Armstrong (voire Dirk Frimout) comme héros. Explorer l’infini de l’espace, partir à la rencontre d’autres formes de vie… Devenir astronaute, c’est le rêve ultime des enfants ambitieux.

Quelques années plus tard…
Oui, vous auriez pu devenir astronaute. Si vous aviez fait de brillantes études scientifiques, si vous aviez réussi tous les tests physiques et psychologiques, si vous aviez eu la chance d’être sélectionné parmi la réserve de recrutement (il y a peu d’appelés, et encore moins d’élus) et si vous étiez prêt à boire votre urine recyclée. En fait non, vous n’auriez pas pu.

Princesse

Les journées semblaient être faites d’essayage de longues robes froufroutantes, de sourires au balcon et de choix de diadèmes. Il y avait un problème bien sûr, c’est que vous n’étiez pas née dans le bon milieu. Mais, bercée aux héroïnes de Disney, cela ne vous semblait à l’époque pas être un problème: il suffisait d’épouser un Prince Charmant, voilà tout.

Quelques années plus tard…
Princesse, c’était une sacrée arnaque, tout compte fait. Jouer les potiches-en-chef névrosée et visiter des usines de boîtes en fer en serrant des mains sales toute la journée, très peu pour vous. Le coup de grâce du désenchantement? La tête du Prince Philippe.

Archéologue

Indiana Jones et Jurassic Park sont passés par là: enfant, vous rêviez de devenir archéologue. L’histoire vous fascinait, et une vie d’aventurier s’offrait à vous. Découvrir des reliques perdues, profaner des temples, retrouver le graal sacré… Vous ne risquiez pas de vous ennuyer!

Quelques années plus tard…
Vous connaissez aujourd’hui la vérité: être archéologue, c’est faire de longues études et galérer pour être engagé avant de rester assis dans la poussière en nettoyant des pierres avec un pinceau. Les possibilités de course-poursuite en wagonnet dans une mine ou de découverte de dinosaures sont extrêmement faibles.

Chanteur

Une vocation de plus en plus en vogue chez les petites filles et les petits garçons des années 2000. Le monde des paillettes, des stars et du showbiz attire plus que jamais. Biberonnés à la téléréalité, bombardés de Matt Pokora et de Star Academy, le but suprême des enfants de la nouvelle génération est d’être connu, de se produire sur scène et de voir sa vie privée étalée dans les magazines people.

Quelques années plus tard…
La vérité est peut-être sortie de la bouche de vos parents : « Tu chantes mal ma chérie. Très mal. Horriblement mal. Alors s’il te plait, arrête d’essayer de participer à The Voice et va finir tes études de droit. »

Super-héros

Cela semblait à l’époque tellement facile. Il suffisait de se frotter à de la kryptonite et d’enfiler un slip par dessus des collants. Et hop! A vous l’envol au dessus des buildings! Secourir la veuve et l’orphelin, c’était vraiment un métier d’avenir.

Quelques années plus tard…
Vous avez complètement déchanté : les super-héros, ça n’existe pas. De nos jours, tout ce que vous pouvez à la limite devenir, c’est Workman. Et laissez-moi vous dire que c’est pas très glorieux. *Références.Be -07-11-2012

************

**Mannequin

Le crépitement des flashs, les défilés, les séances photo… Michèle Vanhooren n’avait jamais rêvé de ça. Pourtant, depuis quatre ans, elle se retrouve régulièrement à la une des magazines.

31_1485

Elle n’avait pas non plus rêvé des sacrifices qui accompagnent sa  profession. Régimes, drogues, disponibilité extrême, voyages à  répétition… Tout n’est pas toujours rose dans la vie quotidienne d’un  top-modèle.

Quelle petite fille n’a jamais rêvé de  devenir top-modèle ? Michèle Vanhooren ! « Enfant, j’étais plutôt garçon manqué. Je n’ai jamais voulu devenir  mannequin. »

Pas de chance : le destin en aura  décidé autrement. À 16 ans, elle est repérée dans un H&M, rue Neuve à  Bruxelles, par une styliste débutante qui lui propose son premier défilé. Elle  est ensuite remarquée par une agence, puis par une autre… Les shootings  s’enchaînent. On la voit sur des catalogues, des magazines, des affiches publicitaires.  Sur quelques podiums, aussi. « Mais  pas beaucoup. Car je mesure 1,76 m. Pour défiler, il m’aurait au moins  fallu 4 cm de plus. »

Ses contrats l’emmènent tantôt à New York,  tantôt à Milan, Paris, Berlin ou Barcelone. Elle voyage souvent. Beaucoup.  Trop ? « Je découvre des  endroits fantastiques. Une séance photo au Cap-Vert, que demander de  mieux ? Mais, parfois, je me retrouve toute seule pendant un mois dans une  petite chambre en Allemagne, sans même une table pour manger. C’est nettement  moins agréable qu’on l’imagine. »  

Cette jeune Bruxelloise ne crache toutefois  pas dans la soupe. « Je gagne en 24  heures ce que je touchais en un mois lorsque je travaillais comme étudiante  dans un restaurant mexicain. » Elle reçoit en général 1 200 € par  journée de travail. Parfois, le cachet peut grimper jusqu’à 9 000 €  (toujours par jour). Pas mal, lorsque l’on a à peine 21 ans. « L’inconvénient, c’est que l’on paie beaucoup  de taxes. Au début, j’étais jeune, je croyais que chaque euro tombait directement  dans ma poche. Puis, un jour, j’ai reçu une lettre des impôts… » Aïe.

Son confortable salaire lui ferait presque  oublier les inconvénients liés à sa profession. Comme les essais non rémunérés  dans l’espoir de décrocher un contrat. Comme cette hygiène de vie  irréprochable. « Pas question de  manger des frites tous les soirs ou de boire un verre de trop. » Ou  ces soirées entre copains sacrifiées, ces fêtes de famille qui tombent à l’eau,  ces moments en amoureux que l’on doit reporter pour cause d’agenda surchargé ou  de boulots qui tombent à la dernière minute.

Derrière les paillettes, le quotidien est  parfois moins brillant. À Paris ou à Milan, un centimètre de trop autour des  hanches peut vous priver d’un contrat. Il y a la drogue, aussi. « Ce n’est pas un cliché. C’est vrai,  certaines consomment. Des filles qui ont l’air tellement sympas, mais qui se  rendent toutes les heures dans la salle de bains pour snifer un rail de  cocaïne. En France et en Italie, surtout. Pas en Belgique. »

Michèle Vanhooren reste réaliste : à  25 ans, sa carrière de mannequin sera sans doute derrière elle. Alors elle vit  l’expérience comme une parenthèse. Mais prépare activement son avenir, pour ne  pas tomber dans le piège des lendemains douloureux, comme beaucoup d’autres  avant elle. Elle vient de terminer sa troisième année à l’université. Son  cursus ? Médecine. Un pied de nez « à tous ceux qui pensent que les belles filles ne peuvent pas être  intelligentes. » *Références.Be -04-08-2011

***vétérinaire

Il soigne les animaux et rend le sourire à leurs maîtres.  Oui… enfin, pas toujours. Être vétérinaire, c’est aussi gérer des circonstances  dramatiques et des émotions fortes. Un boulot exigeant dans lequel il n’est  franchement pas simple de se lancer.

Le responsable ?  C’est le cheval ! Dans une majorité de cas, c’est lui qui fait rêver les  enfants. Et pousse des centaines d’ados à se lancer dans les études de  vétérinaire. « Dès l’âge de 6 ans, je voulais devenir vétérinaire »,  explique Éric Dassesse. « À la maison, on avait un poney. Cela a joué un  rôle important dans ma vocation… »

Aujourd’hui,  l’homme tient son cabinet dans le Brabant wallon. Il travaille avec passion. Un  facteur essentiel pour durer dans une profession compliquée. « Déjà, les  études furent difficiles. Durant les quatre premières années, il y avait peu de  pratique. C’était très aride. À plusieurs reprises, j’ai failli tout  arrêter… » Mais Éric s’accroche. Et décroche le précieux sésame.

Après avoir bossé  à l’étranger, il revient en Belgique et se lance comme indépendant.  « C’est très difficile de débuter. Il faut investir dans du matériel  coûteux, mais aussi dans l’immobilier : salle de consultation, parking.  Sans oublier la salle d’attente qui ne peut pas être trop petite. Ici, les  patients prennent de la place ! » Et puis, il reste peut-être le plus  difficile : se constituer une clientèle. Pas évident : les  universités produisent beaucoup de vétérinaires et les places sont chères. Éric  décroche la sienne et découvre un métier exigeant.

« Contrairement  à un médecin généraliste, nous sommes souvent confrontés à la mort. À une dame  qui montrait un attachement particulièrement vif pour son chien, j’ai un jour  demandé si elle n’était pas trop possessive. Elle m’a répondu que l’animal  était le dernier souvenir qui lui restait de sa fille, victime d’une leucémie  foudroyante quelques mois plus tôt. J’avais fait une boulette. Il faut éviter  de juger les gens, on ne connaît jamais leur vie… »

Tantôt considéré  comme un bourreau, tantôt attendu comme le divin sauveur, le vétérinaire doit  maîtriser toutes sortes de connaissances, mais aussi faire preuve de beaucoup  de psychologie. Et accepter d’avoir une vie privée parfois bousculée. En cause :  les inévitables gardes. « Ce n’est pas un boulot facile. Mais, pour moi, c’est  le plus beau des métiers. Je ne parviens pas à le lâcher. Je pense que je le  pratiquerai jusqu’à la fin de ma carrière…»

Les 3  défis du vétérinaire

1. Réussir les études

Six années  exigeantes et pas toujours très pratiques. En Belgique francophone, il n’y a  qu’à l’Université de Liège que l’on peut suivre le parcours complet.

2. Se lancer

Les frais sont  nombreux et la clientèle n’apparaît pas par magie. Si vous ne voulez pas ouvrir  votre cabinet, vous pouvez aussi travailler dans l’élevage ou l’expertise  alimentaire.

3. Durer

Gérer des euthanasies, bosser le  week-end, encaisser la souffrance des gens ou leur colère… Le boulot est rude, il  faut pouvoir s’accrocher !  * Références.Be – 08-07-2011

***Certains métiers sont entourés d’une aura toute particulière…  A cause de l’uniforme, de la prestance ou du sourire obligatoire, ces travailleurs sont dragués presque quotidiennement. Sexy ou impressionants, qui sont ces travailleurs que tout le monde cherche à séduire?

**Des métiers où l’on est dragué(e) tous les jours

* Infirmière

Souriante,  dévouée, disponible, aux petits soins pour leurs patients désœuvrés, l’infirmière doit souvent faire face aux avances venant de la part des malades. Elles sont,  de plus, fréquemment amenées à avoir des contacts physiques avec le corps des  patients, notamment lorsqu’elles les lavent.

Il faut  ajouter à cela la mythique blouse blanche, dont la légende voudrait que les  infirmières ne portent rien en dessous. Le costume d’infirmière ‘sexy’ est d’ailleurs un ‘best seller’ des magasins de déguisements.

*Hôtesse de l’air

Hôtesse ou  pilote, les métiers de l’aviation ont toujours fasciné. À des kilomètres du  sol, entre deux destinations, on a l’impression que tout est permis. Faire  l’amour dans les toilettes d’un avion est d’ailleurs l’un des fantasmes les plus  répandus !

Dans leur uniforme strict mais sexy, avec leur foulard et leur déhanché lors du  show de la sécurité, les hôtesses de l’air obsèdent les voyageurs en mal de distraction.  Durant leur service, elles sont en plus obligées de faire preuve de diplomatie,  de sang-froid et de garder le sourire en toutes circonstances, ce qui en fait  évidemment des proies facile pour les dragueurs des airs.

*Pompier

Les pompiers sont dans l’imaginaire collectif les super-héros des temps modernes.  Par définition musclés, braves et intrépides, ils sont en plus entourés de beaucoup  d’’accessoires’ émoustillants, comme le camion rouge, la rampe d’urgence de la  caserne et leurs puissantes lances à incendie.

Un  courage sans faille, le visage plein de suie,  les reflets des flammes dans les yeux, le pompier brave les incendies dans son  uniforme pour sauver la vie des pauvres gens coincés dans leur maison en feu.  Quoi de plus naturel que les trouver séduisants ? Surtout depuis que certaines casernes (notamment celle de Liège) ont décidé d’exposer le charme de leurs pompiers dans des calendriers…

*Professeur à l’université

Ah, le  prestige du prof d’unif’…  Qui n’a jamais laissé son esprit divaguer pendant  le cours de son professeur préféré? L’enseignant est souvent impressionnant  et passionné, il transmet son savoir, son expérience et fascine les jeunes  étudiants sensibles.

Sur l’estrade, face aux étudiants, il représente l’autorité, l’inaccessible,  l’interdit. Le professeur éveillera très vite l’intérêt des amateurs de challenge,  et plus d’un va tenter sa chance.

*Musicien

Difficile  de résister à un homme qui joue de la guitare ou à une femme violoncelliste.  Si, en plus, le musicien est sur scène…  Il devient particulièrement attirant. Au-delà  du fait que tout le monde rêve de sortir avec une ‘star’ (il y a une groupie  hystérique en chacun de nous), l’artiste attire grâce à son esprit romantique,  créatif et torturé.

*Policier

Un uniforme évocateur assorti d’une matraque et de menottes qui lui battent les hanches…  C’est un accoutrement qui rassemble pas mal  d’adeptes ! Les représentants de l’ordre public sont en plus habilités à se balader en rue en portant  une arme à feu, ce qui rajoute au frisson.

Mais  au-delà du légendaire sex-appeal de la policière (ou du policier), il y a aussi  ici un soupçon d’opportunisme! Pris en flagrant délit d’excès de vitesse ou  lorsqu’on reçoit une contravention pour stationnement illégal, beaucoup essayent  d’amadouer l’agent de police avec des sourires et des mots doux.*  Références.Be -24-11-2011

********************************************

18 réponses à “Ces métiers que les filles rêvaient de faire « plus tard »”

  1. 7 11 2016
    produits alimentaire us (12:33:04) :

    Je suis d’accord

    http://www.candious.com/

  2. 21 10 2016
    click here to investigate (19:23:45) :

    Great beat ! I would like to apprentice while you amend your website, how could i subscribe for a blog website? The account aided me a acceptable deal. I had been tiny bit acquainted of this your broadcast offered bright clear concept

    http://asrona.net/user.php?login=cgretzinger42&view=history

  3. 17 07 2016
    check my site (21:46:29) :

    Unquestionably believe that which you stated. Your favorite reason appeared to be on the internet the simplest thing to be aware of. I say to you, I certainly get annoyed while people consider worries that they just do not know about. You managed to hit the nail upon the top as well as defined out the whole thing without having side effect , people could take a signal. Will probably be back to get more. Thanks

    http://www.add-story.com/story.php?title=click-here-90

  4. 17 07 2016
    i was reading this (14:13:30) :

    I believe other website owners should take this web site as an model, very clean and excellent user friendly style and design.

    http://cab24.xyz/story.php?title=for-coffee-geeks

  5. 10 07 2016
    full article (08:51:54) :

    Very well written information. It will be supportive to anybody who employess it, as well as me. Keep doing what you are doing – looking forward to more posts.

    http://asrona.net/user.php?login=thlatina0&view=history

  6. 18 06 2015
    sdorttuii plmnr (15:39:32) :

    I was looking through some of your posts on this website and I conceive this web site is very instructive! Keep posting.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  7. 15 06 2015
    sdorttuiiplmnr (16:47:24) :

    Woh I like your posts, saved to my bookmarks! .

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  8. 15 12 2012
    Canada Goose Womens Victoria Parka Red (04:56:11) :

    Just what I needed, thanks a lot.

  9. 19 11 2012
    watch live tv on computer (11:27:00) :

    i read your article and loave it so much ,thank you so much. http://www.onlinetvsoftware.net/#tv on computer free

  10. 19 11 2012
    Fake Burberry Scarf (11:23:19) :

    This is a great post. Thanks so much for sharing, like always. You have to go places http://www.burberryscarfbigsale.com/#Fake Burberry Scarf

  11. 19 11 2012
    moncler site officiel (11:09:06) :

    nice post,thanks for share. http://www.frdoudounem0ncler.com/#Vest Moncler Femme Revers Noir

  12. 19 11 2012
    http://isabellemarantsneakers.weebly.com (10:52:49) :

    While today’s set all the way up is spectacular – this shelf about items right from Apple past is truly interesting. I would like to take a new closer have a look at some of the memorabilia!

  13. 19 11 2012
    cheap replica hermes wallets (10:08:07) :

    Thanks for the great Post very COOL!!! http://www.cheapesthermeswallets.com/#hermes paris wallet

  14. 19 11 2012
    how much are louis vuitton bags (10:05:47) :

    Thanks for such a great post and the review, I am totally impressed! welcome to visit my site: http://www.cheaplouisvuittonreplica2012.com/#louis vuitton artsy

  15. 19 11 2012
    prada handbags collection (09:28:14) :

    Interesting site. this my website http://www.cheapreplicapradahandbags.com/#prada handbags collection

  16. 19 11 2012
    moncler uk outlet (08:57:19) :

    Thank you very much. This really helped me with my work. I appreciate your help. Thanks a lot. http://www.bestmonclerjacketsuk.com/#white moncler

  17. 19 11 2012
    Hermes Garden Party Bag (08:37:22) :

    i read your article and loave it so much ,thank you so much. http://www.bestreplicahermesbags.com/#Replica Hermes Birkin 22 Bag H008 Peach Silver 3670

  18. 19 11 2012
    chanel bags sale (08:21:36) :

    Thanks for the great Post very COOL!!! http://www.cheapestchanelhandbags.com/#Replica Chanel A66814 Y07402 Quilted Eged Lambskin Bags Black

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...