La métallurgie

*La métallurgie s’engage auprès des jeunes 

Le chantier «Les Ailes de la ville» initié par le Musée de l'air et de l'espace du Bourget réunit une dizaine de jeunes du niveau CAP ou BEP autour de la restauration d'un hydravion Bermuda.
Le chantier «Les Ailes de la ville» initié par le Musée de l’air et de l’espace du Bourget réunit une dizaine de jeunes du niveau CAP ou BEP autour de la restauration d’un hydravion Bermuda.

L’UIMM a alloué 70 millions d’euros sur cinq ans au fonds «Agir pour l’insertion dans l’industrie».

La métallurgie coeur-L’UIMM s’implique dans l’insertion sociale et professionnelle des jeunes. Le syndicat patronal de la métallurgie vient en effet de lancer le fonds «Agir pour l’insertion dans l’industrie». Avec 70 millions d’euros affectés sur cinq ans, «a2i» est la «fondation» la mieux dotée. Objectifs affichés: combattre l’exclusion, promouvoir la diversité dans l’entreprise et pallier les difficultés de recrutement dans l’industrie sur les premiers niveaux de qualification.

Son lancement a eu lieu le 10 juin dernier, au Bourget, sur l’un des chantiers soutenus par le fonds. Baptisé «Les Ailes de la ville», ce chantier initié par le Musée de l’air et de l’espace du Bourget réunit une dizaine de jeunes, de niveau CAP ou BEP, autour de la restauration d’un hydravion Bermuda, utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale. Pendant neuf mois, ils sont formés à certains métiers et spécialités de l’aéronautique (chaudronnerie, soudage, usinage, mécanique, électricité…). Ces formations «préqualifiantes» sont censées déboucher ensuite sur des cursus en alternance ou des emplois en entreprises «Le plus difficile au début, c’est de faire comprendre à ces jeunes qu’il faut respecter les horaires», explique l’un des deux formateurs. Mais une fois la notion de travail intégrée, l’expérience est un succès. Sur la «promo» précédente de douze jeunes, dix ont trouvé un emploi ou un contrat d’apprentissage.

 

Évoquant les quelque 120.000 jeunes qui sortent chaque année du système scolaire sans diplôme et le «nombre croissant de salariés en reconversion», Frédéric Saint-Geours, président de l’UIMM, a insisté sur la «responsabilité des industriels». «Agir pour l’insertion dans l’industrie est la pierre de l’UIMM à l’édifice de la cohésion sociale et de l’emploi industriel», a-t-il expliqué.

Pour Anne Lauvergeon, qui préside le conseil d’administration du fonds, «le fonds a2i, abondé annuellement à hauteur de 14 millions d’euros, est un formidable outil de lutte contre l’exclusion. L’insertion fait partie de ces sujets qui ne valent que par l’action». Outre Les Ailes de la ville, le fonds de l’UIMM soutient par ailleurs une quinzaine d’actions sur l’ensemble du territoire . (Le Figaro-28.06.2010.)

 

 

41 réponses à “La métallurgie”

1 2 3
  1. 29 11 2018
    petrus wine (05:53:40) :

    I found your blogs via Google Plus while searching for a related topic, your post came up and I am so happy it did I really do wish I could better understand the intricacies of this subject but much of this is confusing to me. I am experiencing some of these same issues as well. I truly discovered something here today. Any more suggestions or hints?

    http://www.brokercrm.ro/index.php?option=com_k2&view=itemlist&task=user&id=429413

1 2 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...