Après le passage du tsunami

*L’Asie commémore les cinq ans du tsunami

Des systèmes d'alerte anti-tsunami ont été mis en place afin d'éviter une répétition de la catastrophe de 2004 mais des «failles significatives» subsistent, selon Noeleen Heyzer, sous-secrétaire générale de l'ONU (image d'archive)

Des systèmes d’alerte anti-tsunami ont été mis en place afin d’éviter une répétition de la catastrophe de 2004 mais des «failles significatives» subsistent, selon Noeleen Heyzer, sous-secrétaire générale de l’ONU (image d’archive)

 

En outre, la reconstruction a buté dans certains pays sur des problèmes de corruption, comme au Sri Lanka. A tel point que le gouvernement de Colombo doit aujourd'hui rendre des comptes sur la moitié des quelque 2,2 milliards d'aide promis par les donateurs étrangers.

En outre, la reconstruction a buté dans certains pays sur des problèmes de corruption, comme au Sri Lanka. A tel point que le gouvernement de Colombo doit aujourd’hui rendre des comptes sur la moitié des quelque 2,2 milliards d’aide promis par les donateurs étrangers.

L'Asie a honoré samedi la mémoire de ses morts cinq ans après le tsunami du 26 décembre 2004, pire cataclysme depuis des décennies, qui a anéanti plus de 220.000 vies et bouleversé celles de millions d'autres sur le pourtour de l'océan Indien. Ce tsunami avait été déclenché par un séisme géant de magnitude 9,3. 

L’Asie a honoré samedi la mémoire de ses morts cinq ans après le tsunami du 26 décembre 2004, pire cataclysme depuis des décennies, qui a anéanti plus de 220.000 vies et bouleversé celles de millions d’autres sur le pourtour de l’océan Indien. Ce tsunami avait été déclenché par un séisme géant de magnitude 9,3.

Dans la province indonésienne d'Aceh, qui a payé le plus lourd tribut à la catastrophe de 2004, une journée de prière s'est tenue dans les mosquées à la mémoire des 168.000 morts ou disparus recensés dans l'archipel.

Dans la province indonésienne d’Aceh, qui a payé le plus lourd tribut à la catastrophe de 2004, une journée de prière s’est tenue dans les mosquées à la mémoire des 168.000 morts ou disparus recensés dans l’archipel.

Au Sri Lanka, où les organisations humanitaires évoquent généralement le chiffre de 31.000 décès, deux minutes de silence national ont été observées à la mémoire des disparus.

Au Sri Lanka, où les organisations humanitaires évoquent généralement le chiffre de 31.000 décès, deux minutes de silence national ont été observées à la mémoire des disparus.

En Thaïlande, où le raz-de-marée géant a tué 5.395 personnes (parmi lesquelles 2.248 étrangers de 37 nationalités différentes), des cérémonies ont eu lieu sur la plage de Phang Nga et dans l'île touristique de Phuket. Des milliers de lanternes doivent être lâchées dans la soirée depuis les plages.

En Thaïlande, où le raz-de-marée géant a tué 5.395 personnes (parmi lesquelles 2.248 étrangers de 37 nationalités différentes), des cérémonies ont eu lieu sur la plage de Phang Nga et dans l’île touristique de Phuket. Des milliers de lanternes doivent être lâchées dans la soirée depuis les plages.

En Indonésie, l’Agence de réhabilitation et de reconstruction (BRR) a affirmé que 6,7 milliards de dollars, sur les 7,2 engagés par le gouvernement et les donateurs internationaux, avaient été alloués aux différents projets de reconstruction à Aceh et sur l'île voisine de Nias. Ils ont notamment permis de construire plus de 140.000 maisons, 1.759 établissements scolaires, 363 ponts et 13 aéroports.

En Indonésie, l’Agence de réhabilitation et de reconstruction (BRR) a affirmé que 6,7 milliards de dollars, sur les 7,2 engagés par le gouvernement et les donateurs internationaux, avaient été alloués aux différents projets de reconstruction à Aceh et sur l’île voisine de Nias. Ils ont notamment permis de construire plus de 140.000 maisons, 1.759 établissements scolaires, 363 ponts et 13 aéroports.

****************************** 

* le tsunami du 26 décembre 2004 en Asie…5 ans après

De Nurdin HASAN (AFP) –

Après le passage du tsunamiDes proches de victimes du tsunami de 2004 déposent des fleurs à Peraliya au sud du Sri Lanka le 26 décembre 2009

BANDA ACEH, Indonésie — L’Asie honorait samedi la mémoire de ses morts cinq ans après le tsunami du 26 décembre 2004, pire cataclysme depuis des décennies, qui a anéanti plus de 220.000 vies et bouleversé celles de millions d’autres sur le pourtour de l’océan Indien.

Alors que plusiers pays organisaient des cérémonies du souvenir, cette journée solennelle a été marquée par un fort séisme de magnitude 6,7 au large de l’île indonésienne de Maluku (est).

Les sismologues de l’archipel n’ont cependant pas fait état de victimes ni de dégâts dans l’immédiat. Le tsunami de 2004 avait été déclenché par un séisme géant de magnitude 9,3.

Dans la province indonésienne d’Aceh, qui a payé le plus lourd tribut à la catastrophe de 2004, une journée de prière s’est tenue dans les mosquées à la mémoire des 168.000 morts ou disparus recensés dans l’archipel.

« Aucun des membres de ma famille n’a survécu au tsunami. Mes enfants, mes petits-enfants, mes frères, mes soeurs sont tous morts et m’ont laissée seule, ici », témoigne auprès de l’AFP Siti Aminah, 72 ans.

« Ils sont peut-être enterrés ici ou bien ils ont été peut-être emportés par la mer, car nous habitions sur la plage », explique-t-elle devant une des fosses communes où rescapés et proches se sont rassemblés.

« Même si je ne suis pas sûre de l’endroit où ils sont enterrés, je viens tous les ans afin de prier pour eux, pour que Dieu leur permette de reposer en paix », ajoute-t-elle.

A deux kilomètres de là, dans le port de Ulee Lheu, le vice-président indonésien Boediono (un seul nom) a conduit une cérémonie du souvenir.

« Cinq ans plus tard, les habitants d’Aceh, avec l’aide la communauté internationale, sont parvenus à se relever et à renaître en reconstruisant leur vie sociale, économique et culturelle », a-t-il déclaré devant un millier de personnes.

Au Sri Lanka, où les organisations humanitaires évoquent généralement le chiffre de 31.000 décès, deux minutes de silence national ont été observées à la mémoire des disparus.

En Thaïlande, où le raz-de-marée géant a tué 5.395 personnes (parmi lesquelles 2.248 étrangers de 37 nationalités différentes), des cérémonies ont eu lieu sur la plage de Phang Nga (ouest) et dans l’île touristique de Phuket (sud). Des milliers de lanternes dovent être lâchées dans la soirée depuis les plages.

Des systèmes d’alerte anti-tsunami ont été mis en place afin d’éviter une répétition de la catastrophe de 2004 mais des « failles significatives » subsistent, selon Noeleen Heyzer, sous-secrétaire générale de l’ONU.

« Une partie importante des efforts doivent se concentrer sur l’information des communautés côtières, sur les risques qu’elles encourent et la façon d’y parer », a-t-elle souligné.

En outre, la reconstruction a buté dans certains pays sur des problèmes de corruption, comme au Sri Lanka. A tel point que le gouvernement de Colombo doit aujourd’hui rendre des comptes sur la moitié des quelque 2,2 milliards d’aide promis par les donateurs étrangers.

En Indonésie, l’agence spécialement créée pour coordonner la reconstruction des régions dévastées a été dissoute en avril. L’Agence de réhabilitation et de reconstruction (BRR) a affirmé que 6,7 milliards de dollars, sur les 7,2 engagés par le gouvernement et les donateurs internationaux, avaient été alloués aux différents projets de reconstruction à Aceh et sur l’île voisine de Nias.

Ils ont notamment permis de construire plus de 140.000 maisons, 1.759 établissements scolaires, 363 ponts et 13 aéroports, selon la BRR.(AFP-26.12.09.)

 **Séisme en Indonésie, ce samedi 26 décembre 2009—cinq ans après le tsunami….

Un puissant séisme de magnitude 6,7 est survenu samedi au large de l’île indonésienne de Maluku (est), selon des sismologues de l’archipel qui n’ont pas immédiatement fait état d’éventuels victimes ou dégâts.

La secousse a été enregistrée  à 15h57 locales (6h57 GMT) à environ 152 km au nord-ouest de Tual et à une profondeur de 67 km, a précisé l’Agence indonésienne de météorologie et de géophysique. «Le séisme sous-marin était suffisamment éloigné de ville la plus proche de Tual. Il est également très en profondeur, ce qui signifie qu’il n’aura pas d’effet significatif», a déclaré à l’AFP le responsable de l’Agence, Suharjono. «Nous n’avons pas d’information faisant état de dégâts».

L’Institut de géophysique américain (USGS) a quant a lui évalué le séisme à une magnitude de 6. Ce nouveau séisme survient précisément le jour où l’Asie honore la mémoire de ses morts, cinq ans après le tsunami du 26 décembre 2004 qui avait anéanti plus de 220.000 vies et bouleversé celles de millions d’autres sur le pourtour de l’océan Indien.

Le tsunami de 2004 avait été déclenché par en séisme géant de magnitude 9,3. L’Indonésie se situe sur la «ceinture de feu» du Pacifique, où la rencontre de plaques continentales provoque une forte activité sismique. (20minutes.fr-26.12.09.)

**********************

BANDA ACEH, Indonésie — L’Asie honorait samedi la mémoire de ses morts cinq ans après le tsunami du 26 décembre 2004, pire cataclysme depuis des décennies, qui a anéanti plus de 220.000 vies et bouleversé celles de millions d’autres sur le pourtour de l’océan Indien.

Alors que plusiers pays organisaient des cérémonies du souvenir, cette journée solennelle a été marquée par un fort séisme de magnitude 6,7 au large de l’île indonésienne de Maluku (est).

Les sismologues de l’archipel n’ont cependant pas fait état de victimes ni de dégâts dans l’immédiat. Le tsunami de 2004 avait été déclenché par un séisme géant de magnitude 9,3.

Dans la province indonésienne d’Aceh, qui a payé le plus lourd tribut à la catastrophe de 2004, une journée de prière s’est tenue dans les mosquées à la mémoire des 168.000 morts ou disparus recensés dans l’archipel.

« Aucun des membres de ma famille n’a survécu au tsunami. Mes enfants, mes petits-enfants, mes frères, mes soeurs sont tous morts et m’ont laissée seule, ici », témoigne auprès de l’AFP Siti Aminah, 72 ans.

« Ils sont peut-être enterrés ici ou bien ils ont été peut-être emportés par la mer, car nous habitions sur la plage », explique-t-elle devant une des fosses communes où rescapés et proches se sont rassemblés.

« Même si je ne suis pas sûre de l’endroit où ils sont enterrés, je viens tous les ans afin de prier pour eux, pour que Dieu leur permette de reposer en paix », ajoute-t-elle.

A deux kilomètres de là, dans le port de Ulee Lheu, le vice-président indonésien Boediono (un seul nom) a conduit une cérémonie du souvenir.

« Cinq ans plus tard, les habitants d’Aceh, avec l’aide la communauté internationale, sont parvenus à se relever et à renaître en reconstruisant leur vie sociale, économique et culturelle », a-t-il déclaré devant un millier de personnes.

Au Sri Lanka, où les organisations humanitaires évoquent généralement le chiffre de 31.000 décès, deux minutes de silence national ont été observées à la mémoire des disparus.

En Thaïlande, où le raz-de-marée géant a tué 5.395 personnes (parmi lesquelles 2.248 étrangers de 37 nationalités différentes), des cérémonies ont eu lieu sur la plage de Phang Nga (ouest) et dans l’île touristique de Phuket (sud). Des milliers de lanternes dovent être lâchées dans la soirée depuis les plages.

Des systèmes d’alerte anti-tsunami ont été mis en place afin d’éviter une répétition de la catastrophe de 2004 mais des « failles significatives » subsistent, selon Noeleen Heyzer, sous-secrétaire générale de l’ONU.

« Une partie importante des efforts doivent se concentrer sur l’information des communautés côtières, sur les risques qu’elles encourent et la façon d’y parer », a-t-elle souligné.

En outre, la reconstruction a buté dans certains pays sur des problèmes de corruption, comme au Sri Lanka. A tel point que le gouvernement de Colombo doit aujourd’hui rendre des comptes sur la moitié des quelque 2,2 milliards d’aide promis par les donateurs étrangers.

En Indonésie, l’agence spécialement créée pour coordonner la reconstruction des régions dévastées a été dissoute en avril. L’Agence de réhabilitation et de reconstruction (BRR) a affirmé que 6,7 milliards de dollars, sur les 7,2 engagés par le gouvernement et les donateurs internationaux, avaient été alloués aux différents projets de reconstruction à Aceh et sur l’île voisine de Nias.

Ils ont notamment permis de construire plus de 140.000 maisons, 1.759 établissements scolaires, 363 ponts et 13 aéroports, selon la BRR.

******************************* 

Une route inondée dans le quartier de Fagatogo, aux Samoa américaines (Sipa)

 Une route inondée dans le quartier de Fagatogo, aux Samoa américaines(08.01.09.)

La région de Pago Pago, aux Samoa américaines (Sipa)

La région de Pago Pago, aux Samoa américaines…

La région de Pago dénombre d'importants dégâts, aux Samoa américaines (Sipa)

La région de Pago dénombre d’importants dégâts, aux Samoa américaines

 Un magasin complètement détruit, aux Samoa américaines (Sipa)

Un magasin complètement détruit, aux Samoa

Le trajet du tsunami en fonction des heures (AFP)

 Le trajet du tsunami en fonction des heures

Les village de Pago Pago, aux Samoa américaines (Sipa)

Les village de Pago Pago, aux Samoa

La zone des hôtels accusent de gros dégâts, aux Samoa américaines (Sipa)

La zone des hôtels accusent de gros dégâts, aux Samoa

 

 

108 réponses à “Après le passage du tsunami”

1 4 5 6
  1. 3 09 2019
    Annetta (01:38:19) :

    It’s nearly impossible to find well-informed people on this topic, however, you sound like you know what you’re talking about!
    Thanks

    my homepage – Private

  2. 15 08 2019
    Click The Link (04:33:46) :

    Howdy exceptional website! Does running a blog such as this require a great deal of work? I’ve very little understanding of coding but I had been hoping to start my own blog in the near future. Anyway, if you have any recommendations or techniques for new blog owners please share. I know this is off topic but I simply had to ask. Thanks a lot!

    https://www.backlinkdir.com/support/gateway-support.html

  3. 14 08 2019
    Click The Link (08:43:45) :

    I am not sure where you’re getting your information, but great topic. I needs to spend some time learning much more or understanding more. Thanks for excellent info I was looking for this info for my mission.

    https://www.usa-antivirus.com/trustport-customer-service-phone-number.html

  4. 12 08 2019
    Rae Shoopman (07:22:52) :

    It’sIt isIts not my first time to visitgo to seepay a visitpay a quick visit this websiteweb sitesiteweb page, i am visitingbrowsing this websiteweb sitesiteweb page dailly and takegetobtain nicepleasantgoodfastidious datainformationfacts from here everydaydailyevery dayall the time.

    http://www.wikidot.com/user:info/rusna-mila

  5. 4 08 2019
    Wordpress (04:30:36) :

    I was more than happy to find this site. I wanted to thank you for ones time just for this wonderful read!! I definitely liked every little bit of it and i also have you saved to fav to look at new things on your site.

    https://www.facebook.com/KateKowalskyWebMarketing/posts/1761965997163760

  6. 30 07 2019
    Willene Kubu (02:52:19) :

    It is appropriate time to make some plans for the long run and it is time to be happy. I’ve read this publish and if I could I wish to recommend you some interesting issues or suggestions. Perhaps you can write subsequent articles relating to this article. I want to learn more issues approximately it!

    https://www.slideshare.net/MassimoVolpi1/is-pregnancy-miracle-legit-unbiased-review

  7. 29 07 2019
    Mara Smolinski (04:49:50) :

    Nice blog! Is your theme custom made or did you download it from somewhere? A theme like yours with a few simple adjustements would really make my blog stand out. Please let me know where you got your design. Many thanks

    https://www.slideshare.net/MassimoVolpi1/the-3-weeks-diet-review-does-it-really-work

  8. 26 07 2019
    Móviles (06:00:09) :

    Good blog you have got here.. It’s hard to find quality writing like yours nowadays. I seriously appreciate individuals like you! Take care!!

    http://fundas-para-xiaomi71227.bloggin-ads.com/9423926/la-ltima-gu-a-a-protector-de-pantalla-xiaomi

1 4 5 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...