Les «aliments anticancer»

Une étude américaine conclut qu'un régime riche en noix réduirait la survenue des cancers du sein. (Malaurie Family)
Une étude américaine conclut qu’un régime riche en noix réduirait la survenue des cancers du sein. 

La consommation de noix réduit le risque de cancer du sein, le vin prolonge le pronostic de certains cancers, etc. Autant d’annonces à prendre avec prudence.

Les «aliments anticancer» coeur-*Des publications scientifiques font souvent état des bienfaits pour la santé de tel ou tel aliment, semant parfois le trouble dans l’esprit des consommateurs. Plusieurs communications présentées à Denver (Colorado), au congrès annuel de l’Association américaine pour la recherche sur le cancer, ont fait grand bruit. . Quelques semaines après la communication de l’Institut du cancer selon laquelle un verre de vin quotidien accroît les risques de nombreux cancers, ces résultats ont de quoi déconcerter.Une autre étude américaine présentée au même congrès conclut qu’un régime riche en noix réduirait la survenue des cancers du sein. Dans un groupe de rongeurs programmés pour développer des tumeurs mammaires, certains ont été soumis à un régime riche en noix (équivalent à 56 g/j pour un humain). Au bout de cinq mois, tous les animaux témoins avaient une tumeur, alors que leur apparition a été retardée d’au moins trois semaines dans le groupe noix. L’effet protecteur serait lié à la richesse des noix en phytostérols (anticholestérols naturels) et en acides gras oméga 3. Deux exemples parmi d’autres. La littérature médicale récente regorge d’articles sur les vertus anticancéreuses des brocolis, les atouts multiples de la canneberge ou encore l’effet anticholestérol des noix de macadamia. Ces études sont d’ailleurs parfois largement mises en avant par les industriels du secteur.

«Il ne faut pas jouer les apprentis sorciers»

Mais l’un des axes de recherche les plus actifs sur les liens entre alimentation et santé concerne les aliments riches en acides gras oméga 3. Il s’agit d’une part des huiles végétales comme l’huile de colza ou de noix qui contiennent de l’acide alpha linolénique et, d’autre part, des produits de la mer, sources de deux autres acides gras (EPA et DHA). Les effets cardioprotecteurs des oméga 3 sont établis. Les chercheurs étudient aussi leur rôle dans le développement cérébral du fœtus et la prévention de l’obésité infantile, grâce à des travaux chez des femmes enceintes. Quid des liens avec les cancers ? «On sait que les tumeurs du sein, du côlon et de la prostate sont associées avec un déséquilibre par excédent d’apports énergétiques, et un excès de lipides. Mais dans le détail, on cafouille encore, explique le Pr Philippe Bougnoux, cancérologue au CHU de Tours. Ainsi, pour le cancer du sein, plus de 70 études épidémiologiques ont été menées, aucune n’a pu identifier formellement un acide gras associé à un risque plus élevé ou moindre de cancer.» Mais en étudiant, chez des femmes opérées de cancers du sein, des échantillons de tissu adipeux dont le contenu en acides gras reflète les apports alimentaires passés, le Pr Bougnoux a déterminé des profils lipidiques à risque de récidive tumorale. Celui-ci est inversement proportionnel à la richesse du tissu adipeux en acide linolénique, l’oméga 3 contenu par exemple dans les noix. Avec ce principe, l’équipe du Pr Bougnoux a mis au point un test qui quantifie la part nutritionnelle du risque de cancer du sein. «Cet examen pourrait permettre de faire de la prévention primaire de ce cancer, en repérant les femmes à risque nu­tri­tionnel élevé et en modifiant leur régime alimentaire», estime le chercheur. Reste à trouver les crédits pour le développer…

Face à ces données, comment mettre toutes les chances de son côté ? «Manger beaucoup de noix, de poissons ou d’huile de colza, pourquoi pas, il n’y a pas de danger, conclut le Pr Bougnoux. En revanche, il ne faut pas jouer les apprentis sorciers en prenant sans contrôle des gélules d’oméga 3, il y a trop de paramètres qui rentrent en jeu.». «Beaucoup d’études sont utiles à la recherche mais n’ont pas d’applications pratiques, insiste le Pr Serge Hercberg, président du comité de pilotage du plan national nutrition santé (PNNS). Se focaliser sur un aliment à la mode, c’est prendre les choses par le petit bout de la lorgnette.» Un avis partagé par le nutritionniste Jean-Michel Borys. «Aller plus loin que les recommandations du PNNS, c’est risquer de s’embrouiller.» La règle «cinq fruits et légumes par jour» est déjà presque trop complexe pour certains patients.(Lr Figaro)

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*le fruit du corossol arrive à tuer le cancer jusqu’à 10.000 fois plus efficacement que les médicaments de chimiothérapie forts 

graviola-bio-corossol-antioxydant-naturel-superfruit-puissant-anti-cancer-jus-proprietes-vertus-36

*Selon L’institut de recherche sur le Cancer du Royaume-Uni , Annona muricata est un principe actif dans une plante médicinale commercialisé sous le nom de marque Triamazon. La licence pour ce produit au Royaume-Uni n’est pas acceptée en raison de ses effets de guérison énormes sur le corps et la perte potentielle de bénéfices pour soutenir la concurrence des médicaments anticancéreux pharmaceutiques.*Cliquer ici: Le brocoli, un légume contre le cancer

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*d’autres articles sur le même sujet: Le brocoli, un légume contre le cancer

*************************

*qu’est-ce que le cherimoya?

cherimoya_3

Le cherimoya est un fruit qui provient des vallées andines de l’Equateur et du Pérou. Sa peau est verte et écailleuse (on dirait un tatou qui serait devenu un fruit…),mais sa chair, elle, est douce et crémeuse, et parsemée de gros pépins noirs semblables à ceux du melon d’eau, mais qui sont faciles à retirer. Il ne faut pas manger les graines par contre, elles sont toxiques! On peut consommer le cherimoya quand sa chair verte se teinte de petites taches brunes et que le fruit s’écrase légèrement sous la pression du doigt, comme le ferait un avocat mûr à point. Par contre, si la peau devient complètement brune ou noire, le fruit n’est plus comestible.Le nom original, « Chirimuya », est issu du dialecte Quechua et signifie « graines froides », parce que la plante ne pousse qu’à une altitude élevée et ses graines ne germeront qu’à cette hauteur, soit de 4500 à 8500 pieds d’altitude. Aussi appelé « custard apple » à cause de sa texture unique, le cherimoya possède une chair délectable, blanche et douce, crémeuse et fondante comme du sorbet. On le déguste d’ailleurs à la cuillère, comme on mangerait du pouding. Oui, oui!

cherimoya_2

Mark Twain a déjà dit du cherimoya que c’était « le plus délicieux fruit connu de l’homme ». Goûtez-en une bouchée, et vous direz la même chose. Le goût est absolument indescriptible. Il y en a qui disent que ça ressemble à un mélange de banane, d’ananas, de fraise, de gomme balloune (?!), de papaye et de poire. Moi, je trouve que c’est à la fois tout et rien de ça. C’est tropical, c’est crémeux, c’est sucré… c’est débile! Attention toutefois de bien choisir vos fruits, si vous décidez de faire l’expérience du cherimoya. Les fruits non matures ont une chair ferme et bien peu de goût. Les fruits trop mûrs, quant à eux, peuvent développer un arrière-goût amer qui rend la dégustation peu plaisante. Il faut donc avoir l’oeil, ou être bien chanceux, pour tomber sur l’ultime fruit parfait, juste assez mou, avec une chair à consistance de poire ou de papaye bien mûre qui se mangera à la cuillère.*source: /jasminecuisine.blogspot.com/ dimanche 06 décembre 2009

 

cherimoya_5

***************************

82 réponses à “Les «aliments anticancer»”

1 3 4 5
  1. 25 06 2018
    fitness gym (03:36:11) :

    I’ll like your social channels. This post is magnificent! Thank you for posting this up on your website.

    http://stockmarketinvestingonlin62726.full-design.com

  2. 30 05 2018
    Anderson Phou (06:03:13) :

    I just got done eating a platter of spaghetti before visiting your site. It sure makes the full feeling all that much better.

    http://www.highlandavenuewristwatch.com

1 3 4 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...