Les vertus de la pierre

*La lithothérapie, ou le bien-être par les pierres

Lithothérapie : le bien-être par les pierres

Blocages émotionnels, stress, mal-être… La lithothérapie nous enseigne que les minéraux peuvent nous aider à aller mieux. Cette discipline qui, hier encore, rimait dans les esprits avec magie et gri-gri, séduit aujourd’hui de plus en plus d’adeptes. Que sait-on du mode d’action des pierres ? De leurs vertus supposées ? Comment les choisir ? L’éclairage de Wydiane Khaoua, experte en lithothérapie.

Esotérique la lithothérapie ? Empirique, rétorquent ses adeptes ! « Ce n’est pas une science fondamentale, il n’y a pas d’école, explique Wydiane Khaoua, experte en lithothérapie chez Cristaux et Santé. Mais c’est une pratique qui existe depuis tellement longtemps que d’expérience en expérience, on dispose d’une multitude de résultats qui se recroisent et forment aujourd’hui un véritable savoir. »

des pierres vivantes

Cela fait longtemps en effet que l’homme utilise des pierres pour son bien-être ou sa santé. En Egypte ancienne, déjà, certains minéraux étaient considérés comme sacrés, notamment le lapis-lazuli ou la turquoise. Plus tard, au XIIème siècle, on attribuera la longévité de la religieuse Hildergarde de Bingen, décédée à 81 ans, aux propriétés des pierres thérapeutiques qu’elle avait étudiées et développées dans ses écrits.

Mais aujourd’hui l’idée que des minéraux puissent agir sur notre bien-être suscite avant tout un certain scepticisme. « Effectivement, la première réaction est souvent de trouver cela étrange, reconnaît Wydiane Khaoua. Mais si l’on explique à une personne qu’une pierre – comme une plante – a une couleur, une forme et une composition chimique particulières, en un mot qu’elle est vivante, on peut facilement lui faire comprendre qu’elle dégage quelque chose de particulier. »

Vivante, une pierre, vraiment ? « Dans la pensée commune, on part du principe que ce qui ne bouge pas n’est pas vivant. Pourtant, on sait bien que les pierres bougent puisqu’elles poussent. Seulement, contrairement à d’autres organismes vivants, cela prend des millions d’années. C’est un processus très lent mais une pierre n’est pas inerte. »

des  catalyseurs de changement

En quoi exactement les minéraux peuvent-ils nous aider ? « Les pierres sont aujourd’hui reconnues comme des outils de mieux-être et de conscience – conscience de soi et de la vie -, précise la spécialiste. Cela peut aller de problématiques concrètes (« je n’arrive pas à monter mon entreprise », « j’aimerais mieux communiquer ») à des questions plus abstraites (« je manque d’énergie vitale », « j’aimerais développer mes sens »). Mais les pierres ne peuvent en aucun cas guérir dans l’urgence, nous insistons beaucoup là-dessus ». En ce sens, la lithothérapie ne propose pas de gri-gri ou d’amulette, mais plutôt un catalyseur de changement. « Il n’y a pas de pierre de chance, de protection ou de bonheur, poursuit Wydiane. Mais il y a des pierres qui font du bien. Et forcément quand on va mieux, la vie est plus fluide. En réalité, ce n’est pas la pierre qui fait tout le travail ! Elle est un éclaireur. A chacun de nous, ensuite, de prendre en compte ce qu’elle nous montre. »

trois niveaux d’action

Concrètement, les pierres agiraient sur trois plans différents. «  A un niveau infinitésimal, il existe un échange d’oligoéléments par capillarité cutanée, détaille l’experte. Quand on touche une pierre, les pores de la peau s’ouvrent. Selon la composition chimique particulière du minéral, certains de ses éléments peuvent pénétrer dans le corps. Le second niveau d’action concerne les énergies que notre corps échange avec la pierre quand on la manipule. »

Enfin, il y a un mode d’action dit vibratoire, plus abstrait et difficile à concevoir. « Des vibrations émanent des pierres. Celles-ci vont se propager, y compris dans des espaces qui nous sont parfois inconnus. C’est pour cela qu’on considère que la pierre peut venir dissoudre des blocages qui n’existent pas forcément « ici et maintenant ». Les minéraux sont des outils quantiques : une part de leur efficacité n’est pas quantifiable, ni décelable, car elle intervient à un niveau dont on n’a pas encore conscience. »

Ceci explique qu’une pierre, au-delà de son champ d’action connu, puisse se révéler aidante dans d’autres domaines, selon les personnes et les problématiques.  Mais comment être sûr, alors, de choisir la bonne pierre pour nos besoins ? « Il y a une dimension très spontanée dans notre rapport aux pierres, insiste Wydiane. On n’a pas besoin de connaissances spécifiques pour bénéficier de leur action. Bien sûr, en magasin, on peut vous orienter vers tel ou tel minéral en fonction de ce que vous souhaitez. Mais celui qui vous conviendra le mieux, au-delà des étiquettes, c’est celui qui va vous attirer. Celui que vous allez préférer. Car c’est notre corps qui sait le mieux ce dont on a besoin. »

Le conseil de la spécialiste : rendez-vous dans un magasin spécialisé, prenez les pierres en main, laissez-vous guider par celles qui attirent votre attention et choisissez celle qui vous « appelle » le plus. Le seul point important selon elle : préférez des pierres de qualité de plus de 150 grammes pour plus d’efficacité.

sous l’oreiller ou pour méditer

Pour les utiliser au quotidien, pas besoin non plus de mode d’emploi pointu. « Il suffit de prendre la pierre en main chez soi, tranquillement. Vous n’avez pas besoin de méditer, même si les minéraux s’avèrent d’excellents supports de méditation. Vous pouvez les manipuler au gré de vos envies, même en regardant la télévision. C’est le contact qui compte. » Certains choisissent aussi de dormir avec : un galet de cornaline glissé sous l’oreiller ou serré dans la main au moment de s’endormir serait par exemple très efficace contre les problèmes de sommeil.

En revanche, tous les spécialistes en lithothérapie insistent sur la nécessité de « nettoyer sa pierre ». Pour Wydiane Khaoua, inutile d’aller chercher des solutions compliquées : « le plus facile – et logique -, c’est simplement de les laisser tremper dans un grand bol d’eau froide du robinet pendant quelques heures. »

des pierres compagnons

Vous êtes intrigué ? Vous avez envie d’essayer ? « La lithothérapie ne nécessite pas forcément une démarche active, assure l’experte. Ce n’est pas une croyance : que l’on y croit ou pas, la pierre va « émettre » et vous allez pouvoir bénéficier de ses effets. Bien sûr, les minéraux sont d’autant plus efficaces que l’on est dans une position attentive. Mais rien n’empêche par exemple d’offrir une pierre à un proche ou d’en glisser une sous l’oreiller d’un enfant… En général, les petits les adorent. Pour eux comme pour nous, les minéraux sont d’excellents compagnons au quotidien. » *psychologies.com–Mai 2014

*****************************************

2 réponses à “Les vertus de la pierre”

  1. 18 06 2015
    sdorttuiiplmnr (14:02:19) :

    Can I simply say what a relief to search out someone who truly is aware of what theyre talking about on the internet. You undoubtedly know the way to deliver a problem to light and make it important. Extra people have to learn this and understand this facet of the story. I cant believe youre not more popular since you definitely have the gift.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  2. 15 06 2015
    sdorttuii plmnr (22:51:11) :

    I would like to thnkx for the efforts you’ve put in writing this website. I am hoping the same high-grade web site post from you in the upcoming also. In fact your creative writing abilities has inspired me to get my own website now. Actually the blogging is spreading its wings quickly. Your write up is a great example of it.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...