Hiroshima,un certain août 1945

 bomba1.jpghiroshima2.jpghiroshima4.jpg

**le Japon se souvient d’Hiroshima

Le 6 août 1945, l’armée américaine larguait la bombe A sur la ville japonaise, faisant 140.000 morts. Le premier ministre Naoto Kan a réitéré son engagement à œuvrer à une société sans énergie nucléaire.

Ébranlé par Fukushima,<br />le Japon se souvient d’Hiroshima<br /> » class= »photo » /></a></font></strong><strong><font face=

Hiroshima,un certain août 1945 coeur-Soixante-six ans après, la ville d’Hiroshima au Japon s’est recueillie samedi à la mémoire des victimes du premier bombardement nucléaire de l’histoire. Une minute de silence a été observée à 8h15 du matin, à l’heure où la bombe atomique a été larguée par l’aviation américaine, le 6 août 1945, dans les derniers jours de la Seconde guerre mondiale. L’explosion, qui détruisit la majeure partie de la ville, tua près de 140.000 personnes. Trois jours plus tard, le 9 août, la ville de Nagasaki essuyait à son tour un bombardement nucléaire, qui fit des dizaines de milliers d’autres victimes et fut suivi par la capitulation du Japon.

Le premier ministre japonais Naoto Kan à Hiroshima, samedi.

Le premier ministre japonais Naoto Kan à Hiroshima, samedi 06.08.2011.

Le premier ministre japonais Naoto Kan a déposé une couronne de fleurs jaunes dans le parc du mémorial pour la paix d’Hiroshima. «Nous ne devons jamais oublier la calamité nucléaire qui a attaqué Hiroshima ils y a 66 ans. Nous ne devons jamais permettre qu’une chose pareille se reproduise», a-t-il déclaré.

Cette commémoration intervient alors que le Japon fait face à une catastrophe nucléaire sans précédent après le séisme et le tsunami dévastateurs du 11 mars dernier, qui ont atteint le système de refroidissement de la centrale de Fukushima. Naoto Kan avait fixé le 13 juillet cet objectif de sortie du nucléaire. Mais le premier ministre, qui atteint des pics d’impopularité, avait été très critiqué pour n’avoir fixé aucun calendrier ni donné de stratégie concrète. «Je réduirai la dépendance du Japon envers l’énergie nucléaire, avec pour objectif la création d’une société qui ne dépendra par de l’énergie nucléaire», a-t-il affirmé samedi. (Le Figaro-06.08.2011.)

***Photos…cliquer ici: Il y a 66 ans, l’enfer atomique à Hiroshima et Nagasaki

******************************

*64e anniversaire d’Hiroshima…. Quelque 50 000 personnes, parmi lesquelles figuraient des survivants de la bombe larguée par les Etats-Unis, étaient rassemblées au mémorial dédié aux victimes, en présence du Premier ministre Taro Aso et de représentants d’une soixantaine de pays.A 08h15 (23h15 GMT), moment précis où la première bombe atomique de l’histoire a explosé au-dessus de la ville, les participants à la cérémonie se sont levés et ont prié en silence à la mémoire des dizaines de milliers de victimes, hommes, femmes, enfants, vieillards, déchiquetés par le souffle de la déflagration ou atrocement brûlés par la chaleur et les radiations. Entre le 6 août et le 31 décembre 1945, au total 140 000 morts ont été dénombrés à Hiroshima. Le 9 août, les Etats-Unis ont largué une deuxième bombe sur la ville de Nagasaki, plus au sud, qui a fait 70.000 morts. La température au moment de l’explosion dépassa un million de degrés dans l’hypocentre : dans un diamètre de 280 m , en une seconde la température atteignit 5000° d’où un incendie gigantesque jusqu’à 2 km et plus autour de l’hypocentre. Le souffle lié à une pression extrême (19 tonnes par m2 à 500 mètres de l’hypocentre) a fait écrouler tous les immeubles et a projeté les personnes en l’air : il ne reste que les ruines de quelques bâtiments construits en béton armé, les maisons étant en bois. Le Japon a accepté la reddition le 15 août et est depuis devenu une nation officiellement pacifiste, ainsi que l’un des plus proches alliés des Etats-Unis. En revanche, le gouvernement américain n’a jamais présenté d’excuses pour les victimes innocentes. Le débat se poursuit entre historiens et hommes politiques pour savoir si les deux attaques atomiques étaient nécessaires pour mettre fin à la guerre ou bien s’il s’agissait surtout de tester un nouvel armement et étudier ses effets sur la population. Selon un sondage rendu public cette semaine par l’université Quinnipiac (Connecticut, nord-est), près des deux-tiers des Américains continuent de penser que les Etats-Unis ont eu raison de recourir à l’arme atomique. Morris Jeppson, 87 ans, l’un des membres de l’équipage du bombardier B-29 qui a largué la bombe sur Hiroshima, a déclaré que même le président de l’époque, Harry Truman ignorait tout des radiations, dans une interview au quotidien japonais Mainichi Shimbun. Il a toutefois estimé que le président Obama partait sur « une mauvaise piste » et que son appel était « naïf ». Il lui a reproché d’attendre que la plupart des vétérans de la Deuxième Guerre Mondiale aient disparu pour dire que les Etats-Unis ont eu tort d’utiliser la bombe atomique. Le souvenir de la dévastation causée par la bombe atomique lâchée il y a 64 ans par l’armée américaine sur la ville japonaise d’Hiroshima à la fin de la deuxième guerre mondiale doit donner un nouvel élan aux efforts pour éliminer les armes nucléaires de la planète, a déclaré jeudi le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon.(El Watan-08.08.09.) *************************** Il ya 63 ans, l’arme atomique était larguée sur Hiroshima et Nagasaki par les USA. Le Pr. Pierre Piérart, de l’université de Mons, rappelle les faits et les atrocités d’un génocide qu’on a tendance à oublier..  » Les 6 et 8 aoùt 1945, la bombe atomique est utilisée pour la première et seule fois dans l’histoire, contre les villes japonaises Hiroshima et Nagasaki. Les conséquences humaines ont été terribles. La bombe n’explose pas au sol, mais dans l’atmosphère. Une gigantesque boule de feu qui tue par brûlure. C’est son effet le plus mortel. A l’épicentre, la température atteint un million de degrés. Elle se réduit rapidement à mesure qu’on s’en éloigne, mais dans les 500 premiers mètres, il s’agit d’une véritable incinération. Il y a aussi l’effet de souffle: un déplacement d’air à 600 KM/H. Aucun bâtiment n’y résiste. Enfin il y a la radioactivité. Pour indiquer le nombre de morts d’Hiroshima, je retiens le chiffre à la fin décembre 1945..: 145.000 morts. Car 70.000 personnes sont mortes dans les mois qui ont suivi.. Des brûlés qui auraient dù survivre à leurs brûlures, mourraient de façon inexpliquée.., à cause de la radioactivité… L’histoire de la bombe débute vers 1938-39. Sur conseil d’Einstein, le programme militaire américain, dénommé « projet Manhattan », débute en 1942. Il va durer deux ans, coùter deux milliards de dollars de l’époque. mettre au travail 130.000 personnes dans trois grandes usines. Le projet est tenu secret. Dès septembre 1944, Roosevelt et Churchill envisagent de l’utiliser contre le Japon. Pourtant, en juillet 1945, l’empereur du Japon envoie son fils pour négocier une paix, avec capitulation totale… Alors, on va faire trainer les choses. Des stratèges américains savaient que les Japonais étaient au bord du rouleau. 90% de leur aviation et de leur flotte, étaient détruits, il ne restait rien de leur machine industrielle…(source: l’Expression du 7 aoùt 2008) – à suivre. 

21 réponses à “Hiroshima,un certain août 1945”

1 2
  1. 19 07 2018
    Real Estate (07:18:04) :

    How would you recommend applying these tips in a work place environment? I just discovered your write ups on Friday. I would bet you probably make kittens smile. These posts are magnificent. I am hooked on your write up.

    http://jesse-grillo71582.pages10.com

1 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...