Les jeunes et le service national

*****************************************

*180 000 citoyens âgés de 30 ans et plus ont bénéficié des mesures de régularisation depuis mars 2011

Plus de 180 000 citoyens âgés de 30 ans et plus ont bénéficié des mesures de régularisation de leur situation vis-à-vis de service national depuis le début de l’opération en mars 2011, a indiqué hier le ministère de la Défense nationale, précisant que l’opération se poursuit dans de «bonnes conditions». «Le MDN informe que la régularisation de la situation vis-à-vis du service national des citoyens âgés de 30 ans et plus au 31 décembre 2014, à savoir, ceux nés en 1984 ou antérieurement, décidée par le président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, se poursuit dans de bonnes conditions», lit-on dans le communiqué. «A ce titre, et depuis le début de cette opération en mars 2011 et jusqu’au 30 avril 2015, le nombre de citoyens ayant bénéficié des mesures présidentielles s’élève à 184 818, dont 2514 résidents à l’étranger», précise la même source, ajoutant que «la situation de 503 751 citoyens retardataires jusqu’à la classe 2010 a été régularisée, pendant cette même période.»–mardi 19 mai 2015

*Le Ministère de la Défense Nationale informe que la régularisation de la situation vis-à-vis du Service national des citoyens âgés de trente (30) ans et plus au 31 décembre 2014, à savoir, ceux nés en 1984 ou antérieurement, décidée par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale, se poursuit dans de bonnes conditions.

A ce titre, et depuis le début de cette opération en mars 2011 et jusqu’au 30 avril 2015, le nombre de citoyens ayant bénéficié des mesures présidentielles s’élève à 184818 dont 2514 résidents à l’étranger. Aussi, la situation vis-à-vis du Service National de 503751 citoyens retardataires jusqu’à la classe 2010 a été régularisée, pendant cette même période. Les Centres et Bureaux de Service National, à travers tout le territoire national continueront à recevoir et à prendre en charge avec toute la diligence requise les citoyens concernés par ces mesures.*18/05/2015 |

*Dispense du service national au profit des citoyens âgés de 30 ans et plus

Les citoyens ayant atteint l’âge de 30 ans et plus au 31 décembre 2014 non encore incorporés, et ceux déclarés insoumis sont invités à se rapprocher des structures du service national pour bénéficier des dispositions de dispense décidée par le président de la république, Abdelaziz Bouteflika, Chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale(MDN), indique mercredi un communiqué de cette institution.

Selon les indications fournies par la même source, la mesure en question vient « en application des dispositions du décret présidentiel n°14-370 du 23 décembre 2014 portant dispense des citoyens assujettis aux obligations du service national, décidée par le président de la République, Chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale »

Les citoyens concernés doivent être munis, souligne-t-on, d’une copie de la carte d’identité nationale, d’une copie du diplôme ou d’un certificat de scolarité de la dernière classe fréquentée ainsi que de deux photos. Il est précisé en outre, que le calendrier de passage doit être respecté par les citoyens nés entre:

– le 1er janvier et le 30 avril 1982, du 4 au 8 janvier 2015
– le 1er mai et le 31 août 1982, du 11 au 15 janvier 2015
– le 1er septembre et le 31 décembre 1982, du 18 au 22 janvier 2015
– le 1er janvier et le 30 avril 1983, du 1er au 5 février 2015
– le 1er mai et le 31 août 1983, du 8 au 12 février 2015
– le 1er septembre et le 31 décembre 1983, du 15 au 19 février 2015
– le 1er janvier et le 30 avril 1984, du 1er au 5 mars 2015
– le 1er mai et le 31 août 1984, du 8 au 12 mars 2015
– le 1er septembre et le 31 décembre 1984, du 15 au 19 mars 2015.

**Par Lila Ghali | 24/12/2014 /algerie1.com

*Plus de 100.000 citoyens régularisés en trois ans

Durant la période allant de mars 2011 et jusqu’au 20 mars 2014, pas moins de 101.645 ont vu leur situation vis-à-vis du service national régularisée, selon un bilan fourni dans un communiqué, mercredi, par le  le ministère de la Défense nationale (MDN).

Le ministère informe que la régularisation de la situation vis-à-vis du service national des citoyens âgées de trente (30) ans et plus, décidée par le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelaziz Bouteflika, « se poursuit dans de bonnes conditions », a souligné la même source.Parmi ces citoyens ayant bénéficié des mesures présidentielles 2.106 résident à l’étranger, selon les précisions contenues dans  le communiqué.Toujours selon la même source, dans le cadre de ces mêmes mesures, 428.939 retardataires des classes de 2002 à 2010 ont été également régularisés pendant cette même période.*algerie1.com/ 02/04/2014 

*Service national : les jeunes non régularisés exclus du marché du travail

« Tout citoyen ne justifiant pas de sa situation régulière vis-à-vis du service national ne peut être recruté dans le secteur public ou privé, ou exercer une profession ou une activité libérale ».

Les jeunes algériens n’ayant pas régularisé leur situation vis-à-vis du service national sont interdits de toute activité professionnelle. « Tout citoyen ne justifiant pas de sa situation régulière vis-à-vis du service national ne peut être recruté dans le secteur public ou privé, ou exercer une profession ou une activité libérale », lit-on dans l’article 7 de la loi relative au service national.

Avant la promulgation de cette nouvelle loi, les jeunes non régularisés avaient la possibilité de travailler dans le secteur privé ou exercer des activités libérales. 

Ce durcissement des restrictions à l’encontre des jeunes non régularisés vient en parallèle de la mesure portant réduction du service militaire (art 5) à une année au lieu de 18 mois.

La nouvelle loi ( art 4) a exclu la possibilité pour les concernés de passer leur service militaire en forme civile : « Le Service National s’accomplit en la forme militaire au sein des structures de l’Armée Nationale Populaire. Il effectue de façon continue durant toute sa durée légale ».

L’article 70 de la même loi stipule que « le temps de service national est compté pour sa durée effective dans le calcul de l’ancienneté de service exigée pour l’avancement et la retraite conformément à la législation et la réglementation en vigueur ».*El Watan- 09.09.2014 |

servicee

**La nouvelle loi sur le service national

La nouvelle loi sur le service national, adoptée par le parlement lors de la session précédente est publiée dans la dernière édition du journal officiel. Et devient donc exécutoire pour les nouveaux appelés qui rejoindront leurs casernes d’affectations le mois d’octobre.

Principal changement : le réduction de la durée du service qui passera de dix-huit mois à douze mois, soit une nouvelle réduction de six mois après la précédente qui a permis de ramener le service de 24 mois à dix huit mois.

Cette meure, qui fait partie des engagements du président Bouteflika, lors de son dernier mandat a fait l’objet d’une longue maturation au sein de l’institution militaire avant qu’elle ne soit ainsi actée.

Dans l’article 7 de la loi, il est clairement stipulé que «tout citoyen ne justifiant pas de sa situation régulière vis-à-vis du service national ne peut être recruté dans le secteur public ou privé, ou exercer une profession ou une activité libérale.»

Ainsi donc, les citoyens bons pour le service doivent désormais passer douze mois dans la caserne pour prétendre à un recrutement dans le secteur public ou privé. Même pour quelqu’un qui veut exercer un commerce, à titre privé, doit désormais justifier de sa situation militaire avant d’obtenir son registre de commerce.

Les cas d’inaptitude pour le service, pour des raisons de santé ou pour des raisons sociales sont consacrées par cette nouvelle loi , sous la forme d’une dispense. En revanche, les cas d’insoumission seront sévèrement reprimés, autrement dit un citoyen en âge d’êre sous les drapeaux qui n’est pas dispensé ou qui n’est pas bénéficiaire d’un sursis pour études supérieures est passible d’un tribunal militaire territorialement compétent.

Autre disposition, qui n’est pas au demeurant une nouveauté : la solde dont le montant n’est pas indiquée. Mais ce qui va certainement faire plaisir aux citoyens algériens, c’est le fait que le durée du service national sera comptabilisée dans le calcul de la retraite est sera considérée comme une période de travail.*.algerie1.com-09/09/2014 | 16:13

serviceNA

**La durée du service national est réduite à une année au lieu de 18 mois

La durée du service national est réduite à une année au lieu de 18 mois après adoption à la majorité du projet de loi relatif au service national, mercredi, par les membres de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Les députés du Parti des travailleurs (PT) et du Front pour la justice le développement (FJD) se sont abstenus de voter à l’occasion de la présentation de ce même projet.

Les amendements proposés par les députés ont porté sur la réduction de la durée du service national d’une année à six ou quatre mois, l’abrogation de l’article 7 portant obligation de présenter la carte militaire pour pouvoir prétendre à un emploi et la comptabilisation de la période du service national dans la retraite anticipée ou proportionnelle.

Concernant la comptabilisation de la période du service national dans la retraite proportionnelle ou anticipée, la commission a proposé au ministère du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale de prendre en considération le cadre juridique réglementant la retraite.

Le projet de loi relatif au service national renferme 8 chapitres englobant de nouvelles mesures organisationnelles, fixe les principes du service national inspiré du nouveau concept du rôle de l’ANP et souligne le caractère obligatoire du service national.

Outre le remboursement des frais de déplacement pour la visite médicale l’octroi d’une prime aux appelés selon les grades, la réduction de la durée du service national de 18 à 12 mois figurent parmi les plus importants amendements introduits à la loi relative au service national de 1989.*.algerie1.com- 09/07/2014 

*************************

*Plus de 80.000 citoyens ont bénéficié des régulations vis-à-vis du service national,

vingt mille quatre cent quatre-vingt-dix citoyens (80.490) âgés de trente (30) ans et plus, dont 1.456 résidents à l’étranger, ont bénéficié des mesures présidentielles relatives à la régularisation de leur situation vis-à-vis du service national, depuis le début de cette opération et jusqu’au 5 novembre 2012, a indiqué mercredi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.
L’opération a, également, permis la régularisation de 285.827 retardataires des classes des contingents de 2002 à 2009, a-t-on précisé de même source.
Cette régularisation décidée par le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, « se poursuit dans de bonnes conditions », a ajouté le ministère de la Défense nationale qui porte à la connaissance des citoyens que les centres du service national « continueront à accueillir et à prendre en charge, avec toute la diligence requise, les personnes concernées qui se présenteront, et ce, indépendamment des calendriers des passages fixés antérieurement ». *APS-15.11.2012.

**Toutes les wilayas seront dotées de bureaux du Service national d’ici 2014

Toutes les wilayas seront dotées de bureaux  du Service national dÆici 2014, pour faciliter les procédures aux jeunes, a  annoncé, jeudi à Ain Temouchent, le général-major Benbicha Mohamed-Salah, directeur  du Service national.

Intervenant en marge de la cérémonie d’inauguration du bureau du Service  national d’Ain Temouchent, le général-major, a indiqué que « 41 wilayas du pays  sont dotées de ces bureaux visant la facilitation des procédures pour les jeunes ». Les sept bureaux qui restent, quatre seront ouverts cette année et deux autres en 2014, a-t-il précisé ajoutant, qu’à l’exception de Ghardaïa dont le  bureau du Service national sera ouvert prochainement, toutes les wilayas  du sud en sont pourvues.       

Le général-major Benbicha Mohamed-Salah a également souligné que le fichier  national en cours d’élaboration par le ministère de l’Intérieur et des collectivités  locales sera « d’une grande utilité pour la direction du Service national, dans  la mesure où il lui permettra d’actualiser les listes des citoyens concernés  par ce devoir national ». Préalablement à la cérémonie d’ouverture de ce nouveau bureau, le directeur  du Service national a signalé que ces structures s’insèrent dans le cadre de  la modernisation de l’Armée Nationale Populaire (ANP) et le rapprochement de  l’administration de la défense nationale des citoyens.         

El Watan avec APS-09.05.2013.

****************************************

4 réponses à “Les jeunes et le service national”

  1. 11 12 2012
    Cheap Christian Louboutin (07:11:09) :

    You have brought up a very good details , appreciate it for the post.
    Cheap Christian Louboutin

  2. 11 12 2012
    supra tk society (07:10:53) :

    Very interesting information!Perfect just what I was searching for! « Washington is the only place where sound travels faster than light. » by C. V. R. Thompson.
    supra tk society

  3. 22 11 2012
    mens cyber monday north face sales 2012 denali jackets green (04:51:07) :

    Howdy just wanted to give you a quick heads up. The text in your content seem to be running off the screen in Opera. I’m not sure if this is a format issue or something to do with internet browser compatibility but I figured I’d post to let you know. The style and design look great though! Hope you get the issue fixed soon. Cheers

  4. 21 11 2012
    comprar moncler (23:40:27) :

    Very interesting info!Perfect just what I was searching for!
    [url=http://www.monclercoatonline.com.es]comprar moncler[/url]
    comprar moncler




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...