Ces mines d’or qui sauveront l’Algérie

 * Beaucoup ignorent qu’il puisse exister sur la planète un endroit si beau, si pur, si calme, mais surtout si riche…en or..Le Hoggar.

 Le Hoggar, si calme et surtout si riche... en or

**Les forages vont débuter rapidement et les premières extractions pourraient avoir lieu à partir de l’an prochain….

 Beaucoup ignorent qu’il puisse exister sur la planète un endroit si beau, si pur, si calme, mais surtout si riche…en or. C’est le cas du Hoggar où, à cette succession de grands plateaux gréseux et d’oueds ensablés, s’ajoutent des mines d’or qui se succèdent aussi. «Beaucoup plus importantes» que l’on puisse imaginer, apparemment. «Les résultats obtenus jusqu’à présent sont très encourageants avec d’excellentes teneurs aurifères dans de nombreux échantillons. De plus, plusieurs grains d’or visibles ont été observés entre les zones filoniennes, sur de petits affleurements. La présence d’or visible dans ces secteurs suggère que les minéralisations aurifères pourraient être beaucoup plus importantes que détectées jusqu’à présent», a souligné l’entreprise minière canadienne Cancor dans un communiqué publié sur son site le 18 juillet dernier sanctionnant les résultats des travaux d’exploration menés dans l’extrême Sud de l’Algérie.
C’est une véritable découverte faite par la firme minière canadienne dans le Sud algérien. Un gisement d’or qui serait le plus important jamais trouvé en Algérie. Ce n’est pas tout, il y aurait «une abondance de filons minéralisés qui ne soient pas visibles en surface et que ces minéralisations se retrouvent aussi dans des granites altérés, des syénites et des microdiorites offrant ainsi un vaste potentiel de découvertes», relate Cancor.
L’opération d’exploration, qui a pris plusieurs mois, a permis de découvrir la présence de filons et de zones minéralisées enfouies sous la mince couverture de reg.
Cette entreprise canadienne présente en Algérie depuis une vingtaine d’années dispose de plusieurs permis d’exploration aurifère au sud du pays. Entre autres, elle dispose du permis de Nord Tirek, qui semble des plus importants, et couvre une superficie de 98 990 hectares, soit 989 km². C’est à cet effet qu’un programme de forage dans les secteurs à fort volume de minéralisation va commencer cet automne, a assuré l’entreprise pour laquelle les résultats obtenus sont «excellents» et surtout «déterminants puisqu’ils indiquent que les minéralisations aurifères s’étendent au-delà des filons connus». Afin de définir le potentiel pour supporter une opération à ciel ouvert, Cancor a vérifié des secteurs encore inexplorés entres les faisceaux de filons affleurant. Les filons aurifères sont regroupés dans huit champs filoniens à l’intérieur des limites du permis de Nord Tirek.
A cet effet, la partie centrale du champ aurifère de Kiouene se dessine déjà comme le secteur à cibler en priorité pour des travaux de forage. Voilà une aubaine qui donnerait un peu de souffle à l’économie algérienne et laissera voir autrement cette région belle et riche de l’extrême Sud, pour peu qu’elle soit exploitée à bon escient! Mais en attendant l’exploitation de ce trésor, les mines d’or du Hoggar dorment. (L’Expression-23.07.2011.)
 

***********************

L’Algérie avec 173.6 tonnes d’or arrive au 25e rang mondial

**Avec 173.6 tonnes d’or, l’Algérie occupe le 25e rang mondial

L’Algérie occupe le 25e rang mondial et 3e des pays arabes par ses réserves d’or estimées à fin 2015 à 173.6 tonnes après l’Arabie Saoudite (322.9 tonnes) et le Liban (286.8 tonnes), selon le classement des réserves officielles d’or détenues par les États dévoilé dans le dernier rapport du Conseil mondial de l’or (CMO) publié vendredi.

En Afrique, l’Algérie arrive en première place devant l’Afrique du Sud (29e), la Libye (31e), le Maroc (59e) et la Tunisie (77e).

Comparativement au classement 2015, l’Algérie, détentrice de 4,1 % des réserves mondiales d’or, occupe le même rang mondial parmi les 100 pays concernés par le rapport.

En haut de ce tableau arrivent les États-Unis à la tête du classement avec à son actif 8.133,5 tonnes suivis de l’Allemagne avec 3.384,2 tonnes.

Alors que le Fonds Monétaire International (FMI) avec 2.814 tonnes de réserves arrive à la 3e place suivi de l’Italie(2.451,8 tonnes) et la France (2.435,6 tonnes). Il est à noter, enfin, que les réserves totales des 100 pays sont estimés à 32.813 tonnes/ Par Kaci Haider | 11/03/2016 / algerie1.com/

A1-6792536-10381895

*Le volume d’or d’Algérie est estimé à 7 milliards de dollars

1.-Selon le rapport (2016) du Conseil mondial de l’or (CMO), les réserves totales des 100 pays étant estimés à 32.813 tonnes, les États-Unis à la tête du classement avec à son actif 8.133,5 tonnes suivis de l’Allemagne avec 3.384,2 tonnes suivi du Fonds Monétaire International (FMI) avec 2.814 tonnes de réserves arrive à la 3e place de de l’Italie(2.451,8 tonnes) et la France (2.435,6 tonnes). Il est à noter, L’Algérie occupe le 25e rang mondial et 3e des pays arabes par ses réserves d’or estimées à fin 2015 à 173.6 tonnes après l’Arabie Saoudite (322.9 tonnes) et le Liban (286.8 tonnes), selon le classement des réserves officielles d’or détenues par les États dévoilé) publié vendredi. En Afrique, l’Algérie arrive en première place devant l’Afrique du Sud (29e), la Libye (31e), le Maroc (59e) et la Tunisie (77e). d’or, occupe le même rang mondial parmi les 100 pays concernés par rapport.

Or, dans deux contributions parues en 2009 ‘ et 2014 (voir www.gologle.fr) suite au rapport du CMO, je notais que l’Algérie arrivait déjà en 2009, en étant classée à la 22ème place mondiale, avec le même volume de 173,6 tonnes d’or. Pour déterminer la valeur intrinsèque du lingot de 1 kilogramme d’or, il faut multiplier le prix de l’once d’or par 32,15, puis appliquer le taux de change euro/dollar. Le 11 mars 2016 l’once d’or est coté à 1274,15 dollars. Mais il faut raisonner à prix constants.. A prix courant, pour mars 2016 , pour l’Algérie cela donne un montant légèrement supérieur à 7 milliards de dollars représentant environ 5% des réserves de change au 31/12/2015. La dépréciation d’environ de 30% de l’or entre 2009/2015 a également fait perdre plus de 2,5 milliards de dollars de sa valeur monétaire au stock algérien d’or, que j’avais estimée, début 2011, à 9,75 milliards de dollars. Corrigé par le taux d’inflation mondial, le cours de janvier 1980 équivaut en termes de parité de pouvoir d’achat à 2477 dollars l’once selon les statistiques internationales.

Où est la production additionnelle de la mine d’or d’Amesmessa ?

2.-Face à ces données récentes l’opinion algérienne a besoin d’être éclairée, sur la situation pour le moins paradoxale, du stock de réserves algériennes d’or, qui n’a pas bougé depuis 2009, alors que l’Algérie s’est lancée dans l’exploitation d’un gisement d’or à Amessmessa et annoncé une production importante. En principe, les stocks d’or auraient dû augmenter suite au lancement de la production dans les gisements aurifères du sud du pays. Il serait souhaitable que le gouverneur de la banque d’Algérie de nous éclairer sur cette situation paradoxale à moins que l’exploitation de la mine d’or au Sud du pays n’ait rien produit contredisant donc les déclarations des différents ministres de l’énergie qui se sont succédés de 2009 à 2015 qui avaient annoncé officiellement devant les caméras de la télévision algérienne officielle et à l’APS une production importante.

Le 30 janvier 2010 dans une déclaration à l’APS le directeur général de l’entreprise d’exploitation des mines d’or (ENOR) avait déclaré officiellement je le cite « Le gisement d’Amessmessa, situé à 460 km à l’Ouest de Tamanrasset, va bénéficier d’un plan de développement avec pour objectif de hausser graduellement sa production aurifère à trois tonnes d’or annuellement…. s’agissant des exportations de l’entreprise entre 2009/2010, elles ont été de l’ordre de 848,49 kg d’or, tandis que le marché local a consommé seulement 208,78 kg d’or». La question qui se pose donc est où est la production additionnelle de la mine d’or d’Amesmessa?

3.-Toujours est-il qu’il faille éviter l’euphorie et préciser que la monnaie est avant tout un rapport social traduisant le rapport confiance Etat/citoyens, un signe permettant les échanges ne créant pas de richesses. Autrefois, les tribus d’Australie utilisaient les barres de sel du fait de sa rareté comme moyen d’échange. Au contraire la thésaurisation et la spéculation dans les valeurs refuges comme l’or, certaines devises ou certaines matières premières est nocive à toute économie.

Avoir des réserves de change en devises ou en or est une condition nécessaire, sécuriser l’investissement et surtout éviter un dérapage plus important de la valeur du dinar par rapport aux devises où existe une corrélation d’environ 70% entre la valeur actuelle du dinar, et ce stock de devises via la rente des hydrocarbures, sinon le dinar flotterait à plus de 300-4OO dinars un euro. C’est loin d’être une condition suffisante d’un développement durable et surtout provenant d’une rente éphémère, les hydrocarbures. Le problème central pour l’Algérie est de transformer cette richesse virtuelle en richesse réelle passant par un développement hors hydrocarbures se fondant sur l’entreprise et le savoir, le tout conditionné par une nouvelle gouvernance.*Par Pr Abderrahmane Mebtoul | 12/03/2016 | algerie1.com/

ademmebtoul@gmail.com

*****************************************

Afin de récupérer les actifs des mines d’or

 Sonatrach négocie avec la compagnie australienne Gold Mine

 

Des sources au ministre de l’énergie et des mines a indiqué que le groupe Sonatrach poursuivait ses négociations pour parvenir à récupérer la totalité des actifs de la filiale du groupe australien « Gold Mine Algeria » et exploiter complètement les mines d’or.

Ces négociations soulignent que cette affaire qui a fait polémique n’est totalement close, particulièrement après l’annonce du partenaire australien de son incapacité à poursuivre l’exploitation des mines d’or qui lui ont été confiées sur la base d’un accord de partenariat avec la Sonatrach qui détient 48% des partis contre 52% pour la compagnie australienne. Le partenariat avait principalement pour objectif d’assurer l’exploitation et le développement des mines d’or de la région de Tamanrasset notamment de Tirek et Amesmessa, mais plusieurs défaillances ont été enregistrées depuis 2010, ce qui a poussé la compagnie australienne à annoncer faire face à des difficultés de financement, puis des modestes résultats des capacités et des réserves d’or. Parmi les difficultés enregistrées le partenariat avec un groupe étranger sans grande expérience dans le domaine minier depuis 2002, date de sa désignation comme principal partenaire de l’entreprise nationale d’exploitation des mines d’or. La Sonatrach tente actuellement de parvenir à un accord pour récupérer la totalité des actifs et de travailler à développer seuls les mines d’or. Les premières informations qui ont filtré ont contribué à augmenter la valeur des actions de la filiale australienne dont le siège se trouve à la bourse de Londres. (El Khabar-29.02.2012.)

***Les réserves algériennes en or sont estimées à environ 10 milliards de dollars

Une source financière a indiqué à El Khabar que la valeur des réserves actuelles d’or à environ 10 milliards de dollars, sur la base d’un prix moyen d’environ 1750 dollars le lingot. L’or est géré par la banque d’Algérie en vertu de la loi sur crédit et la monnaie. Les mêmes sources ont précisé que l’Algérie possédait selon les estimations du conseil mondial de l’or environ 173.6 tonnes de réserves d’or soit 4.6% des réserves mondiales d’or, ajoute à cela des quantités d’or à la banque d’Algérie d’une valeur de 1.2 à 1.3 milliards de dinars soit 160 millions de dollar, le total est à ajouter aux réserves de change estimées au début de l’année en cours à environ 190 milliards de dollars, ce qui signifie que le total des réserves de change dépasse les 200 milliards de dollars, en comptant les droits de retrait qui sont considérés comme les contributions financières et les parts de l’Algérie dans les organisations financières internationales comme le FMI et dont la valeur est estimée à environ 125 milliards de dinars soit 1.6 milliards de dollars. Les réserves d’or en Algérie étaient estimées à 1.5 milliards de dollars en 2000, et 1.9 milliards de dollars en 2002 et 2003 et 2.3 milliards de dollars fin 2003, puis elles sont passées à 3.2 milliards dollars en, 2006 et 4.6 milliards de dollars en 2007, et a enregistré un très haut niveau en 2010 avec l’augmentation du prix de l’or, qui a dépassé les 1400 dollars le lingot, sachant que les lingots équivalent à 33.33 grammes d’or. L’or est considéré comme la plus importante garantie et une prévention contre tout déficit, l’Algérie a donc acheté de l’or au moment ou il était au plus bas pour une réserve et un facteur de protection. La moyenne des prix de l’or était de moins de 1000 dollars le lingot dans la majorité des cas, et l’Algérie avait commencé à acheté la première réserve d’or à la fin des années 60 par le premier gouverneur de la banque d’Algérie Mohamed Seghir Mostfaoui de « 1962 à 1984 », l’Algérie a acquis une quantité stratégique d’or pour une valeur de 40 dollars la tonne, l’or était échangé au dollar au moment de la toute puissance du billet vert, avant que le président Nixon ne décide d’annuler le principe d’échange du dollar par l’or en 1971. (El Khabar-28.02.2012.)

*****************************

**Ces mines d’or qui sauveront l’Algérie

**Depuis que le FMI a annoncé le programme de ventes de son or, le prix de ce métal a flambé atteignant le record de 1100 dollars l’once.

Depuis la crise qui a secoué plusieurs économies, beaucoup de dirigeants de pays ont compris la valeur de ce métal mythique qui est plus importante que la monnaie «en papier» et qui est plus fort que toutes les devises réunies.
Pour rappel, l’ascension de ce métal (l’or) depuis les années 80 montre une tendance haussière malgré la rupture de la liaison entre l’or et le dollar opérée en 1971 aux USA. Cependant, il y avait une certaine liaison entre la masse monétaire en circulation et les réserves d’or de ce pays dont les chiffres ont été publiés par la Réserve Fédérale jusqu’en mars 2006. Les derniers chiffres publiés indiquent que pour chaque once d’or détenu par la Réserve Fédérale, il y a environ 6966 $ en circulation (mars 2006). Depuis cette date, aucun chiffre n’a été publié à ce sujet. Les estimations faites par les experts donnent actuellement 39.296 $, par la bénédiction de la planche à billet qui a fonctionné à plein régime pour «protéger» les ménages (3). On note que ce pays dispose, selon le World Gold Council, de 8133,5 tonnes d’or à mars 2009. Cette importante quantité explique l’intérêt porté par cette puissance à l’or métal et à sa valeur pour les années à venir.
En avril 2008 les Etats mem-bres du FMI ont demandé à cette institution de vendre le tiers de ses réserves d’or, soit 403 tonnes. Le coût de l’once prévisionnel était de 850 dollars. Selon cette institution, la transaction est une étape importante pour parvenir aux objectifs, du programme de ventes d’or du FMI, qui vont permettre d’accroître des prêts concessionnels aux pays pauvres, tout à fait nécessaires(1).
Depuis, le marché de l’or a flambé. En 2009, il dépassait les 1100 dollars l’once et c’est à ce moment que la vente s’est concrétisée. Les analystes de la Banque indienne, ayant fait une analyse du marché, ont raflé 200 sur les 400 tonnes d’or mises sur le marché par le FMI, pour un montant de 6.8 milliards de dollars, soit un coût moyen de 1045 US $/oz. Ainsi les réserves d’or de l’Inde ont été accrues de 70%.
Beaucoup de pays ont suivi l’exemple de l’Inde: la Chine, le Sri Lanka, le Kazakhstan et même l’Algérie qui passe à un niveau très appréciable de l’or dans ses réserves(2).
Cette attitude est dictée par la tendance du marché des matières premières (surtout l’or, l’argent et depuis quelques semaines le cuivre, les platinoïdes et l’uranium) couplée à la dépression qui a secoué certaines économies occidentales et le fait avéré que l’or se comporte mieux que n’importe quelle devise fiduciaire. Un des enseignements de la crise qui ont secoué plusieurs pays en 2008 et 2009 est de stocker l’or métal dans leurs réserves au lieu des dollars et des euros. Ceci relève d’une attitude protectrice des économies nationales et du fait que dans un proche avenir, les gisements d’or seront dans les banques et non dans le sous-sol; les découvertes de gisements importants se faisant de plus en plus rares.
La Chine, pour les besoins de son industrie qui génère un taux de croissance à deux chiffres, multiplie les acquisitions de gisements à travers le monde. Le plan de relance de la Chine, en dix points, prévoit 580 milliards de dollars à investir dans un délai très court afin de maintenir son niveau de croissance intérieure et pour participer, en tant que leader, dans le développement de certains pays africains où il multiplie les acquisitions de mines et de gisements. Cet impressionnant budget d’investissement réserve une quote-part importante au secteur des mines, d’où cette frénésie de recherche de gisements, toutes substances confondues, à travers le monde.
Pour ce pays, il est impératif d’acquérir des gisements d’or, de cobalt, d’argent, de molybdène, de zinc, de plomb, de terres rares, d’uranium, etc. pour réussir son développement. L’enjeu est bien compris, la Chine prévoit l’installation de dix réacteurs nucléaires, chaque année jusqu’en 2015. Ceci se traduira par une consommation importante de matières premières qui ne peuvent être trouvées qu’ailleurs.
N’est-ce pas que le moment est propice pour mettre les bouchées doubles et inscrire notre stratégie de développement dans cette mouvance? N’est-il pas opportun de nous inscrire dans cette dynamique externe qui pourrait nous éloigner du tout-hydrocarbures et permettre à notre économie de se diversifier étant donné notre potentiel important en substances minérales? Les environnements géologiques et métallo-géniques où peuvent se mettre en place des gisements d’or, d’uranium, de molybdène, de zinc-plomb, de cuivre, de diamant existent et sont bien identifiés chez nous. Une nouvelle stratégie de développement et d’intensification de l’exploration minière doit être affirmée et orientée afin de pouvoir s’agripper à ce trend haussier de matières premières dont a bien besoin notre économie pour sortir de cette situation de «marasme» induite par le mono-produit hydrocarbure.
Notre pays possède tous les moyens législatifs et réglementaires qui l’empêchent de sombrer dans des situations incertaines. Comme a été d’ailleurs le cas de certains pays africains qui ont utilisé des partenariats avec des sociétés minières multinationales pour exploiter des gisements d’or, (le Mali produit plus de 40 tonnes), mais qui n’ont eu bénéfices que d’infimes ressources financières et hérité d’un environnement après-mine très pollué. C’est dans ces environnements que vivent encore des populations non prises en charge, faute de verrouillages législatif et fiscal. Cela s’est traduit par des désastres écologiques et des catastrophes environnementales.
Les mécanismes de gestion de l’environnement mis en place dans notre pays nous éloignent beaucoup de ces tragédies vécues dans ces pays d’Afrique et le potentiel minier est important pour développer dès aujourd’hui d’importants gisements de substances minérales qui aboutiront à coup sûr à des mines qui emploieront beaucoup de personnes et qui réduiront beaucoup les importations car, une économie saine est d’abord diversifiée.(L’Expression-16.03.2010.)

Arezki ZERROUKI -(*) Expert en Etudes géologiques et minières

Références
(1) le figaro.fr du 3 novembre 2009
(2) Diverses Chronique Agora

 xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Les mines d’or du Hoggar

hogg8.jpg   or2.jpg  orhog1.jpg

Dans le sahara algérien, il n’y a pas que du pétrole. Il y a aussi d’autres minerais d’une richesse inestimable, dont notamment de l’or, un autre don du ciel qui devrait aider le pays à décoller dans son développement économique et social. Tout récemment, l’entreprise national de l’or (ENOR) a procédé dans la mine de Tirek Amesmessa, dans le hoggar, à la coulée du premier lingot d’or, en partenariat entre Sonatrach et une entreprise australienne  » Gold Mines of Algéria (GMA), dans un projet qui a nécessité un investissement de 47 millions de dollards.

 Tirek Amesmessa constitue la 3eme mine d’or qui entre en exploitation dans le sud algérien, avec des réserves de l’ordre de 730.000 tonnes, après celle de Tirinine, à 450 km de Tamanrasset, avec des réserves de 481.100 tonnes, puis celle d’In Abégui où les réserves sont estimées à 2.807.000 tonnes.

 S’agissant des réserves géologiques du gisement d’Amesmessa, elles sont de l’ordre de 3,38 millions de tonnes avec une teneur moyenne de 18g / t. Selon les estimations du conseil mondial de l’or, l’Algérie dispose d’une des plus importantes réserves d’or dans la région, évaluée à 180 millions de tonnes.  Le PDG de l’entreprise GMA, Dong Perkins, a affirmé qqu’il s’agit « probablement  du plus grand gisement en Afrique en dehors du Congo ». Selon l’opérateur australien, le gisement pourrait produire entre 200.000 et 300.000 onces d’or par an dans les 3 à 5 années à venir. La production attendue du gisement d’Amesmessa est estimée à 8.000 onces par mois et l’on compte atteindre une production de 3 tonnes d’or par an. L’once d’or a atteint récemment un nouveau record de 860 dollards.( l’once = 31,104 gr- symbole oz ).

 L’Algérie compte accélérer l’exploration et l’exploitation des gisements sur tout son territoire, en association avec des partenaires étrangers ou des investisseurs privés nationaux. Elle a déjà confié à la société chinoise « Travaux hydrauliques Shaolin », les opérations d’exploration et de mise en valeur des périmètres aurifères d’Isselfène sud 1, Seldar et Jderki dans le Hoggar. Una autre compagnie, l’ORGM, a obtenu les titres d’exploration du gisement de fer de Ghara-Djebilet qui recèle des ressources importantes de l’ordre de 2 milliards de tonnes. Les gisements de Zinc-plomb d’Oued Amizour ont été confiés à l’australienne Teramine, en association avec l’Enaf, celui de zinc et de plomb d’El Abed, au « bureau d’exploration et de recherche de Chine de la province de Henan. Le nombre de titres miniers attribués en Algérie est passé de 960, en l’an 2000, à 2.040 actuellement. Ces titres ont rapporté à l’Etat plus de 4,2 milliards de da.

36 réponses à “Ces mines d’or qui sauveront l’Algérie”

1 2
  1. 31 07 2017
    Atsudaketep (23:07:39) :

    over the counter inhaler walmart domperidone-nukusoki44 how to help with morning sickness

  2. 29 07 2017
    Apugirowaa (01:06:44) :

    how long does it take milk to come in domperidone-nukusoki44 white pill with m on it

  3. 9 07 2017
    Arehebubif (21:53:13) :

    compression stockings for postural hypotension zanpatsu14.tumblr.com production of breast milk when not pregnant

  4. 1 04 2017
    Henry Salamanca (14:36:33) :

    Well done. keep up the good job

    http://www.moz.com

  5. 22 02 2017
    Perry Swerdlow (20:08:30) :

    Hi There! We are looking for experienced people that are interested in from working their home on a part-time basis. If you want to earn $200 a day, and you don’t mind creating some short opinions up, this is the perfect opportunity for you! Simply check out the link here NOW!

    http://writingjobincome.com

  6. 9 02 2017
    Robbin (20:19:59) :

    What’s up to еvery body, it’s my first pay ɑ quick visit ⲟf Һіs blog; tһis blog cwrries awesome and rеally fіne
    stuff in support of readers.

    Heere іs my web-site :: Guaranteed Results at SmartEssayWriter.net

  7. 26 01 2017
    Sebastian Domenech (11:47:26) :

    Hi There! We are searching for experienced people that might be interested in from working their home on a full-time basis. If you want to earn $100 a day, and you don’t mind writing some short opinions up, this is the perfect opportunity for you! Simply check out the link here NOW!

    http://writingjobincome.com

  8. 24 01 2017
    Rodrigo Krotine (13:11:43) :

    Hi There! We are looking for experienced people that might be interested in from working their home on a part-time basis. If you want to earn $200 a day, and you don’t mind creating some short opinions up, this might be perfect opportunity for you! Simply click the link here NOW!

    http://writingjobincome.com

  9. 18 01 2017
    Irwin (06:48:03) :

    This is a really good tip particularly to those fresh to
    the blogosphere. Short but very accurate info… Thank you for sharing this one.
    A must read post!

    Look at my blog – искусственные цветы оптом в хмельницком

  10. 19 11 2016
    epicerie americaine (19:21:38) :

  11. 11 11 2016
    storage units (10:47:27) :

    This is a topic which is close to my heart… Best wishes! Where are your contact details though?

    https://www.facebook.com/HopperStock/posts/707307992755821

  12. 11 09 2016
    gezogasoe (22:28:22) :

    Azithromycin allergies – Urticaria autoimmune treatment home remedies for sore throat baking soda signs of on arms hives cause of chronic hives natural home remedies strep throat leaflet azithromycin tablets attention deficit disorder japan home remedies. A few yards ahead, a scattering of about a half a dozen or so small children squat, eyes towards the sea.,

  13. 9 07 2016
    mububebia (19:35:05) :

    http://betsukoga24j.pen.io – If Allergic To Amoxicillin Can I Take Azithromycin Amoxicillin Works How Fast How Long Does It Take Amoxicillin To Work On Chlamydia Antibiotics Buy. Rosa: Refuerza el yo interno y fortalece la memoria.,

  14. 2 07 2016
    kewasashio (18:59:34) :

    http://ralesstycha50.tumblr.com – Buy cheap no prescription azithromycin 1g dose plus continued 50mg dose and azithromycin taking azithromycin after expiration date no prescription brand. We determined chlamydia prevalence, feasibility and acceptability of chlamydia screening, and adherence to treatment in pregnant women in two urban public hospitals in Lima, Peru.,

  15. 24 05 2016
    BAC (17:52:35) :

    ou est passé notre or?

  16. 5 05 2016
    Williams Grinvalsky (19:45:45) :

    Pretty great post. I simply stumbled upon your blog and wanted to say that I’ve really enjoyed surfing around your blog posts. After all I will be subscribing in your feed and I’m hoping you write once more very soon!

    http://dumurl2tst.com

1 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...