Devises et billets de banque

***********************************

*Allocation devise :

 les Algériens sont les plus mal lotis du Maghreb

un pécule par an d’environ 150 euros pour l’Algérien

près de 2700 euros pour le Tunisien

  *3650 pour le Marocain

Les allocations accordées actuellement aux Tunisiens et aux Marocains,  ne se limitent pas au tourisme mais s’étendent aux soins, aux études ainsi qu’à l’aide aux hommes d’affaires prospectant de nouveaux marchés.

Depuis 2007, les Tunisiens ont désormais le droit de transférer annuellement l’équivalent de 6000 DT comme allocation touristique. En 2011, à titre d’exemple, ce montant était de 3500 euros, soit près de 5000 dollars. Mais actuellement, avec la chute de la valeur du dinar, cette allocation n’équivaut plus qu’à 2700 euros ou 3000 dollars. La Banque centrale de Tunisie (BCT) explique le recul de la valeur du dinar tunisien par la faiblesse des résultats économiques et le fait que cette valeur est obtenue par rapport à un panier des principales devises.

La BCT essaie depuis près d’une décennie de rapprocher le dinar de son cours réel, en prévision de sa convertibilité totale.
Du côté marocain, les modifications sur la réglementation des changes sont plus récentes ; elles datent de 2013, quand la dotation touristique annuelle a atteint 40 000 dirhams, utilisables en une ou plusieurs fois.

Au cours actuel, ce montant correspond à près de 3650 euros. Le dirham marocain est presque aligné sur l’euro. Le Maroc se prépare, lui aussi, à la libération du change. Déjà avant son départ, le touriste étranger peut transformer en devises étrangères les montants qui lui restent en dirhams marocains.

Ouverture

Pour les deux voisins de l’Algérie, la souplesse en termes de réglementation des changes ne se limite pas à l’allocation touristique. Ainsi, au Maroc, les importateurs ont désormais la latitude d’effectuer des règlements par anticipation auprès de leurs fournisseurs étrangers. Avant, les importateurs étaient soumis à des plafonds très bas pour les produits d’importation.

Les opérateurs agréés n’ont pas de plafond ; ils sont soumis au régime de la déclaration. Pour d’autres, il s’agit d’un plafond annuel haut pouvant atteindre les 20 000 euros.

En Tunisie, de nombreuses mesures d’encouragement et de facilitation aux hommes d’affaires permettent de soutenir les échanges commerciaux. Ainsi, les personnes physiques et morales résidentes qui se rendent à l’étranger dans le cadre de leurs activités professionnelles ont droit à l’allocation pour voyages d’affaires (exportateurs, marchés réalisables à l’étranger, importateurs, autres activités et promoteurs). A titre d’exemple, l’allocation pour voyage d’affaires-exportateur est fixée à 25% des recettes d’exportation avec un plafond annuel de 500 000 DT, soit 22 000 euros.

Le montant de l’allocation pour voyage d’affaire-marchés réalisables à l’étranger est fixé à 15% du montant du contrat de marché au titre duquel l’allocation est demandée.

Par ailleurs, les malades et les étudiants bénéficient de mesures spéciales leur permettant de faire les transferts nécessaires.
Ainsi, les étudiants bénéficient de 3000 DT (1300 euros) par an à titre de frais d’installation et de 2250 DT (1000 euros) par mois à titre de frais de séjour.

Pour les frais de soins, ils sont non plafonnés mais accordés sur présentation de justificatifs (consultations médicales, hospitalisation, opérations chirurgicales, analyses, etc.).

Une telle politique explique pourquoi le taux de change sur le marché parallèle, certes existant, n’est pas très différent du marché officiel. Il n’y a pratiquement que la marge de 4 à 5% du bureau de change, ce qui facilitera la convertibilité réelle de ces monnaies. *Mourad Sellami / el watan/ dimanche 13 décembre 2015

************************************

Pression sur la demande et baisse de l’offre

L’euro flambe et se raréfie

 </p><br />
<p>  » src= »http://www.elwatan.com/images/2015/12/13/sans-titre-1_2610358_465x348p.jpg » /></a></p>
<p><strong><span style=La dépréciation de la monnaie nationale éveille les ardeurs des Algériens pour les devises. 

Méfiants, ces derniers se ruent sur les marchés informels des devises pour échanger leurs dinars contre des euros et des dollars, plutôt que de s’orienter vers l’épargne, faute d’une politique bancaire attractive en la matière.

A deux semaines des fêtes du Nouvel an et quatre mois après l’entrée en vigueur du dispositif d’amnistie fiscale mis en place par l’Exécutif au profit des fortunes qui prospèrent dans les circuits informels de l’économie, la demande en monnaies étrangères n’a jamais été aussi importante.

Sur le marché informel des devises — illégal mais qui s’impose en offre classique en l’absence d’un marché de change officiel — les cours des principales devises flambent contre un dinar qui perd et qui inquiète. Jeudi 10 décembre 2015, un euro s’échangeait contre 177 DA à l’achat et 175 à la vente, tandis qu’un dollar valait 162 DA à l’achat et 160 à la vente sur la «place» du square Port Saïd.Alger

Sur le marché interbancaire des changes, un dollar s’échangeait contre près de 107 DA, alors qu’un euro valait un peu plus de 117 DA. Il y a bien un écart, et non des moindres, entre les températures de la «place» square Port Saïd et l’agence de la Banque de développement local (BDL), dont la façade donne sur ladite place.

Malgré quelques à-coups conjoncturels, la hausse des cours des principales devises contre le dinar est continue depuis maintenant plus d’une année.

L’argent de la surfacturation se tarit

Dans le même temps, la monnaie nationale a perdu environ 30% de sa valeur officielle depuis juin 2014, passant de 78,87 DA pour un dollar fin juin à 87,95 DA fin décembre et à 107 DA pour un dollar aujourd’hui. Si sur le marché officiel de change, le cours du dinar est la résultante d’un calcul administratif impliquant l’évolution de 14 monnaies, sur le marché parallèle, son prix obéit plutôt au principe de l’offre et la demande ainsi qu’à l’action psychologique de certains acteurs du marché. L’évolution du cours du dinar, ces derniers mois, contre l’euro et le dollar, correspond à une demande qui carbure à toute allure.

Il y a un retournement de tendance tant chez les offrants que chez les demandeurs. Du côté de l’offre, s’il est vrai que les revenus de l’immigration continuent à approvisionner le marché local en principale origine des devises, la source délictuelle semble se rétrécir comme peau de chagrin sous l’effet d’un contrôle renaissant du commerce extérieur.

Depuis plusieurs années, l’argent de la surfacturation des biens d’équipement et de consommation constituait une part de la masse des devises tournant dans le circuit parallèle. Désormais, la source délictuelle existe toujours, bien qu’elle soit repositionnée par l’origine traditionnelle des devises qui, elle, s’affaiblit face au poids de la demande.

Des acteurs de la Bourse informelle des devises lèvent le voile sur de nouvelles tendances peu connues jusqu’ici du marché : la destination des fonds s’est beaucoup diversifiée et enrichie.

Il y a au moins trois nouvelles catégories de demandeurs de devises qui font monter d’un cran la demande sur le marché informel. L’effet psychologique de la crise ainsi que la dépréciation de la monnaie nationale ont conduit à l’affermissement des pratiques de thésaurisation. Des détenteurs de fonds en dinars parmi les ménages et les marchands de la sphère informelle en recherche de valeurs-refuges se sont, en partie, reportés sur les devises.

Thésaurisation en devises

C’est bien parce qu’il y a de plus en plus un défaut de confiance en la monnaie nationale que la tendance vers la thésaurisation en dollar et en euro s’est développée. Pis encore, nous apprenons que des transactions se font en devises parmi les acteurs de la sphère marchande de l’économie informelle.

Il faut dire que le risque est double, tant pour le dinar dont la valeur ne fait que faiblir, que pour l’économie puisque les circuits informels représentent décidément un vrai problème de sécurité. Si cette clientèle a particulièrement fait grimper la demande en devises plutôt que de se laisser charmer par les propositions d’amnistie fiscale, le marché valse au rythme d’autres tendances, non moins déterminantes à la fois pour les cours et l’offre.

A l’heure actuelle, un besoin pressant se fait sentir sur le marché : celui de la mise en sécurité des fonds en dinars d’origine injustifiable aux yeux de la législation et du fisc.

Depuis le lancement du dispositif de mise en conformité fiscale volontaire, certains acteurs de la sphère marchande de l’économie informelle convertissent leurs fortunes dans une monnaie autre que le dinar. Alors que cette catégorie semble méfiante à la fois à l’égard de la valeur du dinar et de la politique de la main tendue du gouvernement, d’autres clients viennent depuis peu garnir le plat des cambistes.

Travailleurs chinois et subsahariens, mendiants syriens et autres étrangers légalement ou clandestinement établis en Algérie s’approvisionnent auprès des marchés informels des monnaies pour, ensuite, transférer les devises vers leurs pays d’origine. Ainsi, la demande a explosé ces derniers mois, atteignant des records inégalés, à en provoquer des raréfactions et des tensions. Le marché s’est beaucoup sophistiqué aussi, à en croire quelques cambistes, de sorte que certaines transactions n’enfreignent pas la législation en matière de change.

C’est ainsi que des produits sont proposés aux gros détenteurs de capitaux en dinars, dont, entre autres, les virements externes sans passage aux frontières, moyennant un cours légèrement supérieur à celui pratiqué pour le change local. Ce mécanisme permet aux fortunes libellées en dinar d’échapper à toute traçabilité en s’approvisionnant en devises à l’étranger en contrepartie d’un simple règlement de la contrevaleur en dinars à un intermédiaire local.

En somme, le marché, comme lorsqu’il s’agit d’une place de valeurs légale, obéit parfaitement au principe de l’offre et de la demande. L’offre s’est rétrécie sous l’effet des contrôles a priori et aposteriori des importations détaxées ou sous taxées, alors que la demande ne s’est jamais aussi bien portée, revigorée essentiellement par la dépréciation du dinar, l’arrivée de nouvelles catégories de demandeurs sur le marché ainsi que par les craintes sur le devenir économique et politique du pays.*Ali Titouche/ el watan/ dimanche 13 décembre 2015

*************************************

*27 avril 2014

Cotations hebdomadaires des billets de banque et des chèques de voyage, valables à compter de dimanche 27 avril 2014, communiquées par la Banque d’Algérie.

Billets de banque    Achat     Vente 1 USD  

1 USD                       77,36       82,08

1 EUR                   107,08         113,63

1 CAD                    70,02            74,34

1 GBP                   130,10           138,07

100 JPY                  75,45           80,09

1 SAR                     20,63           21,89

1 KWD                    274,90        291,91

1 AED                      21,06          22,35

100 CHF                8.764,61       9.304,49

100 SEK              1.178,16         1.250,37

100 DKK             1.434,07         1.521,80

100 NOK            1.291,79          1.372,05

**Chèques de voyage Achat     Vente

1 USD                         78,14        82,08

1 EUR                         108,16      113,63

1 CAD                            70,74      74,34

1 GBP                         131,42        138,07

100 JPY                          76,21       80,09

100 CHF                     8.853,59      9.304,49

100 SEK                    1.190,12       1.250,37

***************************************

COURS* D’OUVERTURE DU DINAR ALGÉRIEN CONTRE
LES PRINCIPALES DEVISES ET MONNAIES
SUR LE MARCHE INTERBANCAIRE DES CHANGES

                Cours  : 24 AVRIL 2014
Valeur : 28 AVRIL 2014

DEVISES

MONNAIES

COURS

ACHAT

VENTE

US DOLLARSEUROPOUND STERLINGJAPAN YENSWISS FRANCCANADIAN DOLLARDANISH KRONESWEDISH KRONA

NORWEGIAN KRONE

ARAB EMIRAT DIRHAM

SAUDI RIYAL

KUWAIT DINAR

TUNISIAN DINAR

MAROCCAN DIRHAM

1 USD

1 EUR

1 GBP

100 JPY

100 CHF

1 CAD

100 DKK

100 SEK

100 NOK

1 AED

1 SAR

1 KWD

1 TND 

1 MAD

78.5383

108.6577

131.8642

76.6676

8,902.5504

71.1462

1,455.1136

1,197.7962

1,311.8139

21.3826

20.9413

279.0984

49.2753

9.6359

78.5533

108.7021

131.9115

76.6897

8,908.2899

71.1985

1,456.1469

1,198.2991

1,312.9417

21.3873

20.9459

279.3503

49.7705

9.6957

* NB : – Le tableau reprend les cours commerciaux (monnaies en compte). 
Ces cours ne s’appliquent pas au change manuel (billets de banque et chèques de voyage).

*Le site de la Banque d’Algérie

*Site: convertisseur de devise -taux de change – dinar algérien

**************************************

5 janvier 2014

Cotations hebdomadaires des billets de banque et des chèques de voyage, valables à compter de dimanche  5 janvier 2014, communiquées par la Banque d’Algérie.

Billets de banque    Achat     Vente 1 USD  

1 USD                       76,90       81,60

1 EUR                   105,47         111,94

1 CAD                    72,20            76,62

1 GBP                   127,34           135,15

100 JPY                  72,98           77,47

1 SAR                     20,50           21,76

1 KWD                    272,22        289,06

1 AED                      20,94          22,22

100 CHF                8.580,93       9.108,42

100 SEK              1.187,85         1.261,03

100 DKK             1.413,88         1.500,65

100 NOK            1.259,19          1.336,45

**Chèques de voyage Achat     Vente

1 USD                         77,68        81,60

1 EUR                         106,54      111,94

1 CAD                            72,93      76,62

1 GBP                         128,64        135,15

100 JPY                          73,72       77,47

100 CHF                     8.668,05      9.108,42

100 SEK                    1.199,90       1.261,03

***************************

*Allocation devise : les Algériens sont les plus mal lotis du Maghreb

un pécule par an d’environ 150 euros pour l’Algérien

près de 3000 euros pour le Tunisien

  1350 pour le Marocain

*La modique somme de 15.000 DA octroyée en équivalent devises étrangères accordée au titre d’allocation touristique pour les Algériens désireux de se rendre à l’étranger est peu sollicitée. En plus d’être insignifiant, ce pécule d’environ 150 euros n’est obtenu qu’après une série de démarches. Les Tunisiens ont droit à près de 3000 euros par an, les Marocains à 1350. « Le gouvernement aura gagné à limiter les transferts des devises vers l’étranger… pour les simples citoyen», ironise un agent d’accueil d’une agence bancaire du CPA à Alger. «Les candidats à la sortie du territoire national pour passer les vacances à l’étranger ou accomplir la Omra à la Mecque ne viennent que rarement chercher ce pécule qui leur revient de droit, même en cette période des grands départs», nous confie cet employé. Les nombreuses difficultés qui se dressent devant les demandeurs de l’allocation touristique ont fini par agacer. C’est le constat que l’on peut dresser en ce début de mois de juillet après une virée dans différentes agences bancaires de la capitale. Les guichets réservés au retrait de cette allocation sont désaffectés. Le chemin qui mène vers la maigre allocation est semé d’embuches au point de dissuader les plus téméraires. Chaque agence bancaire va de son propre règlement concernant l’octroi de l’allocation. Certaines agences de la Banque nationale d’Algérie (BNA) fixent un planning à raison de deux jours par semaine et seulement le matin. D’autres exigent que la date de départ soit «imminente» avant de délivrer le pécule. Certaines agences de la BADR exigent, quant à elles, d’avoir au préalable un compte en devise dans la même agence.

LES BANQUES N’EN FONT QU’A LEUR TETE

Pourtant la législation n’exige de ne présenter qu’un passeport du demandeur en cours de validité, délivré en Algérie, et un titre de voyage ou une quittance payée 500 DA aux contributions. D’autres entraves viennent aussi se greffer à ces«exigences». La plupart des agences fournissent la prestation, «le matin et quand le caissier est là». «Durant la période de juillet à août les employés des banques partent massivement en vacances. Les banques se trouvent en situation de sous-effectif d’où les prétextes souvent fallacieux pour renvoyer les demandeurs de l’allocation touristique», nous explique une employée de la BADR à Alger. Et quand ce n’est pas une pénurie de devises, c’est l’absence des imprimés de changes. C’est le motif qui revient souvent pour expliquer l’impossibilité de satisfaire la demande de ceux qui veulent se rendre à l’étranger. Les banques ne reçoivent pas la quantité suffisante pour répondre à la demande exceptionnelle du mois de juillet, période réputée pour les départs en vacances, nous explique un employé de la Banque extérieure d’Algérie (BEA).«On nous sert au compte-goutte ces documents. Une agence de la BEA située à Alger-centre ne reçoit qu’une trentaine d’imprimés par jour. C’est bien maigre par rapport à la demande que nous enregistrons en été et en fin de l’année, mais c’est suffisant durant les autres périodes de l’année», ajoute notre interlocuteur. Ces imprimés remplissent une fonction purement statistique pour la Banque d’Algérie, dans le but d’évaluer les sorties «licites» de devises. Mais qui reste indispensable pour se faire octroyer les 140 ou 150 euros, selon le taux officiel du change. Par contre, celui qui va solliciter les banques étrangères ne risque pas de connaitre ces méandres. Rares sont celles qui déclarent ne pouvoir satisfaire cette demande. Seulement, la prestation coûte plus chère. Elle est délivrée contre le paiement de 1000 DA, alors que ces frais ne dépassent pas les 100 DA chez la BEA et 460 DA chez la BADR.

LES TUNISIENS ET LES MAROCAINS BEAUCOUP MIEUX SERVIS

Pour autant, certains viennent chercher le pécule pour ne pas être inquiétés aux frontières.«Je n’ai besoin que du document. Le montant de l’allocation est insignifiant, il couvre à peine les dépenses courantes d’une journée à Tunis», témoigne Mohamed un demandeur de l’allocation. Il estime qu’un séjour d’une semaine à Tunis pour lui, son épouse et de leur fille de 5 ans, ne coûte pas moins que 1200 euros. Ce qui est largement loin des 150 euros de l’allocation touristique. A titre comparatif, un citoyen Tunisien a droit à l’équivalent de 6.000 DT par an d’allocation touristique (environ 3000 €) avec possibilité de cumul, alors que le Marocain a droit à 1.350 euros par an. Pour se«débrouiller», le recours au marché parallèle de devises devient alors indispensable pour les «touristes» algériens. La valeur de l’euro a connu une hausse sensible sur ce marché, ces derniers jours. Cent euros valent 14.800 DA à l’achat et 14.950 DA à la vente dans les « bureaux » de change clandestins, contre un peu plus de 10.000 DA sur le marché officiel. L’écart est considérable. Mohamed a acheté 1.200 euros sur le marché parallèle. Et pour ne pas être inquiété aux frontières, il a décidé de les faire transiter par son compte bancaire en devise au CPA pour «avoir la preuve de leur provenance». «On ne sait jamais. On peut toujours nous réclamer la provenance. Donc, je prends mes précautions en les blanchissant», ironise-t-il. (Le Quotidien d’Oran-10.07.2012.)

***********************************

*Les billets de 200 dinars retirés entièrement du marché fin 2014

Les détenteurs de ces billets auront un délai de 10 années pour les échanger au niveau des agences de la Banque d’ Algérie.

Devises et billets de banque

Les billets de banque de 200 dinars seront retirés définitivement de la circulation en décembre 2014, a annoncé, ce jeudi à l’APN, le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Laksaci. Le retrait de ces billets; émis en 1983, a été décidé « récemment » par le Conseil de la monnaie et du crédit, a précisé Laksaci qui répondait aux questions des députés de la Chambre basse du Parlement.

Les détenteurs des billets de 200 dinars auront un délai de 10 années à compter du 31 décembre 2014,  pour les échanger auprès des agences de la Banque d’ Algérie, a-t-il encore dit en faisant référence à l’ordonnance du Conseil de la monnaie et du crédit.

Les billets retirés seront remplacés par la pièce de monnaie métallique de la même valeur, mise en circulation par la Banque d’Algérie depuis juillet 2012.*El Watan-19.12.3013

Dinars-algériens

*La banque d’Algérie retire définitivement de la circulation cinq types de billets

La banque d’Algérie a décidé de retirer définitivement de la circulation cinq types de billets, en vertu d’un règlement promulgué et publié au journal officiel no 20.

Signé en Novembre dernier par le gouverneur de la banque d’Algérie Mohamed Laksaci, et après délibération du conseil de la monnaie et du crédit, la banque d’Algérie retire de la circulation cinq type de billets et ce à compter du 31 décembre 2014.

Il s’agit des billets de cent (100) dinars algériens de type 1981, émis et mis en circulation le 1er novembre 1981, de billets de cent (100) dinars de type 1982, émis et mis en circulation le 8 juin 1982, de billets de vingt (20) dinars de type 1983 créés par le décret de janvier 1983 et mis en circulation le même mois.

Sont également concernés les billets de deux cents (200) dinars algériens de type 1983 créés en janvier 1983 et mis en circulation en mars de la même année, les billets de dix (10) dinars algériens type 1984 créés et mis en circulation le 10 mars 1984.

Ainsi les détenteurs desdits billets pourront les échanger sans limitation de montant auprès des banques jusqu’à la date fixée, précise le texte. De ce fait, les billets retirés de la circulation demeurent, pendant une période de dix (10) ans à compter de la date fixée échangeables exclusivement auprès des guichets de la Banque d’Algérie, conformément à l’ordonnance d’août 2003 relative à la monnaie et au crédit.

Les billets visés par la mesure de retrait et non présentés à l’échange perdront, au terme de ces dix années leur pouvoir libératoire, et leur contre-valeur sera acquise au Trésor public, souligne encore le règlement.(Aps-28/04/2014  )

biell

*D’anciens billets de banque, émis durant les années 80, seront retirés de la circulation le 31 décembre 2014, a rappelé ce mercredi la Banque d’Algérie dans un communiqué.

Il s’agit des billets, respectivement, de 200 DA de type 1983, de 100 DA de type 1981 et 1982, de 20 DA de type 1983 et de 10 DA de type 1983, selon la Banque centrale qui explique que ce retrait « entre dans le cadre de l’amélioration et du rajeunissement des billets de banque en circulation ».

Les détenteurs de ces anciens billets pourront effectuer toutes leurs transactions normales (achats de produits et de services divers…) jusqu’au 31 décembre 2014. Ils pourront aussi les échanger, sans limitation de montant, auprès de toutes les banques jusqu’au 31 décembre 2014.

La Banque d’Algérie indique également que le public aura la faculté d’échanger, sans formalité particulière, les billets retirés pendant une période de dix (10) ans à compter du 1er janvier 2015, soit jusqu’au 31 décembre 2024, et ce, exclusivement auprès des guichets de la Banque d’Algérie à travers son réseau d’agences ouvertes dans toutes les wilayas du pays.

Par ailleurs, elle rappelle que ces anciens billets avaient été grandement remplacés par la mise en circulation des billets et pièces, notamment par les billets type années 90 de 200 DA et les pièces de 200 DA, 100 DA, 50 DA, 20 DA et 10 DA.(Agence)*mercredi 12 novembre 2014

************************************* 

Ouverture d’un compte bancaire :

 la Banque d’Algérie détaille les procédures

Les facilités bancaires relatives au droit au compte décidées par le gouvernement ont fait l’objet d’une instruction de la Banque d’Algérie (BA), rendue publique jeudi 27.12.2012.
L’instruction, qui annonce l’entrée en vigueur de cette mesure à dater du 2 janvier 2013, stipule que  »toute personne physique ou morale domiciliée en Algérie, ne disposant pas d’un compte de dépôt en monnaie nationale, a droit à l’ouverture d’un tel compte dans une banque ».
Ce document, dont l’APS a obtenu une copie, prévoit, dans son article 3, qu’en  »cas de refus des banques de la place d’ouvrir un compte, celles-ci sont tenues de délivrer au demandeur une attestation de refus d’ouverture de compte ».
La même instruction relève que  »la personne qui fait l’objet d’un refus peut alors saisir la Banque d’Algérie afin qu’elle lui désigne une banque dans un délais de cinq jours ouvrés à compter de la réception de la demande accompagnée de ou des attestations de refus et de la déclaration sur l’honneur qu’il ne dispose d’aucun compte bancaire ».
Cette instruction oblige aussi toute banque ayant refusé l’ouverture d’un compte à informer le demandeur des procédures à suivre auprès de la Banque centrale, d’après l’article 6 de l’instruction de la BA.
Les banques peuvent limiter, dans le cadre de la procédure relative au droit au compte, les services liés à l’ouverture d’un compte de dépôt aux services bancaires de base notamment l’ouverture, la tenue et la clôture du compte, l’envoi périodique de relevé des opérations effectuées sur le compte.
Il s’agit aussi de l’encaissement de chèques et de virements bancaires, des dépôts et les retraits d’espèces au guichet de la banque teneur de compte, des paiements par prélèvement ou virement bancaire, des moyens de consultation à distance du solde du compte, lorsque la banque offre ce service, ainsi qu’une carte bancaire.
Selon l’article 8 de l’instruction, toute décision de clôture de compte à l’initiative de la banque désignée par la banque centrale doit faire l’objet d’une notification écrite et motivée adressée au client et à la Banque d’Algérie pour information.
Un délai minimum de deux mois doit être consenti au titulaire du compte pour la clôture de son compte.*APS-27.12.2012.

************************************

*18 août 2013

Cotations hebdomadaires des billets de banque et des chèques de voyage, valables à compter de dimanche 18 août 2013, communiquées par la Banque d’Algérie.

Billets de banque    Achat     Vente 1 USD   

1 USD                       78,77       83,59

1 EUR                   104,53         110,95

1 CAD                   76,07            80,77

1 GBP                   121,60           129,07

100 JPY                  80,24           85,18

1 SAR                     21,00           22,29

1 KWD                    276,21        294,22

1 AED                      21,45          22,76

100 CHF               8.420,59       8.939,01

100 SEK              1.208,07         1.282,49

100 DKK             1.401,36         1.487,40

100 NOK            1.336,16          1.418,95

**Chèques de voyage Achat     Vente

1 USD                         79,57        83,59

1 EUR                         105,60      110,95

1 CAD                            76,84      80,77

1 GBP                         122,84        129,07

100 JPY                          81,06       85,18

100 CHF                     8.506,07       8.939,01

100 SEK                    1.220,33        1.282,49.

**********************************

*11 Aoùt 2012

Cotations hebdomadaires des billets de banque et des chèques de voyage, valables à compter du dimanche 12 août 2012, communiquées par la Banque d’Algérie.
Billets de banque    Achat     Vente
1 USD                      80,47      85,38
1 EUR                    101,16     107,37
1 CAD                    80,68       85,64
1 GBP                    125,37     133,06
100 JPY                 102,56     108,88
1 SAR                     21,46      22,77
1 KWD                 285,04     303,10
1 AED                   21,91      23,25
100 CHF             8.288,58   8.797,80
100 SEK             1.194,79   1.269,48
100 DKK            1.337,13   1.419,54
100 NOK            1.355,80   1.438,97

*Chèques de voyage Achat   Vente
1 USD  81,28                            85,38
1 EUR  102,19                          107,37
1 CAD  81,49                            85,64
1 GBP  126,65                          133,06
100 JPY  103,60                       108,88
100 CHF  8.372,73                   8.797,80
100 SEK  1.206,92                   1.269,48.

*********************************

*08 juillet 2012.    

  Cotation des billets de banques applicable du 08 juillet 2012 au 14 juillet  2012

La Banque d’Algérie a communiqué samedi les cotations  hebdomadaires des billets de banque et des chèques de voyage, valables à compter  du 08 juillet 2012 au 14 juillet  2012

Billets de banque   Achat         Vente  

1 USD                   77,98 \         82,75
1 EUR                  98,71 \        105,83
1 CAD                 76,91 \          81,66
1 GBP                  122,02 \      129,52
100 JPY                 97,70  \      103,71
1 SAR                   20,76 \         22,67
1 KWD
1 AED                  21,23 \          22,53
100 CHF              8 166,65 \     8 668,48
100 SEK               1 125,48 \    1 195,64
100 DKK             1 319.67 \     1 400,49
100 NOK            

****************************

*07.05.2010.

La dépréciation de l’euro ne s’arrête plus

1e5d07a8-599f-11df-8b15-08afcec6fe51

L’euro cote sous 1,26 dollar et abandonne près de 5% depuis le début du mois. La monnaie unique souffre de la défiance des investisseurs face à des risques de contagion de la crise grecque à d’autres pays européens.

Le sauvetage de la Grèce n’y a rien fait. Les investisseurs restent inquiets en Europe : le CAC 40 a perdu jeudi encore plus de 2,2% et a cassé les 3.600 points, la Bourse de Francfort a reculé de 0,81%, près des 5.900 points, la Bourse de Londres a plié de 1,52% à 5.260 points.Dans la tourmente européenne, qui contamine le moral des investisseurs du monde entier – en Asie, les marchés s’enfoncent dans le rouge, et Wall Street a essuyé de nouvelles fortes pertesl’euro continue sur sa tendance baissière.

Les craintes de la contagion de la maladie des finances publiques grecque s’accentuent de jour en jour. Si l’UE, le FMI et Athènes se sont entendus pour «sauver le pays de la faillite» le week-end dernier, la panique a eu raison de la planète finance dès le début de la semaine.

Mardi, sur fond de rumeur «assassine» selon laquelle l’Espagne pourrait demander 280 milliards d’euros au FMI et pourrait voir sa note dégradée par Fitch et/ou Moody’s. Ce que Madrid et les agences de notations ont démenti. S&P a, lui, abaissé la sienne la semaine dernière.

Puis mercredi, la tempête est venue de la menace de dégradation de la notation de la dette souveraine du Portugal par Moody’s.

Et jeudi, Jean-Claude Trichet, le président de la BCE (Banque centrale européenne) n’est pas parvenu à rassurer les marchés. L’indice Ibex-35 de la Bourse de Madrid a fini en baisse de 2,93% et le PSI 20 de Lisbonne a rétrogradé de 2,37%, à 6.824,8 points.

La place athénienne a repris, elle des couleurs, gagnant 0,98%, malgré les vives tensions sociales dans le pays.

Depuis que l’euro a cassé le support technique de 1,3280 en début de semaine, la monnaie unique ne cesse de se déprécier. Ce vendredi, il s’installe sous 1,27 dollar, à 1,2659 dollar pour un euro, bien loin de 1,5144 dollar atteint le 25 novembre 2009. L’Euro est au plus bas depuis un an face aux seize principales devises du monde, et depuis quatorze mois face au dollar.

Depuis le 1er janvier, la monnaie unique a abandonné 11,4%.

«Le prochain support est à 1,2450 dollar», rappelle le président de Saxo Banque, Pierre-Antoine Dusoulier, et assure qu’il pourrait être atteint «très rapidement».

Si l’euro reste à des niveaux «sains pour l’économie européenne», ce repli témoigne de l’ampleur de la crise que traverse le Vieux Continent. De tels écarts de cotation en si peu de temps, sont d’accoutumée très surveillés par la Banque centrale européenne (BCE).(Le Figaro)

 1f39bb4a-4800-11df-9715-bfada0c01cfb

*réaction des internautes…

Avatarrâleur16…Défendre l’euro ??? en quel honneur ??? depuis que nous sommes dans la monnaie unique les choses n’ont fait que se dégrader, quand il n’y en a plus, il y en a encore….(coût de la vie qui explose notamment et toujours au détriment des mêmes)…et j’en passe. Nos « z’élites auto-proclamées » nous disent : « il n’est pas possible de continuer sans une meilleure coordination des politiques économiques » DSK dans le parisien du 5 mai… Donc, encore plus d’europe, encore plus d’euro… Ce que veulent les peuples tous ces dirigeants s’en tapent… Lorsque nous serons totalement ruinés, sans agriculture, sans industrie, et à la merci des spéculateurs, des banques et des grandes entreprises mondiales, là, ils seront contents et seront félicités comme il se doit.

AvatarElsa09….L’euro est encore beaucoup trop cher, puisque les produits courants sont moins chers aux Etats-Unis. En 2008 et 2009 certaines personnes très aisées allaient faire les soldes à New-York parce que c’était moins cher! Si le pétrole monte, tant mieux puisquu’il faut l’économiser ! A ses débuts l’euro est tombé à moins de 85 cents et les choses allaient plutôt mieux. La baisse des taux d’intérêt n’a pas servi à investir dans l’économie mais à faire monter l’immobilier et à encourager les pouvoirs publics à s’endetter. L’euro à un dollar ou moins ne serait pas du tout une catastrophe. La dette européenne est en euros…

AvatarPline-le-J…Il n’y a plus de Roi, mais c’est l’Europe qui est nue ! Un président européen qui a accepté le poste contre son gré !!! Une « ministre des affaires étrangères » à laquelle les affaires sont étrangères et qui ne pense qu’à son propre « standing » … Des Etats-membres qui n’ont plus d’Etat … LAMENTABLE ÉCHEC DE L’AMBITION DE LA MONNAIE UNIQUE: REVENONS À LA MONNAIE COMMUNE !!! 

 Avatarjpaul49001…L’euro est en concurence avec le dollar. L’euro est attaqué par le banques que l’euro a sauvé ! C’est une attaque en règle contre leuro et l’europe ! Déprecions l’euro et ceux qui spéculent en seront pour leurs frais. Le dollar américain ne vaut que du papier ! Les chinois détiennent la majorité des créances en dollars et un dollar qui monte rapporte !

Avatarrenmi21….Non….La monnaie unique souffre de la défiance des investisseurs, c’est surtout l’incompétence des dirigeants qui s’en mettent plein les poches au détriment des ouvriers. En 1789 on leur a coupé la tête …..On dit bien que l’histoire se répète dans le temps … à bientôt……..

6529e656-4626-11df-9628-9cca0a06db28

***********************

*13 février 2010.

 Le prix de change du dollar flambe et l’euro dégringole

Le dollar a fait un bond sur le marché noir passant de 860 à 910 dinars suite au rétrécissement de la marge entre le dollar et l’euro au niveau des banques, selon ce qu’a constaté Echorouk. Cette marge qui était à 3000 dinars a chuté jusqu’à 288 dinars au change. Selon le taux de change de devises fixé pour demain dimanche 14 février 2010 par la Banque d’Algérie, l’achat d’un USD vaudra 767 dinars algériens dans les banques et 910 dinars au marché parallèle, donc avec une majoration de 143 dinars. Les algériens sont contraints d’acheter au marché noir car la banque  ne procède pas au change de devises sans motif légal, sauf aux importateurs et aux voyageurs.

Quant à l’euro, il a chuté depuis octobre et novembre dernier de 1260 dinars à 1025 dinars sur le marché noir contre 1055 dinars au niveau des banques, soit une différence de 25 dinars à l’euro. L’écart entre la valeur de l’euro et celle du dollar dans les banques a diminué de 288 dinars alors qu’il chiffrait à plus de 3000 dinars en décembre. Le prix du dollar a augmenté sur le marché noir du fait de la diminution du nombre d’algériens qui le proposent à la vente et l’augmentation du nombre de solliciteurs qui craignent de voir sa valeur se multiplier encore dans les jours à venir. La raison principale est le recul de l’euro par rapport au dollar à la Bourse. 100 euros qui valaient 147 dollars, il y a à peine 15 jours, ont chuté à 136 dollars provoquant l’effondrement de l’euro dans les banques algériennes.  Les experts contactés par Echorouk imputent ces variations du cours des devises à deux causes, la chute de l’euro au niveau international et le décuplement des activités des importateurs parallèles qui ont profité de l’augmentation des denrées alimentaires sur le marché national pour multiplier leurs importations afin d’élever leurs bénéfices. (Echorouk-13.02.2010.)

*********************** 

*23 août 2009.     

La Banque d’Algérie a communiqué samedi les cotations  hebdomadaires des billets de banque et des chèques de voyage, valables à compter  du dimanche 23 août 2009.   

Billets de banque   Achat         Vente   

1 USD                 72,21      76,63
1 EUR                 101,71    107,95
1 CAD                 65,17      69,19
1 GBP                 118,75     126,01
100 JPY               76,62       81,31
1 SAR                 19,25       20,43
1 KWD                250,91      266,52
1 AED                  19,66       20,86
100 CHF              6.699,89    7.116,06
100 SEK               989,77     1050,73
100 DKK             1.366,66    1.450,37
100 NOK             1.170,93   1.243,12

*************************    

Chèques           Achat          Vente
de voyage 

1 USD              72,94      76,63
1 EUR             102,74     107,95
1 CAD              65,83     69,19
1 GBP              119,95    126,01
100 JPY           77,39       81,31
100 CHF          6.767,91    7.116,06
100 SEK         999,82     1050,73

 

133 réponses à “Devises et billets de banque”

1 2 3 7
  1. 2 11 2011
    Mike Hackathorn (04:05:25) :

    Great goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you’re just too wonderful. I really like what you have acquired here, really like what you are saying and the way in which you say it. You make it enjoyable and you still care for to keep it sensible. I can not wait to read far more from you. This is really a wonderful web site. Many thanks, Mike Hackathorn

  2. 2 11 2011
    moncler inverno 2012 (01:54:30) :

    I used to be very happy to seek out this web-site.I wished to thanks on your time for this wonderful read!! I positively having fun with each little little bit of it and I’ve you bookmarked to take a look at new stuff you weblog post. giacche monclaire

  3. 1 11 2011
    Russell Counce (18:02:20) :

    Its like you read my mind! You appear to know a lot about this, like you wrote the book in it or something. I think that you can do with a few pics to drive the message home a bit, but other than that, this is wonderful blog. An excellent read. I’ll certainly be back.

  4. 1 11 2011
    power inverter (12:08:21) :

    攻めようにも勝手に進んでればやりようがないの。一応第三者機関の検査が基礎工事で1回入ってるはずなので それだけが頼りのような???

  5. 31 10 2011
    traduceri engleza romana (21:43:27) :

    What you have here it is an interesting piece of information. But first of all I must say all the visitors. Salve. And second I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/infos-dalgerie/depot-des-reserves-de-change-dans-des-banques-americaines/cotations-des-billets-de-banque on my Hi5 profile. I will do this because at long last I found what I was looking for. What you post here is really the best sharing. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » Devises et billets de banque, on google search I was very glad. Maybe I found something that have the same ideea here http://www.toplevel-traduceri.ro, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  6. 31 10 2011
    Caleb Comacho (19:20:45) :

    Excellent post. I was checking continuously this blog and I’m impressed! Very useful information specially the last part :) I care for such info much. I was looking for this particular information for a long time. Thank you and good luck.

  7. 31 10 2011
    extraction thimbles (15:49:56) :

    I get where your coming from, coupled with I completely like the blog post. Its fair to say I will certainly convey to just about all my family and friends with regards to this, relatively original. Bye for now.

  8. 31 10 2011
    Sklep akwarystyczny szczecin (01:57:00) :

    Really wonderful visual appeal on this website , I’d value it 10 10.

  9. 30 10 2011
    Maszyny leśne (14:51:17) :

    Hello my friend! I wish to say that this article is awesome, nice written and include approximately all vital infos. I would like to see more posts like this .

  10. 30 10 2011
    fake uggs (05:27:41) :

    There is obviously a lot to know about this. I think you made some good points in Features also.

  11. 27 10 2011
    liberty reserve (11:23:02) :

    I like Your Article about ELAyam-2 » Devises et billets de banque Perfect just what I was searching for! .

  12. 26 10 2011
    tattoo removal (15:43:22) :

    Appreciate it for sharing ELAyam-2 » Devises et billets de banque with us keep update bro love your article about ELAyam-2 » Devises et billets de banque .

  13. 25 10 2011
    Constipation remedies (21:24:02) :

    Thankyou for sharing ELAyam-2 » Devises et billets de banque with us keep update bro love your article about ELAyam-2 » Devises et billets de banque .

  14. 21 10 2011
    AGM Copywriter (14:01:03) :

    What is here it is a great article. But first of all I must say all every one. Hello there. And now I must say that I will post http://niarunblog.unblog.fr/infos-dalgerie/depot-des-reserves-de-change-dans-des-banques-americaines/cotations-des-billets-de-banque on my Hi5 profile. I will do this because at long last I found what I was looking for. What you post here is really very good sharing. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » Devises et billets de banque, on my google search I was very happy. I think I found something like this here http://www.writte.com, I’m not sure but I thing it was the same. All the best

  15. 13 10 2011
    vimax funciona (23:24:23) :

    Ive been meaning to read this and just never obtained a chance. Its an issue that Im very interested in, I just started reading and Im glad I did. Youre a excellent blogger, 1 of the finest that Ive seen. This weblog undoubtedly has some information on topic that I just wasnt aware of. Thanks for bringing this stuff to light.
    Vimax

  16. 9 10 2011
    źródła przychodu (10:59:51) :

    I think I set the settings wrongly. Now that I changed the settings, there’s only 1 out of 8 posts visible to the public. Previously set to mature content, despite the lack of nudity. Should I double-post? It’s the blog part that confused me..

  17. 8 10 2011
    Brad Ciafardoni (21:57:27) :

    It is the best time to make some plans for the future and it’s time to be happy. I’ve read this post and if I could I want to suggest you few interesting things or tips. Perhaps you could write next articles referring to this article. I wish to read even more things about it!

  18. 24 09 2011
    Web Design Boston (20:12:12) :

    I found your posting to be insightful! Thank you.

  19. 24 09 2011
    Hunter Kalfa (20:10:58) :

    Great article! I really enjoyed the reading. I am hoping to read more from you. I think you have great insight and vision. I am highly impressed with this information.

  20. 24 09 2011
    Dominic Obst (19:53:02) :

    I would be interested in more content like this from you. I think a lot like you on this subject and your perspective is interesting. Will there be more soon?

1 2 3 7



évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...