Le marché des voitures

Le marché des voitures lyes-h-coul_1372563_465x348

********************************************************

**vignette automobile, le nouveau barème des tarifs pour 2016

Le projet de loi de finances 2016 propose la modification des dispositions du Code du timbre sur la valeur des tarifs de la vignette automobile, fixés en fonction de type du véhicule, sa puissance et l’année de sa mise en circulation. Voici le nouveau barème:

1- Véhicules utilitaires et d’exploitation:

1-a) Véhicules de moins de 5 ans d’âge :

– 6.000 DA pour les véhicules jusqu’à 2,5 tonnes à l’exception des véhicules utilitaires (contre 5.000 DA actuellement).

– 12.000 DA pour les véhicules entre 2,5 tonnes et 5,5 tonnes (contre 10.000 actuellement).

– 18.000 DA pour les plus de 5,5 tonnes (contre 15.000 DA actuellement)

1-b) Véhicules de plus de 5 ans d’âge:

– 3.000 DA pour les véhicules jusqu’à 2,5 tonnes à l’exception des véhicules utilitaires (contre 2.000 DA actuellement).

– 5.000 DA pour les véhicules entre 2,5 tonnes et 5,5 tonnes (contre 4.000 actuellement)

– 8.000 DA pour les plus de 5,5 tonnes (contre 7.000 DA actuellement).

2)- Véhicules de transport de voyageurs:

2-a) Véhicules de moins de 5 ans d’âge:

– 5.000 DA pour les véhicules aménagés pour le transport des personnes moins de 9 sièges (contre 4.000 DA actuellement).

– 8.000 DA pour les minibus de 9 à 27 sièges (contre 6.000 DA actuellement).

– 12.000 DA pour les minibus de 28 à 61 sièges (contre 10.000 DA actuellement)

– 18.000 DA pour les autobus de plus de 62 sièges (contre 15.000 DA actuellement).

2-b) Véhicules de plus de 5 ans d’âge:

– 3.000 DA pour les véhicules aménagés pour le transport des personnes moins de 9 sièges (contre 2.000 DA actuellement).

– 4.000 DA pour les minibus de 9 à 27 sièges (contre 3.000 DA actuellement).

– 6.000 DA pour les minibus de 28 à 61 sièges (contre 5.000 DA actuellement)

– 9.000 DA pour les autobus de plus de 62 sièges (contre 7.000 DA actuellement).

3)- Véhicules de tourisme et véhicules utilitaires d’une puissance de:

3-a) Jusqu’à 6 chevaux (CV):

-2.000 DA pour les moins de 3 ans d’âge (contre 1.500 DA actuellement), 1.500 DA pour les 3 à 6 ans (contre 1.000 DA actuellement), 1.000 DA pour les 6 à 10 ans (contre 700 DA actuellement) et 500 DA pour les plus de 10 ans (contre 300 DA actuellement).

3-b) De 7 à 9 CV :

4.000 DA pour les moins de 3 ans d’âge (contre 3.000 DA actuellement), 3.000 DA pour les 3 à 6 ans (contre 2.000 DA actuellement), 2.000 DA pour les 6 à 10 ans (contre 1.500 DA actuellement) et 1.500 DA pour les plus de 10 ans (contre 1.000 DA actuellement).

3-c) De 10 CV et plus: 10.000 DA pour les moins de 3 ans d’âge (contre 8.000 DA actuellement), 6.000 DA pour les 3 à 6 ans (contre 4.000 DA actuellement), 4.000 DA pour les 6 à 10 ans (contre 3.000 DA actuellement) et 3.000 DA pour les plus de 10 ans (contre 2.000 DA actuellement).

*Dimanche 18/10/2015 | algerie1.com

***********************************************

Reculade sur le cahier des charges relatif aux importations de véhicules imposant des normes de sécurité.

Le nouveau gouvernement vient  d’envoyer un mauvais signal. La première décision qu’il vient de prendre est une reculade par rapport au cahier des charges relatif aux importations de véhicules imposant des normes de sécurité.

vehicules-loi-changem

Certaines dispositions de l’arrêté ministériel de mars 2015 relatif aux cahiers des charges sur les conditions d’exercice des activités de concessionnaires de véhicules neufs ont été modifiées par un autre arrêté ministériel publié au Journal officiel no 24 du 13 mai 2015.

Le nouvel arrêté ministériel, qui modifie le premier, stipule dans son article 2 « les véhicules automobiles dont les opérations d’importation ont fait l’objet d’une domiciliation bancaire avant le 15 avril, ne sont pas concernés par les dispositions de l’article 23 du cahier des charges prévu à l’article 3 ci-dessous ».

Ainsi, précise le nouveau texte « les points concernant le contrôle électronique de stabilité (ESC, ESB) et les deux airbags latéraux cités au niveau de l’article 23 du cahier des charges fixant les conditions et modalités d’exercice de l’activité des concessionnaires de véhicules automobiles, remorques et semi-remorques neufs (…) sont supprimés ».

En clair, les véhicules importés avant le 15 avril peuvent être commercialisés même s’ils ne sont pas dotés de ces équipements, pourtant nécessaires pour la sécurité. Si cette décision constitue indiscutablement un mauvais point pour le gouvernement et plus encore pour Bouchouareb, qui a signé le décret, c’est une bonne affaire pour les concessionnaires et aussi pour les clients qui avaient déjà payé leurs véhicules avant la publication du décret.

Et du coup, les véhicules en souffrance dans les ports de Jijel et Mostaganem peuvent écouler leurs stocks. Pourquoi le gouvernement a reculé ? Selon nos informations, la décision a été prise par la Présidence de la République, soit-disant après avoir diligenté une enquête sur l’impact de cette mesure sur les citoyens aux bourses modeste.

Mais en réalité c’est le lobbying des ambassades des pays concernés par les véhicules bloqués aux ports et aussi l’action concertée des concessionnaires qui ont « sensibilisé », le mot est d’un concessionnaire justement, des « hauts responsable sur l’impact négatif de cette mesure sur l’emploi et sur l’activité elle-même ».**Par Abbès Zineb | 17/05/2015 | algerie1.com/

*********************************************

*Oran:  8e salon de véhicules utilitaires et industriels

Les concessionnaires de véhicules utilitaires et industriels ont un grand rendez-vous à partir d’aujourd’hui à Oran, à l’occasion de la tenue simultanée de deux grands Salons. Une rencontre stratégique pour les professionnels de ce segment de l’utilitaire, en souffrance sur le marché local, qui a subit un ralentissement de près de 10%  en 2014 par rapport à 2013.

C’est parti pour le 8e Salon d’Oran

Le Centre des conventions d’Oran (CCO) abrite, en effet, durant quatre jours, deux Salons : le premier dédié aux véhicules utilitaires et industriels (Ouest VUVI 2015), qui en est à sa 8e édition, alors que le second (9e du genre) est orienté vers le service après-vente, les équipements de garage et autres services et cible les professionnels.

Cette manifestation est organisée par la Somex International Plus en partenariat avec le CCO. «La dernière édition avait accueilli plus de 15 000 visiteurs professionnels», souligne Abdelkader Rezzoug, directeur du Salon, qui a animé, hier, une conférence de presse. «Une quarantaine de marques mondiales de premier ordre participent à ce Salon du véhicule utilitaire et industriel de l’Ouest. Les professionnels des transports en tous genres, les artisans de différents corps de métier auront à leur disposition une multitudes de véhicules adaptés», note M. Rezzoug.

Le visiteur a l’embarra du choix. Les acteurs majeurs activant en Algérie sont quasiment tous là : Sovac Volkswagen, Renault Algérie, Renault Trucks, Toyota Elevators, Ford Trucks, Ford Utilitaires, Citroën Utilitaires, Hyundai HMA, Hyundai Tiziri, KIA Motors, Chevrolet et Goodyear. La production nationale sera bien évidement présente avec la participation, entre autres, de Fapobenas (pompes à béton), UFMATP,  Naftal (lubrifiants et graisses), Friction TEC (batteries), Carvifroid (équipement et aménagement de véhicules spéciaux, ambulances, véhicules-ateliers…).

Cette édition accueillera 6 nouvelles marques, dont une première exposition de Foton Algérie. C’est dire que la concurrence est rude sur un marché sous tension. «Les gammes de véhicules exposés vont du minitruck au pick-up aux camions légers destinés à tout type d’activité, camions de transport de marchandises, tracteurs routiers, remorques, citernes, bus et minibus, matériel de levage, de travaux publics et de bâtiment», indique M. Rezzoug.

Sur le segment du service après-vente, équipement de garage et services, plus de 30 entreprises seront présentes. Les créneaux vont de la pièce de rechange à l’entretien des véhicules en passant par l’équipement de garage. Seront également présentes les banques El Baraka et ALC pour proposer des acquisitions en leasing.

Comme de coutume, des offres de remises spéciales Salon seront proposées. Il est à souligner que ce Salon intervient quelques jours après la publication du fameux arrêté ministériel fixant le cahier des charges relatif aux conditions et modalités d’exercice de l’activité de concessionnaire en véhicules neufs.

Outre les nouvelles normes de sécurité instaurées ainsi que des obligations d’investissement en Algérie pour les concessionnaires, la nouvelle réglementation stipule qu’en cas de paiement de la totalité du montant par le client, le concessionnaire est tenu de livrer le véhicule utilitaire ou l’engin roulant dans les 7 jours qui suivent.

En cas de non-respect des termes de la commande, les deux parties peuvent convenir d’une solution à l’amiable. En cas de refus du client de la solution proposée, le concessionnaire doit, sous huitaine, reverser au client l’acompte ou le montant intégral versé avec une pénalité de 10% du prix du véhicule ou de l’engin roulant. Ces dispositions seront appliquées dès octobre prochain. *Cherif Lahdiri– dimanche 26 avril 2015

**************************************************

*Forte hausse des ventes du groupe Volkswagen en Algérie      

Malgré la crise, le groupe Volkswagen cartonne en Algérie. Sur un marché en baisse, Sovac, son représentant local, a vendu 65 000 véhicules en 2013, en hausse de 37% par rapport à 2012. « Dans un marché où la concurrence a été très rude, et qui a enregistré une baisse de 5%, le groupe Sovac, représentant officiel en Algérie des marques Volkswagen, Volkswagen utilitaire, Audi, Seat, Skoda et Porsche a bénéficié en 2013 d’une évolution significative de 37% avec plus de 65 000 unités écoulées », indique, ce mercredi 12 février, le groupe Sovac dans un  communiqué.

Ce résultat permet au représentant algérien du premier constructeur européen d’occuper la troisième place au classement général du marché automobile algérien avec 15% de parts de marché, précise la même source. Les constructeurs français Peugeot et Renault occupe les deux premières places du podium. La marque Volkswagen constitue l’essentiel des ventes de Sovac, suivie par Seat et Skoda. « Sur le marché généraliste, Volkswagen arrive en 6èmeposition du marché avec 30 500 unités dont 24 500 de véhicules particuliers et 5 700 utilitaires, Seat en 7èmeposition avec 23 000 unités et Skoda en 13èmeposition avec 9 150 unités écoulées », précise Sovac.

Le représentant officiel du groupe Volkswagen doit ses performances à trois de ses citadines : la Seat Ibiza avec plus de 19 000 unités écoulées  et une croissance de 45%, la Volkswagen Polo avec 14 000 unités écoulées, en hausse de 14% et la Skoda Fabia, avec 5 000 unités vendues et une croissance à trois chiffres de 140% !

Dans le segment des compactes cinq portes, le groupe Sovac affirme avoir réussi à maintenir sa place de leader en affichant une évolution de 6% avec à la tête du podium la Golf (5 200 unités), suivie par la Seat Leon (3 300 unités) et la Audi A3 (300 unités). « Sur celui des berlines compactes, c’est la marque Skoda qui prend la tête, avec ses deux principales nouveautés pour 2013 : l’Octavia et la Rapid, cumulant 2600 unités vendues », précise encore Sovac qui domine aussi le marché des SUV compact avec Volkswagen Tiguan, Skoda Yeti et Audi Q3. Il domine également le marché premium grâce à Audi avec 2 600 unités vendues et « une croissance impressionnante de 138% », note Sovac. « Un gap impressionnant a été enregistré essentiellement avec la citadine premium du groupe, la A1 avec 670 véhicules vendus (800%), le SUV compact Q3 avec 700 unités vendues (500% de croissance). La A3 n’est pas en reste, après un lancement réussi lors du salon de l’automobile d’Alger, Audi a enregistré une croissance de 134% », conclut Sovac.

Selon les chiffres officiels, le montant des importations de véhicules a atteint plus de 7,33 milliards de dollars contre 7,60 milliards USD en 2012, soit une baisse de 3,54%. Le nombre des véhicules importés s’élève à 554 269 unités en 2013 contre 605 312 voitures en 2012, soit une baisse de 8,43%, selon les douanes algériennes.*tsa.12.02.2014

*************************************************

La voiture a attiré près d’un demi-million d’Algériens vers la SAFEX

Le Salon international de l’automobile d’Alger  ne représente pas uniquement une foire commerciale. Il est, surtout, et avant-tout, un phénomène de  société. Chaque année, le succès grandissant de cette foire commerciale démontre que la voiture est devenue un objet incontournable dans la vie des Algériens. Le succès du Salon de l’automobile est  tel que chaque année, des milliers d’Algériens y accourent des 4 coins du pays pour visiter les différents stands des représentants des grandes marques automobiles mondiales.

Des carnets de commandes bien remplis

Mais, attention, ces visiteurs ne se contentent pas de reluquer les voitures exposées. Ils cassent, aussi, leurs tirelires et n’hésitent pas à profiter de ce rendez-vous incontournable pour acquérir une voiture neuve. D’ailleurs, vendredi, alors que ce salon s’apprêtait à fermer ses portes,  les concessionnaires ont reconnu qu’ils ont rempli leurs carnets de commandes grâce à une grande affluence des « mordus » des 4 roues estimée à plus de 400.000 visiteurs, ont confié également les organisateurs de ce  16ème salon international de l’automobile. Presque un demi-million d’Algériens ont donc défilé dans les allées de la SAFEX pour scruter les moindres aspects des modèles de voitures exposées. Un demi-million de visiteurs, aucun autre évènement n’a pu s’attribuer une telle affluence. Il faudra que la sélection nationale de Football se qualifie brillamment au prochain mondial brésilien pour voir autant de citoyens et de familles dans les rues. Le Salon de l’Automobile a donc attiré, séduit, mais surtout unifié les Algériens autour d’une seule cause. Celle de l’utilité existentielle de la voiture ! Oui, rien ne peut se faire dans une vie algérienne sans un véhicule.

« Pas possible de vivre sans une voiture. Dans notre pays, on ne vaut rien si on n’a pas de voiture. Moi, jusqu’à aujourd’hui, je n’ai pas pu me marier parce que je ne possède pas de véhicule. Il est devenu plus facile de nos jours de trouver une femme que de trouver une voiture ou un logement », confie sur un air très sérieux Hamza, un jeune homme, dans la vingtaine, brun avec une coiffure à la mode. Lui et ses amis sont déterminés à passer des heures à rôder autour des pavillons de la SAFEX pour dénicher la bonne affaire. Quelques fois, ils sont intrigués et séduits davantage par les jolies hôtesses qui travaillent dans les stands que par ces voitures à la mécanique puissante et aux couleurs chatoyantes. Ces hommes à la recherche d’une voiture essaient tout de même de garder leur concentration. Pour ne pas céder aux charmes de ces hôtesses harmonieusement maquillées et habillées en mini-jupe, nos jeunes interlocuteurs se rappellent de leur mission : trouver la bonne affaire et la voiture qui sied à leurs besoins.     »Le salon, c’est le moment où tous les concessionnaires offrent des remises. Les voitures sont plus abordables. Il faut être le premier à sauter sur les occasions », s’enthousiasme, pour sa part, Lotfi, grand et mince, coiffé d’une casquette et portant des vêtements branchés.  Mais ces occasions dont rêvent nos jeunes à la bourse modeste, où peut-on les trouver ? Difficile de répondre à ces questions tant les prix enflammés des véhicules neufs poussent tout acheteur à une profonde introspection.

L’ opération de séduction des marques chinoises

Une introspection à laquelle est livré Hakim et sa femme ainsi que leurs deux filles. Fonctionnaire, Hakim a fait le tour des stands du salon à la recherche d’une bonne « occasion’’ qui répond à sa modeste bourse. « Le Salon est, pour moi, une opportunité à ne pas manquer et les remises annoncées sur certaines marques de voiture sont une aubaine », confie-t-il d’emblée sans perdre beaucoup de temps pour apporter quelques nuances. « Je ne peux pas dépasser le seuil d’un million DA pour l’achat d’un véhicule, mais le choix de la marque ne me revient pas, à moi seul. Ma petite famille a aussi son mot à dire », glisse-t-il sur le ton de la confidence, avec un léger sourire aux lèvres et les mains chargées de brochures et prospectus des différents constructeurs auto. Face à un pouvoir d’achat en chute libre à cause de la cherté de la vie, les algériens qui rêvent de s’offrir une voiture neuve se tournent facilement vers les marques chinoises. Celles-ci ont été présentes en force pendant tout ce salon. Geely, MG, Haima, Zotye, Cherry QQ, Lifan, etc., on ne compte plus les marques qui ont investi la SAFEX pour grignoter des part de marchés aux traditionnelles marques européennes qui dominaient jusque là le marché automobile algérien.

Des prix accessibles, des remises pouvant aller jusqu’à 200.000 DA, les concessionnaires des marques chinoises ont déployé des trésors d’ingéniosité durant ce Salon pour vanter les mérites des modèles exposés et attirer les clients et réaliser le maximum de ventes. Certains représentants des marques chinoises  vont encore plus loin en proposant aux clients de prendre en charge la taxe sur les véhicules neufs qui dépasse 70.000 dinars pour les moins chers. Cette stratégie a-t-elle marché ? A fortiori oui, car les stands des marques de l’Empire du Milieu n’ont pas désempli. Toutefois, aucun chiffre de vente n’a été dévoilé et les concessionnaires du Made in China ne communiquent que rarement la-dessus. Quoi qu’il en soit, cette présence chinoise inquiète, étonne et fascine. Mais les concessionnaires des marques européennes, françaises notamment, Renault, Citroën et Peugeot, ne se sont pas laissés faire.

Qui peut faire mieux ?

Des remises importantes proposées et des délais de livraisons plus courts, voila les nouvelles armes que les marques françaises ont utilisé pour préserver leurs acquis en Algérie. Et ça marche plutôt bien puisque le stand de Renault a été, incontestablement, parmi les plus visités. Fort de son réseau de distribution et de maintenance, présent sur l’ensemble du territoire nationale, Renault a, semble-t-il, bien rempli ses carnets de commandes pendant ce Salon et conserve sa réputation de leader puisqu’il est celui qui vend le plus de véhicules en Algérie.

Une Algérie qui n’a jamais eu autant besoin de voitures qu’en cette année 2013. Avec le développement du réseau routier, les carences des Transports publics et la hausse des salaires des fonctionnaires, la boulimie des voitures n’est pas prête de s’arrêter. En dépit des embouteillages interminables et des prix sans cesse en hausse, la voiture, quand même, a réussi à attirer près d’un demi-million d’algériens vers la SAFEX. Qui peut faire mieux ? Certainement pas le livre, la culture, l’agriculture ou les machines industrielles…*A.F-29.03.2013.

***************************************

**Algérie: Hausse de plus de 45% des importations de véhicules en Algérie en 2012

L’Algérie a importé 568.610 véhicules en 2012 contre  390.140 véhicules en 2011, en hausse de 45,75%, selon les chiffres des Douanes  algériennes obtenus mardi par l’APS.

La facture des importations des véhicules a également connu une augmentation  de 45,25%, passant de 354,16 milliards de DA en 2011 à 514,43 milliards de DA en 2012 (6,9 milliards de dollars au taux de change de la loi de finances 2012), précise le Centre national de l’informatique et des statistiques (Cnis).

La quarantaine de concessionnaires présents en Algérie ont importé  543.423 véhicules en 2012 contre 365.948 véhicules, en hausse de 48,5%, pour une valeur de 480,17 milliards de DA (+49,01%), contre 322,24 milliards de DA  en 2011, relèvent les chiffres provisoires du Cnis. Le nombre de véhicules importés en 2012 par les particuliers a aussi  connu une hausse de 4,11%, passant à 25.187 véhicules avec une facture de 34,25  milliards DA, en hausse de 7,28%, ajoute le centre.*APS-22.01.2013.

marques-dautomobile

**2012, une année «Fructueuse» pour les  oncessionnaires qui continuent d’enregistrer des records de ventes

En dépit de la suppression, depuis l’été 2009, du crédit automobile, de l’introduction de  la taxe sur les véhicules neufs (à la charge du client bien sûr), de l’augmentation des prix des véhicules ainsi que celle de l’assurance automobile et de la pièce de rechange, le marché des véhicules neufs en Algérie ne fléchit pas.

Il continue d’enregistrer des records importants avec pas moins de 450 000 véhicules écoulés en 2012, selon les chiffres communiqués par de nombreux concessionnaires.
Cela prouve que le client algérien est avide de véhicule neuf et qu’il cherche son indépendance vis-à-vis des autres moyens de transport en commun (bus et taxis), qui n’offrent aucune commodité ni confort, alors que pour les nouveaux moyens de transport (métro et tramway), le premier demeure cher pour les petites bourses et le second ne couvre qu’une infime partie de la capitale.         

Le groupe Renault Algérie demeure leader du marché pour la  énième fois, avec cette année plus de 113 000 véhicules vendus et… un projet de construction d’une usine de montage de véhicules. Pour la marque au losange, ce sont 71 947 véhicules qui ont été vendus en 2012, contre  55 800 durant la même période en 2011. Les ventes de la Symbol, par contre, ont chuté passant de 28 171 unités en 2011 à 20 552 clients en 2012. La palme d’or revient au fourgon Master, leader de sa catégorie, qui s’est vendu à 8914 unités contre 2633 en 2011, alors que la Clio 3, l’autre star de la marque, a pu satisfaire pas moins de 7426 clients. Cela prouve que les marques françaises demeurent prisées par le client algérien ou, comme dirait l’autre, on ne change pas une équipe qui gagne.  La marque roumaine, Dacia, l’autre marque du groupe français, n’est pas en reste. Elle a réalisé un chiffre record de 41 710 ventes en 2012, contre 19 249 ventes  en 2011.

99% de progression chez Peugeot

L’autre marque française, Peugeot Algérie, termine l’année 2012 avec un autre record, celui de 99% de progression affichée avec un volume de vente de…
66 312 unités, et une part de marché de 15%. La Peugeot 207 a terminé l’année avec 35 815 ventes alors que sa sœur aînée, la 308, s’est vendue à 7819 unités.  Citroën, la troisième marque française présente sur notre marché, elle aussi a réalisé d’excellents chiffres avec un volume de vente de 10 634 véhicules contre 5391 en 2011, selon auto-utilitaire.com, qui rapporte cette information. «Ce chiffre dénote à lui seul l’impressionnant travail fourni par Saida Citroën en matière de dynamique marketing et d’investissement dans les infrastructures et le service après-vente», nous apprend ce site.

Hyundai Motor Algérie termine l’année 2012 avec un volume de ventes de 54 157 unités  contre   52 175 véhicules vendus en 2011. La marque sud-coréenne a souffert de la disponibilité des produits. L’Accent réalise un autre record avec un volume de vente de
25 497, alors que l’Atos Eon a séduit pas moins de 9152 clients. La marque américaine Chevrolet a également réalisé une belle progression  avec un volume de ventes de 33 026 contre  24 701 en 2011, grâce notamment à la Chevrolet Sail qui a réussi un chiffre de ventes de
12 849 contre 8576  en 2011. La Chevrolet Spark n’est pas en reste, puisqu’elle a pu séduire 5068 clients. Pour la marque allemande Opel, ce sont 1391 ventes qui ont été réalisées, loin derrière les records enregistrés par les autres allemandes présentes sur notre marché.

Toyota Algérie a réalisé de bonnes performances avec 36 705 ventes en 2012, contre 22 742 unités en 2011. Le Hilux continue de constituer le gros des ventes de Toyota avec un volume de  20 870 véhicules vendus en 2012. La Yaris totalise 9164 unités vendues en 2012 contre 3747 en 2011, alors que la berline Corolla arrive à la troisième place avec 2676 ventes contre 1114 unités en 2011. Enfin, le représentant de la marque nipo-indienne en Algérie, Elsecom Suzuki a terminé l’année 2012 avec un volume de ventes de 21 730 unités, soit une progression de 43,25% par rapport à 2011.

La marque  a non seulement maintenu ses acquis, mais a pu prendre des parts de marché là où elle était absente, notamment dans le segment B sedan où, en l’espace de 6 mois, la Suzuki Swift Dzire a su conquérir le cœur de quelque 1800 Algériens. En termes de chiffres par modèle pour cette année 2012, c’est la M 800 qui se classe en haut du tableau avec pas moins de 8821 ventes, suivie de la Alto avec 5895 ventes et la Celerio avec 3234 ventes. L’arrivée des nouveaux modèles en 2013, prévient Elsecom Suzuki,  tels que la nouvelle Alto et le Grand Vitara restylé, permettra de  combler encore plus sa clientèle avec une gamme  plus étoffée.*El Watan-15.01.2013.

**Peugeot-Algérie a plus que doublé ses ventes en 2012

Les ventes du constructeur automobile français Peugeot ont plus que doublé en Algérie en 2012. Elles sont passées de 39.800 unités en 2011 à 81.000 unités en 2012, faisant progresser les ventes du groupe sur le marché algérien de 45%.

Le bilan 2012 de PSA a été mis en ligne ce mercredi. Peugeot Algérie continue ainsi sa progression dans les ventes en Algérie en enregistrant une hausse pour la troisième année consécutive puisqu’en 2010, 22.838 véhicules ont été écoulés.

En 2012, le constructeur français a mis en vente en Algérie plusieurs nouveautés pour étoffer sa gamme afin de gagner de nouvelles parts du marché. Ainsi, il y a eu la mise sur le marché algérien de trois nouvelles motorisations sur la dernière 308 à savoir la 308 Allure 2.0 hdi 150cv, 308 Allure 2.0 hdi 163cv et 308 GTI 1.6 THP 200 cv.

Outre le modèle du segment M, la marque au lion a lancé la nouvelle 107 restylée, la Série spéciale 206 + Génération, le nouveau Partner (nouveau style), le nouvel Expert (nouveau style) et la nouvelle 208.*Algérie.1.com

**Elsecom Ford a réalisé une progression de 57% en Algérie

Annoncée depuis plusieurs mois, la Ford Figo vient de faire son entrée dans le marché algérien de l’automobile.

Et c’est à la faveur d’un lancement organisé, dimanche, au  Kiffan Club (Alger) que cet événement a eu lieu en présence du staff dirigeant d’Elsecom Ford, ainsi que du P-DG du groupe, Abderrahmane Achaïbou. Dans son intervention, le directeur général d’Elsecom Ford,  Kamel Merabet, dira que la nouvelle Ford Figo devra cohabiter aux côtés de la Fiesta et de la KA entre autres, dans le catalogue des voitures commercialisées par la filiale Elsecom Motors. En termes d’efforts consentis par Elsecom Motors, ajoutera l’intervenant, la stratégie développée et soutenue pendant les deux dernières années a permis à la filiale de disposer d’une capacité d’innovation et d’une organisation tournée vers le client, afin de développer des produits et services innovants, de se fixer des parts de marché croissants, et enfin de définir des leviers d’action au service d’une stratégie active.

Concernant les résultats obtenus par Elsecom Ford pour l’année 2012, le DG de cette filiale fera part de la livraison de 7987 véhicules toutes catégories confondues, soit une progression de 57%, contre une progression de 59% en 2011. Au chapitre des nouveautés, Elsecom Ford annonce l’arrivée, pour mars prochain, du nouveau Ford Ranger et de la nouvelle Ford Fiesta,  ainsi que la réalisation de plusieurs grands projets, comme la rénovation du service après-vente actuel de Bab Ezzouar, l’implantation d’un service après-vente à Chéraga.

Ce dernier sera le projet pilote pour l’ensemble du réseau, soit un modèle, ajoute Elsecom Ford, en termes d’organisation, de procédures de travail et d’applications pour les agents agréés. Le représentant de la marque américaine en Algérie compte également développer son réseau en incluant la mise en conformité des infrastructures, le développement des services après-vente, l’amélioration des ventes en gain de parts de marché régionaux, et enfin la création de la filiale des véhicules lourds, qui sera spécialisée dans la commercialisation des véhicules industriels.

Une citadine bien équipée

Lancée en septembre 2009 pour la première fois en Inde, commercialisée dans ce pays et en Afrique du Sud, la Ford Figo a été restylée en octobre 2012. Ce véhicule a été élu Voiture de l’année en Inde, en 2010, et demeure, jusqu’à présent, le véhicule le plus titré dans l’histoire de l’automobile en Inde. Il est également le premier véhicule pour particuliers fabriqué hors Europe qui sera commercialisé en Algérie, où la nouvelle venue de la marque Ford devra évoluer dans un marché dominé par la française Renault Campus. 

Avec ses dimensions en harmonie avec sa vocation, soit une longueur de 3795 mm, une largeur de 1680 mm  et une hauteur de 1427 mm pour un empattement de 2489 mm, la Ford Figo possède un coffre généreux de 284 dm3 de volume. Elsecom Ford a décidé d’introduire une seule version et une seule motorisation sur notre marché, soit la version Trend équipée du moteur 1.4 essence 16 soupapes de 83 ch à 6000 tr/mn, associé à une boîte manuelle de 5 rapports.

Les points forts de la nouvelle Ford demeurent les équipements de confort et de sécurité qu’elle possède en commençant par la direction assistée, les airbags frontaux conducteur & passagers, antidémarage Ford ABS, EBD, le verrouillage centralisé, l’air conditionné manuel, le lève-vitre électrique avant, les rétroviseurs à réglage électrique, la radio/ lecteur CD MP3 à 2 haut-parleurs, une fiche auxiliaire audio. Le client pourra également bénéficier du bouclier avant et arrière, couleur carrosserie pour son véhicule, siège conducteur réglable en 4 positions, du bouton d’ouverture du coffre de l’intérieur, de la colonne de direction réglable en hauteur, des vitres teintées, rétroviseurs extérieurs couleur carrosserie et poignées de portes couleur carrosserie.

Toute cette panoplie d’équipements pour un tarif de 1 179 000 DA, taxe sur véhicule neuf (TVN) comprise. La Ford Figo est disponible en plusieurs coloris.   Répondant à une question d’un journaliste, le P-DG du groupe Elsecom dira : «L’année 2012 a été prospère pour l’ensemble des marques». Il précisera que l’évolution du marché est tout à fait normale, puisque la demande existe et les salaires des ménages ont connu une augmentation. «Il y a plus d’un million de véhicules qui ont 20 ans d’âge et les gens ont besoin d’un véhicule pour leurs déplacements», précisera-t-il.

Elsecom Ford compte écouler 2000 véhicules pour l’année 2013, et ne compte pas introduire la version diesel qui est polluante. A ce sujet précis, le P-DG du groupe dira que notre pays importe pour un montant de 5 milliards de dollars de carburant entre l’essence et le diesel. «Des pays comme la Chine et la Corée du Sud sont passés au véhicule roulant au gaz pour leur parc de transport en commun. Au Liban, le diesel est interdit dans les grandes villes. Notre gouvernement devrait s’inspirer de ces exemples pour diminuer la facture de carburant et protéger l’environnement», conclut-il.*El Watan-22.01.2013.

**Renault Algérie : plusieurs nouveautés pour 2013

Le leader du marché pour la 7e année consécutive, le groupe Renault Algérie, compte introduire, pour l’année 2013, plusieurs nouveautés.

C’est en tout cas ce qu’a déclaré Zineb Ghout, directrice marketing chez Renault Algérie, lors de la conférence de presse organisée cette semaine. Le leader du marché devra introduire très prochainement la nouvelle Renault Symbol, les nouvelles Dacia Logan et Sandero, ainsi que le nouveau Cross-over Captur, dont le lancement international est prévu en mars, au Salon de l’automobile de Genève.  Renault Algérie annonce également l’arrivée, pour cette année, de la nouvelle Megane, la nouvelle Fluence, le nouveau Kangoo VU et VP, le nouveau Dacia Duster, et enfin la Clio RS. Dans le chapitre des bilans de l’année 2012, le groupe Renault Algérie maintient sa suprématie sur le marché national, avec plus de 113 000 véhicules vendus. Pour la marque au losange, ce sont 71  947 véhicules qui ont été vendus en 2012, contre 55 800 durant la même période en 2011. Les ventes de la Symbol, par contre, ont chuté passant de 28 171 unités en 2011 à 20 552 clients en 2012.

La palme d’or revient au fourgon Master, leader de sa catégorie, qui s’est vendu à 8914 unités contre 2633 en 2011, alors que la Clio 3, l’autre star de la marque, a satisfait pas moins de 7426 clients. La marque roumaine, Dacia, l’autre marque du groupe français, n’est pas en reste. Elle a réalisé un chiffre record de 41 710 ventes en 2012, contre 19 249 ventes en 2011. La Logan s’est classée en tête des berlines tricorps de son segment avec 28 952 unités écoulées, alors que la Suv Duster a obtenu le titre de leader de sa catégorie. El Watan-22.01.2013.

*****************************************

eve_image(309)

*16e édition du Salon international de l’automobile d’Alger (19 mars – 29 mars 2013).

De nouveaux modèles et des remises allant jusqu’à 500 000 dinars chez Volkswagen

Salon_d_Alger_165970374
la 16e édition du Salon de l’automobile d’Alger a baissé rideau à la Safex hier vendredi 29 mars 2013, après plus de dix jours de «tractations» et d’animation.
Le public, comme à l’accoutumée, a profité des vacances scolaires de printemps pour «débarquer» avec «armes et bagages» à l’affût de la plus petite occasion, et, pour beaucoup parmi eux, «yeuter» les bolides sportifs et les concepts futuristes. Accompagnés de leurs enfants et profitant de l’organisation d’un autre Salon, celui consacré à l’enfance, les parents se déplaçaient d’un stand à l’autre, d’une marque à l’autre à la recherche de la bonne occasion ou de la bonne remise. Ces familles ont même pu profiter de l’ambiance régnante d’autant plus que chez certains concessionnaires, des animations étaient programmées chaque après-midi. C’est le cas de Nissan, Peugeot, Morris Garage, Kia, Ford, Suzuki ou encore chez Renault. Mais la cerise sur le gâteau fut la visite des joueurs de l’EN au stand du «lion» après leur victoire, la veille, par 3 buts à 1 dans le cadre des qualifications pour le Mondial 2014 au Brésil. Un «monde fou» était présent ce jour-là, certains pour immortaliser par clichés, d’autres pour «arracher» une dédicace de Slimani et consorts. Le stand Porsche, marque commercialisée par Sovac, ne s’est pas vidé des amoureux des bolides de Stuttgart qui venaient admirer les véhicules.Dans un autre registre, cette 16e édition du Salon de l’automobile, ayant regroupé plus de 50 concessionnaires entre représentants de marques européennes, chinoises, indiennes et japonaises, s’est distinguée cette année par le nombre important d’intervenants dans le cadre de la sécurité et de la prévention routières. Installés aussi bien à l’intérieur du pavillon central que sur l’esplanade de l’Unité africaine, policiers, gendarmes, pompiers étaient présents tout au long de cette édition pour endiguer «la bonne manière» de conduire aux jeunes chauffeurs, mais aussi pour renseigner les visiteurs sur les outils modernes de prévention et d’intervention routières acquis par leur institution.
Des associations, comme El Baraka, poursuivent leur croisade contre le fléau des accidents de la route. Flora Bouberghout et son groupe n’ont pas manqué de sensibiliser les visiteurs, notamment les familles, aux dangers de la route à coups de brochures et de conseils. En ce qui concerne les ventes, cette édition du Salon n’a, selon certaines indiscrétions, pas tenu toutes ses promesses.Le volume des commandes a été le même que pour la précédente édition chez la plupart des marques, alors que pour d’autres, cette édition était une des meilleures éditions du Salon. C’est le cas d’Elsecom Ford, dont les objectifs ont été atteints par ce concessionnaire, selon son directeur général,
M. Merabet. «Nous avons écoulé notre stock pour la Ford Fiesta en motorisation diesel et même en essence. Nous avons réalisé le meilleur mois depuis la création de notre entreprise», a-t-il. Pour GM Trade, qui commercialise plusieurs marques entre autres Cherry, Fahima Bouhired, chargée de la communication et du marketing du groupe, indique  : «Nous avons beaucoup de commandes sur le modèle QQ qui continue d’attirer les petites bourses. Notre formule de crédit par facilité de payement continue d’intéresser nombre de clients.» Enfin, un grand bravo pour le service de la communication de la Safex, principalement le centre de presse et d’information, pour la disponibilité et le professionnalisme de son équipe tout au long des dix jours du Salon. Un renouvellement du matériel informatique ferait bien l’affaire de toute la corporation des journalistes.*El Watan-30.03.2013.
****Sovac, représentant officiel du groupe allemand Volkswagen en Algérie, a présenté, mardi soir à la presse, huit nouveaux modèles, dont la nouvelle Golf VII et la Porsche 911 Carrera 4S, au Salon international de l’automobile d’Alger. La marque Volkswagen est présente à ce salon, qui a ouvert ces portes hier, avec de nouveaux modèles : la nouvelle Golf VII et la Polo sedan. La marque Seat, qui fait partie aussi du premier groupe européen d’automobile, a présenté la nouvelle Leon et la Toledo.
Les responsables de la marque haut de gamme Audi ont dévoilé la nouvelle Audi A3 et le nouveau Q5, et ceux de Skoda une nouvelle voiture baptisée Rapid. Pour les utilitaires, la marque Volkswagen se renforce avec le nouveau pick-up Amarok. Outre les nouveaux modèles des cinq marques du groupe allemand (Volkswagen, Seat, Audi, Skoda et Porsche), Sovac offre des remises exceptionnelles allant jusqu’à 500 000 dinars sur la Volkswagen CC Highline. La Polo Trendline est proposée jusqu’à fin mars avec une remise de 50 000 dinars. Plus de cinquante concessionnaires sont présents au Salon international de l’automobile d’Alger (19 mars – 29 mars).*tsa-20.03.2013.

Le-28-Eme-salon-international-du-vehicule-a-Alger

**Peugeot Algérie : le 2008 et la 208 GTi en guest stars

Le nouveau SUV de la marque au lion ainsi que le bolide, la 208 dans sa version GTI, sont incontestablement les stars du stand de la marque au lion à cette 16e édition du salon de l’automobile d’Alger.

La filiale algérienne de la marque française de l’automobile a mis, comme à son habitude, tous les moyens afin de réussir cette participation à une manifestation qui prend chaque année de l’ampleur. Et c’est en présence d’une pléiade d’invités de marque venus spécialement de l’hexagone, à l’image de Maxime Piquat, directeur général des automobiles Peugeot, David Rio, directeur commerce zone Maghreb et Turquie, ainsi que Marc Bocquet, responsable international des relations presse, Pierre Foret, directeur de Peugeot Algérie, a rappelé que l’Algérie est un pays-clé et qu’une histoire d’amour unique lie Peugeot à l’Algérie. Il ajoute que plus de 66 000 véhicules de la marque au lion ont été vendus en 2012, soit le double que celui de 2011.

Peugeot-208-03-2

Le directeur général des automobiles Peugeot a, quant à lui, remercié les algériens pour leur confiance envers la marque Peugeot. Il dira que plusieurs modèles seront introduits dans les années à venir pour répondre aux besoins  des clients algériens. Dans le chapitre réservé aux nouveautés, la berline 301 fait son entrée ; un véhicule qui a réussi à séduire pas moins de 13 000 clients depuis son introduction sur notre sol voilà quelques mois. Le Peugeot 2008, le nouveau crossover du lion, est la deuxième nouveauté présentée au salon de l’automobile. Peugeot Algérie expose également la nouvelle 208 GTI, le véhicule sportif par excellence à destination des férus de la vitesse et de la conduite sportive.

La 208 GtI recrée une icône (205 GTI), cette sportive de petite gabarit, mais puissante de son moteur de 200 ch, réjouit la personne qui prend son volant avec un plaisir de conduite incisif grâce au châssis pourvoyeur de sensations. La nouvelle RCZ, forte de son succès  et 3 ans après son lancement commercial, le nouveau coupé de la marque française adopte une nouvelle identité distinctive pour incarner plus que jamais la montée de la gamme.*El Watan-20.03.2013.

**Les ambitions de Citroën en Algérie

 Citroën  veut se développer sur le marché algérien. Le constructeur automobile français vise le cap de 15.000 unités pour l’année 2013, contre 10.000 unités en 2012, et travaille sur le développement de son réseau à travers le territoire national. « Nous nous fixons aujourd’hui un nouvel objectif : atteindre le cap des 15.000, pour arriver dans les prochaines années à 20.000 », a déclaré, dans la soirée de mardi 19 mars, Patrick Coutellier, directeur général de Saïda Citroën Algérie, lors d’une conférence de presse organisée à la Safex, en marge de l’ouverture du Salon international de l’automobile.

Citroen-C4-Aircross-2013
Citroën a déjà réussi un premier défi, en passant la barre des 10.000 véhicules en 2012, qui n’était « qu’une première étape », selon lui. Le constructeur d’automobiles français travaille aussi sur le développement de son réseau de distribution en Algérie. « D’autres points de vente sont en préparation, (…) pour arriver aux environs de 40 points de représentation sur le territoire algérien en 2013 », a précisé M. Coutellier, avant d’ajouter : « Notre objectif étant d’arriver rapidement à 50 points de représentation tant sur les points de vente, mais plus particulièrement sur les points de service. »
Outre les ventes et les services, Saïda Citroën Algérie veut recruter de nouveaux salariés. « L’année 2013 est un nouveau point de départ et les ressources humaines seront au cœur de notre dispositif », assure Patrick Coutellier. Le constructeur automobile français compte recruter plus de 350 collaborateurs en Algérie, en 2013, selon lui. « Nous formerons une très belle équipe » qui sera constituée « de plus de 1300 personnes » vers la fin de l’année 2013, poursuit-il.
En Algérie, la marque aux chevrons confirme son offensive internationale. Ses résultats l’illustrent bien, selon Arnaud de Lamothe, directeur marketing et communication chez Citroën. La marque française « a réalisé une progression fulgurante l’an dernier », en progressant « de plus de 62% dans un marché qui n’a progressé que de 45% », a-t-il précisé.

839

Patrick Coutellier est également revenu sur les nouveaux modèles présentés au Salon international de l’automobile d’Alger, qui a ouvert ses portes hier. Il s’agit notamment de la C-Elysée. « C’est un produit de haute qualité. 5000 clients algériens ont déjà passé commande pour ce véhicule. Nous sommes extrêmement fiers de pouvoir vous l’annoncer », a-t-il dit. D’autres modèles sont proposés aux visiteurs, dont la C4 AirCross, pour laquelle ils peuvent déjà passer commande, la Berlingo First et la nouvelle C3, qui vient tout juste d’être « présentée au Salon de Genève et qui sera commercialisée dans les prochains mois », selon M. Coutellier.*tsa-20.03.2013.

**Renault Algérie : Suv Captur et Concept Dezire au Salon d’Alger

C’est sous le thème «ayez le coup de foudre au Salon» que le leader national du marché de l’automobile a dévoilé, dans la soirée de mardi, ses nouveautés pour cette 16e édition du salon de l’automobile d’Alger au niveau du pavillon G.

415086-_bre5731-jpg

Cette édition du salon pour le groupe au losange a été rehaussée  pour l’inauguration de ce stand par la présence, pour la première fois en Algérie, de Carlos Tavres, directeur général délégué aux opérations, qui était accompagné d’une forte délégation, venus féliciter Renault Algérie pour les excellents résultats obtenus au cours de  l’année 2012. Dans son intervention,  le directeur général de Renault Algérie, Guillaume Josselin, a procédé à la présentation des nouveaux modèles des deux marques du groupe, à savoir Renault et Dacia. Incontestablement, c’est le suv Captur qui est en train de «capturer» l’esprit des clients de la marque au losange.  Ce nouveau modèle, dont la commercialisation devrait se faire dans quelques mois, repose sur l’esprit Clio 4, à l’image de sa face avant qui adopte le logo agrandi, les galbes, le dessin de la calandre. Le même constat est confirmé en contemplant la découpe des vitres ou la partie arrière du véhicule.

Le Renault Captur se veut un SUV baroudeur, même s’il est destiné à la ville. Avec sa garde au sol surélevée (200 mm), ses grandes roues, ses protections de caisse, le tout dans un gabarit compact, il se veut prêt à affronter le quotidien avec succès. En termes de motorisation, Renault propose deux choix de moteur, essence et un bloc diesel. La partie essence est assurée par le petit moteur 3 cylindres (900 cm3)  TCe de 90 ch et le 1.2 TCe de 120 ch. Ce dernier est disponible avec la nouvelle boîte à vitesse à double embrayage EDC. Pour les adeptes du diesel, Renault propose le 1.5 dCi de 90 ch (version Energy) doté du Stop&Start. Très économique, ce moteur ne consomme que 3,6 l/100 km.

Le groupe Renault participe au salon avec un concept car révolutionnaire, le Dezire, qui concrétise la nouvelle orientation design de la marque ; avec ses lignes sensuelles et sa couleur rouge vif, il reflète la passion automobile, il est proposé avec un moteur électrique. Il concilie respect de l’environnement et passion automobile et établit les bases design des futurs véhicules de la marque. Les visiteurs du stand Renault et Dacia pourront aussi admirer la Clio 4 , élue voiture de l’année  par le club des journalistes de l’automobile en Algérie, comme ils pourront voir les nouveautés comme  la nouvelle Symbol, nouvelle série limitée Megane Gt Line Black Touch, nouvelle Sandero et, en avant-première mondiale, le  nouveau Kangoo phase 2. Les férus de vitesse pourront admirer la Williams Renault, la voiture de formule I, dont le moteur a été plébiscité en 2012.*El Watan-21.03.2013.

sint

**Belles mais hors de prix !

 Les Algériens émerveillés par la beauté de ces voitures haut de gamme

Les voitures haut de gamme attirent de plus en plus de monde, venu découvrir les belles limousines exposées au 16éme salon international de l’automobile « Autoexpo » d’Alger. Les visiteurs intéressés par ce type de véhicules restent émerveillés par la beauté de ces voitures, des concentrés de technologies, au design très sophistiqué et n’hésitent pas à demander moult renseignements auprès des agents commerciaux, s’agissant des prix.

Les différentes motorisations sont là, pour les puristes de la mécanique et des moteurs  »musclés » : finis les V6, c’est l’ère des V8 et V10 bi-turbo intercooler, des moteurs surdopés tout droit sortis des usines des grandes écuries.

Les prix des modèles exposés au salon de l’automobile d’Alger avoisinent ou dépassent souvent les dix millions de dinars. De quoi donner des sueurs froides pour ceux qui restent toujours prisonniers de la planète des moteurs à quatre temps !  »La puissance et la fiabilité du moteur ainsi que les options incorporées, auxquelles s’ajoutent les dépenses de recherche et de marketing expliquent largement ce niveau de prix », selon des représentants de plusieurs marques. Ces modèles sont d’abord reconnaissables par leur aspect extérieur agressif, la finesse de leur ligne et tout simplement leur moteur surdimensionné, le tout dans une caisse aux allures de monstre mécanique.

A l’intérieur, le confort bénéficie de soins particuliers de la part du constructeur pour satisfaire une clientèle souvent exigeante. Cette dernière en Algérie, selon des représentants de ces marques de voitures,  »est composée notamment de P-DG d’entreprises, d’hommes d’affaires et de diplomates ». Les caméras embarquées, le système de géolocalisation par satellite (GPS), l’Internet, les équipements de projection vidéo, les salons en cuir, les rangements réfrigérés pour boissons constituent le  »nec plus ultra » comme équipements installés dans ce type de véhicules.  »La demande sur le modèle haut de gamme ne s’exprime pas uniquement lors des salons spécialisés, mais aussi pendant toute l’année. Les acquéreurs ont droit à un traitement à la mesure de leur portefeuille afin que toutes leurs exigences soient satisfaites », indique un représentant d’une marque de voitures de luxe.

Même si « cette clientèle particulière à la chic de ne jamais être complètement satisfaite », précise de son côté une représentante d’une marque proposant ce type de véhicules. Durant ce salon, quelques promesses d’achat ont été faites par des clients potentiels, mais les ventes ne vont pas se conclure dans l’immédiat, selon des concessionnaires. Les futurs acquéreurs sont reçus plus tard au siège des concessionnaires automobiles, a-t-elle ajouté.

Il n’y a pas que les 4×4 qui sont appréciés par les amateurs du haut de gamme en Algérie, car  »il y a toute une gamme premium qui leur est proposée à l’exemple des coupées et des décapotables », ajoute la même source.  »Généralement, c’est le prestige qui attire le client pour ce genre de voiture, qui trouve souvent son bonheur dans les marques européennes, même si les Asiatiques font aussi leur entrée dans cette niche », précise un responsable de ventes rencontré au salon. Mais, pour le simple visiteur, admirer de près ou même toucher une Porsche est déjà une grande victoire, quitte ensuite à quitter le salon en taxi.*source: Le Maghreb-25.03.2013.

**Toyota Algérie : des nouveautés et de l’hybride chez le japonais

Toyota Algérie a dévoilé, ce lundi, à l’hôtel Mercure, ses nouveautés pour la 16e édition du Salon international de l’automobile d’Alger, qui se déroulera du 19 au 29 mars à la Safex.

Cette année, le stand de Toyota Algérie sera riche en nouveautés. Le public aura l’occasion de voir de près le monospace Toyota Corolla Verso, le nouveau SUV RAV4, et la nouvelle version de la Toyota Prius Hybride, ainsi que la sportive GT 86 qui ne sera commercialisée qu’à la demande du client, c’est ce qu’a indiqué Hassaim Noureddine, DG de Toyota Algérie lors de la conférence de presse. La Corolla Verso qui est à sa première commercialisation depuis sa première production au niveau mondial, sera proposée sur le marché algérien avec deux finitions : Active et Dynamique.

Toyota Algérie introduit la quatrième génération de la Corolla Verso restylée pour la première fois en Algérie, afin d’offrir au public une large gamme en matière de véhicules touristiques. Alliant les valeurs légendaires de Toyota, un choix de deux motorisations est proposé sur la Corolla Verso, ces deux moteurs profitent des dernières avancées techniques et des améliorations du concept Toyota Optimal Drive. Accouplé à une boîte manuelle six vitesses, le diesel 2,0 litres D-4D de 127 ch évolue pour gagner en couple à bas régimes et diminuer le bruit de combustion.

Parallèlement, le taux de CO2 chute de 10 g/km à moins de 130 g/km. Une motorisation essence est proposée : 1,6 litre de 132 ch équipée d’une boîte manuelle à six rapports. La Corolla Verso présente un habitacle luxueux et des équipements de série supérieurs. La finition d’entrée de gamme (Active) offre de série des phares antibrouillard, une fonction d’extinction différée des phares. Les rétroviseurs extérieurs réglables électriquement sont maintenant dégivrants et intègrent un rappel de clignotant.

A cette dotation, la deuxième finition (Dynamique) ajoute des rétroviseurs rabattables électriquement, un bandeau de plaque minéralogique avant laqué noir, un habillage chromé de calandre inférieure, un entourage chromé des antibrouillards, des jantes alliage «16» bi-ton polies, un siège passager avant réglable en hauteur, une climatisation automatique bizone, un pack confort incluant le déclenchement automatique des essuie-glaces et des phares ainsi qu’un rétroviseur intérieur à assombrissement automatique, et enfin le système Toyota Touch associé à une caméra de recul reliée à l’écran central.

Côté tarification, la Corolla Verso 1.6 ess active est 2 300 000 DA TTC et Dynamique à 2 600 000 DA TTC. Pour la version diesel 2.2 D4-D, elle est proposée à 2 950 000 DA TTC pour la finition Active et 3 150 000 DA TTC pour la haute gamme Dynamique.
Le deuxième modèle phare de l’exposition est le SUV compact RAV4 qui sera proposé uniquement en une seule motorisation avec le nouveau diesel 2,2 l D-4D avec Stop & Start Toyota, ramenant le taux de CO2 à 127 g/km.

Au choix : traction avant ou transmission intégrale ; boîtes : 6 vitesses mécanique ou automatique, et Multidrive S.
La Prius Hybride, pour sa part, qui a déjà été exposée au salon d’Alger en 2011, a fini par avoir l’aval pour sa commercialisation sur le marché local.  La nouvelle Prius bénéficie d’un système Hybrid Synergy Drive/100% Hybride entièrement repensé, qui apporte de nombreuses améliorations à ce groupe totalement hybride largement primé. 90% de ses composants ont été redéfinis afin de l’alléger et d’en réduire l’encombrement. Parallèlement, il gagne en puissance et en rendement par temps froid, tandis que la consommation en conditions réelles diminue encore et que les émissions de CO2 descendent à des seuils inédits.*El Watan-21.03.2013.

**Sovac : les nouvelles voitures dévoilées

Lors d’une soirée organisée, ce mardi, par Sovac, importateur des marques VW, le concessionnaire a dévoilé plusieurs nouveaux modèles.

Dans une atmosphère festive agrémentée par une animation conviviale, les invités se sont donné à cœur joie et avec jubilation au jeu du suspense, dévoilant au fur et à mesure les modèles de voitures destinées au marché algérien. La présence des responsables de Sovac a donné à la soirée un timbre aussi bien réjoui qu’officiel. Les modèles dévoilés devant un parterre de journalistes et de spécialistes venus nombreux assister à la soirée sont de marques Audi, Porsche, Seat, Skoda, Volkswagen et Volkswagen utilitaires.

L’autre véhicule qui a ébloui par sa prestance le public est la toute nouvelle Carrera Porsche 4S, qui marie à la perfection les caractéristiques de performance et d’efficacité exceptionnelle propres à la nouvelle génération des 911 Carrera et les qualités dynamiques de la toute dernière version de la transmission intégrale active PTM (Porsche Traction Management).
La gamme Seat a été également agrandie avec deux nouveaux modèles la Toledo et la nouvelle Leon avec de nombreux équipements.
Ces deux nouveaux modèles ont tous deux obtenu cinq étoiles à l’Euro New Car Assessment Program (NCAP), l’organisation indépendante de crash-test automobile.

D’autres modèles qui sont l’exclusivité de Sovac ont été lancés lors de cette soirée, il s’agit du modèle Skoda Rapid une berline destinée aux familles. La prestigieuse marque Volkswagen a par ailleurs élargi sa gamme avec le lancement de la nouvelle Polo Sedan, un véhicule qui devrait plaire également aux familles. Audi n’est pas en reste puisque la nouvelle A3 trois portes et sportback a fait son entrée sur le stand de la marque aux anneaux. Nous y reviendrons avec plus de détails lors de nos prochaines éditions.*  El Watan-21.03.2013.

**KIV : lancement de trois nouveaux modèles

Sous les ovations d’une foule venue nombreuse, et un show organisé à l’anglaise, s’est déroulé, au niveau du pavillon «C» de la Safex, le lancement par KIV de trois nouveaux modèles

Le concessionnaire qui est en train de se frayer un chemin auprès des jeunes parmi les concurrents nombreux a élargi ainsi sa gamme de ses trois entrées qui n’ont pas manqué de susciter l’intérêt du public. Les organisateurs ont gardé le suspense qui montait crescendo, jusqu’à la levée du voile sur la première voiture.  Il s’agit de la MG5 de la marque anglaise MG, de la L3 et de la S6 de la marque BYD (Build your dream).

Le public était ébahi devant le majestueux design de la MG5 avec un gabarit de 4363 mm, 1800 mm de largeur, 2650 mm de hauteur, elle adopte un look de compacte sportive avec des lignes tendues sur le capot. Au niveau du moteur, la MG 5 est offerte avec un bloc de quatre cylindres, de 1.5 L TCI, développant 109 chevaux, un moteur souple et efficace qui offre un équilibre entre la performance et réduction de la consommation de carburant, avec des normes d’émissions euro iv. Son poids et sa suspension lui offrent une excellente tenue de route.

La même cérémonie a été consacrée à la nouvelle berline familiale BYD, qui offre un habitacle confortable très spacieux. Aussi, elle dispose de toutes les qualités qui font une berline. citons un moteur 1.5 développant 107 chevaux, double airbags, ABS, EBD, direction assistée, climatisation, jantes en alliage 15 p, lecteur CD, sièges en cuir, toit ouvrant. Son design élégant la distingue fortement des autres marques. La dernière voiture a faire sensation auprès du public est la S6.

Le voile levé, on distingue un 4×2 tout terrain, avec une garde au sol de 190 mm, un volume très utile, il est doté d’un moteur 2.0 essence développant 180 chevaux, disponible en transmission manuelle et automatique, équipé de série de l’ABS, EBD, airbags frontaux, latéraux et rideaux, radar d’aide au stationnement, DVD, écran tactile 7 pouces, sellerie en cuir, climatisation automatique bizone et jantes en alliage 17 pouces.*El Watan-20.03.2013.

852

****************************************************




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...