«Sonatrach dérange»! Qui veut détruire cette société?

sonatrach TSA Algérie

*********************************************

*Changement à la tête de six filiales de Sonatrach

La réorganisation de Sonatrach se poursuit à travers de nouvelles nominations à la tête de plusieurs filiales. Ainsi, le PDG de la compagnie nationale des hydrocarbures, Amine Mazouzi, a décidé de procéder à des changements à la tête de six de ces filiales.

Les PDG  de l’Entreprise nationale de forage (Enafor), de l’Entreprise nationale des travaux aux puits (ENTP), de l’Entreprise nationale des services aux puits (ENSP), de la compagnie aérienne 100% filiale de Sonatrach, Tassili Airlines, de la compagnie d’assurance, détenue à 82% par le groupe pétrolier, Cash Assurances, ainsi qu’Hyproc Shipping Company, compagnie maritime spécialisée dans le transport d’hydrocarbures, sont appelés à d’autres fonctions. Ils seront remplacés par de nouveaux responsables dont les nominations seront officialisées dès demain.

Il n’en demeure pas moins que dans le cas de deux filiales, à savoir Cash Assurances et Hyproc Shipping Company, les fonctions de PDG seront assurées par des intérimaires en attendant la réunion de leurs conseils d’administration respectifs, nous expliquent des sources proches.  Ces nouvelles nominations interviennent quelques jours après le renouvellement du top management de Sonatrach, lequel a inauguré un processus de réorganisation du groupe qui a vécu plus d’une année d’inertie après le limogeage de l’ex-PDG, Abdelhamid Zerguine.

Celui-ci avait été remplacé par un PDG, entouré de quatre vice-présidents intérimaires. Une situation d’ailleurs défavorable à l’évolution de l’entreprise. Ainsi, la nomination d’un nouveau PDG à la tête du groupe pétrolier public, en mai dernier, marquait le point de départ de la normalisation de la situation et une refonte du top management, quelques mois plus tard. Ces nouvelles nominations entrent dans le cadre d’une refonte du conseil d’administration de Sonatrach et de la réorganisation du groupe.

Aussi, nous explique-t-on, il ne serait pas étonnant de voir de nouvelles nominations dans les prochaines semaines. Il faut cependant noter que les premières nominations, qui ont touché des filiales activant en majorité dans l’amont pétrolier (Enafor, ENTP, ENSP), renseignent sur la volonté des responsables du secteur de relancer l’activité amont (exploration, prospection, production) en particulier.

Il est vrai que l’Algérie enregistre depuis quelques années un déclin au niveau de la production d’hydrocarbures, ce qui grève doublement ses revenus issus de l’exportation des hydrocarbures, mais aussi ses capacités dans la bataille qu’elle doit mener pour la préservation de ses parts de marché aussi bien en ce qui concerne le pétrole que le gaz.

Un facteur qui a d’ailleurs conduit le ministre de l’Energie, Salah Khebri, à pousser un coup de gueule quant au rythme d’avancement des projets du secteur et instruire les nouveaux responsables de Sonatrach à plus de rigueur et de contrôle, ainsi que d’assumer pleinement leurs responsabilités.*Roumadi Melissa / el watan/ samedi 29 novembre 2015

***************************

*Sonatrach ouvre un centre de formation aux métiers du pétrole à Ouargla.

L’information a été donnée par le chef de cabinet de la wilaya de Ouargla lors d’un point presse entrant dans la préparation de la visite officielle du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, prévue demain. C’est l’ex-siège de l’Enapat, une imposante bâtisse située en plein cœur de la ville, qui a été choisie pour abriter la structure. Le Premier ministre, accompagné des ministres du Travail et de l’Energie, devrait participer à une rencontre avec la société civile, ont annoncé les autorités locales.

Il s’agit d’une première, car, depuis huit ans, les gouvernements successifs ne se sont jamais déplacés pour aller à la rencontre des jeunes de la ville, malgré l’échec de toutes les solutions mises en place soit par l’Agence nationale de l’emploi soit par les autorités locales pour régler le problème de l’emploi dans le bassin pétrolier et l’exclusion des jeunes de la région des postes à pourvoir. Cette situation a provoqué des émeutes et autres manifestations violentes qui se sont soldées, ces derniers temps, par des tentatives de suicide collectif. M. Sellal, qui a eu à occuper des fonctions importantes dans le Sud, connaît bien la région.

En outre, Tahar Belabès, porte-parole du Comité national de défense des droits des chômeurs (CNDDC), a dénoncé l’intervention musclée des forces de l’ordre lors d’un rassemblement tenu devant le siège de la wilaya et a appelé les jeunes à une grande manifestation, demain, afin d’attirer l’attention du Premier ministre.* El Watan-09.11.2012.

******************************

*Plan américain pour détruire la Sonelgaz et la Sonatrach 

Dans son rapport 25 828 au sujet de l’Algérie, la Banque Mondiale a révélé que le crédit qu’elle a accordé à l’Algérie en mars 2003 pour l’élaboration de la loi sur les hydrocarbures, dont le président de la république a refusé la première version présentée par le ministre de l’énergie et des mines, avait pour seul but la privatisation du secteur de l’électricité et des hydrocarbures. Le rapport ajoute que ces objectifs n’ont pas été tus lors de la signature de l’accord avec les ministères des finances et de l’énergie qui a supervisé la préparation du projet de privatisation des sociétés Sonatrach et Sonelgaz par des experts internationaux indépendants dans le cadre de l’octroi du crédit de la BM. Ce crédit se monte à 18 millions de dollars et prévoit la privatisation et l’ouverture à l’investissement privé national et étranger du secteur de l’énergie à différentes étapes, ce qu’a d’ailleurs entamé le groupe Sonelgaz.La Banque Mondiale a tenté de passer sous silence les opérations de privatisation du secteur, sauf que le président a procédé à l’amendement de la loi sur les hydrocarbures à la grande surprise de la Banque qui s’attelait à accélérer le processus de privatisation du secteur des hydrocarbures, la Sonatrach et la Sonelgaz, à travers le transfert des activités liées à l’énergie à commencer par la prospection, l’exploration, l’exploitation, jusqu’à la production, le transport, la distribution, le stockage et enfin la commercialisation. Cette tentative est pourtant en contradiction avec le décret présidentiel 105-95 portant sur la création du Conseil national de l’énergie, et dont l’article 02 fixe ses missions, notamment la préservation des réserves stratégiques du pays dans le secteur de l’énergie, et le type de partenariat stratégique avec les opérateurs étrangers dans ce domaine.

 La BM s’est employée à tirer profit des contradictions, ou des ambiguïtés volontaires de certains concepts contenus dans les deux ordonnances, 03-01 relatives à l’investissement, et 04-01 portant privatisation des entreprises publiques. On peut y lire que «toutes les entreprises publiques de tous les secteurs économiques sont privatisables», ce qui indique que la Sonatrach et la Sonelgaz sont concernées. Un autre article définit l’investissement comme des opérations de privatisations, non pas des investissements nouveaux. La loi 01-02 relative à l’électricité et à la distribution du gaz via les gazoducs est venue renforcer la privatisation de la Sonelgaz et sa scission en plusieurs unités indépendantes comme première étape de la privatisation. C’est ainsi que la Sonelgaz a été démembrée en 39 filiales.

L’article 61 du même texte souligne que les marchés de l’électricité et du gaz sont ouverts dans un délai de trois ans maximum après la publication de cette loi, à au moins 30%. Ceci accélère la privatisation de la Sonelgaz qui n’est plus EPIC, mais qui devient SPA conformément au décret présidentiel 195-02 de juin 2002, et violant le code de commerce qui stipule dans son article 595 que la création d’une SPA se fait à travers un acte notarié. (Echorouk-23.02.2010.)

******************* 

*«Sonatrach dérange»*

…alors que des dizaines d’autres compagnies étrangères exercent en Espagne et ne rencontrent pas de difficultés.

  «Sonatrach dérange»! Qui veut détruire cette société?    –Pourquoi cette discrimination ?»

Le ministre de l’Energie et des Mines Chakib Khelil n’a pas caché son désappointement et son incompréhension face au «contentieux» qui oppose encore, dans le méga-projet de Medgaz, la compagnie nationale Sonatrach et la société espagnole Gas Natural.
Chakib Khelil qui était l’invité du Forum El Moudjahid a toutefois indiqué hier que la décision de la justice espagnole de reconnaître la «légitimité» d’un recours introduit par Gas Natural dans cette affaire, ne voulait pas forcement dire que la partie est gagnée pour la société espagnole qui est entrée, faut-il le préciser, dans une sorte de «guerre ouverte» contre Sonatrach qui détient 36% de parts dans le projet de réalisation du Medgaz devant relier l’Espagne à partir de l’Algérie. «Ce n’est pas sûr que Gas Natural gagne le recours puisqu’il reste encore à la justice espagnole de se pencher sur le fond», a tenu à rassurer le ministre qui souligne qu’il croyait que le problème était déjà réglé.  Le ministre de l’Energie et des Mines n’apprécie pas également le fait que la société nationale des hydrocarbure Sonatrach soit traitée de la sorte alors que le droit est de son côté et que des dizaines d’autres compagnies étrangères exercent en Espagne et ne rencontrent pas de difficultés.
Chakib Khelil qui rappellera la place qu’occupent les entreprises ibériques dans notre pays et qui exercent sans contraintes, s’est interrogé sérieusement sur cet «acharnement» exercé sur Sonatrach au moment, dit-il, où les deux pays sont liés par des accords stratégiques qui ne datent pas d’aujourd’hui.
«Sonatrach dérange», lâche le ministre qui précisera que cela a commencé depuis que la compagnie nationale, conformément aux accords conclus dans le Medgaz, a décidé de commercialiser sur le sol espagnol les trois milliards de m3 de gaz qui lui reviennent dans le projet et dont seul 1 milliard de m3 est pour l’heure autorisé à être commercialisé par le gouvernement espagnol. La société créée par Sonatrach pour commercialiser ce gaz trouve énormément de difficultés et des problèmes d’autorisation, a déclaré le ministre qui précise qu’une quarantaine d’entreprises exercent pourtant normalement en Espagne et ne rencontrent pas de difficultés ni d’obstacles. «Pourquoi cette discrimination ?», s’est interrogé le ministre de l’Energie et des Mines qui rappellera que le projet Medgaz a été initié par l’Algérie.
Chakib Khelil s’est retenu longuement avant de dire clairement que le gouvernement espagnol veut à tout prix que les sociétés issues de son pays jouent un rôle important dans la commercialisation du gaz algérien en Espagne.
Il semblerait ainsi que d’énormes obstacles sont dressés sur le chemin de Sonatrach en Espagne pour la dissuader et renoncer à ses parts de marché dans le Medgaz. Le gouvernement espagnol, a fait savoir le ministre, a même demandé à ce que Gas Natural détienne 10% de parts dans le projet du gazoduc. «Le gouvernement espagnol a fait cette demande, nous avons accepté mais Gas Natural n’a pas encore fait pour sa part une demande officielle».
C’est dire toute la pression à laquelle est soumise la compagnie nationale dans sa tentative d’accéder au marché espagnol et européen. Le ministre de l’Energie et des Mines a cité hier nommément certaines compagnies, notamment espagnoles, italiennes et françaises, qui avaient dans le passé le monopole sur le marché européen et qui voient d’un très mauvais oeil l’entrée de Sonatrach dans le continent alors que pour ce qui est de leur part, d’énormes marchés leur sont accordés en Algérie.  Ce n’est pas le seul «litige» qui oppose l’Algérie à l’Espagne. Le ministre de l’Energie et des Mines a indiqué également hier que le problème de «réajustement» des prix du gaz entre Sonatrach et Gas Natural n’est pas encore réglé. Il soulignera que la clause qui parle de la «flexibilité» des prix du gaz exporté vers l’Espagne via le Maroc et contenue dans les contrats signés en 1995, est interprétée différemment par les deux parties. Des propositions sont faites de part et d’autre mais il n’y a pas encore eu d’accord.
Chakib Khelil a indiqué que les négociations ont été engagées depuis l’année 2005 et n’écarte pas désormais l’option d’aller vers l’arbitrage international pour régler les «contentieux» qui semblent être entretenus par les Espagnols et certaines compagnies de commercialisation européennes qui considèrent que le Vieux Continent est leur «chasse gardée», faisant fi des accords d’association passés avec notre pays mais aussi les règles imposées par l’Organisation mondiale du commerce (OMC).  Par ailleurs, le ministre est revenu sur la baisse des prix du pétrole ces derniers mois. «La crise du système financier, puis le ralentissement et la baisse de l’activité économique ont conduit à un dramatique repli des prix et une contraction de la demande pétrolière, ce qui a fait que le marché a ainsi subi le double effet d’un retrait massif des financiers accélérant la chute des prix et celui du surplus de l’offre pétrolière», a déclaré l’ex-président de l’OPEP en soulignant que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, consciente de ces perspectives, a pris une première décision en septembre 2008 pour équilibrer le marché, qui fut suivie par d’autres, aboutissant à leur consolidation en une réduction totale de sa production de 4,2 millions de barils/jour.
Chakib Khelil a assuré que si cette décision n’avait été pas été prise, les cours de pétrole tomberaient jusqu’à 20 dollars aujourd’hui. Il fera savoir que le marché s’attend aussi à une nouvelle réduction en conseillant d’anticiper et d’agir pour maintenir les prix, d’autant plus, a-t-il ajouté, qu’il y aura forcément une «baisse saisonnière de la demande».(Le Q.d’Oran – 12.03.09.)

******************************

300 réponses à “«Sonatrach dérange»! Qui veut détruire cette société?”

1 13 14 15
  1. 27 10 2012
    chanel bag (19:57:21) :

    What’s up to all, since I am truly eager of reading this blog抯 post to be updated on a regular basis. It contains nice information.
    chanel bag http://chanelbag.onsugar.com/

  2. 13 11 2011
    MP3 Downloads (14:44:53) :

    Audio began playing any time I opened up this website, so frustrating!

  3. 12 11 2011
    Derrick (19:58:41) :

    Definitely superior writing and superior web page to by the way. Looking for forward for far extra from you inside the long term, Thanks

  4. 12 11 2011
    blackhat seo forum (15:04:45) :

    I found your blog web site on google and check just a few of your early posts. Continue to keep up the superb operate. I just additional up your RSS feed to my MSN Information Reader. Searching for forward to reading extra from you in a while!…

  5. 12 11 2011
    cheap bailey button ugg boots (12:47:39) :

    Yuor web blog has got the same post as the second author nonetheless like your better..-.-’

  6. 12 11 2011
    nickel aluminum bronze (04:40:05) :

    very good post, i certainly love this website, keep on it

  7. 12 11 2011
    Romaine Macmurray (01:32:56) :

    Oh really? Amazing I didnt be aware that! Thank you discussing.

  8. 12 11 2011
    antivirus software (00:32:12) :

    very good post, i certainly love this website, keep on it

  9. 11 11 2011
    Filme Online (23:41:12) :

    I was wondering if you ever considered changing the layout of your blog? Its very well written; I love what youve got to say. But maybe you could a little more in the way of content so people could connect with it better. Youve got an awful lot of text for only having one or two images. Maybe you could space it out better?

  10. 11 11 2011
    pc repair memphis (23:10:57) :

    There may be a bundle to learn about this. You made good points also.

  11. 11 11 2011
    computer repair hartford ct (22:41:17) :

    Hardly ever do I encounter a weblog that’s both educated and entertaining, and let me tell you, you’ve hit the nail on the head. Your concept is outstanding; the issue is something that not enough individuals are speaking intelligently about. I’m very happy that I stumbled across this in my quest for info referring to this.

  12. 11 11 2011
    phthalate free pvc (22:32:12) :

    Hardly ever do I encounter a blog that’s both educated and entertaining, and let me inform you, you will have hit the nail on the head. Your concept is excellent; the difficulty is something that not enough individuals are speaking intelligently about. I am very happy that I stumbled across this in my search for something referring to this.

  13. 11 11 2011
    sprinkle mediocre apk (22:25:30) :

    An fascinating communicating is couturier annotate. I expect that you should correspond author on this message, it mightiness not be a preconception master but mostly fill are not enough to talk on much topics. To the next. Cheers like your ELAyam-2 » «Sonatrach dérange»! Qui veut détruire cette société?.

  14. 11 11 2011
    backyard adventures (22:20:09) :

    An impressive share, I simply given this onto a colleague who was doing a little bit similar analysis on this. He in fact bought me breakfast because I found it for him.. smile.

  15. 11 11 2011
    ford hats (22:19:10) :

    very good post, i certainly love this website, keep on it

  16. 11 11 2011
    countertops syracuse ny (22:13:53) :

    Kudos to that!

  17. 11 11 2011
    harrisburg video production (22:12:28) :

    More people need to read this and understand this aspect of the story. I cant believe you’re not more popular.

  18. 11 11 2011
    steiner binoculars (22:05:33) :

    There’s a bundle to know about this. You made nice points also.

  19. 11 11 2011
    apartments near temple university (22:00:41) :

    A formidable share, I simply given this onto a colleague who was doing a bit of similar analysis on this. He in reality bought me breakfast because I discovered it for him.. smile.

  20. 11 11 2011
    heating contractors lancaster (21:43:03) :

    Nice post!

1 13 14 15



évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...