La 3G permet de surfer avec un débit bien plus rapide

*Téléphonie mobile

*Ce que vous devez savoir sur la 3G++ en Algérie

La 3G++ permet de surfer sur Internet avec un débit bien  plus rapide qu’avec le GSM ou 2G, dont le débit  est très  faible pour la vidéo et autre visiophonie.

 La téléphonie mobile de troisième génération (3G++),  dont la commercialisation vient d’être lancée en Algérie, devra permettre des  débits pouvant atteindre les 42 mégabits/seconde (Mb/s). Avec ce débit, le visionnage de vidéos, voire d’émissions de télévision,  la visiophonie et le streaming ou lecture en continu (envoi de contenu en direct  ou en léger différé permettant la lecture d’un flux audio ou vidéo à mesure  qu’il est diffusé) seront très fluides.
La 3G++,  représentée principalement par la norme Universal Mobile Telecommunications  System (UMTS), permet, donc de surfer sur Internet avec un débit, de loin, bien  plus rapide qu’avec le GSM ou 2G, dont le débit avoisine les 256 Kb/s (très  faible pour la vidéo et autre visiophonie).

L’Autorité de régulation de la Poste et des télécommunications  (ARPT) a annoncé, jeudi dernier, avoir autorisé les trois opérateurs de téléphonie  mobile, détenteurs de la licence 3G (Mobilis, Ooredoo et Djezzy) à lancer la  commercialisation de cette technologie. Dans un premier temps, l’accès à l’internet mobile devra largement satisfaire»  l’utilisateur, vu que le nombre d’abonnés à ces trois opérateurs ne sera pas  important. La bande passante ne sera pas très occupée, selon des spécialistes.  La diffusion en streaming sur le web sera donc fluide même en Haute définition  (HD) (3 Mégabits/s pour une réception optimale).

Tout dépendra des conditions  de réception

Dans un environnement où plusieurs utilisateurs sont connectés et qui  téléchargent, cela peut réduire la qualité de la vidéo ou la diffusion.  La fréquence peut également influer sur la qualité de service 3G++. Contrairement  au réseau filaire (ADSL fixe), la qualité de la fréquence peut être perturbée  par une source émise à proximité de la bande de fréquence allouée à un autre  opérateur. La fréquence d’un opérateur peut être libre dans une wilaya mais affectée  par un autre opérateur présent dans une autre wilaya (la première année, certaines  wilayas seront couvertes par un seul opérateur +wilayas exclusives+). Chacun des trois opérateurs activant en Algérie a choisi une fréquence  au niveau national.

Les bandes de fréquences sont allouées à l’ARPT par l’Agence nationale des fréquences  (ANF). Le premier à avoir choisi les fréquences est Mobilis, qui a présenté  la « meilleure » offre lors de l’attribution des licences (le 14 octobre dernier),  le second est Ooredoo et le troisième Djezzy. La qualité de service Internet peut être aussi dégradée par les conditions  atmosphériques. La connexion au web peut être différente lorsque l’usager est en situation  mobile ou fixe. Elle est optimale à l’extérieure et moindre à l’intérieur. Les  murs affecteront aussi la réception. Cela dépendra également de la proximité  de l’émetteur (BTS) et du nombre de personnes connectées en même temps, le débit  internet étant partagé. Avec l’augmentation du nombre d’abonnés, la qualité du débit devrait  être affectée.

Toutefois, l’opérateur pourra optimiser son réseau (augmentation de la capacité  en Mb/s) en le reconfigurant en fonction des zones très sollicitée. L’opérateur devra ainsi dimensionner son réseau en fonction de la charge. Les performances d’un réseau mobile se mesurent en fonction du débit  qui est proposé à l’usager. Les opérateurs devront proposer des offres pour le grand public et pour  les professionnels. Les prix seront différents et le volume en Gigaoctet (Go)  aussi, et le débit internet sera partagé par l’ensemble des clients.
Les smartphones et autres tablettes et Edge, en vente en Algérie, sont  adaptés à la 3G++ et répondent largement aux besoins de cette nouvelle technologie,  selon l’ARPT.
La 3G aura également un impact sur l’entreprise, lui permettant d’avoir  une connexion permanente et en temps réel, la possibilité de travailler hors  bureau, d’avoir le service Cloud et la télégestion, ainsi que la géolocalisation,  notent des spécialistes.

Une numérotation spéciale 3G++

Un numéro spécial a été dédié à la 3G++ par l’ARPT, qui a rendu public  deux décisions visant à « encadrer strictement » les conditions d’abonnement aux  services de la licence 3G++.          L’objectif de ces décisions étant de « séparer strictement » les deux  licences GSM et 3G en dépit de l’exception accordée par l’ARPT aux opérateurs  de la commercialisation d’une carte SIM/USIM commune aux deux numéros GSM/3G  pour les abonnés qui en expriment le souhait à l’opérateur.

Concernant la seconde décision, l’ARPT a précisé qu’il s’agissait de  mettre en place « le mode opératoire d’une identification précise et incontestable  de chaque abonné postpayé ou prépayé, gage de la constitution par les opérateurs  d’une base de données de leurs clients 3G cohérente et fiable ».  De telles dispositions sont de nature en outre « à préserver l’usager  d’une identification erronée ou confuse qui pourrait lui causer des désagréments  en cas d’enquête judiciaire à l’occasion d’une utilisation malveillante d’une  carte SIM identifiée à tort en son nom », a assuré l’ARPT. (APS-13..12.2013)

La 3G est devenue possible

**La commercialisation de la 3G enfin lancée  

les amoureux de l’Internet peuvent surfer sur leurs smartphones et autres tablettes avec de très hauts débits en s’abonnant à l’un des opérateurs.

L’Arpt a indiqué sur son site Internet que «les opérateurs peuvent procéder au lancement commercial de leur service 3G dans leurs wilayas respectives de déploiement, conformément au cahier des charges». Voila une bonne nouvelle pour les amoureux de l’Internet. Ces derniers peuvent surfer sur leur smartphones et autres tablettes avec de très hauts débits en s’abonnant à l’un des opérateurs. «Après examen sans réserves des offres des opérateurs de téléphonie mobile 3G+ et de leurs conditions générales d’abonnement» le lancement commercial de la 3G est devenu possible, a précisé l’Autorité de régulation. Cependant, pour protéger les droits des usagers, l’Arpt a souligné avoir émis sur les conditions générales d’abonnement aux services 3G, présentées par chacun des opérateurs, «des réserves dont la prise en compte impérative se traduira par des modifications». Elle a affirmé que «des contrôles a posteriori permettront de s’assurer du respect de ces obligations», tout en relevant que les dispositions des lois et règlements relatifs à la protection des consommateurs aux pratiques commerciales et aux clauses abusives «sont naturellement applicables en l’espèce et que leur absence éventuelle dans les contrats d’abonnement proposés ne leur ôte pas leur force obligatoire». Ces dispositions, a-t-elle ajouté, «seront considérés à ce titre comme des clauses non écrites de ces contrats qui leur seront directement applicables en vertu de leur nature juridique d’ordre public». Sur son site, l’Arpt a publié, aussi un ensemble de premiers conseils aux usagers, leur permettant «d’éclairer son consentement aux clauses de l’abonnement que leur propose l’opérateur et de donner à l’obligation d’information, gage du respect de leurs intérêts économiques et moraux, son sens plein». Pour ce qui est des conditions d’abonnement à la 3G, l’Artp a publié sur son site Internet deux décisions visant à «encadrer strictement» les conditions d’abonnement aux services de la licence 3G, dont la commercialisation en Algérie vient d’être lancée. La première décision concerne l’utilisation du numéro GSM sur le réseau 3G. Une décision, que l’Arpt a déclaré qu’elle «n’est pas autorisée pour l’heure par le régulateur». Pour la seconde, l’Arpt a précisé qu’il s’agissait de mettre en place «le mode opératoire d’une identification précise et incontestable de chaque abonné postpayé ou prépayé, gage de la constitution par les opérateurs d’une base de données de leurs clients 3G cohérente et fiable». Cette identification, explique le même organe, précise que chaque abonné peut «assurer le régulateur que la statistique déclarée de leurs abonnés ne souffre pas des incohérences déjà rencontrées à l’occasion de la licence GSM comme la réunion d’un nombre anormalement important de numéros différents pour une seule et même personne ou même l’absence totale d’identification». Pour cette instance de régulation, «la garantie du respect de cette obligation ne peut se faire que de visu par le déplacement de l’usager aux agences commerciales ou points de vente agréés de l’opérateur, conformément au cahier des charges». L’Arpt a tenu, par ailleurs, a assurer que «de telles dispositions sont de nature à préserver l’usager d’une identification erronée ou confuse qui pourrait lui causer des désagréments en cas d’enquête judiciaire à l’occasion d’une utilisation malveillante d’une carte SIM identifiée à tort en son nom».*L »Expression-Samedi 14 Decembre 2013

*L’ARPT donne son feu vert pour le lancement commercial des services de la 3G

L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications ARPT a donné son feu vert pour le lancement effectif de la 3G. « Les opérateurs peuvent désormais procéder au lancement commercial de leur service 3G dans leurs wilayas respectives de déploiement », a annoncé l’Arpt dans un communiqué diffusé sur son site web. La même autorité a indiqué avoir achevé l’examen des offres commerciales des trois opérateurs auxquels elle a adressés des réserves relatives la protection des droits des usagers en ce qui concerne les conditions d’abonnement au services de la 3G. La prise en compte « impérative » de ces réserves « se traduira par des modifications à même de protéger les droits des usagers », a souligné le l’organisme de régulation en annonçant des « contrôles à posteriori »  pour s’assurer du respect de ces obligations. Par ailleurs, l’ARPT a émis deux décision portant séparation « stricte » des deux licences GSM et 3G. Il est précisé dans la première décision (N°90) que l’utilisation du numéro GSM sur le réseau 3G «  n’est pas autorisé pour l’heure ».  Cela «  en dépit de l’exception accordée aux opérateurs pour la commercialisation d’une carte SIM/USIM commune aux deux numéros GSM/3G pour les  abonnés qui en expriment le souhait à l’opérateur ». La seconde de ces décisions ( N°90) porte sur la mise en place du mode opératoire  d’une identification précise de chaque abonné postpayé ou prépayé.

Des conseils pour les usagers : 

L’Arpt a invité les usagers  souhaitant s’abonner aux services de la 3G post payés ou pré payés de prendre une séries de précautions à même de protéger leurs droits  économiques et moraux : – Exiger de l’opérateur la souscription d’un abonnement ou contrat quel que soit le mode post ou prépayé et la délivrance d’une copie du contrat. – Bien lire les clauses de leur abonnement afin d’y souscrire en toute connaissance de cause  et ne pas hésiter de se renseigner auprès des conseillers clients sur la portée des engagements souscrits et sur les services offerts. – Exiger son identification afin d’éviter des usurpations possibles d’identité préjudiciables à l’abonné en cas d’utilisation malveillante de son numéro par un usurpateur et permettre éventuellement au juge et aux services de police judicaire en cas de délit commis par téléphone d’identifier précisément l’auteur. – Exprimer clairement leur choix quant à la conservation de leur numéro GSM éventuel ou leur option en faveur d’une carte SIM limitée à un seul numéro 3G. – Etre attentif à éviter toute consommation non désirée de leur crédit  en optant notamment sur leur Smartphone pour ou contre l’activation automatique des mises à jour des applications y contenues.*El Watan-13.12.2013

***************************************

*Nokia lance son premier netbook, le Booklet 3G

nokia_booklet.jpg

Lundi matin, Le Figaro consacrait un long article à ces fabricants de PC, tels Asus, Acer et Dell, qui parient sur les smartphones. L’inverse est désormais vrai. Il y a quelques heures, Nokia a annoncé son intention de se lancer sur le marché des « netbooks », ces petits ordinateurs portables destinés à naviguer sur internet. Une première.Voici donc venir le Booklet 3G, mini-PC au design soigné, doté d’un écran de 10 pouces (25,4 centimètres). Côté caractéristiques, l’essentiel est là : connexion 3G et WiFi, A-GPS et prise HDMI, puce Intel Atom et système d’exploitation Windows. Le tout pour une autonomie annoncée de 12 heures.Nokia n’a pas encore communiqué le prix et la disponibilité de l’appareil. Une annonce complémentaire doit intervenir le 2 septembre. La vidéo qui accompagne cette présentation est assez réussie (voir en toute fin de billet).

Netbook et smartphone, de vrais cousins
A première vue, l’ordinateur n’a rien de terriblement original face à tous les « netbooks » déjà sur le marché. Mais venant de Nokia, il confirme qu’il existe au moins autant de points communs entre des « smartphones » et des « netbooks » qu’entre des « netbooks » et des PC standard, tant dans les caractéristiques que dans les usages.Certes, le large écran et le clavier permettent de créer plus facilement des des documents sur Google Docs ou regarder des vidéos. Mais avec le Booklet 3G, il s’agit avant tout de rester connecté en permanence, pour suivre Facebook et Twitter, télécharger de la musique et des applications sur le magasin Ovi, comme on le fait depuis un N97.

Un PC pour les opérateurs mobiles
C’est bien ce marché que vise Nokia, qui évoque une « évolution naturelle » de ses gammes donnant un choix supplémentaire aux opérateurs mobiles, et non une révolution. Contrairement à Apple, Nokia est présent sur tous les secteurs, du téléphone le plus basique au smartphone le plus cher.
« Le Nokia Booklet 3G va étendre le portefeuille de Nokia et satisfaire un besoin dans la gamme des opérateurs, tout en apportant un nouvel élément important dans notre marche visant à devenir une société de solutions mobiles », explique le fabricant dans un communiqué.

Les boutiques de SFR, Bouygues et Orange sont en effet devenues depuis le début de l’année le principal canal de distribution des mini-PC, où ils sont couplés avec des abonnements internet 3G. Ainsi, les fabricants peuvent faire subventionner ces ordinateurs par les opérateurs, et donc de les vendre moins chers, sans forcément rogner sur les marges.
« Nokia espère que la notoriété de sa marque et son savoir-faire en matière de téléphonie joueront en sa faveur pour conquérir ce segment extrêmement compétitif » résume Ben Wood, directeur de recherche chez CCS Insight.

Bref, dans la forme, le groupe finlandais se lance sur le marché du PC, c’est vrai. Dans le fond, c’est un peu plus subtil. Nokia continue d’élargir ses gammes et montre qu’il est capable de se remettre en question, lui qui a souvent tardé à prendre les virages technologiques (les téléphones à clapet, les écrans tactiles).(Le Figaro-24.08.09.)

 

 

87 réponses à “La 3G permet de surfer avec un débit bien plus rapide”

1 3 4 5
  1. 6 08 2018
    Beer App (05:28:36) :

    I’d sure like to know some more info. When I first bought a etsy jewelry I had no idea what to expect. About how many are on your team, hope you don’t mind me inquiring. I’ve always been fascinated about the topic and I am planning to do more investigating on the subject some day soon. Using your advice has seriously increased my knowledge. Your site was already loaded when I turned on my Iphone.

    https://bit.ly/2NSAWJw

  2. 18 06 2018
    girls next door clothes (09:49:45) :

    You really should be considered a leader in your industry. This will definitely be very useful for me when I get a chance to create a blog. Try to make the guest blogs as good as possible by promoting and dropping links. I bet top Website pros would agree. {This is simply awesome.|Helpful article, exactly what I needed.|This website has some interesting and great content.|I am totally impressed!|It’s funny I thought I was a pro before seeing your blog but it turns out I am a dummy.|The shorter response is, I don’t know very much about this and a longer answer is that I am going to understand all I can on the topic.

    http://dresskhaki46891.pages10.com

  3. 2 06 2018
    is CBD legal (01:41:50) :

    After seeing this I yelled at the sky and my eyes blew up. Your write up really made me think about things. Spot on with this posting.

    http://cbdoilbenefits57912.bloguetechno.com

  4. 3 05 2018
    Wynona Halls (04:55:46) :

    You have really hit the nail on the head. I am not sure where you’re getting this info, but great topic. Your website is really useful. Very efficiently written site. You’ve really hit the nail on the head.

    http://johnathanjanao.bloguetechno.com

  5. 27 04 2018
    Mila Dutkiewicz (07:47:04) :

    I could have sworn I’ve been to this blog before. Thank you. Thank you for putting this up.

    http://fitnessapp84062.soup.io

  6. 6 04 2018
    zvodretiluret (03:09:46) :

    I?¦ve recently started a web site, the information you offer on this web site has helped me greatly. Thank you for all of your time & work.

    http://www.zvodretiluret.com/

  7. 15 02 2018
    Manhattan Beach (06:22:29) :

    This website was loaded when I opened my Iphone. great insight. Spot on with this.

    https://gab.ai/JesserKWJXG7Jpi/posts/12930474

1 3 4 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...