cheikh Abdelkrim Dali

*32E ANNIVERSAIRE DE LA DISPARITION DE CHEIKH ABDELKRIM DALI
Hommage au grand maître de l’andalou


 abdelkrimdali.jpg

Beihdja Rahal et Nouri Koufi ont ébloui l’assistance en reprenant brillamment le riche répertoire du cheikh.

La salle Ibn Zeydoun s’est avérée trop exiguë pour contenir tous les invités, venus nombreux, jeudi soir, commémorer le 32e anniversaire de la disparition du cheikh Abdelkrim Dali, ce grand maître de la musique andalouse. Placée sous le patronage du ministère de la Culture, cette grande soirée était organisée par la fondation Cheikh Abdelkrim Dali en partenariat avec l’Entv et en collaboration avec l’association Cordoba d’Alger.
Placée sous le signe de l’émotion, cette soirée a réuni les amis et proches de cet artiste qui a su apporter à la musique un genre nouveau, assemblant le style gharnati de Tlemcen, son école d’origine à la sanaâ d’Alger, son école d’adoption. Wahiba Dali, petite-fille de Abdekrim Dali, la présidente de la fondation, a voulu que cet hommage soit riche.
Outre la vente-dédicace du livre de Abdelkader Bendaâmache intitulé Vie et oeuvre d’Abdelkrim Dali, une expo photos d’Abdou Benaâmar dont des photos inédites du maître, était également visibles dans le hall de la salle Ibn Zeydoun. La musique était aussi fortement présente grâce à des artistes qui ont accepté de prendre part à cette soirée. «Ce n’était pas facile de choisir les artistes. On a donc opté pour deux. Beihdja Rahal s’est elle -même proposée et puis quand on parle de l’école de Tlemcen on ne peut ne pas penser à Nouri Koufi.»
Aussi, Mme Wahiba Dali évoque-t-elle, avec nous, sa petite enfance et se rappelle la générosité de son grand- père quand, à la maison, il ne rentrait jamais sans les friandises. «Autant il était sérieux et rigoureux au conservatoire avec ses élèves, autant avec nous, il était chaleureux et plaisantait. Il ne manquait pas de nous ramener des bombons et du chocolat. Je suis fière d’être sa petite-fille et de présider cette association», nous a déclaré Wahiba Dali qui soulignera en outre, les objectifs de cette fondation qui existe depuis deux ans. Il s’agit ainsi de reproduire le répertoire musical de Cheikh Abdelkrim Dali, tout en le mettant à la disposition des élèves du conservatoire et des associations, ainsi que la sauvegarde de ce patrimoine.
Aussi, il est prévu le lancement d’un concours au nom d’Abdelkrim Dali, de la meilleure interprétation qui aura lieu au mois de Ramadhan. «Nous avons l’intention de réaliser un film documentaire sur la vie de mon grand-père, qui fera la tournée des wilayas. On commencera par Béjaïa où Sadek El Bedjaoui était un grand ami à Abdelkrim Dali. Ce documentaire sera prêt d’ici la fin de l’année.» Pour info, Wahiba Dali a fait partie de plusieurs associations musicales dont Essendoussisa et joue du luth.
En fait, la musique est une affaire de famille chez les Dali, dont la plupart mélomanes se sont adonnés tôt à la musique, soit en amateur soit en professionnel.
Bel héritage que le maître Abdelkrim Dali a su prodiguer à ses enfants. Lui-même, il doit son apprentissage musical à de valeureux cheikhs, notamment Abdeslam Bensari suivi plus tard de Omar El Bakchi en passant par Lazaâr Yahia. Il n’était âgé que de 14 ans lorsqu’il est arrivé à maîtriser le rbab, le luth, la flûte et le violon alto.
Il réalisa, en 1930, ses deux premiers enregistrements de disque 78 tours qu’il fera suivre de plusieurs séries jusqu’en 1950 avec les célèbres poésies Ana el Kaoui, Amersouli et El Hadjam. Installé à Alger en 1945, il intègra au sein de l’ensemble de musique classique andalouse de la radio que dirigeait Mohamed Fekhardji et il participa en qualité de musicien-luthiste.
En 1971, l’Institut national de musique lui fait appel dans le cadre d’un projet de recherche du patrimoine lyrique national. Il demeurera fidele à cette institution jusqu’à la fin de ses jours en qualité de chercheur dans un domaine qui faisait de lui un érudit.
C’est en 1969 qu’il effectue le pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam et à son retour, il enregistre un poème historique intitulé Rihla Hidjazia, Alhamdoulilah nelt qasdi ou blaght m’naya qu’il précède d’une chanson de fête qui ne s’effacera jamais de l’esprit des Algériens, il s’agit de Saha Aïdkoum, chanson qui n’a pu, à ce jour, être supplantée. Cheikh El hadj Abdekrim Dali a permis à plusieurs jeunes talents de suivre son itinéraire.
Ce sont Abdelkader Rezkellah, Nouri Koufi, Nacerddine Chaouli, Hadj Kacem Brahim, Abdehamid Taleb-Bendiab pour ne citer que ceux-là. Il s’éteint le 21 février 1978 en son domicile à Hydra. Il fut inhumé au cimetière de Sidi Yahia à Alger. C’est ce que nous pouvons lire dans la courte présentation de sa biographie, signée Abdelkader Bendaâmache.
Lors de cette soirée majestueuse, les convives auront droit de se replonger dans la musique de Abdelkrim Dali et ce, via un film documentaire réalisé en 2007 par la Radio algérienne, puis de se délecter d’une interprétation d’un inkilab joué sur le mode moual par l’association Cordoba d’Alger, suivront une interprétation de la nouba raml par l’artiste Beihdja Rahal et enfin un court récital reprenant les chansons du répertoire du Cheikh El hadj Abdelkrim Dali par Nouri Koufi, dans le genre haouzi. Ce fut tout simplement un pur régal pour les mélomanes et les nostalgiques. (L’Expression-02.05.2010.)

***HOMMAGE À CHEIKHA TETMA

La musique hawfi à l’honneur

La cérémonie a permis aux nombreux présents de témoigner chaleureusement pour cette doyenne des artistes femmes algériennes.

Une cérémonie a été organisée vendredi à Alger en hommage à l’artiste Cheikha Tetma par l’Office national de la culture et de l’information (Onci) et l’association culturelle Machahir Echabab. Animée par plusieurs artistes, qui ont gratifié le public d’un programme musical riche en couleur et en rythme, la cérémonie a permis aux nombreux présents de témoigner chaleureusement pour cette doyenne des artistes femmes algériennes, «qui a lutté pour l’émancipation de la femme dans la société conservatrice de l’époque», ont-ils dit.
La nièce de cette artiste de talent, Mme Salima Bentabet, a indiqué que Cheikha Tetma a joué un rôle important dans l’enrichissement du répertoire de la musique hawfi à Tlemcen, connue pour sa richesse artistique. De son côté, le président de l’association Machahir Echabab, M.Fateh Bensmaïl, a souligné que cette cérémonie, la première du genre pour l’artiste, s’inscrit dans le cadre des hommages rendus par l’association aux artistes, toutes disciplines confondues, en reconnaissance pour leur apport dans l’enrichissement du patrimoine culturel algérien.
Une exposition évoquant la carrière et les passions de l’artiste Cheikha Tetma ainsi que ses tenues vestimentaires traditionnelles a été organisée à cette occasion.
Née en 1891 à Tlemcen, Cheikha Tetma habitait le quartier populaire de Sidi Djebbar où elle apprit les rudiments de la langue arabe. Avec l’orchestre féminin El Fouarat, elle participa à des soirées artistiques familiales, avant de côtoyer les grands chantres de la musique hawzi, notamment cheikh Larbi Bensari, le poète Moulay Briss Medeghri et Cheikh Mohamed Dib. Son don inné pour la musique, ne lui a cependant pas attiré que des satisfactions, puisqu’elle fit l’objet de critiques de la part de ses proches et du milieu artistique qui l’ont contrainte à quitter son pays en 1914. Dans l’exil, l’artiste renforça son répertoire artistique par d’autres genres musicaux dont el m’dih et el hawfi, une forme de poésie féminine, parallèlement au hawzi, avant de revenir en Algérie où elle a pu enregistrer près d’une soixantaine de chansons écrites par les poètes El Mendassi, Bensahla et Bentriki. Cheikha Tetma a également chanté en duo avec l’artiste Abdelkrim Dali à Alger où elle vécut plusieurs années avant de rejoindre Tlemcen où elle mourut le 22 avril 1962 à l’âge de 71 ans. (L’Expression-02.05.2010.)

18 réponses à “cheikh Abdelkrim Dali”

  1. 28 02 2017
  2. 11 11 2016
    produit alimentaire (15:14:47) :

  3. 18 06 2015
    sdorttuii plmnr (14:53:09) :

    I really like your writing style, wonderful info , thankyou for putting up : D.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  4. 14 12 2012
    sacs pliage longchamp (01:31:38) :

    I believe you have mentioned some very interesting details , appreciate it for the post.
    sacs pliage longchamp http://sacspliagelongchamps.webnode.fr

  5. 11 12 2012
    Moncler Vests (17:00:14) :

    I was studying some of your blog posts on this website and I believe this internet site is real instructive! Retain posting .
    Moncler Vests http://supermonclercoats.webs.com/

  6. 11 12 2012
    Christian Louboutin boots (16:59:54) :

    of course like your web-site but you have to check the spelling on several of your posts. Several of them are rife with spelling problems and I to find it very troublesome to tell the truth on the other hand I’ll certainly come back again.
    Christian Louboutin boots http://myclsale.webs.com/

  7. 26 10 2012
    Burberry Ties (04:15:35) :

    I have recently started a blog, the info you offer on this website has helped me tremendously. Thanks for all of your time & work.
    Burberry Ties http://www.burberryoutletonlineshopping.com/burberry-ties.html

  8. 13 11 2011
    Download MP3s FOR FREE (14:33:00) :

    Music started playing when I opened this web site, so annoying!

  9. 6 11 2011
    chinese horoscope 2011 (22:28:41) :

    Excellent web log , I’ve discovered this insightful. A great deal of helpful tips inside it. I’m really interested in the details on overweight. As well as tried taking lipobind intended for reducing fat ingestion? If not, do give it a try. It’s effective to do. I’ve created a hyperlink to. Thanks.

  10. 5 11 2011
    deerhunter halcyon digest mediafire (10:11:52) :

    Excellent web page , I have discovered this insightful. Lots of helpful information in it. I’m really enthusiastic about the information on unhealthy weight. Perhaps you have had tried taking lipobind intended for scaling down fat ingestion? Or else, do test it out for. It’s effective to me. I’ve left a check out. Thanks.

  11. 4 11 2011
    neb double digest (10:15:04) :

    Good day I stumbled upon this excellent web page while searching many different tactics on weight loss, I have to explain to you your website is very interesting and i appreciate your topic. I wont have got a significant amount of your time so as to learn all of your blogposts although We’ve reserve proclaimed it as well while opted in for the RSS feeds. I shall be the government financial aid awhile. cheers to get a top notch internet site.

  12. 2 11 2011
    liberty reserve (01:10:01) :

    An newsworthy discussion is couturier annotate. I conceive that you should pen statesman on this subject, it might not be a bias human but generally grouping are not enough to utter on much topics. To the succeeding. Cheers like your ELAyam-2 » cheikh Abdelkrim Dali.

  13. 2 11 2011
    bilete avion (01:05:33) :

    What is here it is an interesting article. But first of all I must salute all the visitors. Hello. And second I must say that I have post http://niarunblog.unblog.fr/la-vie-culturelle/musique-andalouse24-noubas-une-pour-chaque-heure-du-jour/cheikh-abdelkrim-dali on my Twitter profile. And this because finally I found what I was looking for. What you say here is really very good information. When I saw this tittle, ELAyam-2 » cheikh Abdelkrim Dali, on google search I was very glad. Maybe I found something with the same ideea here http://www.xfly.ro, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  14. 1 11 2011
    burberry (12:09:02) :

    Being Inexperienced Im constantly discovering on-line for reports which will help me. Thank you

  15. 31 10 2011
    morrocan oil (22:51:44) :

    I feel this post as well as your point of views are truly wonderful. Thanks to get a superior share.

  16. 23 10 2011
    auto approve blog list (19:48:10) :

    I am glad to become one of several visitants about this outstanding site (:, thanks for posting .

  17. 12 10 2011
    Faustina Schehl (07:23:17) :

    You may have not intended to do so, but I think you have managed to express the state of mind that a lot of people are in. The sense of wanting to help, but not knowing how or where, is something a lot of us are going through.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...