Etre PDG en Algérie

**P-DG d’entreprise, une carrière de rêve qui réserve un mauvais sort.

Du luxe et des avantages qui font tourner la tête, les responsables se retrouvent en taule où ils risquent d’y finir leur vie.

Etre PDG en Algérie glory3

Occuper un poste de responsabilité n’est plus synonyme d’euphorie. Le poste de P-DG d’entreprise, qui promet une carrière de rêve, réserve un mauvais sort. La plupart des responsables ont connu une chute libre. Du luxe et des avantages qui font tourner la tête, les responsables se retrouvent en taule où ils risquent d’y finir leur vie. Les dirigeants des entreprises publiques les plus balaises sont nombreux à avoir des démêlés avec la justice. Peu d’entre eux ont eu droit à une retraite en paix. Même en retraite, certains ont été rattrapés par leur passé. Ces derniers temps, les exemples se multiplient. Le dernier en date, c’est l’actuel P-DG de Sonelgaz, Noureddine Bouterfa et son prédécesseur, Abdelkrim Boughanem.

Para217082

Placés sous mandat de dépôt, ces deux responsables risquent de finir leurs jours derrière les barreaux pour violation du Code des marchés publics. Quinze cadres de l’entreprise sont également impliqués dans l’affaire de surcoût dans la réalisation et l’acquisition de deux centrales électriques de Koudiet Edraouech (El Tarf) et Terga (Aïn Témouchent). L’entreprise Sonelgaz n’est pas la première. Bien au contraire, elle vient emboîter le pas à sa soeur jumelle Sonatrach. Le feuilleton des scandales à Sonatrach n’a pas livré tous ses secrets. Après l’affaire I et II, un troisième épisode est attendu. Suite à l’éclatement de l’Affaire II, l’ancien ministre et P-DG du groupe, Abdelmadjid Attar, a été mis sous contrôle judiciaire comme son collègue Mohammed Meziane. La liste des entreprises qui font l’objet de scandales ne fait que s’allonger. Il y a à peine quelques mois, en avril dernier, 24 cadres de l’entreprise Sonatro ont été inculpés. Accusés d’avoir causé un préjudice de 102 milliards de centimes à la société, le tribunal de Boumerdès a requis 4 ans de prison contre les dirigeants de Sonatro dont deux ex-P-DG, deux DG et un commissaire aux comptes.  Quelques semaines auparavant, le président de la SGP Injab (bâtiment),M.Hafid Fassouli a été mis sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du tribunal de Hussein Dey (Alger). Selon des sources, Hafid Fassouli a été incarcéré à la prison d’El Harrach pour avoir fourni à l’administration publique de faux diplômes sanctionnant son cursus universitaire.  L’entreprise Algérie Télécom qui est en plein développement n’a pas échappé à ce scénario. Un ex-cadre dirigeant d’Algérie Télécom et un homme d’affaires algéro-luxembourgeois, ont écopé d’une peine de 15 ans de prison ferme, assortie d’une amende de 4 milliards de centimes dans une affaire de corruption ayant lésé la société Algérie- Télécom. Idem pour l’entreprise Algérie Poste. Plusieurs cadres ont été incarcérés pour faux et usage de faux. 

Para208711

Plusieurs dépassements et infractions qui ont permis à des dizaines de personnes d’encaisser des sommes faramineuses, estimées à plusieurs milliards de centimes ont été relevés par la justice. Le groupe pharmaceutique Saidal n’a pas été mieux loti. Le directeur du conseil de participation et le directeur des oeuvres sociales de la filiale Biotic de Saidal ont été placés sous mandat de dépôt. Quatre autres responsables de l’entreprise ont été placés sous contrôle judiciaire. Ils sont poursuivis pour détournement de deniers publics, surfacturation, utilisation de biens de l’entreprise à des fins personnelles et octroi d’avantages à titre de complaisance.
L’ex-P-DG de cette entreprise, Kheireddine Slimane et son directeur financier ont, en effet, été placés sous mandat de dépôt par le juge d’instruction près la cour d’Alger. Les mis en cause sont soupçonnés de passations de marchés non-conformes à la réglementation. La Cnan Groupe a également connu un rebondissement. Le 6 novembre dernier, plusieurs personnes dont deux ex-directeurs ont été mis sous mandat de dépôt. Il faut reconnaître que les cadres évitent de plus en plus ces postes au niveau des entreprises publiques.*L’Expression-19.06.2013.

Para184434

dessin-pdg-delocalise

****************************************

Une réponse à “Etre PDG en Algérie”

  1. 18 06 2015
    sdorttuii plmnr (13:08:20) :

    I couldn’t resist commenting

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...