Israël, un »tigre de papier »

Israël est un « tigre de papier » et les menaces israéliennes d’attaque militaire contre l’Iran sont une supercherie, a déclaré aujourd’hui le chef d’état-major des forces armées iraniennes, le général Hassan Firouzabadi, cité par l’agence Mehr.(AFP-28.09.09.)

*****L’Iran teste des missiles de longue portée.

Le missile de longue portée Shahab 3, tiré lundi.
Le missile de longue portée Shahab 3, tiré lundi 28.09.09. 

Téhéran teste son nouvel arsenal, notamment des missiles capables d’atteindre Israël. Dans le même temps, le pays indique qu’il répondra à toute menace de manière «destructrice», notamment sur son programme nucléaire.

Israël, un Les Gardiens de la révolution, l’armée idéologique du régime islamique iranien, ont tiré ce lundi (28.09.09.), dans le cadre d’exercices militaires visant à «améliorer» les capacités de dissuasion du pays, deux missiles de longue portée capables d’atteindre des cibles situées à 2.000 km. De quoi irriter une nouvelle fois la communauté internationale et inquiéter Israël, leur ennemi juré, qui se trouve à 1.000 km des frontières iraniennes. Durant le week-end, Téhéran avait déjà pratiqué deux séries d’essai de missiles, de courte et de moyenne portée cette fois.

Commentant cet exercice militaire, le commandant des forces aériennes des Gardiens de la révolution, Hossein Salami, a affirmé que le principal objectif des manoeuvres, baptisées «Grand prophète 4», était «d’évaluer les progrès techniques récemment réalisés dans les missiles sol-sol». L’un des deux missiles tirés aujourd’hui, le Sejil, est une arme de «nouvelle génération», aux «capacités extraordinaires», avait déjà assuré l’an dernier l’ancien ministre de la Défense iranien lors d’un premier test. Un deuxième tir avait été mené en mai.

Téhéran  rassure sur sa deuxième usine nucléaire

L’Iran effectue régulièrement de telles manoeuvres dans les eaux stratégiques du Golfe. Mais celles-ci interviennent à un moment d’intenses tensions avec l’Occident sur le programme nucléaire de la République islamique. «Face aux menaces contre l’existence, l’indépendance, la liberté et les valeurs du régime [islamique], notre réponse sera directe, ferme et destructrice», a ajouté le commandant Hossein Salami, ajoutant que cette réponse ferait «regretter» à l’ennemi ses menaces. «Toutes les cibles dans la région, où qu’elles se trouvent, peuvent être atteintes», a-t-il lancé.

Ce discours très ferme tranche cependant avec une certaine volonté d’appaisement manifestée dans le même temps sur le dossier nucléaire. Sommée de s’expliquer sur l’existence d’un second site d’enrichissement d’uranium, l’Iran a une nouvelle fois assuré lundi que ce site serait placé sous la supervision de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). La révélation vendredi de l’existence de ce site situé à une centaine de kilomètres de Téhéran avait accentué la pression internationale sur le pays.

Cette nouvelle usine en construction près de Qom «ne viole aucune loi internationale. Les pays occidentaux se livrent à des commentaires qui ne sont pas réalistes», a déclaré lundi à la presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Hassan Ghashghavi. «Les allégations [...], le battage médiatique, sont sans fondement», a-t-il poursuivi. Le président Ahmadinejad avait affirmé depuis New York que le site était «parfaitement légal»et conforme aux règles de l’AIEA.

Les Occidentaux somment l’Iran de faire toute la lumière sur ses activités nucléaires à la réunion du 1er octobre avec le groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et l’Allemagne), faute de quoi il ne pourra plus échapper à de nouvelles sanctions. Les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne accusent l’Iran d’avoir dissimulé pendant des années la construction de cette deuxième usine d’enrichissement d’uranium, la technologie produisant le combustible pour les centrales civiles mais pouvant aussi fournir la matière à l’arme nucléaire. La Russie et la Chine ont aussi appelé l’Iran à la coopération.

Pour les Occidentaux, non seulement la construction d’une seconde usine à cet effet aurait dû être déclarée dès sa construction aux organismes internationaux, mais ses caractéristiques ne sont pas cohérentes avec une finalité civile. Le président américain Barack Obama a refusé d’écarter un recours à la force militaire contre l’Iran et a ensuite appelé Téhéran à «prouver ses intentions pacifiques».

La situation «est en train de s’éclaircir et je ne crois pas» qu’elle dégénérera, a commenté lundi matin le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner. Selon lui, «il n’y a pas vraiment eu de dialogue» avec l’Iran jusqu’à présent. «On les rencontre tout le temps, mais le fond du problème n’est pas abordé. J’espère que ce sera à partir du 1er octobre à l’ordre du jour, avec des réponses fournies à l’AEIA», a-t-il poursuivi.

Paris a toutefois demandé lundi à l’Iran de «cesser immédiatement» ses «activités profondément déstabilisantes». «La France exprime sa vive préoccupation après les annonces iraniennes selon lesquelles l’Iran aurait procédé à des tirs de missiles balistiques, dont un missile de type Shahab 3 et un missile de type Sejil», a indiqué le Quai d’Orsay dans un communiqué. (Le Figaro-28.09.09.)

**Toute erreur d’Israël envers l’Iran équivaudrait à son anéantissement

generalbourdistan

Le commandant de l’armée de  terre iranienne, le général Ahmad-Reza Pourdastan, a réitéré la position de l’Iran envers toute agression israélienne:   «Toute erreur commise par le régime sioniste contre l’Iran se traduira par
l’anéantissement de l’entité sioniste» a rapporté l’agence d’information iranienne Farsnews.

Pourdastan qui s’exprimait en marge d’une réunion avec les attachés militaires des pays amis de l’Iran à Téhéran a souligné que  » les autorités du régime sioniste sachent bien que toute erreur, à l’encontre de la nation iranienne équivaudra à un suicide collectif et aboutira à l’anéantissement de ce régime ».

Et d’ajouter: »Les forces armées de la république islmaique d’Iran  sont prêtes à employer leur capacité militaire pour restaurer et renforcer la paix et l’amitié dans la région voire le monde entier».

Toujours, dans ce contexte, le commandant des Forces terrestres iraniennes a annoncé : «L’opinion publique mondiale sait très bien que l’Occident instrumentalise la liberté et la démocratie pour ainsi réaliser les  visées
politiques et économiques des pilleurs mondiaux qui continuent en toute impunité à s’accaparer la richesse et les ressources nationales des pays en voie de développement».

Le général Pourdastan a , par ailleurs, annoncé la tenue le mois prochain de nouvelles manoeuvres militaires terrestres baptisées  Bayt al-muqadass 25, dans la province d’Ispahan.

 » Le but de  ces exercices est  d’acquérir la préparation nécessaire pour s’engager dans des confrontations asymètriques » a-t-il souligné.

Le commandant des forces terrestres a expliqué que « des unités iraniennes de blindés, de l’artillerie et des  force terrestres de l’aviation participeront à ce week d’exercices en utilisant des balles réelles ».

Il a assuré aux  attachés militaires étrangers accrédités à Téhéran que l’un des objectifs de ces manoeuvres est de communiquer avec les pays musulmans pour le développement des unités militaires. C’est pourqui  nous cherchons à
organiser des exercices conjoints avec les pays amis musulmans et bien sûr la priorité est pour les pays voisins ».

Pour sa part,   l’adjoint du ministre iranien de la Défense a déclaré que «les forces armées iraniennes cmptent augmenter leur  présence dans le golfe et riposteront avec puissance à la moindre menace»

Et d’ajouter  :«Les Américains ne doivent pas y voir un point fort, ces bases sont une menace pour les Etats-Unis, et une opportunité pour la république islamique d’Iran».*Médias-23.04.2013.

**********************************

         panique à Tel-Aviv

**Hezbollah/Israël : le rapport de force bascule

Etant donné les renseignements dont il dispose, sur le Hezbollah libanais, Israël craint le moindre faux pas, dans toute nouvelle guerre, sur le front Nord. Plus de détails, dans un article de l’agence Tasnim, qui se réfère au site, en langue hébreu, Walla, et dont voici l’extrait, dans les lignes qui suivent:

 »Ce qui inquiète le commandement du front Nord de l’armée israélienne, c’est que le moindre faux pas de chacune des deux parties, dans les zones frontalières entre les territoires occupés et le Liban, pourrait aboutir à une crise sécuritaire. Or, le Hezbollah libanais a menacé de riposter, fermement, à toute éventuelle agression israélienne, en allant jusqu’à investir Al-Jalil (Galilée).
«Si nous passons à une action préemptive, pour occuper certaines régions du Liban, ce scénario ne sera pas réalisé. Mais si nous laissons qu’ils passent les premiers les frontières, dans ce cas-là, nous aurons un plan préliminaire, pour évacuer les régions frontalières. C’est vrai que le Hezbollah a opté, pour les tactiques offensives, ce qui n’était pas le cas, quant à la seconde guerre du Liban, mais, nous aussi, nous avons changé de tactique», a réagi un officier israélien de haut rang.
«Ce scénario exige que, contrairement à la récente guerre contre Gaza, les responsables politiques accélèrent leur prise de position; or, dans la récente incursion, le décret du lancement des opérations terrestres était annoncé avec un certain retard…», ajoute l’officier israélien.
Le Hezbollah n’oubliera pas de venger le sang d’Imad Moughniyeh, l’un de ses commandants militaires. Bien qu’il soit trop occupé avec le conflit, sur le front syrien, ou à Beqa’ et à Erssal, au Liban, dans le cadre de la lutte contre les terroristes d’Al-Qaïda ou Daesh, le Hezbollah se maintiendra prêt à combattre Israël, à l’avenir. Comme l’a annoncé, le 14 août, son secrétaire général Hassan Nasrallah, ce mouvement a, encore, des comptes à régler avec Israël. L’assassinat d’Imad Moughniyeh et de Hassan Al-Laqis pourraient représenter deux cas importants de règlement de compte : le deuxième plus récent que le premier, tandis que l’occupation de Chebaa en fait l’objet, depuis toujours.
Ces deux dernières années, le Hezbollah a changé la façon dont il interagit ou réagit envers les agressions israéliennes. Dans l’optique de Tel-Aviv, le Hezbollah a tiré les leçons de la deuxième guerre du Liban. Le mouvement libanais ne va pas attaquer les territoires occupés, mais attend le moment et le lieu propices, pour se venger.
Selon les évaluations des appareils de renseignement israéliens, le Hezbollah n’a pas tout à fait abandonné l’idée de la confrontation militaire avec Israël. Par contre, le mouvement libanais a mené, au cours de ces quelques dernières années, plusieurs opérations, avec pour but de retracer une équation de peur et de dissuasion, face à Israël, et pour l’empêcher de frapper le Liban. Un autre officier haut gradé de l’armée israélienne prescrit la vigilance envers les tactiques renforcées de ce mouvement. « Ils misent sur l’avenir. Les 6 années qui sont passés, depuis l’assassinat d’Al-Moughniyeh, pourraient nous paraître longues, mais pas à eux…», dit-il.
Le Hezbollah a, récemment, déployé, ostensiblement, ses forces, sur les frontières entre le Liban et Israël. Parmi ces effectifs, se trouvent des hommes en vêtement ordinaire, mais aussi, des hommes vêtus en militaire et qui portent des armes. Le Hezbollah s’est, également, investi, dans la collecte d’informations, et cela, en étendant son influence, dans la région. Les éléments armés du Hezbollah circulent à une distance de 10 mètres de la ligne frontalière avec Israël, ce qui a provoqué, d’ailleurs, des tirs sporadiques. De l’observation minutieuse de la récente guerre de Gaza, le Hezbollah est arrivé aux résultats, qui ne sont, nullement, dans l’intérêt d’Israël. En août dernier, Hassan Nasrallah a affirmé que le front intérieur d’Israël s’était affaibli et qu’il ne pouvait plus résister, face à de longues guerres d’usure. Ceci dit, dans des guerres du futur, la Résistance cherchera à occuper des terrains, juste derrière les frontières d’Israël, et tentera de faire se perdurer la guerre, et cela, pour retirer aux Israéliens, l’initiative d’une guerre « éclair » et décisive. En outre, les officiers du commandement du Nord de l’armée israélienne ont déclaré au site Walla qu’il serait possible que le Hezbollah investisse certaines régions frontalières israéliennes, «mais l’armée sera capable de les reprendre, dans quelques heures», disent, aussi, les militaires.
En tout cas, l’une des principales inquiétudes israéliennes, en rapport avec d’éventuels futurs conflits, c’est que le Hezbollah s’est, récemment, équipé de missiles du type « Borkan », fabriqués par les Russes et développés par les Iraniens, un missile « Borkan », capable de porter une ogive explosive qui pèse 250 kg ou, parfois, 500 kg ».*irib-dimanche, 21 septembre 2014 

Le Hezbollah a envoyé sur Israél, un avion de recorib-nnaissance sans pilote

L’avion de reconnaissance sophistiqué a été envoyé à partir du territoire libanais (…) et a traversé des centaines de kilomètres au-dessus de la mer avant de franchir les lignes ennemies (israéliennes) et d’entrer en Palestine occupée», a précisé Hassan Nasrallah.

Le chef du Hezbollah chiite libanais, Hassan Nasrallah, a reconnu jeudi que son puissant parti armé avait envoyé un avion de reconnaissance sans pilote "de fabrication iranienne" en Israël.

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, dans une intervention diffusée en direct par la chaîne de télévision de son mouvement, a prévenu que d’autres drones pourraient être envoyés en Israël. «Un avion de reconnaissance sophistiqué a été envoyé à partir du territoire libanais (…) et a traversé des centaines de kilomètres au-dessus de la mer avant de franchir les lignes ennemies et d’entrer en Palestine occupée», a lancé Hassan Nasrallah. «La possession d’une telle capacité aérienne est une première dans l’histoire des mouvements de résistance (contre Israël) au Liban et dans la région», a-t-il ajouté. «Ce n’est pas la première fois (qu’un drone est envoyé) et ce ne sera pas la dernière fois. Nous pouvons parvenir à toutes les zones» en Israël, a prévenu M.Nasrallah. Selon lui, le drone a «survolé des installations sensibles et importantes sur des dizaines de kilomètres jusqu’à ce que l’ennemi le repère près (du site nucléaire) de Dimona». «Il s’agit d’une opération qualitative et très importante dans l’histoire de la résistance au Liban et dans la région», a-t-il poursuivi. Cet appareil «n’est pas russe, il est de fabrication iranienne et a été assemblé et monté au Liban», a encore dit M.Nasrallah. A Jérusalem, interrogé par l’AFP, un haut responsable israélien a affirmé sous couvert de l’anonymat que «le fait que les armes du Hezbollah proviennent d’Iran ne saurait surprendre personne». Juste avant l’intervention de M. Nasrallah, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé le Hezbollah d’avoir envoyé ce drone et a promis de protéger «avec détermination» les frontières de l’Etat hébreu. «Nous agissons avec détermination pour protéger nos frontières (…) comme nous avons empêché une tentative du Hezbollah le week-end dernier», a affirmé M.Netanyahu dans un communiqué à propos de l’interception et de la destruction d’un avion sans pilote qui a survolé le 6 octobre l’espace aérien israélien. «Nous continuerons à agir agressivement contre toutes les menaces», a-t-il ajouté. Le 6 octobre, l’appareil avait été repéré au-dessus de la Méditerranée dans un secteur proche de la bande de Ghaza avant d’être détruit au-dessus de la  forêt de Yatir, dans le nord du désert du Néguev. La radio militaire israélienne avait précisé que le drone, qui ne transportait pas d’explosifs, avait survolé le territoire israélien pendant une demi-heure et qu’une première tentative pour l’abattre au moyen d’un chasseur F-16 avait échoué. Ce n’est qu’à la deuxième tentative qu’il avait explosé. En 2006, lors de la guerre entre le Hezbollah et Israël, l’armée israélienne avait abattu un drone du Hezbollah qui n’était pas armé ni chargé d’explosifs. Le 12 avril 2005, un autre avion sans pilote du Hezbollah avait réussi à survoler une partie du territoire du nord d’Israël sans être abattu. Israël, souvent présenté comme la seule puissance nucléaire au Proche-Orient, estime qu’une éventuelle arme atomique iranienne menacerait son existence et envisage des frappes contre les sites nucléaires iraniens. * L’Expression-13.10.2012.

**Le Hezbollah déclare avoir envoyé un drone en Israël

Le chef du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, a déclaré, jeudi 11 octobre 2012, qu’il avait envoyé un avion de reconnaissance sans pilote en Israël, affirmant qu’il avait survolé des « sites sensibles ». Un avion de reconnaissance sophistiqué a été envoyé à partir du territoire libanais (…) et a traversé des centaines de kilomètres au-dessus de la mer avant de franchir les lignes ennemies et d’entrer en Palestine occupée », a lancé le chef du parti chiite dans une intervention diffusée en direct par la chaîne du mouvement.

« La possession d’une telle capacité aérienne est une première dans l’histoire des mouvements de résistance [contre Israël] au Liban et dans la région », a-t-il ajouté. « Ce n’est la première fois [qu'un drone est envoyé] et ce ne sera pas la dernière fois. Nous pouvons parvenir à toutes les zones » en Israël, a prévenu M. Nasrallah.

EN 2006, UN DRONE AVAIT DÉJÀ SURVOLÉ ISRAËL

Le 6 octobre 2012, l’armée israélienne a annoncé qu’un avion sans pilote d’origine inconnue avait été abattu par l’armée de l’air dans le sud du pays après avoir survolé l’espace aérien israélien.

Jeudi, le premier ministre israélien, Benjamin Nétanyahou, a accusé le Hezbollah d’avoir envoyé ce drone et a promis de protéger « avec détermination » les frontières de l’Etat hébreu. Cet appareil « n’est pas russe, il est de fabrication iranienne et a été assemblé et monté au Liban », a poursuivi M. Nasrallah, alors que l’Iran, parrain politico-militaire du Hezbollah, est l’ennemi juré d’Israël. En 2006, lors de la guerre qui l’a opposé à Israël, le Hezbollah avait déjà envoyé un drone sophistiqué survoler l’Etat hébreu.*-Le Monde.fr avec AFP | 11.10.2012

***************************************************

 


46 réponses à “Israël, un »tigre de papier »”

1 2 3
  1. 6 12 2015
    app to hack into facebook account (15:42:56) :

    Quite interesting read,thank you for publishing it.Was looking for this kind of information all over the place,but wouldn’t find it anyplace,but i am lucky enough that i found your website.
    app to hack into facebook account http://socialhacks.tripod.com

  2. 30 08 2015
    https://www.pinterest.com/pin/512143788853778325/ (03:00:35) :

    Of course, what a magnificent website and revealing posts, I will bookmark your blog.Have an awsome day!

    https://www.pinterest.com/pin/512143788853778325/

  3. 26 08 2015
    travelers auto insurance reviews (06:12:55) :

    Thanks for sharing excellent informations. Your site is so cool. I’m impressed by the details that you’ve on this web site. It reveals how nicely you perceive this subject. Bookmarked this web page, will come back for extra articles. You, my pal, ROCK! I found simply the info I already searched everywhere and simply could not come across. What a perfect site.

    http://topcheapinsurance.com/travelers-home-and-auto-insurance.html

  4. 25 08 2015
    lettre du pere noel (17:42:34) :

    I like what you guys are up too. Such intelligent work and reporting! Keep up the excellent works guys I’ve incorporated you guys to my blogroll. I think it’ll improve the value of my site :).

    http://etopbookmarks.com/family/httpelfisanta-fr-4/

  5. 25 08 2015
    cadeau de noel elfisanta fr (12:13:48) :

    I like your writing style genuinely enjoying this site.

    http://printablecouponsparty.com/grocery/message-pere-noel-6/#bbNews-comments

  6. 24 08 2015
    geico auto policy (05:02:23) :

    Nice read, I just passed this onto a colleague who was doing a little research on that. And he just bought me lunch because I found it for him smile Thus let me rephrase that: Thank you for lunch! « A human being has a natural desire to have more of a good thing than he needs. » by Mark Twain.

    http://homeownersinsurancem.com/geico-insurance-quotes.html

1 2 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...