le génocide israélien contre le peuple palestinien-2

*Le massacre continue, la complicité aussi

Bombardements israéliens aux missiles et aux bombes de 500 kg, sur les populations de Ghaza

An explosion and smoke are seen after Israeli strikes in Gaza City

Israël, non content d’occuper depuis des decennies la Palestine en soumettant son peuple aux pires atrocités à l’instar de sa dernière provocation immonde, immorale et criminelle qui a vu des sionistes bruler vif un enfant d’une quinzaine d’années après lui avoir fait boire de l’essence, se met aujourd’hui à bombarder au moyen d’avions de guerre les populations civiles sans défense.

** plus de 600 tonnes de bombes déversées sur les habitants de Ghaza dans 800 raids aériens depuis lundi soir. 

« Ceci est un génocide – le meurtre de familles entières est un génocide commis par Israël contre notre peuple palestinien

**************************************

<br /><br />
	Rafah cible d&rsquo;un missile isra&eacute;lien  » src= »http://www.elwatan.com/images/2014/07/12/rafah_2280432.jpg » /></p>
<p><b><strong><span style=**Des familles entières exterminées

Plus de 130 Palestiniens, en majorité des civils, ont été tuées et plus de 950 ont été blessées dans les bombardements incessants, dirigés dans leur majorité contre des infrastructures qui n’ont rien à voir avec les factions palestiniennes armées. L’aviation israélienne a déjà mené plus de 1800  raids. Ceux-ci n’ont épargné aucune ville, localité ou camp de réfugiés. Mais ce qui a le plus caractérisé les frappes israéliennes est qu’elles ont ciblé en premier lieu des maisons de citoyens palestiniens. 155 habitations ont déjà été bombardées. Le nombre de maisons endommagées est néanmoins beaucoup plus élevé.Les bombardements de maisons ont causé la mort de dizaines de Palestiniens. Certaines familles ont été exterminées. Cinq membres de la famille Ghanam sont morts, hier matin, dans le bombardement de leur maison dans le camp de réfugiés de Yebna, à Rafah. La famille El Hadj, à Khan Younes, au sud de la bande de Ghaza, a aussi été décimée dans la nuit de mercredi à jeudi. Huit de ses membres, en majorité des enfants, sont morts, surpris par le bombardement de leur maison.Les infrastructures sanitaires, les ambulances, les équipes médicales chargées des secours, la protection civile et même les écoles ont constitué des cibles pour l’aviation israélienne qui n’a pas quitté le ciel de la bande de Ghaza depuis le début de l’agression. Parmi les cibles israéliennes figurent aussi des coopératives agricoles, des mosquées et des organismes d’aide humanitaire. A croire que toute la bande de Ghaza et l’ensemble de sa population sont visés par l’armée israélienne.Malgré tous ces raids, les capacités militaires des groupes palestiniens sont restées intactes.  Leurs missiles peuvent aujourd’hui atteindre des endroits de plus en plus lointains : Tel-Aviv, Haïfa, El Qods occupée, la centrale nucléaire de Dimona dans le Neguev et autres, des villes ultraprotégées qui généralement, en cas de conflit armé, restaient en dehors du cercle de violence. Aujourd’hui, elles sont devenues les cibles quotidiennes des roquettes palestiniennes. Des sources israéliennes parlent de paralysie de l’Etat hébreu avec près de 5 millions d’Israéliens dans les abris.*El Watan-12/07/2014 

**Une roquette tirée à partir du sud du Liban a touché hier matin le nord d’Israël, entraînant une réplique israélienne, sans faire ni victime ni dégât, ont indiqué à l’AFP des sources militaires libanaise et israélienne. L’engin s’est abattu dans un champ, a indiqué une porte-parole militaire israélienne. L’artillerie israélienne a répliqué en tirant vers des «positions suspectes» dans le sud du Liban, a indiqué Peter Lerner, le porte-parole de l’armée, lors d’un point de presse. «Nous allons mener une enquête pour savoir s’il s’agissait d’un acte symbolique ou de quelque chose de plus substantiel», a-t-il ajouté sans donner d’autres précisions. De son côté, l’armée libanaise a déclaré dans un communiqué que trois roquettes avaient été tirées sur Israël «par un groupe inconnu» depuis la région de Marjayoun-Hasbaya, dans le sud du Liban. Les troupes «ont réussi à trouver les rampes de lancement de roquettes, ainsi que deux roquettes qui étaient prêtes à être tirées. Un expert militaire a été dépêché sur place et a démantelé les projectiles», a indiqué le communiqué. Le document a également fait état de «25 obus» tirés par Israël en   direction du Liban, sans faire de blessé. R. I.**12/07/2014 

**Le bain de sang continue-

Plus de 130 Palestiniens depuis le début de l’agression

Banques, mosquées et habitations bombardées

gaza-sous-bombes-israeliennes

Le bain de sang continue dans la ville martyre de Gaza qui subit un déluge de bombes lancées par les avions de guerre israéliens. Au moins vingt-deux Palestiniens ont été tués ce samedi dans des attaques aériennes sur la bande de Gaza, portant à 130 le nombre de martyrs depuis le début de l’agression israélienne, mardi, selon un nouveau bilan donné par les secours palestiniens.

Le bombardement le plus meurtrier ce samedi a eu lieu dans le quartier Cheikh Radouane, dans l’ouest de la vaste agglomération de Gaza, où six Palestiniens ont été tués, a indiqué le porte-parole des services d’urgences. Les six hommes, âgés de 21 à 58 ans, étaient assis dans la rue devant leurs maisons lorsqu’ils ont été touchés par un missile. Trois autres Palestiniens ont été tués dans un raid à l’ouest de la ville, de même que trois dans le quartier de Tufah, dans l’est de l’agglomération.

Deux personnes sont tombés en martyrs dans un raid sur un centre d’accueil pour handicapés à Beit Lahiya dans le nord de la bande de Gaza. Par ailleurs, le porte-parole des services d’urgences avait annoncé plus tôt dans la journée la mort de huit autres personnes. Cinq d’entre elles ont été tués lors d’un raid sur Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza et deux plus au sud à Deri el Balah. Un homme, blessé par une autre frappe, a succombé à ses blessures.

Toujours selon la même source, au moins 940 habitants de la bande de Gaza ont été blessés lors des bombardements israéliens lancés il y a cinq jours. Les frappes de samedi ont touché notamment une banque, deux mosquées et les domiciles de dirigeants du mouvement de résistance Hamas, selon les autorités de Gaza. Cette nouvelle agression israélienne est la plus meurtrière depuis l’opération « Pilier de Défense » en novembre 2012, qui avait coûté la vie de 177 Palestiniens.*www.algerie1.com-Par Kaci Haider | 12/07/2014 

Israël est pire que les nazis

On ne dit plus processus de paix! C’est du passé oublié. Il n’est question que de cessez-le-feu à la place. Voilà comment Israël excelle dans l’art de détourner l’attention de l’opinion mondiale sur ses turpitudes. Depuis l’enlèvement des trois adolescents israéliens, retrouvés morts, qui n’a jamais été revendiqué mais que Tel-Aviv attribue d’office aux Palestiniens jusqu’à l’enlèvement de l’adolescent palestinien qui fut brûlé vif par des Israéliens, rien n’aura été épargné pour que l’explosion ait lieu. Les bombardements de l’aviation israélienne contre la population civile palestinienne, contre des innocents, contre des enfants, des femmes et des vieillards, donnent la pleine mesure de la haine que vouent à l’être humain les dirigeants israéliens. A ce propos d’ailleurs, les arabes israéliens qui viennent de se révolter ont très bien compris le sort que leur réserve Israël maintenant que ses intentions d’instaurer un «Etat juif» ont été clairement mises sur la table. Israël ne respecte rien ni personne. Le monde entier l’a enfin compris. Surtout l’Occident. Dans cette dernière opération contre les Palestiniens de Ghaza, Israël a déjà fait en deux jours plus de cent morts et des centaines d’autres blessés. Aux centaines de «roquettes» palestiniennes qui tombent sur des«terrains vagues» en Israël sans faire de dégâts répondent des centaines de raids aériens israéliens contre les civils palestiniens sans armes. C’est pourquoi Mahmoud Abbas a crié au «génocide» contre le peuple palestinien. Du côté de la communauté internationale, les réactions sont à peine audibles. Du bout des lèvres, soit pour renouveler le soutien à Israël soit pour lui demander d’arrêter le massacre. Les pays occidentaux commencent à avoir honte de «valider» des crimes contre l’humanité. L’opération baptisée «bordure de protection» par Netanyahu doit servir également de test des forces sur lesquelles peut compter encore Israël. Du côté des Etats-Unis, il est déjà servi par l’appel d’Obama qui offre sa médiation pour faire taire les armes. Le rôle de médiateur impose une certaine neutralité. Une nouvelle position qui remplace le «soutien inconditionnel» traditionnellement accordé par les Etats-Unis à Israël. Autre «mauvais signe» est la fermeture, jeudi dernier, de l’ambassade des Etats-Unis en Israël. Comme pour faire jouer l’antagonisme des deux puissances, Netanyahu prend son téléphone et sollicite l’avis du président russe Vladimir Poutine. Ce dernier a jugé «indispensable et urgent l’arrêt de la confrontation armée». Ce qui n’a nullement étonné Netanyahu. Son appel avait un autre but. En Europe aussi, l’Etat hébreu perd ses alliés. Un boycott économique a été mis en place contre Israël. Les Pays-Bas ont manifesté leur opposition en retirant tous leurs fonds des banques d’Israël. Ceci dit, il n’est pas exclu qu’Israël lance ses chars pour une offensive terrestre contre la population civile de Ghaza. Netanyahu a besoin de savoir sur quels soutiens il peut compter contre son ennemi l’Iran. La date du 20 juillet (accord définitif sur le nucléaire iranien) fait peur à Tel-Aviv qui ne reculera devant rien pour les faire capoter. D’ailleurs, les négociations sont menées tambour battant à Vienne où se rendront dès demain, dimanche, Kerry, Fabius et les autres ministres russe, chinois anglais et allemand pour faire avancer le dossier. Des manoeuvres en sourdine où se cachent bien des jeux. L’Algérie est le seul pays à avoir mis le doigt dans la plaie. Le communiqué de notre ministère des Affaires étrangères publié, mardi dernier, mentionnait clairement que «ces attaques n’auraient jamais atteint une telle ampleur d’intimidation des Palestiniens et de restriction des libertés sans le silence coupable de la communauté internationale qui encourage l’occupant à poursuivre sa politique arbitraire expansionniste et criminelle».
Tout y est dit!

*Par Zouhir MEBARKI - Samedi 12 Juillet 2014-L’Expression

******************************

Amnesty International dénonce des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, commis par Israël

6833113-10441536Reconstitution des attaques menées par Israël contre Rafah entre le 1er et le 4 août 2014; Des éléments solides attestant de crimes de guerre et d’éventuels crimes contre l’humanité doivent faire sans délai l’objet d’investigations; Les forces israéliennes ont tué au moins 135 civils palestiniens, dont 75 enfants, à la suite de la capture d’un soldat israélien;

Des centaines de vidéos, de photos et d’images satellites analysées par des experts et recoupées avec les récits de témoins; Des technologies de pointe pour analyser les éléments de preuve, notamment pour étudier les ombres et les panaches de fumée dans de multiples vidéos afin de déterminer le lieu et l’heure d’une attaque.

De nouveaux éléments indiquant que les forces israéliennes ont perpétré des crimes de guerre en représailles de la capture d’un soldat israélien sont publiés le 29 juillet dans un rapport conjoint d’Amnesty International et de Forensic Architecture. D’après ces éléments, notamment l’analyse détaillée de vastes quantités de documents multimédia, le caractère systématique et délibéré de l’attaque terrestre et aérienne menée contre Rafah qui a tué au moins 135 civils, pourrait constituer un crime contre l’humanité.

7576154Le rapport, publié sur Internet sous le titre ‘Black Friday’: Carnage in Rafah during 2014 Israel/Gaza conflict, s’appuie sur des techniques de pointe en matière d’investigation et d’analyse, mises au point par Forensic Architecture, une équipe de recherche basée au Goldsmiths College de l’Université de Londres.

« Des éléments solides indiquent que les forces israéliennes ont commis des crimes de guerre dans le cadre du bombardement intensif de zones d’habitation à Rafah, dans le but d’empêcher la capture du lieutenant Hadar Goldin, faisant preuve d’un mépris choquant pour la vie des civils. Elles ont lancé une série d’attaques disproportionnées, sans discrimination, et n’ont pas mené d’enquête indépendante sur ces agissements, a déclaré Philip Luther, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International.

« Ce rapport relaie une demande urgente de justice qu’il convient de prendre en compte. L’analyse combinée de centaines de photos et de vidéos, ainsi que d’images satellite et de témoignages de première main, tend à démontrer que les forces israéliennes ont commis de graves violations du droit international humanitaire, et ces actes doivent faire l’objet d’une enquête. »

Les nombreux éléments recueillis ont été présentés à des experts, notamment militaires, avant d’être classés par ordre chronologique afin de reconstituer le déroulement des événements depuis le 1er août, lorsque l’armée israélienne a mis en œuvre la procédure secrète et controversée baptisée « Hannibal », à la suite de la capture du lieutenant Hadar Goldin.

En vertu de cette procédure, les forces israéliennes peuvent réagir à la capture d’un soldat en faisant usage de tirs intensifs quels que soient les risques pour sa vie ou pour les civils présents dans le secteur. Comme le montre le rapport, la mise en œuvre de la directive Hannibal a entraîné le lancement d’attaques illégales contre des civils.

« Après la capture du lieutenant Hadar Goldin, les forces israéliennes semblent avoir abandonné le règlement au profit d’une politique agressive qui a eu des conséquences désastreuses pour les civils. L’objectif était d’empêcher sa capture à tout prix. L’obligation de prendre des précautions pour éviter les pertes parmi la population civile a été totalement négligée. Des quartiers entiers de Rafah, dont des zones densément peuplées, ont été bombardés sans distinction entre objectifs civils et militaires », a déclaré Philip Luther.

L’intensité des attaques, qui se sont poursuivies après l’annonce de la mort du lieutenant Goldin le 2 août, laisse à penser qu’elles étaient en partie motivées par le désir de punir la population de Rafah pour venger sa capture.

Des bombardements intensifs

26-palestiniens-dune-même-famille-dont-19-enfants-tués-à-lheure-de-lIftar4Peu avant la capture du lieutenant Goldin le 1er août 2014, un cessez-le-feu avait été annoncé et de nombreux civils sont rentrés chez eux, se croyant en sécurité. Lorsque le bombardement massif et prolongé a commencé, sans avertissement, les rues étaient très fréquentées ; beaucoup de personnes, notamment celles qui se trouvaient à bord de véhicules, sont devenues des cibles. À Rafah, cette journée a par la suite été surnommée le « Vendredi noir ».

Des témoins ont décrit des scènes terribles de chaos et de panique, tandis qu’une pluie de tirs de mortier et de tirs depuis des avions F-16, des drones et des hélicoptères s’abattait sur les rues, frappant des civils qui circulaient à pied ou en voiture, ainsi que des ambulances et d’autres véhicules qui évacuaient les blessés.

Selon l’un des témoins, on aurait dit que le but était de pulvériser les civils de Rafah ; il a comparé l’offensive à « une machine qui réduisait les gens en bouillie, sans pitié ».

Une analyse médicolégale de pointe

Plestine-Enfants-31Pour mener à bien ces investigations, les récits des témoins décrivant le carnage à Rafah ont été recoupés avec des centaines de photos et de vidéos prises par diverses sources et en de multiples lieux, ainsi qu’avec des images satellite haute résolution obtenues par Amnesty International.

Une équipe de chercheurs de Forensic Architecture a utilisé tout un éventail de techniques sophistiquées pour analyser ces éléments. Ils ont examiné les indicateurs de temps sur les images – tels que l’angle des ombres ou la forme et la taille des panaches de fumée, qui jouent le rôle d’« horloges physiques » – afin de situer les attaques dans le temps et l’espace (processus appelé géo-synchronisation).

L’analyse révèle que le 1er août, les attaques israéliennes sur Rafah ont ciblé plusieurs sites où le lieutenant Goldin aurait dû se trouver, sans prendre en compte le danger pour les civils, ce qui laisse supposer que l’objectif était peut-être de le tuer.

Dans l’un des épisodes les plus meurtriers, les chercheurs, aidés d’experts militaires, ont pu confirmer que deux bombes d’une tonne – les plus grosses de l’arsenal des forces aériennes israéliennes – ont été larguées sur un immeuble d’un niveau à al Tannur, dans l’est de Rafah. Un grand nombre de civils se trouvaient alors aux abords du bâtiment, ce qui souligne le caractère totalement disproportionné de cette attaque.

« L’intensité de l’offensive menée contre Rafah témoigne des mesures extrêmes que les forces israéliennes étaient prêtes à prendre pour éviter qu’un soldat ne soit capturé vivant. De nombreux civils palestiniens ont été sacrifiés dans cet unique but », a déclaré Philip Luther.

L’analyse des photos, vidéos et supports multimédia fournis par des témoins s’est avérée cruciale pour enquêter sur les éventuelles violations commises, les autorités israéliennes refusant que des délégués d’Amnesty International se rendent dans la bande de Gaza depuis le début du conflit en 2014.

« Forensic Architecture se sert de nouvelles technologies architecturales et médias pour reconstituer des événements complexes à partir des traces que laissent les violences sur les bâtiments lors d’un conflit. Les modèles architecturaux nous aident à établir des liens entre de multiples éléments de preuve tels que des images, des vidéos téléchargées sur les réseaux sociaux et des témoignages, afin de reconstituer virtuellement le déroulement des événements », a déclaré Eyal Weizman, directeur de Forensic Architecture.

Attaques contre des hôpitaux et des professionnels de la santé

resizeLes images satellite et les photos analysées dans le cadre du rapport montrent des cratères et des destructions qui indiquent que des hôpitaux et des ambulances ont été attaqués à plusieurs reprises durant l’offensive contre Rafah, en violation du droit international.

Un médecin a raconté que des patients paniqués ont fui l’hôpital Abu Youssef al Najjar lorsque les attaques se sont intensifiées dans le secteur. Certains ont été évacués sur leurs lits, beaucoup avaient encore leurs perfusions. Un jeune garçon qui avait un plâtre s’est traîné sur le sol pour fuir.

Une ambulance transportant un vieil homme blessé, une femme et trois enfants a été touchée par un missile tiré par un drone. Elle a pris feu, et tous les passagers, y compris les soignants, ont péri brûlés vifs. Jaber Darabih, un urgentiste qui est arrivé sur les lieux peu après, a décrit les corps calcinés qui n’avaient « plus de jambes, plus de mains… ils étaient grièvement brûlés ». Il a découvert par la suite que son propre fils, ambulancier volontaire, se trouvait parmi les victimes.

« En effectuant des tirs sur des ambulances et près des hôpitaux, l’armée israélienne a fait preuve d’un mépris flagrant envers les lois de la guerre. Attaquer délibérément des installations sanitaires et des professionnels de santé constitue un crime de guerre », a déclaré Philip Luther.

Mettre fin au cycle de l’impunité

part-ref-ts-nic6354541-1-1-0Ces investigations sur les événements de Rafah ont mis au jour des preuves très convaincantes que de graves violations du droit international humanitaire, dont des crimes de guerre, ont été perpétrées durant le conflit.

Dans ses précédents rapports, Amnesty International a dénoncé les violations commises par les deux camps, notamment les attaques systématiques d’Israël contre des logements civils habités et la destruction injustifiée de grands immeubles civils, ainsi que les attaques directes et menées sans discrimination par les groupes armés palestiniens contre des civils en Israël, et les exécutions sommaires de Palestiniens à Gaza.

Toutefois, un an après le conflit, les autorités israéliennes n’ont pas mené d’enquête crédible, indépendante et impartiale sur les violations du droit international humanitaire. À l’issue des timides enquêtes menées par l’armée sur certaines opérations de ses forces à Rafah le 1er août, personne n’a eu de comptes à rendre.

« Jusqu’à présent, les autorités israéliennes se sont montrées incapables de mener des investigations indépendantes sur les crimes de droit international commis à Rafah et ailleurs, et bien souvent plus que réticentes à le faire. Les conclusions de ce rapport viennent s’ajouter à la longue liste des documents crédibles pointant du doigt les graves violations commises durant le conflit à Gaza, ce qui requiert la tenue d’une enquête indépendante, impartiale et efficace, a déclaré Philip Luther.

« Les victimes et leurs familles ont droit à la justice et à des réparations. Les personnes soupçonnées d’avoir ordonné ou commis des crimes de guerre doivent être poursuivies. »(Avec Amnesty International)*Par Khidr Ali | 29/07/2015 | algerie1.com

*******************************

*Les sionistes redoutent une  une troisième intifada

** Les bombardiers israéliens ont déversé plus de 600 tonnes de bombes dans 800 raids aériens depuis lundi soir. Cette agression barbare contre les populations civiles palestiniennes se poursuit au su et au vu de la communauté internationale et de tout le monde arabe qui regardent ce génocide dans l’indifférence totale. Par contre l’entité sioniste a reçu comme de coutume le « soutien », la « solidarité », la « compréhension » et tutti quanti des États-Unis, de la Grande Bretagne, de la France, de l’Allemagne…alors qu’il n’y pas eu un SEUL mort coté israélien, contrairement à l’agression barbare contre Gaza qui a fait, pour l’heure, 100 martyrs, en majorité des civils dont 15 femmes, 22 enfants, 12 vieillards et un journaliste, plus de 540 blessés et 105 maisons démolies par les bombardements. L’aviation israélienne poursuit le massacre. les sionistes redoutent une  une troisième intifada. Le président palestinien Mahmoud Abbas accuse Israël de commettre un « génocide » dans la bande de Gaza, où au moins 100 Palestiniens ont été tués par les bombes israéliennes. »Ceci est un génocide – le meurtre de familles entières est un génocide commis par Israël contre notre peuple palestinien », a-t-il déclaré. Les avions israéliens ont pour l’heure touché 550 cibles dans la bande de Gaza, et au moins 165 roquettes se sont abattues en Israël/*médias-10.07.2014

Berlin expulse le chef des services secrets américains dans actualité media_l_6892198

130 Palestiniens dont des enfants tués par Israël

*plus de 950 blessés et 105 maisons démolies par les sionistes

pressemythe.jpg*Le massacre continue, la complicité aussi

*Un silence complice plane sur le monde arabe et particulièrement chez les monarchies arabes et leur allié turc le premier ministre turc Erdogan, préoccupés par la destruction de la Syrie, après celle de l’Irak. Israël bombarde avec ses avions américains les palestiniens de Ghaza et silence aussi des salafistes et autres djihadistes de pacotille qui n’ont jamais tiré une seule balle contre l’Etat sioniste. Interrogé sur le fait de ne pas soutenir la cause palestinienne et de ne pas déclarer le jihad contre l’Etat Hébreu qui massacre des civils innocents, la mouvance pseudo jihadiste Daech (EIIL, l’État islamique en Irak et au Levant) a précisé dans un communiqué posté sur son compte Twitter que  dans le saint Coran, Allah ne nous a pas ordonné de combattre Israël ou les juifs. Ainsi donc les pseudo jihadistes, alliés objectifs d’Israël, se défaussent de leur lâcheté et de leurs crimes en avançant une thèse aussi farfelue que ne l’est leur jihad contre les musulmans de Syrie et de l’Irak.*médias-10.07.2014

daech-jihad-contre-islam

*Les Palestiniens répliquent aux bombardements criminels sionistes 

Les Brigades Ezzedine al-Qassam ont revendiqué mardi soir des tirs de roquettes contre Jérusalem, Tel-Aviv et Haïfa en réponse aux attaques aériennes massives et criminelles contre les populations civiles palestiniennes. « Pour la première fois, les Brigades Qassam ont frappé Haïfa avec une roquette R160, Jérusalem occupée avec quatre roquettes M75 et Tel-Aviv avec quatre roquettes M75″, ont affirmé les brigades dans un communiqué. *médias-08.07.2014

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*Oran: solidarité et soutien à Ghaza

La souffrance du peuple ghazaoui, soumis à des bombardements israéliens intensifs depuis quelques jours, et dont les pertes en vies humaines se comptent par centaine, n’a pas laissé indifférents les Oranais.  Oran : Rassemblement en soutien à Ghaza

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

***************************

*Les USA fourniront une aide militaire de $.40 milliards à « Israël »

Les Etats-Unis et « Israël » ont signé un nouvel accord sur l’aide militaire, dans le cadre duquel les Etats-Unis fourniront aux États-Unis entre 2018 et 2027 une aide de 40 milliards de dollars.

Les USA fourniront une aide militaire de $40 milliards à "Israël"

Cet accord entrera en vigueur immédiatement après l’accord actuel qui expire en 2017, en vertu duquel les Etats-Unis fournissent chaque année à « Israël » 3 milliards de dollars (30 milliards de dollars sur 10 ans).

Le président américain Barack Obama a également approuvé un financement supplémentaire du programme israélien visant à créer un système de défense antimissile « Iron Dome » (Dôme de fer).La taille réelle de l’aide militaire américaine à « Israël » reste inconnue, car les volumes du financement ne sont communiqués que pour certains programmes.*La voix de la Russie-28.03.2013.

********************

**L’armée israélienne utilise des armes prohibés L’armée d’occupation israélienne a utilisé dans son agression contre Ghaza des bombes au phosphore blanc prohibées au niveau international et comptant parmi les plus dangereuses, ont indiqué jeudi des sources médicales. Ces bombes provoquent des brûlures graves, expliquent des spécialistes qui ont qualifié cet acte de « crime de guerre » au sens propre du terme. Les médecins du centre hospitalier de Ghaza affirment qu’ « Israël utilise des bombes au phosphore blanc qui provoquent de graves lésions », précisant que « des centaines de blessés et de morts reçus au niveau du centre sont mutilés et quasi-méconnaissables..

* Le CICR empêché par Israél de mener ses opérations de secours..GENEVE- Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé jeudi qu’il avait été empêché par les forces d’occupation israéliennes de mener ses opérations de secours durant quatre jours dans une zone de la bande de Ghaza où ont été découverts une douzaine de morts et plusieurs blessés. « Dans ce cas précis, les forces militaires israéliennes n’ont pas rempli leurs obligations de porter secours et d’évacuer les blessés conformément au droit international humanitaire », a souligné l’organisation humanitaire basée à Genève..Le CICR et des personnels du Croissant-Rouge palestinien n’ont pu accéder que mercredi à Zeitoun sauvagement bombardée par les criminels sionistes, soit quatre jours après avoir demandé l’accès à cette zone. Le CICR a annoncé avoir découvert à Zeitoun 12 corps et au moins 19 survivants, dont quatre jeunes enfants, dans plusieurs maisons touchées par des bombardements à moins de 100 mètres des positions de l’armée israélienne. Les quatre enfants retrouvés auprès de leur mère morte « étaient trop faibles pour se tenir debout », a précisé l’organisation, dont le chef de délégation pour Israël et les territoires palestiniens, Pierre Wettach, s’est déclaré « choqué ». Le CICR avait demandé dès samedi 3 janvier que des ambulances puissent accéder à Zeitoun. « Mais nous n’avons reçu la permission des forces de défense israéliennes que le 7 (janvier) dans l’après-midi », a déploré le CICR, jugeant ce délai « inacceptable ». La bande de Ghaza subit, depuis le 27 décembre, des agressions israéliennes (air-terre-mer) qui ont fait plus de 790 martyrs palestiniens dont 240 enfants et plus de 3.300 blessés, selon un dernier bilan officiel encore provisoire. Le CICR réclame un accès permanent et sécurisé aux victimes..  Le CICR)  réclame depuis mercredi, un accès permanent et sécurisé aux victimes de l’agression israélienne dans la bande de Ghaza, qui se poursuit pour le douzième jour consécutif. L’accès aux blessés « demeure une priorité absolue », a insisté le CICR dans un communiqué, précisant que ses équipes avaient dû renoncer à plusieurs tentatives pour acheminer du matériel médical à des hôpitaux de Ghaza à cause des bombardements. « Les civils qui vivent en dehors (des couloirs humanitaires) doivent eux aussi avoir accès à l’aide médicale et humanitaire à tout moment », souligne le CICR dans ce communiqué. « Ce dont nous avons besoin actuellement est un arrangement de sécurité permanent pour l’ensemble de la bande de Ghaza qui permette aux ambulances d’emporter les blessés », a-t-il poursuivi. Des équipes médicales venant en aide à des victimes de l’agression israélienne à Ghaza ont été attaquées par l’armée, avait indiqué mardi l’ONG israélienne Physicians for Human Rights (PHR). « Des témoignages indiquent que les IDF (l’armée israélienne) attaquent des équipes médicales qui veulent aller secourir des blessés, dont des ambulances et des docteurs en tenue médicale (…) », a précisé PHR dans un communiqué. L’ONG a affirmé également avoir reçu un coup de téléphone de l’hôpital Al-Awda, de Ghaza, selon lequel des médecins n’ont pas été en mesure de sortir pour évacuer des personnes blessées par les frappes israéliennes. « Nous ne pouvons pas faire sortir les ambulances parce qu’on nous tire dessus ». Dans un autre appel téléphonique, la Croix-Rouge à Ghaza a indiqué: « Nous ne pouvons faire sortir les ambulances car, aussitôt parties, on leur tire dessus avec des (hélicoptères d’assaut) Apache ». L’ONG dénonce une situation « extrêmement dangereuse », rappelant que les équipements médicaux et le personnel médical sont censés bénéficier d’une neutralité médicale et d’une protection spéciale (…). Lundi, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) avait indiqué que des personnes blessées étaient décédées car les ambulances n’avaient pas pu les secourir à temps…Une guerre d’extermination est menée par les armées israéliennes contre les populations de Ghaza désarmée… 

.***********************************

* L’armée israélienne détruit 3 cliniques mobiles danoises de l’organisation caritative danoise Folkekirkens Noedhjaelp (DanChurchAid) à Ghaza…Le secrétaire général de DanChurchAid, Henrik Stubkjaer a affirmé dans un communiqué que selon des nouvelles parvenues à son organisation  » les trois cliniques mobiles ont été bombardées dans la nuit du 5 janvier à Ghaza-ville ». M. Stubkjaer a précisé dans ce communiqué que ces cliniques ne sont plus utilisables après cette attaque alors qu’elles portaient clairement les signes de « Mobile Clinic ». A ce propos, le responsable de l’organisation s’est dit extrêmement « choqué » par ces bombardements israéliens qui ciblent, a-t-il affirmé, « directement des objectifs humanitaires et qui rendent impossible tout effort humanitaire ». Cette attaque « est une violation de la Convention de Genève », a lancé DanChurchAid qui a voulu ainsi contribuer à procurer une aide médicale aux blessés palestiniens victimes des agressions israéliennes contre Ghaza. Par ailleurs, selon cette même source, aucune victime n’est à déplorer lors de cette attaque parmi le personnel médical de ces cliniques placées à proximité du siège de DanChurchAid dans la bande de Ghaza…

*********************************************

* Les médias occidentaux ont failli à leur mission….ils ont fermé les yeux (et leurs caméras) sur les crimes israéliens…

pressemythe.jpg– COMPLICES…Alors qu’Israël mène à Ghaza une effroyable entreprise d’extermination et d’épuration ethnique, le silence de certains intellectuels français et occidentaux, ainsi que les médias de la vieille Europe, est assourdissant. Pas un mot en effet de la part de ceux-là même qui se sont faits les champions du droit d’ingérence et de la défense des droits de l’homme partout dans le monde, sauf en Palestine. La raison en est simple : en aucun cas il n’est question de remettre en cause Israël. Il est plus commode au contraire de s’indigner de la situation au Darfour et au Tibet sur les plateaux de télévision pour mieux se mettre en congé lorsque des enfants palestiniens sont broyés sous les bombes israéliennes. Cela n’arrache pas un mot de compassion  ou de vérité, à ceux qui se sont autoproclamés donneurs de leçons, voire juges intransigeants de l’état d’avancement de la démocratie en Afrique et en Asie. Mais dès qu’il s’agit d’Israël, c’est une toute autre posture dans laquelle l’Etat hébreu « toujours belliqueux, agresseur et colonialiste – puiqu’il occupe des terres appartenant aux Palestiniens – est décliné comme victime alors qu’il est le bourreau. Un implacable bourreau qui a prémédité la liquidation physique du plus grand nombre possible d’enfants palestiniens pour qu’ils ne deviennent pas, plus tard, des résistants. La paranoïa israélienne est telle que le meurtre de sang-froid des gamins de Ghaza se justifierait par la présence à leurs côtés d’hommes en armes. C’est bien sûr de la manipulation, car la propagande israélienne ne craint pas le recours aux mensonges les plus éhontés. Les mêmes arguments avaient servi précédemment lors du massacre des enfants du Sud-Liban en 2006 par les Israéliens. En quoi cela pouvait-il, hier comme aujourd’hui, être un acte de légitime défense ? La vérité est que l’Etat hébreu est mû par le ressort de la haine contre des Palestiniens qui lui posent problème, car il les a spoliés d’une terre qui leur appartient depuis la nuit des temps alors qu’Israël a été créé artificiellement par l’Occident pour expier sa culpabilité dans l’holocauste. Face aux Palestiniens, Israël est sous l’effet du syndrome d’Abel et de Caïn. La conscience collective israélienne ne parviendra jamais à se libérer de ce crime originel que représente l’accaparement de la terre des Palestiniens. C’est pourquoi, les Palestiniens sont des témoins gênants qu’Israël veut éliminer avec la bénédiction d’un Occident qui a cru réparer une faute en commettant une plus grande encore. ..Les exégètes de l’Etat hébreu s’obstinent aujourd’hui encore dans le déni des droits historiques des Palestiniens à vivre sur leurs terres. Dans sa détermination à se maintenir par la force, l’Etat hébreu n’aura de cesse de s’en prendre aux Palestiniens avec lesquels il a eu pourtant plus d’une occasion de faire la paix. Le Hamas n’est pour lui qu’un prétexte qui lui permet de différer l’émergence d’un Etat palestinien. A une telle perspective, Israël a toujours opposé le mythe d’un ennemi armé jusqu’aux dents alors qu’il s’agit du contraire. En quoi les enfants réfugiés dans une école de Ghaza pouvaient-ils menacer les missiles et les chars israéliens ? Devant de si abominables crimes, il ne peut y avoir de silence que complice…( source..El Watan).. 

nivunientendu.jpg

*************************************************** 

 * Israél bombarde les écoles … après les mosquées et les maisons d’habitation

Israël dans sa logique de guerre contre le peuple palestinien a poussé les bouchons plus loin en pointant, ses missiles sur une école gérée par une agence onusienne. En violation des conventions internationales l’Etat hébreu, sous prétexte que l’école abrite des combattants du mouvement islamiste Hamas, n’a pas hésité à bombarder le collège causant la mort de dizaines d’enfants. L’ONU a battu en brèche les arguments avancés par Israël, démentant catégoriquement la présence de combattants dans l’école en question. Israël signe et persiste que des combattants palestiniens étaient positionnés dans cette école pour tirer des obus de mortier contre ses forces, qui mènent une offensive sans précédant contre leur mouvement. Le porte-parole de l’agence de l’ONU pour l’aide aux réfugiés palestiniens (Unrwa), Chris Gunness a pour sa part, affirmé que « suite à une enquête préliminaire, aucune trace d’activistes ni d’activités militaires n’avaient été trouvées dans l’école ». Plus que convaincu de ce qu’il avance, le représentant de l’ONU a appelé à une enquête indépendante. Et si les lois de la guerre s’avèrent violées, les coupables devront, selon lui être traduits en justice. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a, quant à lui, qualifié de « totalement inacceptables » les attaques contre les écoles de l’ONU. Il a souligné que les emplacements de ces écoles, qui servaient de refuges à des Palestiniens rendus sans abri par l’offensive israélienne, « avaient été communiqués aux autorités israéliennes et étaient connus de l’armée israélienne ». « Après les premières frappes, le gouvernement israélien avait été averti du fait que ses opérations mettaient en danger les locaux de l’ONU ». « Tous ces efforts n’ont pas empêché la tragédie d’aujourd’hui et j’en suis profondément consterné. Ces attaques par les forces israéliennes, qui mettent en danger des installations de l’ONU utilisées comme refuges, sont totalement inacceptables et ne doivent pas se reproduire », a ajouté le chef de l’ONU. Par ailleurs, Ban Kimoon a annoncé qu’il se rendrait la semaine prochaine en Israël, dans les territoires occupés et dans plusieurs capitales arabes, alors que se multiplient les efforts diplomatiques pour mettre fin à la crise à Ghaza. « J’ai l’intention de me rendre la semaine prochaine en Israël, dans les territoires occupés et dans des capitales de la région », a-t-il déclaré lors d’une réunion ministérielle du Conseil de Sécurité sur la situation dans la bande de Ghaza, au 11e jour de l’offensive militaire israélienne contre le Hamas. Ban Kimoon a toutefois souligné la nécessité que le conflit prenne fin avant son arrivée dans la région. « Nous ne pouvons pas attendre jusque là pour mettre fin à la violence, a-t-il dit. Nous devons y parvenir tout de suite… »..entre temps le massacre israélien continue.

*********************************

* Le massacre se poursuit dans la bande de Ghaza pour son 16éme jour consécutif, l’armée d’occupation israélienne intensifiant ses attaques dans le territoire palestinien, alors que les efforts diplomatiques demeurent stériles. Au moins 829 Palestiniens ont été tués et plus de 3.362 autres ont été blessés dans l’agression meurtrière israélienne qui se poursuit depuis le 27 décembre dans la bande de Ghaza, selon un nouveau bilan fourni par le chef des urgences de Ghaza. L’escalade israélienne et son refus de répondre aux appels de la communauté internationale a été marquée notamment par le bombardement d’une école de l’agence des Nations unies pour l’aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA), tuant une quarantaine de personnes.Les victimes, dont la majorité sont des femmes et des enfants, s’étaient réfugiées dans une école de l’agence onusienne pour fuir les attaques israéliennes. La poursuite de ces attaques au cours desquelles les forces israéliennes frappent souvent des objectifs civils risque d’accentuer la grave situation humanitaire dans ce territoire et empirer ainsi les conditions déjà précaires dans lesquelles se trouvent ses habitants, notamment les personnes vulnérables, comme les enfants, les femmes et les personnes âgées. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a réclamé un accès permanent et sécurisé aux victimes de l’agression israélienne, en insistant que l’accès aux blessés “demeure une priorité absolue”.  Pour sa part, l’ONG Médecins sans frontières (MSF) a qualifié de “mesure dérisoire” la trêve quotidienne de trois heures dans les bombardements israéliens sur la bande de Ghaza. Ces trêves sont “une mesure dérisoire face à la violence extrême frappant les civils sans discrimination”, relève MSF en précisant qu’elles sont  »largement insuffisantes pour apporter une assistance vitale aux populations”.  Dans le même sillage, l’organisation de défense des droits de l’homme Amnesty International a affirmé que des militaires israéliens utilisent des familles palestiniennes comme des boucliers humains.  Des militaires israéliens “sont entrés et ont pris position dans plusieurs maisons palestiniennes, forçant des familles à demeurer dans une pièce au rez-de-chaussée pendant qu’ils utilisaient leur maison comme une base militaire et une base de sniper”, a affirmé un responsable de l’organisation. Cela augmente clairement le risque pour les familles palestiniennes concernées et signifie qu’elles sont utilisées comme des boucliers humains”, a-t-il ajouté.  La population civile de Ghaza a énormément souffert depuis le début de l’agression israélienne. La communauté internationale continue à dénoncer la situation à Ghaza soumise depuis treize jours à d’intenses bombardements aériens terrestres et navals.  La situation dans laquelle se trouve la bande de Ghaza rappelle les camps de “concentration”, a déclaré le Cardinal Renato Martino, ministre de la Justice et de la Paix du Vatican, dans un entretien publié mercredi par un quotidien italien. “Regardons les conditions (de vie) à Ghaza : cela ressemble de plus en plus à un grand camp de concentration”, a dit le Cardinal Martino dans une interview au quotidien italien en ligne Il Sussidiario, soulignant que “ceux qui paient sont toujours les populations sans défense”.  Sur le plan diplomatique, les efforts demeurent vains, les ministres des Affaires étrangères arabes et occidentaux ne sont pas parvenus à stopper les massacres…  il semble qu’ils sont en train de jouer une partie de rami pour passer le temps et laisser les mains libres à Isrtaél de continuer son génocide devant les caméras du monde”..

********************************

 * Cynisme… 3 heures pour réarmer les canons…puis continuer le massacre !

-.. Bien maigre et cynique résultat obtenu des Israéliens par le duo Sarkozy-Moubarak. L’Etat hébreu leur a finalement concédé une trêve de trois heures par jour. Une trêve qui prend la forme d’une pause-déjeuner (de 12h à 15h) pour, selon le porte-parole israélien «faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire et permettre à la population de se réapprovisionner». La mort reprendra ses droits aussitôt après. Un cessez-le-feu inédit. Juste le temps de réarmer les canons. Pour cet intermède, il aura fallu une réunion au plus haut niveau des responsables israéliens de la sécurité.
De l’arrogance, Israël passe à une nouvelle étape qui est celle de se moquer du monde. Comme d’accepter le plan «Sarkozy-Moubarak» qui ne prévoit que de renforcer la fermeture de la frontière entre Ghaza et l’Egypte. C’est-à-dire cadenasser encore plus le vaste camp de concentration qu’est devenue cette partie du territoire palestinien. Pour continuer à huis clos le massacre. Sans journalistes, sans aucun témoin étranger comme cela a été décrété par les Israéliens dès l’invasion.
C’est ce résultat qui fait crier victoire aux deux chefs d’Etat qui ont joué les bons offices. En réalité, Israël, en faisant semblant d’accepter leur plan «sous condition», pense plus à épargner à son armée ce qui est appelé «la troisième phase» de l’invasion et qui consiste à pousser l’avancée des chars jusqu’aux centres urbains de Ghaza. Jusque-là ils étaient confinés à la périphérie des centres. Une troisième phase très redoutée par Israël qui sait qu’envoyer son armée aux combats de rue c’est l’envoyer à la défaite. L’armée de Tel Aviv est plus performante dans le lâcher de bombes que dans le combat au corps-à-corps.
Reste à connaître les détails de ce fameux plan franco-égyptien. Par qui et comment rendre plus hermétique la frontière égyptienne? Si l’armée égyptienne pouvait suffire, le problème des «tunnels» ne se serait pas posé. Il est donc certain qu’il sera fait appel à des forces étrangères pour renforcer le dispositif de surveillance. Quant à la composition de cette force, il ne peut faire de doute qu’Israël n’acceptera que les forces «amies»… Le bénéfice qu’en aura tiré l’Etat juif est plus qu’évident. Il aura voulu ainsi prouver au monde entier sa supériorité. Qu’il pourra massacrer sans que personne ne bronche. Le message s’adresse surtout à l’Administration Obama. L’erreur pour Israël serait de ne pas tenir compte des changements qui s’opèrent dans le monde.  L’arrogance et l’excès de confiance poussent toujours à l’erreur. Très souvent fatale. Israël est aujourd’hui dans cet état d’esprit.( L’Expression)…

*********************************

* Une entreprise égyptienne a ravitaillé l’armée israélienne ! ..Scandaleux! Des arabes qui apporte leur appui à l’agression contre le territoire palestinien de Gaza ! Le pot-aux-roses est découvert. Une société égyptienne de produits alimentaires ravitaillait l’armée israélienne à la veille, pendant et au lendemain de l’attaque contre Gaza. Le scandale est révélé par le journal égyptien Al Ousbouu du parlementaire du courant nationaliste Mustapha Bakri. La publication fait la lumière sur plusieurs zones d’ombre et révèle un partenariat d’exception entre certaines sociétés égyptiennes et israéliennes, les propriétaires de la firme égyptienne implantée dans la ville de Sadat avaient jusque-là réussi à garder le secret et leurs noms n’apparaissent sur aucune des listes publiées sur les sociétés entretenant des relations normalisées avec Israël.  Le journal s’interroge comment, alors que Gaza baignait dans le sang, cette société égyptienne de produits alimentaires avait le cœur à ravitailler l’armée israélienne par le passage de El-Aoudja ! Le premier camion chargé de 17 tonnes de haricots verts à destination d’Israël a d’ailleurs pris la route 24 heures à peine après le lancement de l’attaque sanguinaire contre le territoire de Gaza. Les livraisons ne se sont pas interrompues.  Aucun travailleur de cette société ne s’est opposé à cette « trahison » d’autant que la menace de licenciement plane sur eux en raison de la crise financière internationale. La firme a également surveillé étroitement ses ouvriers pour que ne soit pas levé le voile sur ses agissements. L’affaire a émergé suite à l’interpellation d’un des camionneurs au niveau d’un un barrage de police. La société égyptienne offrait des cadeaux et nourrissait l’armée sioniste alors que le bilan des victimes ne cessait de s’élever…300 morts…830 morts… Les haricots sont passés avant Gaza. ( Echorouk) du 27.01.09

****************************** 

Opération don de sang à Alger en solidarité avec la population de Ghaza .Les points de collecte de sang ont connu, depuis mercredi à Alger, une grande affluence de citoyens, et ce, sur initiative du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. « Le peuple algérien s’est toujours distingué par son sens élevé du patriotisme et du nationalisme lors des épreuves difficiles et son soutien immuable aux peuples opprimés », a déclaré Said Barkat, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière lors du lancement de l’opération à la Grande Poste (Alger). Rappelant d’autres circonstances douloureuses au double plan national et arabe dont les inondations, les séismes et la guerre contre l’Irak, le ministre a indiqué que le peuple algérien a manifesté un élan de solidarité sans faille à l’égard des populations touchées et du peuple irakien frère. Il a précisé en outre que « cette campagne de don et de collecte de sang au profit de la population de Ghaza vient s’ajouter aux autres initiatives de solidarité entreprises par l’Algérie pour apporter aide et assistance au peuple palestinien meurtri ».  M. Barkat qui a lui aussi fait don de son sang ainsi que des cadres du ministère, a tenu à préciser que d’autres campagnes de collecte de sang sont prévues dans différentes wilayas du pays.  Sur les lieux, Mohamed, 28 ans, donneur permanent, a déclaré qu’il était venu en compagnie d’un groupe de jeunes de son quartier d’El Mouradia, faire don de son sang en guise de solidarité avec les frères palestiniens. « Faire don de son sang est un devoir pour sauver les blessés de Ghaza qui fait face à une agression barbare », dit pour sa part Houria, 27 ans.  Mlle Nassima, laborantine, a indiqué quant à elle que les citoyens viennent nombreux en dépit des conditions climatiques, et ce, pour manifester leur solidarité avec leurs frères à Ghaza ». A la Place Tripoli (Hussein-Dey), l’hôpital Nafissa Hamoud a mobilisé tous les moyens indispensables à l’accueil des donneurs. Le secrétaire général de l’hôpital, Mohamed Talbi, a déclaré que pour l’accueil des donneurs, deux salles ont été aménagées au pavillon des urgences respiratoires. La campagne de don de sang prolongée jusqu’à vendredi..

L’opération de collecte des dons qui se déroule au niveau des points de transfusion sanguine mobiles répartis sur les places de la Grande Poste (Alger), Tripoli (Hussein Dey), Kennedy (El-Biar) et Mira (Bab El Oued) se poursuivra après l’accomplissement de la prière du vendredi, ajoute le communiqué. A cette occasion, le ministère de la Santé a lancé un appel à tous les citoyens âgés entre 18 et 65 ans et en bonne santé à faire don de leur de sang.

  • ****************************

* 3 millions d’enfants algériens écrivent à l’Onu et à l’Unicef
ALGER- Une opération d’envoi de trois millions de lettres d’enfants algériens au secrétaire général des Nations unies et à la directrice exécutive de l’Unicef a été lancée par la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche (Forem) pour mettre fin à l’agression israélienne contre Ghaza. « Nous, les enfants d’Algérie sommes consternés par l’agression israélienne contre Ghaza. Nous vous demandons d’exiger le respect par Israël de la Convention internationale des Droits de l’enfant », écrivent les enfants d’Algérie dans leurs lettres respectives, citées par la Forem dans un communiqué rendu public mercredi….

**************************************

  • Un Front de femmes algériennes de solidarité avec le peuple palestinien ALGER- Le Front des femmes algériennes de solidarité avec le peuple palestinien est né pour appuyer les efforts internationaux appelant à l’arrêt de l’agression israélienne contre Ghaza, a indiqué, mardi à Alger, Saida Benhabyles, membre fondateur de ce Front. Intervenant lors d’une conférence de presse convoquée par cette organisation de solidarité avec le peuple palestinien, Mme Benhabyles a affirmé que le Front, « fondé par des militantes du mouvement associatif, des artistes et des intellectuelles, « appuiera les efforts de l’ensemble des réseaux et organisations pacifistes internationaux qui demandent l’arrêt des massacres à Ghaza ».

19 réponses à “le génocide israélien contre le peuple palestinien-2”

  1. 25 05 2017
    borvestinkral (06:30:29) :

    Valuable information. Lucky me I found your site by accident, and I am shocked why this accident didn’t happened earlier! I bookmarked it.

    http://www.borvestinkral.com/

  2. 17 07 2016
    look there (16:45:05) :

    Someone essentially help to make seriously articles I would state. This is the very first time I frequented your website page and thus far? I amazed with the research you made to create this particular publish incredible. Fantastic job!

    http://colivia.de/story.php?title=the-geek-guide-to-coffee

  3. 16 07 2016
    my explanation (14:13:06) :

    I am really loving the theme/design of your website. Do you ever run into any browser compatibility problems? A couple of my blog visitors have complained about my website not working correctly in Explorer but looks great in Opera. Do you have any solutions to help fix this issue?

    http://www.acymca.net/story.php?title=click-here-2758

  4. 10 07 2016
    additional reading (10:56:24) :

    As soon as I detected this web site I went on reddit to share some of the love with them.

    http://peluangiklanbaris.com/others/fax-mailing/

  5. 16 06 2015
    sdorttuiiplmnr (00:46:15) :

    Howdy just wanted to give you a quick heads up and let you know a few of the images aren’t loading properly. I’m not sure why but I think its a linking issue. I’ve tried it in two different internet browsers and both show the same results.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  6. 15 06 2015
    sdorttuii plmnr (21:05:46) :

    Sweet internet site, super pattern, real clean and utilise pleasant.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  7. 21 11 2012
    www.cellphonebranded.com (11:34:36) :

    Some really fantastic blog posts on this website , thanks for contribution.
    http://www.cellphonebranded.com http://www.cellphonebranded.com/

  8. 20 11 2012
    Ways To Lose Stomach Fat (17:24:39) :

    Some really great blog posts on this website, appreciate it for contribution. « Such evil deeds could religion prompt. » by Lucretius.
    Ways To Lose Stomach Fat http://bestwaytolosestomachfatformen.blogspot.com

  9. 18 11 2012
    mulberry (22:26:41) :

    Just a smiling visitant here to share the love (:, btw great pattern .
    mulberry http://www.outletmulberryuk.co.uk

  10. 2 11 2011
    bilete avion (02:39:02) :

    What you have here it is a great article. But first of all I must salute all the visitors. Hy. And second I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/le-genocide-israelien-contre-le-peuple-palestinien/le-genocide-israelien-contre-le-peuple-palestinien-2 on my Facebook profile. And this because in the end I found what I was looking for. What you say here is really respectable information. When I saw this tittle, ELAyam-2 » le génocide israélien contre le peuple palestinien-2, on google search I was very happy. It is possible I found something with the same ideea here http://www.xbileteavion.ro, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  11. 26 10 2011
    european metal beads (20:40:03) :

    Thanks for another great post. Where else could anybody get that kind of information in such a perfect way of writing? I have a presentation next week, and I am on the look for such information.

  12. 25 10 2011
    Cattle (13:54:22) :

    This it is a great article. But first of all I must salute all the visitors. Hy. After this I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/le-genocide-israelien-contre-le-peuple-palestinien/le-genocide-israelien-contre-le-peuple-palestinien-2 on my Facebook profile. I will do this because in the end I found what I was looking for. What you say here is really very good post. In the minute I saw this tittle, ELAyam-2 » le génocide israélien contre le peuple palestinien-2, on google search I was very glad. It is possible I found something with the same ideea here http://www.bonsmara.za.org, I’m not sure but I thing it was the same. All the best

  13. 19 10 2011
    Canada Goose Gloves (15:09:56) :

    Good reputation

  14. 18 10 2011
  15. 26 09 2011
    Christin Battuello (10:37:01) :

    check out this! flashbacky80

  16. 1 09 2011
    Tutoriales Photoshop (18:20:25) :

    Gday! Thanks a lot for composing such an unusual report. Truly you could quite possibly have explained those issues the other way around. Yet you provided it a friendly very own spin. Looking foward to checking out your blog more often.

  17. 30 08 2011
    Videotutoriales de Photoshop (01:41:04) :

    Gday! We absolutely enjoyed your personal insights into this subject matter. Certainly extra people should choose to talk about it. Hopefully this increases the recognition a little. Yet again, wonderful content. I talked to my better half about that and he completely is of the same opinion. Nevertheless,the previous point you made was not really apparent to us. Surely you could craft an additional posting about it.

  18. 27 08 2011
    blog maintenance (00:38:30) :

    You can find noticeably a bundle to know about the following. I assume you’ve made certain wonderful points around features furthermore.

  19. 7 08 2011
    micrsoft windows 7 Professional key (18:06:10) :

    Hello There. I found your blog using msn. This is a really well written article. I will be sure to bookmark it and return to read more of your useful info. Thanks for the post. I will definitely comeback.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...