Israël compte sur les USA pour le faire torpiller

Placé sur la défensive à l’ONU par le rapport Goldstone, Israël compte sur les Etats-Unis pour torpiller toute résolution sur ce document qui accuse l’armée israélienne de crimes de guerre et de crimes assimilés à des crimes contre l’humanité lors de son agression contre Ghaza. «La secrétaire d’Etat Hillary Clinton s’est engagée à ce que les Etats-Unis opposent leur veto en cas de décision du Conseil de sécurité» entérinant le rapport du juge sud-africain Richard Goldstone, a déclaré la représentante d’Israël à l ONU, Gabriela Shalev, à la radio israélienne. Elle a déploré que le rapport dénoncé par l’Etat hébreu fasse même l’objet d’un débat au Conseil de sécurité, soulignant qu’Israël n’était pas en mesure de s’y opposer. «Qu’un rapport aussi inique, saugrenu et unilatéral puisse être pris au sérieux par des pays démocratiques n’est en soi pas rassurant», a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Yigal Palmor. «Nous nous employons à faire comprendre qu’une validation du rapport aurait deux conséquences graves: d’une part elle mettrait en danger la relance des négociations avec les Palestiniens, d’autre part elle constituerait un précédent dangereux en empêchant tout pays résolu à se défendre contre le terrorisme», a-t-il ajouté.
Le rapport stigmatisant principalement le comportement d’Israël devait être évoqué hier au Conseil de sécurité de l’ONU à New York dans le cadre d’un débat général sur la situation au Proche-Orient.
Cette décision de compromis a été prise par un Conseil divisé, lors de consultations à huis clos consécutives à une demande de la Libye -soutenue par le groupe arabe et les non-alignés -, d’une réunion d’urgence pour discuter du rapport de la commission d’enquête dirigée par le juge Richard Goldstone. Celle-ci avait été chargée par le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, basé à Genève, d’enquêter sur la guerre de Ghaza.
Le Conseil doit débattre aujourd’hui du rapport lors d’une session extraordinaire destinée à examiner «la situation des droits de l’Homme dans les territoires palestiniens et à Jérusalem-Est occupés». Devant les réticences des pays occidentaux, les partisans d’une approbation du rapport avaient décidé le 2 octobre, à la fin de la dernière session ordinaire du Conseil des droits de l’Homme, «de donner plus de temps pour un examen fondé et complet du rapport de la mission d’enquête» Goldstone.
Le président palestinien Mahmoud Abbas, qui dans un premier temps avait défendu le report de six mois de ce vote, a été contraint de faire volte-face sous la pression de sa propre opinion publique et face aux dénonciations véhémentes du Hamas, qui contrôle la bande de Ghaza. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est lui aussi déclaré favorable à ce que le Conseil des droits de l’Homme revienne sur sa décision de reporter l’examen du rapport à mars 2010.
La présidence suédoise de l’Union européenne a quant à elle estimé que le rapport était «digne de considération». Selon des diplomates à New York, les pays occidentaux ont toutefois refusé la tenue d’une réunion spécifique sur le rapport Goldstone, qu’ils considèrent comme «défectueux» et «déséquilibré».
Le document met également en cause les groupes armés palestiniens tirant des roquettes sur des localités en Israël à partir de la bande de Ghaza, contrôlée par le mouvement islamiste Hamas, et recommande aux deux parties, israélienne et palestinienne, d’effectuer leurs propres enquêtes sur les événements de décembre 2008-janvier 2009.
L’offensive israélienne contre la bande de Ghaza a fait plus de 1400 morts palestiniens durant cette période, en majorité des civils, selon des sources médicales palestiniennes.
Côté israélien, dix militaires et trois civils ont été tués, selon les chiffres officiels. (L’Expression-15.10.09.)

********Grotesque!

Le Conseil de sécurité examine aujourd’hui, à la demande de la Libye, le rapport Goldstone sur l’agression d’Israël contre la bande de Ghaza. Ce rapport du juge sud-africain, Richard Goldstone, très critique envers Israël accusé de crimes de guerre et de crimes assimilés à des «crimes contre l’humanité», a fait beaucoup de vagues et a été très peu apprécié en Israël et en Occident. De fait, c’est la première fois qu’un rapport officiel – commandité par une structure de l’ONU qui, plus est, (la Commission des droits de l’homme, CDH) – pointe du doigt Israël et met en exergue les crimes de guerre commis par l’Etat hébreu contre le peuple palestinien. Une première qui, si elle satisfait nombre de défenseurs des droits de l’homme dans le monde, a été certes mal accueillie par Israël et ses habituels soutiens occidentaux qui estiment ce rapport «déséquilibré». On se demande «déséquilibré» par rapport à quoi, alors que ce témoignage met sur un pied d’égalité une puissance nucléaire, Israël, qui mobilisa en décembre-janvier son potentiel militaire (avions, chars, marine et blindés) contre un peuple désarmé et un mouvement de libération, Hamas, reconnu en tant que tel par l’ONU, qui use d’armes artisanales contre la seule puissance militaire du Moyen-Orient. Cela dit, il faut relever cette propension d’Israël, certes encouragée dans ce sens par la mansuétude de l’Occident, à se considérer au-dessus des lois internationales appliquées et applicables à tous les pays du monde, sauf en l’occurrence à l’Etat hébreu. Aussi, mettre en lumière les crimes d’Israël, devient dès lors un «forfait» plus horrible que les agressions que l’Etat hébreu commet quotidiennement contre le peuple palestinien. S’élevant contre la possibilité que le Conseil de sécurité puisse examiner un rapport dénonçant les crimes d’Israël, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Yigal Palmor, a déclaré hier qu’un rapport «aussi inique, saugrenu et unilatéral puisse être pris au sérieux par des pays démocratiques n’est en soi pas rassurant». Tiens donc! En réalité, ce qui est grotesque et peu rassurant est le fait qu’un triumvirat d’Etats a assuré, tout au long de ces décennies, l’impunité à Israël malgré les nombreux crimes commis à l’encontre de milliers de Palestiniens et de Libanais, (Sabra et Chatila, Cana, Jénine, Deir Yassine…). Et Israël de menacer: «Nous nous employons à faire comprendre qu’une validation du rapport (Goldstone, Ndlr) aurait deux conséquences graves: d’une part, elle mettrait en danger la relance des négociations avec les Palestiniens, d’autre part, elle constituerait un précédent dangereux en empêchant tout pays résolu à se défendre contre le terrorisme.» Négocier? Israël s’emploie au vu de tous à conforter sa présence dans les territoires. Le «terrorisme»? Il est devenu un paravent facile, utilisé pour mater la résistance des peuples. Dans les territoires palestiniens occupés, il n’y a que des résistants qui se battent pour l’indépendance de leur pays spolié par Israël depuis 60 ans. Le veto américain a sauvé à maintes reprises Israël de la condamnation de ses crimes par le Conseil de sécurité. En sera-t-il encore de même aujourd’hui par le blocage d’un rapport qui met en cause Israël? M.Obama qui vient juste d’étrenner son prix Nobel de la paix, donnera-t-il à son ambassadrice à l’ONU l’ordre de voter contre un rapport qui démontre les crimes de guerre et crimes contre l’humanité dont l’Etat hébreu a été l’auteur à Ghaza? Ce qui serait alors grotesque et inique c’est qu’un veto vienne imposer au monde une vision unilatérale du droit international qui fonctionnerait à deux vitesses, selon que le coupable présumé soit du bon ou du mauvais côté des détenteurs du pouvoir mondial. Le nouveau prix Nobel de la paix confortera-t-il cette vision détestable du deux poids, deux mesures? Ce qui serait dommage.(L’Expression-15.10.09.)

22 réponses à “Israël compte sur les USA pour le faire torpiller”

1 2
  1. 24 02 2018
    South Bay bar (01:03:07) :

    Your posts is really useful. Just what I was looking for. Spot on with this post, as always. Your blog is so epic that my eyes bleeds when I read it. Ever traveled to Nebraska?

    http://www.wikidot.com/user:info/BayNDrxd0BtOm

  2. 19 02 2018
    Manhattan Beach Marketing (08:26:05) :

    I can not believe all I just discovered. Really looking forward to reading more.

    http://armorgames.com/user/seoPv1UUxajxaYQ

1 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...