Bac 2015 (France)

COACHINGBAC ES2014

**********************************

*un site pour étudiants-

résultats du Bac 2015- sujets et corrigés du Bac: 

*letudiant.fr

*******************************

*Dates du bac 2015

*Les épreuves du Bac débutent mercredi 17 juin en France 

En 2015, les épreuves du bac ont lieu du mercredi 17 juin au mercredi 24 juin

Les candidats commencent le baccalauréat le mercredi 17 juin 2015 avec la célèbre épreuve de philosophie commune à toutes les filières, générales comme technologiques.Les résultats arrivent quant à eux à partir du mardi 7 juillet. Si la base est la même pour tous les candidats, les épreuves diffèrent beaucoup en fonction des filières. Un calendrier spécial est par ailleurs prévu pour les territoires d’outre-mer.

*Pour les premières, les épreuves ne commencent que le vendredi 19 juin, avec l’épreuve de français pour toutes les séries - français et littérature pour la série littéraire. Le mardi 23 juin, les candidats en première au bac ES et L finissent par l’épreuve de sciences.

**La série économique et sociale

Les candidats au bac ES débutent comme tout le monde avec la philosophe le mercredi 17 juin. Le jeudi, c’est histoire-géographie le matin, mathématiques l’après-midi. L’épreuve de langue vivante 1 a lieu quant à elle le vendredi 19 juin. Au retour du week-end, le lundi 22 juin, les candidats passent l’épreuve de sciences économiques et sociales. Le mardi est consacré à la langue vivante 2, étrangères ou régionales suivant le choix du candidat. Avant de finir par l’épreuve de mathématiques le mercredi 24 juin.

La série littéraire

Comme toutes les séries générales, les candidats au bac L commencent aussi le mercredi par la philosophie, le jeudi par l’histoire-géographie, et le vendredi par la LV1. Ensuite, ils reprennent avec une épreuve de littérature le lundi, et de langue vivante 2 le mardi. Pour terminer, les candidats à l’examen finissent mercredi par leur option : art, langues et cultures de l’Antiquité – grec ou latin – ou mathématiques.

La série scientifique

Après les épreuves de philosophie mercredi, d’histoire-géographie jeudi, et de langue vivante 1 le vendredi, les scientifiques passent leur épreuve de mathématiques lundi. Ensuite, celle de physique-chimie aura lieu le mardi 23 juin au matin, avant celle de langue vivante 2 l’après-midi. Pour terminer, les candidats passeront leur option le mercredi après-midi : soit sciences de la vie et de la terre, soit écologie, agronomie et territoires, soit sciences de l’ingénieur.

La série sciences et technologies de la santé et du social

Comme dans les autres filières, les candidats au bac ST2S débutent par l’épreuve de philosophie le mercredi, suivie par celle d’histoire-géographie et de mathématiques le jeudi 18 juin. Ensuite, c’est la langue vivante 1 le vendredi. Au retour du week-end, les candidats à l’examen passent les épreuves de sciences physiques et chimiques le lundi matin, de sciences et techniques sanitaires et sociales l’après-midi, et de langue vivante 2 le mardi. Ils terminent la semaine par une épreuve de biologie et physiopathologie humaine le mercredi 24 juin.

La série sciences et technologies du management et de la gestion

Pour les candidats au bac STMG, c’est également les épreuves dephilosophie le mercredi, d’histoire-géographie et mathématiques le jeudi et de langue vivante 1 le vendredi. Au retour du week-end le lundi, c’est le moment de l’épreuve de spécialité. Au programme du mardi : management des organisations le matin, langue vivante 2 l’après-midi. Pour terminer, les candidats à l’examen passent les épreuves d’économie-droit le mercredi 24 juin.

La série hôtellerie

Après l’épreuve de philosophie le lundi, les candidats passent celle d’environnement du tourisme le jeudi 18 juin. Ensuite, ils poursuivent avec celle de gestion hôtelière et mathématiques le lundi, et terminent par l’épreuve de sciences appliquées et technologies le mardi 23 juin.

La série sciences et technologies de laboratoire

Les candidats débutent avec la philosophie le mercredi, puis par les mathématiques le jeudi et la langue vivante 1 le vendredi. Le lundi, l’épreuve est en fonction de la spécialité. Les candidats passent le mardi 23 juin leur épreuve de langue vivante 2, avant de terminer le mercredi par une épreuve de physique – chimie. 

La série sciences et technologies de l’industrie et du développement durable

Tout comme les candidats au bac STL, ceux au bac STI2D commencent leur semaine par la philosophie le mercredi, les mathématiques le jeudi, et la langue vivante 1 le vendredi. Le lundi 22 juin, ils passent une épreuve sur desenseignements techniques transversaux. Pour finir, les candidats planchent sur la langue vivante 2  le mardi 23 juin, et la physique-chimie le mercredi.

La série sciences et technologies du design et des arts appliqués

Après l’épreuve de philosophie le mercredi, de mathématiques le jeudi et de langue vivante 1 le vendredi, les candidats au bac STD2A passent celle de l’analyse méthodique en design et arts appliqués le lundi. Le mardi, place à l’épreuve de langue vivant 2, avant de terminer par l’épreuve de physique-chimie le mercredi 24 juin.*source: RTL–05 juin 2015

**********************************

*Comment concilier examens et Ramadhan?  Les lycéens musulmans vont devoir gérer leurs épreuves du baccalauréat et le ramadan alors que cela ne s’était plus produit depuis une trentaine d’années en France.

Outre le bac, les candidats musulmans vont devoir relever un second défi :concilier les épreuves écrites et le ramadan. Selon la tradition, les lycéens ne peuvent trouver dans les examens un motif valable pour s’abstenir de jeûner. Les écrits du baccalauréat général et technologique s’étalent du 17 au 24 juin. Soit sur la première semaine du ramadan, qui commence autour du 18 juin.

*un alignement inédit depuis plus de 30 ans

Une superposition des calendriers relativement rare puisque cela ne s’était plus produit depuis une trentaine d’années. Cet alignement n’est pas anodin en France, où vit la première communauté musulmane d’Europe, et alors que le ramadan est un rite massivement suivi, avec plus de 70% voire 80% de jeûneurs, selon les études. Durant ce mois sacré, les musulmans sont invités à s’abstenir de boire, de manger et d’avoir des relations sexuelles, des premières lueurs de l’aube – dès que l’on peut « distinguer un fil blanc d’un fil noir », prescrit le Coran – jusqu’au coucher du soleil. Soit pendant 18 heures environ (de 3h50 jusqu’à presque 22h00) la semaine des examens, qui sonnera aussi le début de l’été, avec les jours les plus longs et un risque de températures élevées. Le jeûne, quatrième pilier de l’islam, s’impose à tout musulman pubère. Des dispenses appelant des compensations – par un jeûne différé – sont prévues pour les voyageurs, les malades, les personnes âgées, les femmes enceintes ou venant  d’accoucher. Mais théoriquement ni pour les travailleurs ni pour les candidats à des examens.

*Prévoir un gros repas à 3 heures du matin

Peut-être encore plus que les autres années, il va falloir assurer un repas très conséquent, gras et protéiné, aux alentours de 3 heures du matin pour réussir ses épreuves et tenir toute la journée. Alain Delabos, docteur et auteur du livre Bien se nourrir pendant le ramadan, préconise aussi de se recoucher aussitôt pour « retarder la digestion », a-t-il déclaré dans Le Parisien avant d‘insister sur la gestion du sommeil et du repos. Pas de panique cependant. S’il vous apparaît incompatible de gérer votre avenir scolaire et le ramadan, il est toujours possible de décaler le jeûne malgré tout. *PAR CLAIRE GAVEAU , AVEC AFP/ RTL–13 juin 2015

********************************

*Dates du bac 2014

16, 17, 18, 19, 20 et 23 juin 2014 : voici les dates des épreuves écrites du premier groupe pour le baccalauréat séries générales (L, ES et S) et technologiques ; 16 au 18 juin pour les épreuves générales du Bac pro – Les épreuves commencent traditionnellement par la philo comme tous les ans, mais cette année les épreuves sont étalés sur 6 jours, un rallongement d’un jour supplémentaire pour alléger les journées d’épreuves.

Ces dates sont valables pour tous les lycéens candidats dans toutes les académies de métropole. Voici le calendrier officiel des épreuves écrites du bac général 2014… pour les épreuves terminales du premier groupe, passées à la fin de l’année de terminale, mais aussi les dates des épreuves anticipées en fin de première.

Autres dates à noter qui risquent de perturber vos révisions : 
Dimanche 15 juin 2014 à 21h : Premier match de l’équipe de France de Football face au Honduras !
Vendredi 20 juin 2014 à 22h : France / Suisse. 
Samedi 21 juin 2014 : Fête de la Musique
Mercredi 25 juin 2014 à 22h : France / Equateur

Pour les oraux (du premier groupe) : vous recevrez par la poste votre candidature vous précisant le lieu de passage de vos épreuves ainsi que les jours et horaires de vos épreuves orales (pour les oraux de spécialités ou de matières facultatives) 

Consultez aussi nos conseils pour vos révisions du BACpour arriver bien préparé aux examens.

Les résultats du Bac seront dévoilés le vendredi 4 juillet 2014 ( à partir de 10h), et les épreuves de rattrapage auront lieu jusqu’au mercredi 9 juillet inclus.

Bac 2014 : 

les dates des épreuves écrites du baccalauréat GENERAL

Dates du Bac 2014 
GENERAL 
Série ES 
ECO ET SOCIALE
Série L 
LITTERAIRE
Série S 
SCIENTIFIQUE
Lundi 16 Juin Philosophie
8 h – 12 h
Philosophie
8 h – 12 h
Philosophie
8 h – 12 h
       
Mardi 17 juin Histoire – géographie
8 h – 12 h
Histoire – géographie
8 h – 12 h
Physique – chimie
8 h – 11 h 30
       
Mercredi 18 juin Français
8 h – 12 h
LV1
14 h – 17 h
Français et littérature
8 h – 12 h
LV1
14 h – 17 h
Français
8 h – 12 h
LV1
14 h – 17 h
       
Jeudi 19 juin Sciences économiques et sociales
8 h – 12 h ou 13 h
(spécialité)
Littérature
8 h – 10 h
Mathématiques
8 h – 12 h
       
Vendredi 20 juin Sciences
8 h – 9 h 30
Mathématiques
14 h – 17 h
Sciences
8 h – 9 h 30
Arts (épreuve écrite) 
14 h – 17 h 30
Grec ou Latin
14 h – 17 h
Mathématiques
14 h – 17 h
SVT
14 h – 17 h 30
Écologie, agronomie et territoires 
14 h – 17 h 30 
Sciences de l’ingénieur
14 h – 18 h
       
Lundi 23 juin LV2 étrangère 
14 h – 16 h
ou LV2 régionale 
14 h – 16 h
LV2 étrangère 
14 h – 17 h
ou LV2 régionale 
14 h – 17 h
Histoire – géographie(épreuve anticipée)
8 h – 12 h
LV2 étrangère
ou régionale 
14 h – 16 h

 

 Bac 2014 :

calendrier des épreuves écrites du baccalauréat des séries TECHNOLOGIQUES

Dates du Bac Techno 2013 BAC ST2S BAC SMG BAC Hôtellerie
       
Lundi 16 Juin Philosophie 
14 h – 18 h
Philosophie 
14 h – 18 h
Philosophie 
14 h – 18 h
       
Mardi 17 juin Histoire-géographie 
8 h – 10 h 30 
Mathématiques 
14 h – 16 h
Histoire-géographie
8 h – 10 h 30 
Mathématiques
14 h – 17 h
Environnement du tourisme 
14 h – 17 h
       
Mercredi 18 juin Biologie et physiopathologie humaines 
8 h – 11 h
Français
14 h – 18 h
Économie-droit 
8 h – 11 h 
Français 
14 h – 18 h
Français 
14 h – 18 h
       
Jeudi 19 juin Sciences et techniques sanitaires et sociales 
14 h – 17 h
Épreuve de spécialité
14 h – 18 h
Gestion hôtelière et mathématiques 
13 h – 17 h 30
       
Vendredi 20 juin Sciences physiques et chimiques 
8 h – 10 h
LV1
 
14 h – 16 h
Management des organisations 
8 h – 11 h 
LV1
 
14 h – 16 h
Sciences appliquées et technologies 
14 h – 17 h
Lundi 23 juin LV2 étrangère 
14 h – 16 h 
ou LV2 régionale 
14 h – 16 h
LV2 étrangère 
14 h – 16 h 
ou LV2 régionale 
14 h – 16 h
 
       

 

Dates du Bac Techno 2013 BAC STL BAC STI2D BAC STD2A²
Biotechnologies Sciences physiques et chimiques en laboratoire    
         
Lundi 16 Juin Philosophie 
14 h – 18 h
Philosophie 
14 h – 18 h
Philosophie 
14 h – 18 h
Philosophie 
14 h – 18 h
         
Mardi 17 juin Chimie-biochimie-sciences du vivant et spécialité
14 h – 18 h
Chimie-biochimie-sciences du vivant et spécialité 
14 h – 18 h
Enseignements technologiques transversaux
14h – 18h
Analyse méthodique en design et arts appliqués 
14h – 18h
         
Mercredi 18 juin Français 
14 h – 18 h
Français 
14 h – 18 h
Français 
14 h – 18 h
Français 
14 h – 18 h
         
Jeudi 19 juin Mathématiques
8 h – 12 h 
Mathématiques
8 h – 12 h 
Mathématiques 
8 h – 12 h 
Mathématiques
8 h – 11 h 
         
Vendredi 20 juin Physique-chimie
8 h – 11 h 
LV1 
14 h – 16 h
Physique-chimie 
8 h – 11 h 
LV1
14 h – 16 h
Physique-chimie
8 h – 11 h 
LV1 
14 h – 16 h
Physique-chimie 
8 h – 10 h 
LV1
14 h – 16 h
Lundi 23 juin LV2 étrangère 
14 h – 16 h 
ou LV2 régionale 
14 h – 16 h
LV2 étrangère 
14 h – 16 h 
ou LV2 régionale 
14 h – 16 h
LV2 étrangère 
14 h – 16 h 
ou LV2 régionale 
14 h – 16 h
LV2 étrangère 
14 h – 16 h 
ou LV2 régionale 
14 h – 16 h

Dates du Bac Pro 2014

En métropole : les épreuves écrites communes de l’examen du baccalauréat professionnel sont fixées les lundi 16, mardi 17 et mercredi 18 juin 2014. 
Les dates du Bac Pro pour les épreuves générales communes 
> Français : Lundi 16 juin 2014 – de 9h30 à 12h 
> Histoire – Géographie et Education Civique : lundi 16 juin 2014 – de 14h à 16h 
> Arts appliqués et cultures artistiques : Mardi 17 juin 2014 – 10h à 11h30 
> Prévention Santé Environnement : Mardi 18 juin 2014 – 9h30 à 11h30
> Mathématiques & Sciences physiques et chimiques : épreuves pratiques et écrites sur support informatique : du lundi 2 au vendredi 13 juin 2014, à partir de 8 h
Des calendriers spécifiques à chaque spécialité de baccalauréat professionnel feront l’objet, comme chaque année, d’un courrier particulier de la direction générale de l’enseignement scolaire.

Sources : Ministère de l’Education Nationale

Orientation

**Les sujets probables et corrigés

Soupçons de fuite lors du bac français

Bac 2015 (France)  media_xll_6827007

L’emblématique épreuve de philosophie a donné lundi le coup d’envoi des écrits du baccalauréat 2014 en France, marqué par la grève des cheminots, reconduite pour mardi, mais aussi déjà par de premiers soupçons de fuite de sujets. Il a pu y avoir « la divulgation » de sujets « après 08H00, de la part d’un ou deux comptes Twitter », a reconnu le ministre de l’Education nationale Benoît Hamon. 

Habituellement, les sujets ne sont rendus publics qu’une heure après le début de l’épreuve, lorsque ne peuvent plus être acceptés des candidats retardataires — un délai cependant rallongé cette année compte tenu de la grève SNCF. 

La situation est « parfaitement maîtrisée », a toutefois assuré le ministre, estimant qu’une telle fuite peut « au pire » concerner « une cinquantaine de retardataires ». Le ministère de l’Education, qui exclut d’annuler l’épreuve, a immédiatement annoncé avoir saisi la gendarmerie nationale, rappelant que les sanctions encourues pour la divulgation d’un sujet « sont très dures, 9.000 euros d’amende et jusqu’à trois ans d’emprisonnement ». Sur la foi des premiers éléments des gendarmes, Benoît Hamon a en revanche démenti les rumeurs de fuites dès dimanche soir de sujets de la filière économique et sociale (ES).*afp-16/06/2014

***************************************

*Baccalauréat : jour «J» avec la philo

Des élèves de terminale travaillent jeudi matin, au lycée Marie Curie à Strasbourg, lors de l'épreuve de philosophie du baccalauréat.
Des élèves de terminale travaillent jeudi matin, au lycée Marie Curie à Strasbourg, lors de l’épreuve de philosophie du baccalauréat.

Pour l’ensemble des académies, environ 2000 sujets de philosophie ont été conçus cette année.

coeur-C’est parti pour les 642.253 candidats au bac. Comme chaque année, les épreuves de philosophie sonnent le coup d’envoi de l’examen. Dès 8 heures, sueurs froides et cassetête assurés. L’occasion de se pencher sur l’épreuve la plus redoutée de l’examen.

Pour la philosophie comme pour les autres disciplines, le choix des sujets sur lesquels les élèves vont plancher commence presque un an auparavant au sein de commissions spécialisées, enseignants et inspecteurs. Environ 2000 sujets de philosophie ont été conçus cette année. Dans un temps bien inférieur à celui imparti par le candidat le jour de l’épreuve, des enseignants ont «testé» chacun d’entre eux. Le jour J, le candidat, lui, doit faire un choix entre trois sujets homologués par la commission compétente : deux dissertations et un texte à commenter.

Tout est donc fait pour qu’un lycéen ayant suivi normalement le programme de philosophie soit en mesure de traiter avec succès les trois sujets. Malgré toutes ces précautions, la philosophie demeure une matière pour laquelle la moyenne est faible, elle est chaque année comprise entre 8 et 9. Guère plus. Et, pourtant aux yeux du public le bac qui couronne la fin des études secondaires est un peu un diplôme donné à tout le monde, bradé. «Les sujets sont en phase avec les acquis des lycéens. Chaque année, la question de la difficulté des sujets se pose comme si ces derniers étaient réfléchis pour ne pas être trop complexes. Ce n’est pas le cas. Ils naissent d’une approche objective du programme», insiste Stéphane Kesler, directeur de la Maison des examens.

Les doutes et remises en cause dont le bac est victime tiennent à sa nature : l’énorme machine de l’école républicaine qui draine, cette année encore, son lot de chiffres vertigineux 162.000 correcteurs, 642.000 lycéens est évidemment au coeur de débats. Tandis que les élèves peaufinent leurs révisions, on s’interroge sur le sens d’un examen dont le passage fait de plus en plus figure de simple formalité :en 2009, le bac a atteint un taux de réussite record avec près de 86% de ses candidats couronnés.

Intégrer une filière sélective

e7f71a76-79e9-11df-9f8f-f4e8e5a792bf 

Le risque est de simplifier l’examen pour coller à l’objectif désormais fameux «de 80% d’une classe d’âge doit décrocher le diplôme». Une ambition affichée par Jean-Pierre Chevènement en 1985. En fait, en 2009, la proportion de bacheliers pour une génération est de 65%. «On ne s’étonne pas de la réussite de quelqu’un au permis de conduire. Certes, le baccalauréat est un exemple singulier mais on est dans le même cas de figure de quelqu’un qui a la volonté d’acquérir les connaissances nécessaires au passage d’une épreuve.» explique Stéphane Kessler. En fait, le bac est véritablement le sésame pour l’enseignement supérieur. Près de 80% des nouveaux bacheliers poursuivent ensuite leurs études dans l’enseignement supérieur, selon une note du ministère de l’Enseignement supérieur sur le profil des bacheliers entrant dans les principales filières du supérieur entre 2000 et 2008. L’an dernier, sur 100 nouveaux bacheliers inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur, 43,5% se sont inscrits dans une filière générale à l’université, 56,5% ont intégré une filière sélective : classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE, 10%), Instituts universitaires de technologie (IUT, 11%), Sections de techniciens supérieurs (STS, 25%), écoles d’ingénieurs, écoles de commerce (4%), écoles spécialisées (6,5%). (Le Figaro-17.06.2010.) 

**Les sujets du bac philo 2010

Filière scientifique (coefficient 3) :
Sujet 1 : L’art peut il se passer de règles ?
Sujet 2 : Dépend t-il de nous d’être heureux ?
Commentaire : Extrait de Léviathan, de Hobbes

Filière économique et sociale (coefficient 4) :
Sujet 1 : Une vérité scientifique peut elle être dangereuse ?
Sujet 2 : Le rôle de l’historien est-il de juger ?
Commentaire : Extrait de L’Education morale, de Durkheim

Filière L (coefficient 7) :
Sujet 1 : La recherche de la vérité peut elle être désintéressée ?
Sujet 2 : Faut il oublier le passé pour se donner un avenir ?
Commentaire : Extrait de Somme théologique, de Thomas d’Aquin

*********************

****«Le bac est un repère important pour la maturité des jeunes»

16/06/2010 |

 RÉACTIONS – Ce jeudi 17 juin, les 642.253 candidats au bac plancheront sur les redoutés sujets de philosophie qui donnent le coup d’envoi des épreuves. Sur le Figaro.fr, de nombreux internautes répondent à la question : Le bac a-t-il encore une valeur ? Voici une sélection de leurs commentaires.

«Aujourd’hui, si vous ratez votre bac, vous vous êtes probablement lourdement planté en allant au lycée mais si vous l’avez, ça ne vous rend pas plus intelligent. Il reste en revanche au bac une valeur symbolique essentielle. C’est un rite de passage, comme le service militaire en son temps ou le permis de conduire, et en tant que tel le bac reste un repère important pour les jeunes dans leur processus de maturation personnelle.» Par Finarfin.

«Allez dire à un élève qui va passer le bac que cet examen n’a aucune valeur ! Le bac n’est pas si simple à obtenir et il représente toujours une clé indispensable pour les études supérieures. Donc ne dénigrez pas ce diplôme, surtout en cette période d’examen où les élèves ont besoin de sentir que le travail qu’ils fournissent est important pour leur avenir.» Par anthon.

«Le bac d’aujourd’hui vaut un brevet des collèges d’il y a 15 ans et un certificat d’étude d’il y a 40 ans. J’ai la chance d’être tuteur dans mon entreprise pour des élèves en licence, donc BAC+3, et quand je vois le niveau des rapports de stage, des projets et des analyses, j’ai peur pour leur avenir.» Par Osmose14.

«Le bac garde une certaine valeur, même si le niveau n’est plus celui d’il y a 20 ou 30 ans. Un test intéressant serait de prendre le même sujet de philosophie et de comparer une copie rédigée en 1970 ou 1980 et une autre en 2010 ayant toutes reçu la même note. Même exercice sur les maths où l’on pourrait de façon très objective constater si oui ou non la difficulté est la même et si les correcteurs sont plus indulgents.» SP06. (Figaro)

****autres réactions d’internautes…

Avatargeneric  J’ai passé le bac Math-Elem en 1956, pour entrer ensuite dans une grande école d’ingénieurs (et faire eune licence en droit en paralléle, droit des entreprises et propriété intellectuelle).aujourd’hui retraité, j’y comtrend plus rien du tout. Cela veut dire quoi Bac +3 ou Bac +5 ?? Que l’on a roupillé 5 ans sur les bancs d’une fac poubelle (entre deux grèves!).

Avatarmomodebest  A oui, il parait que c’etait mieux avant, mais c’est faux : j’aimerais bien voir les gens de 60 ans repasser le bac aujourd’hui, ca serait une catastrophe.

AvatarJPG001001   Savoir s’il a ou pas une valeur voudrait que l’on donne une consistance à cette valeur. Il me parait par principe normal qu’un examen sanctionne une période d’études. Le problème est donc sa qualité propre. Le Bac mesure-t-il vraiment le niveau atteint par l’étudiant? Lui donne-t-il une indication utile en terme d’orientation pour l’avenir? Autrement dit indique-t-il à l’étudiant qu’il a pris ou non une bonne décision dans le choix du type de Bac, donc de trajectoire vers les études supérieures? Si le Bac répond à cela, il est utile dans le cas inverse il est inutile bien entendu.

Avatartout ça c’est du pipeau  Vu les commentaires, les français sont complétement dépassé. Ils pensent que le bac ne vaut rien car il ne permet pas de trouver du travail ! Mais ce n’a jamais été le role du bac, ou alors du bac pro ! Le bac est avant tout une étape dans une scolarité qui est de plus en plus longue. C’est un sorte de clé qui permet d’entrer dans les études supérieures.

Avataralsacien39  Hélas NON, le BAC n’a plus de valeur!! Deux exemples :j’ai reçu (entre autres récemment) 2 lettres de candidatures de BACHELIERS (je ne me souviens plus de la série).L’une se terminait par « je serais raviE (alors que le candidat avait un prénom masculin) de vous rencontrEZ ».L’autre débutait par : »Je suis en recherche d’emploiE ».Evidemment je n’ai pas poursuivi la lecture (Rares sont les candidatures sans fautes!) en me pensant : et dire que l’Education Nationale a le plus fort budget du pays!!! A quoi cela peut-il bien servir, et à quoi peut bien servir un BAC, quand on ne sait MÊME PAS ECRIRE les petites phrases que j’ai citées ??? Pauvre FRANCE : dans quelle DECHEANCE es-tu tombée !!!  

AvatarAnne LysLa seule valeur du bac actuel, c’est qu’il ouvre les portes de l’enseignement supérieur. Mais il ne témoigne plus d’un niveau certain de connaissances et de culture, si bien qu’à lui seul, il n’a aucune valeur (alors que pendant de nombreuses décennies, il permettait à un jeune qui ne souhaitait pas continuer ses études d’entrer dans la vie active dans de nombreux domaines en étant en mesure de se former rapidement « sur le tas », aujourd’hui, pour une entreprise, le bac ou rien, c’est la même chose ; il faut toujours une formation complémentaire préalable…)

Avatarmarine  Les français ont maintenant tous des diplômes qui ne leurs permettent pas de trouver un travail car celui-ci manque cruellement par rapport aux nombres de places disponibles. Ne peut-on pas penser l’école autrement en permettant à ces jeunes de faire leurs études en alternance car cela leur permettrait de n’être pas considéré comme novice à la fin de leurs études ? pourquoi continuer en faisant croise aux élèves que leurs carrières est tracée avec un diplôme ! les diplômes ne sont pas le sésame car maintenant tout le monde les ont ? alors il faut trouver maintenant autre chose.

Avatarpoeppa joe Bien sûr, les profs sont tous nuls et incompétents!!!!…. Les élèves sont tous des surdoués et possèdent la science infuse et n’ont besoin de personne pour réussir!!!!…. Nos ministres de l’éducation nationale successifs et trop nombreux réforment à tours de bras sans jamais faire de bilan de leur propre réforme!!!..il est vrai que la valse des ministres ne peut rien donner de constructif. 

AvatarBERLU   Le BAC est devenu un examen bidon dès lors que les gouvernements successifs ont décidé que le taux de réussite devait au moins être de 80 % (voire 100 % pour certains !!)! et pourtant cet examen coûte bien cher aux contribuables en regard de son efficacité ! De toute façon la sélection a lieu après, à l’université, dans les concours; donc le tuyau quand bien même il a été élargi à la base par souci électoral ou par pure démagogie (ou idiotie) n’en est pas moins étroit à son autre extrémité !! par contre le résultat probant est qu’on fait un nombre record de déçus qui ont cru au Père Noël !!! 

********Le bac philo, «une loterie»

 «Ce qui est également amusant, c'est que certains commentaires sont carrément contradictoires», explique L'Etudiant.
«Ce qui est également amusant, c’est que certains commentaires sont carrément contradictoires», explique L’Etudiant. 

INTERVIEW – A l’occasion du coup d’envoi des épreuves du baccalauréat, le magazine L’Etudiant a mené une enquête sur la notation des copies de philo. Ses conclusions sont sans appel, comme l’explique au figaro.fr Sophie de Tarlé, auteur de l’article.

coeur-Dans votre enquête, vous posez cette question : «Le bac philo est-il une loterie ?». Quel procédé avez-vous utilisé pour tenter d’y répondre ?

J’ai tout simplement envoyé à plusieurs professeurs de philosophie une vraie dissertation – «Peut-on penser sans préjugés ?» – réalisée par une élève de terminale littéraire. Et je leur ai demandé de me retourner la copie avec une note et des commentaires, des annotations. Dix d’entre eux se sont prêtés au jeu.

Quelles sont vos conclusions ?

Disons que globalement, ça reste à peu près serré. Il y a pas mal de 11-12/20. Mais ce qui est inquiétant, c’est que les extrêmes sont très éloignées, puisque la note la plus faible est à 6, et que le devoir original, corrigé par le propre professeur de philosophie de l’élève, a eu 14/20. Ce qui est également amusant, c’est que certains commentaires sont carrément contradictoires : certains profs apprécient les références, d’autres trouvent qu’il n’y en a pas assez…

Pourquoi avoir voulu réaliser cette enquête ?

Comme beaucoup de monde, quand j’étais en terminale, j’ai tout entendu sur l’épreuve de philo : qu’une bonne note dépendait d’un coup de bol ou que contrairement à la plupart des matières, il n’y avait pas besoin de réviser… J’ai simplement voulu vérifier si c’était le cas ou non.

De tels écarts existent-ils dans d’autres matières ?

Oui, mais il y en a sûrement davantage en philosophie, ou plus largement dans les sciences humaines, que dans les sciences exactes comme les mathématiques ou la physique. Mais une étude récente a par exemple montré qu’en sciences économiques, un élève pouvait avoir 5 avec un prof, et 16 avec un autre.

Comment réagissent les professeurs aux conclusions de votre enquête ?

Beaucoup ont refusé de participer à mon enquête, puisqu’ils estimaient que ce n’était pas dans les conditions du bac, où ils corrigent une centaine de copies à la suite… D’autres sont d’accord avec mes conclusions, conscients de ce genre de problèmes. A leurs yeux, elles justifient l’existence des commissions d’harmonisation des notes. Mais quand bien même les notes – soit très mauvaises, soit très bonnes – sont harmonisées, il n’en demeure pas moins que les corrections restent très différentes !

Finalement, qu’est-ce qu’une bonne copie de philo ?

C’est la vraie question. Un professeur que j’ai interrogé me disait qu’il s’agit d’«un devoir qui a décollé de l’opinion du café du commerce». Globalement, les enseignants s’accordent à penser qu’une bonne copie doit faire preuve de rigueur, de structure. S’articuler autour d’une démonstration. Et, si possible, comporter quelques références philosophiques…(Le Figaro-17.06.2010.)  

*****La dissertation au bac, chef-d’œuvre en péril

La dissertation au bac, <br />chef-d'œuvre en péril<br />


Seuls 10% des candidats aux épreuves de français du bac la choisissent. En histoire et même en philosophie, cet exercice, quasi mythique, n’a plus la cote auprès des lycéens. 

coeur- De l’épreuve de philosophie que passent 642.253 candidats jeudi matin, parents, journalistes et responsables politiques ne retiendront que les sujets de «dissert’», prétextes à des souvenirs émus du jour où eux-mêmes ont présenté le «bachot». Caricaturé par la formule magique…

***************

**la série littéraire sombre dans la crise

Des lycéens de terminale pendant la session 2009 du baccalauréat.
Des lycéens de terminale pendant la session 2009 du baccalauréat.

La filière, délaissée par lycéens et familles, a perdu 28 % de ses effectifs en vingt ans. 

coeur- «Tu es bonne élève, tu ne vas quand même pas t’inscrire en L !» L’argument est devenu systématique. La série L (littéraire) du baccalauréat n’a toujours pas la cote auprès des lycéens et de leurs familles. Elle a perdu, cette année encore, plus de 2 % de ses effectifs, soit davantage que les séries S et ES qui ne perdent qu’entre 0,37 % et 1,29 % de leurs élèves. Aujourd’hui, la série L attire moins de deux lycéens sur dix inscrits en filière générale.

En vingt ans, les effectifs de cette filière ont baissé de 28 % alors que les autres ont gagné des élèves. Un rapport de l’inspection générale a récemment dressé un constat accablant, indiquant que la filière était «menacée d’une extinction rapide». C’est en partie en raison du «déséquilibre constant et qui s’aggrave entre les séries du baccalauréat», comme le résume Jean-Michel Blanquer, directeur général de l’enseignement scolaire, qu’une réforme du lycée a été engagée l’an dernier par Luc Chatel, le ministre de l’Éducation nationale. De nouveaux cours seront mis en place d’ici deux ans dans cette filière : «Littérature et société» ou «Enjeux du monde contemporain».

dbc9b36c-7723-11df-8a8b-7125f095fbf7

Baisse de niveau significatif 

L’état des lieux dressé ce week-end lors d’une conférence à la Sorbonne par des professeurs de philosophie, de lettres et de mathématiques n’est guère réjouissant. «Un bon élève va toujours en S, un élève moyen en ES et un médiocre va en STG (sciences et techniques de gestion) et s’il n’y a pas de place en STG, il va en L», explique, lapidaire, un professeur de philosophie de la région parisienne, venu pourtant soutenir «qu’il est fondamental de maintenir une filière axée sur les humanités». Seuls quelques établissements s’en sortent parce qu’ils sont adossés à des classes préparatoires aux grandes écoles ou ont développé des options «danse» ou «cinéma» qui attirent les élèves, explique-t-il, tout en s’interrogeant sur ces débouchés «hasardeux».

Le constat est très noir : «Réforme ou non, le menu de la filière L est plus pauvre que les autres. Elle comporte moins de disciplines», estime Romain Vignest, président de l’association des professeurs de lettres. «En raison de la baisse continuelle du nombre d’heures de cours, le niveau d’un lycéen de terminale littéraire aujourd’hui correspond à celui d’un troisième des années 1970», va jusqu’à dire Agnès Joste, membre de l’association Sauver les lettres.

Beaucoup de ces enseignants regrettent surtout que l’étude des mathématiques soit devenue progressivement optionnelle en L. «Le scandale est là, bien plus que dans la suppression récente de l’histoire en terminale S» , estime une professeur de lettres. «Un élève littéraire peut obtenir son bac avec un simple niveau de maths de seconde. Il aura pourtant besoin de cette matière, s’il fait des études d’économie, de droit ou même de philosophie !» , s’insurge Éric Barbazo, président de l’association des professeurs de mathématiques. (Le Figaro-13.06.2010.)

****************

**Bac d’histoire : «J’ai choisi le sujet sur la décolonisation»

Après avoir passé l’épreuve tant attendue de philosophie, les terminale ES ont planché ce vendredi matin sur des sujets d’histoire-géographie. Etudiante dans le lycée Eugène Napoléon – Saint Pierre Fourier dans le 12ème arrondissement de Paris, j’ai dû, moi aussi me soumettre à l’exercice.

Je suis prête pour le rattrapage d’histoire, cette fois-ci, je ne me fais pas d’illusions ! J’ai souffert toute l’année avec cette matière. Pour une fois, j’étais confiante parce que j’avais bien révisé, malheureusement, j’ai perdu mes moyens très vite. Nous sommes tombés sur une épreuve avec une majeure d’histoire et une mineure en géographie. Je me fichais d’avoir l’un ou l’autre tant que les sujets me plaisaient, ce qui n’était pas le cas !

Nous devions traiter l’un des trois sujets en histoire. Pour la composition : « Le Tiers-Monde : indépendances et tentatives d’organisation (1945-fin des années 1980) » ou « Les démocraties populaires et leurs évolutions (1948-1989) ». Sinon nous pouvions aussi prendre l’étude d’un ensemble documentaire : « Comment ont évolué les mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France depuis 1945 ? ».

J’ai choisi « Le Tiers-Monde : indépendances et tentatives d’organisation (1945-fin des années 1980) », le sujet me tentait plus et la légende veut que les compositions soient plus appréciées que les études de documents !

Pour mon plan, j’ai fait une première partie sur les pays qui ont obtenu leur indépendance. En séparant ceux qui l’ont négociée pacifiquement (L’Inde, le Maroc…) et ceux pour qui ce fut dans la violence (Algérie, Viet-Nam…).En deuxième partie j’ai expliqué les tentatives d’organisation. J’ai appuyé sur la volonté de ces pays de devenir véritablement autonomes (Conférence de Belgrade…) , mais aussi le fait qu’ils doivent faire face à de nombreuses difficutés (dépendance avec les pays du Nord…).

Après avoir bûché sur l’histoire pendant 2h30, j’ai attaqué l’épreuve mineure de géographie. Il fallait expliquer l’un de ces deux documents au choix : «Croquis : « L’organisation de l’Europe rhénane» ou « La Russie : un territoire inégalement peuplé et mis en valeur ». Je connaissais l’Allemagne, mais je ne savais pas placer une ville trop importante pour choisir ce sujet là. Donc j’ai pris la Russie. Quoiqu’il arrive, ce sont deux sujets que l’on avait très peu étudié en classe. Je revois mon professeur d’histoire nous dire : « La Russie ne la révisez-pas, elle est tombée très souvent ces dernières années ! ».

Résultats des courses, je n’ai même pas eu le temps de me relire et je n’espère pas avoir la moyenne dans cette matière. Lundi, on recommence avec l’anglais dans l’après-midi. On respire, on souffle, c’est quand même le week end.

****«J’ai choisi le sujet scientifique»

Photo de l’école bilingue active à Paris

Lycéenne en filière économique et sociale, je viens de passer l’épreuve de philo, ce jeudi matin. C’est terminé ! Entre l’envie de pleurer et l’euphorie, je mesure le besoin de décompresser. Je suis arrivée devant mon lycée, le lycée Eugène Napoléon – Saint Pierre Fourier dans le 12ème arrondissement de Paris, à 7h30. Quand j’ai vu les sujets, j’ai été vraiment surprise, moi qui m’attendais à un sujet politique ! Normalement, les personnes qui choisissent les sujets font toujours un clin d’oeil à notre filière, mais pour une fois, nous sommes tombés sur des sujets de scientifiques !

J’ai eu le choix entre un premier sujet de dissertation : «Une vérité scientifique peut-elle être dangereuse ?», en deuxième sujet nous avons eu «Le rôle de l’historien est-il de juger ?» et enfin le commentaire portait sur un extrait du texte de Durkheim : «L’Education morale». Avant de choisir, j’ai quand même pris vingt minutes pour me décider en notant toutes mes notions sur chacun des trois sujets. Ensuite je me suis décidée à prendre le premier sur la vérité scientifique. J’ai passé deux heures à faire mon brouillon, en commançant bien sûr par rédiger l’introduction et la conclusion. Question stratégique ! Les deux heures suivantes, j’ai rédigé, me suis relu, j’avais fini quinze minutes avant la fin de l’épreuve, ce qui est plutôt bien.

Je ne suis pas certaine que mon plan soit parfait, j’ai peur qu’il soit même un peu bancal, mais au moins, je suis contente de mes références. Au pire, ils se diront que j’ai réfléchi !

En première partie, j’ai expliqué qu’il ne fallait pas craindre la vérité scientifique parce qu’elle avait des conséquences sur notre société, nos moeurs et nos valeurs … J’ai fait référence à l’écologie en citant le sommet de Kyoto en 1997 mais aussi à Durkheim qui part du principe que la sociologie devient une chance de traiter les faits sociaux comme une chose observable.

En deuxième partie, j’ai exprimé l’idée que la vérité scientifique était dérangeante et nuisible, en faisant référence aux conflits, aux affrontements et aux grands différends. Je me suis appuyée sur les affrontements de l’Eglise et de l’Etat à propos de la Science, des idées de Copernic, de la théorie du Big bang et de celle de Darwin.

Enfin en dernière partie j’ai dit que la vérité n’était pas seulement scientifique, qu’elle pouvait s’exprimer à travers la littérature et l’art. J’ai cité Balzac, Zola, Matisse, Picasso et Dali.

Parmi les élèves de ma classe, le choix des sujets est surprenant. La majorité a pris le sujet 1 : «Une vérité scientifique peut-elle être dangereuse ?». Seules trois ou quatre personnes ont choisi le sujet deux et les quatre derniers le commentaire. Pourtant  le premier sujet est celui que nous avions le moins révisé en classe !

Je retourne réviser puisque demain je passe l’histoire-géographie, une matière qui a plus d’importance que la philo (coefficient 4) dans ma filière puisqu’elle est coefficient 5 ! 

VOTRE AVIS : Si vous deviez passer le bac, quel sujet auriez-vous choisi ? Etes-vous d’accord avec le plan de Lila pour son sujet sur la vérité scientifique?

**** pour les révisions, je ne veux pas faire que du « par coeur »

Les épreuves du bac arrivent à grands pas. Etudiante en terminale ES au lycée Eugène Napoléon – Saint Pierre Fourier dans le 12ème arrondissement de Paris, je passe mon baccalauréat cette année. Après avoir passé mon oral d’italien, une matière que j’avais prise en option, je me prépare à celui d’espagnol, ma deuxième langue. 

Pourtant, ce n’est pas cette épreuve qui m’inquiète le plus. Ma faiblesse… ce sont les maths. C’est une matière que je dois vraiment réviser, avec un coef 5, elle a aussi son importance. J’ai fait appel au père d’une amie qui a une maîtrise en mathématiques pour me donner des cours de rattrapage. J’aimerais le voir deux fois par semaine avant l’épreuve de maths, à raison de deux heures par séance afin de me sentir plus à l’aise ! Pour les autres matières, j’ai commencé à réviser après les vacances de Pâques. J’essaie de varier les plaisirs, je ne veux pas réviser toute une journée des matières qui demandent d’apprendre tout par coeur, donc le matin je révise l’éco et les maths et l’après-midi je me concentre sur l’espagnol.

Pour l’instant, je n’ai pas fait d’impasses dans mes révisions, j’estime que je dois revoir tous les sujets. Mais je ne suis pas à l’aise sur l’histoire de 1991 à nos jours. C’est un sujet que je prends avec des pincettes. Je révise toute seule, mais quand les oraux seront passés j’irai travailler avec mes amis. Pour l’instant on se contente d’aller sur Facebook pendant nos pauses. On peut regarder comment avancent les autres. Certains se plaisent à mettre des décomptes : J-12 avant le bac, d’autres parlent de catastrophe ou de libération après les premiers oraux. Une chose est sûre, je ne m’en sers pas pour réviser !

Ce mercredi 9 juin, c’est officiellement le dernier jour de cours. Les professeurs ont organisé un pot avec toutes les terminales pour fêter nos départs. Ces derniers temps, nous étions seulement dix par classe alors que d’habitude nous sommes trente quatre ! Certains passent déjà leurs oraux de deuxième langue et d’autres préfèrent rester chez eux. On peut dire que nos enseignants sont quand même disponibles pour nous aider. La prof de maths nous a donné son numéro de téléphone, on peut même passer la voir si on est au rattrapage. On a pris l’habitude d’envoyer nos devoirs par mails à la prof d’éco, elle faisait de même pour les corrections des gros devoirs. J’ai vu que certains enseignants aidaient leurs élèves à réviser sur Twitter, mais dans mon lycée, ils sont plus traditionnels…

   

****la plus jeune candidate a 14 ans

Le plus jeune des candidats à la session 2010 du baccalauréat est une candidate âgée tout juste de 14 ans, Déesse Dji’Ala, qui est inscrite en terminale S au lycée Camille Saint-Saëns de Rouen.« Ma matière préférée, c’est les maths, mais ce n’est pas ma meilleure moyenne, obtenue en anglais. Mes moins bons résultats sont en philo. C’est un peu ennuyeux », commente l’adolescente.La jeune fille est inscrite en terminale S, option mathématiques, « la classe où se trouve les ‘cadors’ de l’établissement, avec des garçons extrêmement brillants », selon le proviseur du lycée Camille Saint-Saëns, Dominique Desaix.Selon elle, l’ambiance est bonne dans sa classe de 18 élèves, dont seulement cinq filles. Le proviseur assure que cette « élève adorable qui devrait être en quatrième » reste « dans leur sillage ». Il estime qu’elle ne devrait « pas être loin d’une mention » à l’issue des épreuves qui commencent le 17 juin. « C’est une petite gamine qu’on oublie parce qu’elle est exemplaire, ponctuelle et assidue », précise-t-il.

Déesse est entrée au lycée Camille Saint-Saëns à l’âge de 11 ans en provenance du collège du Houlme, dans la banlieue ouest de Rouen. Arrivée en France en 2005, la jeune fille a pris de l’avance dans son cursus scolaire principalement au primaire, qu’elle a effectué au Cameroun, à Yaoundé.(AFP-04.06.2010.)

***des révisions plus ludiques sur la Toile 

Internet est devenu populaire auprès des jeunes car la Toile propose des alternatives complémentaires aux révisions traditionnelles et permet de réviser sans s'ennuyer.
Internet est devenu populaire auprès des jeunes car la Toile propose des alternatives complémentaires aux révisions traditionnelles et permet de réviser sans s’ennuyer. 

Les enseignants donnent de plus en plus de coups de pouce via Twitter ou Facebook. 

coeur-A douze jours du bac, les élèves de terminale bachotent désormais autant grâce au Net qu’aux bonnes vieilles annales de papa. Les profs eux-mêmes ne s’en offusquent plus. Mieux, ils utilisent le Net pour aider leurs élèves.

Laurence Juin, professeur de lettres et d’histoire-géographie au lycée Pierre-Doriole à La Rochelle (Charente-Maritime) a lancé une expérience dès le mois de septembre sur Twitter. Avec ses terminales, toute l’année, elle a dialogué sur le site : ils lui posent des questions sur son cours, cherchent à approfondir une notion complexe et naturellement se penchent avec elle sur les sujets du bac. «Je leur transmets des liens qui leur permettent d’effectuer leurs recherches par eux-mêmes. Depuis le début, ces échanges, cette façon nouvelle de travailler sont positifs», affirme-t-elle. Comme elle, la plupart des professeurs ont déjà pris l’initiative d’aider leurs terminales via le Net : ils se mettent au goût du jour en proposant à leurs élèves des sites qui leur permettent de s’exercer, de réviser, d’approfondir un cours ou de faire des recherches. Ils se réunissent parfois sur des sites comme le Cafépédagogique ou Cyberpapy, où des enseignants répondent aux besoins précis des étudiants. Et, les rassurent sur leurs connaissances. Internet fait donc partie intégrante de la panoplie des futurs bacheliers.

Des services payants d’aide à la révision 

Un marché florissant. Un vrai business pour de nouvelles sociétés : de plus en plus de sites offrent des services payants d’aide à la révision. Le site MemoBac propose la vente de ses annales (qui existaient en livre) sur le Net. Le service va même jusqu’à la vente des chapitres à l’unité pour les besoins de ceux qui ont parfois le lycée buissonnier.

La LMDE, mutuelle étudiante, a mis en place une banque de données composée d’une base documentaire (plus de 1 000 textes, cartes et graphiques), et des fiches de révision. Le site s’appelle «Réussite bac», et propose gratuitement le téléchargement de cours en podcast sur mp3. Le Cned a, lui aussi, une offre et des cours du programme de terminale. Ces services de quiz et d’annales se retrouvent même sur l’iPhone via les applications Toolbac, payantes, ou MemoBac, qui, elle, ne nécessite pas de connexion Internet mais est aussi payante. Internet, c’est aussi un outil convivial : on se soutient et on échange sur les galères du jour.

Des groupes de révision sont apparus sur Facebook, «Je ne traîne pas sur fcbk, je révise mon bac !». «Tout pour le bac», un autre groupe, permet aux quelque 8 000 étudiants inscrits d’échanger via le «mur» des adresses utiles. Le site propose des applications pour les révisions, comme «passe ton bac» qui a mis en ligne des simulations des différentes épreuves par QCM. Moins fastidieux et plus ludiques qu’une encyclopédie !

Mais Rayan, en deuxième année de classe préparatoire économique, confie malgré tout que «le support écrit reste plus pratique et plus confortable pour réviser. Quand j’ai passé mon bac, j’ai même éteint mon ordinateur pour plus de concentration». «Sur Internet, je fais des exercices de maths et des recherches. Mais je ne révise pas vraiment : ça reste un complément», confie par ailleurs Clément, (18 ans, terminale ES). «J’utilise Internet pour faire des recherches ou des quiz, parce que c’est plus pratique et plus rapide», ajoute Julie, elle aussi en terminale ES. Elle va sur le site Phosphore pour le quiz de culture générale . En somme Internet est populaire auprès des jeunes car il permet de réviser sans s’ennuyer. La Toile propose des alternatives complémentaires aux révisions traditionnelles, et offre ainsi des possibilités un peu plus originales pour réviser le bac. (Le Figaro-04.06.2010.)

****Le Bac sans le trac...

C’est la dernière ligne droite, celle de toutes les angoisses. Conseils pour préparer votre enfant à « flamber » sur la copie tout en restant zen.

Bac-1 

Paru le 13.06.2009.Figaro-Mad.

J-8…DÉCLENCHEZ LE RÉGIME CHAMPION : vitamines du groupe B (riz complet, foie de veau, germe de blé), magnésium (lentilles, amandes, chocolat noir) et vitamine C le matin (jus d’orange pressée, voire milk-shake maison : fraises, banane, lait, jus de pamplemousse, sucre). Il dort mal ? Remplacez les excitants (même le Coca-Cola) par l’homéopathie (Coffea cruda, trois granules au coucher puis trois en cas de réveil nocturne). Très anxieux ? Proposez-lui une ou deux séances de sophrologie pour l’aider à anticiper de façon positive (adresses de praticiens sur www.sophrologie-francaise.com) ou, en cas de stress paralysant, consultez le médecin pour une éventuelle prescription de médicaments qui ralentissent le rythme cardiaque.

J – 1
OPÉRATION RÉASSURANCE !
Encouragez-le à faire le vide (natation, cinéma, rire avec les copains…) et cocoonez-le selon ses envies (bain chaud, restau…). Ne le forcez pas à se coucher trop tôt s’il s’endort tard habituellement. Pas d’anxiolytique de dernière minute, mais glissez dans son sac un antalgique (en cas de migraine ou de mal de ventre de dernière minute), deux ou trois barres chocolatées et une petite bouteille d’eau fraîche. Suggérez-lui de porter les vêtements qu’il aime et d’emporter son grigri favori. Vérifiez les fournitures, les papiers, mais aussi l’itinéraire…

JOUR J
RÉVEILLEZ-LE UNE DEMI-HEURE PLUS TÔT pour éviter tout stress de dernière minute. Devant sa copie : il doit lire consciencieusement la consigne, puis se rassurer en écrivant les grandes lignes sur le brouillon avant de rédiger directement au propre. Stress panique ? À lui la « détente flash » (trois minutes) : on ferme les yeux, on inspire très profondément (respiration abdominale) tout en contractant au maximum les muscles des bras, des mains, du visage, puis on expire en relâchant tout le corps. À l’oral, s’il est paralysé d’inquiétude, il doit en parler à l’examinateur : ça fera baisser la pression et favorisera la bienveillance de l’adulte.

Merci au Dr Patrice Huerre, pédopsychiatre (_La Prépa sans stress !, éd. Hachette Littératures), et au Dr Jean-Marie Bourre (Diététique du cerveau, éd. Odile Jacob)._

Les cinq erreurs à éviter

1. MARINER TOUTE LA JOURNÉE devant son bureau, son iPod sur les oreilles. Mieux vaut travailler par tranches de deux heures, s’aérer et recommencer.

2. SE RÉVEILLER À MIDI les derniers jours sous prétexte de se reposer. Fausse bonne idée : le changement de rythme est très fatigant et sera pénalisant le jour J. On se lève à 9 heures maxi.

3. TRAVAILLER DE MINUIT À 4 HEURES « parce que c’est mon biorythme ».

4. PRENDRE UN ANXIOLYTIQUE ou un somnifère la veille « parce que mieux vaut dormir quelques heures que pas du tout ». Non. Un médicament non testé peut avoir des effets catastrophiques.

5. NE PAS PRENDRE DE RISQUES SUR SA COPIE. Non aux clichés, à la paraphrase… et aux citations non digérées. Quelle que soit la matière, il faut montrer que l’on a réfléchi et pris de la distance. C’est le seul moyen d’emporter l’adhésion de l’examinateur.

POUR ÊTRE AU TOP

ON REGARDE les conseils vidéo de deux profs de philo sur www.toutpourlebac.com et les sujets probables sur www.letudiant.fr.
ON RÉVISE par webcam grâce aux conseils des profs de
www.portailprof.com.
ON LIT Une semaine de philosophie – les bases de la philo en sept jours, de Charles Pépin (éd. J’ai lu), et Comment ne pas rater son bac, de François Dufour (éd. Librio).

**************************

**ces matières clés qui permettent de prédire la réussite des candidats

Quelques épreuves suffisent pour anticiper les résultats. Un argument en faveur des partisans d’un bac réduit à quatre écrits et donc moins coûteux à organiser.

coeur- Entre une et cinq matières – alors qu’une douzaine est au programme – suffisent, selon les filières, pour prédire la réussite de 90 % des élèves au bac ! Telle est la conclusion d’une récente étude iconoclaste de la Direction de l’évaluation du ministère (Depp).

Les interrogations sur la lourdeur, le coût et, plus globalement, l’utilité du bac sont dans l’air du temps : Benoist Apparu, député UMP, vient de proposer dans un rapport parlementaire de limiter le bac à quatre épreuves écrites et de faire passer les autres en contrôle continu. Une question intéressante alors que le bac coûte plus cher cette année. Son coût est estimé à 50 millions d’euros, soit une augmentation de 15 euros par candidat. La facture s’explique par la hausse des rémunérations allouées aux correcteurs, qui seront désormais payés 5 euros la copie contre 1,32 euro auparavant.

Ces sujets, qui déchirent les pourfendeurs et les défenseurs du baccalauréat, ont poussé la chercheuse Mireille Dubois à s’intéresser aux notes obtenues par les bacheliers du cru 2007. Après les avoir passées dans sa moulinette informatique, elle a classé les matières, de la plus sélective à la moins déterminante. Elle s’est rendu compte que les épreuves anticipées de français de première influaient peu sur les résultats du bac. Les épreuves de sport sont logées à la même enseigne, victimes de leurs faibles coefficients.

Logiquement, les épreuves à plus fort coefficient se classent parmi les plus sélectives. «Le résultat d’une à cinq matières permet de prédire le succès ou l’échec de la plupart des bacheliers», affirme la chercheuse. En série S (scientifique), par exemple, si trois notes permettent d’expliquer le succès ou l’échec de 90 % des candidats, la seule note de mathématiques suffit en spécialité SVT-maths ! Pour la spécialité SVT (sciences et vie de la terre), il faut en revanche trois épreuves : la biologie, les mathématiques et la langue vivante permettent de prédire 90 % des résultats.

Les épreuves les plus sélectives ne correspondent cependant pas toujours aux matières scientifiques et donc à plus fort coefficient. En effet, la première langue vivante figure en bonne place. Elle devance l’épreuve de physique-chimie dont le coefficient est deux fois plus élevé ! En série ES (économie), ce sont logiquement les mathématiques et l’économie qui déterminent le plus la réussite. Mais il faut y ajouter deux autres matières, histoire-géographie et langue vivante, pour atteindre le chiffre de 90 %. En série L, cinq épreuves sont nécessaires sur douze, dont la langue vivante, l’histoire-géographie, la philosophie et la littérature, les plus discriminantes.

Dans toutes les sections mais surtout en L, c’est la philosophie qui fait baisser les chances de réussite de façon importante, car les notes y sont souvent faibles. En S, plus de 60 % des candidats n’obtiennent pas la moyenne dans cette matière.

Avec cette étude, le constat est clair : douze épreuves ne sont pas nécessaires pour évaluer les bacheliers. Reste à voir si la future réforme des lycées Darcos-Descoings abordera ce sujet hautement sensible car, pour un élève de terminale, une discipline que l’on ne passe pas au bac perd une grande partie de sa valeur…(Figaro-15.06.2010.)

395 réponses à “Bac 2015 (France)”

1 18 19 20
  1. 24 09 2017
    Harlan Etters (07:11:35) :

    You have noted very interesting details! ps decent internet site. « Choose your friends carefully. Your enemies will choose you. » by Yassir Arafat.

    http://www.ergfirnolikz.com/

  2. 25 06 2017
    invention ideas (02:47:23) :

    You ought to take part in a contest for one of the best sites on the internet. I most certainly will highly recommend this web site!

    http://odearmehvqa9.wickforce.com/three-options-for-protecting-your-idea-including-patents-secrets-and-publishing

  3. 10 05 2017
    movers and packers (04:02:01) :

    This sort of thing needs to happen! Really its a must to take a look past everything and get upset. Now this will let you take the next steps to becoming successful.

    http://packersandmoversin.co.in/

  4. 30 04 2017
    Charline (12:26:25) :

    My brother recommended I might like this blog. He was totally right.

    This post actually made my day. You can not imagine simply how much time I
    had spent for this information! Thanks!

    Feel free to visit my weblog; Driving More Entertaining

  5. 19 11 2016
    produit us (19:26:15) :

    Excellent article

    http://www.candious.com

  6. 6 12 2015
    Dorothytof (01:30:32) :

    지금은오피요 바로 접속 – http://www.Opyo01.com
    지금은오피요 트위터 – http://twitter.com/opyoopopyo
    원가쿠폰 임재범 이벤트 누구나 참여 가능. 신규업소 대거 업데이트! « ‘히든싱어‘, 날개 펼치는 기회 됐다 » 오피요에 없으면 어디에도 없다! 천안오피 부천오피 역삼오피 인천오피 간석오피 수원오피 논현오피 일산오피 강남오피 분당오피 부평오피 등 전국 모든 유흥 700여개 제휴업소와 함께하는 오피요. 업소별 지역별 내 주위 모든 업소를 한눈에 확인하자. 천안오피 부천오피 역삼오피 인천오피 간석오피 수원오피 논현오피 일산오피 강남오피 분당오피 부평오피 안양오피 선릉오피 상동오피 안산오피 홍대오피 강서오피 성남오피 마포오피 강동오피 신촌오피 광교오피 대치오피 목동오피 구로오피 청주오피 잠실오피 신림오피 부산오피 용인오피 구월오피 평택오피 병점오피 고양오피 송파오피 건대오피 서면오피 장항오피 아산오피 행신오피 오산오피 화곡오피 화양오피 산본오피 신갈오피 수유오피 당진오피 주안오피 동탄오피 평촌오피 대전오피 동암오피 김포오피 계양오피 오피요 회원에게만 제공되는 특별 혜택 누리고 은꼴사 핵꼴사 야동관 커뮤니티 유머자료 등 다양한 자료 형님들 어서 가입하시고 혜택 받아가세요 지역별로 원가쿠폰 팍팍 쏩니다! 인증없이 무료가입 최신 유흥정보가 가득 이이경 주민번호 로또678 22억 임재범 히든싱어 레이양 탱크톱 최두호 김동현 UFC TKO승 간단한 절차 오피 건마 휴게텔 립카페 풀싸롱 안마 핸플 유흥업소 등 밤문화 모든 정보가 가득 지금은 오피요

  7. 15 10 2015
    perdre du ventre (09:43:17) :

    Link exchange is nothing else except it is only placing the other person’swebpage link on your page at suitable place and other person will also do same infavor of you.

    https://www.facebook.com/commentperdreduventre.rapidement

  8. 18 06 2015
    sdorttuiiplmnr (09:03:34) :

    I wanted to thank you for this great read!! I definitely enjoying every little bit of it I have you bookmarked to check out new stuff you post…

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  9. 16 06 2015
    sdorttuii plmnr (01:59:23) :

    I’ve been absent for some time, but now I remember why I used to love this website. Thank you, I will try and check back more often. How frequently you update your website?

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  10. 15 06 2015
    sdorttuiiplmnr (23:48:49) :

    I am often to blogging and i really appreciate your content. The article has really peaks my interest. I am going to bookmark your site and keep checking for new information.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  11. 15 06 2015
    sdorttuiiplmnr (22:24:58) :

    I like this post, enjoyed this one appreciate it for posting. « To the dull mind all nature is leaden. To the illumined mind the whole world sparkles with light. » by Ralph Waldo Emerson.

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  12. 15 06 2015
    sdorttuii plmnr (21:52:37) :

    Heya! I just wanted to ask if you ever have any problems with hackers? My last blog (wordpress) was hacked and I ended up losing months of hard work due to no data backup. Do you have any methods to protect against hackers?

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

  13. 29 03 2015
    find out more (12:37:18) :

    I accidentally deleted my joomla files from server? How to install it and have it as it was?
    find out more http://park.fo-inter.jp/content/camping-flashlights-nice-present-campers-4

  14. 20 03 2015
    net (06:16:25) :

    I know I want to build my own computer for college. But the only brand that I know of that does build computers to your specification is Dell. However, I’m pretty sure that there is another top of the line brand that lets you build your own computer. So if you can have get some more options of brands for which I can choose that will be great..
    net http://sjlkdfjsdklj.net

  15. 17 03 2015
    net (13:15:14) :

    Like videos on the internet. I think people should have to have proof, cause there are a lot of trolls, you know people with no life that have nothing better to do than screw things up for everyone else..
    net

1 18 19 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...