Le festival de Djemila

** 9e édition du festival de Djemila du 15 au 24 août

un programme alléchant

Le festival de Djemila  supp2_1722355

Ayant fait l’impasse sur la 8e édition qui a été exceptionnellement organisée l’été dernier à Sétif, Djemila -la cité antique- se pare pour accueillir comme il se doit la 9e édition prévue du 15 au 24 août courant.

Organisée par l’Office national de la culture et de l’information (ONCI), en collaboration avec la wilaya de Sétif, la manifestation sera marquée cette année par une feuille de route des plus alléchantes. Le ballet Caracalla, Kaddem Essaher, cheb Khaled, Wael Djassar, Cheb Billel, Moeen Chérif, Sofia Sadek, Ali Dik, Naïma, Ababssa et Kader Japonais, pour ne citer que cette pléiade, vont se produire sur la nouvelle scène installée hors du site historique, préservée. Les mélomanes qui se déplaceront en nombre à Djemila, à 52 km de l’antique Sitifis, auront droit à des plateaux de choix.

Le ballet libanais Caracalla» qu’on ne présente plus, donnera le coup d’envoi. La troupe qui connaît bien Djemila où elle s’est produite à plusieurs reprises présentera son show Kan ya Makan. Notons à toutes fins utiles que le ballet cher à Abdelhalim Caracalla, qui s’est présenté  pour la première  fois en 2006 (édition dédiée à la mythique ville libanaise Baalbek bombardée par l’armée israélienne),  revient en 2008 et 2009, aura pour la quatrième fois, l’insigne honneur d’inaugurer une manifestation décrochant des galons, d’année en année.

Samir Staifi, Cheb Khalas, Bariza, Massi,  Zakia Mohamed,  Nadia Rihane… Ayant certainement tiré les leçons des précédentes  étapes  entachées par les quelconques prestations de certains  «chanteurs» algériens  se complaisant continuellement  dans le tam-tam et la redondance des vieux tubes consommés, l’organisateur (l’ONCI s’entend) a non seulement mis le paquet mais tenu à impliquer différents genres musicaux (s’taïfi, chaâbi, kabyle, bedoui, haouzi, raï et autres) nationaux devant se hisser à la hauteur  de cette grande manifestation. Sachant qu’elle est considérée comme l’un des plus importants événements culturels de la saison estivale. Samir Staïfi, Kheir Bekakchi, cheb Khalas, Bariza, Massi, Abdelkader El-Khaldi, Zakia Mohamed, cheb Anouar, Thanina, Nadia Rihane et les autres sont attendus au tournant par un public connaisseur et exigeant à la fois. Ayant une nouvelle fois la possibilité de mesurer et comparer, ce dernier qui devra voir à l’œuvre la Syrienne Rouaida Atia (le 16 août), Kaddem Essaher, cheb Khaled et Wael Djasser, consécutivement, le 21,22 et 23 du mois, va trancher.

Durant donc dix longues soirées, les planches de la cité séculaire, fondée en 96-97 après J-C, sous le règne de l’empereur Nerva, vont vibrer au son et rythme de 45 représentations .Pour donner un autre coup d’éclat à l’événement, l’organisateur  a, pour la cérémonie de clôture, convié cheb Billel, Hakim Salhi, cheba Djemila, Kader Japonais et les baroudeurs. Ce panel va, à l’instar des autres artistes, enflammé Djemila (la belle) qui sera le temps d’un festival, la destination de prédilection de centaines de fêtards et autres  noctambules de différents horizons.

En plus de l’aspect culturel, la manifestation  est une opportunité pour les commerces d’une daïra qui fait sa mue. N’ayant pas été le fort des précédentes copies trahies par une timide campagne publicitaire, le volet communication, aspect essentiel dans pareilles circonstances sera-t-il au rendez-vous cette année ? La question reste encore une fois, posée…                  
  **Kamel Beniaiche, Leïla Benani- El Watan-14.08.2013.

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradisegif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

*Le festival de Djemila délocalisé

Procéder au délogement des grandes manifestations culturelles des sites antiques est la meilleure initiative qui puisse se prendre pour la préservation à long terme de ce patrimoine.

<br />
 » width= »434″ height= »315″ /></a></strong></span></p>
<p><span style=*****************************************************

**plus de 300 artistes participent à la 8eme édition du festival arabe de Djemila-2012

    du 26 juillet au 4 août 2012 à partir de 22h00

Participation de plus de 300 artistes à la 8eme édition du festival arabe de Djemila

Plus de 300 artistes arabes et algériens dont des musiciens et des chanteurs prendront part à la 8eme édition du festival arabe de Djemila. Cette manifestation musicale se tiendra cette année au stade « Mohamed Kessab » à Sétif, du 26 juillet au 4 août prochain à partir de 22h00. (Sétif info-24.07.2012.)

 

*******************************

*Le festival de Djemila délocalisé

La ministre de la Culture, Mme Khalida Toumi, a effectué samedi une visite d’inspection et de travail d’une journée dans la wilaya de Sétif, au cours de laquelle elle a inauguré une bibliothèque au niveau de la commune de Taya, (daïra de Hammam Soukhna), située à l’extrême est du chef-lieu de wilaya. C’est un important acquis pour les jeunes de cette localité enclavée, qui leur permettra de sortir un peu de la morosité du quotidien.

A El Eulma, la ministre s’est longuement arrêtée au théâtre municipal, en pleins travaux de restauration. Des explications lui ont été données sur les différents aspects des travaux engagés depuis le mois de mai dernier, pour une durée de huit mois. A cet égard, la ministre a surtout insisté sur le respect de l’originalité de l’édifice, un véritable joyau architectural bâti en 1928, lequel a connu ses moments de gloire avant de tomber dans la décrépitude. Livré à l’abandon, il connaîtra une dégradation avancée au point où certaines parties du bâtiment tombent en ruine. Dans la daïra de Djemila, la ministre a visité les vestiges et le musée, avant de tenir une réunion avec les autorités locales sur une éventuelle délocalisation des activités artistiques qui se déroulaient à l’intérieur du site historique durant le festival arabe de Djemila qui se tient chaque année dans la ville antique de Cuicul.

La décision tant attendue a été bien accueillie. Celle-ci va permettre la sauvegarde du site, sa préservation et conservation, tout en maintenant le déroulement normal du festival loin des ruines. Un nouvel espace pouvant abriter cette grande manifestation culturelle sera choisi dans les tout prochains jours. Il convient de souligner que la cité antique de Cuicul a subi l’usure du temps et de ses outrages en dépit de son classement comme patrimoine universel.

*Cette manifestation culturelle, dont le coup d’envoi a été donné jeudi dernier, se poursuivra jusqu’au 31 juillet 2010 .

 festivjamila.jpg

Une panoplie d’artistes est attendue, aujourd’hui, aux hauts-plateaux sétifiens. Au menu de cette soirée du dimanche: Naïma Ababsa, Chaba Djamila, Massi et d’autres encore. Rayonnant de couleurs, remarquablement servi par la maîtrise et l’amplitude des mouvements de ses danseurs, c’est le ballet syrien Enana qui a ouvert en beauté le 6e Festival arabe de Djemila, jeudi dernier, sur le site archéologique de l’antique Cuicul, à une cinquantaine de kilomètres de Sétif. Cette troupe créée en 1999 à Damas, très connue et appréciée dans tout le monde arabe, a présenté à cette occasion sa toute dernière production, Zenoubia, reine de l’Orient, devant un nombreux public, ravi et subjugué à la fois. «Zenoubia est une femme arabe simple, naturelle, non vindicative mais qui se mua, du fait de la tyrannie romaine, en farouche résistante, défendant, au prix de sa vie, sa dignité et la liberté, la sienne et celle de son pays», avait expliqué au cours d’une conférence de presse Jihad Mouflah, président et metteur en scène de la troupe Enana. Au cours de cette rencontre avec la presse, ce chorégraphe avait fait part de son «souhait» de monter une grande fresque théâtrale dédiée à la résistance de l’Emir Abdelkader qui reste, a-t-il dit, un «grand symbole de la résistance arabe contre l’oppression». Le représentant du ministère de la Culture et le wali de Sétif ont estimé, au cours de la cérémonie d’ouverture de ce festival qui se poursuivra jusqu’au 31 juillet, que cet événement culturel a aujourd’hui «acquis une grande renommée au niveau international et arabe». Plusieurs grands noms de la chanson arabe, tels que le Tunisien Saber Ribaï, le Libanais Assi Al Hilani, la Marocaine Latifa Raafat, la Saoudienne Waad ou encore le Syrien li El Dik, se produiront sur la scène de Djemila aux côtés d’artistes algériens à l’image de Abdou Driassa, Lotfi Double-Canon et Hakim Salhi. En plus des soirées programmées sur le magnifique site archéologique, remarquablement conservé de Djemila, les organisateurs du festival, en l’occurrence l’Office national de la culture et de l’information (Onci) et la wilaya de Sétif, ont également prévu une «Kheïma» des arts et de la mémoire qui abritera, quotidiennement, des manifestations littéraires, poétiques, ainsi que des conférences en relation avec ce grand événement annuel dédié à l’art et à la culture arabes. -L’Expression-25.07.2010.)

 

 

***************

 

6 réponses à “Le festival de Djemila”

  1. 2 11 2011
    bilete avion (00:41:06) :

    What is here it is a great article. But first of all I must say all every one. Bounjour. And now I must say that I have post http://niarunblog.unblog.fr/les-printemps-en-algerie/6eme-festival-culturel-arabe-de-djemila on my Facebook profile. And this because at long last I found what I was looking for. What you share here is really good information. In the minute I saw this tittle, ELAyam-2 » 6ème Festival culturel arabe de Djemila, on google search I was very happy. Maybe I found something with the same ideea here http://www.xbileteavion.ro, I’m not sure but I thing it was the same. My regrds

  2. 26 10 2011
    latest poker news (22:32:56) :

    This it is an interesting article. But first of all I must say all every one. Salve. And second I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/les-printemps-en-algerie/6eme-festival-culturel-arabe-de-djemila on my Hi5 profile. I will do this because at long last I found what I was looking for. What you post here is really the best information. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » 6ème Festival culturel arabe de Djemila, on my google search I was very happy. I think I found something with the same ideea here http://www.bluffaway.com, I’m not sure but I thing it was the same. All the best

  3. 17 10 2011
    debt management (14:48:31) :

    What is here it is a great article. But first of all I must say all every one. Hy. And second I must say that I will post http://niarunblog.unblog.fr/les-printemps-en-algerie/6eme-festival-culturel-arabe-de-djemila on my Facebook profile. And this because finally I found what I was looking for. What you say here is really nice sharing. In the minute I saw this tittle, ELAyam-2 » 6ème Festival culturel arabe de Djemila, in my google search I was very happy. It is possible I found something with the same ideea here http://ivauk.com/debt-management.php, I’m not sure but I thing it was the same. My regrds

  4. 1 09 2011
    Curso de Photoshop (18:20:44) :

    Hiya! My partner and I truly loved your main insights into this topic. Undeniably even more people must talk about it. With some luck this boosts the attention a bit. Again, excellent post. I spoke to my better half with regards to the idea and he 100 % agrees. Nevertheless,the final point you brought in ended up being not clear to us. Probably you could very well write another post on it.

  5. 31 08 2011
    Tutoriales Photoshop (01:49:54) :

    Hello there! Many thanks for publishing such an enlightening post. In fact you might have mentioned those issues the other way around. Yet you brought it a great personal twist. Looking foward to browsing your website with greater regularity.

  6. 30 08 2011
    Videotutoriales de Photoshop (01:41:08) :

    Hello! Many thanks for writing this kind of an insightful report. Essentially you could possibly have pointed out those topics vice versa. Nonetheless you provided it a helpful personal twist. Looking foward to looking in on your website more often.




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...