Festival maghrébin de la musique andalou-El Koléa

**4e édition du festival culturel maghrébin de musique andalouse

 du samedi 01.12.2012 au jeudi 06 décembre

le fado s’invite à Koléa

La maison de la culture de Koléa, un joyau du secteur de la culture

Festival maghrébin de la musique andalou-El Koléa Concert-de-musique-arabo-andalouse

Pour sa 4e édition, le Festival culturel maghrébin de musique andalouse de Koléa (Tipasa) se tient cette fois-ci au sein de la maison de la culture de Koléa, un joyau du secteur de la culture, faut-il le souligner, érigé avec des défauts techniques soulevés par la ministre de la Culture lors de sa visite sur le site.

Le projet de cette maison de la culture avait mis 12 années avant de voir le jour, mais néanmoins a «dévoré» une enveloppe financière qui avoisine les 430 millions de dinars. Il n’en demeure pas moins que la disponibilité de la maison de la culture de Koléa épargne aujourd’hui aux organisateurs du festival une somme de 8 millions de dinars, consacrés précédemment pour la location du chapiteau où se tenait cette manifestation musicale maghrébine. La 3e édition du festival s’est tenue a Tlemcen. Cette 4e édition du festival avait été entamée  (samedi 01.12.2012.) par un hommage au Cheikh Dahmane Benachour. La soirée de clôture (jeudi 6 décembre, ndlr) sera aussi marquée par un hommage au Cheikh Kaddour Dersouni.

Les 3 écoles de la musique andalouse (Constantine – Alger – Tlemcen) seront représentées lors de cette édition comme à l’accoutumée, en plus de la production des troupes musicales venues du Maroc, de Tunisie et un duo flamenco. L’absence des musiciens libyens n’est pas passée inaperçue. Les organisateurs, toujours en quête de l’histoire musicale dans l’art andalou, ont décidé d’inviter l’artiste portugaise Cristina Bronco, pour faire découvrir le fado aux familles algériennes, le fado qui n’est autre qu’un chant populaire portugais en vogue dans le continent européen, un art pourvu de quelques notes musicales tirées des origines de la musique andalouse, selon quelques musiciens.

andalous

Ce festival maghrébin de musique andalouse de Koléa qui a débuté hier, s’achèvera le jeudi 6 décembre. Chaque soirée commencera à partir de 19h. La capacité de la grande salle de la maison de culture où se produiront les artistes ne dépassera pas 650 places. La mise en service de cette infrastructure du secteur de la culture a coïncidé avec la célébration du cinquantenaire de l’Indépendance. Un acquis de taille pour la wilaya de Tipasa, qui s’ajoute au centre universitaire de Tipasa et la voie express qui relie Alger à Cherchell. L’infatigable Labri Nordine, un des transfuges de l’Association culturelle Dar El Gharnatia de Koléa, avait animé une conférence de presse mardi dernier à Koléa.

En l’absence du commissaire de ce festival, Benblidia Hamid, pour des raisons de santé, Labri Nordine, qui fait partie aussi du bureau du festival aura la lourde charge de l’organisation «at-home» de ce festival, une manifestation hautement culturelle qui a toujours drainé la grande foule de mélomanes. Néanmoins, le concepteur du festival,  Benblidia Hamid, avait inscrit au programme pour cette 4e édition la tenue de 2 conférences ayant pour thèmes : «Les thèmes littéraires du mouwachah et du zadjel» et  «Poésie d’Abi Medyène Chouaïb ; entre musique andalouse et sanaâ», animées respectivement par les chercheurs Sâadane Benbabâali et Toufik Benghabrit.

La star algérienne, Hamidou, a été désigné pour clôturer cette 4e édition, en interprétant son riche répertoire musical, lui l’enfant artiste qui a baigné dans l’univers musical depuis ses débuts dans une association de musique andalouse, avant de voir ses talents s’envoler vers d’autres lointains horizons.*El Watan-03.12.2012.

ir6zo72vo6

**participation de la Tunisie, du Maroc, de l’Espagne et du Portugal au coté de l’Algérie

Le coup d’envoi du 4e Festival culturel, maghrébin de la musique andalouse a été donné, aujourd’hui à 19h à la maison de la culture de Koléa. A tout seigneur tout honneur, l’édition 2012 de la musique savante, algérienne devait débuter avec un hommage au cheikh Dahmane Benachour, un des maîtres et pionniers de la musique andalouse, pour ses efforts dans le domaine de la vulgarisation et la sauvegarde de ce patrimoine musical. L’hommage sera suivi d’un concert animé par Smaïn Hakem, fondateur de l’association Errachidia de Cherchell et disciples du cheikh Dahmane Benachour. Inscrit dans le cadre de la célébration du Cinquantième anniversaire de l’indépendance, le festival qui se poursuivra jusqu’à jeudi prochain, verra la participation de troupes algériennes ainsi que d’autres artistes venus de pays de la Méditerranée, en l’occurrence la Tunisie, le Maroc, l’Espagne et le Portugal.L’Algérie sera représentée par les trois orchestres régionaux, représentant les grands courants de la musique andalouse, algérienne, celle du Malouf de Constantine conduit par Ahmed Aouabdia, de la «Senâa» d’Alger conduit par Mokdad Zerrouk et celle «El Andaloussi» de Tlemcen conduit par Leïla Ben Merrah. La wilaya de Tipasa sera également présente avec son orchestre modèle, conduit par Smaïn Hakim.Concernant la participation étrangère, la Tunisie sera représentée par la troupe de la jeunesse de Monastir, alors que le Maroc s’illustrera avec la troupe de Chabab de Rabat. Quant à l’Espagne et le Portugal ils mettront à l’honneur dans le cadre de ce festival, le Flamenco et le Fado, avec des duos entre les artistes de ces deux pays et les artistes algériens.Le commissaire du festival, Ghoubrini, avait souligné lors de la présentation des grandes lignes de cette édition, qu’en plus de la promotion de ce style musical et les hommages à ses pionniers, un des objectifs de cette édition est de montrer la relation existante entre patrimoine musical andalous, algérien et les autres musiques de l’autre rive de la Méditerranée et se veut
aussi un lieu d’échange et de métissage des cultures Par ailleurs, en marge des soirées musicales, cette quatrième édition verra l’organisation de deux conférences autour de la thématique de la musique andalouse. La première sera animée demain, dès 17h30, par le Dr Saadane Benbabaalia, maître de conférences à la Sorbonne et portera sur «les thèmes littéraires du Mouwachah et du Zadjel». La deuxième, se déroulera mardi prochain, à la même heure, et abordera la thématique de «la poésie d’Abi Medyène Chouaïb, entre musique andalouse et Samaâ».La 4e édition du Festival culturel, maghrébin de la musique andalouse se clôturera le 6 décembre prochain avec au menu un vibrant hommage à Maître Kadour Dersouni qui a 85 ans, l’une des figures marquantes et repère vivant du patrimoine national, musical. Quant à la soirée musicale, elle débutera par le récital de Fado de Christina Bronco, du Portugal, et se poursuivra par le concert animé par l’artiste Hamidou.*La Tribune-30-11-2012

**vidéo: ville de KOLEA

57192-la-mairie-de-kolea-wilaya-de-tipaza

mairie de Koléa

locmap_KOLEA_2.6053333X36.5186111X2.9413333X36.7586111

**************

M2854

*2e édition du Festival maghrébin

Les fortes chutes de pluie n’ont pas dissuadé les nombreuses familles mélomanes d’Alger,  Blida, Koléa et de Tipasa, venues assister à la seconde soirée musicale du festival.

M’Barek Dekhla, l’enfant d’ Annaba, était accompagné par l’ensemble régional de Constantine, dirigé par Samir Boukhedira en première partie de cette soirée.
Le détenteur du 2e prix du concours Alhane oua chabab en 1984 a gratifié le public présent d’un ensemble de chants andalous issus de l’école de Constantine. L’orchestre de l’Ensemble régional de Constantine s’est illustré par une bonne prestation qui a mis à l’aise M’Barek Dekhla tout au long de son passage.

Comme il fallait s’y attendre, les voisins marocains n’ont pas failli à la tradition. Enveloppés dans leurs tenues traditionnelles et leurs têtes coiffées par des chéchias, les onze musiciens et le mounchid (chanteur, ndlr) de l’orchestre Chabab al andalous de Rabat se sont rapidement imposés sur la scène pour enflammer le public au fur et à mesure de leur production. Khalid Laoufir, au piano électrique, entraînait ses complices musiciens et le chanteur d’aller crescendo, d’une métaphore à une autre, dans leurs interprétations, jusqu’à transporter les mélomanes dans les horizons lointains de l’amour au sens propre du terme.

Orchestre pour la musique et chœur pour les chants à la fois, les artistes marocains avaient fait tanguer les familles présentes. La symbiose s’est installée entre la scène et le public. Rebab, violoncelle, 4 violons, 2 oûd, taar, derbouka et piano électrique dégageaient des airs musicaux qui ont fait entrer le public en transe. Le jeune mounchid Ahmed Merbouh, un pur produit du célèbre Hadj Badjdoub, un des monuments du chant marocain, enseigne la musique aux enfants à Dar-El-Ala de Casablanca. Il s’est levé aussitôt de sa chaise pour inviter l’assistance à se rapprocher de la scène. Toute l’assistance l’accompagnait alors dans ses chants soufis à travers les refrains. Ahmed Merbouh a magistralement interprété des mélodies de Nouba el maya, Nouba hidjaz el kabir et d’al fiyachiya avec une voix pure et limpide. Les paroles soufies exprimées durant les derniers instants du tour de chant de Chabab al andalous avaient radicalement transformé le chapiteau.

Des personnes n’ont pas se retenir pour danser aux rythmes des chansons. Benblidia Hamid, le discret commissaire du festival, applaudit chaleureusement. Les responsables de l’Association Dar-El-Gharnatia de Koléa sont aux anges. Les familles ne voulaient pas quitter le chapiteau. Il est presque zéro heure. La pluie continue à tomber à l’extérieur du chapiteau. Les artistes de Chabab al andalous, qui venaient d’offrir des moments magiques et d’évasion au public lors de cette deuxième soirée, ont été récompensés par les autorités. La communion entre les musiciens marocains et le public algérien était parfaite. Cette troupe musicale de Rabat composée de musiciens amateurs vient de se produire pour la cinquième fois en Algérie. (El Watan-16.12.2010.)

**********************

**De nombreuses troupes du Maghreb au programme

C’est dans une ambiance des grands jours qu’a débuté, hier soir (le 14.12.2010.), la 2e édition du Festival maghrébin de musique andalouse de  Koléa,  sous un chapiteau monté,  pour la circonstance, au sein de l’Ecole Nationale des Impôts (ENI), et ce, en attendant l’ouverture de la maison de la culture de cette localité de la wilaya de Tipasa.

De nombreuses troupes musicales du Maghreb figurent au menu du programme. «Désormais, le Festival culturel maghrébin de musique andalouse de Koléa est inscrit au calendrier officiel des activités de l’Union du Maghreb arabe», a déclaré
Benblidia Abdelhamid, commissaire du festival.

La ministre de la Culture, Khalida Toumi, a indiqué aussi : «Cet art musical a pu être sauvegardé grâce à la ténacité des mélomanes qui sont arrivés à ériger un véritable bastion de résistance culturelle au niveau des prestigieuses cités, à l’image de Tlemcen, Béjaïa, Constantine, Cherchell, Blida, Alger, Annaba, Mostaganem, Nedroma, Koléa, Médéa, Skikda, Miliana, et bien d’autres.» Ainsi, l’insigne honneur est revenu à Hamdi Benani d’étrenner ce festival. Accompagné de son fils Kamel et de six musiciens, ils ont gratifié l’assistance d’un malouf de Annaba et aux notes fusionnelles de flamenco. Et l’orchestre marocain, Chabab de Rabat, était  très attendu en guest-star. (El Watan-15.12.2010.)
Programme :
Ce soir à 20h-15.12.2010.

-E.R. de Tlemcen, avec la chanteuse Lila Borsali
-Troupe Chouyoukhs de Bizerte (Tunisie)

Jeudi 16 décembre à 20h

-E.R d’Alger, avec le chanteur Hadj Mustapha Benguergoura
– Orchestre Mezdj de Marseille (France)

Vendredi 17 décembre à 20h

-Ensemble pilote de Tipasa, sous la direction du cheikh Hakem Smaïl
-Ensemble Zaouïa du malouf et des mouachahates (Lybie)

Samedi 18 décembre à 20h

-Orchestre Abdelhamid Taleb Bendiab
-Orchestre Saâdeddine El Andaloussi

 

139 réponses à “Festival maghrébin de la musique andalou-El Koléa”

1 3 4 5 6 7
  1. 10 11 2011
    data recovery ma (23:45:29) :

    Thank you for all of the effort on this blog

  2. 10 11 2011
    blister packaging (23:31:00) :

    Wow, I enjoyed your neat post.

  3. 10 11 2011
    metal roofing new york (23:29:44) :

    Good article , thanks and we want more! Added to FeedBurner as well

  4. 10 11 2011
    military electronics (23:28:53) :

    There’s a bundle to find out about this. You made good points also.

  5. 10 11 2011
    Rupert Hovanesian (23:23:54) :

    My spouse and i adhere to paying attention to the news speak about receiving online with free streaming scholarship software therefore i happen to be searching for the very best internet site to obtain a person. Do you let me know please, where can i’ve found several?

  6. 10 11 2011
    copper cupolas (22:51:51) :

    Witty! I’m bookmarking you site for future use.

  7. 10 11 2011
    soft skills training (22:20:57) :

    Youre so cool! I dont suppose Ive read anything like this before. So nice to find somebody with some original thoughts on this subject.

  8. 10 11 2011
    jeep lancaster pa (21:53:29) :

    you have got an incredible weblog right here! would you prefer to make some invite posts on my blog?

  9. 10 11 2011
    pc repair miami (21:38:11) :

    Youre so cool! I dont suppose Ive read anything like this before. So nice to find somebody with some original thoughts on this subject.

  10. 10 11 2011
    lancaster pa personal injury lawyer (21:01:32) :

    I like your way of blogging. I bookmarked it to my bookmark website list and will be checking back soon.

  11. 10 11 2011
    Ward Barff (19:11:21) :

    If you’re still on the fence: grab your favorite earphones, head down to a Best Buy and ask to plug them into a Zune then an iPod and see which one sounds better to you, and which interface makes you smile more. Then you’ll know which is right for you.

  12. 10 11 2011
    Jada (16:59:07) :

    There are definitely a lot of details like that to take into consideration. That may be a nice level to bring up. I offer the thoughts above as basic inspiration however clearly there are questions just like the one you bring up the place crucial thing will likely be working in trustworthy good faith. I don?t know if greatest practices have emerged around things like that, but I’m positive that your job is clearly recognized as a good game. Each girls and boys feel the influence of just a second’s pleasure, for the remainder of their lives.

  13. 10 11 2011
    Amitie (16:59:06) :

    Would you be curious about exchanging links?

  14. 10 11 2011
    Stella (16:01:06) :

    Would you be enthusiastic about exchanging links?

  15. 10 11 2011
    Naomi (16:01:05) :

    I was very pleased to find this internet-site.I wanted to thanks to your time for this wonderful learn!! I positively enjoying every little bit of it and I’ve you bookmarked to take a look at new stuff you weblog post.

  16. 10 11 2011
    Cathlene (15:13:30) :

    When I initially commented I clicked the -Notify me when new feedback are added- checkbox and now each time a remark is added I get 4 emails with the identical comment. Is there any manner you can take away me from that service? Thanks!

  17. 10 11 2011
    Chantal (15:13:29) :

    This website is mostly a stroll-by means of for all the information you needed about this and didn’t know who to ask. Glimpse here, and you’ll definitely discover it.

  18. 10 11 2011
    hjsplit (14:53:39) :

    Amaze! Thank you! I constantly wished to produce in my internet site a thing like that. Can I take element of the publish to my blog?

  19. 10 11 2011
    Lulu Fabrizius (14:16:10) :

    Lady Gaga cried for a few days the instant she found just how successfully her newest album was able to sell. The singer was not able to keep her emotions in check simply because she was so overpowered merely by the encouraging response to her LP ‘Born This Way’ the moment it was released last month.

  20. 10 11 2011
    virtual cloud computing (07:47:18) :

    I definitely enjoy every little bit of it and I have bookmarked your blog.

1 3 4 5 6 7



évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...