jongleurs de mots

 *une anthologie de Patrice Delbourg, consacrée aux « Jongleurs de mots  –  Au fond, qu’est-ce qu’une langue ? Un assemblage de mots, peut-être. Et encore. Platement collés les uns aux autres, c’est un dialecte plat comme une table de travail. Une virgule mal placée, la table est bancale. Un point en trop ou en moins, tout s’effondre ! Veut-on faire le malin, c’est de la marqueterie bon marché. Sans rythme, c’est l’ennui garanti. Mais plus que tout, sans mouvement, sans audace, c’est à peine un langage.Dans les livres, depuis Villon (voir l’ouvrage phénoménal de Patrice Delbourg), des francs-tireurs bousculent l’ordre établi – comme les leçons des professeurs trop sages. D’autres amateurs pistent les expressions à protéger ou traquent les tics, ces TOC des nouveaux boulevardiers, obsédés par le gavage de la phrase. Tous s’attellent à la même entreprise : garantir qu’en 2008 le français reste bien, durablement, au-dessus du terrifiant texto. Une démonstration à vérifier dans sept ouvrages comme autant de cadeaux potentiels. Formidable travail que cette anthologie composée par le spécialiste du jeu de mots et du calembour, ce Patrice Delbourg amoureux de la langue dès qu’elle a du goût. De Villon à Devos, l’exégète repère ces jongleurs, magiciens, sculpteurs, illusionnistes ou équarrisseurs du français. Seuls les vivants sont absents. Pour le reste, ils sont tous là. Des plus notoires (Jarry, Duchamp, Soupault) aux plus discrets (Jacques Perret, Marcel Aymé) ; des plus tonitruants (Céline, Bloy) aux plus précieux (Huysmans, Roussel) ; des plus fulgurants (Rimbaud, Rigaut) aux plus délirants (Lautréamont, Artaud) ; des plus drôles (Alexandre Vialatte, Pierre Dac, Francis Blanche) aux plus durs (Frédéric Dard, Michel Audiard) ; des plus récents (Pierre Desproges, Coluche) aux plus anciens (Molière, Rabelais, La Fontaine). Répartis en thématiques pertinentes, ces bousculeurs du style, ces modernistes du langage, sont peints avec la plume idéale : Delbourg aime ses sujets et fait lui-même virevolter les mots pour mieux chanter le génie de ces grands écrivains.

Robert Laffont, 432 p., 20 €. A lire aussi : Brèves de comptoir, l’anniversaire, Pocket, 384 p., 6,40 €.

Le plus utile- Panorama aussi raisonné que possible de nos tics de langage

A recommander à tous ceux qui ne supportent plus ces verrues envahissant toutes les phrases, comme à ceux qui les emploient : « en amont », « à très vite ! », « entre guillemets », « si tu veux », « en interne », « au jour d’aujourd’hui », « tout à fait ! », « c’est clair ! », « je gère », « au final », « impacter », « surréaliste ! », « et tout ! », « pour parler vite », « je rebondis », « ça fait sens ! », etc. Pierre Merle, avec beaucoup d’humour et quelques tics, montre toute la vacuité de ces virus linguistiques apparaissant au fil des décennies (mais a oublié les omniprésents « grave ! » et « ça le fait ». Et ça, ça le fait trop pas… Salutaire.

Fetjaine, 256 p., 12,90 €.

Le plus parisien -Lexique du parler populaire parisien d’antan

Au détour d’une rue parisienne en 2008, il est probable qu’on puisse entendre des phrases comme « pour rebondir sur ta présentation d’hier, c’est clair qu’on voit bien comment au jour d’aujourd’hui, tout cela impacte au final le concert européen, entre guillemets, si tu veux… ». Il y a quelques siècles, on parlait un tout autre langage : celui que traque Massin avec beaucoup de talent, négligeant l’argot pour se concentrer sur le parler populaire. Ainsi, pour dire « il est superbe » (voire « il est top ! »), le Parisien lâchait-il un charmant « il se carre comme un pou sur un tignon ». Plutôt que se rendre aux toilettes, on allait « se délâcher la croupière » ou « faire une omelette dans ses chausses ». Et personne, alors, n’aurait songé à vulgairement dormir, chacun préférant « aller chercher demain ». Ce livre succulent projette le lecteur dans un monde où le parler populaire était également poétique. Les temps changent.

Plon, 432 p., 23,90 €.

Le plus complet -On va le dire comme ça. Dictionnaire des expressions quotidiennes

A la manière des illustres dictionnaires d’argot (Le Petit Simonin illustré par l’exemple, La Méthode à Mimile), Charles Bernet et Pierre Rézeau sélectionnent méticuleusement les expressions les plus foutraques et les traduisent en français châtié. Ainsi « Ça arrache du pâté : loc. phrast. Pour exprimer son enthousiasme devant quelque chose qui produit une forte impression. » « Aspirateur à belettes : loc. nom. Automobile dont l’apparence est susceptible de valoir à son conducteur des conquêtes féminines. » « Si tu vois le bossu, dis-lui qu’il se redresse : loc. phrast. Formule plaisante adressée le plus souvent à une personne dont on prend congé. » « Il lui manque un quart d’heure de cuisson : loc. phrast. Pour désigner un être simplet, niais. » « Avoir les patates au fond du sac : loc. ver. Chez l’homme, éprouver un vif besoin de faire l’amour. » « Ramener la banlieue sur le centre-ville : loc. verb. Ramener des mèches de cheveux des tempes vers le sommet du crâne pour dissimuler une calvitie. » On en passe, des meilleures et des pires.

Balland, 766 p., 32 €.

Le plus léger -100 expressions à sauver

Bernard Pivot part au secours d’espèces d’expressions en voie de disparition et rappelle rapidement l’utilité et l’origine de formules comme « bouché à l’émeri », « sentir le fagot », « aller se faire lanlaire » ou l’adorable « jouer du manicordion » (se dit d’une femme qui a une aventure extraconjugale). Synthétique et efficace.

Albin Michel, 145 p., 12 €.

Le plus mordant -Du tac au tac ! Piques ironiques, répliques cinglantes

Pour mieux briller en société, ce manuel de reparties, dont Jean-Pierre Colignon a pioché les sources entre le XVIe et le XXe siècle, est à étudier : face à l’écrivain pénible annonçant « Cher ami !, voici mon dernier livre… », il faudra répondre : « Le dernier ? Parfait ! » Ou, à la manière d’Alphonse Allais, expliquer à un chauve souffrant du genou qu’il a sans doute une migraine. Voire méditer sur cette sortie de Louis Jouvet : à la caisse de son théâtre, alors qu’un couple âgé lui demande s’il « ne fait rien pour les petits vieux ? », le génial acteur répond, imperturbable, « Si, si ! On les réveille à l’entracte ! »

Albin Michel, 234 p., 10 €.

69 réponses à “jongleurs de mots”

1 2 3 4
  1. 9 06 2018
    facebook marketing consultant (01:46:44) :

    These write ups are a shock. I love all of the points you have made here. I must say, I really like what you’ve done to your website. Thank you almost all for the details.

    http://venice-beach-marketing45554.ampblogs.com

  2. 29 05 2018
    guided meditation (02:34:50) :

    Hello! I’m at work surfing around your blog from my new iphone! Just wanted to say I love reading through your blog and look forward to all your posts! Carry on the excellent work!

    https://guided-meditation-michael-hoeffken.com

  3. 18 05 2018
    ucdm (04:27:59) :

    I think this internet site contains some very great info for everyone :D. « Experience is not what happens to you it’s what you do with what happens to you. » by Aldous Huxley.

    https://un-curso-en-milagros.org/

  4. 13 05 2018
    Madalene Theel (07:20:57) :

    Thanks for helping to make my morning awesome. Amazing article and straight to the heart of the matter. Very nice blogs. I got sucked into your article for the last hour. It’s almost as if you read my thoughts!

    http://in-home-workouts26048.blogolize.com

  5. 11 05 2018
    Winona Roig (04:03:38) :

    Thank you for sharing this awesome information. I’ll just be truthful and say that I did notreally comprehend a few of these points but you are an amazing writer. I just stumbled upon your article. I just shared thiswebsite on my LinkedIn. I am left breathless as a result of your intelligent feedback on your website.

    http://bestbarsinnewyork25926.blogocial.com

  6. 29 04 2018
    Qorum (17:58:50) :

    You should really be thanked for your work way more often. So thank you! Guess I’ll just book mark this blog. You seem to really understand who you really are as a human.

    https://www.instapaper.com/p/6277811

  7. 23 04 2018
    freie energie club (06:10:17) :

    Precisely what I was searching for, regards for posting.

    https://premium-members.magnet-motor4u.de

  8. 9 04 2018
    zvodretiluret (04:04:20) :

    I’m really enjoying the theme/design of your site. Do you ever run into any internet browser compatibility problems? A handful of my blog audience have complained about my site not working correctly in Explorer but looks great in Firefox. Do you have any recommendations to help fix this problem?

    http://www.zvodretiluret.com/

  9. 7 04 2018
    zvodret iluret (02:27:17) :

    Hi! This is kind of off topic but I need some advice from an established blog. Is it hard to set up your own blog? I’m not very techincal but I can figure things out pretty quick. I’m thinking about creating my own but I’m not sure where to begin. Do you have any points or suggestions? Appreciate it

    http://www.zvodretiluret.com/

1 2 3 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...