jongleurs de mots

 *une anthologie de Patrice Delbourg, consacrée aux « Jongleurs de mots  –  Au fond, qu’est-ce qu’une langue ? Un assemblage de mots, peut-être. Et encore. Platement collés les uns aux autres, c’est un dialecte plat comme une table de travail. Une virgule mal placée, la table est bancale. Un point en trop ou en moins, tout s’effondre ! Veut-on faire le malin, c’est de la marqueterie bon marché. Sans rythme, c’est l’ennui garanti. Mais plus que tout, sans mouvement, sans audace, c’est à peine un langage.Dans les livres, depuis Villon (voir l’ouvrage phénoménal de Patrice Delbourg), des francs-tireurs bousculent l’ordre établi – comme les leçons des professeurs trop sages. D’autres amateurs pistent les expressions à protéger ou traquent les tics, ces TOC des nouveaux boulevardiers, obsédés par le gavage de la phrase. Tous s’attellent à la même entreprise : garantir qu’en 2008 le français reste bien, durablement, au-dessus du terrifiant texto. Une démonstration à vérifier dans sept ouvrages comme autant de cadeaux potentiels. Formidable travail que cette anthologie composée par le spécialiste du jeu de mots et du calembour, ce Patrice Delbourg amoureux de la langue dès qu’elle a du goût. De Villon à Devos, l’exégète repère ces jongleurs, magiciens, sculpteurs, illusionnistes ou équarrisseurs du français. Seuls les vivants sont absents. Pour le reste, ils sont tous là. Des plus notoires (Jarry, Duchamp, Soupault) aux plus discrets (Jacques Perret, Marcel Aymé) ; des plus tonitruants (Céline, Bloy) aux plus précieux (Huysmans, Roussel) ; des plus fulgurants (Rimbaud, Rigaut) aux plus délirants (Lautréamont, Artaud) ; des plus drôles (Alexandre Vialatte, Pierre Dac, Francis Blanche) aux plus durs (Frédéric Dard, Michel Audiard) ; des plus récents (Pierre Desproges, Coluche) aux plus anciens (Molière, Rabelais, La Fontaine). Répartis en thématiques pertinentes, ces bousculeurs du style, ces modernistes du langage, sont peints avec la plume idéale : Delbourg aime ses sujets et fait lui-même virevolter les mots pour mieux chanter le génie de ces grands écrivains.

Robert Laffont, 432 p., 20 €. A lire aussi : Brèves de comptoir, l’anniversaire, Pocket, 384 p., 6,40 €.

Le plus utile- Panorama aussi raisonné que possible de nos tics de langage

A recommander à tous ceux qui ne supportent plus ces verrues envahissant toutes les phrases, comme à ceux qui les emploient : « en amont », « à très vite ! », « entre guillemets », « si tu veux », « en interne », « au jour d’aujourd’hui », « tout à fait ! », « c’est clair ! », « je gère », « au final », « impacter », « surréaliste ! », « et tout ! », « pour parler vite », « je rebondis », « ça fait sens ! », etc. Pierre Merle, avec beaucoup d’humour et quelques tics, montre toute la vacuité de ces virus linguistiques apparaissant au fil des décennies (mais a oublié les omniprésents « grave ! » et « ça le fait ». Et ça, ça le fait trop pas… Salutaire.

Fetjaine, 256 p., 12,90 €.

Le plus parisien -Lexique du parler populaire parisien d’antan

Au détour d’une rue parisienne en 2008, il est probable qu’on puisse entendre des phrases comme « pour rebondir sur ta présentation d’hier, c’est clair qu’on voit bien comment au jour d’aujourd’hui, tout cela impacte au final le concert européen, entre guillemets, si tu veux… ». Il y a quelques siècles, on parlait un tout autre langage : celui que traque Massin avec beaucoup de talent, négligeant l’argot pour se concentrer sur le parler populaire. Ainsi, pour dire « il est superbe » (voire « il est top ! »), le Parisien lâchait-il un charmant « il se carre comme un pou sur un tignon ». Plutôt que se rendre aux toilettes, on allait « se délâcher la croupière » ou « faire une omelette dans ses chausses ». Et personne, alors, n’aurait songé à vulgairement dormir, chacun préférant « aller chercher demain ». Ce livre succulent projette le lecteur dans un monde où le parler populaire était également poétique. Les temps changent.

Plon, 432 p., 23,90 €.

Le plus complet -On va le dire comme ça. Dictionnaire des expressions quotidiennes

A la manière des illustres dictionnaires d’argot (Le Petit Simonin illustré par l’exemple, La Méthode à Mimile), Charles Bernet et Pierre Rézeau sélectionnent méticuleusement les expressions les plus foutraques et les traduisent en français châtié. Ainsi « Ça arrache du pâté : loc. phrast. Pour exprimer son enthousiasme devant quelque chose qui produit une forte impression. » « Aspirateur à belettes : loc. nom. Automobile dont l’apparence est susceptible de valoir à son conducteur des conquêtes féminines. » « Si tu vois le bossu, dis-lui qu’il se redresse : loc. phrast. Formule plaisante adressée le plus souvent à une personne dont on prend congé. » « Il lui manque un quart d’heure de cuisson : loc. phrast. Pour désigner un être simplet, niais. » « Avoir les patates au fond du sac : loc. ver. Chez l’homme, éprouver un vif besoin de faire l’amour. » « Ramener la banlieue sur le centre-ville : loc. verb. Ramener des mèches de cheveux des tempes vers le sommet du crâne pour dissimuler une calvitie. » On en passe, des meilleures et des pires.

Balland, 766 p., 32 €.

Le plus léger -100 expressions à sauver

Bernard Pivot part au secours d’espèces d’expressions en voie de disparition et rappelle rapidement l’utilité et l’origine de formules comme « bouché à l’émeri », « sentir le fagot », « aller se faire lanlaire » ou l’adorable « jouer du manicordion » (se dit d’une femme qui a une aventure extraconjugale). Synthétique et efficace.

Albin Michel, 145 p., 12 €.

Le plus mordant -Du tac au tac ! Piques ironiques, répliques cinglantes

Pour mieux briller en société, ce manuel de reparties, dont Jean-Pierre Colignon a pioché les sources entre le XVIe et le XXe siècle, est à étudier : face à l’écrivain pénible annonçant « Cher ami !, voici mon dernier livre… », il faudra répondre : « Le dernier ? Parfait ! » Ou, à la manière d’Alphonse Allais, expliquer à un chauve souffrant du genou qu’il a sans doute une migraine. Voire méditer sur cette sortie de Louis Jouvet : à la caisse de son théâtre, alors qu’un couple âgé lui demande s’il « ne fait rien pour les petits vieux ? », le génial acteur répond, imperturbable, « Si, si ! On les réveille à l’entracte ! »

Albin Michel, 234 p., 10 €.

76 réponses à “jongleurs de mots”

1 2 3 4
  1. 11 11 2011
    a1299878 (01:26:37) :

    I’ve said that least 1299878 times. The problem this like that is they are just too compilcated for the average bird, if you know what I mean

  2. 11 11 2011
    a2169430 (01:26:35) :

    I’ve said that least 2169430 times. The problem this like that is they are just too compilcated for the average bird, if you know what I mean

  3. 10 11 2011
    filter papers (06:08:07) :

    I thought it was heading to be some boring aged post, but it actually compensated for my time. I’ll submit a link to this page on my weblog. I’m positive my site visitors will find that incredibly helpful.

  4. 8 11 2011
    reverse phone call lookup (19:20:11) :

    An interesting speech is worth interpret. I guess that you should pen solon on this issue, it mightiness not be a sacred thing but mostly grouping are not sufficiency to utter on such topics. To the succeeding. Cheers like your ELAyam-2 » jongleurs de mots.

  5. 6 11 2011
    jyj (22:42:24) :

    You actually make it seem so easy with your presentation but I find this matter to be actually something which I think I would never understand. It seems too complicated and extremely broad for me. I am looking forward for your next post, Ill try to get the hang of it!

  6. 6 11 2011
    invest liberty reserve (16:07:33) :

    Very nice post. I just stumbled upon your weblog and wished to say that I have truly enjoyed surfing around your blog posts. In any case I will be subscribing to your feed and I hope you write again very soon!

  7. 6 11 2011
    Beverly Zitzelberger (07:43:54) :

    Hey, just looking around some blogs, seems a pretty wonderful platform you are using. I’m currently using WordPress for a few of my sites but looking to change one particular of them over to a platform similar to yours as a trial run. Anything in particular you would recommend about it?

  8. 5 11 2011
    duke nukem apk (09:04:42) :

    I Like as much as you will receive carried out right here. The sketch is attractive, your authored subject matter stylish.
    Nonetheless, you command get bought an impatience over that you wish be delivering the following.
    Unwell unquestionably come more formerly again since exactly the same nearly very often inside case you shield this hike.
    Kind Regards Justin

  9. 4 11 2011
    shayne sherman (21:04:03) :

    Thank you, I have recently been searching for info approximately this subject for a while and yours is the greatest I have came upon till now. However, what in regards to the conclusion? Are you certain concerning the source?

  10. 3 11 2011
    Constipation remedies (08:36:44) :

    An riveting language is couturier comment. I imagine that you should indite statesman on this substance, it mightiness not be a bias mortal but mostly fill are not enough to verbalize on such topics. To the succeeding. Cheers like your ELAyam-2 » jongleurs de mots.

  11. 3 11 2011
    liberty reserve (02:50:07) :

    An fascinating discourse is couturier note. I guess that you should indite much on this substance, it might not be a taboo field but mostly fill are not enough to speak on such topics. To the succeeding. Cheers like your ELAyam-2 » jongleurs de mots.

  12. 3 11 2011
    Constipation remedies (00:52:46) :

    An riveting discussion is designer comment. I consider that you should create writer on this topic, it mightiness not be a prejudice theme but generally fill are not enough to verbalize on such topics. To the succeeding. Cheers like your ELAyam-2 » jongleurs de mots.

  13. 2 11 2011
    Stephan Iverson (17:13:05) :

    This really is my very first time i check out here. I discovered numerous entertaining things with your blog site, specifically its discussion. From your tons of feedback on your articles, I guess I’m not the only one possessing all the enjoyment right here! Maintain up the great perform.

  14. 2 11 2011
    extraction thimbles whatman (06:05:32) :

    This is the right blog for anyone who wants to find out about this topic. You realize so much its almost hard to argue with you (not that I actually would want…HaHa). You definitely put a new spin on a topic thats been written about for years. Great stuff, just great!

  15. 1 11 2011
    Joaquin Vannette (10:18:06) :

    We are a group of volunteers and opening a new scheme in our community. Your web site offered us with valuable information to work on. Youve done a formidable activity and our entire group will likely be thankful to you.

  16. 1 11 2011
    Rupert Rivett (07:28:46) :

    Thanks so much for providing individuals with an extremely marvellous opportunity to read from here. It really is very terrific and stuffed with a good time for me and my office colleagues to search your blog the equivalent of 3 times weekly to study the new guides you will have. And lastly, we are at all times contented considering the outstanding techniques served by you. Some 2 ideas in this posting are honestly the best we have all ever had.Tera guide

  17. 31 10 2011
    How to remove blackheads (17:58:30) :

    It’s refreshing for me to discover something on the word wide web that is actually as charming and intriguing as what you’ve have right here! Your blog page is actually special, your images are awesome, and what’s additional, you use reference which are usually fitting to exactly what you’re saying! You’re surely one in a zillion, exceptional job!

  18. 30 10 2011
    paper (14:31:03) :

    Hrmm that was weird, my comment got eaten. Anyway I wanted to say that it’s nice to know that somebody else also mentioned this when i had trouble finding the same info elsewhere. It was the first place that told me the answer. Thanks.

  19. 29 10 2011
    Knock Knock Jokes (11:12:58) :

    An stimulating communication is worth notice. I judge that you should pen many on this matter, it might not be a sacred field but generally grouping are not enough to utter on specified topics. To the next. Cheers like your ELAyam-2 » jongleurs de mots.

  20. 28 10 2011
    House Training A Puppy (23:13:26) :

    An intriguing discussion is worth annotate. I imagine that you should correspond writer on this message, it strength not be a bias human but generally group are not enough to utter on such topics. To the succeeding. Cheers like your ELAyam-2 » jongleurs de mots.

1 2 3 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...