Mourchidate,pour retrouver la voie juste

Jeunes et universitaires, elles ont réussi à changer le destin de personnes venues se confier à elles. Leur métier ? Mourchidate. Alors que le ministère des Affaires religieuses compte renforcer leurs effectifs, nous avons rencontré ces femmes éclairées qui aident à bien vivre l’Islam, trouvent des solutions aux maux quotidiens ou guérissent les crises d’angoisse… * Oum Sami : Une mourchida à l’épreuve des critiques

L’originalité d’Oum Sami (un pseudonyme à l’orientale) ? Son esprit fair-play ! Car dans ses halakat, elle accepte les critiques des autres et les débats houleux sur la religion. « Je m’assois en général au milieu ou devant les femmes alors qu’un autre petit groupe préfère s’asseoir en arrière, un peu à l’écart. Elles écoutent et se permettent de m’interrompre pour me corriger selon leurs convictions. » Des critiques qu’elle accepte sans s’énerver. Bien au contraire, Oum Sami tente toujours de leur expliquer la différence en leur apprenant à la respecter. Cette jeune mourchida anime des halakat à la mosquée d’El Sounna de Bir Mourad Raïs chaque lundi. La journée de vendredi, elle la consacre entièrement à sa famille, son mari et ses trois enfants alors que tous les jours de la semaine, elle reste à la disposition des citoyens qui se déplacent jusqu’au ministère des Affaires religieuses. Des citoyens parfois exigeants, comme celle rencontrée lors de notre visite au ministère. « C’est mon rythme quotidien alors que deux jours par semaine seulement sont consacrés à la réception des citoyens pour la fatwa, relève-t-elle. Mais vous imaginez que nous ne pouvons pas laisser ces femmes rentrer chez elles sans leur apporter un peu de réconfort. » Oum Sami se fait discrète et toute petite devant les autres mourchidate. « Il y a des mourchidate qui se rendent régulièrement dans les prisons. Etablir le contact avec des prisonnières n’est pas une mince affaire. Ces dernières sont abattues, et ce sont les mourchidate qui doivent leur remonter le moral, leur parler de la religion… », nous explique Oum Sami. Son plus beau souvenir ? « Je me souviens, un jour, une vieille dame de plus de 60 ans m’a avoué après plusieurs halakat qu’elle avait l’impression de commencer sa vie à nouveau… » Un témoignage qui n’a pas laissé insensible Oum Sami.

- **Samira : J’ai enfin réalisé mon rêve

Samira Mékhaldi, un nom et une voix connue par les auditeurs fidèles de la Chaîne I. Sur les ondes de cette radio, elle répond une fois par semaine aux interrogations des auditeurs. Et c’est elle également qui décroche quotidiennement le téléphone du bureau de la fetwa du ministère des Affaires religieuses pour tenter d’apporter des solutions aux différentes questions des citoyens. Samira est heureuse et fière d’être mourchida, un rêve d’enfance se réalise enfin. Mais être mourchida est une lourde responsabilité et elle en est consciente et se dit même confiante. « A mes début, je ne vous cache pas que j’avais peur. Peur de donner une fetwa qui pourrait s’avérer fausse », avoue-t-elle. De 8h à 16h, le téléphone n’arrête pas. Au bout du fil, toujours des citoyens en quête de réponses à leurs interrogations. « Je ne m’ingère pas dans les affaires des autres, ajoute-t-elle, très sérieuse. Si la décision doit par exemple être tranchée par un médecin ou un juriste, je le dis franchement. Et je me limite à expliquer et donner les versions religieuses des faits ». Du plus petit détail jusqu’aux questions complexes nécessitant la réunion de la commission de la fetwa, Samira répond à tout. Et à tous, surtout à toutes car les femmes sont les plus nombreuses à l’appeler. Parfois timides, elles exigent la plupart du temps d’avoir une interlocutrice et refusent de poser leurs problèmes à un cheikh. « Il y a certains détails, en particulier intimes, que les femmes veulent poser directement à une mourchida. Elles sont plus à l’aise avec moi. » La jeune femme comble aussi des lacunes en matière de religion. « Les personnes qui m’appellent ne maîtrisent pas les principes de la religion, note-t-elle en citant certains cas de femmes et de jeunes méconnaissant les détails basiques de la prière. Même s’ils expriment une volonté réelle de s’informer et de mieux connaître la religion. Que ce soit pour l’alimentation, la prière, les relations humaines, le mariage ou le divorce… ils posent toutes les questions relatives à la vie quotidienne et cela me rassure. » Mais le travail de Samira en tant que mourchida ne se limite pas seulement aux éclaircissements sur les fetwas. Elle apaise aussi souvent les plus angoissés. « Il arrive que la même personne m’appelle plus de quatre fois par jour pour suivre son cas et il m’arrive parfois de faire le travail d’un médecin. Cela me réjouit énormément. » Et d’ajouter : « Une femme qui m’appelle souvent pour des fetwas m’a avoué son souhait de rester tout le temps en contact avec moi pour mieux comprendre la religion. C’est fantastique comme réflexe ! » Pour autant, Samira ne considère pas son travail comme une mission humanitaire. Où elle va, les questions la suivent. Pas de répit pour elle. Dans sa famille, avec les voisins, les amies et même dans les cérémonies de mariage, Samira est assaillie de questions. N’est-ce pas trop pour elle ? « Non, répond-elle le sourire aux lèvres, je suis à la disposition de la religion. »

- ***Yasmina : Je suis fière d’avoir sauvé une femme du suicide

Déprimée, trahie par son mari et débordée par sa vie de famille, Chérifa avait décidé de se suicider. Son entourage ne se douta de rien. Chérifa ouvrit d’abord son cœur à Yasmina, une mourchida, à la mosquée Abouabida Amar Ben Eldjerrah à Bachdjerrah où elle organise chaque vendredi et chaque lundi des halakat. Une rencontre qui changea le cours de sa vie. Après une séance, deux, puis trois, elle finit par… organiser elle-même la prière des tarawih ! Un revirement extraordinaire. Un geste que Yasmina Mensour, officiellement mourchida depuis 1998, garde en souvenir depuis des années. « Cela me donne de l’assurance, confie-t-elle. L’issue de cette histoire confirme l’importance de notre mission. J’en suis entièrement fière. » A force de parler, expliquer et conseiller, Yasmina souffre… d’une extinction de voix. Mais sa voie dans la vie, cette maman de deux enfants ne la perd pas. Celle d’être aux côtés des personnes en difficulté ou à la recherche d’explications religieuses. Son travail, elle l’entame tous les jours avec beaucoup d’enthousiasme. Et retrouve avec la même gaieté ses groupes de femmes, mères de famille ou étudiantes, lettrées ou analphabètes, venues pour apprendre le Coran. Blagueuse, dynamique et hyper sympathique, la mourchida ne se plaint jamais de la charge du travail. « Je ne peux pas accomplir mon travail sans comprendre parfaitement notre société. Je fais le travail d’une sociologue et d’une psychologue avant que je commence ma halka. Je ne dois surtout pas brusquer ces femmes. Je ne leur fais pas sentir une différence entre elles et moi. Ma mission consiste seulement à guider ces femmes, à leur montrer le bon chemin, sans force ni dureté. » Quand elle quitte la mosquée, Yasmina consacre encore de son temps à des recherches sur la religion pour rester à jour. « C’est la raison pour laquelle la majorité des femmes que je reçois dans mes halakat deviennent fidèles aux rendez-vous. Elles adorent ce moment de rencontre et de réciprocité absolue », nous raconte-t-elle. Très calée dans son domaine, Yasmina ne se considère pas pour autant comme une référence. « Personne n’est une référence dans cette vie, conclut-elle. Par exemple, je donne la liberté à toutes les femmes de porter le hidjab à leur manière. Je ne leur impose rien. »(El Watan-19.09.09.)

 

663 réponses à “Mourchidate,pour retrouver la voie juste”

1 22 23 24 25 26 34
  1. 12 12 2019
    Janine (04:15:19) :

    Keep on writing, great job!

    my webpage: 카지노사이트

  2. 11 12 2019
    Polly (11:50:10) :

    Keep on writing, great job!

    Here is my web site PWX Male Enhancement Pill

  3. 9 12 2019
    Arnette (20:43:58) :

    Appreciate this post. Will try it out.

    Here is my web-site mirror glass suppliers

  4. 9 12 2019
    Wade (09:08:48) :

    Anubhav Trainings delivers on line common classroom coaching for
    SAP C4C On line Coaching program for students and on work gurus pursuing their standard Careers in shopper care
    specialized niche. Lessons are arranged below in weekends;
    on the other hand learners can be part of weekday lessons also As
    outlined by their spare time and discretion. Both of those person and company
    batch coaching is completed in this article. The institute can take superior care in their college
    students and assigns very best market qualified instructors for conducting this Expert instruction program.
    Publish completion with the training, the institute features
    instruction completion certificate.

  5. 7 12 2019
    Annmarie (02:58:07) :

    Good response in return of this question with genuine arguments and describing the whole
    thing on the topic of that.

    my webpage :: Judi Bola Online

  6. 6 12 2019
    Tiffani (09:16:58) :

    Your style is really unique compared to other people I have read
    stuff from. Many thanks for posting when you’ve got the
    opportunity, Guess I will just bookmark this web site.

    Feel free to surf to my blog Infinity Testo Review

  7. 6 12 2019
    August (01:58:10) :

    I know this if off topic but I’m looking into starting my own weblog
    and was curious what all is required to get set up?
    I’m assuming having a blog like yours would cost a pretty
    penny? I’m not very internet savvy so I’m not 100%
    positive. Any recommendations or advice would be
    greatly appreciated. Thanks

    My web blog: ธรรมชาติ

  8. 5 12 2019
    Pansy (05:27:45) :

    Please let me know if you’re looking for a author for your blog.
    You have some really great posts and I feel I would be a good asset.
    If you ever want to take some of the load off, I’d absolutely love to write
    some material for your blog in exchange for a link
    back to mine. Please blast me an email if interested.
    Thanks!

    Also visit my blog post :: sbobet. sbo. macaubet

  9. 4 12 2019
    Diego (11:10:37) :

    I want to to thank you for this wonderful read!! I absolutely loved every bit of it.

    I have got you book marked to look at new stuff you post…

    Here is my site :: situs domino terpercaya

  10. 3 12 2019
    Vernell (01:01:28) :

    We’re a group of volunteers and opening a new scheme in our community.
    Your web site offered us with useful info to work on. You’ve done a
    formidable process and our whole group will likely be
    thankful to you.

    Here is my page – hinjewadi call girls

  11. 2 12 2019
    Jessica (01:16:58) :

    Hi to every body, it’s my first visit of this weblog; this weblog consists
    of remarkable and really good data designed for visitors.

    Here is my web blog; maripoker

  12. 1 12 2019
    Joni (11:14:42) :

    WOW just what I was searching for. Came here by searching for bicicletas electricas

    Check out my web site – trendigitaltech

  13. 30 11 2019
    Dolores (07:01:33) :

    I do not even know how I ended up here, but I thought this post was great.
    I do not know who you are but certainly you’re going to a famous blogger if you
    aren’t already ;) Cheers!

    My web-site; Poker Pkv

  14. 30 11 2019
    Malissa (01:53:18) :

    I like the helpful info you provide on your articles.
    I’ll bookmark your blog and test again here regularly.

    I am relatively certain I’ll learn many new stuff right right here!

    Best of luck for the next!

    My webpage: Nilo Lemos Neto

  15. 30 11 2019
    Titus (01:32:52) :

    hi!,I like your writing very a lot! proportion we be in contact
    more approximately your article on AOL? I need a specialist in this space to unravel my
    problem. May be that is you! Having a look ahead to look you.

    Have a look at my page – ремонт преобразователей частоты

  16. 29 11 2019
    Bradley (05:35:57) :

    I very glad to find this web site on bing, just what I was looking for :
    D besides saved to favorites.

    Feel free to visit my web-site … Iron Slim Ke

  17. 28 11 2019
    Cecilia (11:14:55) :

    Actually when someone doesn’t understand then its up to other users that they will help, so here
    it happens.

    Here is my website 소액결제현금

  18. 28 11 2019
    Ned (09:39:36) :

    You can certainly see your skills within the paintings you write.
    The arena hopes for more passionate writers like you who aren’t afraid to say how they believe.
    At all times follow your heart.

    Feel free to surf to my web-site … Free Cell Keto

  19. 28 11 2019
    Angelia (05:40:03) :

    You really make it seem so easy with your presentation but I find this matter to be really something that I think I would never understand.
    It seems too complicated and very broad for me.
    I’m looking forward for your next post, I will try to get the hang
    of it!

    Also visit my blog post – Natural Impact CBD Order

  20. 27 11 2019
    Shasta (07:28:23) :

    I wanted to thank you once more for that amazing blog you have
    developed here. It can be full of useful tips for those who are truly
    interested in that subject, specifically this very post.

    You’re really all so sweet in addition to thoughtful of others in addition to the fact that reading your site posts is a great delight to me.
    And such a generous present! Mary and I will certainly
    have enjoyment making use of your guidelines in what we should do in the near future.
    Our listing is a kilometer long so your tips will definitely be
    put to good use.

    my blog – RZE Max

1 22 23 24 25 26 34

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...