mariage typiquement algérois

             Récit d'un mariage typiquement algérois 

Les mariages algérois se caractérisent par leur raffinement et l’élégance des femmes portant le karakou. Une multitude de costumes brodés se rencontrent. Les sons de la musique algéroise résonnent et honorent la distribution des petits gâteaux et petits fours spécifiques d’Alger. La fête commence en fait en début de semaine ou dure deux jours d’affilés, les femmes de la famille s’attellent à préparer des gâteaux orientaux.Le premier jour
La mariée se rend au bain avec les membres de sa famille. Les dames les plus âgées veillent à ce que la mariée suive les traditions anciennes. On allume les bougies, la limonade et les gâteaux sont servis et des voix anonymes entonnent des chants religieux, suscitant des youyous nourris.
Deuxième jour
Place à « El khouara », un après-midi convivial dans une salle des fêtes où la mère de la mariée invite ses proches et ses amies à découvrir les tenues de sa fille. Pendant que l’orchestre andalous bat son plein, la mariée défile dans plusieurs effets vestimentaires. De la robe de fiançailles au karakou, du kaftan au bedroune, du karakou à la robe blanche, la mariée se prêtera au jeu du mannequinat et de la séduction avec un réel plaisir. Des boissons fraîches, des salés, des gâteaux à base d’amandes, du thé et des dragées sont distribués à tour de bras à l’intention des convives. Des convives parfois exigeantes. Les flashs des appareils photo et le zoom des caméras vont bon train.
Troisième jour
Place à trois rendez-vous incontournables : « El taâliq », le repas du soir et « El Henna ». En effet, après que les grandes tantes eurent repassé et placé le trousseau de la future épouse dans les valises, ce dernier est acheminé chez elle. C’est sous des youyous stridents que ses affaires sortent du domicile paternel. Les tantes, les soeurs aînées et les belles-soeurs de la mariée partent en délégation arranger le trousseau de la mariée dans sa future maison. Les beaux-parents les accueillent avec de la limonade, du café et des gâteaux. Un peu plus tard, dans la soirée, un succulent repas « sfari » est concocté à l’intention des invités et des beaux-parents de la mariée. Ce repas, placé sous les auspices du père, comporte des mets, tels qu’une chorba, des boureks, de la « chetitha elhem », des salades, du « ham lahlou » et une corbeille de fruits. Après que les ventres se soient rassasiés, le rituel du henné est à l’honneur. Recouvrant la totalité de son visage avec un foulard en « fetoul » (avec des franches), la belle-mère entonnant des « tekdims » (des chants rituels) demande à sa future bru d’enlever la chaussure de son pied droit pour casser les oeufs, signe de la fécondité. Les deux paumes de la main sont badigeonnées de henné. Avant d’enfiler les gants, la belle-mère prend le soin de mettre deux louis d’or au creux de la main de sa belle-fille.

Quatrième jour
Le jour se lève avec un autre grand rendez-vous, celui du départ définitif de la mariée chez elle. Pendant que la mariée se rend chez la coiffeuse, la famille prépare les dernières retouches. Vers 14h, des klaxons et « El Zorna » se font entendre dans le quartier. Les riverains accaparent les balcons, pas question de rater un tel spectacle nuptial. Pendant que l’orchestre traditionnel se concentre sur ses instruments musicaux, six femmes vont chercher la mariée. Après d’interminables embrassades et larmes, le père sort sa fille sous sa coupe. Elle est escortée dans la voiture, garnie de fleurs, par des femmes mariées de sa famille proche. Le cortège est de la partie. Direction : une salle des fêtes de la capitale. A l’entrée de la salle, la belle-mère accueille sa belle-fille avec un verre de lait, des dattes et parfois une clé. Un rituel annonciateur de bonne entente, de procréation et de longévité dans le couple. Durant tout l’après-midi, la mariée portera encore une fois ses tenues. Au moment de la robe blanche, le marié rentre pour l’échange des alliances. Une voiture les attendra dehors pour une destination généralement inconnue.

Cinquième jour
Fin de la cérémonie par un alléchant déjeuner offert à l’intention des parents de la mariée. Après le retour des hommes de la prière du « dhor », les tables sont dressées avec faste et les appétits s’aiguisent. En milieu d’après-midi, du café chaud et des gâteaux dégoulinants de miel sont servis. Après d’interminables discussions, les invités se retirent, laissant derrière eux la mariée dans les bras de sa nouvelle famille. Là, encore, au moment de la séparation douloureuse, des larmes sont essuyées furtivement. La mariée, pour sa part, est inconsolable. Pendant sept jours, la mariée portera ses tenues traditionnelles. Elle sera exemptée de faire le ménage durant toute cette période. Après ce délai, elle pourra voler de ses propres ailes grâce à son nouveau statut de femme mariée.(Dziriya)

*************Sacrée union des traditions…

La saison estivale est par excellence la période la plus prisée pour la célébration des mariages. Des mois durant, les familles concernées se préparent pour faire de cet événement un souvenir inoubliable.

mariagalg.jpg

Récit d’un mariage typiquement algérois.Si par le passé les cérémonies de mariage duraient sept jours et sept nuits, aujourd’hui encore, certaines familles algéroises continuent de perpétuer cette tradition ancestrale. La fête commence en fait en début de semaine ou dure deux jours d’affilée, les femmes de la famille s’attellent à préparer des gâteaux orientaux. Le lundi, la mariée se rend au bain avec les membres de sa famille. Les dames les plus âgées veillent à ce que la mariée suive les traditions anciennes. Les bougies s’allument, la limonade et les gâteaux sont servis et des voix anonymes entonnent des chants religieux, suscitant des youyous nourris. Le lendemain, place à « El khouara », un après-midi convivial dans une salle des fêtes où la mère de la mariée invite ses proches et ses amies pour découvrir les tenues de sa fille. Pendant que l’orchestre andalous bat son plein, la mariée défile dans plusieurs effets vestimentaires. De la robe de fiançailles au karakou, du kaftan au bedroune, du karakou à la robe blanche, la mariée se prêtera au jeu du mannequinat et de la séduction avec un réel plaisir. Des boissons fraîches, des salés, des gâteaux à base d’amandes, du thé et des dragées sont distribués à tour de bras à l’intention des convives. Des convives parfois exigeantes. Les flashes des appareils photo et le zoom des caméras vont bon train. Mercredi, place à trois rendez-vous incontournables : « El taâliq », le repas du soir et « El Henna ». En effet, après que les grandes tantes eurent repassé et placé le trousseau de la future épouse dans les valises, ce dernier est acheminé chez elle. C’est sous des youyous stridents que ses affaires sortent du domicile paternel. Les tantes, les sœurs aînées et les belles-sœurs de la mariée partent en délégation arranger le trousseau de leur fille dans sa future maison. Les beaux-parents les accueillent avec de la limonade, du café et des gâteaux. Un peu plus tard, dans la soirée, un succulent repas « sfari » est concocté à l’intention des invités et des beaux-parents de la mariée. Ce repas, placé sous les auspices du père, comporte des mets, tels qu’une chorba, des boureks, de la « chetitha elhem », des salades, du « ham lahlou » (pruneaux) et une corbeille de fruits. Après que les ventres se soient rassasiés, le rituel du henné est à l’honneur. Recouvrant la totalité de son visage avec un foulard en « fetoul » (avec des franches), la belle-mère entonnant des « tekdims » (des chants rituels) demande à sa future bru d’enlever la chaussure de son pied droit pour casser les œufs, signe de la fécondité. Les deux paumes de la main sont badigeonnées de henné. Avant d’enfiler les gants, la belle-mère prend le soin de mettre deux louis d’or au creux de la main de sa belle-fille. Après deux ou trois heures de sommeil, le jour se lève avec un autre grand rendez-vous, celui du départ définitif de la mariée chez elle. Pendant que la mariée se rend chez la coiffeuse, la famille pare aux dernières retouches. Vers 14h, des klaxons et « El Zorna » se font entendre dans le quartier. Les riverains accaparent les balcons, pas question de rater un tel spectacle nuptial. Pendant que l’orchestre traditionnel se concentre sur ses instruments musicaux, six femmes montent chercher la mariée. Après d’interminables embrassades et larmes, le père sort sa fille sous sa coupe. Elle est escortée dans la voiture, garnie de fleurs, par sa sœur aînée et sa belle-sœur. Le cortège est de la partie. Direction : une salle des fêtes de la capitale. A l’entrée de la salle, la belle-mère accueille sa belle-fille avec un verre de lait, des dattes et parfois une clé. Un rituel annonciateur de bonne entente, de procréation et de longévité dans le couple. Durant tout l’après-midi, la mariée portera encore une fois ses tenues. Au moment de la robe blanche, le marié rentre pour l’échange des alliances. Une voiture les attendra dehors pour une destination généralement inconnue. Le vendredi ponctuera la fin de la cérémonie par un alléchant déjeuner offert à l’intention des parents de la mariée. Après le retour des hommes de la prière du « dhor », les tables sont dressées avec faste et les appétits s’aiguisent. En milieu d’après-midi, du café chaud et des gâteaux dégoulinant de miel sont servis. Après d’interminables discussions, les invités se retirent, laissant derrière eux leur fille dans les bras de sa nouvelle famille. Là, encore, au moment de la séparation douloureuse, des larmes sont essuyées furtivement. La mariée, pour sa part, est inconsolable. Pendant sept jours, la mariée portera ses tenues traditionnelles. Elle sera exemptée de faire le ménage durant toute cette période. Après ce délai, elle pourra voler de ses propres ailes grâce à son nouveau statut de femme mariée, avec en prime d’énormes responsabilités qu’elle devra assumer… tout au long de sa vie de couple. (El Watan-22.08.05.)
 

 

81 réponses à “mariage typiquement algérois”

1 2 3 5
  1. 4 11 2011
    neb double digest (03:48:08) :

    Wow he did this probably among the best articles We have check out on the topic so far. I do not have any idea the spot where you get all of your information but up! We are gunna send several folks on to the site look into this post. Fantastic, totally awesome.

  2. 3 11 2011
    liberty reserve (02:51:56) :

    An fascinating speech is couturier account. I reckon that you should make more on this content, it might not be a bias substance but generally grouping are not sufficiency to communicate on such topics. To the next. Cheers like your ELAyam-2 » mariage typiquement algérois.

  3. 2 11 2011
    Bari Spiry (17:00:10) :

    you’ve gotten an amazing blog right here! would you wish to make some invite posts on my weblog?

  4. 1 11 2011
    power inverter (12:15:36) :

    the website is very good. i very like it. you are my my god… come here

  5. 30 10 2011
    dc to ac power inverter (05:34:57) :

    This is my first time i visit here. I found so many interesting stuff in your blog especially its discussion. From the tons of comments on your articles, I guess I am not the only one having all the enjoyment here! keep up the good work.

  6. 29 10 2011
    Buy gift card (21:24:39) :

    Very nice post. I just stumbled upon your weblog and wished to say that I have really enjoyed browsing your blog posts. In any case I will be subscribing to your feed and I hope you write again soon!

  7. 28 10 2011
    House Training A Puppy (23:15:17) :

    An newsworthy discourse is worth annotate. I anticipate that you should make more on this topic, it might not be a inhibition field but mostly people are not sufficiency to speak on much topics. To the succeeding. Cheers like your ELAyam-2 » mariage typiquement algérois.

  8. 27 10 2011
    bilete avion (23:15:11) :

    What is here it is a great article. But first of all I must say all the visitors. Bounjour. And second I must say that I will post http://niarunblog.unblog.fr/patrimoine-et-identite/mariage-typiquement-algerois on my Digg profile. And this because finally I found what I was looking for. What you say here is really the best post. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » mariage typiquement algérois, on my google search I was very happy. Maybe I found something that have the same ideea here http://www.xbileteavion.ro, I’m not sure but I thing it was the same. All the best

  9. 26 10 2011
    domain forum (22:12:51) :

    What is here it is an interesting article. But first of all I must say all every one. . And now I must say that I have post http://niarunblog.unblog.fr/patrimoine-et-identite/mariage-typiquement-algerois on my Digg profile. I will do this because at long last I found what I was looking for. What you give us here is really respectable sharing. In the second I saw this tittle, ELAyam-2 » mariage typiquement algérois, on my google search I was very happy. Maybe I found something like this here http://www.domainonlineforum.com, I’m not sure but I thing it was the same. All the best

  10. 25 10 2011
    Bonsmara SA (21:46:12) :

    What is here it is a great piece of information. But first of all I must salute all the visitors. . After this I must say that I m going to post http://niarunblog.unblog.fr/patrimoine-et-identite/mariage-typiquement-algerois on my Hi5 profile. I will do this because finally I found what I was looking for. What you say here is really nice post. In the minute I saw this tittle, ELAyam-2 » mariage typiquement algérois, on my google search I was very glad. It is possible I found something with the same ideea here http://www.bonsmara-action.co.za, I’m not sure but I thing it was the same. All the best

  11. 24 10 2011
    Knock Knock Jokes (22:55:22) :

    I like Your Article about ELAyam-2 » mariage typiquement algérois Perfect just what I was looking for! .

  12. 24 10 2011
    fishin 2 go apk (22:41:23) :

    I like Your Article about ELAyam-2 » mariage typiquement algérois Perfect just what I was searching for! .

  13. 24 10 2011
    Australian brand development agency (11:27:07) :

    What is here it is an interesting piece of information. But first of all I must say all every one. Hello. After this I must say that I m thinking to post http://niarunblog.unblog.fr/patrimoine-et-identite/mariage-typiquement-algerois on my Twitter profile. I will do this because in the end I found what I was looking for. What you give us here is really good sharing. When I saw this tittle, ELAyam-2 » mariage typiquement algérois, on my google search I was very glad. It is possible I found something like this here http://www.writte.com, I’m not sure but I thing it was the same. My regrds

  14. 24 10 2011
    Memory Foam Mattress Reviews (08:37:10) :

    It’s a cracking shame you don’t hold a make money fix! I’d definitely allot money for this grotesque webpage! That i suppose for the moment i’ll be bookmarking together with including an individual’s Provide that instrument my good Msn carry. That i impudent that give messages and definitely give get the web situation utilizing my foremost Facebook or twirp : )

  15. 20 10 2011
    vhs-c sur dvd (18:11:39) :

    You could certainly see your skills in the paintings you write. The arena hopes for more passionate writers like you who are not afraid to say how they believe. Always follow your heart.

  16. 20 10 2011
    kendo (17:03:14) :

    Woah! I’m really enjoying the template/theme of this site. It’s simple, yet effective. A lot of times it’s hard to get that « perfect balance » between usability and visual appeal. I must say that you’ve done a superb job with this. Additionally, the blog loads extremely quick for me on Safari. Exceptional Blog!

  17. 17 10 2011
    iva advice (18:07:15) :

    This it is an interesting piece of information. But first of all I must say all the visitors. Hello there. And second I must say that I will post http://niarunblog.unblog.fr/patrimoine-et-identite/mariage-typiquement-algerois on my Digg profile. And this because at last I found what I was looking for. What you say here is really very good post. When I saw this tittle, ELAyam-2 » mariage typiquement algérois, in my google search I was very happy. I think I found something like this here http://ivauk.com, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  18. 15 10 2011
    ed hardy cheap (09:42:07) :

    Good reputation

  19. 14 10 2011
    Valentina Doege (21:53:48) :

    I would like to thnkx for the efforts you have put in writing this blog. I’m hoping the same high-grade site post from you in the upcoming also. Actually your creative writing skills has inspired me to get my own blog now. Really the blogging is spreading its wings rapidly. Your write up is a great example of it.

  20. 14 10 2011
    Carroll Palos (16:08:07) :

    It’s always nice when you can not only be informed, but also entertained! I’m sure you had fun writing this article.Excellent entry! I’m been looking for topics as interesting as this. Looking forward to your next post.

1 2 3 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...