Caïda Halima (1859-1944), une personnalité légendaire et proverbiale

*la dame qui a tenu tête aux colons

Caïda Halima, fille de Ziani Mohamed Benyoussef, est connue à Oran pour ses qualités humaines, mais aussi pour son courage et sa probité. Sa personnalité légendaire et proverbiale est ancrée dans la mémoire collective oranaise où elle est souvent citée comme un exemple de bravoure et de générosité. Fière et altière, cette grande dame s‘est imposée dans le cercle très fermé des grands exploitants agricoles quand elle narguait les colons européens sur leur propre terrain en faisant fructifier ses terres de magnifiques vignobles et de céréales dans le Témouchentois et la région des Hachem. Elle a aussi su gérer les biens familiaux avec énergie et dévouement. Caïda Halima est née en 1859 à Sig, près d’Oran, dans une famille de lettrés.Son père, Mohamed Benyoussef Ziani, est l’auteur d’un précieux ouvrage sur l’histoire d’Oran et un outil de travail pour les chercheurs et historiens, intitulé Dalil El-Hayrane oua Anis Essahrane fi Akhbar Madinat Wahran. Halima est l’unique fille d’une famille de cinq enfants : Mohamed, Ahmed, Kada et Benyahia. Elle aura une autre sœur, Zohra, née d’un autre lit. Venue à l’âge du mariage, elle épousa, durant une courte période, un cousin dont elle eut une fille. Après s’en être séparée, elle se remariera avec Si Ali Ould Cadi qui sera commandant de cavalerie en 1871. Promu d’abord au titre de caïd par l’administration coloniale, il sera élevé au rang d’agha. C’était un homme fortuné, mais très volage, raconte-t-on.

 Des documents d’archives de l’époque rapportaient ceci : «En épousant l’agha Ould Cadi Ali, elle a vu la fortune de ce chef arabe livrée au désordre et au laisser-aller. Elle comprit tout de suite ce qu’il fallait et ce qu’il y avait à faire pour bien gérer et bien administrer tous ces biens matériels. Depuis, elle ôte le voile de son visage et s’occupe avec énergie des richesses de son époux. Caïda Halima sauva non seulement la maison de son mari de la ruine qui la guettait, mais elle mit en valeur les grandes exploitations agricoles en développant intelligemment les richesses». A la mort de son époux en 1931, elle devint gestionnaire mais aussi propriétaire. Elle a su garder de son père les qualités morales et les capacités intellectuelles indéniables.

Mais cvaïda Halima était aussi une dame qui venait au secours des orphelins et des déshérités. Elle fit don d’une parcelle de terre à El Amria qui servira de cimetière au lieu-dit «M’sissi». Cette généreuse dame fit construire une mosquée à l’emplacement de la maison familiale de Médina Djédida, baptisée «Djamaâ Benkabou», du nom de l’imam qui dirigeait la prière dans ce quartier mythique surnommé par dérision «Village nègre», par l’administration coloniale. Dame charitable, elle encouragea les associations de bienfaisance et aida matériellement à la promotion des rares médersas. D’ailleurs, pour la remercier, l’association musicale de chants religieux Mouloudia lui décerna un diplôme d’honneur au cours d’une grande cérémonie qui s’est déroulée en 1933.

Elle accomplira le pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam, accompagnée de dix personnes prises entièrement en charge par ses soins, en 1938. Cette grande dame de cœur, qui est également la petite-petite-fille de cheikh Abdelkader Ziani, illustre savant théologien, reste dans la mémoire collective le symbole de la femme active, laborieuse et profondément humaine. De nos jours, ses nobles qualités morales sont citées en exemple. Pour l’histoire, elle est la mère de Setti Ould Cadi, (1904-1965), une moudjahida qui fut arrêtée en 1957 après le démantèlement du «Réseau Abdelwahab» durant la guerre de Libération nationale. Jugée par le tribunal des forces armées dans le cadre du fameux «Dossier 3/83», elle fut incarcérée à la maison d’arrêt d’Oran jusqu’en 1961. Sortie de prison très affaiblie, des suites des séquelles de la torture que lui ont fait subir ses geôliers, elle mourut en 1965.
 Caïda Halima est tombée malade à une période où sévissait à Oran une épidémie de typhus. Elle s’est éteinte le 22 août 1944, à Oran, dans sa résidence de la rue Mac Mahon, dans le quartier de St Antoine, proche de Médina Djedida, à l’âge de 85 ans. Une foule immense l’accompagna à sa dernière demeure, la mosquée Benkabou, pour y être enterrée, selon ses dernières volontés. (El Watan-22.08.2010.)

 

***************

114 réponses à “Caïda Halima (1859-1944), une personnalité légendaire et proverbiale”

1 2 3 6
  1. 30 10 2011
    filtration paper (17:40:54) :

    How do you do? siblings simply love your striking blog thanks and pls keep the ball rolling

  2. 30 10 2011
    BUBRERRY SCARF SALE (05:35:01) :

    There is obviously a lot to know about this. I think you made some good points in Features also.

  3. 25 10 2011
    latest poker news (22:48:33) :

    What is here it is an interesting article. But first of all I must salute all every one. Salve. After this I must say that I will post http://niarunblog.unblog.fr/quelque-chose-sur-wahran-el-bahia/histoire-doran/caida-halima-1859-1944-une-personnalite-legendaire-et-proverbiale on my Twitter profile. And this because finally I found what I was looking for. What you give us here is really very good post. When I saw this tittle, ELAyam-2 » Caïda Halima (1859-1944), une personnalité légendaire et proverbiale, on google search I was very glad. I think I found something with the same ideea here http://www.bluffaway.com, I’m not sure but I thing it was the same. Thank you

  4. 21 10 2011
    shayne sherman (10:27:34) :

    Glad to be one of many visitors on this awing internet site :D.

  5. 20 10 2011
    Micaela Olah (16:58:01) :

    Interesting article again! I really found so many useful information on your blog. Thanks for that. Keep up the good work!

  6. 20 10 2011
    kendo (05:36:47) :

    We absolutely love your blog and find almost all of your post’s to be what precisely I’m looking for. Do you offer guest writers to write content for you personally? I wouldn’t mind writing a post or elaborating on a few of the subjects you write about here. Again, awesome blog!

  7. 19 10 2011
    Billig SEO (23:35:02) :

    Hello, this is a very good blog. Although i don’t get everything of what your saying, i still enjoyed reading it. Maybe you will write something more on this subject in the future?

  8. 17 10 2011
    individual voluntary arrangement (13:51:00) :

    What is here it is a great piece of information. But first of all I must salute all every one. Hy. After this I must say that I m thinking to post http://niarunblog.unblog.fr/quelque-chose-sur-wahran-el-bahia/histoire-doran/caida-halima-1859-1944-une-personnalite-legendaire-et-proverbiale on my Digg profile. I will do this because in the end I found what I was looking for. What you share here is really respectable post. When I saw this tittle, ELAyam-2 » Caïda Halima (1859-1944), une personnalité légendaire et proverbiale, on google search I was very happy. It is possible I found something with the same ideea here http://ivauk.com, I’m not sure but I thing it was the same. All the best

  9. 14 10 2011
    Nu Sparr (21:05:00) :

    You have remarked very interesting details ! ps nice internet site . « Where can I find a man governed by reason instead of habits and urges » by Kahlil Gibran.

  10. 13 10 2011
    olimp (21:21:03) :

    I am not sure where you are getting your info, but good topic. I needs to spend some time learning much more or understanding more. Thanks for excellent information I was looking for this information for my mission.

  11. 10 10 2011
    pharmacie en ligne (19:53:31) :

    Good tip. I did it and it worked. Thanks.

  12. 9 10 2011
    UGG Adirondack II 5469 Boots Obsidian (04:33:48) :

    I definitely wanted to write down a brief remark in order to thank you for some of the nice concepts you are giving out at this website. My incredibly long internet research has now been rewarded with brilliant facts and strategies to share with my visitors. I would admit that most of us readers are very much lucky to live in a useful network with so many lovely individuals with great basics. I feel very lucky to have seen the web site and look forward to really more brilliant times reading here. Thanks once again for everything.

  13. 7 10 2011
    Lucio Spittler (12:23:02) :

    Hello There. I found your blog using msn. This is a very well written article. I will be sure to bookmark it and come back to read more of your useful info. Thanks for the post. I’ll certainly comeback.

  14. 25 09 2011
    Drupal Development (00:43:57) :

    I found your posting to be insightful! Thank you.

  15. 24 09 2011
    Isidro Korner (20:02:02) :

    I can¡¯t believe I was lucky enough to find this article. I love this kind of content because it gives a lot of great information.

  16. 24 09 2011
    Marvel Daywalt (19:47:23) :

    I can¡¯t remember the last time I enjoyed an article as much as this one. You have gone beyond my expectations on this topic and I agree with your points. You¡¯ve done well with this.

  17. 1 09 2011
    Tutoriales Photoshop (18:20:42) :

    Hey there! Many thanks for crafting this sort of an useful report. Actually you could have pointed out those topics vice versa. Nonetheless you gave it a wonderful very own spin. Looking foward to checking out your website with greater regularity.

  18. 31 08 2011
    Curso de Photoshop (01:49:45) :

    Hiya! Thanks a lot for writing this sort of an informative report. Essentially you might have talked about those ideas the other way around. And yet you gave it a friendly very own twist. Looking foward to going to your site more often.

  19. 30 08 2011
    Curso de Photoshop (01:41:19) :

    Heya! Thanks for publishing such an informative blog post. Essentially you might have described those subjects the other way around. Still you presented it a fine very own twist. Looking foward to going to your web site on a regular basis.

  20. 8 08 2011
    invest liberty reserve (02:34:03) :

    ELAyam-2 » Caïda Halima (1859-1944), une personnalité légendaire et proverbiale Excellent goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you’re just extremely great. I actually like what you’ve acquired here, really like what you are saying and the way in which you say it. You make it enjoyable and you still care for to keep it wise. I can not wait to read far more ELAyam-2 » Caïda Halima (1859-1944), une personnalité légendaire et proverbiale again from you. Thanks For Share .

1 2 3 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...