Zohra, la mère conseillère de l’Emir Abdelkader

*Durant ses dix-sept années de combat de résistance contre le corps expéditionnaire, la vie intime de l’Emir Abdelkader est liée à sa «Daïra», la capitale itinérante d’un Etat en devenir que cet illustre humaniste, à la fois stratège de guerre et fin diplomate, a mis en place pour gérer militairement et politiquement le pays, en quête de son indépendance depuis qu’il a été envahi, en 1830, par une des plus grandes puissances.

 emirabdelkader.jpg

Le témoignage d’un jeune officier d’artillerie danois, Adolphe Vilhelm Dinesen, qui a découvert l’Algérie en 1837 comme volontaire dans l’armée française, est d’un précieux concours pour comprendre l’Emir qui avait le même âge. Son ouvrage a été publié en danois en 1840 à Copenhague et, la même année, il fut traduit en allemand à Berlin. Intitulé Abdelkader et les relations entre les Français et les Arabes en Afrique du Nord, il apporte de nouveaux éclairages sur les actes, les fondements du règne de cet homme d’Etat qui était, à ses heures, un poète, un fervent soufi, un homme de plume et d’épée. Sa «Deira» que la France coloniale surnomma la «Smala» accueillait aussi les prisonniers que les combattants ont pu neutraliser lors des célèbres batailles.

Certains de ces prisonniers ont témoigné des conditions dans lesquelles ils ont vécu leur séjour carcéral. Ils ont surtout loué le traitement plein de générosité que la mère de l’Emir leur a fait subir. Mais qui est cette dame dont on n’a pas parlé assez souvent alors qu’elle a joué un rôle prépondérant dans la vie de son quatrième fils, Abdelkader. Le président de la section d’Oran de la Fondation Emir Abdelkader, le Dr Chamyl Boutaleb, a recueilli quelques rares documents sur cette femme vertueuse qui épousera en 1807 Hadj Mohieddine. En réalité, ce dernier eut quatre épouses. Les deux premières lui ont donné deux enfants, Saïd et El Mostfa quatre : El Hachemi, Ahmed, Aboubekr et Abdelkader. «C’est une dame vertueuse par son âge et par sa grandeur d’âme. Elle fut l’excellente conseillère de son fils par ses lumières, sa perspicacité naturelle», disait d’elle l’historien A. de La Croix, dans son ouvrage Histoire privée et politique d’Abdelkader  (Paris 1845).

Mais l’histoire a retenu de lalla Zohra d’autres choses, rares en ces moments de détresse et de violence : sa douceur, sa bonté et sa charité, combien de fois exercées en faveur des prisonniers français que le sort des armes avait fait tomber aux mains de son fils. La Porte de Vaux, médecin militaire, fut capturé au cours de la bataille de Sidi Brahim et conduit à la Deira. Ce prisonnier y trouva dès son arrivée tout le réconfort auprès de cette pieuse femme. «La vieille mère du héros, dira ce témoin, se montra au-devant de nous pour nous recevoir en quelques mots dits avec onction et sagesse. Elle nous fit entendre que notre défaite était sans doute la volonté de Dieu dont nous étions venus troubler les simples serviteurs dans la terre que le Ciel leur avait donnée en partage… Mais ce Dieu est Tout-Puissant, ses desseins sont impénétrables. Peut-être, après l’expiation, vous rendra-t-il, un jour, à votre patrie et à votre famille.»

Cependant, il arrivait parfois à cette vénérable dame de dire sa colère aux captifs. C’est ce qui arriva au capitaine Schmidt, comptant lui aussi parmi les prisonniers de Sidi Brahim : «Qu’êtes-vous venu faire dans notre pays ? Il reposait calme et prospère et vous y avez jeté les orages et la désolation de la guerre», note Isodore Pierre Schmidt dans son livre Histoire des derniers prisonniers français faits par Abdelkader en 1845 (Editions Paris 1852). En fait, Abdelkader avait eu des prisonniers depuis 1833. Quand il y avait des femmes, et il y en eut quelques-unes, c’était sa mère et son épouse qui s’en occupaient, qui veillaient personnellement à ce que leur séjour fut le moins rude possible et leur honneur protégé. Dans son livre Les prisonniers d’Abdelkader, qu’il publia après sa captivité Monsieur de France, enseigne de vaisseau, écrit : «Tant que tu resteras auprès de moi, lui dit l’Emir, tu n’auras rien à craindre, ni mauvais traitements, ni injures» et il tint parole. D’ailleurs, la politique humanitaire d’Abdelkader vis-à-vis des prisonniers fut illustrée par l’aboutissement d’un accord sur l’échange de prisonniers, grâce à l’intervention fortuite de Monseigneur Dupuch, Evêque d’Alger.  (El Watan-09.09.2010.) Par Abdallah Bendénia

********************

86 réponses à “Zohra, la mère conseillère de l’Emir Abdelkader”

1 3 4 5
  1. 30 07 2018
    jess grillo (04:45:48) :

    My mind set has been changed forever because of this. I’ve been using this android app for a while now and I got to tell you that I’m a big fan. I might not know very much about this subject matter but I will come back to this blog so I can discover more. I really like your pages but, I am dyslexic. Do you have Youtube videos on the subject?

    http://grillojesse08529.ampblogs.com

  2. 20 07 2018
    Fashion & Shopping (04:23:59) :

    It¡¦s really a cool and useful piece of information. I am glad that you just shared this useful information with us. Please keep us informed like this. Thank you for sharing.

    http://www.ladiesoffaith.org

  3. 6 07 2018
    valve Manufacturer (02:30:53) :

    I amofficially impressed, I have to say. There simply must be another solution then the ones you’ve presented here. I truly appreciate your work and I will return for your new posts. You should be super proud of yourself.

    http://archerhasjb.ampedpages.com

  4. 21 05 2018
    jess grillo (04:49:00) :

    Will you write up more stuff about this subject? I am really really impressed. I really appreciate you. Thank you for making my day awesome. I talked about these very points to a professor last week and she could not argue any of these points.

    http://jessegrillo13467.tinyblogging.com

  5. 13 05 2018
    Gary Izsak (12:47:47) :

    I bet you spit gold dust. This actually solved my concern. Extremely helpful posts. good posts.

    http://gregorynrpkh.ampedpages.com

  6. 13 05 2018
    Robert Aragoni (10:01:02) :

    Thanks for expressing your own posts I’d constantly stick to This information is magnificent. I really like your writing style and how well you express your ideas. Keep doing what you’ve been doing. I discovered this while on Website.

    http://zipperblouse14689.full-design.com

1 3 4 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




évasion |
Généalogies |
vivreavec1handicap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ANTI CORRIDA
| dartagnan
| Actualité de la Politique d...